Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 11:04

 null

Repost 0
Published by DanielB - dans Kulturkampf
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 22:39

Une nouvelle publiée - personne n'est pas parfait - par le journal Kommersant Vlast est désormais reprise par tous les medias- prima inter pares par The Barents Observer - ,The Washington Post , les agences de presse éprises de sensationalisme : Selon des " sources anonymes " au sein de la marine Russe le K-84 qui a été endommagé par un incendie le 29 décembre dernier alors que le bâtiment était en cours de réparation ou de modernisation au chantiel naval de Rosliakovo avait à son bord sa dotation de  16 missiles à têtes nucléaires R-29RMU2 Sineva .

Mieux ! Le journal Russe - pourtant réputé pour son sérieux - affirme " avec confiance " que le submersible avait à son bord au moins  " deux torpilles à ogives nucléaires " ! [ lien ]

 Et tout le monde de citer pour "preuve " que le submersible aprés son avarie a été remorqué vers un site d'entreposage des missiles ballistiques de la Flotte du Nord .

Selon les " journalistes " de Kommersant Vlast , MM. Mikhial Loukhine et Ivan Safronov , selon ceux qui reprennent cette " information " en y ajoutant leurs commentaires ,  la décision de ne pas décharger les missiles du SNLE aurait été prise dans l'objectif de conserver une parité nucléaire avec les Etats-Unis .

  

Or avant de verser dans le sensationalisme et de brandir le spectre d'un Tchernobyl - dans l'optique de décredibiliser le nucléaire militaire Russe et de destabiliser le pouvoir Russe, et en particulier M. Dmitri Rogozine , à la veille des élections présidentielles  -  tout ce petit monde qui disserte de la présence de missiles balistiques à bord du K-84 devrait réviser ses " fondamentaux "  de la dissuasion nucléaire !

Il existe entre les EU et la Russie un traité du nom de New START, signé au forceps mais quand même signé . Celui-ci autorise , mais elle existerait aussi sans le traité , une surveillance des activités militaires nucléaires de chacun des signataires . Cette surveillance se fait en particulier au moyen de satellites qui " monitorent "  jusqu' à la moindre opération de chargement ou de déchargement de missiles à bord des submersibles y compris lors des opérations de maintenance : Chacune des deux parties signataires peut connaître à un instant " t " la présence , le nombre exact de missiles à bord de tel submersible lorsqu'il est à quai ou leur absence , les trappes des puits à missiles devant être ouvertes . Chacune des parties doit référer à l'autre l'endroit d'entreposage des missiles non-déployés et autoriser les inspections . [ lien ]   Il n' ya  a pas de " missiles baladeurs " ! Comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même , la surveillance satellitaire y pourvoit et une opération de chargement ou de déchargement de SEIZE missiles à bord d'un submersible durant plusieurs jours est parfaitement observable - le mot poli pour " espionnable " - par satellite . [ voir photo déclassifiée pour apprécier cette capacité de surveillance ] De la même manière le fait qu'elle n'ait pas eu lieu est tout aussi observable !

  

Le 29 décembre 2011 , les chefs militaires Etasuniens étaient donc parfaitement au courant de la présence ou non de missiles balistiques armés de têtes nucléaires à bord du K-84 Ekaterinbourg . Gageons qu'en cas de présence à bord de ces missiles à l'annonce de l'incendie , ils n'auraient pas fait preuve du mutisme qu'ils ont affiché et auraient certainement , à minima , prévenu leurs alliés dans la région et en particulier le gouvernement Norvégien toujours soucieux de " dénucléariser " militairement  la Russie !

Le mutisme de la diplomatie Us , l'absence de " fuites " en provenance du DOD sont certainement la meilleure des preuves que les missiles Sineva n'étaient pas à bord du SNLE K-84 Ekaterinbourg le 29 décembre 2011 !

 

  

Comme le souligne l'analyste militaire Viktor Litvokine , il faut desormais que les autorités Russes réagissent " fermement " contre les propagateurs de telles inepties , et on vient de voir que ce en sont , et de comprendre " qui " cherche à nuire au pouvoir Russe et à le destabiliser  à travers sa Marine à la veille des élections présidentielles .

