Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 10:52

Certains journalistes - très courageux - commenceraient-ils à ouvrir les yeux sur la guerre de l'information , ou plutôt de désinformation , à laquelle se livrents les mediats du système [ AFP , RFI , France 24 , Le Figaro , Le Monde , ...] contre la Syrie et ses chefs politiques .

 

Agnès ROTIVEL dans les colonnes de La Croix , journal qui pourtant ne s'est pas privé de hurler avec les loups , citant le géographe Fabrice Balanche remet ainsi l'OSDH à sa place . On notera que ce qu'écrit Fabrice Balanche correspond aux analyses de la diplomatie Russe sur cet OSDH publiées en février 2012 [ lien ]  ! Morceaux choisis :

 

 

Face à ce désert médiatique, l’OSDH s’est taillé une place démesurée que dénonce Fabrice Balanche, directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (Gremmo), spécialiste de la Syrie. « Cet organisme est devenu la source quasi unique de l’information sur le terrain, reprise in extenso par l’Agence France-Presse (AFP) et les médias Français. »  

Or, selon lui, l’OSDH est financé par les médias panarabes. « C’est un instrument de propagande favorable aux Frères Musulmans. »  Géographe, spécialiste de la Syrie où il a vécu dix ans, il dénonce l’incohérence des chiffres livrés par l’OSDH. « Les pertes de l’armée syrienne sont gonflées pour faire croire à la débandade, alors qu’il n’en est rien. Lors du siège par l’armée de Haffé, l’observatoire a écrit que l’ALS s’en était retirée pour protéger les civils. Or, il n’y avait déjà plus de civils. Les chrétiens avaient quitté les lieux depuis 2011, les sunnites et les alaouites avaient suivi. »  

 

L'allusion aux " pertes de l'armée Syrienne qui sont gonflées " dénote que l'OSDH applique à la lettre les principes de la propagande de guerre  dont  "nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes "



Voici le jugement du porte-parole de la diplomatie Russe Alexandre Loukachevitch sur l'OSDH : [ lien ]

 



"Selon les informations dont nous disposons, le personnel de l'Observatoire ne comprend que deux personnes: le directeur et son secrétaire-interprète. L'établissement est dirigé par un certain Rami Abdel Rahmane qui ne possède ni de formation journalistique ou juridique ni même d'instruction secondaire. Dans une interview accordée aux médias en novembre dernier, il a fait savoir qu'il résidait en permanence à Londres, était citoyen Britannique et exerçait un métier d'entrepreneur (propriétaire d'un snack-bar)"



"Je pense que les faits susmentionnés permettent de juger de la véracité des informations fournies par cette structure"

 

 

 

 

Article : Syrie, guerre civile et guerre des mots

 

Nota : Le detournement du logo de l'AFP ne peut être considéré comme sujet à un copyright par ladite agence !

 



 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jan z. volens 26/06/2012 04:56


AFP is noticeably reproduced or quoted in Brazil's media - where it seems  a form of BBC-"lite"... meaning: Every report by BBC must contain at least three sentences that are
aimed against the policies of the government of Brazil, - but AFP reports only contain one or two sentences aimed at the government of Brazil. But - the aim is "drip"-"drip"-"drip" - creating a
long-term psychological impact to create a negative position against the goverment of Brazil.  Obviously, BBC, Reuters, AFP, Deutsche Welle - are all "partners" in this on-going geopolitical
media warfare.  But BBC is by far the most aggressive geopolitical media operation around the world.

Liens