Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 12:59


Abstract : After local elections where the independant candidate Seguey Subbotin won the seat of mayor of Murmnask against  the candidate of " United Russia " party Mikail Chavchenko , the governor of the Oblast of Murmansk could be revoked by president Medvedev . The governor Yuri Yevdokimov , who supported the candidature of Seguey Subbotin , is accused of medling in governemental issues by  signing international agreements with Norway and Finland .
He is also accused of " betraying Rusian national interests in the Arctic and giving  the region to the Scandinavians and the Americans " as he met representatives of " The American National Democratic Institute " , an american congress sponsored organization involved in " Orange technologies " in the post-Soviet space . The Murmansk oblast is highly strategic on military and economic issues for Russian interests in the Arctic . The removal of Yevdokimov will be a fatal blow to " Orange " activities in Russia and especially in the Russian arctic .





La défaite du candidat du parti " Russie Unie " au poste de Maire de Mourmansk (Peninsule de Kola ) pourrait couter sa place au gouverneur de l'oblast de Mourmansk Youri Yevdokimov qui avait soutenu un candidat indépendant , Serguei  Subbotine .
Serguei Subbotine vient de remporter les élections au poste de la Mairie de Mourmansk avec 60,73% des suffrages exprimés contre 35,17 % pour l'ancien maire et candidat officiel  du parti " Russie Unie " , Mikail Chavchenko .
Le parti " Russie Unie " pourrait contester les résultats de l'élection au motif de l'appui apporté par le gouverneur de l'oblast de Mourmansk , particulièrement dans une interview accordée à une chaîne de télévision locale le jour du scrutin.
Le Président Medvedev vient de signifier au gouverneur Yevdokimov  que celui doit , en particulier , ne pas empiéter sur les prérogatives gouvernementales en matière de politique étrangère en signant des accords de coopération avec ses homologues Norvègiens et les Etats membres du Conseil de Barents .
Il lui a conseillé au cours d'une réunion consacrée au début du mois  Mars à la mise en oeuvre des mesures anti-crise gouvernementale à suivre les directives gouvernementales et à s'occuper de ses concitoyens plutôt que de questions de coopération trans-frontalières avec la Norvége .
Ces dernières semaines , le gouverneur Yevdokimov s'était rendu en Norvège pour signer des accords avec le gouverneur du Finnmark Gunnar Kjønnøy concernnant le " cimetière nucléaire  " de la baie d'Andreyeva et la mise en service de phares fonctionnant à l'energie solaire au lieu de piles nucléaires et a rencontré le gouverneur de Troms Paul Dahlø pour signer des accords portant sur le commerce maritime ou l'environnement .
Le gouverneur Yevdokimov a été fait chevalier de l'Ordre Royal Norvègien du Mérite par le roi  Harald V pour avoir contribué au resserement des relations entre la Norvège et la Russie .



L'accusation la plus grave est venue d'un des cadres du parti Russie Unie Valery Galchenko qui accuse aujourd'hui le gouverneur  Youri Yevdokimov  de " trahir les interêts de la Russie dans l'Arctique "  et de vouloir
" détacher la region de la Russie pour la livrer aux scandinaves et aux Etazuniens qui cherchent à s'implanter de plus en plus dans l'Arctique "
, particulièrement en ce qui concerne le champ petrogazier de Shtokman .
Selon le journal " Nesavissimiya Gazeta " en date du 6 mars ( et donc avant les élections )  , Valery Galchenko pourrait être nommé en remplacement de Youri Yevdokimov  , dés le debut Avril selon certaines sources internes au parti " Russie  Unie " ,  par le Président Mevedev .



Le gouverneur Yevdokimov a été accusé par les medias de la région de Mourmansk , et les faits ont été vérifiés par la suite , de connivence avec une organisation gouvernementale Etatzunienne , " The American National Democratic Institute - NDI " ( - site officiel - ) . Youri Yevdokimov  et son adjoint d'alors , Sergeui Subotine qui vient de remporter les élections , ont participé à plusieurs réunions avec des membres Russes et étrangers , Etasuniens et Norvègiens , du NDI avant les élections .
Contrairement aux allégations de Youri Yevdokimov qui prétend avoir informé l'administartion résidentielle de ces contacts et avoir reçu son approbation , l'inspecteur Fédéral pour l'oblast de Mourmansk Vladimir Losev affirme que ces contacts ont été menés sans que le Président Medvedev en ait été informé .


