Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 21:03

L'Angola a vu  ces dernières années de nombreux investissements Chinois et Russes, principalement dans le secteur minier [diamants , hydrocrabures] et l'agriculture. Les forces de sécurité intérieure Angolaises ont signé en mars 2010 un accord de coopération avec le Ministère de l'Intérieur Russe pour la formation, l'entrainement et l'équipement des forces de police, celles qui sont intervenues lors d'une tentative insurectionnelle début septembre 2011  à Luanda. Un accord portant sur la surveillance des frontières a également été signé à cette occasion. La Marine Brésilienne de son côté a entrepris la formation de la garde côtière de la Namibie voisine .

 


L'Angola est aussi le "point d'appui" de la stratégie Africaine développée par l'ex-Président Lula da Silva . Celui-ci est intervenu le 2 juillet 2010 à Luanda dans une conférence intitulée "Développement du Brésil : Un modèle pour l'Afrique", à l'invitation du Centre d'Etudes Stratégiques d'Angola [CEEA] , en partenariat avec l'entreprise Brésilienne Odebrecht [Travaux Publics] qui est le principal employeur du pays.

En mai 2011, l'Agence Brésilienne de promotion des exportations et investissements [Apex] a mis en avant le "marché cible de l'Angola" pour encourager les entreprises à y investir ou exporter: "L'Angola est un marché au potentiel énorme pour les exportations Brésiliennes. Nos exportations vers ce pays sont passées de 64 millions de dollars (45 M€) en 1999 à 947 M$ (660 M€) en 2010, avec un record de 1,3 milliard en 2009" a déclaré Mauricio Borges, président d'Apex-Brasil.

Outre le secteur pétrolier avec Petrobras, les investisseurs Brésiliens s'intéressent à l'achat de terres pour la mise en culture de biocarburants et de soja.

  Au début de l'année 2013 les chefs politiques Angolais ont sollicité l'aide du Brésil pour la constitution d'une industrie militaire nationale . [ lien ]

MOSCOU, 1er avril - RIA Novosti [ Lien ]

La coopération militaire Russo-Angolaise a été lundi au centre d'une rencontre entre le chef d'Etat-major général des Forces armées Russes Valeri Guérassimov et le chef de la Maison de la sécurité auprès du président Angolais, Manuel Vieira Dias, a annoncé à Moscou un représentant du ministère russe de la Défense.

"Le général d'armée Valeri Guérassimov a eu une rencontre avec le ministre d'Etat et chef de la Maison de sécurité auprès du président angolais, Manuel Vieira Dias. Leur discussion a porté sur l'état et les perspectives des rapports Russo-Angolais dans le domaine militaire et technique", a indiqué le responsable devant les journalistes.

Les deux généraux ont également évoqué la coopération dans la formation des cadres militaires et l'octroi d'une aide aux commandants des forces armées angolaises par les spécialistes militaires russes.

Par ailleurs, ils ont échangé leurs vues sur la situation en Afrique, notamment en Afrique centrale.

 

Note de l' Editeur : L'Angola est aussi sollicité par l' Africom Etasunien . [ lien ]

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 01:26

Depuis le " Journal de guerre " d'Igor Korotchenko , rédacteur en chef de la revue " Natsionalnaya Oborona " . .[ lien ]

Comme le mentionne Alexandre Prokhanov , les Kalachs' en Afrique peuvent devenir des objets collectors : Crosses gravées et faites de bois exotiques ! [ lien vers article ISZ  ]  

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 18:41

Si le sommet des BRICS qui s'est tenu à Durban n'a pas rempli toutes ses promesses au sujet de la constitution d'une " banque des BRICS " , il n'en reste pas moins que ce projet avance et se réalisera .

Les éditoriaux rageurs et haineux des petits plumitifs et analystes stipendiés de la presse Française [ Le Monde [ lien ] et [ lien ]  , Les Echos[ lien ]  ] et internationale [ FT ,] sont là pour témoigner que cette organisation s'impose de plus en plus sur la scéne internationale.

 

Au delà des éditoriaux et des depêches , seul un document est là pour permettre de juger sur pièces : La déclaration et le plan d'action d' eThekwini .[ lien ]  ainsi que les accords signés .

 

1- Le BRICS a manifesté sa volonté de lancer un containment et un un roll-back du nouvel impérialisme Occidental en Afrique par une aide économique au développement des infrastructures régionales . [ lien ] L'accord sur la coopération nucléaire Russie-Afrique du Sud montre la voie[ lien ] , [ lien ] et il est regretable par exemple que le Sénégal ait renoncé à son projet de centrale nucléaire flottante , non pas à la suite de l'accident de Fukushima pour des préoccupations environnementales mais bien sous la pression du gouvernement Français qui veut y promouvoir le projet Flexblue .

 

2- Le BRICS considére que seule la déclaration de Genève [ lien ] peut constituer une base pour la résolution du conflit en Syrie et en aucune manière une militarisation accrue du conflit , par exemple par un armement des terroristes islamistes .Le communiqué s'il apelle les deux parties , mises sur le même plan , à faciliter l'accés de l'aide humanitaire  aux zones de conflit réafirme l'intégrité territoriale de la Syrie . Ce principe de l'intégrité territoriale Syrienne exclut toute intervention humano-militariste à partir de la Jordanie et de la Turquie .  C'est une rebuffade de plus pour la " diplomatie " Fabiusienne et celle des kleptocraties pétrogazières du Golfe  . C'est la réponse à la demande d'aide du gouvernement Syrien au groupe des BRICS .

 

Les tentatives d'organiser une mutinerie du groupe " Inde , Brésil et Afrique du Sud " contre l' " Axe Moscou-Pékin" au sein des BRICS sur le dossier Syrien ont échouées . Que ce soit celle de la Brookings Institution [ Lien ] ou celle des centres analytiques Etasuno-Quataris [ lien ] [ lien ] .

 CARAMBA ! Zout ! Encore raté !

 

 

 

 

3- Le BRICS s'oppose à toute action militaire contre l' Iran.

 

 

5th BRICS Summit - eThekwini Declaration and Action Plan - Sur le site du bureau de presse du Gouvernement Indien . http://pib.nic.in/newsite/erelease.aspx?relid=94317

 

 

  Coup d'Etat en Centrafrique: cesser les violences (BRICS)

Repost 0
Published by DanielB - dans Verbatim
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 00:45

En lisant les derniers délires de nos ministres dans le domaine de la propagande homosexuelle [ lien ] je me suis rappelé un événement qui a marqué mon adolescence : La plaque de Pioneer .

 

La plaque de Pioneer est une plaque métallique embarquée à bord de deux sondes spatiales lancées en 1972 et 1973, Pioneer 10 et Pioneer 11, sur laquelle un message pictural de l'humanité est gravé à destination d'éventuels êtres extraterrestres : un homme et une femme représentés nus, ainsi que plusieurs symboles fournissant des informations sur l'origine des sondes.

Il s'agit en fait d'une sorte de « bouteille à la mer interstellaire », les chances pour qu'elle soit retrouvée étant extrêmement faibles.

Les sondes Pioneer furent les premiers objets construits par des humains à quitter le système solaire. Les plaques sont attachées aux sondes de manière à être protégées de l'érosion des poussières interstellaires ; si bien que la NASA s'attend à ce que la plaque (et la sonde elle-même) survive plus longtemps que la Terre et le Soleil.



En consultant un moteur de recherche , je me suis aperçu que d'autres internautes se sont posé la question :[ lien ] 



  En ces temps d'égalité, cette plaque sensée nous représenter aux yeux ébahis de l'Univers, n'est-elle pas un un acte flagrant de propagande homophobe...? Un ignoble vestige du XX° siècle ? Faut-il en urgence fabriquer et envoyer dans l'espace de nouvelles plaques? Et combien de modèles différents...?

 

 [ je précise ici que je ne lance pas un appel à contributions destinées à être publiées sur Ice Station Zebra  en raison du caractère scabreux des productions qui ne manqueraient pas de germer dans certains esprits ]



Cette question se doit d'être approfondie sans délai  puisque l'astronome Carl Sagan qui a conçu cette plaque se revele avoir été un homophobe notoire ! [ lien ] 





File:Pioneer plaque humans.svg

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 23:55

La poursuite de l'expérience Chaviste divise l' Amérique Latine .

En gros le centre de gravité de l'opposition c'est le Chili , La Colombie , le Guatemala, Haiti, Panamá et le  Paraguay . Les milieux des affaires et la presse sont contre la poursuite de l'expérience Chaviste sauf dans les pays progressistes Cuba , Bolivie , Argentine ,... Au Brésil ce serait une attitude " neutraliste favorable " y compris dans les milieux d'affaires .

Source :

 http://www.defesanet.com.br/al/noticia/10189/Estudo-aponta-que-continuidade-do-chavismo-divide-a-America-Latina

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 00:24

Alors que le départ des troupes coloniales Françaises du Mali est repoussé de jour en jour , le débat sur les raisons de cette agression coloniale ne doit pas être occulté et même relancé .

Il doit aussi être relancé alors que le caporal au feu  François Hollande a fait son rapport sur la conduite des opérations en Afrique au général Richard Prasquier ce jour .[ lien ]

 Il apparaît en effet que l'ancienne puissance coloniale a désormais aussi des velléités d'orchestrer la succession de Paul Biya au Cameroun , un regime transition , au travers de l'alibi judicaire .[ lien ]

 Le projet géopolitique qui tarnsparaît dans cette suite de dominos a été magniffiquement explicité par un livre Allemand : Quer Durch Afrika: Reise Vom Mittelmeer Nach Dem Tschad-See Und Zum Golf Von Guinea .

Le Cameroun est un pays qui m'est d'autant plus cher qu'il est la patrie de ma filleule et j'emploierais mon énergie pour dénoncer cette ingérence coloniale Française .

 

Si les " experts  " et autres géopolitologues ont présenté l'agression coloniale Française comme un acte de légitime défense face à une " agression de terroristes " , c'est bien la grille de la lutte mondiale pour le contrôle des ressources Africaines qui doit être utilisée pour expliquer cette grille . 

C'est cette grille qui est bien utilisée par les analystes non-occidentaux et en particulier ceux du BRICS .

Ce n'est pas non plus une nouveauté géopolitique . Sans remonter au XIX éme siècle il suffit de remonter à la fin des années 70 . A cette époque ce n'étaient pas les nations du BRIC qui étaient l'objet d'une politique de containment de la part des Occidentaux mais l' URSS .

Déja à l'époque le débat était de savoir si les conflits qui ensanglantaient le continent Africain étaient liés à la guerre pour le contrôle des ressources ou avaient leurs dynamiques propres .

 

Jacques Angout , journaliste spécialisé dans la géopolitique des ressources  , a écrit dans le numéro 725 du journal Science & Vie de février 1978 un excellent article qui résumait les convoitises Occidentales sur les ressources du cointinent Africain et la politique de containment mise en place , avec le sang des Africains , contre l' URSS . Signalons ici que Jacques Angout était l'un des rares analystes à souligner les potentialités agricoles de l' Afrique alors que la plupart des analyses de cette époque se focalisaient sur les ressources minérales . La CIA a ainsi tout de suite cartographié Lles ressources agricoles de  l'Afrique , existantes et potentielles , au moyen du premier satellite du programme LANDSAT , ERTS-1 lancé le 23 juillet 1972 .

 

On notera que déja à l'époque l' OTAN était partie prenante de cette guerre . Il cite en particulier le chef d' état-major de l'Armée Britannique , le partenaire des agressions impérialistes Françaises en Afrique de ces deux dernières années , Sir Neil Cameron s'exprimant lors d'une réunion d'un comité de l' OTAN :

" A l'avenir , nous [ l' OTAN ] serons peut-être obligés d'engager des guerres outre-mer afin de préserver les ressources minérales qui nous sont nécessaires " .

  Ironie de l'histoire , Sir Neil Cameron envisageait à cette épqoue une stratégie Chinoise contre l' URSS ! [ lien ]

 

La France était déja en guerre en Afrique puisqu'elle intervenait dans le Nord du Tchad contre la Libye du colonel Mouamar Khadafi . Beaucoup de thuriféraires de l'impérialisme Français comme le colonel Michel Goya font d'ailleurs référence à cette opération pour justifier la nouvelle vague colonialiste Française en Afrique .Jacques Angout nous apprend ainsi que dans l'histoire de l'intervention Française dans le Nord du Tchad potentiellement riche en Uranium , les " Occidentaux " - lire les Anglo-Etasuniens  - considéraient comme un moinde mal que les ressources de  cette région tombent dans les mains Françaises au travers du Tchad plutôt que de servir au développement d'un programme nucléaire Libyen.

 

 Courseafraique1

  Courseafrique2

Courseafrique3

Courseafrique4

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 12:48

L'ami " Ugolin " traduit de manière régulière en Russe les articles d' Ice Station Zebra !

Je l'en remercie de manière officielle !

АЭС «Куданкулам»: Лондон финансирует антироссийскую подрывную деятельность в Индии
Daniel BESSON / Даниэль БЕССОН
[ lien ]

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 11:30

 

Et le meilleur pour la fin...

 

 

Photo 

Repost 0
Published by DanielB - dans Opinions
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 19:53

L'historienne et stratégiste Fernanda Corrêa publie un premier bilan géopolitique des années Chavez sur le site Defesanet .[ lien ]

  Dans cette deuxième partie elle se consacre au rôle du Vénézuela d' Hugo Chavez dans le formatage de l'architecture de défense de l'Amérique du Sud : Conseil de défense de l'UNASUL-UNASUR , mais aussi en ce qui concerne le rôle du Vénézuela dans les questions de sécurité dans l'Atlantique Sud . [ lien vers extraits d'un discours d'Hugo Chavez ]

  [ lien ] 

  

Si pour les analystes de l'Axe Atlantique le rôle du Vénézuela d' Hugo Chavez en matière de sécurité est essentiellement analysé - en fait systématiquement critiqué et caricaturé[ lien ]  - en ce qui concerne l' Amazonie et les Caraïbes , son rôle dans les questions de sécurité est occulté en ce qui concerne le dossier de l'Atlantique-Sud . C'est d'autant plus compréhensible que ces analystes qui sont aussi des militants politiques Atlantistes et libéraux sont conscients que ce projet d' " OTAN de l'Atlantique-Sud " vient directement en collision avec la volonté de l'OTAN - canal historique - de s'immiscer dans les questions de sécurité de l'Atlantique-Sud . [ lien vers article ] [ lien vers article ]  

 

La position du Vénézuela d' Hugo Chavez , défendue par Nicolas Maduro en tant que Ministre des Affaires Etrangères ,  a été un soutien actif à la souveraineté Argentine sur les territoires occupés par le colonisateur Britannique dans l'Atlantique-Sud  . Signalons ici un référendum fantôche organisé ce dimanche par l'impérialisme Britannique pour essayer de donner un semblant de légalité à son occupation coloniale de l'Archipel des Malouines . Référendum auquel ne participeront que des descendants d'émigrants , des émigrants et usupateurs Européens ! [ lien ] 

 

 Fernanda Corrêa analyse le rôle que pourraît avoir le Vénézuela dans la constitution d'un pôle militaro-industriel Sud-Américain centré essentiellement autour autour du Brésil , de l'Argentine , de l'Uruguay et du Vénézuela et ceci dans le cadre du MERCOSUL-MERCOSUR .

Elle analyse aussi les commandes en matière d'armement passées par le Vénézuela auprés de la Russie . Il faut ici noter qu'elle cite comme source le TSAMTO d'Igor Korotchenko plutôt que d'autres sources Occidentales !

 

  Sans trahir la pensée de Fernanda Corrêa , je me permets d'écrire que les choix de coopérations de ces états avec une puissance extra-régionale vont  influencer les choix des technologies de ce pôle militaro-industriel Sud-Américain . Ainsi le Vénézuela cherche à devenir un pôle de référence pour la formation sur simulateurs des pilotes d'hélicoptères Russes Mil-Mi . Le Vénézuela a aussi choisi de créer une défense anti-aérienne multi-couches intégrée à base de systèmes Russes , du MANPAD - SHORAD - Igla au système HIMAD Antey 2500 / S-300 qui pourait servir de modèle à une défense anti-aérienne et anti-ballistique continentale Sud-Américaine .

