Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 15:43
MOSCOU, 28 novembre - RIA Novosti

La célèbre sculpture de Vera Moukhina  "L'Ouvrier et la Kolkhozienne", dont la restauration a duré plus de cinq ans, a été placé sur son piédestal au Centre des Expositions de Russie de Moscou, fait savoir le correspondant de RIA Novosti sur place.
En 2003, le monument a été démonté en plusieurs fragments à fin de pouvoir être restauré. Les travaux se sont prolongés jusqu'à l'automne 2009 et la sculpture orne de nouveau l'entrée nord du parc des expositions de Moscou. Seul changement: le piédestal est de 10 mètres plus haut que le précédent.

Pour les rares lève-tôt arrivés à 7 heures du matin, assister à la mise en place de la sculpture monumentale est un événement historique.

"Le retour de nos grands monuments est une excellente chose. C'est un témoignage de la force de notre culture", a confié au correspondant de l'agence un des spectateurs.

L'inauguration officielle du monument aura lieu le 4 décembre.

La sculpture "L'Ouvrier et la Kolkhozienne", réalisée en acier inoxydable a été créée pour le pavillon soviétique de l'Exposition universelle de Paris en 1937.

Les autorités de Moscou ont promis de restituer aux Moscovites la sculpture symbole de l'union de la classe ouvrière et de la paysannerie avant 2010. Chose promise - chose due. Le monument haut de 34,5 mètres accueillera les visiteurs du parc des expositions.

Note de l'Editeur :
Le groupe sculpté est le logo des studios " MOSFILM "



Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 20:49
Comme je l'ai deja signalé sur ce blogue , je regarde avec assiduité le samedi soir et le dimanche soir la version colorisée de la série " Zorro " .
Celle ci est interressante à plus d'un titre car elle fait directement référence à la géopolitique de la Californie au XIX eme siècle alors propriété de la Couronne d'Espagne .
Compte tenu de l'histoire de la ville de Los Angeles ou se déroule l'action  , qui n'est encore qu'un Pueblo cad un village , on peut raisonnablement penser que l'action se situe entre 1790 et 1822 date du rattachement  de Los Angeles au  Mexique .
Les " difficultés de la Couronne Espagnole " laissent penser que l'action se situe durant les Guerres Napoléoniennes .
Une organisation mystérieuse dénommé " l'Aigle " essaye de formenter une rébellion contre la Couronne d'Espagne et ses objectifs apparaissent peu à peu au cours des épisodes : Il s'agit de chasser les militaires en garnison [ dont le célébrissime Sergent Garcia ] à Los  Angeles et Monterey pour vendre la Californie à une " puissance étrangère " .
La semaine dernière c'etait Mr.Brighton , représentant l'Angleterre qui venait s'enquérir des progrés de la rébellion .
Cette semaine c'est un certain Comte Kolinko qui vient vérifier si l'Aigle tient ses engagements vis à vis de la puissance étrangère qui cherche à soustraire la Californie à l'Espagne .
Son patronyme , son accent , sa barbe , montrent ausitôt qu'il est Russe .[ 6 ]
Des remarques sybillines aussi . Parlant de Don Diego de la Vega - Zorro à Varga , représentant de l'aigle :
" Dans mon pays aussi nous avons des problèmes avec des jeunes intellectuels et nous savons comment les régler ! "
pour faire face à cette rébellion , il est interressant de regarder comme les propriétaires terriens qui désirent rester fidèle à la Couronne d'Espagne s'organisent :
" Nous savons que l'Espagne est faible en ce moment et ne peux pas défendre toutes ses possessions .
Nous avons décider de former une milice populaire qui viendra appuyer  nos soldats
"
déclare le Père de Don Diego de la Vega au comte Kirenko .
Une version hispanique des Minutemen .
Russes et Espagnols ont effectivement été en contact en Californie , les Russes y ayant établi le poste de Fort Ross .[ 1 ]
Les explorateurs et les colons russes ont établi des postes avancés pour le commerce en Alaska, dans les îles aléoutiennes et dans ce qui est aujourd'hui la Colombie-Britannique, l'État de Washington, l'Oregonet jusqu'au nord de la Californie ,  créant le
Fort Ross, à 80 km au nord de San Francisco en 1812, poste abandonné en 1841 .[ 2 ]
C'est cette proximité et la possibilité d'une alliance Russo-Espagnole qui semble avoir été à l'origine de la Doctrine Monroe .