Le " National Democratic Institute" est une organisation crée par le congrés Eatazunien au travers du " National Endowment for Democracy (NED) " . Elle se donne pour objectifs de " développer la démocrassie à travers le Monde " et est soupçonnée par le gouvernement Russe de se livrer à des " activités Oranges " au sein de la fédération de Russie comme en Oukraine .

 

 

La révocation trés probable , ainsi que d''éventuelles poursuites pénales , du gouverneur de l'oblast de Mourmansk une région hautement stratégique sur le plan militaire et économique ( or , diamants , Nickel ,Shtokman )  pour la Russie  , serait un coup trés dur pour le développement des activités subversives " Oranges " en Russie .et en particulier dans l'Arctique Russe .

Depuis la prise d'otages de Beslan  et l'instauration de la " verticale du pouvoir " , le Président de la Federation de Russie a le pouvoir de nommer et révoquer les gouverneurs .
Contrairementa aux " espoirs Occidentaux " , le President Medvedev a approuvé le projet de loi étudié cette semaine par la Douma qui accorderait le droit aux gouverneurs de pouvoir révoquer les maires . Un pouvoir seulmement détenu par la justice jusqu'à présent .
Pour pouvoir être demis de ses fonctions la décision devra être approuvée par au moins deux tiers des mmbres du conseil municipal .
Le Président Medvedev a récemment fait état de la necesité de " pouvoir se débarasser des élèments criminels " qui chercheraient à s'infiltrer dans l'administration de la Russie et qui metteraient en péril les politiques  gouvernementales .


Mise à jour du 19 Mars 2009

Selon une analyse publiée par " Gazeta " ce jour , le parti " Russie Unie " ne chercherait plus à contester les résultats de l'élection de Mourmansk car cela nécessiterait de trouver un autre candidat que Mikhail Chavckenko .

Desormais au sein de ce parti se pose la question de savoir quelle sanction infliger au gouverneur . Si celle ci est inévitable , se pose la question de sa nature .
Le journaliste Mikhail Leontiev , a quand lui déclaré : " Le gouverneur Yevdokimov a reçu l'ordre du parti " Russie Unie " de soutenir le maire de la ville [  Mikail Chavchenko ] . Des l'annnonce de son soutien à Subbotine ,il aurait du être demis de ses fonctions , c'est à dire avant les élections " .










Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 12:49


On a pu se poser la question pourquoi l'OTAN ne s'est pas dissout au lendemain de la dissolution du Pacte de Varsovie et la fin de l'URSS .

Bernard de COMAGUER nous a délivré hier au cours d'une réunionson analyse qu'il base sur le préambule du traité :

" Les Etats parties au présent Traité, réaffirmant leur foi dans les buts et les principes de la

Charte des Nations Unies  et leur désir de vivre en paix avec tous les peuples et tous les gouvernements.
Déterminés à sauvegarder la liberté de leurs peuples, leur héritage commun et leur civilisation, fondés sur les principes de la démocratie, les libertés individuelles et le règne du droit.
Soucieux de favoriser dans la région de l'Atlantique Nord le bien-être et la stabilité. Résolus à unir leurs efforts pour leur défense collective et pour la préservation de la paix et de la sécurité. Se sont mis d'accord sur le présent Traité de l'Atlantique Nord "

1- l'OTAN ne designe pas d'" ennemi " , l'URSS .
Un élement que devrait mediter l'ancien premier ministre Polonais et candidat au poste de secrétaire Général qui se propose de  désigner la Russie comme " ennemi " .

