Publié le 28 Juillet 2022

Le correspondant militaire de Комсомо́льская пра́вда Alexandre KOTS a effectué un reportage au sein de la centrale thermique d'OUGLEGORSK qui est bien sous le contrôle des " forces Alliées " , en l'occurrence essentiellement des combattants de la société privée WAGNER PMC™.

Comme je l'avais écrit dans le précédent article beaucoup d'éléments tactiques rencontrés lors de la bataille pour l'aciérie AZOVSTAL™  ont été de nouveaux présents :

- " Bunkérisation " des défenseurs avec constitution de stocks de nourriture .

- Système de communication satellitaires avec un réseau privé Etasunien . 

- Utilisation des hauteurs - cheminées et superstructures - pour l'installation de caméras d'observation sur  " des dizaines de kilomètres " 

Je vous laisse utiliser votre traducteur automatique pour lire le RETEX de la prise de la centrale d'OUGLEGORSK .

L'élément que je trouve intéressant et que j'ai mentionné dans le 1er article consacré aux combats à AZOVSTAL™ est l'utilisation de la salle de commande de la centrale comme PC de commandement des défenseurs du site , situé à l' " étage 1,5 " comme je l'avais alors mentionné . C'est par construction un élément de la centrale en liaison avec toutes les parties de la centrale vers lequel remontent toutes les informations liées à la production et à partir duquel partent toutes les consignes d'exploitation . On s'étonne de pouvoir encore s'étonner ... 

Zona Alfa - URBEX : A l'intérieur de la centrale thermique d'Ouglegorsk sur laquelle flotte bien le Drapeau Rouge .
Zona Alfa - URBEX : A l'intérieur de la centrale thermique d'Ouglegorsk sur laquelle flotte bien le Drapeau Rouge . Zona Alfa - URBEX : A l'intérieur de la centrale thermique d'Ouglegorsk sur laquelle flotte bien le Drapeau Rouge .
Zona Alfa - URBEX : A l'intérieur de la centrale thermique d'Ouglegorsk sur laquelle flotte bien le Drapeau Rouge . Zona Alfa - URBEX : A l'intérieur de la centrale thermique d'Ouglegorsk sur laquelle flotte bien le Drapeau Rouge .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Juillet 2022

Comme je l'ai déjà écrit mon propos n'est pas de suivre les combattants dans les tranchées de cette gue... Opération spéciale mais d'en montrer des faits saillants .

Les rumeurs les plus contradictoires fusent sur le contrôle ou non par les " forces Alliées " de la centrale thermique d'OUGLEGORSK ( Углегорскую ТЭС ) . Après la capture de la centrale nucléaire de ZAPORIJJIA ce serait donc la seconde infrastructure "énergétique majeure à " tomber dans l'escarcelle " des " forces Alliées " .

Les deux parties peuvent ne pas mentir à défaut de dire la vérité car si c'est l'une des infrastructures énergétiques les plus étendues d'Europe ce n'est toutefois certainement pas la plus puissante . Son " contrôle " signifie t'il le contrôle des parcs à charbon , des bâtiments des turbines et des alternateurs , de la sous-station , des bâtiments administratifs ? Et chacune des parties qui contrôle effectivement un ou plusieurs de ces secteurs peut se prévaloir de " contrôler " la centrale ! ( voir vue aérienne ) Le " contrôle " de la centrale d'OULEGORSK a été précédé selon certaines sources de la prise du village de NOVOLUHANSKE situé sur la rive du lac-réservoir de refroidissement de la centrale ( voir carte ).

Tout comme le site d'AZOVSTAL™ c'est un site industriel avec ses communications souterraines pour les flux de charbon ou de gaz naturel . Combattre près des postes de chargement de charbon c'est comme combattre dans une gare de triage ! ( voir plan )  La différence étant que ce site semble être en activité . On peut juste s'étonner de l'absence d'opération amphibie sur le lac-réservoir de refroidissement ? 

