Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 01:16

Dans un précédent article j'évoquais l'historique du maintien de l'ordre en France au moyen de véhicules blindés. [ lien vers article ] La première utilisation recensée date de 1931 avec l'envoi de blindés FT-17 en Corse pour traquer des " bandits d'honneur " dont André Spada . [ lien vers article ]

 C'est par contre bien le le socialiste Léon Blum qui va déployer pour la première fois l' Escadron Blindé de la Gendarmerie Nationale créé après l'insurrection national-populaire du 6 février 1934 . Les relations entre les blindés et la SFIO ne s'arrêtent pas là ! A l'automne 1937 Léon Blum reçoit le colonel Charles de Gaulle qui lui expose ses théories sur la constitution d'un corps blindé . Léon Blum refusera de financer ce projet dans le cadre du budget des armées . Deux thèses s'opposent pour justifier ce refus :

 

1- La plupart des députés SFIO considéraient l'arme blindée comme une arme offensive qui heurtait leurs convictions pacifistes .Léon Blum s'est plié à cette vision . [ La gauche française: Essai sur une idiosyncrasie politique - Christian Saves ]

 

2- La constitution de ce corps blindé nécessiterait une professionalisation de l'arme et cette question fut abordée dans les entretiens de Gaulle-Blum . Cette armée de " mercenaires " pourrait se révéler dangereuse pour un régime de gauche", " une arme de coup d'état " selon les propos rapportés par le général Pierre-Marie Gallois . Léon Blum y voyait aussi une garde prétorienne commandée par des officiers de cavalerie , donc des " aristocrates " : Léon Blum ne faisait confiance qu'à une " armée plébéienne " de conscription . Léon Blum se méfait d'autant plus des unités blindées comme une menace pour le régime qu'il fut le premier homme politique Français à les employer contre des oiuvriers en grêve .  

Repost 0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 01:05

Je n'ai jamais caché mon attachement à une société d'ordre et le contraire se serait su !

 " Société d'ordre " ne signifie pas une société où tout mouvement de contestation sociale ou sociétal est réprimé par la force mais une société qui se donne les moyens de lutter contre la criminalité organisée, les trafics et la violence faite aux personnes ou aux biens.

 

Tout le monde se souvient de notre ministre Michèle Alliot-Marie qui proposait au débuts des troubles connus sous l'appellation de printemps arabes   à l'Algérie et à la Tunisie de partager le "savoir-faire" français en matière de sécurité urbaine . C'est ainsi que dans le cadre de cette " expertise " des CRS sont actuellement en train de former la PEMERJ . [ lien ]

 

Le salon MILIPOL 2013 [ site ] qui s'est tenu du 19 au 22 novembre 2013 au Parc des expositions Paris Nord Villepinte a montré dans les productions de plusieurs exposants de dangereux signaux que seuls des correspondants étrangers semblent avoir noté. Si cette " expertise " Française se traduit par l'existence d'un CSI - Complexe Sécurito Industriel - à vocation exportatrice , il n'en reste pas moins que le principal débouché des entreprises Françaises reste l'équipement de nos forces de maintien de l'ordre et la sécurité intérieure. Or ce marché se carcatèrise de plus en plus par la présence de productions destinées non pas à intercepter les communications du crime organisé ou à intervenir contre des bandes ethniques armées dans les cités comme à Marseille ou à Grenoble mais bien de matériels et d'équipements destinés à réprimer des mouvements populaires. L'utilisation de la langue Française pour l'identification du matériel  et l'inscription des consignes de sécurité ou d'utilisation ne laisse que peu de doutes sur les prospects : La Police Nationale , la Gendarmerie et les Polices Municipales .Ce matériel se caractérise de plus en plus par sa conception pour des missions de hard security , c'est à dire le rétablissement et le maintien de l'ordre par des moyens militaires ou militarisés . Soigneusement occultés par la communication institutionnelle de MILIPOL 2013 , ces matériels ont été observés et analysés par l'expert militaire Russe Igor Korotchenko .

Le premier matériel mis en avant par Igor Korotchenko est une tenue anti-émeute fabriquée par la société PROTECOP. [ site ] [ lien ] Cette tenue n'a en soi rien d'innovant si ce n'est son tissu qui est teint aux couleurs du camouflage centre-Europe de l'Armée de Terre . [ lien ] Un tel équipement sera donc certainement utilisé par des unité de l'Armée de Terre intervenant en appui à des forces du Ministère de l'Intérieur dans des missions de contrôle de foule . Le deuxième matériel qui a retenu l'attention d'Igor Korotchenko est un Lance-Roquettes Multiples à Sous-Munitions  - LRMSM -* fabriqué par la société Panhard sur un châssis PVP - Petit Véhicule Protégé . [ lien ] [ lien ]  