2- La " Guerre froide " ne fut qu'une étape transistoire de son existence .  La véritable mission de l'OTAN ne commence qu' au lendemain de celle-ci : Imposer à la planète sa " weltanschaung " , la " démocrassie libérale de type An£o-$axon et les valeurs de l'Occident Judéo-Chrétien " . C'est ce qui explique son activisme en dehors de son théatre d'opérations  A-stan )  de la " guerre froide " et la multiplication des sommets depuis la fin de la " Guerre froide " : Energie à Bucarest , Arctique à Reykjavik ,.................................
Bref un PNAC  ( Project for a New American Century ) avant l'heure ....................

 

  Liens : La Charte de l'Alliance 
               A propos des sommets de l'OTAN  sur le blogue d'Olivier Kempf

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 00:00

Abstract : Reports , white books ,.........are musherooming in the Scandinavian countries on security issues . The first we shall see is the ( Finnish security and defense policy - Government report VNS X/2009 )
Russia is seen as one of the most important security concern for Finland which relies on multilateral  diplomacy for prevention of conflicts and its military to detter and counter threats . Adhesion to NATO remains an option as more and more Finns are not opposed to this position .

Les rapports se multiplient en Scandinavie sur les questions de défense et de politique étrangère .La Finlande a publié à la fin du mois de JANVIER 2009 son rapport  sur la Défense
( Finnish security and defense policy - Government report VNS X/2009 )  alors que le 9 Février 2009  a vu la sortie du rapport sur la coopération nordique en matière de défense et de politique étrangère publié par l'ancien ministre des affaires étrangères Norvègien Thorvald Stoltenberg qui consacre une grande place à la dimension arctique de la sécurité Nordique et qui la met en relation avec la sécurité dans la Baltique ( Nordic cooperation on foreign and security policy - proposals presented to the extradinay meeting of Nordic foreign ministers in Oslo on 9 February 2009 ) .

Ce dernier rapport
a aussitôt fait l'objet de nombreux commentaires de la presse Russe qui y voit une alliance destinée à s'imposer militairement dans l'Arctique face à la Russie . Celle ci ne manque pas de faire le lien entre la publication de ce rapport et la tenue du sommet de l'OTAN consacré à l'Arctique à la fin du mois de Janvier  à Reykjavik ( Bientôt un article là dessus  ) .

Des forces armées Finlandaises sûres d'elles

Dans une interview publiée dans le Helsingin Sanomat
précédant la publication du rapport , le Major Jyrki Raitasalo souligne que la Finlande n' a jamais été aussi puissante et prête à répondre à une menace quelque soit le scénario comme celui d'une tentative de prise de contrôle de territoires précédé de frappes stratégiques .
La principale force de la Finlande est son armée de conscription ( voilà qui deverait faire réfléchir nos chefs politiques et militaires ) qui peut compter sur  350 000 réservistes .
Le major Jyrki Raitasalo reconnaît toutefois que cette force ne provient pas d'une augmentation en capacité et en qualité des forces armées Finlandaises mais d'une diminution du potentiel de ses voisins . Les forces Russes ne représentent plus que 10% de celles présentes dans le voisinage de la Finlande lors de la Guerre Froide et la Suède fait des coupes sombres dans ses forces terrestres ( Le nombre de militaires  prêts à être déployés par l'Armée de terre passera de 20 000 à 15 000 et le nombre de chars doit être réduit de moitié ) .
La situation des forces terrestres Finlandaises reste toutefois contrastée .
Si le " fer de lance " en est constitué par trois brigades de réaction rapide , à l'image  de la
 " Brigade Karelia " ( Karjalan Prikaati - site officiel )  , capables d'être mobilisées en trés peu de temps , trés mobiles et disposant de suffisament de puissance de feu , ces forces ne représentent qu' au maximum 60 000 hommes .
Les réservistes , mobilisés dans la défense  territoriale , une des clefs de voute du modèle défensif Finlandais ,  ont supporté l'essentiel des coupes budgétaires de ces dernières années .
La réserve  commence ainsi à manquer de moyens anti-chars et anti-aériens  .
Jyrki Raitasalo considère égalemment que la région du Nord de l'Europe est l'une des plus calmes au monde.




