Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 02:32

Au-delà de la peine et de la douleur , il convient de tirer dés à présent les leçons du terrible attentat politique qui vient d’être commis à Oslo et de la faillite patente des Services de Renseignements Norvégiens , des chefs politiques et militaires  à identifier une menace et à la neutraliser  .Les commentaires que l’on peut lire ça et là soulignent le caractère de «  surprise stratégique  »  que constitue  la découverte par la communauté du renseignement Norvégien  non seulement de l’existence d’un «  ennemi intérieur  »  mais aussi  sa capacité à mener une véritables opération de guerre attentatoire à la sécurité de l’état et celle  de ses chefs politiques . Contrairement à ce que laissent  apparaître les premiers éléments de l’enquête , il est en effet plus que probable que les tueries d’Oslo sont l’œuvre d’un groupuscule – et c’est donc une conspiration – que d’un loup solitaire et la menace existe donc toujours .Quelles sont donc les menaces – ou perçues telles -  qui apparaissaient sur les radars des service de sécurité , systèmes d’alerte avancé des décideurs Norvégiens , à la veille du 23 juillet 2011 ? Pour répondre à cette question il convient de consulter un document public – et donc décrivant de manière partielle la réalité des choses -  publié par les Services de sécurités intérieurs Norvégiens le 3 janvier 2011 :  Annual Threat assessment 2011  Il apparaît à sa lecture que si le radar des Sr Norvégiens a balayé la quasi totalité  du spectre des menaces , y compris l’espionnage industriel , il n’en a pas moins «  filtré  » certaines – l’ennemi intérieur et l’extrémisme politique , celui qui a frappé Oslo – pour privilégier la «  menace Islamiste » extérieure  lièe au «  terrorisme international  » . Et ce filtrage est bien le résultat de l’utilisation d’un prisme de fantasmes qui déforme la réalité . Ainsi lorsque la menace extrémiste intérieure est évoquée , c’est l’influence que pourraît exercer sur elle les  «  Oranges-Bruns » Russes [ voir article ] qui est mise en avant !

 

D’où provient une telle erreur ? Pourquoi ce prisme déformant ?

L’analyse des cablegates publiés par l’organisation Wikileaks nous apporte la réponse . Depuis l’attaque contre le WTC , la diplomatie Etasunienne n’ a cessé de presser les chefs politiques et militaires de toute la planète pour que ceux-ci adoptent l’agenda sécuritaire Etasunien et Israélien , que ce soit  au travers de la «  menace Islamiste » d’attentats terroristes ou de la «  menace nucléaire  » Iranienne voir d’ une «  menace Russe  » ou une «  menace Chinoise » . Au Brésil , la diplomatie Etasunienne fustige ainsi la «  paranoîa  » des chefs politiques et militaires  Brésiliens lorsqu’ils se préoccupent de l’intégrité territoriale du Brésil en Amazonie face à une invasion étrangère par «  une puissance de l’hémisphère Nord agissant seule ou dans le cadre d’une Alliance » et les pressent de s’occuper des organisations caritatives Chiites à Foz do Iguaçu ou de la « communauté arabe » de Sao-Paulo  . En Norvège , ces diplomates s’offusquent que le gouvernement de Jens Stoltenberg s’oppose au déploiement d’éléments , radars et/ou intercepteurs , du bouclier anti-missiles sur son territoire et mène une politique indépendante tant que faire se peut face à la Russie et au Proche-Orient . Ils cherchent à maintenir au sein des services de renseignements Norvégiens une mentalité de Guerre Froide en se réjouissant de l’existence d’une «  expertise sur la Russie » , cad de l’existence de réseaux d’espionnage , et encouragent les chefs politiques Norvégiens à la développer [ au détriment bien sûr d’autres domaines du renseignement ] .

 En France , Xavier Raufer soulignait que la quasi-totalité de nos capacités de renseignement ont été phagocytées et mises au service de la «  lutte contre le terrorisme international  » [ Islamiste ]  , délaissant des pans entiers de notre territoire national qui deviennent petit à petit des terrae incognitae sur le plan sécuritaire . Pendant que nos agents de renseignement crapahutent – accompagnés par les ptit’s gars du COS - dans le djebel Sahélien à la poursuite de l’AQMI , nos banlieues et désormais  nos campagnes sont livrées aux bandes armées et aux trafics et l’on s’étonne de voir un jour des hordes de «  sauvageons  » déferler dans le métro Parisien pour y régler leurs comptes à coups de couteaux et de battes , des cités et des villages échapper au contrôle des autorités , de voir des attaques de transports de fonds et des règlements de compte se dérouler avec des armes de guerre , le trafic de stupéfiants exploser  .Qui a observé  ces bandes se constituer , grandir , s’armer ? Personne ! Nos satellites militaires surveillaient la Crimée sur l’injonction de M. Kouchner pour y détecter une «  invasion Russe  » tandis que les services de sécurité intérieurs filaient la moindre barbe ou djellaba d’un imam autant excité qu’inoffensif quand ils ne traquaient pas la burqua ! Qui surveillait la montée en puissance des trafics d’armes et de drogue dans nos banlieues , la militarisation des gangs ? Personne ! Pire qu’en mai 1940 ou nous n’avons pas su prévoir ou l’ennemi allait frapper , nous sommes désormais incapables d’identifier cet ennemi et à fortiori de le «  traiter  » !