Bien sûr l'utilisation de blindés dans le maintien de l'ordre en France n'est pas une nouveauté et là encore , comme pour les gaz de combat en 1914 , le génie du Socialisme Français est à louer. Constatant que pour réprimer la manifestation patriotique du 6 février 1934 le gouvernement a du faire appel à la " force basanée " cad des troupes maghrébines , des spahis Marocains , et constatant que le peu d'efficacité de la Police Parisienne les chefs politiques Français décident en 1935 de la création d'un Escadron Blindé de la Gendarmerie Nationale . Equipé à ses débuts d'automitrailleuses Panhard AMD-35P  et de chars légers Renault R35  il interviendra pour la première fois sous la double direction du Président du Conseil Léon Blum et du Ministre de l'Intérieur Max Dormoy contre des ouvriers des usines ...Renault en grêve. [ Lire Histoire du Front Populaire de Jacques Delperrié de Bayac ]

Les amateurs de dioramas originaux qui désirent intégrer le R35 de chez Heller peuvent ainsi le mettre dans une sanyéte représentant ce R35 entouré par des gardes mobiles  pointant son canon sur des ouvriers à la sortie d'une usine plutôt que sur les bords de la Loire ou dans la plaine de Gembloux en mai1940 !   

Le véhicule renforcé présenté par Panhard n'est pas bien sûr comparable au Smerch ou au M270 mais il fera certainement son effet dans nos rues contre des bonnets rouges ou des miltants de la Manif pour Tous ! C'est peu ou prou l'équivalent du caveirão des BOPE  mais destiné à être utilisé contre des manifestants et non pas contre le crime ethnique organisé dans les cités .

Ici aussi il semble qu'ily a rien de nouveau depuis l'utilisation des half-tracks par les gardes-mobiles ou des VAB de la Gendarmerie Nationale si ce n'est la présence du lanceur de munitions à gaz , à produits irritants ,  de filets electrifiés ou des grenades-TASER™ [ lien ] [ voir photos 4 et 5 ci-dessous ] [ lien ] . Comme l'a constaté Igor Korotchenko même le personnel des Polices Municipales semble s'intéresser à ce véhicule [ voir photo 6 ci-dessous ] où toutes les inscriptions sont en Français ! Le camouflage urbain du LRMSM de Panhard s'inspire de celui des véhicules déployés dans le CENZUB -   Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine - de Sissonne . [ site ]

Nota : * En fait un lance-grenades Cougar de 56 mm . Inutile de m'envoyer des mels insultants en privé pour avoir comparé le PVP à un Katioucha !

Je répondrais aux commentaires ce soir ;0) .Watch the 50,000 Volt Taser Grenade Shock Its First Civilian VictimMetal Storm and Taser developing less than-lethal ammunition

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 12:26
Pour des raisons personnelles et professionelles j'ai de moins en moins le temps de coller à l'actualité dans ce blogue . Je profite du peu de temps libre qu'il me reste pour me réaproprier mes classiques , en l'occurence Vietnam de Stanley Karnow. [ lien ] [ lien ]  
Le décés du camarade Võ Nguyên Giáp [ lien vers article ]  m'a amené à me replonger dans l'histoire Vietnamienne et plus particulièrement sur la présence coloniale Française. Une fois de plus c'est malheureusement vers des journalistes-historiens Etasuniens et Britanniques qu'il faut se tourner pour avoir une vision synthètique et la plus neutre possible même si les arrière-pensées ne sont pas toujours absentes sur la question Indochinoise entre la France et les Etats-Unis.
Il en est de même avec la Guerre d'Algérie où les ouvrages d'Edward Behr - The Algerian problem - et d'Alistair Horne - A Savage War of Peace: Algeria 1954 1962 - sont des documents de référence aux côtés des livres d'Yves Courrière . Le grand mérite de Vietnam n'est pas tant  dans les " révélations " qu'il comporte mais dans la volonté de l'auteur de s'inscrire dans les temps longs en décrivant dans le chapître consacré à la présence Française toute l'histoire des relations Franco-Vietnamiennes depuis... 1665 !
 L'intérêt est  aussi dans le parti-pris de ne pas avoir peur d'employer les termes adéquats et de mettre en avant le résultat d'analyses sans appels. Ce sont des analyses débarrassées des oripeaux Groucho-Marxistes mais aussi de l'indignation neo-coloniale des anciens de l'Indo , à propos par exemple du triste sort réservé aux prisonniers Français aprés la bataille de Dien Bien-Phu. Au cours des années 1860-1890 l'armée Française procédera à plusieurs massacres de prisonniers de troupes régulières Vietnamiennes sans compter les bombardements de populations civiles dans des places assiégées. Ces massacres ne sont distants que de 60 années de Dien-Bien Phu , ce qui est peu dans la " mémoire des temps longs " des populations Asiatiques.  
.  
 1- Louis XVI et ses ministres ont consenti à soutenir les projets de colonisation et de regime change d'aventuriers comme Pigneau de Behaine.    
La monarchie Française pré-révolutionnaire n'a donc pas le " cul propre " vis à vis de la question coloniale en Indochine . [ lien ] et [ lien ]  
 
 2- Stanley Karnow se rallie à la thèse , que je partage , des nationalistes Vietnamiens selon laquelle l'introduction du Quốc ngữ - transcription en caractères latins du Vietnamien originellement transcrit en sinogrammes - par Alexandre de Rhodes fut une manoeuvre destinée à déraciner les mouvements indépendantistes liés à l'intelligentsia écrivant en caractères chinois et à obtenir rapidement le relais de l'action des colonisateurs.
 