Les points clefs du rapport sur la défense

Evaluation des menaces par la Finlande
 
 
- Les menaces à l'échelle globale sont de plus en plus variées et multiformes ( changements climatiques et crise finacières ou attaques de réseaux informatiques )
- L'accés aux ressources naturelles pourra générer des conflits ( déja cité par Global Trends 2005 ) 

- Les menaces d'ordre militaires existent toujours . Les crises locales ( A-stan , Gaza ,...... ) affectent la sécurité internationale .  La Crise Russo-Géorgienne a affecté la manière de penser la sécurité chez les voisins scandinaves de la Finlande .

- La Finlande ne s'attend pas à devoir faire face à une agression en dehors du cadre d'un conflit international .

Les recommandations
                                            Générales
- La securité interieure et la securité extérieure sont de plus en plus liés
- Augmenter le rôle de la diplomatie préventive et participer aux organisations multilatérales
- La Finlande surveille les dévoloppements en Russie , le facteur le plus important dans son environnement sécuritaire . Elle veut développer le commerce avec la Russie ainsi que le tourisme et les investissements .
Elle veut en même temps combattre le crime organisé et les dangers liés au transport maritime .
- La Finlande travaille au maintien de l'état de droit , des droits de l'homme et de la démocratie à travers le monde .

                                             L'Union Européenne 

- L'appartenance à l'Union Européenne est un des élèments clefs de la politique de sécurité de la Finlande et la Finlande est fidèle à cette alliance .
- En plus des relations extérieures et des questions de sécurité , l'UE est un acteur clef dans d'autres domaines comme la sécurité énergétique , les transports et les maladies infectueuses .

Une UE forte sert les interêts de la Finlande 

                                             L'option d'intégrer l'OTAN est toujours d'actualité 

- La Finlande considère que l'OTAN comme l'organisation militaire et de sécurité la plus importante .
- En temps que membre de l'OTAN la Finlande aura plus de pouvoir décisionnel mais elle devra partager les " fardeaux " de l'alliance .
- Le gouvernement va considérer l'option d'une adhésion comme forte mais cela va requérir un vaste consensus populaire ! ( On croit rêver lorsque l'on regarde ce qui se passe chez nous - NDLR )

                                             La défense de la Finlande

La défense de la Finlande est basée sur une politique étrangère et de sécurité qui remplit ses objectifs  mais aussi sur sa capacité à dissuader et à repousser une agression .

La défense de la Finlande est une défense territoriale basée sur une armée de conscription et une réserve importante , des troupes régionales et des troupes déployables sur tout le territoire .

Ces objectifs ne peuvent être atteints que par un budget de la défense qui tient compte de l'augmentaion des couts des matériels militaires mais aussi par une augmentation annuelle de ce buget de 2% jusqu'en 2011 .

Les réactions

 

  - Un sondage montre que les Finlandais sont de plusen plus favorables à une adhésion à l'alliance .
Le Helsingin Sanomat qui réalise depuis sept ans des sondages sur ce sujet constate que si une majorité de Finlandais restent opposés à une adhésion à l'alliance , le pourcentage de ceux qui s'y opposent diminue .

Les partisans d'une adhésion représentent 27% , à peu prés le même chiffre qu'il ya deux ans .
La différence entre les partisans et les opposants se réduit à 26 % alors  qu'il était de 50% il y a deux ans .
Parmi les arguments qui renforceraient les Finlandais à supporter une  adhesion à l'OTAN :
- 68 % considérent un accroisement de l'influence de la Finlande sur les sujets relatifs à sa propre sécurité
- Le même pourcentage serait favorable à l'adhésion de la Finlande si celle ci pouvait choisir departiciper ou non à une opération déclanchée par l'alliance .
- Une menace possible en provenance de Russie est considérée comme un bon ragument par 58%
- L'amelioration desrapports avec les Etats-Unis par seulement 27%
- Une adhésion de la Suède à l'alliance par 18%

Le nombre des personnes favorables à une adhésion à l'allianceaugmente chez les cadres supérieurs et les retraités .
Les nouveaux partisans d'une adhésion à l'alliance se retrouvent autant chez les femmes que les hommes mais les hommes sont globalement plus favorables à une adhésion que les femmes .