Pis ! En embrigadant la planète dans leur « Croisade contre le terrorisme [ Islamiste ] » , les  Etats-Unis et Israël ont créé des menaces réelles pour de nombreux peuples alors qu’elles n’existaient pas auparavant . C’est bien par ce que nous sommes intervenus en Afghanistan que ce «  terrorisme Islamiste » nous menace . Mais peut-on reprocher aux Afghans – ou aux Libyens – de vouloir porter la guerre sur notre territoire et au sein de nos populations  alors que nos militaires volens nolens massacrent – les dommages collatéraux - des civils innocents dans ces pays ?  C’est par ce que la Norvège fait partie de cette « coalition  contre le terrorisme »  qu’elle s’est crue menacée – peut être à juste titre – par la menace terroriste «  Islamiste » et qu’elle n’ pas consacrée toute l’attention et les moyens nécessaires à la menace extrémiste intérieure . Entre 1946 et 1954 la France a mené en Indochine une guerre au nom de «  La défense du monde libre  »  - ou pour reprendre la tirade de Marius Moutet «  Empêcher les hordes rouges venues des steppes de l’Asie Centrale de déferler sur les rivages de la Mer de Chine  » - alors qu’un accord de paix était possible en 1946 et 1947 avec un Vietminh qui  n’avait encore qu’un agenda de libération nationale et sociale . Cette guerre nous a couté des milliards alors que l’on mourrait de froid en France faute de logements et a handicapé la reprise économique de notre pays après la guerre  !  De la même manière nous menons aujourd’hui une guerre en Libye contre un des derniers remparts face au sectarisme tribal et Islamiste  en prenant nos ordres de marche et nos plans de vol à Londres ou Tel-Aviv pour en fin de compte faire déferler sur les rives de la Méditerranée une menace terroriste et sectaire pour l’instant circonscrite au Sahara-Sahel ! Il est donc plus que temps de rapatrier nos soldats d’Afghanistan , non pas en 2014 mais au travers d’un pont-aérien et d’un désengagement immédiat des régions ou ils sont déployés quitte à laisser le matériel sur place après l’avoir rendu inutilisable . Il faut cesser sur le champ notre guerre contre la Libye du colonel Kadhafi qui était notre première digue contre une immigration-tsunami – une véritable menace pour la stabilité intérieure de nos sociétés - et cesser toute ingérence vis-à-vis de  la Syrie laïque de Bachar El Assad .

 

En présentant ses condoléances au peuple Norvégien , BHO a cru bon de manière impudique d’appeler les autorités Norvégiennes à plus de «  coopération  dans le domaine du renseignement »  . Une fois de plus la consultation des cablegates nous indique la réalité de cette novlangue .

«  coopération dans le domaine du renseignement » ne signifie ni plus ni moins que le formatage des services de renseignements et des forces armées d’un état à l’agenda sécuritaire Etasunien et Israélien. C’est le contrôle des  méthodes de travail , de la la budgétisation et même des matériels . .L’ensemble étant présenté sous les doux noms d’ «  interopérabilité  » et d’ «  effort commun  » . En agitant le spectre de menaces fantômes ou de menaces que nous aurions pu ne pas créer , la diplomatie Etasunienne – agissant parfois comme fondé de pouvoir de la diplomatie Israélienne – cherche à mettre toutes nos forces de sécurité , civiles et militaires , sous la dépendance du complexe militaro-industriel Etasunien et Israelien . Arguant de l’instantanéité de ces – prétendues – menaces cette diplomatie  oblige nos chefs politiques et militaires à s’équiper de drones et de systèmes de biométrie Israéliens , d’équipements de sécurité aéroportuaires Etasuniens … En cédant à ces demandes pressantes  nos chefs politiques ont même renoncé à minima de financer des programmes nationaux  ou Européens dans ce qui devient de plus en plus  des technologies de souveraineté et mettant ainsi en péril la viabilité et la pérennité de nos entreprises du secteur de la sécurité et de la défense . Ceci sans compter l’atteinte à la souveraineté nationale , à la sécurité nationale et à liberté que constitue la transmission de données confidentielles , dont les données biométriques et bancaires , de millions de personnes à des états étrangers .

