Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:59

Alors que la France vient d'ouvrir une nouvelle ére neo-coloniale avec des interventions en Côte d'Ivoire , en Libye et en soutenant des mouvements séditieux en Syrie , un nouveau front de ce colonialisme impérial ne serait il pas en train de s'ouvrir dans l'hémisphère Sud et les régions polaires ?

 J'ai déja évoqué dans ces colonnes la participation du 7éme BCA aux exercices COLD RESPONSE en Norvège [ Lien ] .

 

Cet article est désormais disponible dans sa version complète et actualisée sur La Lettre d'Ice Station Zebra N°4 de Février 2012 .  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 16:27
MOSCOU, 31 août - RIA Novosti

Le ministre Brésilien des Affaires étrangères, Antonio de Aguiar Patriota, se rendra à Moscou le 3 septembre prochain pour une visite de deux jours, a annoncé mercredi à RIA Novosti le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch.

"Cette visite doit marquer une nouvelle étape dans le renforcement du partenariat stratégique entre la Russie et le Brésil et donner un nouvel élan à la coopération russo-brésilienne tous azimuts", a fait savoir M.Loukachevitch.

"Le Brésil est le premier partenaire commercial de la Russie en Amérique latine et l'un des trois plus importants partenaires commerciaux de Moscou dans le monde", a souligné le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Les pourparlers entre le ministre brésilien et les hauts responsables russes seront axés notamment sur la coopération dans les domaines tels que l'exploration de l'espace, l'énergie, le nucléaire, l'industrie pétrogazière, les technologies de pointe et l'agriculture.

En outre, le programme de la visite du ministre brésilien à Moscou prévoit des discussions portant sur la situation au Proche-Orient et en Afrique du Nord, ainsi que dans d'autres "points chauds" de la planète .

 

Antonio de Aguiar Patriota, ministre brésilien des Affaires étrangères

Repost 0
Published by DanielB - dans BRICS - IBAS
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:17
MOSCOU, 29 août - RIA Novosti

 

 

Les pays de la zone BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) soutiennent le projet de résolution Russe sur la Syrie, a annoncé lundi le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine.

"Nos collègues du BRICS - la Chine, le Brésil, l'Afrique du Sud et l'Inde - ont immédiatement appuyé le projet russe", a indiqué M.Tchourkine à la chaîne Russia Today après avoir qualifié de partial le projet de résolution sur la Syrie proposé par les Etats-Unis et plusieurs pays européens.

"Notre projet de résolution est déjà imprimé en bleu, cela signifie qu'il s'agit de la version définitive du document qui peut être soumis au vote du Conseil de sécurité de l'ONU dès demain", a ajouté le diplomate.

M.Tchourkine juge impossible la fusion des deux projets de résolution. "Réunir les deux projets serait comme hybrider les organismes de planètes différentes. Mais nous sommes prêts à une discussion compte tenu de la situation difficile", a ajouté M.Tchourkine.

Depuis le 15 mars dernier, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l'opposition et les défenseurs des droits de l'Homme, la répression de la révolte populaire en Syrie par les forces de sécurité aurait fait plus de 2.200 morts.

 

Le 23 août, la Russie, la Chine, Cuba et Equateur ont voté contre la résolution "politisée" sur la Syrie adoptée par le Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève. Selon Moscou, ce document demandant la création d'une commission d'enquête internationale indépendante sur les violations des droits de l'homme en Syrie, rejette la responsabilité de la tragédie syrienne sur le gouvernement et vise apparemment à renverser un régime légitime.

 

Note de l'Editeur :

Cette déclaration viendrait infirmer les affirmations du jounal Diário do Comércio selon lesquelles la diplomatie Brésilienne discuterait avec bienveillance le projet de résolution présenté par les puissances Occidentales et le Portugal . Le projet de résolution Russe s'inscrit  dans le prolongement direct de la visite d'une délegation de l'IBAS le 10 aout dernier à Damas . [ voir article ] . Le non respect par l’OTAN et la France de la résolution 1973 ont une incidence sur la gestion du dossier Syrien et le " pacte statégique  "signé par la France et le Brésil en 2009 est bien loin alors que se multiplient entre les deux états les points de friction comme la Côte d' Ivoire [ Lien ] .