3- Le Catholicisme fut au Vietnam le fourrier de l'impérialisme Français. C'est intéressant à noter puisque lors de la guerre d'Indochine De Lattre entrera en conflit avec certaines communautés Dominicaines qui montrérent de la sympathie pour le VietMinh .
 
4- Les concubines des monarques Vietnamiens issues de grandes familles bourgeoises furent les premières grandes résistantes à la conversion du Vietnam et à l'impérialisme Français. Le monde paysan fut plus réceptif au début au discours des missionaires en raison du message émancipateur  Catholique basé sur le " libre arbitre " face au respect des structures hiérarchiques pronées par la doctrine de Confucius. Bien que les concubines ont pris cette position en raison de la condamnation de la polygamie par l'église Catholique , il n'en demeure pas moins que la première résistance structurée au colonialisme se rencontra dans les classes dirigeantes.
 
5- Stanley Karnow accorde un satisfecit au ministre François Guizot qui s'opposa à toute aventure militaire ou politique en Asie. Il cite ses propos Déroulèdiens : " Nous avons des questions suffisamment graves et complexes à traiter en Europe...sans nous jeter dans d'autres entreprises hasardeuses [ en Asie ] ". Ici encore la religion n'est pas absente puisque la première préoccupation du Protestant Guizot est de limiter l'influence des milieux Catholiques en France soutenus par le Vatican. 
 
6- La Marine Nationale fut le partenaire de l'Eglise Catholique dans la joint venture de la colonisation du Vietnam.  
 
7- Les premières révoltes populaires dans le delta du Mékong datent des interventions militaires de Badinguet - 1860 - dont les troupes de Marine pillaient les villages Vietnamiens. C'est de cette époque que date la politique du fait accompli où les militaires imposent au pouvoir civil la poursuite d'un conflit : Soucieux de limiter les couts de l'intervention et dégager des fonds pour l'intervention au Mexique Napoléon III veut limiter les objectifs de conquêtes au Vietnam mais doit céder aux amiraux comme Pierre-Paul de La Grandière ou Duprée qui lance la conquête du Cambodge sans l'aval du pouvoir civil en métropole. Ce phénomène s'amplifia après la chute du 2nd Empire et que politiciens Royalistes et Républicains se disputaient le pouvoir en métropole. Il faut ici noter qu' à une dizaine d'années près  les généraux Russes Skobelev et Von Kaufmann pratiqueront la même politique du fait accompli en Asie Centrale vis à vis du pouvoir impérial à Saint-Petersbourg.      
 
8- Dans le dernier quart du XIXéme siècle " les plus chauds partisans de l'expansion coloniale se recrutaient parmi les progressistes anticléricaux qui se considéraient comme les héritiers de la Révolution Française " . Il cite bien-sûr Jules Ferry. Stanley Karnow rappelle que le principal opposant à une expédition au Vietnam fut le député conservateur , et soutien du général Boulanger , Jules Delafosse.      
 
9- Les expéditions punitives du général Roussel de Courcy ont égalé dans l'inconscient collectif Asiatique le sac du Palais d'été par les troupes Britanniques commandées par Lord Elgin. La fuite du jeune empereur Ham Nghi le 5 juillet 1885 marque le début de la résistance nationale Vietnamienne , au travers du mouvement Cần Vương  [ lien ] [ lien ] , qui ne se terminera uniquement que  lors du départ des troupes Etasuniennes. Cette résistance englobera dés lors  toute la nation Vietnamienne , d'une partie du mandarinat aux paysans. Il faut ici se reporter à Vietnamese Anticolonialism, 1885-1925 de David G. Marr que j'ai cité dans un article précédent. [ lien vers article ]
 
