Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 15:34

Le chasseur de trésors Greg Brooks annonce la découverte au large du Massachusetts de l'épave du SS Port Nicholson .

Ce cargo coulé en 1942 par un submersible Allemand transportait une cargaison des plus intéressantes : 71 tonnes de platine et peut-être 10 tonnes d'or et des diamants industriels ( destinés à la coupe des aciers alliès ou des alliages aluminium-silicium pour l'industrie aéronautique ) .

 

 

Le plus intéressant à noter est que cette cargaison constituait une partie du  paiement des armes fournies par les Etats-Unis à l'Union Soviétique  dans le cadre du " Prêt-Bail " - Lend Lease -  et que aujourd'hui encore de nombreux " historiens " , " spécialistes de la seconde guerre mondiale " affirment que l'URSS n' a JAMAIS honoré cette dette de guerre .

 

Se pose aujourd'hui la question de la propriété de ce trèsor et au delà de l'aspect juridique il faut en examiner l'aspect " moral" [ Ouuuuh , le gand mot ! ]

 

Les armes ACHETEES par l'Union Soviétique  étaient vendues sous la clause du " cash and carry " , cad qu'à partir du moment ou elles quittaient un port Us  elles étaient la propriété de l'URSS qui subissait les dommages liès à la perte d'une cargaison par attaque d'un submersible .

Bon nombre d'armes payées par l'Union Soviétique  l'ont donc été en pure perte !

 

Il convient maintenant de savoir si à la suite de la perte de cette cargaison de platine et d'or , l'URSS a du procéder à un nouveau paiement ou si cet or et ce platine étaient déja propriétè du Trésor Us ?

Dans le premier cas une grande partie de ce trésor , déduction faite d'un " droit de découverte " de l'ordre de 10% pour l'inventeur du trèsor , devrait revenir à la Russie qui est l'état successeur de l'Union Soviétique  et donc d'une grande partie de ses dettes et créances . A titre d'information la valeur de cette cargaison était en 1942 de 53 Mio USD soit peu ou prou la valeur de la flotte Us stationnée à Pearl-Harbor le 7 décembre 1941 . *

Dans l'autre cas , le Trésor Us se fera certainement connaître !

Si l'affaire se termine comme c'est très probable devant la justice Etasunienne , il est malheureusement assez facile de connaître à l'avance le verdict et ceci dans les deux cas de figures : La Russie sera déboutée de sa demande et le Trésor Us récupérera son dû !

 

L'autre point intéressant concerne les diamants industriels . Sont ils des pierres naturelles ou des diamants de synthèse ( carbure de tungstène ) .L'URRS a été avec l'Allemagne - Widia - le premier pays au monde à avoir développé à partir de 1927 des outils de coupe de métaux de synthèse .

La découverte de cette cargaison montre que le CMI Etasunien était donc bien dépendant de l'Union Soviétique pour ses productions et même pour son industrie pétrolière ( trépans )

 

 

* Selon plusieurs agences de presse , l'URSS a effectivement compensée la perte de la cargaison du SS Port Nicholson . Le trèsor  serait donc en grande partie proprièté de l' Etat Russe et devrait être affecté à titre d'aide sociale aux anciens combattants Russes de la Seconde Guerre Mondiale .

 

null

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 17:16

Une seule remarque : La valeur des navires détruits ou endommagés le 7 décembre 1941 ne représentait qu'UNE SEULE ANNEE de production agricole - essentiellement des ananas et des agrumes - de l'archipel des îles Hawaï soit environ 50 Mio USD de 1941 .

Un navire de guerre de la classe Iowa coutait en 1945 100 Mio USD , soit un peu plus de 1,5 milliard USD de nos jours .

 

Pour la conversion : http://www.westegg.com/inflation/ ou le site de l'université du Kansas .

 

 

 

 

Fichier:Ananas comosus Victoria P1190421.jpg

 

 

 

 

Repost 0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 20:14

Repost 0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 11:27

Il est difficile de définir avec précision à quelle date commence la " Bataille de Moscou " , certains historiens fixant la date de mi-octobre . Le 7 novembre 1941 , les troupes de l'Armée Rouge défilent dans Moscou pour envoyer un signal clair : La ville sera défendue .