 La première des conclusions à tirer des terribles événements d’ Oslo est donc que l’agenda sécuritaire Etasunien ou la sacro-sainte «  sécurité d’Israël  » © n’ont ABSOLUMENT RIEN  à voir avec NOTRE sécurité ou alors de manière très marginale , à moins que nous considérions que NOS intérêts économiques , politiques , géopolitiques et géostratégiques soient identiques à ceux des Etats-Unis  ou d’ Israël ? De la même manière les guerres Américaines et les guerres Israéliennes ne sont en aucune manière NOS guerres et nous ne faisons qu’augmenter – pour «  pas un rond  » en m’excusant pour cet écart de langage – notre vulnérabilité en nous y associant .

A l’aune de cette constatation il convient de reprogrammer immédiatement ce radar qui est constitué par nos services de renseignements afin qu’il ne se contente pas de se focaliser sur ces prétendues menaces mais qu’il soit capable de balayer l’ensemble du spectre des  menaces aussi bien intérieures qu’extérieures qui peuvent se présenter , qu’il n’en filtre aucune et n’attribue pas d’importance exagérée à d’autres !

Cela passe aussi par la redéfinition et le reformatage des missions et des matériels de nos forces de sécurité civiles et militaires , non pas à l’aune de menaces agitées devant nos yeux par les Etats-Unis ou Israel mais à l’aune de menaces intérieures ou extérieures qui peuvent nuire à NOS intérêts économiques , politiques , géopolitiques et géostratégiques ou à ceux de nos voisins Européens et alliès à travers le monde pour peu qu’ils adoptent un même point de vue sur la question de la sécurité .  C’est ainsi que ce que l’on regroupe sous le vocable de «  moyens de projection » ne doit pas être formaté à l’aune d’interventions multinationales – principalement sous la bannière sanglante de l’OTAN – ou de guerres néo-coloniales mais à l’aune de la défense de nos lignes de communications commerciales , d’approvisionnement et de nos possessions d’outre-mer avec leur potentielles richesses du plateau continental .  Il convient ici de dénoncer avec la plus grande virulence les discours de personnes comme M. Jean-Sylvestre Montgrenier de l’Institut Thomas-More qui , citant l’exemple des Croisades ou de …la guerre de Crimée , présente la France comme étant dépositaire d’une «  Destinée Manifeste  »  historique à intervenir à tout bout de champ «  au-delà de l’horizon ».C’est ce type de discours qui amène la menace – réelle – sur notre territoire au-delà de son relent impérialiste nauséabond  !

Sur le plan de la sécurité intérieure cela nécessite une dotation accrue des services de renseignement et de sécurité en personnels ayant pour mission la collecte du renseignement et la répression du phénomène des «  bandes  » et des gangs de plus en plus violents qui opèrent dans le trafic des stupéfiants . Cela passe par une véritable prise en compte de la menace que constituent les groupuscules extrémistes de « droite » comme de « gauche » . Cette menace étant d’autant plus dangereuse  lorsque ces groupuscules font référence dans leurs paradigmes et discours  à des symboliques ésotériques médiévales ou  Templiéristes : Le «  manifeste  » du «  tueur d’Oslo » présente ainsi en son sein de nombreuses références iconographiques et une vulgate développée en son temps par l’Ordre du Temple Solaire de sinistre mémoire ou par Unabomber   . Mais si nos «  services  » ne cessent de recruter des  arabisants  , des locuteurs du Farsi ou du Pachtoune pour faire face à la – prétendue - «  menace Islamiste  » ou «  menace Iranienne »  , de combien disposent ils de spécialistes dans le domaine des phénomènes sectaro-politiques  , ésotériques , de l’ «  underground » de nos banlieues ou tout simplement de psychologues et de criminalistes  !

 

L’autre élément intéressant fourni par les cablegates en provenance d’Oslo est l’existence reconnue par les diplomates  Etasuniens d’ «  élèments » aux niveaux intermédiaires et subalternes des forces de sécurité civiles et militaires Norvégiennes , de la classe politique Norvégienne ( opposition conservatrice ) et des centres analytiques qui sont prêts à s’aligner sur l’agenda sécuritaire Etasunien . On peut désormais légitimement se poser la question si de tels éléments au sein des services de renseignement Norvégiens n’ont pas biaisé – volontairement ou involontairement - la perception du paysage sécuritaire Norvégien et  tromper ainsi les chefs politiques  sur la nature réelle de la menace ? Le rapport Norvègien Annual Threat assessment 2011 évoque bien que «  les services de renseignements de certains états sont actifs en Norvège …et  cherchent à influencer les décisions des autorités Norvégiennes »  mais cette phrase sibylline désigne elle les Etats-Unis ou Israël ? C’est fort peu probable et gageons que c’est  la Russie ou la Chine qui font partie entre-autre des «  usual suspects » ! En octobre 2010  la chaîne de télèvision Norvégienne NR2 présentait toutefois un programme ou elle dévoilait l'existence  au sein de la police Norvégienne d' Insiders agissant en tant qu'agents de renseignement et d'influence pour le compte du renseignement Etasunien [ Lien ] .