L'autres aspect intéressant que j'ai trouvé dans l'ouvrage de Stanley Karnow est la description des effets psychologiques de la guerre des mines antipersonnelles et des pièges. Il se base pour cela sur 365 days de Ronald J.Glasser [ lien ]  et If i die in a combat zone de Tim O'Brien . [lien ]  
Largement employés par les forces Nord-Vietnamiennes [ lien ] les pièges et mines ont constitué un véritable instrument d'attrition psychologique - bien plus que physique - du corps de bataille Etasunien. Ceci explique parfaitement la propagande de stigmatisation de cette munition par des associations comme Handicap International [ lien ] qui veulent les supprimer: Les armées Occidentales sont toujours en manque de réponse systématique face à ces munitions asymétriques à trés bas prix de revient et de mise en oeuvre qui sont in fine aussi légitimes que des bombes à guidage GPS .  
La mine antipersonnelle agit comme un véritable gaz paralysant sur la psychologie  du fantassin qui y est exposé et qui le détourne de sa mission : Au cours de la patrouille son intellect est complétement phagocytée par la possibilité de la présence de mines ou d'IED , chaque pas nécessite un acte de réflexion conscient pour savoir ou poser son pied , sur la pierre plate qui est devant vous ou sur la touffe d'herbe à gauche ? Faut-il marcher sur la digue ou dans la rizière ? En fait même l'"anesthésie " d'une troupe en zone d'opérations depuis plusieurs jours n'empêche pas la " gamberge " sur les mines que l'on cherche à rejeter et qui se transforme en obsession [ lien ] . Des conflits naissent dans la patrouille lorsqu'un fantassin veut placer ses pas dans les pieds de celui qui le précéde brisant le rythme de la progression.Cette tension psychologique constante , enfin plutôt ces centaines de mises en tension et de relachements de soulagement quotidiens après chaque pas ou rien ne s'est passé  , ne cesse que durant la nuit -pertubée par le tir d'un ou deux obus de mortier afin de briser le sommeil - ou lors du combat qui est vécu comme un soulagement !
 Le militaire au combat ne " casse " pas psychologiquement en raison d'un stress trop important au cours d'un combat ou d'un bombardement mais par la fatigue de plusieurs milliers de mises sous tension et de soulagements repétés ,à l'image de ces trombones qui cédent sous l'effet de plusieurs torsions.    
 
 
Repost 0
Published by DanielB
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 13:39

 

 

 

 

 

 

Il s'gait bien sûr d'un clin d'oeil au célébrissime film des " périod'somb'd'not'histouâre " ©™ 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans La cinematheque
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 22:58

David, le fondateur du site  'Hollande-demission.fr' a été arrêté porte de Passy vers 16 heures par 4 motards. Motif invoqué : ‘outrage au Président’.  Il conduisait une voiture où brillait le slogan « Hollande-démission.fr ».

Source : valeurs-actuelles

La vidéo de l'arrestation à cette adresse .  

 

Le rédacteur du blogue ISZ apporte son appui total à David .

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Opinions
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 00:20
L'hypothèse que j'avais soulevé dans les colonnes de ce blogue , et qui m'a valu moultes remarques ironiques tant de la part des mediats du système que de la blogosphère de gôche comme de drouâte , à savoir un financement étranger des groupuscules violents au Brésil connus sous le nom de black-blocs [ lien vers article ] [ lien vers article ] [ lien vers article ] , [ lien vers article ] vient d'être confirmée par un reportage paru dans l'hebdomadaire EPOCA . [ lien ] [ lien ]  
Le journaliste Leonel Rocha a pu se rendre dans un camp d'entrainement paramilitaire d'un black-bloc dans l'intérieur de l'Etat de Sao-Paulo ou il lui a été confirmé que le mouvement des black-blocs bénéficie de l'appui doctrinal , technique et financier d'ONG's  et d'institutions étrangères .
Parmi les entités identifiées figure en Suisse La Maison des Associations Socio-Politiques [ site ] ainsi que Les Idées liée au député écologiste Suisse Jean Rossiaud .  [ CV ] [ lien ]  
Jean Rossiaud a été candidat pour le groupe Europe Ecologie Les Verts hors de France Suisse-Lichtenstein lors des élections législatives de 2012 . [ CV ] [ profession de foi ] On s'étonnera toujours de pouvoir s'étonner M. Jean-Vincent Placé et Mme.Cécile Duflot !  
    Jean Rossiaud est le représentant Suisse à la coordination Européenne et mondiale des Verts et n'a jamais caché ses idées globalistes , sansfrontièristes , cosmopolites et anti-nationales [ lien ] .  
Le groupe d'une trentaine de subversifs Paulistes aurait reçu cette année  une somme d'environ 100 000 Euros *, ce qui lui a permis d'acheter des véhicules pour augmenter leur mobilité face aux forces de l'ordre et pouvoir disposer d'une base de repli dans le hinterland Pauliste après des actions de guérilla urbaine en centre-ville .    
Plus troublante serait la participation de la hiérarchie Catholique Brésilienne au financement des black-blocs. Ceux-ci auraient reçu de l'argent de la CNBB- Conférence Nationale des Evêques du Brésil - au travers du programme du Fonds National de Solidarité. [ lien ] . La CNBB a agi de manière consciente dans le cadre d'une stratégie de déstabilisation de la présidence Rousseff , à l'insu de son plein gré ou trompée par une ONG écran ?
 