Le BRICS , tant raillé par les observateurs politiques ,  prend chaque jour lui de plus en plus de consistance .

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 18:03

Le 10 aout dernier le premier ministre Russe Vladimir Poutine s'est rendu sur le site archélologique de la cité Grecque de Phanagoria - situé sur la péninsule de Taman - en compagnie du ministre des situations d'urgence Segueï Choïgu . Il a visité les fouilles dirigées par la Société Russe de Géographie et au cours d'une plongée a ramené deux amphores Grecques . L'événement a une fois de plus été traité par le " petit bout de la lorgnette " - à l'exemple de M. Pierre Avril dans son blog du Figaro - mais mérite qu'on s' y attarde au travers de deux interviouves  : Celle donnée à un journaliste de Vesti.ru [ vidéo ] et celle accordée à My Planet TV , reprise sur le site du Premier Ministre de la Fédération de Russie .[ Lien ] .

Dans ces deux interviouves , Vladimir Poutine évoque la présence d'une " Principauté Slave " datant du prince de la Rouss Kiévienne Sviatoslav 1er [ voir carte ] et met en avant aprés avoir listé les peuples et les nations qui se sont succédés sur la péninsule , le " retour de la Russie " [ au XIX éme siècle ] dans la région .

La présence du Premier Ministre Russe et du Ministre des situations d'urgences est avant tout plus que légitime sur ce site de fouilles archélogiques  puisque tous deux font parti du directoire de la Société Russe de Géographie depuis 2009.[ voir article ] .

Dans ces deux discours Vladimir Poutine insiste sur le fait que la Russie est " de nouveau " présente dans la région et y a une légitimité historique millènaire . Cette déclaration survient au moment ou une propagande visant à déligitimer la présence Russe sur l'espace Pontique se développe en Turquie - via la chaine d'état TRT Türkiye Radyo Televizyon - et en Géorgie au travers d'universitaires liès à la Jamestown Foundation . [ voir article ] . Cette propagande cherche à montrer que d'un côté les Tatars et d'un autre côté les Tcherkesses [ Adygués que cite Vladimir Poutine ] seraient les occupants légitimes de la péninsule de Taman et du littoral Russe de la Mer Noire .[ Lien ]  Les Russes auraient ainsi " chassé " ces " occupants légitimes " au cours du XIX éme siècle , principalement à la suite des deux guerres Russo-Ottomanes .

La présence de Vladimir Poutine sur la péninsule de Taman et ces fouilles archéologiques s'inscrivent donc dans ce " retour Russe " sur l'espace Pontique que j'ai déja évoqué et sont même co-substancielles de la présence de la flotte Russe à Sebastopol , de la présence militaire Russe en Abkhazie et de la tenue des JO de 2014 à Sotchi :

Il n' y pas si longtemps on pouvait encore entendre des responsables de l'OTAN évoquer sans pudeur une " Russia free Black Sea " , un " Nato lake " et rêver au croiseur lance-missiles Uss Monterey stationnant dans le port de Novorossysk rebaptisé Tsemez !

 

L'autre point important que l'on retrouve dans les interventions de Vladimir Poutine est l'apport de ces fouilles archéologiques dans la (re)-découverte par la Russie de ses racines historiques et dans la construction de l'identité nationale Russe qui est plurielle .

 

 

  Fichier:Ancient Greek Colonies of N Black Sea.png

 args07.gif (49 Kbytes)

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Géohistoire
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 16:01

Un groupe indigéniste de la République de l'Altaï , Tuba , veut poursuivre la société Roskosmos suite au lancement défectueux du cargo spatial Progress M-12 M le 24 aout dernier . Des fragments du lanceur sont alors retombés dans le district de Tchoïa dans la République de l'Altaï en Sibérie .  