Les membres du Parti de la Coalition Nationale , le seul qui se soit clairement pronnoncé en faveur d'une adhésion , sont favorables à 53 % à une adhésion .
Seulement 25% des adhérents du Parti Social Démocrate , le plus grand parti d'opposition , sont favorables à une adhésion mais le nombre  des partisans y augmente depuis  septembre 2008 , un mois aprés la crise entre la Russie et la Géorgie .


-
Le rapport a été présenté devant le parlement Finlandais le 12 Février 2009 . Les Sociaux Démocrates ont vivement critiqué la recommandation d'une augmentation annuelle du budget de la défense de 2%.
Le ministre de la défense Jyri Häkämies a affirmé que cette augmentaion est nécessaire si l'armée Finlandase ne veut pas procéder à des coupes .

- Le futur chef d'Etat Major de l'Armée Finlandaise , le Lieutenant-Général  Ari Puheloinen , qui prendra ses fonctions au début du mois d'Aout 2009
s'est déclaré contre une armée professionnelle et reste favorable à une armée basée sur la conscripton .
Avec le budget actuel , la Finlande ne pourrait équiper et deployer qu'une armée de 40 000 professionnels ce qui est insuffisant pour sa défense .
Avec ce buget la Finlande peut entretenir une réserve de 350 000 hommes . Il considére égalemment que les armées qui se sont professionalisées ont de grandes difficultés pour recruter des  élèments de valeur .






Liens :  
Finnish security and defense policy - Government report VNS X/2009 
              
Ministère de la DéfenseFinlandais  
               Site des Forces Armées Finlandaises
               Article sur la coopération transfrontalière Russo-Finlandaise en matière de sécuité (En Russe )  










 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 21:09
Abstract : The governor of the Yamalo-Nenets Okrug , Yuri Neelov , announces that there will not be drop in the gaz production for 2009 in the Yamal peninsula . Italian ENI hopes Yamal peninsula will be Italy's major gaz supplier for the coming decades .


LABYTNANGUI (Nord de la Sibérie occidentale), 16 mars - RIA Novosti.
 La production gazière dans la presqu'île de Yamal, qui totalise le nombre le plus important de gisements en Russie, ne connaîtra pas de réduction en 2009, a annoncé lundi devant la presse le gouverneur de l'Arrondissement des Nenets de Iamal, Iouri Neelov. "Notre production, qui atteint actuellement 570 milliards de mètres cubes, doit s'établir à 590 milliards en 2009", a indiqué le gouverneur. Selon lui, les réserves globales de la presqu'île approchent 125.000 milliards de mètres cubes. Depuis le lancement de la production gazière à Iamal, on a produit 14.000 milliards de mètres cubes, a précisé M. Neelov. "Cela représente un peu plus de 10% des réserves globales de la presqu'île", a poursuivi le gouverneur, ajoutant qu'on aurait donc tort d'affirmer que les gisements de gaz en Russie s'épuisent. Selon M. Neelov, sur les 230 gisements découverts dans la presqu'île, 163 sont en production, les autres sont encore préparés en vue de leur mise en valeur .

Liens associés : Les Italiens dans l'arctique Russe
Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 00:32

Abstract : At a confrence at the Woodrow Wilson International Center for Scholars last year , Robert Mc Leod Minister of Industry, Tourism, and Investment for the Northwest Territories assesed that Canadian Arctic natural gas is a secure and environementaly friendly source of energy for the whole northern american continent ( Canada , USA and Mexico ) . As Russia is for Europe .

Un article du " Woodrow Wilson International Center for scholars "
qui montre ...............la vacuité des arguments des  opposants au projet " Nord-Stream " et à une collaboration avec la Russie dans le domaine énergetique .

