Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 15:52

La semaine ne va pas être de tout repos pour l'agité du Quai d'Orsay . Aprés avoir " affronté " le candidat socialiste , M. Juppé va affronter quelqu'un de beaucoup plus coriace :L'ambassadeur Russe au CS de l'ONU !

Notre petit Naboléon monomaque à deux kopecks va essayer , la bave sanguinlolente dégoulinant  sur ses lèvres , d'engager la " communauté internationale " dans une nouvelle guerre d'agression .

Le MAE Russe , M. Serguei Lavrov , a déja clairement fixé la " feuille de route " de ce que sera la réponse Russe à son agitation belliciste :

 

 

 

 

 

" Toute nouvelle initiative de l’Onu ne pourrait justifier l’usage de la force. Nous ne pouvons pas soutenir une proposition qui aboutirait à ce que des sanctions introduites de manière unilatérale, sans aucune consultation avec la Russie, la Chine et d’autres pays des BRICS deviennent rétroactivement une décision du Conseil de sécurité. C’est tout simplement une approche malhonnête et contre-productive "

 

Dimanche, Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a prévenu à l’avance – une nouvelle fois – les Occidentaux, la Ligue arabe et Ban Ki-moon – qui tous doivent se rencontrer à New York mardi 31 janvier autour du « 

plan de paix arabe » mort-né – que leurs manoeuvres anti-syriennes seraient – une nouvelle fois – bloquées au Conseil de sécurité.

Cela va dans le sens de ses intérêts géopolitiques bien compris, cela va aussi dans le sens du respect du droit international et de la réalité des faits.

  

 

Et puis le ministre Russe des Affaires étrangères est revenu sur la suspension de la mission d’observation par la Ligue arabe, décision qui « ne passe pas » à Moscou : « La Russie veut prendre connaissance du rapport de la mission des observateurs arabes sur la Syrie avant de discuter du plan présenté par la Ligue arabe au Conseil de sécurité« . Et il a dit que les déclarations émanant de dirigeants occidentaux sur l’ »inutilité » de cette mission étaient stériles et « irresponsables ». C’est bien vu, même si l’on peut penser qu’un Alain Juppé, par exemple, sait à peu près ce qu’il fait (la politique de l’OTAN en l’occurrence) quand il participe au sabotage de la mission d’observation. Mais Lavrov a raison d’insister sur une plus grande (pas difficile) médiatisation du rapport de la mission al-Dabi, dont les conclusions vont plutôt dans le sens du gouvernement Syrien.

Le chef de la diplomatie russe va d’ailleurs plus loin en accusant, dans un entretien accordé le 29 janvier à la télévision japonaise NHK, certains membres du Conseil de sécurité de s’efforcer de convaincre l’opposition Syrienne ne ne pas engager de dialogue avec le pouvoir, qualifiant cette attitude de « provocation« , qui prouve que les ennemis de la Syrie cherchent à faire de la crise un instrument de la réalisation de leurs intérêts géopolitiques. *

Lavrov a rappelé à NHK que son pays avait soumis un projet de résolution au Conseil de sécurité articulé en trois points :

  • arrêt de la violence d’où qu’elle vienne ;
  • pas d’ingérence étrangère dans la crise syrienne ;
  • ouverture rapide d’un dialogue national sans conditions préalables.

Et Sergueï Lavrov a précisé que le gouvernement russe allait rencontrer « prochainement‘ des représentants de l’opposition syrienne pour les inciter à ouvrir avec Damas ce dialogue.

Bref, la Russie continue de monter une garde vigilante, au Nations-Unies et ailleurs, autour de l’intégrité, de l’indépendance et de la sécurité syriennes.

© Louis Denghien -  Infosyrie - janvier 2012

Article original : http://www.infosyrie.fr/actualite/lavrov-taxe-sans-le-nommer-juppe-dirresponsabilite-et-de-malhonnetete/

 

 * On notera ici la malhonnêteté de certains petits plumitifs comme M.Pierre Avril du Figaro qui dans un article pompeusement précédé du terme " décryptage " tronque la première partie de la déclaration de M.Lavrov sur les " intérêts géopolitiques " . Malhonnêteté associèe à une ignorance crasse des relations Russo-Syriennes qu'il prétend " décrypter  " ainsi que des questions militaires .

Il écrit en effet [ lien ] : " et, tout récemment, a livré au régime d'Assad 36 avions de combat Yak 130 " , or :

1- Le Yak 130 n'est pas sui generis " un avion de combat" mais bien un aéronef d'entrainement avancé .

2- Les Yak 130 ne sont pas " livrés  "puisqu'ils ne sont pas encore construits ! La socièté Irkut attend le premier paiement Syrien pour lancer la production .[ lien vers article ] 

 

 

Sergueï Lavrov ne passera rien aux adversaires de la Syrie, à l'ONU et partout ailleurs

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vilistia 30/01/2012 16:19


SYRIE – Le rapport de la mission des observateurs arabes en Syrie traduit en fr- janv 2012


http://vilistia.com/?p=6868

Liens