Le groupe indigéniste se portant fort pour l'ethnieTubalare composée de 1500 membres et représenté par sa présidente Maria Sakova a décidé d'entammer des poursuites contre la société Roskosmos en pretextant des empoisonnements liès à l'heptyl . Le groupe indigéniste qui compte organiser une réunion du conseil tribal de la nation Tubulare mardi prochain affirme que le niveau des radiations a augmenté dans la zone de chute des débris et envisage d'engager un avocat - Robert " Bob " Amsterdam ? - pour entamer des poursuites contre l'Etat Russe ou Roskosmos .[ Lien ]

 

 Il convient dés à présent de s'interroger si ces indigènes agissent de leur propre chef ou s'ils ne sont pas manipulés depuis l'extérieur par une agence de sécurité et de renseignements .

 

Depuis 2003 un groupe de " Quilombistes " Brésiliens méne une guerre de tranchée judiciaire , tant au Brésil qu'au sein d'institutions internationales comme l'OEA  , contre l'Etat Brésilien et l'Agence Spatiale Brésilienne afin de s'opposer à l'extension du centre de lancement  de Alcântara ( MA ) .

Des investigations de l'ABIN - Agence de renseignement Brésilienne - ont mis en évidence que ces groupes recevaient des financements de la part d' O"N" G's étrangères , principalement Françaises . L'ABIN a accusé aussi ces organisations  " Quilombistes " de participer aux opérations de renseignements menées par les services Français contre le programme spatial Brésilien . [ Lien ]

 

Accident du cargo spatial russe Progress M-12M

Repost 0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 17:21

Le Comité pour la sécurité de l'Etat - KGB -  Ossète , cité par le journal Kommersant , confirme la préparation par Tbilissi d'une tentative de déstabilisation de l'Ossétie du Sud le 26 aout prochain au travers d'une " Marche pour la Paix " [ Lien ] et [ Lien ] .

 

"Selon nos informations, hormis les participants recrutés, les agents des services spéciaux géorgiens participeront à la marche, et pour cette raison nous pouvons nous attendre à tout "

 

. Le KGB Osséte a mobilisé ses cadres pour les déployer le long de la frontière .

 

 La Géorgie de son côté réfute catégoriquement la préparation d' une marche pour le 26 août prochain .

Repost 0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 11:38

A l'occasion du 3 éme anniversaire de la reconnaissance de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie par la Russie , le régime de Tbilissi planifie une nouvelle action de déstabilisation dans la région .

 Sous le couvert d'une " Marche pour la paix " , le régime de Tbilissi essayera de faire pénétrer le 26 aout prochain des centaines - environ 3000 - de prétendues " personnes déplacées " , dont des réfugiés Tchétchènes en Géorgie , sur le territoire de l'Ossétie du Sud .

Selon des informations publiées par le MAE Russe , les autorités Géorgiennes ont procédé ces dernières semaines à des recrutements massifs de " volontaires " pour cette marche , le plus souvent sous la contrainte .

Le MAE Russe vient de mettre en garde le gouvernement Géorgien contre toute nouvelle " aventure " et qualifie cette tentative de " provocante , irresponsable et dangereuse " .

 

  La Géorgie a achevé le 15 aout dernier  les opérations d'expulsion de centaines de réfugiés des guerre civiles des deux dernières décennies qui ont été relogés en dehors de la capitale Tbilissi, en dépit des protestations d'organisations de défense des droits de l'homme. De nombreux policiers étaient déployés à l'extérieur d'un hôtel du centre de Tbilissi qui accueillait environ 700 réfugiés de guerre civiles , au moment où leurs biens étaient chargés dans des camions de déménagement.

 

Communiqué du MAE Russe du 23 aout 2011 : О грузинском «марше мира»  

 

 

 

 

  

Georgian-Ossetian border

Repost 0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 18:11

Le 21 aout 1911 naissait dans la cité de  Rio Grande ( RS ) le premier géopolitologue Brésilien*  : Golbery  do Couto e Silva ( 1911 - 1987 ) .