Le ministre du Tourisme et de l'Industrie des Territoires du Nord-Ouest ( Canada ) , Robert McLeod  met en avant le fait que le gaz naturel ( arctique ) est une source d'énergie peu polluante et que l'effet sur la reduction de gaz à effet de serre est d'autant plus important que l'adoption de cette énergie se fait à l'échelle d'un continent ( ici Canada- Etats-Unis - Mexique ) .
Il n'hesite pas à affirmer , s'appuyant sur une étude , que sans la  fourniture par les régions arctiques du Canada de gaz naturel aux usa , les émissions en gaz engendrées durant la période 2014-2025 par le secteur de la production d'énergie augmenteraient de 285 millions de tonnes .

"  The study concluded that in the absence of Northern natural gas during the period of 2014-2025, emissions from the power sector in the United States, which still relies heavily on coal in many states, would increase by 258 million tons. In Ontario, the projected increase was stated to be 23 million tons."

Ne pas adopter le gaz arctique ( acheminé par gazoduc ) comme combustible accroiterait le cout de l'énergie

" The study also revealed that failure to develop and utilize Arctic gas over the same eleven year period of time would force Canadian and American consumers to pay approximately $340 billion more for natural gas."

Que le choix d'un fournisseur disposant de grandes réserves est un argument pour................... la sécurité énergetique 

"  He noted that development projects currently underway in the Beaufort Sea and the Mackenzie Valley could place the NWT in a prime position to supply North America with a secure and steady source of natural gas for decades to come "

Changeons de continent et transportons nous en Europe .
Voici ce que l'on pourrait écrire :

"  Mr Putin  noted that development projects currently underway in the Barents sea  and the Yamal Peninsula could place Russia in a prime position to supply Europe with a secure and steady source of natural gas for decades to come "

Les propos de Mr Robert McLeod sont finalement bien proches de ceux de M.Vladimir Poutine qui disait il y a une semaine :
" La Russie possède des réserves de gaz suffisantes pour couvrir les besoins des consommateurs européens pendant pratiquement 100 ans".

Cerise sur le gâteau :Le caractère " vert " du gaz naturel diminuerait les effets du réchauffement climatique ( degel du permafrost ) pour les régions productrices !

Alors que l'Amerique du Nord et l'Amerique du Sud mettent en palce un système intégré de gazoducs pour la distribution de gaz à partir du Canada , du Venezuela et de la Bolivie , on [ L'European Council on Foreign Relations ] tente de nous dissuader d'en faire autant en Europe avec la Russie !


Repost 0
Published by DanielB - dans Opinions
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 20:33
Ouf ! J'ai cru lire 2010 .

L'océan Arctique sera vraissemblablement libre de glaces pendant le mois septembre "avant" l'année 2100, confirme une nouvelle étude réalisée à partir de projections climatiques, et à paraître lundi en ligne dans la revue Nature Geoscience .

Une analyse de projections de 18 modèles climatiques et d'observations sur les années passées montre que "l'océan Arctique sera probablement libre de glaces en septembre avant la fin du XXIe siècle", écrivent les auteurs de l'étude, de l'Université de Californie à Los Angeles.

Selon eux, la plupart des modélisations actuelles sous-estiment le taux de détérioration de la couverture de glace de mer de l'Arctique.

Leur analyse montre, selon eux, une relation linéaire entre l'évolution de l'extension simulée de la glace de mer au XXe siècle et le taux de diminution projeté pour la baisse de cette glace au XXIe siècle.

Un glaciologue du Centre national américain de la neige et de la glace (National Snow and Ice Data Center/NSIDC), Mark Serreze, était beaucoup plus pessimiste en août dernier : "Il pourrait ne plus y avoir de glace l'été dans l'océan arctique d'ici 2030 ou autour de cette date", disait-il en rappelant qu'il y a quelques années, ce scénario était prévu entre 2050 et 2100.

L'été dernier, pour la première fois, les passages du Nord-Ouest - le long de l'Amérique - et du Nord-Est - le long de la Russie  - ont été libres de glaces au même moment, et pendant quelques semaines.

