Publié le 4 Mars 2022

Il est toujours difficile d'analyser une opération militaire en cours , surtout si l'on prête à l'une des parties des objectifs militaires qu'elle n'a jamais eu pour affirmer que sa stratégie a échoué ! 

C'est pourtant ce que l'on peut lire et écouter de partout , y compris de la part d'officiers supérieurs comme des colonels ou pire encore de la part d'officiers généraux .

Pour ma part je me lance dans une comparaison historique qui vaut ce qu'elle vaut ! Je l'assume comme telle... Sans aucune prétention ! 

Les opérations en cours relèveraient à la fois de la " Bataille du Nord " durant la Campagne de France en mai 1940 avec une course vers la frontière Moldave pour sécuriser le littoral Pontique - en particulier ODESSA - de l'UKRAINE qui pourrait être assimilée à la prise des ports la façade Atlantique jusqu'à l'Espagne , un arrêt des opérations sur le DNIEPR - avec des poches sur la rive Occidentale - comme la première partie de la Campagne de France s'est terminée sur le cours de la SOMME avec des poches sur la rive Sud .

La ville d'ODESSA pourrait être ainsi le BORDEAUX de mai 1940.

Quand au blocage des armées Russes ( de la Fédération de Russie et des Républiques du Donbass ) sur la zone frontalière Orientale ne se fait-il pas face à une " Ligne MAGINOT " fortifiée depuis huit ans et qui oblige les forces Ukrainiennes à y maintenir son " corps de bataille " avec ses meilleurs éléments qu'il ne peut pas déployer ailleurs faute d'ouvrir le champ aux forces Russes ? 

Ces opérations en cours relèveraient aussi du " Plan Anaconda " de la Guerre de Sécession , plus particulièrement sur les rives de la Mer d'AZOV .

 

Histoire militaire : Les neufs jours qui ont ébranlé l'Occident !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Mars 2022

Les combats - par ce qu'il y a eu des combats - à l'intérieur de la centrale nucléaire de ZAPORIJJIA - Запорожская АЭС - se sont terminés avec la prise de contrôle de la centrale par les " Rouges " alors qu'elle était contrôlée par les " Bleu et Jaune " .

Ce seraient donc les premiers combats de l'histoire à l'intérieur d'une enceinte nucléaire , si l'on excepte celui dans le complexe nucléaire de KOUBAKO , capitale de la Côte d'Ebène  , dans " Langelot et les Crocodiles " .

Dans cet opuscule le complexe nucléaire situé sur un plateau rocheux surplombant la ville est pris d'assaut par un commando héliporté du Bataillon d' Intervention Générale du général ROUGEROC . Dans le cas de la centrale de ZAPORIJJA seules des forces terrestres ont été déployées ce qui est compréhensible puisque la destruction d'un hélicoptère par un MANPAD , de nuit qui plus est , pouvait être du possible et avec les conséquences que l'on peut imaginer  .

Le réseau électrique Ukrainien fonctionne actuellement en " réseau isolé " , déconnecté des réseaux Russes et Biélorusses , en attente d'interconnexion urgente avec le réseau Européen . La prise de contrôle d'une telle puissance permet donc à la partie Russe de contrôler la stabilité en fréquence et en tension de ce réseau .

Ces combats ont été filmés en partie par une caméra de surveillance , repérée par " kamepa" sur la photo ci-dessous . Sur la 1ére carte on notera le rôle centrale de MELITOPOL , la progression depuis cette ville ne se faisant pas bien sûr comme l'indique la flèche mais le long axes routiers . On peut ici se poser la question sur la nature de l'explosion suivie d'un incendie qui a frappé la centrale un peu avant sa prise de contrôle par les forces Russes au sein de ce que l'on appelle " l'îlot conventionnel "* : Erreur de tir des militaires Russes comme l'affirme crânement  - sans aucune preuve - mongénéral Vincent DESPORTES ou sabotage de défenseurs jusqu'au-boutistes désireux d'attirer l'attention de la " communauté internationale "™© [ Version du MD Russe , sans aucune preuve non plus  ] **

Note de l' Editeur : Nous sommes parfaitement conscients de la gravité des faits mais les traiter ainsi est une catharsis ...

* [MAJ du 04/03/2022 ] 12h40 : En fait un bâtiment destiné à la formation et/ou un laboratoire .

