Traité de paix russo-japonais: Moscou rejette les conditions de Tokyo

Publié le 2 Septembre 2010

MOSCOU, 2 septembre - RIA Novosti

La Russie ne veut pas conclure un traité de paix avec le Japon aux conditions que ce dernier s'efforce de lui imposer, a annoncé jeudi le député de la Douma (chambre basse du parlement russe) Mikhaïl Nenachev lors d'une conférence consacrée au 65e anniversaire de la victoire sur le Japon.

Le 2 septembre 1954, le Japon a signé l'acte de reddition sans conditions à bord du cuirassé américain Missouri. Fidèle à ses engagements envers ses alliés, l'Union Soviétique avait défait en 20 jours l'armée impériale du Guandong, libérant d'importants territoires chinois, la partie méridionale de Sakhaline et l'archipel des Kouriles.

Malgré la capitulation sans conditions, le Japon n'a pas signé de traité de paix avec la Russie.

"Nous n'avons pas de traité de paix, mais nous ne voulons pas le conclure aux conditions proposées par Tokyo. D'ailleurs, le Japon n'a jamais signé ce traité avec la Chine, mais cela n'affecte nullement leurs relations bilatérales", a déclaré M.Nenachev.

Selon lui, après la guerre, l'URSS n'a fait que récupérer ses territoires ancestraux.

"Nous n'avons pas occupé un mètre du territoire japonais", a affirmé le député.

Le pays du soleil levant revendique les quatre îles constituant les Kouriles du sud (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) rattachées après la guerre à l'Union soviétique, donc à la Russie en tant que successeur en droits de l'URSS. Pour étayer sa position, Tokyo en réfère au traité bilatéral sur le commerce et les frontières de 1855 qui reconnaissait la souveraineté japonaise sur les îles faisant l'objet du litige actuel.

Moscou évoque pour sa part la déclaration russo-japonaise de 1956 qui prévoit la possibilité de transmettre au Japon deux des quatre îles précitées et ce, après la conclusion du traité de paix. Et bien que la partie japonaise ait signé et ratifié ce document, elle revendique néanmoins l'ensemble des Kouriles du sud et avance sa revendication à titre de préalable à la conclusion du traité de paix.

Rédigé par DanielB

Publié dans #Kouriles et Kamtchatka

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article