 

 Des cablegates en provenance de l’ambassade de Paris – j’invite le lecteur à s’y reporter , des noms y figurent - montrent que des personnes au sein de notre appareil judiciaire ( juridiction antiterroriste ) , de notre police et de notre classe politique semblent avoir la même prévenance , je n’ose écrire complaisance , pour le discours sécuritaire en provenance de Washington (et de Tel-Aviv comme on pu le voir récemment à l’aéroport de Paris ) . Il n’est pas tabou de penser à «  nettoyer les écuries d’Augias » en envisageant des mutations , des mises à la retraite anticipée et même des mises à pied et des procédures judicaires afin que les services de renseignement , nos services de sécurité , notre hiérarchie militaire et notre appareil judiciaire défende NOS intérêts vitaux et non pas ceux de Washington ou Tel-Aviv . Combien y a t’il  de « capitaines Stehlin  » , «  commandants Stehlin » , «  colonels Stehlin  » , «  généraux Stehlin  » , de «  commissaires Stehlin » de «  contrôleurs généraux Stehlin  » et de «  juges Stehlin »  en France ?

Il convient en tout cas dés à présent de lancer une enquête sur la présence d'agents travaillant pour le compte du renseignement Etasunien au sein de la Police Nationale et d'évaluer l'intensité avec laquelle ils auraient pu influencer notre sécurité intérieure .  

 

 Cette «  grande lessive » , n’ayons pas peur aussi de l’appeler «  chasse aux sorcières » , doit aussi concerner les centres analytiques dans la mesure ou ils bénéficient d’un financement public ainsi que l’audiovisuel public . Il est en effet intolérable que sous couvert d’ « analyses » , ces nouveaux faiseurs d’opinions que sont les «  experts  » ne cessent de nous abreuver avec la propagande de la Jamestown Foundation , de l’ Heritage ou du CFR avec l’objectif évident de nous enrôler dans de nouvelles guerres pour le bénéfice du locataire de la case Blanche ou de la Knesset  . Propagande recopiée parfois servilement à la virgule prés et relayée par ces nouveaux perroquets savants que sont les journalistes . La sécurité c’est aussi l’affaire de  tous et il est à ce titre indispensable que tout un chacun  , au delà de nos chefs politiques et militaires , soit informé de manière impartiale  des véritables menaces qui pourraient se présenter devant nous !

 

 

Document :

http://www.pst.politiet.no/Filer/utgivelser/trusselvurderinger20engelsk/Unclassified_threat_assessment_2011.pdf

 

 

 

    Russia, NATO end talks on sectoral missile defense

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

commentaires

Ximenes 27/08/2011 14:45


Jacenius, le site dont vous avez posté le lien en premier commentaire ne mérite aucune attention. Il est destiné à écarter les pensées vers Israël et les milieux sionistes. C'est un site de
contre-vérités, comme il en existe de nombreux sur internet, et de toutes les mouvances ( avec des apparences musulmanes, juives, nationalistes françaises, chrétiennes, catholiques, royaliste, etc
...). Tous les courants de pensées sont infectés. Vous devez tripler votre vigilance et votre esprit critique pour démêler le vraius du faux. Cordialement.


Jacenius 28/07/2011 15:55



Ok, je me suis trompé.


Dans une video (dailymotion de hussardelamort), Tarpley pense que les attentats ont pour objet de continuer la guerre en Libye... avec les résultats qu'on connaît :


http://allainjules.com/2011/07/27/libye-le-nouveau-plan-diabolique-de-lotan/



vilistia 27/07/2011 22:30



Jacenius


Votre information serait démentie ?


http://www.siwel.info/Global-CST-dement-le-fait-que-les-Israeliens-embaucheraient-des-mercenaires-pour-Kadhafi_a729.html



vilistia 26/07/2011 14:57



Bonjour,


Votre texte a été censuré sur Le Post. Je m'y attendais.


Toucher la vérité....Peuple français, endors-toi !



Jacenius 25/07/2011 10:52



Bonjour,


Il n'est pas sûr qu'Israel soit derrière l'attaque de la Libye.


http://www.city-dz.com/libye-50-000-mercenaires-recrutes-par-israel-pour-secourir-le-regime/


C'est peut-être faux. Mais à Israel, les financiers, les religieux et les étatistes ne sont pas obligé de s'entendre. De plus, il se pourrait que ce soit l'Etat (les étatistes) qui est prisonnier
du "sionisme" (une espèce de bougli-bougla entre talmudistes, fondamentalistes, et dirigeants du complexe militaro-industrielle).



Liens