Russie - Brésil - Défense : Le Su-35 réintègre l'appel d'offres du programme FX-2 !

Publié le 22 Avril 2011

18:38 22/04/2011
MOSCOU, 22 avril - RIA Novosti

 

Le chasseur russe Sukhoi Su-35 réintègre l'appel d'offres brésilien pour l'achat d'un important lot d'avions polyvalents de combat, a annoncé vendredi par téléphone un représentant de l'industrie de défense Brésilienne.

 

"Le chasseur russe Su-35 sera réadmis à l'appel d'offres et il a toutes les chances de le remporter. Le commandement de l'Armée de l'air brésilienne l'apprécie beaucoup", a indiqué le responsable.

En 2001, le Brésil a lancé son premier appel d'offres visant à remplacer ses F-5E américains obsolètes. L'avion russe Su-35UB a remporté ce concours grâce à ses caractéristiques techniques, mais les résultats de l'appel d'offres ont été annulés en 2005. Un nouvel appel d'offres a été lancé en 2008. Le chasseur Su-35 de génération 4++ présenté par l'agence russe d'exportation d'armements "Rosoboronexport" n'y a pas été admis. Le concours brésilien a été suspendu en 2010.

Parmi les concurrents de l'avion russe figurent les chasseurs américain Boeing F/A-18E/F Super Hornet, français Dassault Rafale, suédois Saab JAS 39 Gripen NG et européen Eurofighter Typhoon.

 

Lien :  Российский истребитель Су-35 вернется в бразильский тендер 

 

Note de l'Editeur : Vous en aviez la primeure  il y a...4 jours  sur Ice Station Zebra !

 

Comme je l'ai signalé les différentes prises de position successives des responsables politiques Brésiliens sur ce dossier ne faisaient que traduire le tropisme géopolitique des chefs politiques Brésiliens et étaient révélateurs de luttes de clans internes au sein de l'appareil d'état Brésilien bien au delà des considérations techniques ou de transferts de technologies . Le Su-35 n'est pas le seul concerné dans la coopération militaire Russo-Brésilienne et il faut évoquer aussi le dossier de la livraison d'hélicoptères de combat Mil Mi-35 . Le 9 avril dernier , citant des sources au sein de la Casa Civil  , la presse Brésilienne annonçait que dans le cadre d'une politique de réduction des dépenses publiques le contrat portant sur la livraison des six derniers hélicoptères Mil Mi-35 à l'Armée de l' Air Brésilienne - FAB - serait reporté , voir annulé . Divers articles faisaient état que la partie Russe n'avait pas honoré une partie du contrat portant sur la documentation technique ainsi que de problèmes récurrents de compatibilité entre l'avionique Russe et des équipements " Occidentaux " intégrés à l'aéronef connu sous la dénomination de AH-2 Sabre au sein des forces armées Brésiliennes ou les premiers exemplaires sont plébiscités  par les pilotes . La nouvelle avait provoqué de fortes réactions en Russie puisque trois des six derniers Mil Mi-35 devant être livrés au Brésil étaient en cours de montage chez Rosvertol .

  L'ensemble des commentateurs des questions de défense ne se trompaient pas sur la signification du pretexte budgétaire et y voyaient la confirmation du " réalignement " de la diplomatie Brésilienne en direction des Etats-Unis marqué par des appels du pied au congrés Us à lever les restrictions en matière de transfert de technologies du Super Hornet .

Le dossier a basculé , tout comme le retour du Su-35 dans un éventuel " programme FX-3 " , lors de la visite de la présidente Dilma Rousseff au sommet du BRICS et sa rencontre en compagnie du MAE Antonio Patriota avec le président Dmitri Medvedev . Au même moment , plusieurs hauts responsables de la FAB , le ministre de la défense Nelson Jobim annonçaient au salon Défense & Sécurité LAAD 2011 que le contrat portant sur la livraison des six derniers Mil Mi-35 et en particulier des trois en cours de montage serait honnoré ! Il semble que désormais les " problèmes " du Mil Mi-35 se réduisent  à la rédaction d'un catalogue de pièces de rechange et à certaines tensions entre les techniciens de Rosvertol et les équipes de maintenance de la FAB . Les représentants de la FAB qui ont souligné les capacités opérationnelles du Mil Mi-35 dans la lutte contre le trafic de stupéfiants en Amazonie - en particulier dans sa capacité à intercepter des monomoteurs et des bimoteurs soupçonnés de transporter de la drogue et à donner force à la Lei do Abate - espèrent un nouveau contrat portant sur l'acquisition de 12 appareils  à l'horizon 2014 . Des discussions portant sur l'acquisition d'hélicoptères Mi 34 C1 dans la perspective de la Coupe du Monde de 2014 et des JO de 2016 ont aussi démarré au cours de ce salon .  

 

 

Une vidéo de cet " intellectuel combattant " ou " combattant intellectuel  !

 

 

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article