Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 20:23

La guerre dans l'Arctique il y a 70 ans .

Je vous conseille à titre d'information de vour rendre sur lesite de l'EPCAD pour voir les conditions rocamboloesques du débarquement Franco-Anglais .

 

I - Les opérations militaires

Dès le 9 avril 1940
, les Allemands se rendent maîtres par une série d'opérations aéronavales des principaux ports norvégiens malgré de meurtrières contre-attaques des bâtiments britanniques.

La première riposte alliée vise Trondheim, au centre des côtes norvégiennes. L'offensive directe, par mer, sur la ville est soutenue par des actions terrestres sur Andalnes et Namsos. C'est dans ce dernier secteur que débarque la 5e demi-brigade de Chasseurs alpins.
Les combats se déroulent dans le grand froid et la neige, sous des vagues de bombardements.

 

La suite sur le site du Ministère de la Défense .

 

 

null

 

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:02

La récente visite du premier ministre Russe à Katyn a soulevé pas mal de commentaires .

Il est temps d'apporter quelques précisions alors que l' " opinion publique" internationale réclame une génuflexion de chaque admnistration Russe et la reconnaissance d'une " culpabilité collective " Russe devant ce massacre .

Le premier ministre Russe a ainsi souligné le rôle important qu'aurait pu jouer dans la décision de Staline d'autoriser l'execution de ces prisonniers le sentiment de culpabilité visà vis des prisonniers Soviètiques aux mains des Polonais lors de la guerre Soviéto-Polonaise de 1920-1921 .

"Je ne savais pas que Joseph Staline a lui-même dirigé l'opération militaire de 1920 pendant la guerre soviéto-polonaise. L'Armée rouge a essuyé une défaite et de nombreux soldats soviétiques ont été faits prisonniers. Selon le dernier bilan, 32.000 soldats sont morts de faim ou de maladie en Pologne (…). Je crois personnellement que Staline se sentait responsable de cette tragédie et qu'il a ordonné de fusiller (les Polonais) pour se venger".[ 1 ]

 

Au mois de septembre 2009 , peu avant le début des cérémonies commémorant le déclanchement de la Seconde Guerre Mondiale le journal Polonais Newsweek Polska avait commencé par lever un coin du voile sur leur sort . Ce sujet avait été évoqué dans ce blogue .

"Dans les camps de concentration polonais, les prisonniers de guerre soviétiques crevaient comme des mouches"

"L'hiver de 1920-1921 a été la période la plus dure dans leur vie: à cette époque, les morts se comptaient par milliers", constaté le Newsweek Polska.

Selon le magazine, de nombreux prisonniers ont été passés par les armes. Ainsi, près de 200 cosaques ont été massacrés à Mlawa et 18 autres à Wolyn.

Le périodique cite le journal intime de Kazimierz Switalski (secrétaire personnel du commandant en chef des troupes polonaises Jozef Pilsudski) qui évoque "l'extermination cruelle et impitoyable des prisonniers de guerre par nos soldats". [ 2 ]

 

Le premier ministre Russe a aussi cité le rôle de Lavrenti Beria dans la décision d'executer les prisonniers Polonais .

 

"Ce sont les dirigeants des services de sécurité de l'époque, le NKVD, dont Beria, et la direction politique, mais pour ce qui est des exécutants concrets, pensez-vous que je les connais tous par cœur? (…) Nous avons remis les documents à la partie polonaise, un million de pages" a t'il déclaré .[ 3 ]

 

Mentionner Lavrenti Beria n'est pas innoncent !

Celui-ci a essayé aprés la mort de Staline d'organiser un coup d'état pour s'emparer du pouvoir et c'est l'intervention des forces armées dirigées par le maréchal Joukov qui ont précipté sa fin .

Staline était en désaccord sur beaucoup de points avec celui qu'il surnommait " Notre Himmler ! " : Comme tout régime  présenté comme " monolitique " , le pouvoir Soviétique a toujours été une polyarchie qui n'était qu'un reflet d'un rapport de forces entre divers clans et ou le " chef suprême " apparaissant devant les foules jouait le rôle d'arbitre .

Beria s'opposait ainsi à Staline sur de nombreux points dont l'attitude à adopter vis à vis de l'Allemagne , de la Pologne et même sur l'organisation admnistrative de l'URSS .[ 4 ]

Décortiquer cette réalité et celle du processus décisionnel est un pas essentiel , quelque soit le régime , pour essayer de faire surgir la vérité historique .

 

 

 

Liens :

[ 1 ] Massacre de Katyn: une vengeance de Staline (Poutine) - Depêche de Ria Novosti du 7 avril 2010 .

[ 2 ] Camps de concentration polonais: les prisonniers russes crevaient comme des mouches (magazine) - Depêche de Ria Novosti du 28 septembre 2009  .

[ 3 ] Massacre de Katyn: Poutine cite Beria parmi les responsables - Depêche de Ria Novosti du 7avril 2010 .

 

bibliographie conseillée :

Beria, mon père - Sergo Beria - Plon - 2009

http://hebdo.nouvelobs.com/sommaire/dossier/012542/beria-notre-himmler.html

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 15:53

SAMEDI 10 AVRIL 2010

Les élites françaises et la défaite de 1940

Dans le cadre du cycle Question(s) d’Histoire

Conférence, samedi 10 avril à 14h30

L’historienne s’attache à rechercher les causes de ce que Marc Bloch a appelé l’étrange défaite. Ainsi, l’ouverture des archives permet aujourd’hui d’établir la responsabilité des élites françaises dans la défaite de 1940.

 

 

 

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 23:00
VOLGOGRAD, 25 mars - RIA Novosti
L'Etat russe aidera les gens à connaître la vérité sur la Seconde Guerre mondiale, les informations des médias n'étant pas toujours véridiques, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev lors d'une rencontre avec les anciens combattants à Volgograd.

"Les médias se trompent bien sûr en traitant tel ou tel événement, mais il existe de bonnes émissions et de bons films. Par ailleurs, on trouve souvent n'importe quoi sur Internet, personne ne contrôle ces informations et il faut rester serein à ce sujet", a indiqué M.Medvedev, ajoutant que l'Etat contribuerait à "publier des sources véridiques" sur la Guerre.

"Présenter les événements historiques réels est l'objectif des autorités actuelles et futures de notre pays", a conclu le président.

http://fr.beta.rian.ru/images/18632/31/186323121.jpg

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 02:37
L'EPCAD propose depuis octobre 2009  et jusqu'au 6 juin 2010 la diffusion des journaux de guerre du Service Cinématographique des Armées .
Les numéraux consacrés aux opérations en Norvége d'Avril 1940 seront particulièrement intéressants car ils montreront les conditions rocambolesques dans lesquelles le corps expéditionnaire Franco-Britannique a débarqué .
Le tout pourtant ne semblant pas choquer le commentateur devant une brêle hurlant et ruant des quatre fers que l'on dépose dans une chaloupe ou le tonneau de Rajaja embarqué dans la chaloupe suivante !

Site EPCAD

" Créée dès le début de la Seconde Guerre mondiale pour les armées et les services officiels, la série des actualités filmées Journal de guerre a avant tout une vocation interne, répondant à la triple mission de témoignage pour le futur, de propagande et de divertissement pour les troupes au front. Journaux d’actualité, ils sont néanmoins diffusés auprès du grand public, dans les pays alliés ou neutres, permettant ainsi de contrer le cinéma de propagande allemande.

Trente-quatre numéros, montés par le réalisateur Jean Delannoy, se succèdent sur un rythme hebdomadaire, du 1er octobre 1939 au 6 juin 1940. Abordant plusieurs sujets, ils témoignent essentiellement de la production de l’industrie d’armement, de l’activité sur la muraille défensive que constitue la ligne Maginot, du quotidien de la troupe des armées de Terre, de l’Air et de la Marine alternant entraînements, patrouilles, loisirs culturels et sportifs, prises d’armes et remises de décorations, visites d’autorités et de vedettes du music-hall destinées à maintenir le moral de la troupe et de l’arrière, mais également de cette attente interminable des soldats qui caractérise la drôle de guerre. A compter du 10 mai 1940, sont relatés l’invasion des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg ainsi que l’exode des populations civiles et la campagne de France qui s’ensuivent.

Ces images institutionnelles, souvent posées, s’inscrivent dans la propagande par l’image mise en place par l’armée française. Elles se révèlent parfois inattendues voire insolites et sont souvent accompagnées de commentaires dithyrambiques sur les forces armées. Les lieux de tournage sont quant à eux difficilement identifiables, certainement dans un souci de sécurité. Néanmoins, on peut déterminer que pendant la drôle de guerre, les secteurs les plus filmés sont ceux où l’activité est la plus importante et où la troupe est au contact direct de l’ennemi : sur la frontière de l’Alsace aux Alpes."
"


Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 21:13
Nous allons bientôt commémorer le 70 éme anniversaire de la " Campagne de Norvège " .
Alors que se déroulent les exercices " COLD RESPONSE 2010 " , je vous propose les deux premières parties de ce documentaire Allemand ainsi que deux documentaires Allemands d'époque .
Les " constantes géopolitiques " sont plus que jamais d'actualité dans cette région puisque l'on peut noter cette année une imposante Task-Force amphibie Britannique , hier pour " couper la route du fer " et aujourd'hui pour veiller sur les champs pétrogaziers off-shore Norvègiens .