Le 2 décembre 1823, lors de son septième message annuel au Congrès , le président américain républicain  James Monroe prononce un discours à l'intention des Européens, discours qui allait fixer les directives que devait adopter la diplomatie des États-Unis durant le XIXe et le début du XXe siècle .

Il s'agissait de ce qu'on a appelé à partir de 1854 la doctrine Monroe, dans laquelle trois principes sont définis :

  • Le premier affirme que le continent américain doit désormais être considéré comme fermé à toute tentative ultérieure de colonisation de la part de puissances européennes.
  • Le second, qui en découle, que toute intervention d'une puissance européenne sur le continent américain serait considérée comme une manifestation inamicale à l'égard des États-Unis.

    Et le troisième, en contrepartie, toute intervention américaine dans les affaires européennes serait exclue.

Fort Ross est aujourd'hui un parc naturel géré par l'Etat de Californie ( Fort Ross State Historic Park ) .
La crise économique globale avait décidé le gouverneur de l'Etat de Californie , "Schwarzy" , à décider de sa fermeture en septembre 2009 et de sa vente . Finalement devant la levée de bouclier que suscitait cette décision jusqu'en Russie  jusque dans l'entourage du Président Medvedev [ 3 ]  , le gouvernement de l'Etat de Californie a décidé une fermeture partielle de ce lieu historique ( et geo-politique ! ) .[ 4 ]


Une petition en ligne appelle ses lecteurs à demander à ce que Fort Ross devienne un monument national ( aux Etats-Unis )
Vous pouvez la signer à cette adresse .
C'est le deuxième symbole de la présence Russe en Amérique apres le musée Orthodoxe d'Anchorage qui est menacé .[ 5 ]

Liens :
[ 1 ]
L'empire russe en Californie
[ 2 ] Site officiel de Fort Ross
[ 3 ] California Looks To Russia To Help Preserve Historic Settlement - Article de Radio Free Europe du 2 octobre 2009 .
Russia awaits California's decision on historic Fort Ross - Depêche de Ria Novosti du 18 septembre 2009
Russians urge governor to save Fort Ross - Article du San-Francisco chronicle du 28 aout 2009 .
[ 4] California's Fort Ross, symbol of Russia-U.S. ties, faces closure - Depêche de Ria Novosti du 15 septembre 2009 . 
[ 4 ] California says historic Russian fort to stay open - Depêche de Ria Novosti du 26 septembre 2009 .
[ 6 ] Zorro episodes descriptions
" Another stranger arrives in the pueblo and travels to the de la Vega hacienda, intending to meet with the Eagle. Diego recognizes the visitor as Count Kolinko, an ambassador from an Eastern European country that has long been interested in controlling California. Since the Eagle has left for the pueblo, Diego manages to convince Kolinko that he is also part of the conspiracy. He almost succeeds in gaining necessary details of the plot. "

  Articles associés :

[ 5 ] Kulturkampf : La mémoire de la présence Orthodoxe Russe menacée en Alsaka .
.

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 19:32


Aux victimes du terrorisme , " Cui Bono ? "

Repost 0
Published by Daniel BESSON - dans Opinions
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 23:15

Le commentateur Ilia Kramnik fait sur Ria Novosti la liste des raisons pour lesquelles les îles Kouriles sont importantes pour la Russie . Certaines de ces raisons ont déja été évoquées sur ce blogue [ 1 ] , nottament leur rôle geo-strategique : Elles " verrouillent " l'accés à la Mer d'Okhotsk , " bastion naval " de la Russie dans le Pacifique pour ses SNLE . 
Il analyse ensuite le " problème " des îles Kouriles à l'aune de la politique intérieure Nippone .

