Sibérie : Le remembrement administratif de la Russie se poursuit !

Publié le 29 Mai 2010

" Les chiens aboient , la troïka passe ! "©

L'administration régionale de Tomsk vient d'annoncer  la mise en place d'une commission d'étude pour la constitution d'une macro-région  qui comprendra les districts de Tomsk, Novossibirsk, l'oblast de Kemerovo et le Krai de l'Altaï [ Barnaul ] .[ 1 ]

Selon les autorités de la région de Tomsk ce remembrement administratif - Укрупнение - facilitera  la construction d'une autoroute à péage qui réduira le temps de voyage de Tomsk à Novossibirsk .Le financement de cette "macro-région se fera probablement  par des budgets fédéraux et locaux.

Ce projet de " macro-région " basé sur des critères économiques plutôt qu'ethniques  avait été évoqué par Boris Gryzlov [ 7 ] et rentre parfaitement dans le cadre de la politique de remenbrement administratif du président Medvedev dans le Caucase  , sa politique de réduction des fuseaux horaires [ 2 ] et la politique  de dévelopement des infrastructures entreprise par le Président Poutine pour l'horizon 2030 .

Le concept de " macro-région " avait été formulé pour la première fois en 2007 par Vladimir Poutine lors d'une réunion  du Conseil de la science,de  la technologie et de l'éducation.

 "Nous avons besoin d'études ciblées afin de définir la notion de " macro-région ", la définition de ses frontières grâce à la territorialité , les contraintes naturelles, celles  lièes aux infrastructures, à la démographie et aux spécificités  ethnoculturelles "

Le projet d'un remembrement administratif dans la région avait été évoqué lors de la dernière visite du Premier Ministre en Sibérie [ 3 ] et est une réponse " forte et claire " aux projets sécessionistes orchestrés par des officines étrangères . L'annonce des autorités de la région de Tomsk survient quelques jours aprés la parution d'un appel à la constitution d'une " République Sibérienne " aprés l'accident de la mine de Raspadskaïa et les troubles dans la nuit du 14 au 15 mai dans la cité de  Mejdouretchensk ! [ 4 ]

 

Il est clair que ce projet qui donne déja des urticaires à tout ce que la Russie compte de presse libre © en donnera certainement autant à Mmes Annie Daubenton et Marie Mendras !

 Ces projets de macro-regions s'inscrivent dans la vision d'une organisation administrative en forme de Matriochka [ Poupées gigognes ] de la Fédération de Russie qui renforcerait cette verticale du pouvoir - Вертикаль власти- tant honnie et caricaturée par les commentateurs et analystes Occidentaux de la Russie .

 Ce projet est aussi un serieux camouflet aux rédacteurs du rapport de l' Institut du Développement Contemporain - ИнСоР - présenté au Président Medvedev qui préconisait l'abandon de ces remembrements admnistratifs [ 6 ] et des sources au sein de l'administration présidentielle ont confirmé dés janvier 2010 la poursuite du processus suspendu en raison de la crise et en partie en raison de la résistance des élites politiques  locales . [ 7 ]

 

 

 " Les chiens aboient , la troïka passe ! "©

 

Liens :

[ 1 ] Томская область примет участие в подготовке технического задания для создания межрегиональной агломерации юга Западной Сибири

[ 5 ] Грызлов предлагает стимулировать россиян переезжать в Сибирь и на Дальний Восток - Depêche de Ria Novosti du 28 mai 2010 -

  [ 6 ] ИнСоР поставил крест на укрупнении регионов - Article de Nezavisimaya Gazeta du 8 avril 2010

[ 7 ] Дотационные регионы сольют с самодостаточными - Article de Vedeomosti du 21 janvier 2010 .

.

  Articles associés :

[ 2 ] Dmitri Medvedev : La réduction du nombre de fuseaux horaires en Russie va se poursuivre .

[ 3 ] Go East Young Man : Un plan de développement pour la Sibérie .