Cette centrale thermique alimenté au charbon et au gaz naturel fait partie de ces infrastructures Soviétiques dont nous avons la peine à nous rendre compte avec nos " petites mentalités d'Occidentaux " comme pourrait le dire Boris VASSILIEV . Elle possède en particulier une cheminée de 320m de haut et comme je l'ai signalé sur ce blogue à propos d'AZOVSTAL™ et de ses hauts-fourneaux ces points équipés de caméras constituent d'excellents postes d'observation ! 

C'est ainsi que dans la région de KHERSON le FSB a désactivé une caméra-boule montée au sommet d'une cheminée qui permettait de suivre par internet les mouvements des forces Russes sur toute la ville ...

   

Zona Alfa : Le Drapeau Rouge flotte t'il sur la centrale thermique d'Ouglegorsk ?
La guerre sur les rives d'un lac-réservoir La guerre sur les rives d'un lac-réservoir

La guerre sur les rives d'un lac-réservoir

Combattre dans un site industriel ...
Combattre dans un site industriel ... Combattre dans un site industriel ...

Combattre dans un site industriel ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Juillet 2022

en Grec - très -  moderne " La Russie a raison " !

Panagiotis LAFAZANIS, un homme politique Grec ,  ancien ministre de l’Énergie et ancien dirigeant du parti de gauche Unité du peuple Grec (Laïki Enotita) qui se lance un nouveau mouvement, a présenté une affiche électorale sur laquelle on peut lire en grosses lettres " Les États-Unis et l’Otan ont semé l’enfer en Ukraine " et " La Russie a raison ".

Evidemment , et vous l'aurez deviné , c'est presque un appel à la mémoire du film éponyme " Z " de Costa GAVRAS qui se déroule dans la Grèce avant le " Coup d'Etat des Colonels " .

Grèce : Et Panagiotis LAFAZANIS réintroduit la lette " Z " qui signifie ...

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Kulturkampf

Repost0

Publié le 22 Juillet 2022

Comme je l'avais annoncé hier un accord sur l'exportation du blé en provenance d'Ukraine pourrait être signé à ISTAMBOUL aujourd'hui .

Le point qui a soulevé le plus de réticences de la part de la Russie concernait l'inspection des navires qui se fera par des équipes mixtes dont la composition varie à l'heure ou j'écris ces lignes : Représentants Turcs , Onusiens et peut-être Russes et Ukrainiens . Elle ne se déroulera pas en mer mais dans dans deux ports Turcs , très probablement AMBARLI ( Mer de Marmara ) et HAYDARPASSA à l'entrée du Bosphore qui disposent tous deux  des infrastructures nécessaires pour accueillir de nombreux vraquiers .

A l'instant où j'écris ces lignes il apparaît que ce sera le Ministre de la Défense Russe M.Serguëi CHOÏGOU qui sera le signataire Russe de cet accord qui confirme l'importance de la diplomatie Turque dans la région .

Se posera une fois l'accord signé  le problème de l'assurance des navires naviguant dans ces couloirs .

Alors qu'une grande partie du narratif du MSM et des chefs politiques Occidentaliens avait fait de la Russie des " affameurs " , le chef de la diplomatie Russe s'est exprimé dans plusieurs organes de presse Africains pour y développer un narratif alternatif . 

BLOCUS - VERBATIM : M. Serguei LAVROV parle aux Africains .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Juillet 2022

La situation semble se débloquer sur la question des exportations de blé depuis l'Ukraine* après la réunion d'Istanboul .

L'hypothèse la plus probable serait le déminage de trois ports sur la Mer Noire ODESSA , PIVDENNY et TCHONOMORSK - pas des façades maritimes dans toutes leurs extensions - et la constitution de couloirs maritimes pour permettre à des convois de vraquiers de rejoindre ces ports et d'y charger le blé .

