Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 17:50

 

 

Cet article est désormais disponible dans la Lettre d'Ice Station Zebra N°5 de Mars 2012 publi2e le 14 mars 2012. 

 

 

 

 

 

 

null

 

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 15:53

Ce sont des chiffres que vous ne trouverez pas dans les mediats du système qui s'échinent pitoyablement à nous montrer la " mobilisation sans précédent " [ © 2012 Le Figaro , BFM TV , TF1 , France 2 , AFP , RFI , Le Monde , Liberation , ....... ] contre le Premier-Ministre Russe Vladimir Poutine .

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté aujourd'hui dans les grandes métropoles du Hearthland Russe pour soutenir  "Un leader fort pour une grande puissance",           .

  Ces manifestations se sont déroulées comme les précédentes dans une ambiance " national- plébéienne " à contario de la " branchitude " des rassemblements de la Bougeoiso-Bohémie Moscovite .

Des militants ont amené des " roulantes " antédiluviennes , vieux stocks de l'Armée Soviétique , et distribuaient aux manifestants à la louche une épaisse " kacha " de sarrasin grué collante et fumante accompagnée de " chaï" - thé-  tradition Russe du " banquet Républicain" ! Ces repas " nationaux-populaires " destinés à revigorer des manifestants transis par des températures souvent inférieures à  - 20°C [ on ne parle pas ici de " froid ressenti " ! ] rencontrent un succés de plus en plus grand et ce serait une décision  de politique avisé de les poursuivre  après l'élection  du 4 mars 2012 .

 

Celle-ci a d'ailleurs déja commencé avec le vote des personnes isolées comme les gardes-frontières du fleuve Amour .

 

IJEVSK, 18 février - RIA Novosti

 

 

Les habitants de la république Russe d'Oudmourtie (Oural) ont pris part ce samedi à 32 rassemblements en soutien au premier ministre et candidat à la présidentielle 2012, Vladimir Poutine, rapporte un correspondant de RIA Novosti sur place.

 

Le rassemblement le plus important s'est tenu à Ijevsk (capitale), il a réuni près de 5.000 manifestants. Au total, près 16.000 personnes ont participé aux meetings organisés le 18 février à travers cette république.

A un peu plus de deux semaines de la présidentielle, plusieurs villes russes ont accueilli des rassemblements similaires: quelque 3000 personnes ont manifesté aujourd'hui à Vladivostok, 10.000 à Volgograd, 8.000 à Nijni Novgorod et 2.000 à Stavropol .

  

Volgograd .

  

Placée sous le slogan "Un leader fort pour une grande puissance", une manifestation pro-Poutine a rassemblée quelque 10.000 activistes à Volgograd (Volga), rapporte un correspondant de RIA Novosti sur place.

"Près de 10.000 personnes ont pris part à la manifestation. Plus de 400 policiers étaient présents pour assurer l'ordre public. (…) Le meeting s'est déroulé sans excès", a déclaré à l'agence RIA Novosti Svetlana Smolianinova, du service de presse de la police régionale.

Descendus dans la rue en dépit du froid intense, les manifestants se sont exprimés en faveur de la stabilité et de la poursuite du développement économique et social du pays.

Quelque 8.500 manifestants particpent actuellement à un rassemblement similaire à Nijni Novgorod (Volga).







 

Un rassemblement en soutien au premier ministre et candidat à la présidentielle 2012, Vladimir Poutine, s'est tenu samedi à Vladivostok, au Primorié (Extrême-Orient russe), rapporte un correspondant de RIA Novosti sur place.

Placée sous le slogan "Le Primorié est pour la stabilité", la journée d'action a mobilisé près de 3.000 personnes. Certains manifestants portaient des gilets tricolores sur lesquels on pouvait lire "Moi, je suis pour Poutine".

La Russie a besoin de la stabilité, tel était le message de la plupart des intervenants.

"Tout mouvement brusque à droite ou à gauche freinera le développement du pays (…), pour cela aujourd'hui la Russie a besoin de la stabilité", a déclaré un syndicaliste et député, Viktor Pinskiy.