[ 4 ] Mejdouretchensk : Des troubles séparatistes Anarcho-syndicalistes orchestrés depuis l'extérieur [ Ukraine , Angleterre , Allemagne ] .

 

 

 

 

 

null

 

 

 

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> <br /> Merci pour l'humour, mais la création de macro-régions ne risque-telle pas de provoquer un délitement de l'Etat-nation russe ?<br /> <br /> <br /> C'est la stratégie suivie par les fédéralistes européens pour détruire les Etats-nations de l'UE ,et par la même occasion réduire le poids politique des peuples et le rôle de la politique dans la<br /> "gouvernance" européenne.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonsoir ,<br /> <br /> <br /> Comme le soulignent de nombreux éditoriaux et analyses Russes la création de Macro-régions répond à un objectif GP : S'affranchir en premier du carcan des divisions territoriales basées sur des<br /> critères ethniques qui sont à la base du séparatisme sutout lorsqu'il est manipulé par des " forces extèrieures " comme c'est le cas avec les association Finno-Ougriennes Estoniennes ou<br /> Finlandaises .L'un des meilleurs exemples est aussi la création de la region Federale du Caucase Nord qui regroupe des territoires de plaine " Russes ethniques " avec les " Montagnards "<br /> Caucasiens .le critère de l'efficacité économique  mis en avant par le  ИнСоР pour critiquer ces remembrements devenant alors secondaire<br /> .La Russie est encore fragmentée en  83 sujets ce qui est loin d'être du " Jacobinisme " comme le prétendent les opposants et les partisans de la " Valse des souverainetés " , en Russie<br /> et en Occident , si l'on prend par exemple les USA qui sont divisé en 50 Etats pour ne pas parler du Bresil ou du Canada encore plus centralisés de facto si l'on compte leurs subdivisions ! A<br /> terme , volens nolens , une division de la Russie en au maximum 20 à 25 sujets est largement suffisante pour satisfaire la decentralisation . Dans le cas des fédéralistes Européens , certaines<br /> des grandes régions proposées sont transnationales , ce qui effectivement porte atteinte à la souveraineté , alors que dans le cas de la Russie nous sommes dans le cadre d'un processus<br /> intra-étatique . Les partisans du fédéralisme d'une Europe des Grandes Régions qui appuient aussi souvent le sépartismeen Russie se basent sur l'escroquerie intellectuelle de la " glocalisation "<br /> . Si l'idée de base est d'adapter le global au local , un de ses corrollaires est la création de structures sub-nationales ou trans-nationales  informes allant de la cité-état à des<br /> Macro-régions transnationales  basées sur des pseudo-critères identitaires pour " répondre aux défis de la mondialisation " en oblitérant l'Etat .<br /> <br /> <br /> En gros , l'idée consiste à dire que Tomsk n'a pas besoin de Moscou et Manaus n' a pas besoin de Brasilia pour gérer les défis de la mondialisation et en particulier le développement économique<br /> alors que seul un Etat à la structure nécessaire au travers de ses forces armées par exemple pour garantir ces régions et leurs populations de prédateurs occasionels ou a le pouvoir de discuter<br /> d'égal à égal avec des acteurs transnationaux comme les sociètés multinationales . En contrepartie , il est donc tout à fait normal que la periphérie participe à l'effort fianancier du centre ,<br /> argument souvent utilisé pour dénigrer le rôle de ce centre .<br /> <br /> <br /> http://en.wikipedia.org/wiki/Glocalisation<br /> <br /> <br /> Ceci dit des articles , trés  peu nombreux , ont souligné que la création de Macro-Régions pourrait amener certaines de ces structures à atteindre un seuil critique pour prétendre à la<br /> qualité d'Etat tant sur le plan de la superficie , de la population que des ressources.<br /> <br /> <br /> En voici un :<br /> <br /> <br /> http://www.apn.ru/publications/article1487.htm<br /> <br /> <br /> Tres Cordialement<br /> <br /> <br /> Daniel BESSON<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />