Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 00:01

des gazs lacrymogènes .
C'était en 1949 , lorsque les chefs politiques Islandais ont décidé de rejoindre l'OTAN !

" This is a new situation,"  "But everything is changing in Iceland."


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Opinions
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 13:36
La crise gazière Russo-Oukrainienne a remis sur le devant la necessité de terminer au plus vite la construction du gazoduc Nord-Stream . De nombreux dirigents de sociétés gazières Européennes partagent desormais cet avis , tel Rainer Seele de Wingas .

BERLIN, 22 janvier - RIA Novosti. Rainer Seele, président du directoire de Wingas, un des principaux distributeurs de gaz allemands, juge indispensable la construction du gazoduc Nord Stream censé connecter les réseaux russe et européens par le fond de la mer Baltique.

"C'est un projet novateur, européen et surtout indispensable. Il est prévu de créer une double conduite de 1.200 km sous la mer Baltique et deux embranchements, Opal et Nel", a-t-il expliqué jeudi lors de la conférence annuelle du journal Handelsblatt à Berlin.

Selon lui, les événements de ces dernières semaines liés à la suspension du transit de gaz russe via l'Ukraine vers l'Europe devront persuader la Suède, la Pologne et les pays baltes que "cette liaison directe entre l'Union européenne et les sources de gaz naturel représente une assurance-vie".

"La rupture de l'approvisionnement (en gaz) - dont l'Ukraine est le mot clef - ne peut être résolue qu'à l'aide de gazoducs supplémentaires. C'est pourquoi nous souhaitons que l'Allemagne et l'Europe aient un accès direct au gaz sibérien", a-t-il poursuivi.

"Mesdames et messieurs, le "pays de transit" le plus fiable est la mer Baltique", a lancé le PDG de Wingas, détenu à 50% par Gazprom.

L'Europe a besoin de nouvelles capacités de transport gazier pour couvrir ses besoins croissants, a rappelé M.Seele.

Nord Stream est un itinéraire foncièrement nouveau pour l'exportation de gaz russe vers l'Europe (avant tout vers les marchés allemand, britannique, néerlandais, français et danois), qui contournera les pays de transit traditionnels. Il reliera Vyborg (Russie) et Greifswald (Allemagne) par la mer Baltique.

Sa première conduite, longue de 1.200 km et d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de mètres cubes, devait initialement entrer en exploitation en 2010. L'opérateur du projet est la société Nord Stream enregistrée en Suisse et détenue à 51% par Gazprom, à 40% par les allemands Wintershall Holding et E.ON Ruhrgas et à 9% par le néerlandais Gasunie.

Plusieurs pays, dont l'Estonie, la Pologne, la Suède et la Finlande, se déclarent hostiles au projet au motif que la construction du gazoduc présente des risques écologiques. Les experts notent cependant que Varsovie redoute de perdre les profits qu'elle engrange en tant que pays de transit.

Tandis qu pour nos " amis " d'outre Manche , c'est une " conspiration Germano- Sovié.......OUPS ! Russe " .............

MOSCOU, 13 janvier - RIA Novosti. Le géant gazier russe Gazprom réalisera tous ses projets gaziers, y compris le gazoduc Nord Stream, malgré les problèmes du transit de gaz russe via l'Ukraine, a déclaré mardi le vice-président du conseil d'administration de Gazprom Alexandre Medvedev.

"Nous poursuivrons la mise en oeuvre de tous nos projets de production, de transport et de distribution de gaz malgré toutes les menées" (de l'Ukraine), a indiqué M.Medvedev commentant l'éventuel impact de la situation autour du transit de gaz russe vers l'Europe via l'Ukraine sur la construction de nouveaux gazoducs, notamment du Nord Stream.

Le gazoduc Nord Stream doit relier le port russe de Vyborg au port allemand de Greifswald sous la mer Baltique. Sa première conduite, longue de 1.200 km et d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de mètres cubes, devait initialement entrer en exploitation en 2010. L'opérateur du projet est la société Nord Stream enregistrée en Suisse et détenue à 51% par Gazprom.

"La situation actuelle confirme une fois de plus qu'il faut diversifier les itinéraires d'exportation et diminuer les risques des pays de transit, parce que nous sommes déjà confrontés à des risques ingérables. Des risques ingérables tant au niveau bilatéral qu'au niveau multilatéral, quand nous et nos partenaires européens essayons de rappeler un pays de transit à l'ordre", a noté M.Medvedev.

"Plus vite nous réaliserons les projets comme Nord Stream ou South Stream (allant de la mer Noire en Russie jusqu'à l'Italie via les Balkans), moins de risques nous prendrons dans l'avenir", a conclu le responsable de Gazprom

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Nord-Stream
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 03:50
A quelques jours de la tenue d'un sommet de l'OTAN  sur le dossier arctique  l'Islande continue  d'être le théatre de manifestations contre le pouvoir en place .De nouveaux heurts ont opposés de manière violente , un fait nouveau dans cette île à la population policée " so nordish " , plusieurs centaines de manifestatnts aux forces de l'ordre .
Les manifestations suivent un " scénario à la Russe "  , cad un scénario que les " experts " rêvent de voir se développer en Russie mais qui se déroule partout en Europe et pas en Russie , ou les revandications économiques se transforment en revandications politiques parfois " Poujadisantes " .
Les manifestants réclament la démission du gouvernement dirigé par le premier ministre Geir Haarde .
" Le gouvernement est parfaitement opérationnel et les partis de la coalition [ Alliance social-démocrate et Parti de l'Indépendance ] vont continuer leur collaboration comme me l'a confirmé Ingibjorg Gisladottir [ Chef de l'Alliance social-démocrate ] " a assuré Geir Haarde sortant de sa berline qui a reçu de nombreux jets d'oeufs et de canettes .
Il a même ajouté que " Tenir des élections au printemps , plongerait l'île dans le chaos ! " ( SIC ! )
Toutefois l'Alliance social démocrate , partenaire du parti de l'Indépendance de Gei Haarde , doit faire face à un nombre croissant d'opposants en son sein sur sa participation à la coalition gouvernementale .

Les manifestations ont aussi visé le parlement Islandais , sans toutefois atteindre 'intensité de notre bon vieux 6 Février 1934 . Prés de 3000 manifestants ( 1 ) se sont rassemblés devant le Althing pour faire face à la police anti-émeute et lancer des pétards contre le batiment .
Un manifesant a réussi à escalader la façade du batiment et , aprés s'être hissé sur un balcon , a brandi une banderole avec le slogan " LA TRAHISON PAR IMPRUDENCE EST QUAND MEME UNE TRAHISON "
Un fait intéressant à signaler est que ces manifestations réunissent les générations : Les " jeunes " élevés au petit lait du libéralisme financier et du consumérisme et leurs aînés qui ont connu l' " autre Islande " , celle d'une nation vivant chichement de la pêche et un peu du tourisme et vers laquelle la nouvelle génération veut se tourner à nouveau . Une Islande qui semble perdre de sa " retenue nordique " mais qui retrouve une certaine forme de sociabilté et de retour aux " vrais valeurs " comme en témoigne " le feu de joie " , dans la pure tradition Viking  , qui a réuni ces manifestants devant le parlement Islandais .

Comme le commente l'analyste politique Gunnar Helgi Kristinsson :
" Les gens pensent qu'il est incroyable qu'aprés un tel revers politique que nous avons vécu l'année dernière , il n' y a eu aucune démission , aucun ministre , personne n' a démissioné ou evoulu endosser la responabilité de ce qui s'est passé " .
On peut , en effet ,se poser cette question avec le peuple Islandais et M Helgi Kristinsson  ..............
Mais comme le souligne la journaliste Iris Erlingsdottir dans son article du " Huffington post " , la classe politique Islandaise fait bloc dans son autisme et son refus de reconnaître ses erreurs .
[ Iceland has come to expect little change from the members of Althingi, the elected representatives, who have been widely criticized for being little but a rubberstamp for the conservative government agenda ]

Selon M . Helgi Kristinsson , le gouvernement s'il a réussi à passer l'hiver n'en a plus pour longtemps , pour deux semaines au plus .
" Je pense que la probabilité qu'un tel évenement survienne est plus grande que son contraire . Cela peut survenir aujourd'hui , la semaine prochaine ou le dernier week end du mois " .


En tout cas ce délai ( de grâce ) est suffisant pour que M Geir Haarde accueille la délégation Otanienne .
Il sera toutefois interessant de voir l'attitude des manifestants face à cette venue . A Riga , en Lettonie , la semaine dernière aprés une manifestation " Dorgérisante  " à la lueur des flambeaux et des fourches , les manifestatnts ont violemment caillasé deux véhicules de la Police Militaire de l'Alliance venus en renfort , des scènes de " fraternisation " s'étant déroulées entre la police anti-émeutes et les manifestants .


Preuve de l'écoute et du rapport intime qu'elle entretient avec sa population qui voit dans la pêche un moyen de subsistance aprés le krach du secteur financier  la classe politique Islandaise , au travers du  parti de l'Indépendance , se réunira le 29 Janvier prochain . Il y sera question de la remise en cause du refus de ce parti d'adhérer à l'Union Européenne .
Il n' ya pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et de pire sourd que celui qui ne veut pas écouter .





 


( 1 ) Le nombre des manifestatnts est estimé à 1 % de la population Islandaise . En France  cela donnerait  plus de 600 000 personnes dans les rues de Paris .

Note de l'Editeur :  J'ai  intitulé cet article " l'Islande brûle " . Un titre repris désormais par les mediats .



Repost 0
Published by P@lp@tine - dans La cause des peuples
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 17:18
Si l'année 2008 a été marquée par une production record pour LKAB , la mineralostatale  Suédoise  , 2009 s'annonce sous les plus sombres augures .
LKAB qui contrôle les mines de
Kiruna et de Malmberget.dans l'Arctique Suédois a produit en 2008 ,43 millions de tonnes de minerai dont 27,5 pour la mine de Kiruna et 15.4 millions de tonnes pour la mine de Malmembegt .
Le minerai est acheminé en grande partie
par trains vers le port de Narvik . Depuis le début de l'année , le nombre de trains quotidiens est passé 13-12 à sept et la situation pourrait perdurer tout au long de l'année  . Les aires de stockage du port de Narvik sont pleines et LKAB envisage de fermer plusieurs de ses unités de pelletage  pour la période de l'hiver-printemps 2009 .


Au même moment , la presse Russe (Vedemosti ) annonce le possible mariage des trois grands du secteur minier Russe : Rusal ( Aluminium ) , Norisk Nikel ( Nickel , métaux non ferreux ) et Mettaloinvest ( minerai de fer et sidérurgie ) qui possédent des actifs importants dans l'Arctique Russe .
L'intiative en revient au président Russe Dmitri Medvedev et l'Etat Russe pourrait avoir une importante participation dans ce " Behemoth minier " ou ce " GAZPROM minier " qui pourrait concurrencer la multinationale  BHP Billiton selon le Moscow Times .Les dettes de ces trois entreprises auprés de l'Etat Russe et les dettes auprés des banques étrangères rachetées par l'état Russe au travers de la  banque VEB étant converties en participation de l'Etat au conglomérat .
" Kivousavé " parle déja de " Metalostatism " et évoque les conséquences d'un embargo de produits miniers non-ferreux à destination de l'Occident tandis que d'autres comme Robert Larson de l'Agence de Défense Suédoise ( vois supra ........ ) ou Liam Anderson  auteur du livre " Strategic Minerals and Global Geo-Economics " parlent d' " impérialisme minier " ( SIC ! )  et de l'utilisation de ce conglomérat comme une arme économique par le gouvernement Russe .
" Due to Russia's actions on the nonferrous metals markets, there have been claims of manipulation or dubious behavior "
"As the sector by and large is shielded from insight and data are secret or unreliable, it is hard to assess, but it is clear that Russia's impact on the markets is substantial. A Russian decision, or threat, to cut off supplies of minerals would certainly drive the world price up , probably significantly.
Disruptions in nickel or aluminum supplies, he said, "would have a trickle-down effect throughout the global economy."

 



On se demande bien ou ils  peuvent aller chercher une telle idée ?
Et quand BHP Biliton
rachéte des mines partout dans le monde , ce n'est pas aussi de l' " Imperialisme minier " ?

Les mariages , les promesses de fiançailles et même les ménage à trois dans l'industrie minière c'est comme dans la vie : Cela peut se terminer par une rupture ! Surtout si le consentement d'un tuteur ou d'un parent fait défaut .
C'est le cas du projet de développement du champ diamantifère de Verkhotinskoe  situé dans l'oblast d'Arkhangelsk souscrit entre la multinationale De Beers et la " major " Russe du pétrole Lukoil et dont les réserves sont estimées à plus de 5 milliads d'USD .
Ce projet devait permettre à De Beers de racheter à Lukoil au travers de sa filiale Arkhangelsk Diamond Corporation,49.9 % de la société Arkhangelsk Geological Extraction Company  (AGD) détentrice de la licence d'exploitation .
Cet accord devait recevoir un avis favorable de la commission anti-monopole Russe avant le 31 Décembre 2008 mais comme celle ci n' a pas donné son feu vert à cette date , il est désormais caduque .  Negocié depuis plusieurs années , il avait reçu un avis favorable de la commission sur les investissements étrangers dans les secteurs stratégiques en octobre 2008 . Lukoil reste détenteur à 100 % de AGD .La lutte pour les prises de participation dans le champ diamantifère de Verkhotinskoe est un feuilleton qui a vu l'intervention du Fsb .
Depuis la période Soviétique , ou il était interdit de pronnoncer le terme " diamant " , le diamant est un secteur hautement stratégique en Russie . Durant la " période des troubles " , les années 90 , le trafic du " diamant de l'Arctique " aurait servi à Boris Berezovsky , fugitif international résidant actuellement en Grande Bretagne , à financer le terrorisme Tchétchène .
En Yakoutie ,
des organisations indigènistes financés par les Sr occidentaux ont essayé d'empêcher la prise de contrôle d'Alrosa par l'Etat Russe .



Repost 0
Published by DanielB - dans Economie
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 16:53
Alors qu'un accord semblait avoir mis fin au différend Russo-Norvégien sur les droits de pêche dans les eaux du Spitzberg et la Mer de Barents , la tension remonte sur le dossier de la pêche entre ces deux pays .
Aprés la décision Norvégienne de se retirer du système mixte de contrôle satellitaire de la pêche , le chalutier Russe " Peter Petrov " basé à Mourmansk vient d'être arraisonné par le navire de la garde côtière Norvégienne " KV Harstad " au large de la ville de Loppa ( Finnmark ) .


Repost 0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 16:32
A la conférence " Arctic frontiers " qui s'est tenue à Tromsoe les 19 et 20 Janvier 2009 , les délégués de l'Ue , de la Norvège et de la Russie (le commissaire Européen  Joe Borg , la secretaire d'etat  Elisabeth Walaas et le secreatire d'état aux ressources naturelles Serguei Donskoy ) sont tombés d'accord pour estimer que l'Arctique ne nécessite pas de traité spécifique et que les traités en vigueur et les instiutions existantes à savoir  la Convention internationale sur le droit de la mer , la Commission Maritime Internationale , la commission des nations unies sur la délimitation du plateau continental , le Conseil Arctique , sont suffisantes pour réger les problèmes existants ou à venir . L'Union Européenne a réitéré son désir d'avoir un statut de membre observateur au sein du Conseil Arctique .
Cet accord est une pierre dans le jardin des associations écologistes qui réclament un traité pour l'Arctique comparable à celui de l'Antarctique et un moratoire de l'exploitation économique de cette région.


 


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:49

. ......que les Russes construisent actuellement en Asie-Centrale sous la direction du général Mikhail Nikolayevich Annenkov une voie de chemin de fer en direction de nos possessions  à une vitesse jamais égalée dans l'histoire . Leur progression est elle qu'ils pourraient rapidement menacer nos frontières et le Raj dans tout son ensemble "
Cette depêche alarmante du " Manchester Times " publiée à l'époque du " Grand Jeu " , sur la construction du
Transcaspien   durant l'expansion Russe en Asie Centrale pourrait être reproduite aujourd'hui  presque mot pour mot .
Les Ingénieurs , techniciens et ouvriers Russes sont en train de construire une voie de chemin de fer , plus exactement des ponts , " à une vitesse jamais égalée dans l'histoire " ( Мостостроители Ямала ставят мировые рекорды  ) mais dans ...........l'Arctique .

Il ne s'agit pas du " Belkomour " mais de la ligne de chemin de fer qui doit relier dés le début de 2010
le champ gazier de Bovanenkovo au réseau ferré central Russe ( Obskaya-Bovanenkovo railway )
En 2008 , 4,8 kms de ponts ont été construits soit une moyenne de 25,4 m de pont par jour ( redord mondial ) sur ce chantier qui emploie 1300 personnes .
En raison des conditions climatiques et geologiques complexes le travail se fait principalement durant l'hiver ou les structures sont " insérées " dans la merzlota afin d'augmenter la stabilité .
Le plus gros ouvrage de la ligne , un pont sur le fleuve  Yuribeye ( Юрибей.)  , aura une longueur de 3127 m pour une masse avoisinant 30 000  tonnes . ( 1 )
Cette ligne permettera d'accélerer la mise en valeur du champ de Bovanenkovo en même temps qu'elle va assurer le développement économique et social de la péninsule du Yamal qui est encore un " cul de sac " et ou l'acheminement du materiel et du personnel doit se faire par voies maritimes ou aériennes . La première étant innopérante en hiver . .




 

 

 

 

 

 

 

 



[1 ] http://www.petroleumnews.com/pntruncate/840786391.shtml
Gazprom pioneers permafrost construction

Repost 0
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:38


La conférence " Arctic frontiers " ouvre ses portes . Vous pouvez la suivre en webcast sur ce lien .


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 23:15
Il risque d'être un concurrent sérieux pour le navire de recherches polaires Européen " Aurora Borealis " .
Artur Chilingarov , que vous commencez a connaitre sur blogue , a annoncé dans les colonnes de " Argumenti Nedeli " la mise en chantier d'un nouveau navire de recherches polaires destiné à remplacer l' " Akademik Feodorov " .
L' " Akademik Fyodorov " construit en 1987 par le cluster maritime Finlandais sur des plans Soviétiques a depuis participé à toutes les campagnes de recherches Soviétiques puis Russes dans l'arctique dont la célèbre expedition d'Aout 2007 qui a vu le drapeau ( en titane ) Russe flotter sur le fond du Pôle Nord . Ces années passées dans les eaux arctiques , l'évolution des technologies , la lutte accrue pour le contrôle de cette région stratégique ont décidé les responsables Russes a lancer le programme d'un nouveau navire de recherches polaires .
Ce nouveau navire scientifique , qui n' a pas encore été baptisé , sera construit par les " Chantiers de l'Amirauté " à Saint Petersbourg qui font parti du cluster maritime Russe de l'arctique .Son lancement est prévu en 2011 .
Ses dimensions seront de 133 m de long ( 142 m pour l' " Akademik Feodorov " ) , 23 m de largeur et tirant d'eau de 8.5 m ( ce qui lui permettera de naviguer sans problèmes le long de la RMN ) . Un système propulsif ( nature ? ) d'une puissance de 16 MW lui assurera une autonomie de 16 000 milles .
Il n'existe pas 10 navires comparables à l'" Akademik Feodorov " actuellement dans le monde . Les navires Canadiens et Etazuniens passent la plus grande partie de l'année en réparations , tandis que le Danemark a du louer le brise-glaces Suedois " Oden " et le brise-glaces à propulsion nucléaire Russe " 50 ans de la victoire " pour pouvoir assurer ses missions scientifiques .
L'Europe , elle ,attend l' " Aurora Borealis " !







Repost 0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 19:30
La récente signature de la doctrine de sécurité nationale sur l'Arctique par le président Bush ,l'intervention de la future secrétaire d'état Hillary Clinton devant le Congrés , ont remis sur le devant de la scéne le triste sort des Inuits Alaskans .
Plusieurs représentants des " Petits peuples" de l'Arctique Etazunien ont souligné la nécessité d'un " Plan Marshall " pour les communautés Amérindiennes des Etazunis et de l'Alaska en particulier .
Lors d'une intervention devant le comité du Sénat sur les Affaires Indiennes  , Julie Kitka ( 1 ) , présidente de l'association des autochtones Alsakans a appelé le gouvernement Etazunien à " Plan Marshall " pour les communautés Inuits .
Le Sénateur Byron Durgan , président du comité des Affaires Indiennes , a ainsi signalé :
" Il ya une necessité urgente pour des routes , des écoles , des centres médicaux et ...........des centres de détention "
Il est vrai que le taux de chômage atteint desormais 49% au sein des communautés Amérindiennes aux Etazunis et les pénitenciers sont  un bon moyen pour " loger " les sans-emplois !
Un groupe de 14 sénateurs a envoyé une lettre au nouveau président Barak Obama pour qu'il considère les gouvernements et conseils tribaux sur un plan d'égalité avec les Etats en matière d'aide économique .

Le fait que l'Alaska , un état considéré comme une colonie d'exploitation par Ouachintonne , soit laissé pour compte ainsi que ses premiers habitants lors des périodes de crise n'est pas un fait nouveau . Le publiciste Allemand Alfred E. Johann    l'avait remarqué lors de son voyage au cours des années 30 dans la région décrit dans le livre " Pelzjäger, Prärien und Präsidenten ".
L'Alaska vivait , ou plutot survivait , en complète autarcie vis à vis de la " métropole " Etazunienne
. Les découvertes pétrolières des années 70 , la position geo-stratégique de cet état au cours de la " guerre froide " qui est aujourd'hui la " fenêtre arctique " des Etazunis semble ne pas avoir modifié la politique fédérale en matière  d'infrastructures et vis à vis des " peuples premiers " . Nous verrons si les déclarations d'intention de la nouvelle arctique Etazunienne se traduiront pour eux par des faits ..........et des dollars !
De la même manière la situation des communautés Amérindiennes est par certains points en beaucoup semblable à celle décrite en 1936 par  Colin Ross dans " Unser Amerika " .

 

( 1 ) Intervention de Julie Kitka devant le Comité des Affaires Indiennes le 1er Mai 2008 sur les questions ayant trait à l'exploitation des reserves energétiques de l'Alsaka .
http://indian.senate.gov/public/_files/JulieKitkatestimony.pdf

Note de l'Editeur : L'évocation des pénitenciers dans les réserves Amérindiennes , m'amène à vous signaler le cas du prisonnier politique Leonard Peltier auquel vous pouvez apporter votre soutien sur ce lien
http://www.leonardpeltier.net/
Repost 0
Published by P@lp@tine - dans La cause des peuples
commenter cet article

Liens