Publié le 20 Janvier 2009

Alors qu'un accord semblait avoir mis fin au différend Russo-Norvégien sur les droits de pêche dans les eaux du Spitzberg et la Mer de Barents , la tension remonte sur le dossier de la pêche entre ces deux pays .
Aprés la décision Norvégienne de se retirer du système mixte de contrôle satellitaire de la pêche , le chalutier Russe " Peter Petrov " basé à Mourmansk vient d'être arraisonné par le navire de la garde côtière Norvégienne " KV Harstad " au large de la ville de Loppa ( Finnmark ) .


Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #guerre navale Russo-Norvegienne

Repost0

Publié le 20 Janvier 2009

A la conférence " Arctic frontiers " qui s'est tenue à Tromsoe les 19 et 20 Janvier 2009 , les délégués de l'Ue , de la Norvège et de la Russie (le commissaire Européen  Joe Borg , la secretaire d'etat  Elisabeth Walaas et le secreatire d'état aux ressources naturelles Serguei Donskoy ) sont tombés d'accord pour estimer que l'Arctique ne nécessite pas de traité spécifique et que les traités en vigueur et les instiutions existantes à savoir  la Convention internationale sur le droit de la mer , la Commission Maritime Internationale , la commission des nations unies sur la délimitation du plateau continental , le Conseil Arctique , sont suffisantes pour réger les problèmes existants ou à venir . L'Union Européenne a réitéré son désir d'avoir un statut de membre observateur au sein du Conseil Arctique .
Cet accord est une pierre dans le jardin des associations écologistes qui réclament un traité pour l'Arctique comparable à celui de l'Antarctique et un moratoire de l'exploitation économique de cette région.


 


Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Geopolitique

Repost0

Publié le 19 Janvier 2009

. ......que les Russes construisent actuellement en Asie-Centrale sous la direction du général Mikhail Nikolayevich Annenkov une voie de chemin de fer en direction de nos possessions  à une vitesse jamais égalée dans l'histoire . Leur progression est elle qu'ils pourraient rapidement menacer nos frontières et le Raj dans tout son ensemble "
Cette depêche alarmante du " Manchester Times " publiée à l'époque du " Grand Jeu " , sur la construction du
Transcaspien   durant l'expansion Russe en Asie Centrale pourrait être reproduite aujourd'hui  presque mot pour mot .
Les Ingénieurs , techniciens et ouvriers Russes sont en train de construire une voie de chemin de fer , plus exactement des ponts , " à une vitesse jamais égalée dans l'histoire " ( Мостостроители Ямала ставят мировые рекорды  ) mais dans ...........l'Arctique .

Il ne s'agit pas du " Belkomour " mais de la ligne de chemin de fer qui doit relier dés le début de 2010
le champ gazier de Bovanenkovo au réseau ferré central Russe ( Obskaya-Bovanenkovo railway )
En 2008 , 4,8 kms de ponts ont été construits soit une moyenne de 25,4 m de pont par jour ( redord mondial ) sur ce chantier qui emploie 1300 personnes .
En raison des conditions climatiques et geologiques complexes le travail se fait principalement durant l'hiver ou les structures sont " insérées " dans la merzlota afin d'augmenter la stabilité .
Le plus gros ouvrage de la ligne , un pont sur le fleuve  Yuribeye ( Юрибей.)  , aura une longueur de 3127 m pour une masse avoisinant 30 000  tonnes . ( 1 )
Cette ligne permettera d'accélerer la mise en valeur du champ de Bovanenkovo en même temps qu'elle va assurer le développement économique et social de la péninsule du Yamal qui est encore un " cul de sac " et ou l'acheminement du materiel et du personnel doit se faire par voies maritimes ou aériennes . La première étant innopérante en hiver . .




 

 

 

 

 

 

 

 



[1 ] http://www.petroleumnews.com/pntruncate/840786391.shtml
Gazprom pioneers permafrost construction

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 19 Janvier 2009


La conférence " Arctic frontiers " ouvre ses portes . Vous pouvez la suivre en webcast sur ce lien .


Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Geopolitique

Repost0

Publié le 18 Janvier 2009

Il risque d'être un concurrent sérieux pour le navire de recherches polaires Européen " Aurora Borealis " .
Artur Chilingarov , que vous commencez a connaitre sur blogue , a annoncé dans les colonnes de " Argumenti Nedeli " la mise en chantier d'un nouveau navire de recherches polaires destiné à remplacer l' " Akademik Feodorov " .
L' " Akademik Fyodorov " construit en 1987 par le cluster maritime Finlandais sur des plans Soviétiques a depuis participé à toutes les campagnes de recherches Soviétiques puis Russes dans l'arctique dont la célèbre expedition d'Aout 2007 qui a vu le drapeau ( en titane ) Russe flotter sur le fond du Pôle Nord . Ces années passées dans les eaux arctiques , l'évolution des technologies , la lutte accrue pour le contrôle de cette région stratégique ont décidé les responsables Russes a lancer le programme d'un nouveau navire de recherches polaires .
Ce nouveau navire scientifique , qui n' a pas encore été baptisé , sera construit par les " Chantiers de l'Amirauté " à Saint Petersbourg qui font parti du cluster maritime Russe de l'arctique .Son lancement est prévu en 2011 .
Ses dimensions seront de 133 m de long ( 142 m pour l' " Akademik Feodorov " ) , 23 m de largeur et tirant d'eau de 8.5 m ( ce qui lui permettera de naviguer sans problèmes le long de la RMN ) . Un système propulsif ( nature ? ) d'une puissance de 16 MW lui assurera une autonomie de 16 000 milles .
Il n'existe pas 10 navires comparables à l'" Akademik Feodorov " actuellement dans le monde . Les navires Canadiens et Etazuniens passent la plus grande partie de l'année en réparations , tandis que le Danemark a du louer le brise-glaces Suedois " Oden " et le brise-glaces à propulsion nucléaire Russe " 50 ans de la victoire " pour pouvoir assurer ses missions scientifiques .
L'Europe , elle ,attend l' " Aurora Borealis " !







Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 18 Janvier 2009

La récente signature de la doctrine de sécurité nationale sur l'Arctique par le président Bush ,l'intervention de la future secrétaire d'état Hillary Clinton devant le Congrés , ont remis sur le devant de la scéne le triste sort des Inuits Alaskans .
Plusieurs représentants des " Petits peuples" de l'Arctique Etazunien ont souligné la nécessité d'un " Plan Marshall " pour les communautés Amérindiennes des Etazunis et de l'Alaska en particulier .
Lors d'une intervention devant le comité du Sénat sur les Affaires Indiennes  , Julie Kitka ( 1 ) , présidente de l'association des autochtones Alsakans a appelé le gouvernement Etazunien à " Plan Marshall " pour les communautés Inuits .
Le Sénateur Byron Durgan , président du comité des Affaires Indiennes , a ainsi signalé :
" Il ya une necessité urgente pour des routes , des écoles , des centres médicaux et ...........des centres de détention "
Il est vrai que le taux de chômage atteint desormais 49% au sein des communautés Amérindiennes aux Etazunis et les pénitenciers sont  un bon moyen pour " loger " les sans-emplois !
Un groupe de 14 sénateurs a envoyé une lettre au nouveau président Barak Obama pour qu'il considère les gouvernements et conseils tribaux sur un plan d'égalité avec les Etats en matière d'aide économique .

Le fait que l'Alaska , un état considéré comme une colonie d'exploitation par Ouachintonne , soit laissé pour compte ainsi que ses premiers habitants lors des périodes de crise n'est pas un fait nouveau . Le publiciste Allemand Alfred E. Johann    l'avait remarqué lors de son voyage au cours des années 30 dans la région décrit dans le livre " Pelzjäger, Prärien und Präsidenten ".
L'Alaska vivait , ou plutot survivait , en complète autarcie vis à vis de la " métropole " Etazunienne
. Les découvertes pétrolières des années 70 , la position geo-stratégique de cet état au cours de la " guerre froide " qui est aujourd'hui la " fenêtre arctique " des Etazunis semble ne pas avoir modifié la politique fédérale en matière  d'infrastructures et vis à vis des " peuples premiers " . Nous verrons si les déclarations d'intention de la nouvelle arctique Etazunienne se traduiront pour eux par des faits ..........et des dollars !
De la même manière la situation des communautés Amérindiennes est par certains points en beaucoup semblable à celle décrite en 1936 par  Colin Ross dans " Unser Amerika " .