* Le salaire minimum dans l'état de Sao-Paulo est à l'heure actuelle de 755 Réais- Réaux soit environ 245 Euros . [ lien ]
 
La subversion est une action qui regroupe l'ensemble des moyens psychologiques ayant pour but le discrédit et la chute du pouvoir établi sur des territoires politiquement ou militairement convoités (Volkoff, 1986 ; Durandin, 1993). Elle vise à susciter un processus de dégénération de l'autorité pendant qu'un groupe désireux de prendre le pouvoir s'engagera dans une guerre "révolutionnaire" (Mucchieli, voir Volkoff, 1986). Un état peut utiliser la subversion afin de créer le chaos dans un pays étranger soit pour des raisons politiques ou militaires . Elle est la base du terrorisme et de la guérilla. 
TREINAMENTO Leonardo Morelli, da ONG Defensoria Social, e três dos participantes do encontro. Ele influencia os Black Blocs com suas causas (Foto: Leonel Rocha/ÉPOCA)O sítio black bloc 1. Sem sinal de animais ou lavoura, dois dos três casebres usados pelos ativistas são encobertos pela vegetação 2. Fachada da única casa habitável. Lá, tudo precisa de reparos 3. A mesa comprida chega até a cozinha. É usada para reun (Foto: Leonel Rocha/ÉPOCA)Capa - Edição 807 (home) (Foto: ÉPOCA)
Repost 0
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 22:12

Si tu ne viens pas à la propagande LGBT, la propagande LGBT viendra à toi !

FCKH8 est une société de PR sur supports [ lien ]  basée au Michigan à but commercial [ site ] , et non pas un " groupe d'activistes " comme elle est souvent présentée par la propagande des mediats et associations LGBT , qui vient de lancer une campagne de subversion à destination des enfants Russes . Un album à colorier [ lien ] est diffusé gratuitement par internet , libre de © , afin de " promouvoir la cause LGBT " en Russie . Cela se passe de commentaires , tout comme le titre " Micha et ses mamans vont aux JO " ! Il faut toutefois se réjouire, si ,si , car on a

pour titre Anglais Misha & his moms go to the OIympics et non pas Misha & his moms do the Olympics - Micha et ses mamans se font-se tappent les Jeux Olympiques - [ Lien ]

 On remarquera que Pascal, l'ami Français de Micha, ainsi que l'un des deux papas de Pascal sont coloriés avec des critères on ne peut plus politiquement corrects dans le cadre du Vivre Ensemble [ lien ]  : La peau basanée et les cheveux crêpus. Le jeune garçon qui a colorié Pascal n'a toutefois pas été tout à fait correctement (ré)éduqué car il lui a fait des yeux bleu Aryen  de Prusse.

Il ne faut pas se méprendre sur la gratuité de cette diffusion qui est certainement financée par une agence gouvernementale US car FCK8 est essentiellement une agence de com' tout comme Hill+Knowlton ! Luc Montgomery, fondateur de la société explique : " La Russie a rendu criminel de prononcer des mots favorables aux gays, et cette loi va être brisée... Le message de ce livre de coloriage est de faire savoir aux enfants de Russie que l'homosexualité est normale. "

 

Mais les affaires restant les affaires la société propose aussi des tee-shirts ,  des patches à transférer , des autocollants , des bracelets et des épinglettes : " GAY OK ! "  ...payants ! . [ lien ] Il faut toutefois faire attention car le suivi des commandes laisse parfois à désirer ainsi que le SAV. [ lien ] .[ lien ]  [ lien ]

   On notera que ces tee-shirts sont présentés sur des jeunes enfants : A ce titre cet article ne constitue pas bien sûr une incitation à la pédophilie mais une dénonciation de pratiques qui, volens nolens , sont soutenues en en France par des personnes comme Madame la Ministresse Valérie Founeyron. [ lien vers article ] De la même manière cet article et ses commentaires politiques rentrent dans le champ du fair use autorisé par FCKH8 pour la reproduction de son matèriel !

Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:20

  Les morts , qu'ils soient Français ou d'autres nations , vont ils mourir une deuxième fois après avoir souffert durant quatre années l'innomable ? Il est à craindre malheureusement que oui !

Le gouvernement socialiste Français envisage une OPA historique en détournant à son profit les cérémonies du centenaire du début de la Première Guerre mondiale .