La question de l'équipage et du contrôle des navires reste en suspens . La partie Russe ne veut pas de marins Ukrainiens à bord de ces navires et la partie Ukrainienne ne veut pas de marins Russes . La Turquie après avoir proposé des navires battant son pavillon s'est rallié à l'idée de navires sous des " pavillons neutres "  c'est à dire des " pavillons de complaisance " .

La Russie veut aussi vérifier que les navires à destination des ports Ukrainiens ne soient pas chargés d'armes . En effet il y a peu de doutes que des armes quittant l'Ukraine et camouflées au sein d'une cargaison de céréales posent un problème à Moscou ...

Il faut noter ici que ce n'est pas le premier blocus que la Russie met en place contre l'exportation des céréales des régions actuellement sous souveraineté Ukrainienne via les ports de la Mer Noire et plus particulièrement d'Odessa . C'était déjà le cas en 1810-1811 lors des Guerres Napoléoniennes et lors des Guerres Russo-Ottomanes en 1828 . 

Kommersant y a consacré - comme d'habitude - un excellent article .

Décret du 18 aout 1828 « Sur l’interdiction de l’exportation de céréales à l’étranger depuis tous les ports de la mer Noire et de la mer d’Azov »: « L’Empereur considère cette mesure comme inévitable afin de vaincre l’entêtement malheureux du Sultan. Prenez les mesures les plus efficaces pour empêcher les navires de transporter des vivres et interdire la sortie du pain de tous les ports de la mer Noire et d’Azov  »

Un élément intéressant de droit maritime a été alors mis en avant par les chefs politiques Russes - le comte Piotr ROUMIANTSEV , le Sergueï LAVROV de l'époque -  à l'aune des négociations en cours pour l'exportation de ce " blé Ukrainien " :

 " Les règles positives et coutumières de la neutralité maritime imposent aux puissances neutres l’obligation de respecter tout blocus valable et confèrent à la puissance qui l’établit le pouvoir légitime de repousser par les armes toute tentative de le violer  "

Lorsque l'on parle du "spôctre de la fômine en Ôfrique" , voici la situation à Constantinople-Tsargrad début janvier 1829 :

" Les gens riches satisfont leurs besoins, quel que soit le coût élevé [ du pain ] . Les pauvres sont dans une situation pitoyable , ils n’ont pas vu de pain depuis janvier , beaucoup sont morts de faim. Suite au commandement du sultan, la police de la capitale a été renforcée. La sévérité et la méfiance se multiplient. Il est même interdit de parler de guerre et de politique. Bien que la situation soit calme maintenant beaucoup de personnes se plaignent. Une  explosion est possible "

Pour pouvoir exporter ce blé , les producteurs des actuels oblast de Mykholaiv , Odessa et Kherson se sont tournés vers une exportation terrestre - par charrettes - et fluviale via le Danube en direction de la  » Roumanie  » et de l’Empire Austro-Hongrois .
Presque comme aujourd’hui... Les " Constantes Géopolitiques " d'Aymeric CHAUPRADE sont une réalité aussi pour la Géopolitique des ressources .

En 1918 et 1942 l' " exportation " de blé Ukrainien par les Allemands se faisait aussi par charrettes et - concession à la modernité - par train ! 


L’Empire Ottoman s’est alors tourné vers l’ Egypte et … La Régence d’Alger !  En 1829 , l’année qui précède 1830 ... On pourrait spéculer sur l'influence de la crise céréalière générée par le blocus Russe des ports de la Mer Noire sur l' " Expédition d'Algérie " 

La notion de " droit de convoi neutre " évoquée par les Etats-Unis et l'Italie lors de la constitution de convois de pétroliers dans le Golfe Persique au cours des années 1980 pourrait aussi ressurgir lorsqu'il sera question de constituer ces convois et d'exporter ces céréales . Ce droit exempte les convois de navires de pays non-belligérants de visites dans les ports et en haute mer par les parties en conflit . Avec la grande nuance qu'il s'agit ici de visites de navires vides se rendant pour charger .