** Selon une autre version il s'agirait de la destruction volontaire par un blindé des forces armées Russes d'un bâtiment administratif afin d'obliger les Sapeurs-Pompiers à leur faire ouvrir les grilles . 

Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mars 2022

Les sanctions économiques mis en place par l' "Occidentalie " contre la Russie , et ceci dans les domaines les plus variés que ce soient les jouets en plastique pour enfants avec LEGO™ ou les vêtements avec MANGO™ et H&M™ en passant par l'électro-ménager comme INDESIT™ ,  provoquent un phénomène auquel on pouvait s'attendre : L'afflux massif de marques " Asiatiques " , Chinoises mais aussi Turques dans les GMS - Grandes et Moyennes Surfaces et GSS - Grandes Surfaces Spécialisées . Un phénomène d'ailleurs initié par les distributeurs Russes .  Dans le secteur des textiles cela impacterait le groupe Espagnol INDITEX™ qui a décidé de fermer la totalité de ses magasins en Russie.

Un grand distributeur d'équipements de loisirs et de sport Français vendait ainsi ses sandales " Made in India "  au prix de 2999 Roubles  avant le 24 février 2022 , c'est à dire environ 35 Euros au même prix qu'en France , alors que ses couts de fourniture en matières premières et de main d'œuvre  étaient en Roupies . Désormais le prix d'un clone de cette sandale toujours" Made in India " sera uniquement tributaire du taux de change Rouble / Roupie , très certainement au travers du système SPFS . 

Cela concerne aussi de grandes marques liées aux équipements immobiliers comme l'équipement électrique de la maison . Si une grande marque Française faisait fabriquer ses boitiers électriques et ses disjoncteurs en RPC , elle vendait ses produits en Russie à des prix intermédiaires assez proches des prix " du monde libre " . Désormais ses fabricants en RPC sont invités à vendre leurs produits en Russie à des prix Chinois .

Concernant le textile , les marques Chinoises distribuées en Russie n'auront très probablement pas à se plier  à l'obligation d'utiliser du " coton éthique " non cultivé au Sinkiang et des vêtements non fabriqués dans cette région ! Ce sera - cyniquement - un partenariat " gagnant-gagnant "!  C'est aussi un épisode de la " Guerre secrète pour le coton " qu'Anton ZICHKA aurait peut-être  aimé écrire ? 

L'arrivée des marques Occidentales de la distribution " grand public " sur le marché Russe s'est produit à une époque où ces marques Chinoises ou Turques n'existaient parfois pas . Ces dernières , excepté les véhicules automobiles , étaient donc confrontées à un marché saturé et même fermé lorsqu'elles ont voulu pénétrer le marché Russe .  

Certains commentateurs évoquent un retour aux " Cherkizons " - черкизонах - c'est à dire les vêtements à bas couts des années 90 originaires d'Asie Centrale disponibles sur les marchés

Ce surnom provient du marché Moscovite de CHERKIZOVSKY fermé en 2009 , officiellement pour des raisons sanitaires et officieusement sous la pression de grands groupes Occidentaux lors des discussions d'adhésion de la Russie à l'OMC , et il est désormais du possible qu'une telle place de marché réouvre Pour faire très simple c'était un Tati™ de 200 ha tenu en majorité par des Chinois , des Vietnamiens et des "Staniens" . 

Ici il faut souligner l'hypocrisie des commentateurs et plumitifs Occidentaux qui " plaignent " la population Russe de se voir privée des grandes marques Occidentales alors qu'ils dénoncent le consumérisme de par chez nous et la confection de vêtements à bas couts en Afrique ou en Asie . Comme le souligne l'article de KP , beaucoup de vêtements présentés en Russie comme confectionnés en Europe ( Espagne , Italie ) par ces grandes marques qui viennent d'annoncer leur départ étaient en fait fabriqués en Afrique et en Asie .

Cette invasion Chinoise ne concernera pas la Sibérie comme certains experts l'affirment doctement mais concernera plutôt le secteur automobile où la part des véhicules pourrait passer en moins d'une année de 7% à prés du tiers du marché , voir plus et bien sûr le marché des smartphones où les fabricants Chinois seront en quasi situation de monopole . Les marques automobiles Chinoises ( CHERY™ , EXEED ™ , FAW™,HAVAL™ ) sont celles qui ont ouvert le plus de concessions en Russie en 2021 , mais pas des " concessions internationales " ! 