 

Cela commence par le grand-guignolesque des préférences sportives d'un ministre . Le 7 novembre à l’Elysée, le chef de l’Etat doit donner sa vision du Centenaire dans un discours devant un parterre d’invités triés sur le volet, historiens, élus et anciens combattants. La veille au soir, ce sont les rugbymen Néo-zélandais, en France pour un test-match contre les Bleus le 9 , qui inaugureront les cérémonies du centenaire . Le geste doit beaucoup au ministre des Anciens combattants Kader Arif .Natif du Sud-Ouest et fou de rugby, il a voulu donner un tour sportif aux commémorations.  [ lien ] 

Puisque l'on évoque le rôle des socialistes , il faut ici signaler que ce sont des ministres socialistes Français qui ont mené notre pays à la guerre [ lien ], ce sont des ministres socialistes Français qui ont déployé pour la première fois au cours de l'histoire un gaz de combat sur un champ de bataille [ lien vers article ] et ce sont des ministres socialistes Français qui ont abdiqué devant le pouvoir militaire en refusant de faire juger par la justice civile des soldats , pôvres hères , ayant un instant failli dans leur mission. Dès août 1914, c'est bien le pouvoir politique au travers d'un ministre de la justice de la Fédération des gauches, Aristide Briand  qui a autorisé le commandement militaire Français à mettre en place une justice d'exception afin de maintenir la discipline parmi des hommes soumis à une expérience de guerre d'une brutalité sans précédent .[ lien ] et [ lien ] Ainsi lorsqu' Antoine Prost, président du conseil scientifique de la Mission du centenaire,  préconise dans les colonnes du spécial " Les collections de l'Histoire " - " 14-18 la catastrophe " [ lien ] de célébrer plus la République " qui a su rester fidèle à ses valeurs " ( sic ! ) plutôt que les victoires militaires on peut s'attendre aux pires des falsifications et récupérations. Il faut ainsi se souvenir de la manière dont certains parlementaires de la gauche socialiste  comme Paul Vaillant Couturier et Alexandre-Marie Desrousseaux aka " Bracke ou Bracke-Desrousseaux "  ont voulu faire du 11 novembre 1920 une commémoration uniquement en l'honneur de Gambetta , de la République et refusaient l'inhumation du " soldat inconnu " . [ lien vers le CR de la séance du 8 novembre 1920 ]

 

Le pire est bien à envisager lorsque l'on sait que la présidence de la Mission du centenaire  [ site ] a été confiée par Nicolas Sarkozy à M.Rama-Yade , l'historien Joseph Zimet . S'exprimant dans  " Les collections de l'Histoire "  il commence par critiquer les cérémonies du cinquantenaire présidées en 1964 par le Général De Gaulle comme trop "  hexagonales " ( re-sic ! ) ! De son côté Jean-Noël Jeanneney qui présida la Mission du Bicentenaire Mitterrandienne lui indique le cap à suivre en essayant de nous refaire , au profit de l' UMPS , le coup de l' " Union Nationale ". Il indique aussi les tabous à ne pas enfreindre. Si sous sa présidence les figures sanguinaires de la Révolution de 1789 furent mises en avant notre directeur de conscience gauchiste indique clairement que Joffre, Foch, Nivelle doivent être oubliés des commémorations aux profits des soutiers de la gloire. La ruse est cousue de fil rouge puisqu'il s'agit surtout de ne pas mentionner durant ces quatre prochaines années le nom glorieux de Philippe Pétain. Les soldats Français et Soviétiques ont fait preuve d’un courage et d’une détermination inouïe, mais sans la présence de chefs de guerre exceptionnels, ces efforts seraient restés vains face à la valeur incontestable des généraux et des soldats Allemands. Le gouvernement socialiste , M.Joseph Zimet et leurs acolytes n'ont aucune légitimité pour ce " détournement de mémoire" qu'ils s'apprêtent à commettre. La question des fusillés semble être ainsi particulièrement difficile à gérer pour la Mission du centenaire . Jean-Noël Jeannenay préconise de s'en tenir à la doxa Jospino-Sarkozienne et d'honnorer les suppliciés mis à part " tel ou tel simple salaud " ( re-re-sic ! ) tandis que Joseph Zimet botte en touche en se défaussant sur Antoine Prost qui " réserve sa réponse ( sur ce dossier ) au Ministre des Anciens Combattants ( le rugbyphile Kader Arif - voir supra ) ".[ lien ] La question de la Force Noire risque aussi de provoquer quelques bisbilles , mais au sein de la gauche cette fois-ci , entre la gauche de pouvoir exactement et les radicaux immigrationnistes et mondialistes du Fdg-Pcf-EELV . Antoine Prost estime ainsi que l'on " surestime notamment le poids des troupes coloniales ...Même si leur effort a été grand , leur taux de pertes a finalement été un peu plus faible que celui des métropolitains ". Des cadavres dans le placard de Rhénanie entre la France et l'Allemagne sont certainement responsables de ce bémol mis sur les soldats de la diversité puisque la commémoration se veut consensuelle entre les 2 pays. [ lien ]     

 

Cette guerre ce fut la Grande Guerre Patriotique des Français  comme l'écrit le commentateur Xavier Moreau.[ lien ]  Le Poilu de Verdun , tout comme le soldat Soviètique de Stalingrad , n'a pas combattu au nom d'un idéal mondialiste, cosmopolite , pacifiste, socialiste ou immigrationniste mais dans une vision à la fois Barrèsienne et Maurrassienne de la nation: Celle de la terre et des morts. [ lien ] Il a combattu pour défendre ce qu'il était, son ethnos, la terre qu'il a reçu de ses pères et qu'il avait pour mission de transmettre à ses enfants. Plus que jamais peut-être même l'image du soldat mort recouvert de la boue des tranchées après un bombardement symbolisait cette union charnelle de l'homme et de la terre qui le porte.