Au terme du rassemblement, les manifestants ont adopté une résolution exhortant M.Poutine à accorder en cas de sa victoire en mars prochain une attention particulière au perfectionnement des lois relatives au travail et aux garanties sociales des salariés. 

Volgograd

Les partisans du premier ministre Vladimir Poutine. Archives

 

 В российских городах прошла череда митингов в поддержку Владимира Путина

 В российских городах прошла череда митингов в поддержку Владимира Путина

 В российских городах прошла череда митингов в поддержку Владимира Путина

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 23:10

 

Cet article est désormais disponible dans La Lettre d' Ice station Zebra n°5 publiée le 14 mars 2012.

 

Documentation : Атомный ледокол пр. 22220 (ЛК-60Я)

  

* Je tiens à rassurer ici MMJean Jauzel et Jean-Robert Petit : Le LK-60 N ne pourra pas être déployé dans l'Antarctique ! La conception de son réacteur ne lui permet pas en particulier de traverser des mers chaudes .

 

** Le directeur général de la production d'Afrikantov OKBM , Andreï Trofimov , est décédé ainsi que deux de ses collaborateurs dans un accident aérien aux contours mystérieux le 23 juin 2011 en Carélie . [ lien ]

 

*** Converteam a fait l'objet d'un histoire d'espionnite il y a peu .Personne n' a alors pensé à évoquer les conditions scandaleuses de la mise à l'encan de cette entreprise Française stratégique au profit du groupe financier Barclays puis LBO  par les dirigeants du groupe Alstom agissant avec la benediction des chefs politiques Français. Ces conditions relèvent bien de la haute trahison ! [ lien ] 

 

   © Daniel BESSON Février 2012 - Reproduction interdite .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

 

null

 

 

null

 

null

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

 

 

  Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 20:36

L'Amiral Vladimir Vyssotski vient de confirmer que les BPC de la classe Mistral livrés par la France à la Russie auront leur défense anti-aérienne renforcée par des systèmes anti-aériens Russes . [ lien ] Parmi les autres modifications par rapport à un BPC " sur catalogue " il faut aussi signaler le renforcements des spots pour hélicoptères qui devront être capables d'accueillir la version navalisé de l'hélicoptère d'assaut Kamov Ka-52 Alligator [ KA52-K ] dont les essais en mer ont été conclus avec succés début septembre 2011 . [ lien ] et [ La lettre d' Ice Staion Zebra N°3 ] L'objectif des chefs militaires Russes est de transformer les BPC en véritables navires d'assaut amphibie capables d'assurer de manière autonome leur défense AA. "Nous avons l'intention d'installer des systèmes de missiles pour mieux protéger le navire et d'augmenter le nombre d'hélicoptères de lutte anti-sous-marine. Les Mistral qu'on construit pour la Marine Russe seront probablement équipés d'armes dotées d'ogives spéciales de conception Russe" a déclaré le chef militaire Russe .

 

Ce ne sera toutefois pas une sinécure pour les ingénieurs et techniciens du CMI  Russe  .

 

La défense AA d'un navire se définit en effet dés la conception initiale d'un navire et la " greffe " ultérieure d'un système AA si elle est mal pensée peut diminuer considérablement les performances de celui-ci , voir affecter les autres équipements du navire et diminuer ses capacités opérationnelles initiales [ interférences entre les systèmes de detection et de poursuite de cibles et les communications ou autres systèmes electroniques du navire ] .

Cette défense AA , très probablement " en couches " , doit constituer une " bulle " autour du navire à la fois contre les aéronefs évoluant à haute altitude mais aussi contre les missiles de croisière anti-navires " sea-skimming " .

La difficulté d'intégrer à posteriori des systèmes AA sur les BPC classe Mistral est accrue par le fait que ceux-ci ne présentent pas de plan de symétrie longitudinal , tout comme un PA , et donc les systèmes tribord seront très probablement différents des systémes babord . Il  faut aussi assurer la coordination entre les systèmes de detection et de poursuite de tribord et babord , les systèmes centraux et déportés , afin de ne pas laisser de " zone morte "non-protégée  .  