Il fait référence à l'article 61 et l'article 62 de la Convention de Londres de 1909 . Gageons que l'on verra alors surgir sur le MSM une floppée d'experts en droit maritime , souvent on verra que ce sont les mêmes qu'en artillerie , en agriculture céréalière ou en géopolitique pétro-gazière ! 

*Ce n'est plus du "blé Ukrainien" stricto-sensu mais le plus souvent du blé propriété de sociétés de courtage Occidentaliennes ! 

 

BLOCUS : Free at last ? Free at last ? Vers un déblocage des exportations de blé en Mer Noire ?
" Exportation " de céréales en 1942

" Exportation " de céréales en 1942

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juillet 2022

Repost0

Publié le 18 Juillet 2022

Ciné+ Classic diffuse actuellement " Blocus " , film - lacrymohumanisant au possible - datant de 1938 qui se déroule durant la Guerre d'Espagne . L'un des ressorts en est ...Le blocus naval d'une province Républicaine Espagnole . On pleurera bien sûr pour la môman qui berce un enfant invisible mort de faim et la môman qui dort sur les ruines de la classe où son fils a été enseveli après un bombardement . SNIF ! On s'étonnera juste que la pôvre môman qui berce son bébé invisible - coiffée d'une mantille noire comme il se doit - semble âgée de plus de soixante ans ... 

D'où le titre de cette série ( ? ) d'articles .

La BiBiScie vient de publier un article sur un exploitant agricole Français qui se plaint des conditions climatiques actuelles sur sa récolte de blé . 

Avec l'aide de deux sociétés d'intelligence économique un graphique a été publié sur les prévisions des futurs récoltes de blé ! Pour paraphraser une citation célèbre " Le satellite ne ment pas !

Trois des principaux pays exportateurs de blé, la France , les Etats-Unis et l'Ukraine verront leur récolte chuter d'environ 12 Mio de tonnes . La Fédération de Russie compensera à elle seule la moitié des pertes Etasuniennes et Ukrainiennes avec un surplus estimé à 5,1 Mio de tonnes . 

Tous les  facteurs combinés ( Gue... Opération spéciale en Ukraine , sécheresse , ... )  finiront par entraîner une réduction du volume de blé dans l'UE de 4,7 Mio tonnes par rapport à l'année précédente. Le rendement cette année sera de 7 à 8 % inférieur à la moyenne des cinq dernières années. Cette pénurie de céréales pourrait faire grimper les prix de 48,5 %.
Pendant ce temps là prés de KHERSON Russes et Ukrainiens se renvoient la responsabilité des incendies de champs de blé.

Il faut noter que des feux de récolte sont commun au cours des guerres du fait de l'extrême combustibilité des épis secs avant la récolte . On se souviendra ainsi de ce " poilu " qui meurt tué par l'inflammation des munitions de sa cartouchière alors qu'il se trouve dans un champ de blé en feu dans le film " Un long dimanche de fiançailles " .

Ils sont aussi relativement fréquents y compris en France lors de la période des moissons , particulièrement en période de canicules .
Il faut aussi signaler que des observateurs militaires Ukrainiens ont publié sur les RS des vidéos montrant des tirs de LRMSM à de l'armée Ukrainienne partir de champ de céréales , en particulier de RM-70 fournis par la Tchéquie . Des rapports en provenance de la région de ROSTOV en RUSSIE signalent depuis le début du mois la présence de loupes attachées à des petits piquets de bois au milieu de champ de blé qui sont manifestement des dispositifs - installés très probablement de nuit - destinés à mettre le feu à des récoltes tout en permettant aux saboteurs de quitter le lieu de leur forfait  . 