Bien sûr l' Education Nationale sera mise à contribution dans cette vaste entreprise de lavage des cerveaux . Cette guerre ce ne fut pas une guerre de classes mais bien une guerre nationale, nationale-populaire au sens Keeganien du terme  [ lien ] et [ lien ] , celle de " celui qui croyait au ciel et celui qui n' y croyait pas ", celle du fils de famille monarchiste et celle du prolétaire.

Voici ce qu'écrivait le Général Antoine Béthouart dans son livre Des hécatombes glorieuses au désastre 1914-1940 : " C'est par ce que ceux que l'on a surnommé * les hussards noirs de la république * ont donné à la jeunesse Française entre 1872 et 1913 une éducation patriotique basée sur l'esprit de sacrifice et le respect de l'autorité qu'il n' y eut presque pas d'acte d'insoumission en 1914 . C'est grâce à cette éducation que les sacrifices humains  de la *Bataille des frontières* furent acceptés et que la nation Française a pu tenir 4 années de guerre ".A bon entendeur M.Antoine Prost , vous qui avez déja fixé ses ordres de marche à M.Peillon : La montée des revendications nationalistes dans les pays colonisés , l'antiracisme mis en avant par le Japon et les Australiens à Gallipoli ...

Responsabilités14-18 : Cours école de guerre

Repost 0
Published by DanielB - dans Géohistoire
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 17:44
Quelquefois les mots simples permettent de comprendre les situations compliquées : L'écotaxe ce n'est ni plus ni moins qu'une ferme générale[ article Wikipedia ] accordée au consortium privé Ecomouv pour la perception d'un droit d'octroi ! Les portiques Ecotaxe sont ainsi la version contemporaine des barrières d'octroi ou du Mur des Fermiers Généraux .    
Le consortium est composé de l’opérateur de téléphonie mobile SFR, qui appartient au groupe Vivendi, de Géodis, une filiale de la SNCF, de Steria, troisième société française d’ingénierie informatique, ainsi que du groupe d’électronique de défense Thales. Détenue à 70 % par le groupe privé Autostrade per l’Italia, qui exploite déjà 3 000 kilomètres d’autoroutes en Italie, Ecomouv’ a été créé sur demande du gouvernement français pour mettre en place le prélèvement sur les véhicules de plus de 3,5 tonnes sur tout le territoire. Ce montant devrait s’élever à 1,24 milliard d’euros par an, dont 240 millions d’euros seront adressés à  Ecomouv’. Le consortium devra en retour élaborer, financer et construire d’ici 2013 le réseau qui permettra de suivre en temps réel le mouvement des camions sur les 15 000 kilomètres d’autoroutes, de routes départementales et nationales taxés. Les transporteurs français et étranger qui circulent en France devront embarquer dans leurs semi-remorques une balise GPS qui transmettra les informations au centre de Metz. Les données seront ensuite traitées, afin d’éditer les factures dont devront s’acquitter les sociétés de transport.
Cette délégation de service public sera supervisée par une brigade des douanes qui a déjà pris ses quartiers sur les 400 hectares de la BA 128
 
Cela aura des conséquences géopolitiques [ lien ] puisque ce droit d'octroi refragmente le territoire national en y instaurant des barrières à la " libre circulation des marchandises "©™ . Il n'est donc pas étonnant que la restauration de cet impôt prè-révolutionnaire provoque la contestation la plus vive dans les anciens pays d'état [ Bretagne, Bourgogne, ...] [ article Wikipedia ] et que l'on y trouve des références à des Jacqueries anti-fiscales comme la  révolte des bonnets rouges. La SDIG - Sous-Direction de l'Information Générale - de Rennes a prévenu Paris que le mouvement pourrait faire tache d'huile dans des régions de France à forte identité, «l'Alsace, le Pays basque et même la région niçoise», où des militants identitaires [ lien ]  s'interrogeraient sur la façon de passer à l'action. Ils auraient pris des contacts entre eux. La France n'a pas fini de solder les conséquences de la Révolution de 1789 et la guerre-civile larvée qui se déroule depuis !
 