Fort ROSS : La désoccidentalisation de l'économie Russe se met en place dans les GMS et les GSS .
Fort ROSS : La désoccidentalisation de l'économie Russe se met en place dans les GMS et les GSS .
Fort ROSS : La désoccidentalisation de l'économie Russe se met en place dans les GMS et les GSS .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Économie, #Fort ROSS, #Géopolitique des ressources

Repost0

Publié le 3 Mars 2022

Les premiers - dizaines de - m3 sont arrivés à la frontière de la péninsule de Crimée , dans la section du canal qui traverse la ville d'ARMYANSK . L'écoulement est gravitaire , d'où le titre ! Il s'agirait d'une première étape , la suivante consistant à mettre en place des équipements hydrauliques comme des pompes pour assure le débit nécessaire .

D'importants travaux de réfection du revêtement du canal seront nécessaires et cette " mise en eau " est certainement beaucoup plus symbolique que fonctionnelle ! Le canal est actuellement rempli à la plus de la moitié de sa capacité à ARMAYNSK selon la journaliste de TV ZVEZDA qui a filmé l'arrivée de l'eau . Une période de " mise en pression " sera très probablement observée pour déterminer le débit des fuites et donc l'étanchéité du revêtement . Les premières images montrent que cette mise en eau s'est effectuée sans le curage du canal , on aperçoit des roseaux , ce qui va certainement limiter son débit . C'est parfaitement visible sur ces photos du reportage de Vzglyad .

 

Si la communauté des " experts " se pose des questions sur la lenteur de l' " Anaconda " Russe que certains voyaient comme un " Cobra " , il n'en demeure pas moins que la mise en sécurité de cette infrastructure est un succès opérationnel et stratégique majeur avec la capture dés le premier jour des opérations militaires des prises d'eau du canal sur le barrage de KAKHOVKA .

Il faut noter ici que l'interruption du débit d'eau dans le Canal de Crimée du Nord a provoqué une augmentation de la salinité de l'eau de la Mer d'Azov et y mis en péril la pêche . 

Article ( Anglais ) : L'hydropolitique dans le cadre du conflit Russo-Ukrainien .

Chézyien :  L'eau du canal de Crimée du Nord est - enfin - arrivée en Crimée !
Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau

Le canal n'a pas été curé avant sans mise en eau

Rudiments d'hydraulique : Ecoulements gravitaires à l'air libre .

Rudiments d'hydraulique : Ecoulements gravitaires à l'air libre .

L'eau pour la terre est la richesse des peuples !

L'eau pour la terre est la richesse des peuples !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Mars 2022

Si la stratégie de la Russie et de la République Populaire de Chine peut être qualifiée de " dos à dos " face à l'Ukraine et à Taïwan , la position des chefs politiques Brésiliens serait elle de l' " épaule contre épaule " , " Ombro a Ombro " ?

Et combien de temps cette position équidistante mais qui est en réalité un appui indirecte dans les circonstances actuelles à la Fédération de Russie  va t'elle durer ?

Même si le Brésil a voté en faveur d'une résolution contre l'intervention militaire Russe de démilitarisation en Ukraine son ambassadeur au CS de l' ONU Ronaldo COSTA FILHO a critiqué les envois d'armes Occidentaux en Ukraine ainsi que les sanctions économiques édictées contre la Fédération de Russie .

Il a ainsi évoqué la " géopolitique des ressources " et les contrats pour la fourniture d'engrais signés avec la Fédération de Russie lors de la visite du Président Jaïr BOLSONARO avant le déclenchement des hostilités : " O fornecimento de armos , o recurso a ciberataques e aplicação de sanções seletivas , que podem afetar setores como fertilizantes et trigo , como o risco de aumentar a fome , acarretam o risco de agravar e espalhar o conflito , e não de resolvê-lo" 

Il faut noter ici que la référence aux attaques cybernétiques est peut-être liée à l'attaque contre le géant Brésilien de l'agro-alimentaire JBS™ EN 2021 qui occupe une place importante aux Etats-Unis et qui donc pourrait être la " cible collatérale " d'une aggravation des tensions entre la Russie et les Etats-Unis ? 