Les ingénieurs et techniciens du CMI Russe vont probablement s'inspirer des systèmes AA du PA " Admiral Kouznetsov " et des navires en service au sein de la VMF .

Parmi les systèmes qui seront intégrés au BPC Mistral " Russe " , il y aura probablement le CIWS " Kashtan" [ voir video ] et/ou  le 3K95 "Kinzhal" , version navalisée du système TOR M-1 . On peut toutefois penser qu'il est hautement improbable , compte tenu des modifications nécessaires à apporter à la structure du navire , que le système  С-300ФМ ,  [ lien ] fasse partie des projets Russes pour la défense AA des  BPC !

 

 

 

Si l'amiral Vyssotski a bien annoncé que les BPC classe Mistral livrés à la Russie seront utilisés en tant que navires d'assaut amphibie au sein d'une Task-Force , il n' a rien évoqué quand à l'intégration éventuelle de systèmes ACT [ Action Contre la Terre ] à leur bord .

L'intégration de systèmes de défense contre les submersibles type RBU-12000 n' pas non plus été évoquée .3  " La plupart des armes seront fabriquées en Russie. Nous ne tenons pas à l'installation des lance-torpilles" a t'il déclaré  .

 

  © Daniel BESSON Février 2012 - Reproduction interdite .

 

  ЗРК

 Mistral class amphibious assault ship

 

 

 ka-52seve.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 14:03

Selon Nicolas Slipchenko directeur commercial de la socièté  Инновационная безопасность  un système de detection de snipers baptisé ......Антиснайпер- Antisniper -  a permis de sauver la vie du Président Hugo Chavez lors d'une de ses visites prés de la frontière Colombienne . Le tueur chargé d'abattre le Président Vénézuélien a été detecté par le système offert par le gouvernement Russe au lider Venezuélien à une distance de 800 m et a été mis en fuite .

Antisniper  peut détecter de jour comme de nuit les équipements optiques et optoelectroniques utilisés par les tireurs d'élite jusqu'à une distance de 2,5 km - ceci dans trois bandes spectrales - et procéder ensuite à l'aveuglement du tireur  et à son illumination  pour permettre sa mise hors de combat , au moyen par exemple d'un fusil de précision

ORTIS T-5000 couplé à ce systéme de detection . [ voir video ] - [ voir la Lettre d'Ice Station Zebra N°3 ]

Selon Nicolas Slipchenko , le système Antisniper permet aussi la detection des équipements optoelectroniques présents sur le systéme de combat individuel FELIN .

 

Si jusqu'à présent la présence d'agents du renseignement Cubain assurant la sécurité du Président Venezuelien témoignait des liens entre les deux pays , il apparait que les services Russes pouraient participer aussi à cette sécurité . On imagine en effet mal que ce système , bien que facile à deployer et à mettre en oeuvre , ait pu être offert sans " assistance technique " aux services de protection du Président Vénezuelien .Cete participation probable d'agents du renseignement Russe à la protection du Président Vénezuelien donnerait un véritable sens à la notion de " partenariat stratégique " entre les deux états . Le Président Venezuelien a fait l'objet de nombreuses tentatives d'attentat dont plusieurs tentatives d'assassinat au moyen d'une fusil .[ lien ]  

 

De tels systémes sont soumis par les pays capables d'en fabriquer en Occident [ EU , France , UK , Israel , Suisse ,....] à un controle très strict à l'exportation . Les chefs politiques et les forces armées des "Etats-voyoux " ne peuvent donc se les procurer qu'auprès de la Russie ou la Chine .

  © Daniel BESSON Février 2012 - Reproduction interdite .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 18:07
KHABAROVSK, 15 février - RIA Novosti

Le groupe pétrolier Russe Transneft, détenteur du monopole des oléoducs nationaux, lancera le deuxième tronçon du pipeline Sibérie orientale-Pacifique (VSTO-2) en décembre, a annoncé mercredi à Khabarovsk le vice-président du groupe Anatoli Bezverkhov.