  

Ps : Concernant cette " traçablité " des missiles balistiques , une réunion s'est tenue il y a 48h entre des responsables Russes et Etasuniens dans le cadre des accords New START . La partie Etasunienne , à travers du nouvel ambassadeur Michael Mac Faul , a proposé de " marquer " les lanceurs mobiles de missiles Russes de modèle RS-24 Yars et Topol avec des caractères alphanumériques visibles par satellite afin d'augmenter leur traçabilité ! ... Ni plus , ni moins !

  

 

Ice Station Zebra : Piercing a fog of lies ! ©

 

 

Documentation : Un document assez " aride " mais qui permet au moins de savoir de quoi l'on parle !

http://lugar.senate.gov/issues/start/pdf/R41219.pdf

 

 

 

 

null

  

  

  

 

 

null

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 17:59

Les autorités Russes seraient-elles en train de prendre la mesure de la subversion que propagent les " journalistes " , et plus particulièrement les journalistes Français , en Russie ?

 

Anne Nivat a été conduite au poste de police de Vladimir le 10 février 2012, vers 19h. La "journaliste " a été interrogée pendant quatre heures par des officiers du Service Fédéral des Migrations -Федеральной миграционной службы (ФМС)  . Ces derniers, évoquant une « infraction administrative », ont finalement annulé son visa d'affaires et l'ont remplacé par un visa de transit, l'obligeant à quitter le pays dans les trois jours. Ils lui ont clairement expliqué que ses rencontres avec des personnalités de l'opposition à Vladimir et en Carélie  « n'avaient pas plu ».

Il semblerait selon certaines sources qu' Anne Nivat était " suivie " par les " services " Russes plusieurs jours avant son interpellation . Mme Nivat serait rentré en contact avec des membres locaux du parti " Iabloko " mais on peut aussi raisonablement se poser la question si compte tenu de ses antècédents , Mme Nivat est connue pour ses contacts intimes et répétés avec les chefs politiques et militaires du  terrorisme séparatiste Caucasien [ lien ] , elle ne serait pas aussi rentré en contact avec des activistes séparatistes demandant le rattachement de la Carélie à la Finlande ? [ lien ] , [ lien ]  et [ lien ]

 

On pourrait s'étonner de pouvoir encore s'étonner mais à qui pensez vous donc que notre " journaliste " donne sa première interviouve ? A ... Radio Svoboda ....., l'organe de propagande du Département d'Etat et du Congrès  Etasunien...[ lien ]  

 

 

Voir aussi la réaction de " Golos Ameriki " :[ lien ] 

 

 

D'autre part , un groupe de blogueurs a récemment lancé sur internet une initiative demandant à ce que la Douma adopte un " statut de l'étranger en Russie " comparable à celui défini par  la Constitution Brésilienne . Ce statut interdirait aux étrangers résidant en Russie l'exercice de toute activité de nature politique  sous quelque forme que ce soit , la participation à des meetings politiques , sous peine de " déportation " cad de reconduite à la frontière .[ lien ]  Je m'honore d'avoir inspiré quelque part leur démarche .

 

 

Pour comprendre " qui " est Anne Nivat , une petite anecdote .

 

 La scéne s'est passé au Théatre de la Criée à Marseille le 5 mai 2006 ou Mme Nivat présentait le film " Coca , la colombe de Tchétchènie " . La projection était suivie d'un débat .

Question d'un étudiant en école de journalisme :
" Ne pensez vous pas que votre reportage manque d'objectivité et qu'il n'explique pas la situation en Tchétchènie ? "
Silence dans la salle , quelques applaudissements dont les miens , les plus bruyants assortis d'un " BRAVO ! " !
Outrée , Mme. Nivat  répond :
" NON ! Monsieur ! Je ne suis pas journaliste ! Je suis un grand reporter , je n'ai pas à être objective . Mon travail consiste à raconter une histoire et à essayer de faire adhérer le public à la thématique que je développe . Il faut de toute façon ne pas vous leurrer , l'objectivité et en particulier la légendaire objectivité de la presse Anglo-Saxonne n'existe pas . Il n' ya pas de journalistes objectifs " .