Par ailleurs, avec 4,24 millions de km2 de glaces restantes, l'été 2007 avait affiché un record de fonte depuis le début des mesures satellitaires. La banquise était alors 40% inférieure à la superficie moyenne des glaces en été de 1979 à 2000, avait précisé le NSIDC.

La saison de fonte dans l'Arctique commence à la mi-juin. La glace atteint son minimum à la mi-septembre et son maximum en hiver à la mi-mars.

Repost 0
Published by DanielB - dans Environnement
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 19:42
En parcourant le " Dictionnaire de géopolitique " d'Yves Lacoste , je suis tombé sur l'article  " Guadeloupe " ( situé à côté de Groenland........................... )

L'auteur y écrit :
" Il eut été possible d'instituer une région Antilles comprenant la Guadeloupe et la Martinique . Mais de vieilles rivalités opposaient les deux îles . La métropole eût accordé plus d'importance à la Martinique , et , surtout les Guadeloupéens en majorité , s'estimet méprisés par les Martiniquais qui sont en majorité des métis . De plus , il existe une différence dans la formation sociale des deux  îles , pourtant toutes deux trés marquées par l'héritage colonial des planations esclavagises . Pendant la Révolution Française , la Guadeloupe connut de luttes violentes , ce qui ne fut pas le cas de la Martinique , alors contrôlée par les Anglais " ( 1794 ) .
Avec le soutien des révolutionnaires envoyés de métropole par la Convention , les esclaes noirs se révoltérent en 1793-1794 contre les planteurs Blancs de la Guadeloupe .
Le groupe que formaient ces derniers fut anénanti , beaucoup s'enfuirent , à Cuba notamment .
Voilà pourquoi le groupe des békés ( planteurs balncs martiniquais " , dont le rôle est resté si important en Martinique , n'existe pas en Guadeloupe .

Le métissage y est beaucoup moins important . C'est ce qui explique que les dirigeants économiques et les capitaux d'origines métropolitaines ( sociétés anonymes , etc ) ou martiniquaise soient  extérieurs à l'île . Par ailleurs , les souvenirs des luttes très dures de 1793-1794 et de 1848 , à laveille de l'abolition de l'esclavage , restent trés vivaces parmi les Gaudeloupéens " 

Ceci m'amène à me poser les questions suivantes :

1- Nous aurait on menti ? ( sur la " continuité historique " entre les familles de planteurs esclavagistes et les " blancs " propriétaires de supermarchés ou de rhumeries de notre temps )

2- Pourquoi Lacoste n'a jamais été cité par les journalistes lors des derniers " événements " dans les Antilles ?

3 - N'y a t'il pas abus de language lorsque l'on parle de " Békés " en Guadeloupe , un abus soigneusement entretenu par le LKP et les mediats  ?

4 - Lacoste commet il une erreur dans son analyse ?

Finalement , un " Dictionnaire de Géopolitique " , que ce soit celui de Lacoste ou de Chauprade , c'est un peu comme le Bled ou le Bescherelle !
Il faut toujours l'avoir sous la main !



Repost 0
Published by DanielB - dans La bibliothèque
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 15:00
Abstract : The Norwegian Petrostate company StatOilhydro , in which  the state has increased its participation up to 67% , has to face hardships .
The Melkoya liquefaction plant will have to close two monthes , and more certainly 80 days , to allow technicians resolve problems on heat exchangers . These problems affect the station since its start-up an lead the staff of Shtokman AG to reject the technology used by StatoilHydro for the Teriberka liquefaction plant .
The global market price on oil has dropped more than 100 USD over the last nine months. That might now force StatoilHydro to stall 40 planned projects. Executives from StatoilHydro  call on the entire Norwegian petroleum industry to cut costs.
Russian majors which face same threats decided to " Russify " their supliers to reduce costs .

La pétrostatale Novégienne StatoilHydro , ou l'Etat Norvègien vient d'augmenter sa participationà la hauteur de 67% ( contre 62% auparavant ) en dépensant 19.3 millions de Couronnes pour l'acquisition de 143.4 millions d'actions , doit faire face  à des difficulés sur plusieus fronts .