Repost 0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 00:57

Une fois de plus , une image parle plus que mille mots .

 

 

http://www.stoletie.ru/upload/iblock/461/1256829393_x_472dbbee_preview.jpg?rand=73597867

Repost 0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 14:17
MOSCOU, 5 décembre - RIA Novosti
Les célébrations du 68ème anniversaire de la contre-offensive des troupes soviétiques aux portes de Moscou ont commencé samedi dans la capitale par un dépôt de gerbes à la Tombe du soldat inconnu et au pied du monument au maréchal Gueorgui Joukov, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

"Nous devons tout, même notre vie, aux vétérans", a déclaré devant les journalistes Iouri Rosliak, maire adjoint de Moscou, participant à cette cérémonie traditionnelle.

Le mémorial à la Bataille de Moscou (1941) est érigé au coeur du Jardin d'Alexandre, près du Kremlin. Il fut inauguré en décembre 1966 afin de célébrer le 25ème anniversaire de cette bataille, qui fit entre 650.000 et 1.280.000 victimes au sein de l'Armée rouge mais qui en fut également sa première victoire majeure sur la Wehrmacht.

La bataille de Moscou, plus précisément la période de la fin 1941 et du début 1942, a changé le cours de la guerre. Lancée le 5 décembre 1941, l'offensive soviétique aux portes de la capitale a marqué l'échec de la doctrine hitlérienne de la "guerre éclair".

Note de l'Editeur :
Dans son ouvrage " Barbarossa " consacré à la guerre sur le front de l'Est , l'écrivain militaire pro-Nazi Paul Carell rend un vibrant hommage au rôle des troupes spéciales du NKVD , présentées souvent comme des sicaires par opposition aux soldats de l'Armée Rouge , dans la défense de Moscou .
Celles-ci organisées en commandos ont joué un rôle essentiel dans la lutte contre les blindés Allemands .

Repost 0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 14:36
J'interviendrais ce soir  sur les ondes de" Radio - Galere " à partir de 20 h30 .
 
le mercredi 25 novembre 2009
de 20 h a 21 h 30 sur Radio Galère 88.4fm
COMAGUER sur Radio Galère 88.4 FM

Retour sur l’histoire de la seconde guerre mondiale

L’arrêt des combats de la première guerre mondiale en 1918 et les traités qui vont suivre n’ouvrent aucunement une période de paix. Tout au contraire, le bref « entre deux guerres », comme on le nomme à tort, est une période de grande instabilité : crises sociales, affrontements politiques majeurs, renversement de régimes, guerres locales, guerres civiles, traités bafoués, alliés trahis, tout concourt au déclenchement de la seconde.

Pourtant, trop fréquemment, il est proposé aux opinions publiques de faire d’un unique évènement le point de départ de cette nouvelle guerre. Cette technique, manipulatoire, a l’avantage de réduire l’ample tragédie à une seule scène, soigneusement choisie, et de pouvoir ainsi présenter au public un combat simplifié où il sera facile de désigner un bon et un méchant.

Nous reviendrons donc sur diverses commémorations récentes qui montrent que plus d’un demi-siècle plus tard les classes dirigeantes de nos pays continuent à pratiquer ce genre de déformation de cette période de l’Histoire.

Il est 22 h 00
Voilà , l'emission est terminée et elle a duré un petit plus longtemps que prévu et nous n'avons pas eu le temps de traiter tous les sujets envisagés :
- La Pologne de 1919 à 1939 qui a été " expédiée " en 15'
- La guerre dans l'extrême-orient ou il a fallu aussi " faire court " en " shuntant " sur le Japon des années 20-30 , ou du moins en ne disant que 20% de ce qu'on voulait y dire .
- La guerre d'Ethiopie
- La guerre du Chaco

En tout  cas elle va déboucher sur un projet : Donner des références que chacun pourra consulter et , peut être  créer un site de " ré-information " sur l'histoire .



Repost 0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 22:16
Deux livres datant de 1939 écrits par le journaliste Britannique Bertam de Colonna :
- Czecho-Slovakia from the inside
- Poland from the inside



Repost 0

Liens