Durant la Seconde Guerre Mondiale il est officier de renseignement et de planification stratégique au sein de la FEB ( Força Expedicionária Brasileira ) qui combat en Italie et à ce titre participe à l'envoi d'unités dans le Val d'Aoste aprés la capitulation Allemande le 2 mai 1945 pour empêcher l'annexion de cette région par les Français .

En 1951 il est nommé lieutenant-colonel et travaille au sein du département des études de l'Escola Superior de Guerra .

Si à ses débuts il est considéré comme un des maîtres à penser de la doctrine de Sécurité Nationale Brésilenne , et à ce titre un des théoriciens du coup d'état de 1964 , qui préconise un alignement du Brésil sur les puissances Occidentales face au Bloc Soviétique il développe peu à peu une vision d'un Brésil autonome vis à vis des deux blocs dans le cadre d'un tercerisme Latino-Americain . Dans le cadre de ce projet il préconise l'instauration d'un gouvernement central fort dirigé par des technocrates et une intervention massive de l'état dans l'économie et les projets infrastructurels , le " national- développementisme "  

Nommé par Castelo Branco chef du SNI - Serviço Nacional de Informaçoes - qu'il contribue à créer Golbery do Couto e Silva s'oppose à la " Linha dura " du régime qui prône un alignement total sur les EU et devient l'un des principaux membres du " Grupo da Sorbonne " qui prône une politique indépendante des deux blocs en même temps qu'un éloignement progressif des militaires de l'exercice du pouvoir . De nombreux pamphlets circulant au sein des cercles militaires le traitent de " Communiste " pour ces prises de position . Il " pantoufle " alors dans le privé chez Dow Chemicals .

Il revient dans les cercles du pouvoir en 1974  en tant que Chef du cabinet civil du général Ernesto Geisel [ Lien ] . Il devient alors le théoricien de la politique de distanciation  entreprise par le gouvernement Geisel tant sur le plan intérieur qu'extérieur . Cette politique est marquée par le plan extérieur par une reconnaissance de l'OLP , une critique acerbe du Sionisme et un rapprochement avec la Chine , l'URSS et le monde Arabe .

 

Fortement influencé par les théories organiques de l'état  , Golbery do Couto e Silva considérait les sociétés régies par des loies analogues à celles qui régissent le monde vivant et voyait ainsi les " perturbations " qui s'opposent au renforcement de l'état comme " pathologiques " . Il detestait autant le Communisme que le libéralisme capitaliste et considérait l'Etat-Nation comme le référent en matière de politique internationale .Sur le plan de la politique intérieure , il considérait que les opposants politiques ne devaient pas être " éliminés  " mais affaiblis et controlés . Une opposition politique est selon lui toujours le signe d'un dysfonctionnement dans la construction d'une politique de vie en communauté à l'échelle nationale et à ce titre doit être écoutée  . Il s'oppose ainsi à la répression systématique des mouvements de grêve qui sont dirigés alors par un syndicaliste " qui aura de l'avenir " et est " le membre d'une élite syndicale " : Lula da Silva . Certains analystes présentent Lula da Silva comme la " créature de Golbery " ou  le " projet de Golbery " , destiné à lui survivre et à mettre en oeuvre ses théories géopolitiques et aussi à briser la gauche Marxiste au Brésil au travers d'un mouvement ouvriériste . La réforme politique de 1979 permettera  en tout cas l'émergence de ce " parti ouvriériste  " , le PT , qui ménera Lula da Silva jusqu' à la magistrature suprême .

 

Son oeuvre majeur publièe en 1967 est " Geopolitca do Brasil " . C'est la première étude du Brésil en tant qu' " Empire " , une " pan-région " ou les régions sont divisées en Hearthlands [ triangle Sao-Paulo - Rio - Brasilia et Nordeste ] et régions périphériques rimlands comme l'Amazonie" le Brésil marginal, inexploré dans sa plus grande partie, dévitalisé par le manque de gens et d’énergie créatrice, que nous devons intégrer réellement à la nation "  . Il analysera pour la premièe fois les rapports socio-économiques entre ces diverses composantes [ Nucleamento geral do Brasil ] de l' " état baleine " continental Brésilien .Le Brésil est encore un " archipel " de pôles qu'il faut d'urgence relier entre eux pour en faire un continent .  Il mettera aussi en évidence la " perméabilité " du Brésil aux attaques extérieures en analysant son processus de formation territoriale .Pour Golbery do Couto e Silva , le Brésil devrait " prendre conscience de sa grandeur " et devenir le chef de file économique , politique et militaire de l'Amérique du Sud . Il est ainsi le premier a avoir préconnisé la projection du Brésil en dehors de son espace continental afin que celui-ci acquière le statut de " super-puissance " * . [ Super-puissance = puissance régionale + capacités de projection ] « Pour le Brésil à l’heure actuelle il n’y a qu’un seul chemin : s’étendre ou périr ».

