Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 21:39


" The Russians put our camera made by *our* German scientists and your film made by *your* German scientists into their satellite made by *their* German scientists "
" Les Russes ont mis dans notre caméra conçue par * nos" scientifiques Allemands et votre film conçu par * vos * scientifiques Allemands dans leur satellite conçu par * leurs * scientifiques  Allemands "
Repost 0
Published by P@lp@tine - dans La cinematheque
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 20:50

La télevision Française multiplie les émissions consacrées au Dosier Arctique et c'est trés bien ainsi dans le pays de Paul Emile Victor . Des émissionsqui présentent non seulement la vie dans le Grand Nord ,mais qui contribuent espérons le à créer une " Kultur " Géopolitique parmis les télespectateurs.
Aprés le reportage de  France 5 consacrée au Groenland et saluée par les media locaux  , l'émission Thalassa a diffusé vendredi dernier 9 Janvier sur FR3 une " spéciale " consacrée aux différents " champs de bataille " du " Front Arctique  ; Canada ; Russie ; Goenland ; Norvège . Selon MedIametrie cette émission a recueilli 11,27% des parts d'audience .
Canada , un nouvel Eldorado
Un reportage de Juliette Lambot et Yvon Bodin
Une production France 3 - Thalassa



Dans l'Arctique, la guerre des cartes a commencé et à terre aussi on s'organise. Sous son manteau de glace le Nord du Canada abrite bien des trésors. De l'or, de l'uranium, du fer, des diamants, son sous-sol est riche. Avec le réchauffement climatique, la période d'exploitation de ces ressources minières ne cesse de s'allonger. Un nouvel Eldorado est en train de naître, et il attire bien des convoitises. Le Canada met en place une véritable stratégie pour occuper ce terrain si prometteur. Patrouilles de la marine canadienne, recrutement des Inuits pour surveiller cette région grande comme l'Europe, tous les moyens sont bons pour affirmer à la face du monde sa souveraineté.


La Russie de Poutine est plongée dans un climat de conquête.
Un reportage de Sophie Bontemps et Georges Pinol
Une production France 3 - Thalassa



L’enjeu est à la fois politique et économique, il s’agit d’affirmer la grandeur du pays, de l’étendre, de trouver et d’exploiter de nouveaux gisements de gaz et de pétrole dans les fonds de l’océan Arctique.
Les Russes ont pris le monde entier de court, en plantant leur drapeau sous le pôle nord, à 4261 mètres de profondeur. Une expédition sous-marine menée il y a un an par le député Arthur Tchilingarov, célébré depuis dans le pays comme un grand explorateur.


Le but : prouver au monde entier que le pôle nord est russe et le restera Mais à Mourmansk, le plus grand port du pays au-delà du cercle polaire, la réalité est tout autre.
Les projets de développement de l’Arctique, on en parle ici depuis des années. Les étudiants de l’Académie du pétrole de Mourmansk ne sont pas très sûrs de travailler un jour sur l’océan gelé.
Entre projets et déclarations politiques, nous retrouvons l’explorateur Tchilingarov dans le grand Nord, rencontrons de jeunes étudiants en pétrole à Mourmansk, ainsi que les premiers découvreurs de gisements en arctique




 

 

 
Groenland , ce qui change
Un reportage de Sandrine Leonardelli, Patrick Méheut et Jean-Pierre Briat
Une production France 3 -  Thalassa

Ils ne sont que 56 000 sur la plus grande île d’Europe : le Groenland. Autour d’eux, la glace fond, le monde s’émeut, voire s’affole mais ils ne perdent pas le nord. Le réchauffement climatique est sans aucun doute pour les groenlandais une occasion de diversifier leur économie aujourd’hui basée uniquement sur la pêche : Il devrait notamment faciliter l’accès aux très nombreux minerais et au pétrole qui, d’après les spécialistes, reposent en masse sous ce qui reste de banquise. Les premières estimations américaines sont extrêmement prometteuses. On parle d’un nouvel Eldorado, d’un véritable jackpot,une occasion inespérée pour ce territoire autonome danois d’accéder enfin à l’indépendance. Mais ses habitants gardent la tête froide. Peut-être parce qu’ils ont toujours vécu au rythme de la nature, ils ne sont pas si pressés de voir leur monde changer.


 






Dimanche 11 Janvier , France 5 qui avait diffusé le reportage consacré au Groenland et diffusé une émission sur la geste d' Umberto Nobile dans l'Arctique pendant les fêtes a proposé un reportage sur la Route de glace qui emprunte le tracé du fleuve Mackenzie et qui s'étend sur le littoral de la mer de Beaufort .


Durée : 00:47:15
Réalisateur : RÉBILLON HERVÉ
Avec la participation de : FRANCE 5,CNC (CENTRE NATIONAL CINEMA)
Production : BONNE COMPAGNIE,LA STATION PRODUCTION
Production déléguée : LANDESMAN FRANÇOIS,COLAUX STÉPHANIE
Production exécutive :
Avec le soutien de :

 

Outre la vie de ce chauffeur routier qui doit s'équiper pour survivre par -40°c , on découvre les petits secrets de la conduite sur un fleuve glacé qui doit tenir compte d'une vague crée par le passage du camion sur la glace ( 1,40 m d'épaisseur en moyenne ) et de sa réflexion à l'embouchure , de l'influence des marées , de la fonte des glaces des rives .
Ce transport indispensable pour l'Arctique Canadien est le plus couteux aprés le fret aérien .
Aujourd'hui l'épaisseur de la " route de glace " est surveillée quotidiennement par un radar tracté par un 4x4 . On y découvre aussi les habitants du Grand Nord Canadien : Chercheurs d'or exilés dans la toundra depuis 25 ans , Amérindiens trappeurs ,..........

Diffusions :
Mar. 23 décembre 2008 à 14:03
, Sam. 03 janvier 2009 à 14:20
Dim. 11 janvier 2009 à 01:10, Ven. 16 janvier 2009 à 03:52




Repost 0
Published by P@lp@tine - dans La cinematheque
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 17:25
La crise financière et desormais économique qui frappe l'ensemble de l'économie mondiale touche aussi l'arctique .Mais ses effets sont contrastés .
La pétrostatale Norvégienne StatOilHydro doit faire face à la chute du cours des hydrocarbures et si l'année 2008 a été une année record en matière d'exploration , de nombreux projets seront remis en cause en 2009 . La petrostatale Norvégienne a décidé de réduire de 3 Milliards d' Euros le buget initialement alloué à son programme d'exploration pour 2009 .

Cette année StatOilHydro a planifié la mise en exploitation de huit champs petrogaziers ( Plateau continental Norvégien , Tahiti , Angola et Gofe du Mexique ) magrés un seuil de  rentabilité estimé à 35 Usd le baril pour ces projets .

Le projet d'une usine de raffinage d'Aluminium ALCOA à  Maniitsoq,   au Greoenland n'est pas remis en cause malgrés la baisse du cours des metaux et les licenciements massifs prévus par la multinationale . Son caractère stratégique , il fait parti de la stratégie d' " entrisme " des Etazunis au Groenland , le préserve des effets de cette crise . Ce projet d'usine de raffinage est d'ailleurs à l'origine de la première altercation entre les autorités Groenlandaises et les autorités de la métropole Danoise . Tove Søvndahl Pedersen, la représentante du Groenland à Copenhague a indiqué queles autorités Groenlandaises ont l'intention d'adoucir les lois migratoires Danoises afin de permettre l'immigration au Groenland des ouvriers et techniciens que requière le développement de l'industrie minière et l'usine de traitement de l'Aluminium .

Le distributeur d'electricité Russe Kolenergo aprés avoir modernisé en 2008 le réseau de la peninsule de Kola , principalement autour des villes frontalières de Nikel, Zapolyarny et Pechenga , planifie de nouveaux investissements pour 2009 malgrés une baisse de la consommation de 9.7 % constatée en Russie .
Les principaux consommateurs d'energie de la peninsule de Kola sont les fonderies et les usines  de raffinage de Norisk Nikel .
Cette modernisation est aussi rendue nécessaire dans le cadre de la fourniture en énergie du champ gazier de Shtokman .
Au même moment la société TGK-1  prévoit des investissements  de 40 milliards de Roubles ( 960 millions d'Euros ) pour 2009 .
TGK-1 , un des principaux fournisseurs Russes d'électricité , posséde des centrales dans la région de Mourmansk , en Carélie et dans le Nord-Est de la Russie . Elle est controlée à pres de 27% par GAZPROM .







Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Economie
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 15:55
Alors que certaines critiques ( Alexander Golts ! Faut pas s'en étonner ? C'est l'ater ego de Pavel Felgenhauer ) apparaissent au sein de la presse Russe sur la nécessité de financer le complexe militaro-industriel Russe en période de crise , le premier ministre Vladimir Poutine va mener une réunion consacrée à ce complexe dans la ville de Korolev . Cette réunion survient aprés la visite du président Dmitri Medvedev à l'usine de moteurs d'avions  " Salyut " spécialisée dans la fabrication deréacteurs à control vectoriel de flux destinés aux chasseurs " Mig " et " SukhoI " .
Comme je l'ai souligné dans ma réponse à l'article de Robert  " Bob " Amsterdam , le financement des industrie de la défense en période de crise est important . Il permet de maintenir le potentiel humain et industriel de ces industries , c'est l'aspect économique du problème , en même temps que sur le plan stratégique de nouvelles menaces peuvent apparaître qui nécessitent des réponses technologiques appropriées : Instabilité accrue au sein des pays d'immigration et d'émigration en raison du taux de chomage parmis la population immigrée , baisse des revenus des  pays d'émigration en raison de la chute des matières premières , pression migratoire accrue et lutte accrue pour le contrôle des matières premières entre les nations

La vidéo ci dessous montre le principe du CVJ des réacteurs " Salyut " sur un MIG 29 OVT



MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine mènera jeudi à Korolev, à 30 km au nord-est de Moscou une réunion consacrée aux industries de la défense.

Au siège du groupe TRV (Armements balistiques tactiques), M. Poutine a examiné les maquettes des missiles construits dans les usines de TRV qui comprend 19 entreprises de défense dans l'ensemble de la Russie.

La réunion porte sur les mesures de soutien public aux entreprises de défense. Y assistent les vice-premiers ministres Igor Setchine, Sergueï Ivanov, Alexeï Koudrine, la ministre du Développement économique Elvira Nabioullina, le président de la Banque centrale Sergueï Ignatiev, le directeur de l'Agence fédérale spatiale Anatoli Perminov et d'autres responsables du gouvernement et des banques contrôlées par l'Etat.

Le groupe TRV a été fondé en 2002 sur la base de l'Entreprise fédérale Zvezda-Strela. Au nombre de ces conceptions, on trouve des missiles de haute précision, ainsi que des systèmes de missiles anti-bâtiment, antiradar, tactiques guidés, des systèmes embarqués et côtiers.

MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. L'Etat russe accordera au renouvellement des armements russes jusqu'à 4.000 milliards de roubles (100 mds d'euros) d'ici 2011 et 1 milliard de roubles (25 mds euros environ) en 2009, a annoncé jeudi le premier ministre Vladimir Poutine.

"Des plans sérieux de renouvellement des armements sont déjà établis", a indiqué le premier ministre intervenant devant une réunion consacrée aux mesures de soutien aux industries nationales de la défense.

La participation de ces entreprises à la commande publique d'armements leur permettra d'avoir une charge acceptable et de préserver au maximum leur niveau de production, même compte tenu d'une éventuelle réduction de la demande de leurs produits à vocation civile, a souligné M.Poutine

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 13:37

MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti. L'administration US a rendu publique le 12 janvier la directive du président Georges W. Bush sur la politique américaine en Arctique, lit-on mercredi dans le quotidien Kommersant.

Le document exige que le Sénat ratifie dans le plus bref délai la convention internationale sur le droit de la mer, qui réglera le partage de l'Arctique. Seulement, le Conseil de sécurité de Russie a lui aussi élaboré une nouvelle stratégie de mise en valeur de la région. Selon le représentant spécial du président russe pour la coopération en Arctique, Artur Tchilingarov, son essence réside dans les paroles suivantes: "Nous ne cèderons l'Arctique à personne".

On ne sait pas encore au juste quels sont les réserves de gaz et de pétrole de l'océan Arctique, mais selon le Service géologique américaine, il possède 20% des hydrocarbures mondiaux.

La demande de ratifier la convention internationale sur le droit de la mer est le point le plus important de la directive du président sortant, a indiqué une source du Kommersant au ministère russe des Affaires étrangères. Les Etats-Unis restent jusqu'à présent le dernier pays arctique à n'avoir pas ratifié la convention, ce qui constitue un des obstacles au partage international de l'Arctique.

Artur Tchilingarov a confirmé hier que la présence russe dans l'océan Arctique serait activement élargie. Il a également indiqué que le travail sur l'argumentation des prétentions russes au plateau continental arctique continuait et même touchait à sa fin. Tous les documents prouvant que le Pôle nord appartient à la Russie pourraient être transmis à l'ONU dès 2010. M.Tchilingarov a déclaré auparavant que si l'ONU ne reconnaissait pas le droit de la Russie sur le Pôle nord, le pays se retirerait de la convention sur le droit de la mer.