 

( 1 ) Intervention de Julie Kitka devant le Comité des Affaires Indiennes le 1er Mai 2008 sur les questions ayant trait à l'exploitation des reserves energétiques de l'Alsaka .
http://indian.senate.gov/public/_files/JulieKitkatestimony.pdf

Note de l'Editeur : L'évocation des pénitenciers dans les réserves Amérindiennes , m'amène à vous signaler le cas du prisonnier politique Leonard Peltier auquel vous pouvez apporter votre soutien sur ce lien
http://www.leonardpeltier.net/

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #La cause des peuples

Repost0

Publié le 18 Janvier 2009

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Le Barbu

Repost0

Publié le 18 Janvier 2009

Dans le cadre de sa nouvelle doctrine arctique qui sera publiée intégralement à la fin du mois de Janvier , la Russie va créer un système satellitaire de surveillance des zones arctiques , probablement à caractère civilo-militaire , baptisé ...... " Arktika " vient d'annoncer Youri Nossenko de " Roskosmos " .
Mené en collaboration avec d'autres agences gouvernementales , " Artika "
s'intégre dans les objectifs du programme de l'agence pour la période 2006-2015 , plus particulièrement dans le cadre de la téledection satellitaire des ressources naturelles , la protection de l'environnement ( étude de la banquise , de la frontière entre la toundra et la taîga ) et l'aménagement du territoire ( tracé de conduites et des voies de communication )
L'utilisation de l'espace devient de plus en plus indispensable pour la mise en valeur et la défense des régions arctiques : Surveillance et repérage des chenaux libres de glaces (
La société Beluga Shipping qui avait envisagé d'établir la première liason commerciale entre l'Europe et l'Asie sur la RMN a fait appel aux services d'une société d'imagerie spatiale ) , systèmes de navigations et de secours en mer , utilisé par les Soviètiques durant la tempête d'Octobre 1983  , surveillance des pêches et du trafic maritime civil et militaire .....................
Les Russes utilisent déja le  satellite avec un centre basé à Moumansk pour la surveillance de la pêche dans la  Mer de Barents et au large du Spitzberg .
La Norvège vient de se retirer de ce système de surveillance au pretexte d'une mauvaise foi  de la partie Russie .
L'annonce de Youri Nossenko ne précise pas si la Russie va procéder au lancement de nouveaux satellites dans le cadre de ce programme ou si elle va utiliser les ressources existantes .

Un bon exemple de l'utilisation de plateformes satellitaires et aéroportées en conjonction avec des moyens terrestres ( 1 )  pour la sécurisation et la mise en valeur d'une région déterminée est donné par le système Brésilien SIVAM - SIPAM (
Sistema de Vigilância da Amazônia  - Sistema de proteçao da Amazonia )   pour l'Amazonie .
L'année 2008 a été bonne pour
l'industrie spatiale Russe qui  semble peu affectée par la crise ( Les "majors" du secteur ont toutefois reçu une aide de l'état )  . En 2009 la Russie prévoit d'effectuer 39 lancementsa annoncé le 29 décembre dernier  le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov  , ceux ci comprendrent quatre vols habités .




(1 )
http://www.aviationtoday.com/av/categories/atc/12730.html
Liste des capteurs du projet SIVAM - On pourra à cette occasion relire " Les oreilles de jungle " de Pierre Boulle sur l'utilisation de capteurs sonores , un reseau SOSUS , utilisés pour detecter les déplacements du Viet Cong dans la jungle .
http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/emb-145.htm
Plateforme EMBRAER pour radar et système de commande Ericsson Erieye