Comme me le faisait remarquer hier Bernard , le gouvernement Japonais à decider d'utiliser le " joujou nationalisme " sur deux fronts , au Nord et au Sud : Au sud en critiquant l'implantation d'une base Etasunienne à Okinawa et au Nord avec la réactivation polemqiue du dossier des îles Kouriles .


Le gouvernement japonais a entériné un document considérant les Kouriles du Sud comme « un territoire occupé ». Cette formule se trouve dans une réponse à une requête des députés japonais.

L’expression « occupation illégale » a été utilisée pour la première fois le 17 octobre par le ministre japonais des Transports Seiji Maehara, qui assume aussi le poste de ministre de l'archipel d'Okinawa et des Territoires du Nord, comme sont appelées au Japon les quatre îles des Kouriles du Sud Kunashir, Iturup, Shikotan et les Habomai. A la suite de cette déclaration, les députés japonais lui ont adressé une requête et ont reçu cette réponse.

La réaction du ministère russe des Affaires étrangères était prévisible: une note considérant la position de Tokyo comme inacceptable a été transmise au Japon.

Les Kouriles du Sud sont importantes pour la Russie d’un point de vue économique: la mer qui baigne ces îles est riche en ressources biologiques et la perte de dizaines de milliers de kilomètres carrés d'une zone économique exclusive russe n'arrange pas la Russie.

Cette question touche aussi au prestige national russe. L'URSS a reçu les Kouriles après avoir remporté la guerre de 1945, revanche de la défaite essuyée par la Russie dans la guerre de 1904-1905.

Militairement, les détroits des Kouriles du Sud ont aussi une grande valeur, car ils assurent aux navires de la Flotte russe du Pacifique leur "propre" sortie sur l'océan. Les autres détroits - de Sangar et de Tsushima - sont contrôlés par des Etats étrangers, tandis que ceux des groupes central et septentrional des Kouriles se trouvent bien plus au Nord et sont beaucoup moins explorés.

Plus important encore: en cas de passage des Kouriles du Sud au Japon, la Russie perdrait la possibilité de contrôler l'entrée de navires et des sous-marins étrangers dans la mer d’Okhotsk, la région sillonnée par les croiseurs sous-marins stratégiques lance-missiles de la Flotte russe du Pacifique. En cas de conflit, un adversaire éventuel aurait la possibilité de surveiller les sous-marins dans cette région et de les détruire rapidement.

Il est à remarquer que le problème des Kouriles ressemble à celui des Malouines. Le contentieux pour les Malouines a conduit en 1982 à un conflit armé entre l'Argentine et la Grande-Bretagne. Les dirigeants argentins se sont toujours servis des Malouines comme d'un atout permettant de régler les problèmes intérieurs en détournant l'attention de la population sur la lutte contre "l'ennemi extérieur".

Certes, la situation au Japon diffère de la situation de l’Argentine dans les années 50-80 du siècle dernier, mais théoriquement, les Kouriles du Sud pourraient s'avérer un jour une cible très commode pour une agression.

La "commodité" de cette cible sera plus grande encore si la Russie fait traîner en longueur le renouvellement et l'extension des infrastructures militaires et économiques de l'Extême-Orient russe, qui a besoin de nouveaux navires, de bases militaires, d’aérodromes, d'avions et de matériel, mais surtout d’un personnel qui puisse y vivre et y travailler de façon permanente, au lieu de « tourner avec des saisonniers ».

Il est à noter que de son côté le Japon accroît le potentiel de ses forces armées. En ce qui concerne les armements conventionnels, le Japon détient actuellement une supériorité en nombre sur le groupement extrême-oriental russe, sans parler de son pourcentage de matériel moderne dans ses forces navales, aériennes et terrestres.[ 2 ]

Cependant, la Russie dispose d’atouts importants, comme la présence dans le Pacifique d'un groupement de sous-marins nucléaires puissants et invulnérables, ainsi que d’une aviation à grand rayon d'action.[ 3 ]  Ces atouts combinés à l’arme nucléaire assurent, pour l'instant, une protection efficace des régions de l'Extrême-Orient russe contre une attaque éventuelle, mais leur influence n'est pas illimitée.