"Les travaux de construction seront achevés au troisième trimestre, l'oléoduc (reliant Skovorodino, dans la région russe de l'Amour, au port de Kozmino, dans le territoire du Primorié-ndlr.) sera mis en exploitation en décembre prochain", a indiqué M.Bezverkhov devant les journalistes.

En octobre dernier, le président de Transneft Nikolaï Tokarev a indiqué que le deuxième tronçon du VSTO-2 serait mis en service au troisième trimestre de 2012.

Selon le site internet de Transneft, la construction du VSTO-2 et l'augmentation de la capacité de transport annuelle du VSTO-1 à 50 millions de tonnes de pétrole devraient coûter environ 115 milliards de roubles (2,9 milliards d'euros).

Le pipeline VSTO acheminera du pétrole Russe vers la région Asie-Pacifique. La construction de l'oléoduc se fait en deux étapes. La première a consisté à construire le tronçon VSTO-1 reliant Taïchet (Sibérie orientale) à Skovorodino (région du fleuve Amour frontalière avec la Chine), long de 2.694 km, et à créer un terminal pétrolier à Kozmino (près de Vladivostok) d'une capacité de transport initiale de 30 millions de tonnes de pétrole par an. Le VSTO-1 a été inauguré le 28 décembre 2009.

La deuxième étape prévoit la construction d'un pipeline long de 2.046 km, reliant Skovorodino au terminal de Kozmino (VSTO-2), et l'élargissement de la capacité de transport annuelle du VSTO-1 à 50 millions de tonnes.

La pose de l'oléoduc VSTO-2, dont la capacité de transport initiale de 30 millions de tonnes sera ensuite portée à 50 millions de tonnes par an, a commencé le 14 janvier 2010. En attendant que le deuxième tronçon soit achevé, le pétrole qui afflue à Skovorodino est acheminé à Kozmino par chemin de fer. Il est ensuite chargé dans les pétroliers en partance pour la Chine et d'autres pays de l'Asie-Pacifique.

Transneft, le plus grand groupe de transport d'hydrocarbures au monde, contrôle 48.708 kilomètres d'oléoducs. L'Etat y détient un bloc de contrôle (78%).

Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 11:04

 null

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 22:39

Une nouvelle publiée - personne n'est pas parfait - par le journal Kommersant Vlast est désormais reprise par tous les medias- prima inter pares par The Barents Observer - ,The Washington Post , les agences de presse éprises de sensationalisme : Selon des " sources anonymes " au sein de la marine Russe le K-84 qui a été endommagé par un incendie le 29 décembre dernier alors que le bâtiment était en cours de réparation ou de modernisation au chantiel naval de Rosliakovo avait à son bord sa dotation de  16 missiles à têtes nucléaires R-29RMU2 Sineva .

Mieux ! Le journal Russe - pourtant réputé pour son sérieux - affirme " avec confiance " que le submersible avait à son bord au moins  " deux torpilles à ogives nucléaires " ! [ lien ]

 Et tout le monde de citer pour "preuve " que le submersible aprés son avarie a été remorqué vers un site d'entreposage des missiles ballistiques de la Flotte du Nord .

Selon les " journalistes " de Kommersant Vlast , MM. Mikhial Loukhine et Ivan Safronov , selon ceux qui reprennent cette " information " en y ajoutant leurs commentaires ,  la décision de ne pas décharger les missiles du SNLE aurait été prise dans l'objectif de conserver une parité nucléaire avec les Etats-Unis .

  

Or avant de verser dans le sensationalisme et de brandir le spectre d'un Tchernobyl - dans l'optique de décredibiliser le nucléaire militaire Russe et de destabiliser le pouvoir Russe, et en particulier M. Dmitri Rogozine , à la veille des élections présidentielles  -  tout ce petit monde qui disserte de la présence de missiles balistiques à bord du K-84 devrait réviser ses " fondamentaux "  de la dissuasion nucléaire !