Le Président BOLSONARO a de son côté réitéré son non-alignement quelque part " aligné " avec la Fédération de Russie lors d'une interview à la radio Jovem Pam ( National Conservatrice ): " Ce ne sont pas des questions qui se résolvent avec un coup de poing sur la table " a t'il déclaré . Le Président Brésilien a d'abord cherché à minimiser le vote du Brésil au CS de l' ONU en notant la portée limitée de cette résolution .

Il a rappelé l'intérêt du Brésil a coopérer avec la Russie dans le domaine des engrais et a souligné une fois de plus l'appui de la Russie au Brésil lorsque des chefs d'états ont manifesté leur idée d'internationaliser l'Amazonie . " Queriam diezer que a Amazônia não seria mais nossa , que serai de um pool de paises . Quem disse aue a Amazônia era nossa foi o presidente PUTIN [...] Se paises como EUA , França , Reino Unido querem realtivizar e a Russia não , vamos abrir mão disso ? Vamos assumir o lado daqueles querem relativizar a soberania da Amazônia ? " 

L'Amazonie s'est invitée dans ce conflit puisque le Président Brésilien a déclaré que renoncer aux engrais Russes et/ou Biélorusses nécessiterait pour le Brésil s'il veut conserver la souveraineté de sa filière agro-alimentaire de procéder à des prospections minières sur des terres indigènes .

La ministre de l'agriculture Tereza CRISTINA a de son côté affirmé que le Brésil dispose de réserves suffisantes jusqu'en octobre 2022 et que ses services travaillent à identifier d'autres pays fournisseurs dont ... l'IRAN !   La piste Iranienne est d'ailleurs confirmée officiellement par la ministre Tereza CRISTINA pour substituer les importations Russes , au moins durant la période de la guerre .

Le Canada et l'Arabie Séoudite figurent aussi parmi les autres sources envisagées par les chefs politiques et économiques Brésiliens . La mise en place d'une filière nationale - Plano Nacional de Fertilizantes -  pour diminuer la dépendance aux importations prendrait au moins dix ans , la complétion  d'une unité de production d'engrais au Brésil faisait d'ailleurs partie des projets conclus entre MM. BOLSONARO et POUTINE au travers d'un accord entre les sociétés PETROBRAS™ et ACRON™ et semble toujours d'actualité malgré le conflit .  

Cette crainte pourrait s'avérer fondée puisque la Russie pourrait suspendre l'exportation d'engrais en raison du refus de certains groupes comme CMA-CGM™ et MAERSK™ de desservir les ports Russes . L'exportation repose sur les flottes des sociétés d'engrais comme ACRON™ dont un navire vient d'appareiller pour l'Amérique Latine . Selon Mme. Elena SAKHANOVA de VTB Capital™  la Russie est le 1er exportateur mondial d'urée , d'ammoniac , de nitrate d'ammonium , d'engrais complexes , le 3éme exportateur de Potassium et le 4éme exportateur d'engrais phosphatés . Compte tenue des limitations des exportations Russes , on peut s'attendre à l'échelle mondiale à un doublement du prix des engrais et une inflation alimentaire qui aura pour conséquences de probables pénuries alimentaires . 

 

Le conflit Russo-Ukrainien pourrait ainsi déjà impacter la récolte d'été - safra de verão - 2022/2023  au Brésil .

Le Président Brésilien a aussi réfuté les critiques des représentants de la communauté Ukrainienne du Brésil - très importante dans les états du sud du Brésil - dans un document supposément attribué au président de la  Representação Central Ucraniano-Brasileira. Le Président Brésilien a qualifié ce document " plein de leçons de moral "et de " si infantile que je pense qu'il ne peut pas être authentique " . Le Brésil accordera des visa humanitaires aux réfugiés Ukrainiens . 

 

 

 

Ombro a Ombro : Le Président Jaïr BOLSONARO refuse de s'aligner dans le conflit Russo-Ukrainien .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Diplomatie, #Le courrier diplomatique, #BRICS - IBAS

Repost0

Publié le 2 Mars 2022

Repost0

Publié le 1 Mars 2022

 

Nous remercions les contributeurs pour leurs conseils . Toutefois nous ne publierons pas leurs commentaires . Qu'ils nous en excusent ! 

Comme lire SZZZZZK et ZZ France si vous êtes dans l'UE !