Défilé de Moiss'Bat' dans la région de ROSTOV
Défilé de Moiss'Bat' dans la région de ROSTOV Défilé de Moiss'Bat' dans la région de ROSTOV

Défilé de Moiss'Bat' dans la région de ROSTOV

BLOCUS - Production de céréales : And the winner is ...
BLOCUS - Production de céréales : And the winner is ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Juillet 2022

Lorsque l'on évoque les exactions d'une armée en campagne contre des populations civiles on cherche souvent à trouver un continuum historique .

Dans le cas d'espèce sans remonter à l'Antiquité on cherche des faits qui se sont déroulés dans une période historique cohérente , " la période contemporaine " en l'occurrence dont la plupart des historiens placent le début à l'année 1792.

Si le XVIIéme siècle est marqué par le " Sac du Palatinat " et le milieu du XVIIIéme  siècle est marqué par le " Grand Dérangement "  il n'en demeure pas moins que sous l'impulsion de philosophes comme Emer de VATTEL le droit de la guerre - jus in bello - tend à maintenir les populations civiles en dehors du champ de cette guerre vers la fin du XVIIIéme siècle . On se souviendra de cette réplique du film The Patriot : " Nous faisons la guerre à des rebelles pas à des gens qui sont amenés à devenir de fidèles sujets du Roi George ! " 

La Révolution Française va au contraire avec les " colonnes infernales " remettre ces populations civiles au " centre de la cible " : Elles ne sont plus les témoins occasionnels des conflits et des victimes collatérales mais les objectifs - les cibles - de l'action militaire . Au " centre de gravité " de l'action militaire comme le définira CLAUSEWITZ , une expression largement travestie par les militaires contemporains et surtout leurs commentateurs sur le MSM   ! 

C'est à partir des massacres organisés contre les populations Catholiques rurales de l'Ouest de la France que l'on va voir se mettre en place ce continuum historique : Exactions lors des guerres Napoléoniennes contre les populations civiles des Etats Allemands , de l'Empire Russe et d'Espagne où les officiers sont parfois issus des campagnes de la Guerre Civile Française . Exactions contre les populations indigènes de ce que allait devenir " L'Algérie " où les officiers comme le général Thomas BUGEAUD sont issus des campagnes Napoléoniennes comme le " Dos de mayo "  , puis exactions contre les populations civiles Mexicaines . On notera ici un fait peu connu : Tout comme lors des massacres de Madrid , l'armée Française utilisera en les manipulant des auxiliaires Musulmans pour massacrer des Chrétiens Mexicains   avec un objectif affiché de terroriser ces populations . De la même manière la campagne du Mexique marque le début de l'utilisation d'unités ethniques avec les Amérindiens Iaquis des unités de contre-guérilla du colonel Charles-Louis Du Pin . Cela donnera les " bataillons Méos " ( Hmongs ) en Indochine et les unités de Harkis .

 Les campagnes de la Guerre Civile Française et des guerres Napoléoniennes seront bien-sûr étudiées à l'académie militaire de West-Point et inspireront directement les généraux William Tecumseh SHERMAN et Philip Henry SHERIDAN dans leur tristement célèbre " Marche à la mer " !

Le continuum historique s'est mis en place ... Philip SHERIDAN qui envoyé comme observateur militaire en France durant la Guerre Franco-Prussienne de 1870-1871 par Ulysses GRANT  conseillera Helmuth von MOLTKE à adopter des représailles contre les populations civiles Françaises ayant pu héberger des " Francs-Tireurs " ... Il s'étonnait même que les armées Prussiennes ne laissaient pas derrières elles " une longue piste de villages et de bourgs  incendiés - A long trail of burned * villages * and * bourgs* "  " . Quatre vingt années se sont alors écoulées depuis les exactions des " colonnes infernales " , ce qui nous ramène comparativement  peu ou prou aux années 1942-1943 !

Une autre guerre très peu connue en Europe venait de se terminer ,  la " Guerre de la Triple Alliance " qui a opposé de 1864 à 1870 le Paraguay à l'Empire du Brésil , l'Argentine et l'Uruguay . La fin de ce conflit fut aussi marquée par l'existence de " colonnes Infernales " Brésiliennes directement inspirées par les unités Françaises de la Guerre Civile des années 1790 et leurs pratiques de " dragonnades " contre les populations civiles .