Il faut aussi comprendre que n'importe quel potentiel militaire ne vaut rien sans volonté politique, et que si le Japon (ou tout autre pays) comprend un jour que la Russie n'attache pas une importance suffisante à tels ou tels territoires russes  pour  combattre pour eux, le résultat sera à déplorer.

Un bon moyen de remettre le problème des Kouriles du Sud une fois pour toutes sur la voie des pourparlers pacifiques (par exemple, en coopérant pour mettre en valeur leurs richesses) pourrait être une déclaration non ambiguë qui aviserait le Japon que leur souveraineté sur ces îles ne se ferait, premièrement, qu'en déclenchant une guerre ouverte contre la Russie et, deuxièmement, en la gagnant.

Liens :
[ 2 ] Concernant l'estimation des forces en présence , on consultera
ce lien du " Japanese White Paper on Defense 2009 "
Articles associés :
[ 1 ]
Fête de la Flotte russe du Pacifique dans un contexte tendu à propos des îles Kouriles .
[ 3 ] Un des Tu 95 a subi un accident il y a trois semaines . Les vols ont repris depuis
Voir : Un Tu-142 de la Marine russe s'écrase dans le détroit de Tatarie, 11 portés disparus
Repost 0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 21:56

MOSCOU, 25 novembre - RIA Novosti
L'achat d'un porte-hélicoptères français de type Mistral par la Russie peut être évoqué au cours de la prochaine visite du premier ministre russe Vladimir Poutine en France, les 26 et 27 novembre, a annoncé mercredi Iouri Ouchakov, chef adjoint de l'appareil du gouvernement russe.

"Cette question ne figure pas à l'ordre du jours, mais les parties peuvent l'évoquer", a indiqué M.Ouchakov devant les journalistes.

Le premier chef d'état-major adjoint de la Marine russe Oleg Bourtsev avait auparavant annoncé à RIA Novosti que le commandement de la flotte jugeait nécessaire d'acquérir un porte-hélicoptères de ce type et d'en construire quatre autres sous licence française.

Ces navires, destinés à appuyer des opérations de débarquement, de maintien de la paix et de sauvetage, doivent équiper les flottes russes du Nord et du Pacifique, selon le vice-amiral Bourtsev.

Une rencontre de travail début octobre à Moscou entre les ministres de la Défense des deux pays, Anatoli Serdioukov et Hervé Morin, avait permis d'espérer l'issue fructueuse des négociations sur l'achat par la Russie d'un navire de type Mistral.

Selon les médias français, le coût du navire se situera entre 400 à 500 millions d'euros.

Lundi, le porte-hélicoptère Mistral est arrivé à Saint-Pétersbourg.[ 1 ]


Articles associés :
[ 1 ] Le BPC Mistral mouille à Saint-Petersbourg .
[ 2 ] Dossier Ria Novosti sur la visite de M.Vladimir Poutine en France

RIA NovostiLe porte-hélicoptères français Mistral est arrivé lundi pour une visite de travail à Saint-PétersbourgLe porte-hélicoptères français Mistral vu de l'intérieur et de l'extérieur

12:43 26/11/2009 Le porte-hélicoptères français Mistral est arrivé lundi pour une visite de travail à Saint-Pétersbourg, en prévision d'une possible acquisition par la Russie d'un navire de ce type >>