Teigneux , l'étudiant en journalisme surenchérit :
" Pouvez vous nous indiquer combien a couté le film ? " [ La rumeur courait alors que le film " Coca , la colombe de Tchétchènie " était financé par les terroristes Caucasiens ]

On esquive . Personne ne répond !
C'est au tour du directeur regional de France 3 d'essayer de sauver la situation .
" Bon , pour vous donner un ordre de grandeur un reportage comme celui-ci , avec la numérisation revient entre 100K et 300Keuros . Cela doit être plus proche de 300Keuros ! "
Puis il évoque alors un " autofinancement " .
Anne Nivat intervient :
" J'ai vécu au milieu des Tchétchènes . Je n'ai pas eu d'hôtel à payer et puis de toute façon il n' y a pas d'hôtel à payer . Mais il a fallu payer les billets d'avion des nombreux voyages "
" Et les nuits d'hôtel a à Genêve et Zurich ? " lance le jeune étudiant !

Plus de la moitié du film s'y déroule...









 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:25

le 12 février 2012 Grec !

 

Des manifestations importantes ont accompagné, dimanche, l'ouverture par le président du parlement grec, Philippos Petsalnikos, du débat sur le nouveau plan de redressement.

Pendant que les parlementaires débattaient, quelque 80.000 personnes, selon les derniers chiffres de la police, se sont rassemblées à Athènes devant le Parlement, à l'appel des syndicats, pour protester contre ce nouveau plan d'austérité .

null

 

 

L’UE et le FMI exigent l’adoption du nouveau plan de redressement pour sauver le pays de la faillite.

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 18:21

Réponse : La Russie et Vladimir Poutine !

 

Alors que le Pape Benoit XVI - on pourraît écrire Benêt XVI - vient de prendre position en faveur des extrémistes Islamistes Syriens [ Lien ] et de la " communauté internationale "  , la Russie demeure comme au XIXéme siècle la seule et unique " protectrice des Chrétiens d'Orient " !

La Papauté et le " Roi de Rome " s'unissent ainsi comme lors de la Guerre de Crimée à la France , l'Angleterre et à la Turquie  pour s'opposer à la Russie . [ Voir la " Lettre sur la question d'Orient " de Lacordaire ] .[ lien vers article ] et [ vers article ]

 

La France « protectrice des Chrétiens d’Orient » n’a d’ailleurs été qu’un aimable mythe. Depuis le XVIe siècle, elle a eu une politique musulmane et non point une politique de protection de communautés religieuses. Cette protection a été un prétexte au XIXe siècle pour augmenter son influence et justifier ses ambitions coloniales sur le Liban et la Syrie, face à sa grande rivale, la Grande Bretagne, devenue puissance navale Méditerranéenne supérieure à celle de la France depuis l’échec de l’expédition de Bonaparte en Egypte. Cette politique donnait en plus un avantage à la France catholique sur l’Angleterre protestante dans leurs rivalités en Méditerranée, le protestantisme n’ayant commencé à se développer au Proche-Orient que vers la fin du XIXe siècle.

Cette rivalité féroce entre ces deux puissances Européennes dans la région a eu d’ailleurs pour conséquence les massacres entre la communauté maronite sous haute influence Française et celle des Druzes sous protection Anglaise et Ottomane au XIXe siècle (1840-1860). De plus, les promesses non tenues des puissances européennes, France et Angleterre en tête, vis-à-vis des Arméniens et des Grecs de l’Empire ottoman ont préparé le terrain aux massacres et déplacements forcés de population par l’armée turque que l’on connaît (1899-1905-1918-1919). [ lien ]

 

Voir aussi cet excellente analyse d'Antoine Sfeir :La France ne défendant plus les chrétiens d’Orient,la Russie a pris le relais

 

  

MOSCOU, 8 février - RIA Novosti

 

Le premier ministre russe Vladimir Poutine s'est engagé mercredi à classer la protection des chrétiens persécutés parmi les priorités de la politique étrangère russe en cas de victoire à la présidentielle 2012.

Lors d'une rencontre entre le chef du gouvernement et les représentants de différentes confessions, un membre du Patriarcat de Moscou a évoqué le problème de la persécution des minorités chrétiennes dans certains pays, notamment, en Irak, en Egypte, au Pakistan et en Inde. Il a exhorté M.Poutine à faire de ce problème l'un des axes de la politique extérieure du pays.

"N'en doutez pas", a répondu le premier ministre avant de souligner l'importance de résolution de ce problème au niveau international.

 

 

La Russie a fait de la chrétienté d'Orient une diplomatie parallèlle.