"Il est évident qu'un "front arctique" sera une réalité dans quelques années: les enjeux sont trop importants", fait remarquer le directeur des programmes politiques du Conseil pour la politique extérieure et de défense Andreï Fedorov. "Les positions de la Russie sont pour le moment plus solides que celles des autres pays, mais il ne faut pas s'imaginer que cela va durer très longtemps "

Note de l'Editeur : La virulence et la rapidité de la reaction Russe est à mesurer à l'aune de la reaction de l'administration Canadienne quasi innexistante pour le moment et pourtant plus concernée par la volonté d'internationalisation de la part des Etazunis du pasage du Nord-Ouest .Le ministre des affaires étrangères Lawrence Cannon considère que la  " Souveraineté Canadienne n'est pas menacée sur l'Arctique .Un Canada ou une " cinquième colonne " semble abandonner désormais la possibilité d'un maintien de la souveraineté Canadienne sur cette voie maritime alors que d'autres chefs politiques  comme Floyd Roland réclament une réponse énergique à cette " provocation des navalistes Américains "  .
Il considère ainsi que le premier ministre Stephen Harper doit troquer une " réthorique vide" pour des actes et surtout des investissement de grande ampleur dans l'Arctique Canadien .

"Canada can no longer afford to maintain a passive approach to our Northern interests. Empty rhetoric will not secure our sovereignty,"
"The words have been kind to us, the highlight of the north has been good, but now we need to back it up with action


Intervenant dans les colonnes de la presse Canadienne ,Rod Huebert de l'université de Calgary souligne que la publication de la doctrine arctique etazunienne est une nouvelle remise en cause de la souveraineté Canadienne sur les eaux arctiques . , apres la publication de la doctrine Européenne .
Il met en avant la necessité de passer aux actes , en matière de sécurité principalement ,  alors que la doctrine arctique Etazunienne n'est suivie pour le moment d'aucune décision ayant des répercussions sur le terrain :
"This is a very clear message to the world that the Americans are saying to the world, 'We're back,' when it comes to Arctic security,"
"If we worked on having management instrumentation and regimes in place to actually provide security, by the time the Americans actually do anything about it, they've more or less come to rely on us,"


C'est le " clan des faucons " comprenant Artur Chinligarov , Serguei Ivanov et Nikolayi Patrouchev qui a su imposer son point de vue aux chefs politiques Russes . Toujours selon Kommersant , la Russie va rendre publique sa stratégie pour développer les ressources énegétiques dans l'Arctique avant la fin du mois .
La menace d'un retrait de la Russie de la convention des Nations Unies sur le droit de la mer , le " Machin de la mer" comme écrivait le magazine Sciece et Vie au moment de sa discussion , est à prendre au serieux :L aRussie a deja "gelé " sa participation au traité CFE .
Aprés l'analyse de ces premières réactions " à froid " , on peut desormais envisager des rapprochements entre les positions des " faucons " Russes et des " faucons " Canadiens sur ce dossier arctique .

On peut aussi noter que si les Etazunis continuent de s'appuyer sur un " sea power " , pour le moment vétuste  en matière de brise-glaces , pour étendre leur souveraineté dans l'Arctique la Russie et le Canada développent des stratégies combinées ou la Marine joue un rôle mais ou la présence de forces terrestres aura un rôle important dans l'exercice de la souveraineté  sur des territoires peu peuplés et leur façade maritime  . Les Etats- Unis sont ne disposent en effet que d' une façade Arctique restreinte mais pourraient compter sur des bases aéronavales , des sites liès au projet de la DAM , en Islande ou au Groenland .
La nouvelle secretaire d'Etat aux affaires étrangères , la sénatrice Hillary Clinton , a d'autre part confirmé dans une interviouve que le " Dossier arctique " serait une des priorités de la nouvelle admnistration Etazunienne ce qui laisse supposer que la signature de la doctrine Arctique par le président Bush qui engage la nouvelle administartion s'est faite sionon avec l'accord du moins avec la benediction de celle-ci . Elle répondait à une question de la sénatrice de l'Alaska Lisa Murkowski qui a travaillé à la redaction de la doctrine arctique Etazunienne .