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 20:13
Selon Jean-Jacques Mosconi responsable du développement chez Total cité par le WSJ , la mise en exploitation du champ gazier de Chtokman dans la Mer de Barents pourraît être retradé de deux ans , celle ci intervenant en 2015 pour l'expotation via gazoduc ( Nord-Stream ) en 2015 . La production de GNL devrait suivre en 2016 .
Le retard serait du à des " difficultés techniques " . Celles ci font l'objet d'un desaccord entre les différents partenaires du projets  concernent la solution technique à adopter pour transporter le gaz et les condensats depuis la plateforme jusqu' à terre :  Transporter le gaz et le condensat par un seul tuyau et assurer la separation et le traitement à terre ou comme le suggère Gazprom construire une unité de prétraitement qui va séparer le gaz des condensats avant de les transporter par deux tuyaux séparés vers la terre .
La première solution moins onéreuse pourrait amener à l'apparition de " bouchons "  dans des conditions de basse temperature .
Des doutes sur une reprise de la demande gazière en Europe et l'attractivité du marché Etasunien font que les partenaires ont convenu de ne pas se trop se presser pour faire leur choix definitif [ 2 ]
Les problèmes rencontrés par StatOil , le partenaire Norvègien de Gazprom et de Total dans le projet Chtokman n'encouragent pas les décideurs à des décisions trop hâtives .
L'usine de liquéfaction de Melkøya située à Hammerfest destinée à traiter le gaz issu du champ de Snøhvit souffre de problèmes récurrents depuis sa mise en exploitation en 2007 .
Cet automne l'usine a été arrêtée durant trois mois et 150 Mio d'euros ont été investis pour essayer de résoudre des défaillances dans le système de refroidissement .
Durant la phase de redémarrage deux nouveaux problèmes techniques sont survenus qui contraignent les responsables à un retarder la mise en service de 15 jours .[ 3 ]


Liens :
[ 1 ] Shtokman Production Delayed Two Years - Article du WSJ du 19 novembre 2009 .
[ 2 ] «Торопиться не надо» - Проблемы «Белоснежки» тормозят «Штокман» - Article de Vremia Novosti du 26 novembre 2009 .
[ 3 ] Melkøya start-up postponed
Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 14:36
J'interviendrais ce soir  sur les ondes de" Radio - Galere " à partir de 20 h30 .
 
le mercredi 25 novembre 2009
de 20 h a 21 h 30 sur Radio Galère 88.4fm
COMAGUER sur Radio Galère 88.4 FM

Retour sur l’histoire de la seconde guerre mondiale

L’arrêt des combats de la première guerre mondiale en 1918 et les traités qui vont suivre n’ouvrent aucunement une période de paix. Tout au contraire, le bref « entre deux guerres », comme on le nomme à tort, est une période de grande instabilité : crises sociales, affrontements politiques majeurs, renversement de régimes, guerres locales, guerres civiles, traités bafoués, alliés trahis, tout concourt au déclenchement de la seconde.

Pourtant, trop fréquemment, il est proposé aux opinions publiques de faire d’un unique évènement le point de départ de cette nouvelle guerre. Cette technique, manipulatoire, a l’avantage de réduire l’ample tragédie à une seule scène, soigneusement choisie, et de pouvoir ainsi présenter au public un combat simplifié où il sera facile de désigner un bon et un méchant.

Nous reviendrons donc sur diverses commémorations récentes qui montrent que plus d’un demi-siècle plus tard les classes dirigeantes de nos pays continuent à pratiquer ce genre de déformation de cette période de l’Histoire.

Il est 22 h 00
Voilà , l'emission est terminée et elle a duré un petit plus longtemps que prévu et nous n'avons pas eu le temps de traiter tous les sujets envisagés :
- La Pologne de 1919 à 1939 qui a été " expédiée " en 15'
- La guerre dans l'extrême-orient ou il a fallu aussi " faire court " en " shuntant " sur le Japon des années 20-30 , ou du moins en ne disant que 20% de ce qu'on voulait y dire .
- La guerre d'Ethiopie
- La guerre du Chaco

En tout  cas elle va déboucher sur un projet : Donner des références que chacun pourra consulter et , peut être  créer un site de " ré-information " sur l'histoire .



Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 14:07
Le récent changement de gouvernement à Tokyo n' a pas apporté des promesses d'accalmie sur le dossier des îles Kouriles .
Celles ci sont desormais qualifiées de " territoires occupés " par les Japonais . Il ne reste donc plus qu'au premier ministre Japonais et aux Imperial's qu'à trouver un keffieh !