Il existe entre les EU et la Russie un traité du nom de New START, signé au forceps mais quand même signé . Celui-ci autorise , mais elle existerait aussi sans le traité , une surveillance des activités militaires nucléaires de chacun des signataires . Cette surveillance se fait en particulier au moyen de satellites qui " monitorent "  jusqu' à la moindre opération de chargement ou de déchargement de missiles à bord des submersibles y compris lors des opérations de maintenance : Chacune des deux parties signataires peut connaître à un instant " t " la présence , le nombre exact de missiles à bord de tel submersible lorsqu'il est à quai ou leur absence , les trappes des puits à missiles devant être ouvertes . Chacune des parties doit référer à l'autre l'endroit d'entreposage des missiles non-déployés et autoriser les inspections . [ lien ]   Il n' ya  a pas de " missiles baladeurs " ! Comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même , la surveillance satellitaire y pourvoit et une opération de chargement ou de déchargement de SEIZE missiles à bord d'un submersible durant plusieurs jours est parfaitement observable - le mot poli pour " espionnable " - par satellite . [ voir photo déclassifiée pour apprécier cette capacité de surveillance ] De la même manière le fait qu'elle n'ait pas eu lieu est tout aussi observable !

  

Le 29 décembre 2011 , les chefs militaires Etasuniens étaient donc parfaitement au courant de la présence ou non de missiles balistiques armés de têtes nucléaires à bord du K-84 Ekaterinbourg . Gageons qu'en cas de présence à bord de ces missiles à l'annonce de l'incendie , ils n'auraient pas fait preuve du mutisme qu'ils ont affiché et auraient certainement , à minima , prévenu leurs alliés dans la région et en particulier le gouvernement Norvégien toujours soucieux de " dénucléariser " militairement  la Russie !

Le mutisme de la diplomatie Us , l'absence de " fuites " en provenance du DOD sont certainement la meilleure des preuves que les missiles Sineva n'étaient pas à bord du SNLE K-84 Ekaterinbourg le 29 décembre 2011 !

 

  

Comme le souligne l'analyste militaire Viktor Litvokine , il faut desormais que les autorités Russes réagissent " fermement " contre les propagateurs de telles inepties , et on vient de voir que ce en sont , et de comprendre " qui " cherche à nuire au pouvoir Russe et à le destabiliser  à travers sa Marine à la veille des élections présidentielles .

  

Ps : Concernant cette " traçablité " des missiles balistiques , une réunion s'est tenue il y a 48h entre des responsables Russes et Etasuniens dans le cadre des accords New START . La partie Etasunienne , à travers du nouvel ambassadeur Michael Mac Faul , a proposé de " marquer " les lanceurs mobiles de missiles Russes de modèle RS-24 Yars et Topol avec des caractères alphanumériques visibles par satellite afin d'augmenter leur traçabilité ! ... Ni plus , ni moins !

  

 

Ice Station Zebra : Piercing a fog of lies ! ©

 

 

Documentation : Un document assez " aride " mais qui permet au moins de savoir de quoi l'on parle !

http://lugar.senate.gov/issues/start/pdf/R41219.pdf

 

 

 

 

null

  

  

  

 

 

null

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 17:59

Les autorités Russes seraient-elles en train de prendre la mesure de la subversion que propagent les " journalistes " , et plus particulièrement les journalistes Français , en Russie ?

 

Anne Nivat a été conduite au poste de police de Vladimir le 10 février 2012, vers 19h. La "journaliste " a été interrogée pendant quatre heures par des officiers du Service Fédéral des Migrations -Федеральной миграционной службы (ФМС)  . Ces derniers, évoquant une « infraction administrative », ont finalement annulé son visa d'affaires et l'ont remplacé par un visa de transit, l'obligeant à quitter le pays dans les trois jours. Ils lui ont clairement expliqué que ses rencontres avec des personnalités de l'opposition à Vladimir et en Carélie  « n'avaient pas plu ».

