Le " serpent de mer de la Caspienne " est de retour : La Russie relance la production d'écranoplanes

Publié le 24 Septembre 2010

MOSCOU, 24 septembre - RIA Novosti

 

La Russie relancera à partir de 2015 la production d'écranoplanes (hydravions volant sur coussin d'air) militaires et civils de nouvelle génération, a annoncé vendredi à Moscou Sergueï Platonov, directeur général et constructeur en chef du bureau d'études des navires à effet de surface Alexeïev (groupe Radar).

"Un projet de création des écranoplanes (navions) de nouvelle génération, d'un déplacement de 50 t, de 100 t et de 600 t, sera soumis au gouvernement avant octobre (…) Nous pourrons produire les premiers modèles dans quatre ou cinq ans et passer à la construction d'écranoplanes avec un déplacement de 2.000 à 3.000 tonnes avant 2020", a déclaré M.Platonov.

 

L'écranoplane, hybride d'un navire et d'un avion, est capable d'emporter 32 missiles multirôles de type Klub, en volant à une vitesse de 500 km/h à 2 ou 3 mètres au-dessus de l'eau. Sa charge utile représente 40% de son déplacement total ce qui est impossible chez les navires et les avions, a-t-il indiqué.

 

La Russie compte produire des écranoplanes à double usage - militaire et civil - sans analogue au monde, selon lui. Les Américains mènent des travaux dans ce domaine depuis dix ans, mais ils n'arrivent même pas à créer un modèle expérimental, alors que les Russes avaient déjà un écranoplane d'assaut baptisé Lun et l'écranoplane de débarquement et de sauvetage Orlenok à l'époque de l'URSS, a rappelé M.Platonov. [ Voir vidéos ]

Le Lun, d'un déplacement de 400 t, et l'Orlenok, d'un déplacement de 20 t, avaient une vitesse de 400 à 600 km/h et pouvaient se poser sur les vagues hautes de 3 mètres, a précisé le responsable.

  

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article