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Les Russes dans l'Arctique

Repost0

Publié le 17 Janvier 2009

Selon Michel Chossudovsky , au delà de l'aspect militaire et de la protection des villes Israéliennes des tirs de roquettes du Hamas , d'un calendrier électoral interne , l'agression militaire Isréalienne aurait aussi pour objectif le contrôle de plateau contiental Gazaoui riche en champs gaziers et la maîtrise de corridors énergetiques .
Un aspect du problème encore une fois occulté par nos merdiats .
British Gas  - BG group ,  une société basée à Athènes , Consolidated Contractors International Company  ( CCC ) , controlée par des actionnaires Libanais ont reçu des licences d'expolration et d'exploitation pour 25 ans en vertu d'un accord signé en Novembre 1999 avec l'autorité Palestinienne .
Les droits sur les champs gaziers de Gaza sont respectivement détenus à 60% par British Gas , 30% par CCC et 10 % par l'Autorité Palestine .
La valeur de ces réserves est estimée à 4 milliards USD .
Depuis l'élection d'Ariel Sharon en 2001 , le régime Sioniste ne cesse de remetre en question l'accord de Novembre 1999 et essaye d'entamer des négociations directes avec British Gas pour la fourniture de gaz à Israel .
En 2006 , British Gas était prêt à signer una accord pour le pompage de ce gaz vers l'Egypte ( et ensuite une possibilité d'exportation vers l'Europe et en particulier la France ( 1 )  ) , mais le premier ministre Britannique Tony Blair est intervenu pour casser ce projet au profit d' Israel .
En Avril 2007 , le cabinet Israelien a approuvé une proposition du premier ministre Ehud Olmert visant à acheter du gaz à l'Autorité Palestinienne .( 2 )
Mais en même temps , les dirigeants Israéliens qui n'avaient nullement l'intention de partager les revenus avec l'autorité Palestinienne , ont mis en place une équipe pour traiter directement avec British Gas afin d'annuler les accords signés en 1999 avec l'autorité Palestienne . Le Hamas avait alors fait part de son intention de s'opposer à ce contrat .
Selon un projet d'accord de 2007 , le gaz aurait été acheminé par un gazoduc sous-marin juqu'au port d'Ashkelon transférant le contrôle de la vente de ce gaz  à Israel .Le chef du Mossad , Meir dagan , s'est alors opposé à cet accord pour des motifs sécuritaires .
En Décembre 2007 , British Gas s'est retiré des négociations et à fermé ses bureaux de Tel-Aviv en Janvier 2008 . ( 3 )

La planification de " Plomb durci " et la reprise des négociations avec British Gas

Les plans de l'opération " Plomb  durci " ont été établis en juin 2008 . Au même moment les autorités Israéliennes font part à British Gas de leur intention de reprendre les négociations sur l'achat de gaz naturel en provennance de Gaza . ( 4 ) - ( 5 )

"Both Ministry of Finance director general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures director general Hezi Kugler agreed to inform BG of Israel's wish to renew the talks.

The sources added that BG has not yet officially responded to Israel's request, but that company executives would probably come to Israel in a few weeks to hold talks with government officials." (Globes online- Israel's Business Arena, June 23, 2008)

Les Israéliens étaient pressés de conclure les négociations avant le début des opérations militaires . Ces négociations ont été menées à partir d' Octobre 2008 par Ehud Olmert qui était au courant des préparatifs et du calendrier de l'agression de Décembre 2008 .
Dés Septembre 2008 ( 6 ) [ Et non pas Novembre selon MC - Ndlr ] Israel Electric Corporation (IEC) a reçu l'intruction d'entamer des négociations avec British Gas pour la fourniture du gaz des concessions offshore de la bande de Gaza .

"Ministry of Finance director general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures director general Hezi Kugler wrote to IEC CEO Amos Lasker recently, informing him of the government's decision to allow negotiations to go forward, in line with the framework proposal it approved earlier this year.

The IEC board, headed by chairman Moti Friedman, approved the principles of the framework proposal a few weeks ago. The talks with BG Group will begin once the board approves the exemption from a tender." (Globes Nov. 13, 2008)


Et maintenant ?

L'agression Israelienne de Décembre 2008 fait craindre la maimise d' Israel  sur le plateau continental Gazaoui et le raccordement des plateformes au réseau de conduites Israeliens .
A long terme il exste des projets de raccordement de ceux ci au terminal pétrolier de Ceyhan à l'extrémité  du BTC .
Ceci expliquerait l'aide militaire accordée par Israel à la Georgie contre la Russie et la reconaissance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie par le Hamas .