Il semblerait selon certaines sources qu' Anne Nivat était " suivie " par les " services " Russes plusieurs jours avant son interpellation . Mme Nivat serait rentré en contact avec des membres locaux du parti " Iabloko " mais on peut aussi raisonablement se poser la question si compte tenu de ses antècédents , Mme Nivat est connue pour ses contacts intimes et répétés avec les chefs politiques et militaires du  terrorisme séparatiste Caucasien [ lien ] , elle ne serait pas aussi rentré en contact avec des activistes séparatistes demandant le rattachement de la Carélie à la Finlande ? [ lien ] , [ lien ]  et [ lien ]

 

On pourrait s'étonner de pouvoir encore s'étonner mais à qui pensez vous donc que notre " journaliste " donne sa première interviouve ? A ... Radio Svoboda ....., l'organe de propagande du Département d'Etat et du Congrès  Etasunien...[ lien ]  

 

 

Voir aussi la réaction de " Golos Ameriki " :[ lien ] 

 

 

D'autre part , un groupe de blogueurs a récemment lancé sur internet une initiative demandant à ce que la Douma adopte un " statut de l'étranger en Russie " comparable à celui défini par  la Constitution Brésilienne . Ce statut interdirait aux étrangers résidant en Russie l'exercice de toute activité de nature politique  sous quelque forme que ce soit , la participation à des meetings politiques , sous peine de " déportation " cad de reconduite à la frontière .[ lien ]  Je m'honore d'avoir inspiré quelque part leur démarche .

 

 

Pour comprendre " qui " est Anne Nivat , une petite anecdote .

 

 La scéne s'est passé au Théatre de la Criée à Marseille le 5 mai 2006 ou Mme Nivat présentait le film " Coca , la colombe de Tchétchènie " . La projection était suivie d'un débat .

Question d'un étudiant en école de journalisme :
" Ne pensez vous pas que votre reportage manque d'objectivité et qu'il n'explique pas la situation en Tchétchènie ? "
Silence dans la salle , quelques applaudissements dont les miens , les plus bruyants assortis d'un " BRAVO ! " !
Outrée , Mme. Nivat  répond :
" NON ! Monsieur ! Je ne suis pas journaliste ! Je suis un grand reporter , je n'ai pas à être objective . Mon travail consiste à raconter une histoire et à essayer de faire adhérer le public à la thématique que je développe . Il faut de toute façon ne pas vous leurrer , l'objectivité et en particulier la légendaire objectivité de la presse Anglo-Saxonne n'existe pas . Il n' ya pas de journalistes objectifs " .

Teigneux , l'étudiant en journalisme surenchérit :
" Pouvez vous nous indiquer combien a couté le film ? " [ La rumeur courait alors que le film " Coca , la colombe de Tchétchènie " était financé par les terroristes Caucasiens ]

On esquive . Personne ne répond !
C'est au tour du directeur regional de France 3 d'essayer de sauver la situation .
" Bon , pour vous donner un ordre de grandeur un reportage comme celui-ci , avec la numérisation revient entre 100K et 300Keuros . Cela doit être plus proche de 300Keuros ! "
Puis il évoque alors un " autofinancement " .
Anne Nivat intervient :
" J'ai vécu au milieu des Tchétchènes . Je n'ai pas eu d'hôtel à payer et puis de toute façon il n' y a pas d'hôtel à payer . Mais il a fallu payer les billets d'avion des nombreux voyages "
" Et les nuits d'hôtel a à Genêve et Zurich ? " lance le jeune étudiant !

Plus de la moitié du film s'y déroule...









 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:25

le 12 février 2012 Grec !

 

Des manifestations importantes ont accompagné, dimanche, l'ouverture par le président du parlement grec, Philippos Petsalnikos, du débat sur le nouveau plan de redressement.

Pendant que les parlementaires débattaient, quelque 80.000 personnes, selon les derniers chiffres de la police, se sont rassemblées à Athènes devant le Parlement, à l'appel des syndicats, pour protester contre ce nouveau plan d'austérité .

null

 

 

L’UE et le FMI exigent l’adoption du nouveau plan de redressement pour sauver le pays de la faillite.

Repost 0

Liens