"We've got to figure out where our boundaries are if people start drilling in areas that are ice-free most of the year, and we don't know where they can and can't drill and whether we can,"
"We're going to be disadvantaged, so I think you will have a very receptive audience in our State Department and our administration."
Steven Chu et John Kerry ont fait de la ratification de la Convention sur le droit de la mer une des priorités de la nouvelle administration . Des observateurs et analystes Russes ont noté un " desir d'améliorer les relations avec la Russie " dans cette intervention d'Hillary Clinton .





Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:08
Annoncée dans les colonnes de ce blogue , la voici " enfin " . Le Président Bush vient de faire certainement son dernier acte présidentiel : La signature de la " Doctrine arctique " des Etazunis .

Première constatation : Elle ne va pas faire des heureux au Canada et en Russie !
" Freedom of the seas is a top national priority.  The Northwest Passage is a strait used for international navigation, and the Northern Sea Route includes straits used for international navigation; the regime of transit passage applies to passage through those straits.  Preserving the rights and duties relating to navigation and overflight in the Arctic region supports our ability to exercise these rights throughout the world, including through strategic straits"
Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 16:51
Au cours de la récente crise gazière Russo-Oukraïnienne , qui est loin d'être terminée , les merdiats ont montré de nombreuses photos de vannes ou de manomètres indiquant une pression nulle .
RIA NOVOSTI consacre un reportage photo à la " réalité " du gaz Russe dont vous avez l'historique sur ce lien et sur celui ci .



Un autre reportage photo est consacré à la visite du premier ministre Vladimir Poutine au dispatching central de GAZPROM à Moscou . Celui ci permet d'avoir des informations sur les paramètres du reseau gazier Euarsiatique depuis l'Asie centrale jusqu'aux pays clients ( Balkans , Allemagne , Italie , ........ )

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Technologies
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 19:44

A peine les réjouissances marquant la victoire du " AAP " sur le référendum pour une autonomie élargie sont elles terminées que déja les doutes s'emparent d'une partie de la classe politique Groenlandaise .
Le leader du Parti Démocrate Groenlandais Jens B. Frederiksen a critiqué le discours du nouvel an du  premier ministre Hans Enoksen qu'il trouve " trop optimiste " sur les retombées des dividendes tirées d'hypothétiques découvertes minérales . Selon Jens B. Frederiksen il faudra attendre au moins 20 ans pour que ces dividendes irriguent l'économie Groenlandaise .
Les opposants à une autonomie élargie ont mis en avant la " sécurité " des subventions versées par le Danemark par rapport aux " mirages " de la manne pétrogazière et minière .
Au même moment Hans Kristian Olsen de la compagnie Nuna-Oil , qui posséde des participations dans 13 projets , annonce un vaste programme d'exploration de la côte ouest de l'île .
En 2009 , les champs  Atammik et lady Franklin dont les licences sont détenues depuis 2005 par NunaOil,  le Canadien EnCana et l'écossais Cairn verront les premiers forages exploratoires .
Cette année verra la mise aux enchères de licenses d'exploration et d'exploitation sur une superficie trois fois plus grande que le Danemark . Treize compagnies , dont les multinationales Esso et Chevron , ont bénéficiées de licences d'exploration et d'exploitation off-shore dans un zone s'étandant de la Péninsule de Nuussuaq au Nord jusqu'au camp Farewell au sud .
La présence de " majors " dans l'exploration permet de compenser les renoncements exprimés par des compagnies de petite taille comme Angus andamp ,  Ross, Crew et Quandra Mining qui ont du mette en stand-by leurs projets car elle n'ont pas pu , dans un contexte de crise économique et de baisse des cours des hydrocarbures , lever des fonds suffisants sur le marché des capitaux .


.
" Les compagnies pétrolières internationales regardent le Groenland comme la dernière region inexplorée dans le monde ou il y a une chance de trouver du pétrole et du gaz . Elles pensent à long terme en sachant qu'il peut s'écouler des années entre l'exploration et la première gouute de pétrole mise sur le mraché " déclare Steve Olsen .

" La crise financière et les fluctuations des cours des hydrocarbures n'ont pas de prise sur nos projets au Groenland . Nous avons comme objectif les 10 ou 15 prochaines années " réenchérit Jan Terje Edvardsen le responsable de l'exploration de Dong Energy la pétrostatale Danoise détentrice de la license  , en compagnie de Chevron Greenland Exploration, Exxon-Mobil Exploration Greenland limited et NunaOil , du champ de Puilasoq au large de l'île de Disco

2008 a été une année record depuis le milieu des années 70 pour la prospection pétrolière sur le plateau continental Groenlandais .
Un seul forage de prospection d’hydrocarbure coûte entre 33,6 et 40,3 millions d’euros .Les premières projections indiquent que la découverte d’un champ pétrolier de 2 milliards de barils rapporterait 9,4 milliards d’euros au Groenland.