Tout comme l'hypothèse d'une acquistion du Sukhoi Su-30 par le Brésil dans le cadre du programme FX-2 avait plongé les chancelleries Occidentales dans la stupeur [ lien vers article ] , l'acquistion par le Vénézuela de ces systèmes d'armes  a fait réagir l'AFP , organe de propagande du Département d' Etat Quai d'Orsay . [ lien ]  

 

 

 

Lien vers la première partie : [ lien vers article ] [ lien ]

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 19:11

Aprés le Brésil et le barrage de Belo-Monte les renseignements Britanniques participeraient à la subversion anti-Russe en Inde en finançant les opposants au projet de la centrale nucléaire de Kudankulam .

Les deux dossiers , celui de la subversion à Belo-Monte [ lien vers article ] et à la centrale nucléaire de Kudankulam [ lien vers article ] ont été évoqués sur Ice Station zebra .

Un article , j'en suis certain , qui intéressera mon correspondant Brésilien Jan . Abraços !

 Une coopération dans le cadre du BRICS entre New-Delhi , Moscou et Brasilia en matière de lutte anti-subversive , plus particulièrement contre l'activisme des O"N" G's de l' axe Atlantique , serait des plus pertinente .Mais peut-être est-Elle déja en cours ne serait ce qu'au niveau des échanges d'informations ?

On ne s'étonnerait pas de retrouver les mêmes usual suspects au Brésil à Belo-Monte en Amazonie , en Inde à Kudankulam au Tamil Nadu ou en Russie en Evenquie en Sibérie !

NEW DELHI, 11 mars - RIA Novosti

 

Source : http://fr.rian.ru/world/20130311/197766080.html

La police Indienne a lancé une enquête pénale sur le virement de 55.000 dollars de Londres sur le compte d'une femme dont le mari participe aux manifestations de protestation contre la construction de la centrale nucléaire de technologie Russe à Kudankulam, ont rapporté les médias indiens.[ lien ]

"Nous enquêtons sur cette transaction suspecte, parce que l'époux d'Ambika, Thavasi Kumar, participe aux actions de protestation contre la centrale nucléaire", a indiqué un représentant de la police de l'Etat Indien du Tamil Nadu (sud) cité par l'agence PTI.
Les fonds auraient été virés par un informaticien nommé Anand travaillant à Londres, selon la police.

Les opposants portant des drapeaux noirs ont essayé lundi de bloquer le chantier à Kudankulam à l'occasion du 2e anniversaire de l'accident nucléaire à la centrale japonaise de Fukushima-1. Les manifestants se sont installés à 500 m de la centrale dont le premier réacteur est déjà presque prêt à l'exploitation. Quelque 4.000 policiers assurent l'ordre public dans cette région. 

L'ambassadeur de Russie en Inde Alexandre Kadakine a déclaré fin décembre dernier que les actions de protestation contre la centrale de Kudankulam étaient financées par des ONG étrangères.

Prévu à la fin 2011, le lancement du premier réacteur a été ajourné suite à des manifestations d'habitants réclamant l'arrêt du chantier. En octobre 2011, des opposants au nucléaire ont bloqué les routes menant au site, coupant son accès à des ingénieurs et constructeurs. En mars 2012, le gouvernement de l'Etat indien du Tamil Nadu a décidé de relancer les travaux.

Le chantier de la centrale de Kudankulam a été inauguré en 2002, en vertu d'un accord de coopération intergouvernemental signé le 20 novembre 1988 entre l'URSS et l'Inde et d'une annexe à l'accord signée par la Russie et l'Inde le 21 juin 1998. La première phase du projet prévoyait la construction de deux réacteurs VVER-1000 de 1.000 MW chacun. Fin 2008, les parties ont signé un accord sur la construction de quatre autres réacteurs sur le même site.

 

Manifestations de protestation contre la construction de la centrale nucléaire à Kudankulam

 La centrale nucléaire de Kudankulam

Repost 0

Liens