Je ne consacrerai pas cet article à retracer toutes les opérations , le lecteur peut se reporter aux pages et aux sites ad-hoc , mais j'évoquerai juste deux points :

 

Le premier est le rôle joué par les troupes spéciales du NKVD souvent présentées comme des sicaires politiques dans l'historiographie Occidentale  . Ces troupes - enregimentées , un fait que beaucoup ignorent - se comportérent de manière particulièrement héroïque lors de la bataille de Moscou et même Paul Carell que l'on ne peut soupçonner de philosoviétisme leur rend un hommage appuyé dans son Barbarossa . Voici ce qu'écrivent Pavel et Anatoli Soudoplatov : Missions spéciales : mémoire d'un maître-espion soviétique Pavel Soudoplatov, Seuil, 1994, p.175.

Dans le chapître 6, concernant la "Grande Guerre patriotique", Soudoplatov était chargé du Département 2 des Missions Spéciales du NKVD juste en-dessous de Beria.


Celui-ci évoque le soutien que les troupes du NKVD ont apporté à l'armée rouge, durant la bataille de Moscou.

"Quand les allemands sont arrivés aux abords de la ville, au cours de l'automne 1941, notre Brigade spéciale s'est chargée de défendre le centre-ville et le Kremlin. Nos troupes avaient pris position dans l'édifice qui abrite la salle des Colonnes et qui se trouve en face du siège du gouvernement. Pendant cette période critique, notre Brigade spéciale semblait être la seule unité déployée autour de Moscou qui disposât encore d'une grande quantité de mines et de techniciens capables de les poser. Sous les ordres directs de Joukov, nous avons réussi à barrer efficacement les principales voies d'accès à la capitale ; en minant la route, notre unité motorisée a contribué à anéantir les motocyclistes allemands et les transports blindés qui cherchaient à franchir le pont au-dessus de la Moskova près de l'aéroport de Cheremetievo. Ce fut le point le plus proche de Moscou qu'atteignirent les allemands. Aujourd'hui, une sculpture monumentale en forme de pièges antitanks est érigée à cet endroit historique.
Nous avons miné les installations industrielles les plus importantes à l'intérieur et autour de Moscou, (...) Nous avons aussi fait sauter certaines datchas de nos dirigeants, mais pas celle de Staline. Nous avons envoyé notre chef de section, Igor Chorse, jeune ingénieur rentré au NKVD en 1940, près de la datcha de Staline. Si l'ennemi occupait le secteur, il devait cacher des agents dans les tunnels et les canalisations pour lancer des opérations de sabotage. Les bombardements avaient endommagé une partie du système d'arrivée d'eau dans la datcha de Staline. Il organisa la remis en en état de l'installation.
"

 

L'autre point que j'aimerais évoquer est l'ordre de retrait donné par le général Erich Hoepner .

Les décisions d'un chef militaire sur le champ de bataille peuvent être le produit de son expérience  , et Erich Hoepner face à la contre-attaque Soviétique ne s'est-il pas souvenu de son échec face à la résistance héroïque des troupes Françaises lors de la bataille de Voreppe les 24 et 25 juin 1940 ?

 

Pour illustrer cet article , je vous propose tout d'abord un film : " La bataille pour Moscou " . Ce film date de 1985 et est dans la lignée de " Oslobojdenié " . Ce n'est pas comme vous  pourrez le constater un film " Soviétique " - lire intellectuel ,artistique , long et parfois ennuyeux - mais un film de guerre qui reprend tous les canons du film de guerre " Occidental " à l'image de " Un pont trop loin " , " La bataille pour Anzio " , " Le jour le plus long " ,...

Comme l'a signalé un critique Russe venu présenter le film " La chute de Berlin " à Marseille , c'est le film d'une " derjava " - d'une grande puissance -  alors que nous sommes à six années de l'implosion de l'URSS .