Nota : " Chouans en avant ! " , chanson extraite de l'opéra-rock " La révolution Française " , avait provoqué en 1973 les éructations du député Socialiste de l'Isère Louis Mermaz et du député Socialiste de Paris Claude Hasday Ezratty plus connu sous son pseudo d'artiste " Claude Estier " . Une raison de plus de se repasser cette vidéo . File:Pays d'etat.svgUne manifestation de «bonnets rouges» à Pont-de-Buis, samedi 26 octobre.
Repost 0
Published by DanielB - dans Géohistoire
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 00:28

 

Le site IRIB [ site ] publie la recension d'un excellent livre consacré à la genèse et au déroulement de l'agression colonialiste Française au Mali .

IRIB-Enfumé par des généraux nostalgiques de la Coloniale, le président s'est laissé embarquer dans une guerre au Sahel, qu'il ne maîtrise pas. 

 Enlisée dans les limbes sahéliennes, l'opération Serval a montré le bout de son fusil le 24 octobre. Une opération de «grande ampleur», a décrit un porte-parole de l'armée française, est actuellement menée dans le Nord du Mali «pour éviter la résurgence» terroriste, menace qui avait officiellement motivée l'intervention française en janvier 2013. 

Quand la grande muette se met à brailler, elle emploie des termes compliqués, quitte à s'embrouiller un brin dans sa communication. Si 1500 soldats français participent à ce déploiement, nom de code «hydre», le porte-parole de l'armée consent vite que «Cela fait partie de ces opérations qui sont régulièrement menées [...] pour participer à la stabilité du pays.»

Comprendre  une manoeuvre (presque) de routine, qui n'a été commenté par l'Elysée que 24 heures après son déclenchement. En 18 mois de présidence, la guerre au Mali a pourtant été le seul évènement qui a flatté la popularité du président François Hollande. Une guerre qu'il n'a pas vraiment mené. Plutôt une danse où le cavalier n'est autre que l'armée, un zeste revancharde et franchement nostalgique des grandes expéditions africaines.

 

 

De Kolwezi au Mali en passant par la Manif pour Tous 

 

C'est la crue réalité que décrit Nicolas Beau dans Papa Hollande au Mali (éditions Balland). Paru ce 24 octobre, l'ouvrage du cofondateur de Bakchich s'attache à décrypter les incohérences de la politique Française dans les pays du Sahel, qui oscille «entre amateurisme et arrogance». A commencer par l'intervention dans l'ancienne colonie.

 «L'opération au Mali, ce sont les militaires, et eux seuls, qui l'ont voulue, préparée puis exécuté», assène le cofondateur de Bakchich. Un long dessein. 

«Dès les premières prises d'otages français en 2009, l'armée Française avait imaginé sous le nom d'opération Requin, les moindres modalités d'une intervention au Mali». Il aura fallu finalement attendre 4 ans, et un argument massu servi au tout nouveau ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. «Dès la première réunion, le projet guerrier est évoqué. «Si nous ne nous battons pas aujourd'hui au Sahel, explique l'un des patron de l'armée, nous devrons nous battre demain à Marseille». Le spectre des jeunes des cités partant combattre au Sahel aux côtés d'Aqmi impressionne le nouveau ministre. Et tant pis si la réalité est toute autre! Les apprenti Djihadistes basés en France ont été deux cents à rejoindre les rangs des rebelles syriens, mais ils auront été deux à gagner le Nord du Mali». 

 

 

Si Le Drian est convaincu, reste encore à faire basculer le nouveau chef des armées, François Hollande. «Ces thèses sont abondamment relayées à l'Elysée par l'homme-clé de la guerre au Mali, le général Benoît Puga, chef d'Etat major particulier de Hollande. Etrange alliage entre François Hollande, dont le gouvernement républicain comprend une dizaine de ministres francs-maçons du Grand Orient, et cet officier ultratraditionnaliste, fidèle paroissien de Saint-Nicolas du Chardonnet, le fief intégriste de feu Mgr Lefèbre. L'univers idéologique du général Puga fleure bon l'époque coloniale. Au moment où, jeune militaire, il commandait les parachutistes qui sautaient sur Kolwezi en 1978, son adjoint était l'officier ultraréactionnaire Bruno Dary, un des organisateurs de la manif pour tous, hostile au mariage homosexuel et qui est resté son ami intime. Du beau monde. Denis Puga, le frère de Benoît, appartient au mouvement d'extrême droite civitas. «Le président est extraordinaire, il décide, puis il agit», se félicite le général Benoît Puga devant ses visiteurs. Lorsque ce militaire reçoit un ministre africain à l'Elysée, il lui indique en souriant: «nous n'alons pas au premier étage, celui des conseillers politiques, ce n'est pas là que l'intervention au Mali se prépare.» Autrement dit, ce sont nous les patrons de l'armée, qui sommes à la manoeuvre».

 

Ainsi pensée, l'opération Serval ne pouvait qu'être un franc succès. 9 mois après le déclenchement des hostilités, le Mali a retrouvé sa stabilité, le terrorisme a été «éradiqué» et le Sahel pacifié... 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans La bibliothèque
commenter cet article

Liens