Nous remercions les contributeurs pour leurs conseils . Toutefois nous ne publierons pas leurs commentaires . Qu'ils nous en excusent ! 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information, #psyops - guerre secrête

Repost0

Publié le 27 Février 2022

La rédactrice de l'agence de presse Rossiya Segodnya - dont fait partie Sputnik™ - ainsi que de la chaîne de télévision RT™, Margarita SIMONIAN , a promis que ces médias poursuivraient leur fonctionnement malgré les mesures annoncées par la Commission européenne.

Les sanctions annoncées ce dimanche 27 février par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der LEYEN , contre l'agence de presse Rossiya Segodnya -qui englobe notamment Sputnik™- ainsi que contre la chaîne de télévision RT™ n'empêcheront pas ces médias de poursuivre leur travail, a déclaré la rédactrice en chef, Margarita SIMONIAN .

"Suite à l'annonce de l'interdiction faite à RT et Sputnik d'émettre dans l'UE, je déclare officiellement qu'aucune personne qui a fidèlement travaillé et continue de travailler pour nous ne sera licenciée dans aucun pays. Nous savons faire notre travail dans des conditions d'interdiction. Ces gens épris de liberté nous y préparent depuis huit ans"

Source : https://fr.sputniknews.com/20220227/apres-les-mesures-prises-par-la-commission-europeenne-contre-sputnik-le-redacteur-en-chef-reagit-1055395368.html

Le représentant permanent auprès de l'ONU Vasily NEBENZIA a d'autre part déclaré qu'une " guerre informationnelle " était en cours contre la Russie , en particulier sur les réseaux sociaux .

Cette " guerre informationnelle " concerne par exemple de faux appels et de fausses déclarations d'unités Russes qui refuseraient  d'aller combattre en Oukraïne .

Margarita SIMONIAN réagit aux mesures de l'Union Européenne contre Sputnik™ et RT™

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB et SôniaB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 27 Février 2022

Ce n'est pas l'Anabase mais cela en a un petit gout ...

L'eau du canal de Crimée coule de nouveau vers la péninsule de Crimée après que les forces Russes aient saisi la prise d'eau et les principaux nœuds de ce canal lors de leur offensive vers KHERSON .

 MELITOPOL ,MARIOUPOL ,  ... Toutes ces villes font partie du royaume Grec de la Mer Noire - le PONT EUXIN - et les troupes Russes combattent là où combattaient les Hoplites Grecs tout comme la " Guerre du Désert " entre 1940 et 1942 en Afrique du Nord s'est déroulée à l'ombre des ruines Romaines . D'où une partie du titre en Grec . 

Dans cette vidéo les ingénieurs de la flotte de la Mer Noire font sauter le dernier " bouchon " de béton mis en place par les Oukraïniens . La mise en eau du canal sera toutefois toute relative puisqu'il faudra désherber et nettoyer son tracé . De la même manière une réfection du revêtement sera nécessaire . Les pertes dues aux infiltrations sont estimées dans un premier temps à 40% et il semble que cette remise en eau n'était pas souhaitée par certains ingénieurs de manière si rapide .

Mais l'image s'imposait ! 

Νερό ! Νερό !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Février 2022

Article supprimé par erreur et réécrit .

C'est peut-être le premier épisode de la guerre entre le " Monde Libre " ou du moins entre la France et la Russie qui vient de se dérouler sous une forme de " guerre navale "  au large du PAS-DE-CALAIS 

Le navire-roulier Russe BALTIC LEADER a été arraisonné alors qu'il venait quitter de quitter la veille le port de ROUEN à destination de SAINT-PETERSBOURG par une armada composée , excusez du peu , du Patrouilleur de Service Public [ PSP ] " Cormoran " de la Marine Nationale , de la Vedette Côtière de Surveillance Maritime [ VCSM ]  " Scarpe " de la Gendarmerie Maritime - ce n'est pas celle commandée par le premier maître CRUCHOT ( voir photo infra ) - et par le patrouilleur des Douanes " Jacques OUDART FOURMENTIN " . Bref , du gris , du blanc et du BBR .

Tout ce beau monde agissait selon les injonctions de la " communauté internationale "™ afin de saisir un navire placé sur la liste des " sônctiôns " . Il est la propriété d'une banque qui finance le CMI Russe .

Cela a été confirmé par , excusez toujours du peu , le capitaine de vaisseau Éric LAVAULT porte-bafouille du CEMA de la Marine Nationale , monamiral Pierre VANDIER .