On s'étonne de pouvoir encore s'étonner .......................
Quand à l'Europe qui recherche des " sources d'approvisionnement alternatives " , elle devrait se souvenir du projet de racordement des champs petrogaziers Palestiniens au réseau Egyptien ............
"Over the past four years, negotiations between the government and  British Gas have had their ups and downs, and at a certain stage officials at the British concern considered halting them and marketing the natural gas from the field off the Gaza coast to Europe, through Egypt " ( 7  )
Dans une perspective plus large , le conflit gazier Russo-Oukraïnien et la l'agression militaire Israélienne contre la bande de Gaza peuvent donc s'analyser comme deux champs de batailles d'une même guerre : La maîtrise des sources et des corridors énergetiques Eurasiens .

 




( 1 ) http://www.gazdefrance.com/EN/upload/documents/public/dossier_de_presse_visite_saint_nazaire_va_1122019859egypte_1205313668.pdf

In January 2002, Gaz de France signed an agreement to purchase Egyptian LNG and to take part in a project to build a liquefaction plant at Idku in the Alexandria region.

Under this long-term supply contract, Gaz de France will purchase an annual volume of 4.8 billion cubic metres of natural gas from Egypt starting in 2005.

Egypt will thus become a major Gaz de France supplier, representing approximately 10% of the Group’s supplies by 2006-2007.

(2 ) http://www.reuters.com/article/rbssEnergyNews/idUSL089070920080108
BG to close Israel office after gas talks collapse

( 3 ) http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3393428,00.html
Government approves Olmert's proposal to cooperate with British Gas and its Palestinian partner, CCC
29-04-07
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3404140,00.html
British Gas to sign $4 billion deal with Israel 24-05-07

( 4 ) http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=728136&contrassID=1&subContrassID=1
British Gas expected to resume talks on Gaza coast reserves  18-06-2008

( 5) http://www.calcuttanews.net/story/386816
British company, Israel, Palestinians in talks over Gaza gas field  27-07-08

( 6 ) http://www.tradingmarkets.com/.site/news/Stock%20News/1888601/
IEC board seen giving nod to British Gas: Israel Electric Corporation is understood to be likely to purchase 800 million cubic meters of gas a year for 15 years.

( 7 ) http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1167467750722&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
British Gas to arrive to complete sale talks

Note de l'Editeur [ Mise à jour du 18-01-09 ] : Comme je vous l'avais signalé à propos de l'affaire des S300 Russes pour l'Iran , la tenue d'un blogue de géoopolitique n'est pas une mince affaire .
Le Jerusalem Post vient d'annoncer la découverte de reserves de gaz au large d'Haiffa .
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1232265973374&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
Toutefois l'article garde son actualité puisque le champ de Med Yavne est à cheval sur les deux zones ( voir carte )

Voir les commentaires

Rédigé par P@lp@tine

Publié dans #Geopolitique

Repost0

Publié le 17 Janvier 2009

Le WWF ne semble pas de l'avis de " Bellona " sur la  " propreté " du pétrole Norvégien .

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et d'autres organisations écologiques ont lancé samedi une campagne pour interdire l'exploitation du pétrole dans les îles Lofoten, un archipel situé dans l'Arctique norvègien.

Le but de cette campagne est de dire au gouvernement norvégien qu'il n'est pas acceptable d'ouvrir cette zone à l'exploitation du pétrole", a déclaré à l'AFP le porte-parole du WWF, Clive Tesar.

La Norvège est le cinquième exportateur mondial de pétrole,
mais il a vu sa production décliner depuis 2001 et aucune découverte de gisement majeur n'a été faite récemment.

Les compagnies pétrolières ont donc des vues sur les îles Lofoten depuis quelques temps, mais les défenseurs de l'environnement et les pêcheurs sont opposés à l'exploration pétrolière dans cette zone .

Les eaux des îles Lofoten sont le refuge de la plus grande réserve mondiale de morues, une espèce victime de la surpêche en Europe comme en Amérique du Nord , ainsi que du plus grand stock de harengs.

Le gouvernement, sous la pression des défenseurs de l'environnement a interdit toute prospection dans cette zone protégée jusqu'à au moins 2010, avant que le sujet ne soit rediscuté.

"Le gouvernement norvégien doit déclarer cette zone à l'abri de la prospection de pétrole et de gaz", a indiqué le responsable du WWF en Norvège, Rasmus Hanssen, dans un communiqué.

WWF a déjà mené des campagnes similaires en Alaska et en Russie  pour interdire le développement de l'exploitation offshore de pétrole et de gaz dans l'Arctique.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #petrole et gaz dans l'Arctique

Repost0