Repost 0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 18:42

Les forces sri-lankaises ont capturé vendredi 9 Janvier la Passe de l'Eléphant, dernier bastion des Tigres tamouls sur la péninsule de Jaffna (nord). Elles ont pris le contrôle d'une base et d'un axe routier, et isolé les rebelles en déroute dans une petite zone de jungle.

Ce nouveau succès de l'armée sri-lankaise intervient une semaine jour pour jour après la chute de Kilinochchi, la capitale politique des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE). Le gouvernement de Colombo a promis d'écraser la guérilla séparatiste et de mettre fin à des années de guerre civile dans les mois à venir.

La victoire de la Passe de l'Elephant lui permet de contrôler presque entièrement la péninsule de Jaffna, capitale culturelle des Tamouls, pour la première fois en neuf ans, ainsi que la totalité de l'A-9, axe routier majeur entre le nord et le sud de l'île, pour la première fois depuis 23 ans.

Les rebelles ne contrôlent plus qu'une petite bande de terre dans l'est de la péninsule. Il leur reste également un ultime bastion, la ville de Mullaitivu (nord-est).

Les combats dans ce secteur s'annoncent toutefois difficiles en raison de la présence de centaines de milliers de civils, souligne Iqbal Athas, un analyste militaire de la revue spécialisée Jane's Defense Weekly.

Des groupes de défense des droits de l'homme redoutent une augmentation des pertes parmi les civils alors que l'armée s'approche des dernières poches rebelles. Le site Internet pro-rebelle TamilNet affirme que les tirs d'artillerie des forces sri-lankaises ont tué plusieurs civils ces derniers jours, ce que l'armée dément.

"Les soldats mènent aujourd'hui une bataille pour donner au peuple un pays libéré du terrorisme", a déclaré le président Mahinda Rajapaksa en annonçant à la télévision nationale la prise de la Passe de l'Eléphant.

Par ailleurs, dans l'est du pays, les rebelles ont fait exploser une bombe artisanale près de Trincomalee, tuant trois soldats et quatre civils, a annoncé l'armée sri-lankaise. Colombo a pris le contrôle de l'est de l'île en 2007, mais les attaques dans cette zone ont augmenté ces derniers mois.

Le LTTE se bat depuis 1983 pour obtenir un territoire indépendant pour la minorité tamoule, après des années de discrimination par les gouvernements contrôlés par la majorité cingalaise. Le conflit a coûté la vie à plus de 70.000 personnes. AP

Note de l'Editeur : Le " Bestiaire géopolitique " est des plus intéressants . Si tout le monde connaît la raison pour laquelle le Coq [ Le seul animal capable de chanter sur un tas de merde comme le disait Coluche ] est l'emblème de la France , la lutte des nations Tellurocratiques aux nations Thallassocratiques a été assimilée au combat de Behemoth contre Leviathan , puis de de l'Elephant contre la Baleine .
L'image de l' " Ours Russe " , popularisé par l'écrivain  et agent des Sr Britanniques Rudyard Kipling dans son poéme" The truce of the bear " , affrontant le Lin Britannique  a marqué toute la période du " Grand Jeu " .





Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 18:20
MOSCOU, 11 janvier - RIA Novosti. Le grand navire anti-sous-marins de la Flotte russe du Pacifique a remplacé le Neoustrashimy, de la Flotte de la Baltique, qui avait escorté des navires commerciaux dans cette région connaissant des attaques de pirates, a annoncé dimanche le porte-parole de la Marine de guerre russe, le capitane de vaisseau Igor Dygalo. Les navires ont procédé à un échange d'informations nécessaires et "l'Admiral Vinogradov a déjà escorté un convoi de deux navires marchands russes", a expliqué le militaire. Le navire d'escorte Neoustrashimy quittera le golfe d'Aden dans la seconde quinzaine de janvier, a-t-il encore ajouté.

Note de l'Editeur : La présence de la Marine Russe ( VMF ) dans l'opération internationale de lutte contre la piraterie au large des côtes Somaliennes marque le retour de celle ci sur l'échiquier international . Durant la " Guerre des pétroliers " dans le Golfe Persique , la Marine Soviétique a assuré ave succés la protection des flottes occidentales et Soviétiques  avec ses destroyers de la classe " Sovremenny " .
Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article

Liens