"Révolution du Jasmin "en Tunisie : La " main de washington " ?- Mise à jour

Publié le 16 Janvier 2011

Un peu à contre-courant des analyses de nos mediats , cet article de Leonid Savine sur le site

Geopolitika.ru concernant les derniers développements au  " Proche-Orient " - et on pas le " Moyen -Orient " - et au Maghreb et les derniers " événements " en Tunisie .[ lien ]  

Notons que sa publication date de la veille du départ du président Ben-Ali .

Bien sûr , et tout comme j'évoquais les émeutes " identitaires " à Moscou de décembre dernier , le suicide par immolation d'un étudiant par le feu ne peut pas être attribué à une agence gouvernementale mais la " récupération " peut parfaitement se faire par ces " agences "  !

Leonid Savine , rédacteur en chef du site Geopolitika.ru , relie ces troubles à l'activisme de Washington dans le " grand moyen Orient " et dans l'espace Sahelien .

Analysons au delà l' intêret  géostratégique de la Tunisie et l'intêret de faire " tomber le domino Tunisien " en premier . La rapidité avec laquelle le gouvernement Us a " laché " son ami de 40 ans Ben Ali incite à la réflexion et au questionnement et pourrait s'inscrire dans le cadre du retour de Washington sur le continent Africain . Les " événements " en Tunisie sont ils le miroir des " événements " en Côte d' Ivoire au travers d'un axe Sahélien ?

 

 1 - La Tunisie avec la Sicile verrouille le passage de la Mediterranée Occidentale à la Mediterranée Orientale .

Signalons ici le rôle qu' a joué la base aéronavale de Bizerte au cours du XX éme siècle  , le " Toulon Africain " .[ lien ] et [  lien ]

 

2- La Tunisie est frontalière du domino Algérien et du domino Libyen . Elle est donc une plateforme de départ idéale pour provoquer un regime change dans ces deux états riches en hydrocarbures . Il faut ici se souvenir du rôle fondamental - politique et militaire - qu' à joué la Tunisie lors de l'insurrection Algérienne entre 1954 et 1962 et la nécessité pour la France de sécuriser la frontière Algéro-Tunisienne avec la Ligne Morice .

 

  3- La Tunisie est un excellent état transit pour l'évacuation des ressources en hydrocarbures de l'Afrique du Nord mais aussi du Sahel et même de l' Afrique avec le Nigéria [ Voir carte ] -[ source ]  

Citons en particulier le Trans-Mediterranean Pipeline [ F10 sur la carte ]

 

 

Comme le précise  Leonid Savine  , " les graines sont jettées , attendons de voir quels fruits elle vont donner " .

 

 

 

null

Rédigé par DanielB

Publié dans #Geopolitique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Plusieurs sites d'informations "alternatives" montre la corruption ehontée du régime tunisien. Si je comprends bien, le régime n'était pas assez pro-américain (bien que corrompu) ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour ,<br /> <br /> <br /> Je ne fais que transcrire ce qu'ecrit Leonid Savine et j'essaye de mesuer l'interet de la Tunisie . Ce qu'il faut noter aussi , c'est que jusqu' à present les deux seules sociétés arabes ou une "<br /> révolution de couleur " s'est déroulée , c'est le Liban avec la " révolution du cédre " et la Tunisie . Ces deux pays présentent la particularité , bien qu' arabisés , d'être les héritiers des<br /> deux grandes civilisation urbaines de la Mediterranée qui ont a un moment ou un autre rayonné sur tout le bassin Mediterranéen ou du moins sur une grande partie : La Phénicie et Carthage et à ce<br /> titre ont constitué des exceptions dans le Maghreb et le Machreck . Ces deux états ont eu au cours des dernières décennies des destins relativement différents du reste du monde arabe et donc la "<br /> revolution du Jasmin " ne se déroule pas en terra incognita . Pour cette raison , je m'avance peut être trop , transposer le " modéle Libanais " ou le " modéle Tunisien " au reste du monde Arabe<br /> me parait hasardeux !<br /> <br /> <br /> Tres cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br /> <br />