Cette nécessité de " repousser au delà " les limites du Brésil , l'améne à créer la notion de " frontière vivante " et " frontière mouvante " qu'il développe à partir des travaux de Jacques Ancel et des théoriciens de la Geopolitik . Il propose la création de " pôles de peuplement et de développement " sur les frontières du Brésil qu'il estime vulnérables à l'action d'états étrangers en raison de leurs sous-peuplement et qui garantissent la sécurité de cet " Empire Brésilien " . Cette politique est alors vu avec inquiétude par les voisins du Brésil puisque des centaines de milliers de Brésiliens vont s'installer dans la province Argentine de Misiones , dans le département Bolivien de Santa Cruz et au Paraguay [ Lien ] ou ils constituent désormais des " pôles de Brasilianité " , avant-postes de la défense de " l'Empire Brésilien " .

Golbery do Couto e Silva préconise aussi une géopolitique de collaboration avec le " monde sous-developpé " du continent Sud-Americain et d'outre-mer et à ce titre a  largement influencé la " politique Africaine " du Président Lula da Silva . On peut noter sa vision prophétique lorsqu'il écrit " Le Brésil se doit d'assumer sa responsabilité à l'égard du monde Lusophone que le Portugal est dans l'incapacité d'honorer" et définit l'Afrique de l'Ouest et du Sud comme la frontière avancée de la sécurité nationale Brésilienne .

Son oeuvre influencera grandement les chefs politiques et militaires Brésiliens dans la définition des " fronts pionniers " [ lien ] et des politiques de sécurité nationale , plus particulièrement en ce qui concerne l'Amazonie avec le projet Calha  Norte [ Lien ]  et [ Lien ] . Il reste toutefois encore fidéle dans cette oeuvre à l'idée d'un Brésil aligné dans le cadre de la Guerre Froide aux " puissances Occidentales " , et ce n'est qu'au pouvoir qu'il opérationalisera ses idées terceristes en conseillant Ernesto Geisel .

 

 

 

Citations :

 

"  Si quelqu'un vous raconte une histoire que vous connaissez déja , laissez le parler ! Elle ne sera jamais raconté de la même manière "

 

" Se réclamer de gauche ou de droite est le signe d'une même infirmité : L'hémiplégie politique "

 

" Le jour ou le Brésil produira 400 000 barils de pétrole par jour , il aura une politique étrangère indépendante "

 

  " Il n' y a de géopolitique Brésilienne que si le Brésil est placé au centre du monde "

 

Surnoms :

 

Le Sorcier , le Mage , Le Magicien , Le Conspirateur ,  Son Eminence , Le Satanique , Le Communiste , Le Bradeur ,  Le Kissinger Brésilien , Le Génie de la Race ( Gênio da Raça ; Raça = Raça cosmica = la nation métisse Afro-Brésilienne ) , surnom attribué par le cinéaste Glauber Rocha .

 

* Citons aussi Mario Travassos dont les thèses sur la projection continentale du Brésil furent reprises par Golbery do Couto e Silva .

 

  Jornal do Brasil: Sábado, 19 de setembro de 1987.

