Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 15:30

Il est toujours difficile de définir les " intérêts vitaux " - core interests - d'un état . Dans le cas de la Russie ceux-ci s'esquissent peu à peu au travers des crises .

En août 2008 , la Russie déclenche une opération militaire en Géorgie après le massacre de populations civiles Ossétes russophiles et russophones par l'armée Géorgienne . C'est la première fois que les chefs politiques Russes marquent ainsi de manière claire la ligne à ne pas franchir , ceci à la suite de prés de 20 ans d'érosion de la sphére d'influence Russe en Eurasie .

 

Sans préjuger du futur , la position actuelle de la diplomatie Russe sur la question d'une résolution à l'ONU concernant la Syrie semble être la deuxième borne destinée à marquer ces " intérêts vitaux "   .

La position Russe sur la résolution 1973 concernant la Libye a été plus que brouillonne : Non utilisation du droit de veto au CS de l'ONU , critique de l'intervention militaire Occidentale , reconnaissance précipitée du CNT [ la Russie aurait pu attendre comme le Brésil la réunion en séance plénière pour ce faire ] et aujourd'hui affairisme mercantile  .

Cette attitude pusilanime de la diplomatie Russe n'était peut-être que la traduction in fine de la position de la Libye dans la sphère des intérêts Russes : Dans la  " zone floue "  ! [ lien ]

Pour la Syrie il semble en aller tout autrement .

Au delà des relations personnelles entre Bachar al-Assad et Dmitri Medvedev , les deux chefs d'état se sont rencontrés en mai 2010 , ce sont les " intérêts vitaux " de la Russie au Proche-Orient qui pouraient expliquer  la position Russe sur le dossier de sanctions à adopter contre la Syrie . Niés par Vladimir Poutine lors de sa dernière visite à Paris , ils existent pourtant : Possibilité d'un stationnement naval en Mediterranée orientale , situation stratégique de la Syrie sur l'isthme entre la Mediterranée et le Golfe Persique , marché pour le complexe militaro-industriel Russe , ...

 

 

Aprés avoir renvoyé M. Juppé à ses études , c'est aujourd'hui David Cameron qui vient de se voir signifier un fin de non recevoir à une condamnation unilatérale de la Syrie et à la mise en place de sanctions . Qu'il le veuille ou non , c'est  l'existence de ces intérêts que doit intégrer M.Valero -  porte-parole et directeur de la communication du Ministère des Affaires Étrangères- au lieu de vibrillonner , de bomber le torse et d'enchaîner es déclarations sur un ton comminatoire  !

 

MOSCOU, 12 septembre - RIA Novosti

La Russie n'est prête à soutenir une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie que si elle est adressée à toutes les parties en conflit, a annoncé lundi le président russe Dmitri Medvedev au terme des négociations avec le premier ministre britannique David Cameron.

Lors d'une conférence de presse, le chef de l'Etat russe a indiqué que la Syrie avait été au centre de son entretien avec le chef du gouvernement britannique, les divergences sur ce sujet  n'ayant pas été surmontées.

 

Dessiner une ligne dans le sable. Une vieille métaphore. Banque d'images - 939846

 

 

 

"Ces divergences ne sont pas dramatiques, mais elles existent. La position russe est que la résolution sur la Syrie doit être sévère, mais en même temps équilibrée et adressée tant aux autorités officielles dirigées par Bachar al-Assad qu'à l'opposition", a déclaré le président russe.

"Ce n'est que dans ce cas que cette résolution aura une chance de réussir", a souligné le chef de l'Etat russe.

Il a ajouté que la résolution ne devait pas impliquer le recours automatique aux sanctions.

"Vu le nombre de sanctions imposées par l'Union européenne et les Etats-Unis, une pression supplémentaire serait absolument inutile", a souligné Dmitri Medvedev

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicolas 13/09/2011 10:57



Bonjour,


En visite sur votre blog je vous invite à découvrir une deuxième création sur le thème du "Hockey sur glace" si cela vous tente !


Elle s'intéresse au russe Alexander Ovechkin qui joue à Washington. Il fait parti des meilleurs joueurs évoluant dans la ligue nationale de hockey.


http://www.nicolaslizier.com/article-creation-hockey-sur-glace-alexander-ovechkin-84116370.html


Votre avis m'intéresse afin qu'on échange nos points de vue.


Bonne journée et à bientôt


Nicolas



Jacenius 12/09/2011 20:57



La Russie n'utilise pas son droit de veto.


Je vais essayer de faire de la realpolitik :


-> les occidentaux, désintéressé par le pétrole, se borne à assurer qu'aucun avion libyen ne vole. Cela n'empêche pas Kadaffi de mater les rebelles et de s'associer avec les Russes et les
Chinois, parce que quand même, l'OTAN l'a embêté : bénefique pour la Russie.


-> Scénario actuelle, les occidentaux étaient intéressé par autre chose que l'humanitaire. L'OTAN se fourvoie tout seul, amenant le chaos en Libye :


   ->Les loyalistes achètent les armes russes : bénéf...?


   ->La Russie peut se proclamer fournisseur stable d'hydrocarbure, la Libye n'étant plus à même de garantir la fourniture de gaz et de pétrole : bénéf pour la Russie au prix des
milliers de libyens. Mais je ne suis pas sûr que le véto aurait empêcher les frappes de l'OTAN..?


 



DanielB 12/09/2011 23:56



Bonjour ,


Des analystes Russes ont effectivement évoqué ce " chaos constructif "pour la Russie en AFN qui gélerait aussi le projet DESERTEC . Je pense comme vous que l'intervention était planifiée quelque
soit le vote du CS de l'ONU . Par la signature d'un pacte d'assistance mutuelle avec le CNT reconnu représentant légitime de la Libye par exemple .


Tres Cordialement


Daniel BESSON



Liens