 

L'autre illustration est " La marche des défenseurs de Moscou " qui est certainement l'un des plus beaux chants militaires Soviètiques . J'ai choisi cette vidéo car elle évoque tout l'imaginaire collectif qui entoure cette bataille - un " Valmy Soviétique " - et en particulier le peuple de la ville en armes qui se rend aux portes pour la défendre , les éclaireurs-skieurs des troupes Sibériennes , les T-34 en camouflage d'hiver  .Vous y verrez aussi à la fin  une babouchka bénir les soldats , ce qui illustre la tournure " National-Bolchevique  " prise par le régime Soviétique en 1941 . [ Dés 1933 selon certains historiens ] . Pour certains historiens , il  est desormais pratiquement admis comme un fait historique que Josef Staline a fait mettre une icône de la Vierge de Kazan - Notre Dame de Vladimir selon d'autres sources -  dans un avion qui a survolé la ville trois fois , à l'approche des troupes Nazies .

 

Un conseil : Mettez le volume à fond !

On November 1, Moscow’s Red Square hosted the rehearsal of a reenactment marking the 70th anniversary of the November 7, 1941, military parade.

 

Source : Rehearsing the November 7, 1941, parade reenactment

Voir aussi : Soviet WWII floating tanks prepared for November 7 parade

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 14:32

L'histoire est souvent perçue d'un point de vue " Occidentalo-Occidental " . C'est particulièremment le cas en ce qui concerne  la Seconde Guerre Mondiale ou l'Amérique du Sud est représentée au travers de clichés comme " refuge de Nazis " et ou les chefs politiques Sud-Américains sont systématiquement présentés comme " sympathisants des Nazis " . Les choses sont bien sûr beaucoup plus complexes , et beaucoup oublient que l'Amérique du Sud avant de devenir un hâvre pour quelques  fugitifs Nazis a accueilli par dizaines de milliers des réfugiés juifs fuyant les persécutions Nazies en Allemagne alors que l'Europe et les EU fermaient leurs frontières .*

 

L'Amérique du Sud et plus particulièrement le Brésil furent aussi l'objet des visées Nazies .

J'ai déja évoqué ce dossier sur ce blogue .[ lien vers article ]  et [ lien ] 

 

Un livre retrace la " marche à la guerre " du Brésil en 1942 avec une étude approfondie des conditions dans lesquelles des navires marchands Brésiliens furent torpillés , un dossier sur lequel planent encore de nombreuses zones d'ombre . Parmi celles-ci , il faut évoquer l'eventualité d'opérations "False-flag " de l' Us Navy afin de manipuler l'opinion publique Brésilienne .

 

* Entre 1933 et 1941 , le Brésil a accueilli 12 000 réfugiés juifs et l'Argentine a accueilli 24 000 réfugiés juifs entre 1933 et 1943 [ soit 10 % de la communauté juive Française en 1939 ]  . 20 000 autres réfugiés sont entrés clandestinement en Argentine durant cette période .

Lire  Welcoming the undesirables "- Brazil and the jewish question - Jeffrey Lesser

 

 

 

O Brasil na Mira de Hitler - Roberto Sander - Editora Objetiva -2007 -  ISBN. 9788573028683

 

 

 

  null

Repost 0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 13:21

null

 

Le 12 octobre 1931 , innauguration officielle de la satue du Christ Rédempteur en présence de Getulio Vargas , le " Père des pauvres " et futur chef politique de l'" Estado Novo " .

 

Site officiel

 

“Minha alma canta, vejo o Rio de Janeiro, estou morrendo de saudades. Rio, seu mar, praias sem fim. Rio, você foi feito prá mim.Cristo Redentor, braços abertos sobre a Guanabara...”.

 

 

Repost 0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 14:12

« Le mercredi 3 août 2011, Franck Ferrand a accueilli Laurent Dingli, mari d’une héritière de Louis Renault (une des huit plaignants qui ont assigné l’Etat en mai 2011 à les indemniser de la confiscation des usines Renault de 1945) à son émission « au cœur de l’histoire ».

 

Au cours de cette nouvelle séance hagiographique et unilatérale s’est affiché le consensus complet entre les deux interlocuteurs au service de l’entreprise des huit héritiers de Renault, consensus affiché par les propos de conclusion du responsable de l’émission : « merci beaucoup, Laurent Dingli, d’avoir contribué à la réhabilitation de ce grand industriel ». J’y ai fait l'objet, comme tous les historiens (non nommés) supposés par M. Ferrand acharnés à « salir la mémoire de Louis Renault » à partir des années 1938-1939, d’une attaque en règle comme, selon les termes de M. Dingli, « historienne stalinienne […] ni[ant] les faits » avec laquelle « il est impossible de discuter ». » ( A Lacroix-Riz)

 

ATTENTION DIFFUSION EN DEUX VOLETS.