Notons ici qu'un ou deux fonctionnaires civils , dont très probablement au moins une jeune femme , auraient pu notifier l'injection de saisie et d'immobilisation à quai au port de ROUEN mais les " autorités Françaises" ™© ont certainement eu peur pour leur intégrité physique ? On ne sait jamais avec " those Russians ! " Les Danois eux pourtant n'ont pas employé la force militaire avec l' Akademik IOFFE ...

On s'étonne juste ici l'absence de la composante aérienne avec un ATL-2 pour vérifier les indications du site MarineTraffic™ , probablement truquées par ces fourbes Moskals . De la même manière on s'étonne de la l'absence d'au moins deux commandos de prise héliportés , un à la proue et l'autre à la poupe ! En fait dans de telles circonstances il en aurait même fallu un troisième commando supplémentaire pour la timonerie comme ce fut le cas lors de l'arraisonnement du PASCAL  PAOLI en 2005 , un fait d'armes qui restera lui aussi dans les annales militaires de la nation aux côtés de l'arraisonnement du BALTIC LEADER  .

Cela aurait été aussi une bonne occasion de vérifier face à ces dangereux terroristes Moscovites le RETEX de l'exercice Rhéa en Méditerranée . Il faut signaler que la descente en rappel héliportée se pratique aussi - devant les caméras bien sûr - en Guyane par des commandos de " Marsouins " sur les chantiers d'orpaillage , face aux femmes et aux enfants lorsque les garimpeiros se sont enfuis .

Face à des hommes d'âge mûr que sont des marins je conviens que c'est beaucoup plus risqué . D'autant plus que ce navire est un navire roulier et que c'est donc un " navire dual " qui peut être déployé dans le cadre d'une opération amphibie . On n'est jamais trop prudent ... 

Maintenant il y d'autres navires Russes de cette société à saisir : Ils font du cabotage dans l'Extrême-Orient Russe . Une expédition conjointe de la Marine Nationale et de la Royal Navy , ça ça aurait de la gueule au moins . Par exemple du côté de PETROPAVLOVSK-KAMCHATSKY ! ;0) 

MAJ : J'ai lu ce matin que cet exploit militaire mettait en pâmoison M. Jean-Claude TANGUY ! Les admirateurs sont à la hauteur de la grandeur du spectacle offert ... Il ne s'en cache d'ailleurs pas . Son exposé techniciste des événements ridiculise en fait encore plus cette " bataille navale " et confirme mon analyse sur le caractère " postural " de cet arraisonnement .

On apprend  que l' " affaire " est remontée jusqu'au bureau du Premier-Ministre Jean CASTEX et a été pilotée par , excusez encore du peu , le chef du cabinet militaire du PM , mongénéral Franck BARERRA himself . Quand à la partie opérationnelle de cette " Action de l' Etat en Mer " elle n'a été conduite ni plus ni moins que par un vice-amiral d'escadre , Nicolas VAUJOUR ! Les coc** de l'histoire , car il y en a toujours dans ces démonstrations d'autorité , ce sont le préfet maritime de BOULOGNE SUR MER et surtout les autorités judiciaires de la ville de ROUEN qui sont dans ce type de situation compétentes .  L'absence de réaction de Maître Éric DUPONT-MORETTI est éloquente quand à sa servilité face aux " ministères de force " ! 

Contrairement à ce qu'affirme doctement - et certainement pstiacciquement - M.TANGUY du haut de son clavier il n'y a rien de " douanier " dans l'exécution de la saisie - à terre qui plus est - d'un navire suite à la mise en œuvre d'une sanction internationale ! C'est judiciaire et certainement pas militaire ... 

Guerre navale Franco-Russe : A vaincre sans périls , on triomphe sans gloire !
                                                    France vs
                                                    France vs                                                     France vs

France vs

                                                      Russie

Russie

Guerre navale Franco-Russe : A vaincre sans périls , on triomphe sans gloire ! Guerre navale Franco-Russe : A vaincre sans périls , on triomphe sans gloire !
La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT  La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT
La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT  La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT  La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT

La belle équipe : Tout ça pour ça ... Le Premier Sinistre Jean CASTEX ( notez le regard ! ) , mongénéral Franck BARERRA , monamiral Pierre VANDIER ,monamiral Nicolas VAUJOUR , monpitaine Éric LAVAULT

Voir les commentaires

Repost0