 

Le premier ministre russe Vladimir Poutine

 

 

 

 

 

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 17:55

  

Sommaire N°4 Février 2012

Page 1 : Le mot de l'éditeur - Sommaire

Page 2 : Le Brésil développe son industrie spatiale . 

Page 4 : Le Brésil et la Russie se lancent dans l'exploitation des fonds marins.

Page 5 : Défense : La Russie réactive de vieux projets militaires Soviétiques .

Page 7  : La Russie se prépare à une guerre sur son flanc Sud.

Page 8 : Nouvelles tensions autour de l'archipel des Malouines.

Page 10 : L'"Amazonie Blanche" Brésilienne .

Page 11 : Le lac Vostok et la stratégie Antarctique Russe.

Page 13: La France prépare t'elle une intervention militaire dans l'Atlantique Sud ?

Page 14 : La banque centrale Vénézuélienne a rapatrié son or déposé à l'étranger .

Page 15- 21 : Annexe1   Page 22  : Annexe 2  Page 23-24  : Annexe 3  Page 25-28  : Annexe 4  Page 29-30  : Annexe 5

 

  

  

Tarifs :

Le N° : 8 euros

6 mois : 35 euros

1 an : 70 euros .

Numéros anciens ( à partir de décembre 2011 ) : 3 Euros

Disponible depuis le 12 février  2012

Contact : Via le blogue ( Lien " contact " au bas de la page )

 

 

Sergueï Ivanov à la conquête de l'Antarctique

 

nullnull

null

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 13:08

Le succés des scientifiques Russes au lac Vostok sur le continent Antarctique n'a pas l'heur de plaire à la " communauté scientifique internationale" et plus particulièrement à la petite coterie scientifique Française des questions polaires et de glaciologie qui gravite autour de l'Institut Polaire Français - IPEV , du CEA , du laboratoire de glaciologie du CNRS de Grenoble et de l'association Rocardienne " Le Cercle Polaire ".

Curieusement cette " communauté scientifique " garde le silence quasi-total sur les forages Britanniques et Etasuniens en cours .[ lien ]

 La Russie est ainsi accusée à demi-mots d'être une " puissance polaire sale " pour avoir utilisé du kéroséne comme liquide de forage . [ lien ] , [ Lien ]  et [ lien ]  

L'objectif de cette propagande est bien de déligitimer la présence Russe en Antarctique , tout comme ce fut le cas dans un rapport du Département d'Etat Etasunien qui accusait la Russie de " polluer l'Antactique " en y construisant ...une chapelle Orthodoxe en bois  sur la base de Bellinghausen...

 

 

Les objectifs de la mission Russe au lac Vostok sont travestis : Les scientifiques Russes sont accusés d'avoir voulu faire un " coup mediatique " ou un " coup politique "  alors que cette " communauté scientifique internationale" connaît très bien , et feint de les ignorer de manière publique, les enjeux de telles recherches qui sont liès à la géopolitique des ressources . C'est la découverte de micro-organismes qui pourraient révolutionner la " chimie basse-température " , un marché qui se chiffre à plusieurs dizaines de millards , voir plusieurs centaines de milliards de dollars , de la lessive " qui lave plus blanc que blanc à partir de 30°C " à la synthèse organique  grande consommatrice d'énergie . Les scientifiques Russes envisagent aussi des applications dans le domaine médical , un autre marché de plusieurs dizaines de milliards de dollars .

Les Russes d'ailleurs ne s'en cachent pas comme le montre la " doctrine Antarctique Russe " publiée en novembre 2010 .

« La Terre doit encore abriter de nombreuses niches de vies parallèles qui ont pu évoluer à l'abri du monde et développer des stratégies de survie inédites », déclare ainsi l'un des principaux  contempteurs Français de l'exploit des scientifiques Russes au lac Vostok , le glaciologue Jean-Robert Petit .[ lien ]  

 

 

Le déchainement Russophobe de la " communauté scientifique et d'experts " Française , et plus particulièrement celui de MM Jean Jouzel du CEA [ page FB ] et Jean-Robert Petit du CNRS [ biographie ] , [ lien ] et [ lien ]   , peut tout simplement s'expliquer aussi par le retard que la science Française  va prendre dans ces domaines ... On ne s'étonnera pas non-plus des artricles de la presse Neo-Zelandaise sur ce dossier . [ lien ] 

 

Le Premier-Ministre Russe Vladimir Poutine qui a reçu un échantillon de " l'eau du lac Vostok  "de la part du ministre de l'écologie et des ressources naturelles M. Iouri Troutnev a demandé à ce que les scientifiques Russes qui ont pris part à cette découverte soient décorés .Ils le méritent !