MOSCOU, 24 novembre - RIA Novosti
Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a adressé une note à la diplomatie nippone suite au document du gouvernement japonais mentionnant l'"occupation illégale" des Kouriles par la Russie, stipule mardi un communiqué du Département de l'Information et de la Presse du MID.
"L'approbation par le gouvernement japonais d'un document contenant une telle formule ne peut être que condamnée. Le MID a envoyé une note officielle au ministère nippon des Affaires étrangères. Nous espérons que Tokyo tirera les conclusions appropriées de la situation résultant de son acte", lit-on dans le document de la diplomatie russe.
Le gouvernement nippon a réaffirmé une fois de plus mardi que "la Fédération de Russie occupait illégalement les quatre îles du Nord".

Les "Territoires du Nord", à savoir les Kouriles du Sud (Shikotan, Itouroup, Kounachir et Habomai), sont au coeur d'un conflit territorial entre Tokyo et Moscou depuis près de 65 ans.
Tokyo estime que ces îles ont été occupées illégalement par l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale et considère leur restitution comme la condition sine qua non de la signature du traité de paix avec la Russie.
Le Japon revendique toujours les Kouriles du Sud, se référant au Traité commercial et frontalier de 1855, document qui reconnaît ces îles comme japonaises.

La Déclaration conjointe de l'URSS et du Japon du 19 octobre 1956 a mis fin à l'état de guerre entre les deux pays mais le traité de paix n'a jamais été signé suite à des divergences sur la délimitation frontalière d'après-guerre.
Le Japon ne cesse d'insister sur l'immuabilité de sa politique quant à la restitution de ces quatre îles, l'opinion japonaise n'admettant pas de compromis sur les Kouriles.



RIA NovostiVoyage photo avec RIA Novosti. Les Îles Kouriles.

14:24 14/12/2006 Les Îles Kouriles sont un archipel russe d'îles volcaniques. Il forme une ligne discontinue de 1200 kilomètres de l'extrême Nord du Japon à la pointe sud de la péninsule du Kamtchatka séparant ainsi la mer d'Okhotsk de l'océan Pacifique. >>

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 11:41
Le gouvernement Conservateur Canadien reprend une réthorique belliciste contre la Russie sur le dossier arctique .
Intervenenant lors d'un discours à l'Economic Club of Canada , le MAE Lawrence Cannon a déclaré que le Canada est prêt à défendre ses régions arctiques contre les nations qui  " dépasseraient les bornes  "
" C'est pour cela que nous allons continuer à réagir de manière si forte quand d'autres nations comme la Russie s'engagent dans des exercices qui apparaissent mettre en jeu notre sécurité dans le Nord "
" Nous allons , aussi , continuer à travailler avec nos alliès comme les Etats-Unis avec qui nous partageons des intêrets communs et nous allons répondre de manière appropriée lorsque d'autres nations * dépassent les bornes * quand il devient question de l'arctique Canadien " [ 1 ] - [ 2 ]


Ce regain de réthorique belliciste survient aprés l'appui apporté par le secretaire d'Etat à la défense Etasunien Robert Gates ainsi que par les " faucons " de la classe politique Etasunienne comme le sénateur John Mc Cain à la " défense des intêrets Canadiens dans l'arctique " la semaine dernière à Washington [ 3 ]
Ce regain de rethorique belliciste survient aussi aprés la tenue à Halifax , du 20 au 22 novembre , d'un raout sécuritaire Atlantiste organisé par l'ultraconservateur German Marshall Fund of The United States  et le gouvernement Canadien [ 4 ]
.

Du 20 au 22 novembre , les participants ont discuté  des dossiers chauds de l'actualité internationale, qu'il s'agisse de la situation politique en Afghanistan, au Pakistan, en Iran et au Proche-Orient, ou de piraterie maritime, de prolifération nucléaire, de la sécurité en Arctique et de l'avenir de l'OTAN. [ 5 ]


Les organisateurs présentent le Forum d'Halifax comme une occasion de « définir un nouveau cahier des charges de la sécurité de l'alliance atlantique qui puisse s'adapter à un monde en pleine mutation et à des menaces émergentes. »

L'évènement consiste en une série de séances plénières et d'ateliers, où l'on favorise des échanges à bâtons rompus entre les experts et les participants. Cette formule est calquée sur le Forum de Bruxelles, fondé il y a quelques années.