 

 

 

 

 

 

 

 

  (JPG)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 16:39

Le gouvernement Venezuelien vient de confirmer son intention de rapatrier l'or déposé à l'étranger , plus particulièrement à la Bank Of England ou sont entreposées 99 tonnes d'or Venezuelien . Le processus pourrait s'accélérer à l'aune de la chute proche du régime du colonel Kadhafi en Libye et se ferait sous la forme d'un " pont-aérien " entre l'Angleterre ,  et les autres pays dépositaires ,  et le Venezuela . Ce transfert serait la plus importante opération de transfert d'or "physique"  depuis la Seconde Guerre Mondiale avec l'évacuation  des réserves de la Banque de France en 1940 . [ Lien ] .

 

 "Nous allons transporter les réserves le plus vite possible. Je ne peux pas encore donner de date car nous sommes en pleine mise en place du processus. Le rapatriement  s'effectuera par voie aérienne" a déclaré hier soir le président de la Banque Centrale du Venezuela (BCV), Nelson Merentes, évoquant "un protocole international très strict". Nelson Merentes a ajouté que " Nous sommes en communication avec la Bank Of England et nous avons commencé la mise en place des protocoles pour conclure cette opération " .

Concrétement , le transfert des 211 tonnes d'or déposées à l'étranger représente le déplacement d'environ  17 000 barres  standards de 400 onces ( 12.4 Kg  ) appelées barres "de Bonne Livraison" . Dans un premier temps les réserves déposées en Suisse , aux Etats-Unis seraient acheminées en Angleterre pour être par la suite transférées au Venezuela par voie aérienne . Afin de répartir les risques d'un transport par voie aérienne les spécialistes de la logistique estiment que le transfert envisagé par le Venezuela nécessitera au moins 40 vols , soit un peu plus de 5 tonnes transportées à chaque vol . La Banque Centrale du Venezuela devra à cette occasion non seulement trouver une société qui assurera la logistique et la sécurité du transfert mais aussi des sociétés d'assurances pour couvrir les risques inhérents à un tel transfert et principalement la perte d'une cargaison .

Plaisantant sur les réactions des opposants au projet de rapatriement qui affirment que la Banque Centrale Venezuelienne ne dispose pas assez de place pour stocker les 365.8 tonnes de réserves en or du Venezuela , le président Hugo Chavez a déclaré : " S'il n'y a pas assez de place dans les coffres de la Banque Centrale , je louerais les caves du Palais Présidentiel de Miraflores " !

L'or Venezuelien qui était gardé " selon les normes internationales " dans les coffres de la Banque Centrale Venezuelienne , a été transféré progressivement à l'étranger entre 1986 et 1992 et le président de la Banque Centrale met en avant le fait qu'il ne fera que retrouver son lieu de dépot originel .

 

Si le gouvernment Venezuelien met en avant la nécessité d'une diversification vis à vis  d'économies en crise pour justifier ce rapatriement , l'une des raisons de celui-ci

serait la volonté de s'affranchir de sanctions décrétées par la " communauté internationale " en cas de tensions internationales , plus particulièrement lors des prochaines élections présidentielles dont le résultat pourrait être contestés par les " observateurs indépendants " .

 

La demande du Venezuela de rapatrier son or " physique " pourrait provoquer de nouvelles tensions sur le cours de l'or .

L'un des dépositaires de l'or Venezuelien , JP Morgan , ne dispose en effet que 338 303 onces soit 10.6 tonnes d'or " physique " dans ses réserves et les analystes prévoient une " course " pour compléter ses réserves !

null

 

 

 

 

 

Repost 0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 15:35

Le pilote d'essai Sergueï Bogdan a du avorter le décollage du chasseur de 5éme génération Sukhoï T-50 lors de la cérémonie de cloture du salon aéronautique MAKS-2011 .

Alors que l'avion était en phase de décollage  un flash est apparu sur le réacteur droit , le pilote a aussitôt interrompu la procédure de décollage et actionné les parachutes de freinage .

L'apparition de flammes à la sortie d'un réacteur est caractéristique d'un phénomène de pompage ( oscillations de pression à l'intérieur du réacteur ) .

Selon les premières constatations , l'incident serait dû à un dysfonctionement du systéme de gestion automatique des réacteurs lors de la phase de décollage . [ Lien ]

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

Liens