Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 13:50

La presse Française se fait l'écho d'une possible découverte pétrolière au large des côtes de la Guyane Française . Dans les articles consacrés à cette découverte il est évoqué une " intuition de géologue " , en laissant supposer que ce sont les géologues des sociétés prospectrices qui en sont l'auteur .

Une fois de plus les mediats Français au service du pouvoir  mentent par ommission ou par ignorance .

Le premier a avoir théorisé l'existence d'une bande pétrolifère s'étendant des côtes Sud du Brésil aux Guyanes  est le géologue Brésilien Márcio Rocha Mello , alors employé de Petrobras .

 Márcio Mello a aussi théorisé l'existence de gisements off-shore  pré-salinifères [Prè-Sal ] et estime que les gisements off-shore de la façade Ouest de l'Afrique - Golfe de Guinée - sont le " miroir " des gisements off-shore Sud-Américains . A ce titre il prédit l'existence de gisements au large des côtes de  la Namibie . Il a depuis fondé sa propre société de consulting , HRT Petroleum.[Lien ] ,  [ Lien ] et [ Lien ] .

 

La découverte de pétrole au large des côtes de la Guyane Française pourrait mener  à un conflit de souveraineté entre la France et le Brésil si les gisements s'étendent des deux côtés des ZEE Françaises et Brésiliennes . . Entre 1961 et 1963 les autorités maritimes de Recife avaient procédé de manière unilatérale à une extension des zones de pêche et interdit la présence de chalutiers Français , le gouvernement Brésilien précisant que la langouste constituait une ressource du plateau continental [ avec pour argument que la langouste marche sur le fond ce qui avait fait dire au General  de Gaulle que " Le Brésil n'est pas un pays sérieux " ! ! ] et que celui-ci pouvait s'étendre jusqu'à 180 km des côtes

Dans une de ses dernières décisions de politique internationale le gouvernement du Président Lula da Silva a étendu le 10 septembre 2010  la souveraineté du Brésil sur l' " Amazonie Bleue " à 350 miles marins dans cinq zones du plateau continental - dont la frontière maritime Franco-Brésilienne -  [ voir carte ] sans attendre l'aval de la Commission sur les Limites du Plateau Continental .

La Loi N ° 8617 du 4 janvier 1993  définit que le  le plateau continental ne peut être exploitée qu'avec l'autorisation du gouvernement Brésilien et désormais toutes les sociétés minières qui voudront prospecter dans cette zone devront donc demander une autorisation préalable au gouvernement Brésilien .[ voir article ] .

  Pour certains cercles patriotiques Brésiliens la Guyane Française fait partie de " territoires à décoloniser " en Amérique du Sud au même titre que l'archipel des îles Malouines .

 

 

 

 

 

 

 

 

Márcio Rocha Mello, presidente executivo e do conselho de administração da HRT Petroleum

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frédéric 11/09/2011 16:29



Le gouvernement Sarkosy, et ses prédecesseurs, ont tissé des liens fort avec le Brésil qui est considéré comme un ''allié'' en Amérique Latine.


Ce pays nous tout de même reprit un porte-avions (littérallement bradé par la France à 12 millions de $) et nous avont des contrats industriels, en autre, dans l'aéronautique (Embraer dans
l'aviation française, Mirage 2000 et peut être Rafale pour l'aviation brésilienne) et le nucléaire navale (aide française au projet de SNA brésilien).


Et votre article montre bien que c'est le Brésil qui à part deux fois augmenter sa ZEE de maniére unilétarale, pas la France :)


Et ce pays à depuis son indépendance depuis deux siécles une histoire politique pour le moins mouvementé avec quelques dictateurs et vas t'en guerre à sa tête.


Voir la liste guerres du Brésil dans ''conflits de l'Empire (Brésil)'' et ''Conflits de la Période républicaine (Brésil)'' sur le wikipedia (entre parenthèse, est ce normal que n'arrive pas
mettre d'interliens ?).


Cordialement.


 


 


 


 


 



DanielB 11/09/2011 17:16



Bonjour ,


Je vous invite à lire cet excellent article de PB qui remet les choses à leur place . http://pascalbonifaceaffairesstrategiques.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/23/pourquoi-le-bresil-n-a-pas-suivi-la-france-sur-la-libye.html


Ajoutez à cela  le " partenariat " proposé par Lula à NS concernant l'Afrique lors de sa visite en France  - quelle naïveté  de sa part - qui est desormais lettre morte depuis
l'intervention en CDI et vous verrez que les choses ne sont pas aussi roses . Reste la coopération industrielle militaire . Celle-ci n'a été tolérée par Washington que dans la mesure ou elle
"coupe l'herbe sous le pied "de la Chine et de la Russie dans ce domaine et encore en ce qui concerne le Rafale , c'est loin d'être le cas comme en témoignent les cablegates ! Beaucoup d'états
d'Amerique du Sud  ont une histoire territoriale hémoragique avec le Brésil mais ceci resulte plus de la faiblesse de ces états que d'une réelle volonté expansioniste du Brésil : La nature a
toujours horreur du vide ! . Le principal conflit auquel à pris part le Brésil en AS reste la guerre de la Triplice et son historiographie est sujette à caution en particulier en ce qui concerne
l'influence des banques Anglaises sur les chefs politiques Brésiliens de l'époque .


Tres Cordialement


Daniel BESSON



Frédéric 11/09/2011 12:45



Les réserves du Ghana sont de l'ordre de 3 milliards de barils. En supposant qu'on
ait la même chose en Guyane, ça ne ferait que 4 ou 6 ans de consommation française.

Pas de quoi être surexité. Ca ne serait au plus qu'un appoint d'autonomie énergétique pour une ou deux décennies et un appoint budgétaire léger au regard de nos 140 milliards d'€ de déficits
publics. 



DanielB 11/09/2011 13:22



Bonjour ,


Je pense qu'il n'y a rien de " négligeable " de nos jours . La guerre en Libye ,l'agression contre la CDI ,ont  montré que ce que l'on était prêt à acquérir dans le cadre d'une compétition
économique internationale  le sera desormais au travers de l'usage de la force armée . Ce qui se passe en Guyane pourrait rapidement évoluer vers une situation comparable à la tension qui
existe entre Israel et le Liban en Mediterranée Orientale à propos des réserves gazières . Je doute qu'un  gouvernement Sarkozyste ou assimilé soit prêt , en cas de litiges survenant à
propos de gisements chevauchant les ZEE Françaises et Brésiliennes , à adopter l'attitude de la Norvège et de la Russie en Mer de Barents .L'accord signé entre ces deux états fait état de
l'existence de champs pouvant chevaucher la ligne de partage et prévoit l'arbitrage par une commission de conciliation .


Tres Cordialement


Daniel BESSON


 


 


 


 



Liens