Les débats se déroulent selon la règle dite de Chatham House, qui permet aux participants d'utiliser les propos qu'ils entendent, mais à condition de ne pas révéler qui en est l'auteur. Plusieurs débats se déroulent à huis clos.


Parmi les participants  on a noté la présence du secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, et ses homologues allemand, belge, brésilien, colombien, hollandais et néo-zélandais, le directeur exécutif du Fonds monétaire international Arvind Virmani, le commandant en chef des forces de l'OTAN en Europe, l'amiral James Stavridis, [ 6 ] le sénateur américain John McCain et le conseiller pour la défense à la présidence française, l'amiral Édouard Guillaud.
Alors qu'il avait soutenu les positions fermes du Canada sur le dossier arctique vendredi dernier à Washington [ 3 ] , le sénateur Républicain Us John Mc Cain y a vivement critiqué la décision du gouvernement Canadien de vouloir retirer ses troupes d'A-stan .[ 7 ]
Mais le " dossier arctique " n'oblige t'il pas le Canada à procéder de la sorte en raison du déploiement en A-stan d'un nombre croissant d'unités de recherche et de sauvetage en provenance des zones polaires Canadiennes ?
L'ancien candidat à la présidence des États-Unis John McCain plaide pour le maintien d'une présence militaire importante en Afghanistan afin d'empêcher les talibans de reprendre le contrôle du pays.
À l'extérieur de la conférence, une centaine de manifestants ont dénoncé la présence des troupes canadiennes en Afghanistan.

La réthorique belliciste et sécuritaire des gouvernements conservateurs Canadiens de M. Stephen Harper  , tant sur le dossier de l'arctique que celui de l'A-stan , a provoqué une veritable " militarisation " de la société Canadienne ces dernières années selon le journaliste Erin Anderssen du  the Globe and Mail  qui a mené une enquête sur les relations entre les Canadiens et les forces armées Canadiennes .[ 8 ] 
“the military became the most recognizable face of the federal government,” ( L'institution militaire est devenue l'aspect le plus visible  du gouvernement fédéral ) affirme le sociologue Frank Graves .
Mais les Canadiens , eux , sont ils prêts à " mourir pour l'arctique " ?
Non ! Selon Janice Stein directrice du  Munk Centre for International Studies à l'Université de Toronto .
Si les Canadiens soutiennent dans une grande majorité la présence de militaires dans le nord du Canada , c'est pour une " garde à l'Arctique " destinée à sauvegarder la souveraineté Canadienne sur la région et non pas pour y mener des aventures militaires [  pour le Roi de Prusse ou la Reine d'Angleterre ]  .

Liens :

[ 1 ]
Canada stands fast on Arctic - Article du Toronto Sun du 24 novembre 2009 .
[ 2 ]
Canada vows 'firm' defence of Arctic border - Article de Canada.com du 23 novembre 2009 .
[ 4 ] Un week-end de débats à Halifax - Article de Radio Canada du 20 novembre 2009 .
[ 5 ]
Arctic Security: The New Great Game? Programme des débats sur l'actique  à la conférence d'Halifax

[ 7 ] John McCain sermonne le Canada - Article de Radio Canada du 22 novembre 2009 .
[ 8 ] Canadians embrace new role for military - Article de The Globe and mail du 6 novembre 2009 .

Articles associés

[ 3 ]
Les Etats-Unis et le Canada vont coopérer , contre la Russie , dans l'arctique  
[ 6 ] L'Amiral James Stavridis ( OTAN ) considère le plateau continental arctique comme un espace de coopération avec la Russie .

Sites :
Halifax international security forum
The German Marshall Fund of the United States

 Mourir pour l'arctique ?

Debat sur l'arctique organisé lors de l'Halifax International security forum .
Il est visible en entier .
Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 00:00

En mémoire de MM DEROUBAIX , VARENNES , Mme SAMSON du 2nd Cycle Catholique Pierre-Termier à GRENOBLE sans qui ce blogue n'aurait pas été .

Repost 0
Published by Daniel BESSON - dans Opinions
commenter cet article

Liens