 

 

 

Le succés Russe au lac Vostok , la doctrine Antarctique Russe , " le trépan  et le goupillon " , feront l'objet d'un article dans le prochain numéro de La lettre d'Ice Station Zebra a paraître le 12 février 2012.

 

 

Nota : Vous vous en doutez , mais mon commentaire sur l'article de " Le Point " a été censuré !

 null

 

 

 Les chercheurs russes de la station de Vostok le 5 février, le jour où ils ont atteint le lac sous une couche de 3 769 mètres. 

 

 Flag Russian Antarctica company.svg 

 

 

 

Repost 0
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 20:51

Quelques jours après l'inauguration de la station scientifique Brésilienne Criosfera1 , des scientifiques Russes ont réussi à percer la couche de glace qui préservait le lac Vostok avec l'espoir d'y découvrir des organismes vivants pouvant faire progresser la chimie " basse-température " .

De part et d'autre , c'est le résultat d'une doctrine qui vise à s'imposer sur le continent Antactique  au milieu des Etats-Unis , de l'Angleterre , de la France , de la Norvége , de l'Australie ,...

Au même moment , et alors que le ministre de la Défense Brésilien réaffirme le caractère stratégique de cette région , l' Atlantique Sud , pour son pays et qu'il y refuse la présence d'acteurs extérieurs , la tension renait entre l'Argentine soutenue par le MERCOSUR- MERCOSUL et l'Angleterre autour de l'archipel des Malouines et des possessions insulaires Anglaises dans la région  qui vérouillent  l'accés à l'Antarctique .  .

Pendant ce temps une " expedition sportive " Française au Chili prend le caractère d'une reconnaissance et d'une planification d' opérations militaires .

 

Tout ces élèments seront traités dans " La lettre d' Ice Station Zebra " N°4 du 12 février 2012.

 

null

null

 

 

 

 

Sergueï Ivanov à la conquête de l'Antarctique

 

 

 

null

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 19:15

Ce ne sont plus les diplomates qui parlent désormais en Russie du " Dossier Syrien " mais les militaires .

La déclaration suivante est à comprendre " entre les lignes " : Face à l'évidence d'ingérences étrangères en Syrie , le MD Russe prend position pour la première fois .

 

MOSCOU, 9 février - RIA Novosti

 

La Russie entend faire tout le nécessaire pour empêcher une ingérence militaire étrangère en Syrie, a déclaré jeudi le vice-ministre Russe de la Défense, Anatoli Antonov, dans une interview à la chaîne de télévision Vesti 24.

"Quant à la Syrie, nous voyons à quel point les discussions sont âpres à New York et nous cherchons seulement à épauler nos collègues du ministère des Affaires étrangères, engagé dans la résolution de ces problèmes. Il est évident que nous jugeons nécessaire de ne pas admettre d'ingérence militaire dans la situation en Syrie", a dit le général

 

On peut bien sûr se poser la question de savoir de quelle manière les forces armées Russes vont " empêcher les ingèrences étrangères "et " faire tout le nécessaire "  : Appui technique aux forces loyalistes Syriennes , aide dans le domaine du renseignement , ...?

Selon le journal  Ash-Sharq al-Awsat citant des sources proches du gouvernement Syrien , la  délégation Russe qui s'est rendu à Damas mardi aurait transmis aux autorités Syriennes des cartes indiquant l'emplacement des principaux repaires de l'opposition armée .

 

Selon le journal, des activistes de l'opposition ont averti l' " Armée Syrienne Libre " que le Service Russe de renseignement extérieur - SVR- , dont le chef Mikhaïl Fradkov s'est rendu à Damas, avait transmis aux autorités Syriennes des images satellitaires indiquant les positions de "toutes les bases" de l'" Armée Syrienne Libre " .

Dans le même temps, le journal ajoute qu'il s'agit d'informations "non confirmées".[ lien ]



Il faut ici en effet relativiser cette annonce , une telle mission relevant plus du GRU que du SVR .   



Syrie: empêcher toute ingérence militaire (Défense russe)

.

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 18:05
Repost 0

Liens