Vendée : Je me souviens !
Vendée : Je me souviens !
Vendée : Je me souviens ! Vendée : Je me souviens !
Vendée : Je me souviens ! Vendée : Je me souviens !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Juillet 2022

Si ces dernières années les appels à la " sobriété énergétique " se sont multipliés , le début de la gue.... De l' Opération Spéciale en Ukraine a relancé les appels à une véritable " décroissance énergétique " y compris parfois sous une forme extrémiste comme c'est le cas actuellement en Allemagne avec des affiches où l'on peut lire : " Pour mettre Poutine en colère, ne lavez que ces quatre parties de votre corps ! "  ( information à vérifier ) 

Bientôt il n' y aura peut-être même plus le " gaz à tous les étages " !

Vous pouvez - aussi - "combattre POUTINE avec un vélo" : Après tout le vélo a bien été l'arme de la victoire des Japonais à Singapour  et celui du VietMinh à Dien-Bien Phu ! 

 

Géopolitique des ressources : Il n' y aura peut-être plus le " Gaz à tous les étages " !
Géopolitique des ressources : Il n' y aura peut-être plus le " Gaz à tous les étages " !
Géopolitique des ressources : Il n' y aura peut-être plus le " Gaz à tous les étages " !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique des ressources

Repost0

Publié le 10 Juillet 2022

C'est encore un de ces moments méconnus de l'histoire mondiale que j'ai - le triste - l'honneur de rappeler sur ce blogue : Le début de la guerre civile Brésilienne le 9 juillet 1932 avec le soulèvement des autorités et d'une grande partie des habitants de l'état de São Paulo contre le pouvoir fédéral dirigé par Getulio VARGAS .

Une " vraie guerre " avec des militaires quelquefois coiffés du Casque ADRIAN , des tranchées , de l'artillerie , des blindés ( FT-17 ) et des cuirassés pour un " vrai " blocus naval du port de SANTOS y compris avec des mines à orin , des combats aériens , des trains blindés comme le " fantôme de la mort " et des trains-hôpitaux et même des vedettes blindées comme sur le DNIEPR ...De " vrais combats " terrestres  avec des assauts de positions tenues par des mitrailleuses et des bombardements de centres urbains et de complexes industriels ou d'usine électriques .

Une " guerre multiraciale " avec des régiments mixtes et aussi une " guerre mixte " avec un rôle très important des malindrosas  , les " Garçonnes " Brésiliennes .( voir photos ) . Une guerre qui préfigure ce que sera la Guerre Civile Espagnole avec par exemple la construction dans la grande ville industrielle de  São-Paulo de blindés " artisanaux " ou " semi-industriels " - Tiznaos chez les républicains Espagnols - comme le TQ-1 

Bref , une guerre moderne ! 

 Et aussi des morts car la guerre " ça tue " ! Environ 3500-4000 .

Un pan reste à étudier , voir même à défricher  : L'influence des puissances étrangères et en particulier de la France avec la mission militaire du Général Maurice GAMELIN qui s'est terminée en 1924 mais qui a très probablement laissé des " stay behind " . 

 

9 Juillet 1932 : Il y a 90 ans le début de la dernière guerre civile Brésilienne .
Une guerre moderne Une guerre moderne
Une guerre moderne Une guerre moderne
Une guerre moderne Une guerre moderne

Une guerre moderne

Une guerre mixte Une guerre mixte

Une guerre mixte

Soldats Français 1916 , POTEZ TOE et RENAULT FT-17
Soldats Français 1916 , POTEZ TOE et RENAULT FT-17Soldats Français 1916 , POTEZ TOE et RENAULT FT-17

Soldats Français 1916 , POTEZ TOE et RENAULT FT-17

Voir les commentaires

Repost0