 

Première partie : le mardi 9 août, de 15 à 16 h,  REDIFFUSION LE JEUDI 11/08 DE 11H à 12H.

 

Deuxième partie : le mardi 16 août, de 15 à 16 h, REDIFFUSION LE JEUDI 18/08  DE 11H à 12H.

 

 

http://www.radiogalere.org/

Repost 0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 15:19

Les vacances sont bien sûr le moment propice pour la lecture . En la matière et au delà des nouveautés , il ya la lecture ou la (re)relecture des " grands classiques " . Parmis ceux-ci je vous propose " Les dossiers secrets de la France contemporaine  " du journaliste Claude Paillat qui couvrent sur 8 tomes la période 1919-1945 . C'est le constat amer du " déclin de la France " au lendemain de ce qui devait être la " der des der " , un déclin qui est sanctionné par le désastre de mai 1940 . Ecrits dans les années 70 , l'auteur a  pu recueillir les témoignages de témoins aujourd'hui disparus et l'analyse de la période charnière de 1919-1939 montre comment les problèmes structurels qui sont apparus au début des " trente rugueuses " en 1974 étaient déja présents en 1919 y compris la dépendance aux hydrocarbures . La série se rencontre avec un peu de recherches chez les bouquinistes ou sur les sites de vente par correspondance . Le premier tome " Les illusions de la gloire " est à lui seul la " chronique d'un désastre annoncé " ! Il montre aussi comment au travers de personnages comme Léon Jouhaux  et Samuel Gompers ce que l'on nomme " l' Atlantisme " prend bien naissance en 1918 et non pas en 1949 !  

.........

Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 23:18

Des plongeurs Brésiliens viennent de retrouver par 75 m de fond au large des côtes du sud du Brésil l'épave d'un submersible Allemand coulè en 1943  , l' U-513 . Le commandant du submersible ainsi que certains de membre de l'équipage purent se sauver , le commandant Friedrich " Fritz " Guggenberger devenant même contre-amiral de l'OTAN . Un blogueur Brésilien originaire de la ville de Blumenau lui avait consacré un article ( port.) en 2009 que je vous invite à découvrir .

http://adalbertoday.blogspot.com/2009/11/submarinos-alemaes-mitos-lendas-e.html 

Cette découverte risque en tout cas de relancer le débat sur les responsables des torpillages du printemps-été 1942 qui ont amené le Brésil à déclarer la guerre à l'Axe . Si les recherches historiques , plus particulièrement dans les archives de la Kriegsmarine et de la Regia Marine , montrent que des submersibles Allemands et Italiens ont effectivement attaqué des navires Brésiliens à partir de juin 1942 , il n'en demeure pas moins que certains torpillages demeurent inexpliqués en particulier ceux survenus dans le Nord du Brésil et les Caraïbes au printemps 1942 et avant la déclaration de guerre . Au procés de Nuremberg l'amiral Karl Doenitz avait formellement nié un ordre d'attaque des navires civils  Brésiliens avant la déclaration de guerre et ceci malgré l'attitude de plus en plus hostile de l'administration Vargas face aux puissances de l'Axe . L'hypothèse d'une attaque sous " fausse bannière " de la part de submersibles de l'Us Navy , longtemps considrée comme une propagande de guerre de l'immigration Germano-Allemande , afin de précipter l'entrée en guerre du Brésil aux côtés des Alliés n'est plus aujourd'hui un tabou historique !

Cette découverte pourrait aussi relancer l'enquête sur la mort mystérieuse de Friedrich Guggenberger en mai 1988 : Alors agé de 75 ans , il disparait au cours d'une promenade en forêt et son corps n'est retrouvé qu'au bout de 2 ans . Vengence ou accident ?   [NavioBrasilSegunda+Guerra.jpg]

 

 

Repost 0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 02:31

Misourata10001

Misourata20001

Repost 0

Liens