- La station de liquéfaction de gaz de Melkoya ,  qui assure la liquéfaction du gaz en provenance du gisement de Snøhvit dans la Mer de Barents ,  devra fermer pour au moins deux mois ,et probalement pour 80 jours  à partir de la mi-août pour essayer de résoudre des problèmes techniques réccurents depuis le début de son exploitation sur des échangeurs de chaleur qui présentent des fuites .
Les problèmes techniques réccurents sur cette station de liquéfaction ont amené les dirigeants de Shtokman AG , le consortium chargé du développement du champ gazier de Shotkman,  a rejeter la technologie utilisé par StatoilHydro pour la sation de liquéfaction de Teriberka .

- La baisse du prix des hydrocarbures pourraît amener StatoilHydro a revoir et différer prés de 40 projets sur le plateau continental Norvègien dont la profitabilité necessite un prix du baril au moins égal à 70-75 USD et non pas 40 USD sur une periode qui , selon certais experts Norvègiens , pourrait s'éterniser .
Les responsables de StatoilHydro appelent tous les acteurs et surtout les fournisseurs de l'industrie pétrogazière Norvègienne à opérer  des réductions drastiques de couts pour faire face à une periode de prix bas des hydrocarbures .
Faisant face à des problèmes similiaires de couts dans un contexte de prix des hydrocarbures en berne , les responsables des majors Russes du pétrole et du gaz dans l'arctique se sont orienté vers une " Russification " de leurs fournisseurs .

 


Liens : Le projet d'usine de liquéfaction de Melkoya







Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 14:37
C'est la découverte que semble faire Hervé Morin aprés l'annonce du décés d'un caporal en A-stan , victime d'une attaque à la roquette contre son véhicule . La victime appartenait au 27e bataillon des chasseurs alpins d'Annecy
(Haute-Savoie).

"On a des opérations militaires qui s'apparentent en effet à des actions de guerre", a déclaré Hervé Morin sur Europe 1/Le Parisien, tout en jugeant que la "problématique sémantique derrière tout cela ne compte pas."

A chaque déclaration de ce type , je ne peux m'empêcher de penser à la caricature de Plantu dans " L'Immonde " à l'époque de la Guerre des Malouines  lorsque un misille Exocet frappa un destroyer Britannique . Tout le monde s'étonna qu'il y eut des morts ............


Repost 0
Published by DanielB - dans Opinions
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 13:35
Abstract : Preliminary results from seabed mapping in the Arctic suggest that Denmark has a strong claim to the North Pole

Le scientifique Canadien  Ron McNab , un chercheur retraité du Geological Survey of Canada , vient  déclarer dans une interview à CBC News que le les résultats preliminaires de la campagne de cartographie sous-marine mené par les Etats-Unis , le Canada et le Danemark l'été dernier semblent indiquer que le Danemark est le candidat le plus sérieux pour pouvoir réclamer une souveraineté sur le Pôle-Nord . et sur les ressources minières de la règion .
Cette souveraineté est liée à la souveraineté Danoise sur le Groenland .

" Une investigation   préliminaire a montré - Et il faut le répéter encore une fois , c'est vraiment préliminaire - que le Danemark aurait vraiment les droits pour rattacher le Pôle- Nord à sa zone de souveraineté [ au Groenland ] "

Note de l'Editeur : Le premier ministre Danois Anders Fogh Rasmussen est l'un des trois favoris en lice pour le poste de secrétaire général de l'OTAN .

La reconnaissance d'une souveraineté Danoise sur le Pôle-Nord par une expedition menée essentiellement avec des moyens Etasuniens et Canadiens , serait en fait la reconnaissance par dévolution d'une souveraineté Groenlandaise , le procesus d'autonomisation de l'île se concrétisant certainement  dans un avenir assez proche par une indépendance . On imagine aisément de quelle manière les Groenlandais pourront exercer cette souveraineté ..................


Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article

Liens