80eme anniversaire de la bataille de france

Publié le 22 Mai 2020

Et ils arrivent sur le mont le cinquième jour : il s'appelait Théchès. À peine les premiers arrivés en eurent-ils atteint le sommet, qu'un grand cri s'éleva. A ce bruit Xénophon et ceux de l'arrière-garde s'imaginèrent que l'ennemi les attaquait aussi en tête, car ils étaient suivis en queue par les gens du pays qu'ils avaient brûlé; ils en avaient même tué, capturé plusieurs dans une embuscade; ils avaient pris aussi des boucliers, une vingtaine, couverts de cuir de bœuf non tanné, qui avait encore son poil. 

Comme les cris grandissaient à mesure qu'on approchait, que les gens qui ne cessaient d'arriver se précipitaient en hâte vers ceux qui ne cessaient de crier, et que la clameur devenait plus retentissante à mesure que grandissait leur nombre, Xénophon jugea qu'il se passait quelque chose qui n'était pas ordinaire; il saute sur son cheval, prend avec lui Lykios et ses cavaliers, s'élance au secours. Et voilà que bientôt ils entendent les soldats qui criaient : « La mer ! La mer ! ». Le mot volait de bouche en bouche.

Tous prennent alors leur élan, même ceux de l'arrière-garde; les attelages couraient, et aussi les chevaux.

Quand tout le monde fut arrivé sur le sommet, alors ils s'embrassaient les uns les autres, ils embrassaient aussi les stratèges et les lochages, en pleurant. Et tout à coup, sans qu'on sût qui en avait donné l'ordre, les soldats apportent des pierres et dressent un grand tertre. Ils y accumulent en tas des peaux de bœuf non tannées, des bâtons et les boucliers d'osier qu'ils avaient capturés." 

 

Xénophon, Anabase, 4, 7

21 mai 1940 - Noyelles   :  Θάλαττα ! θάλαττα !
21 mai 1940 - Noyelles   :  Θάλαττα ! θάλαττα ! 21 mai 1940 - Noyelles   :  Θάλαττα ! θάλαττα !
21 mai 1940 - Noyelles   :  Θάλαττα ! θάλαττα !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Mai 2020

Pour invoquer une intercession Divine et que la Main du Seigneur arrête le flot des Panzerdivisionen dans les plaines de France . Ceux qui durant des années n'auront cessé de manifester leur haine du Catholicisme iront prier à Notre-Dame l'intercession de celle qu'ils n'ont JAMAIS cessé de souiller par leurs propos , la Vierge-Marie  . Ils le feront en défilant devant une haie d'honneur de troupes Musulmanes Tcherkesses sur le parvis de la Cathédrale .

 

19 mai 1940 : Le ban et l'arrière-ban de la ripoublique laïcarde Franc-Maçonne va prier à Notre-Dame ....19 mai 1940 : Le ban et l'arrière-ban de la ripoublique laïcarde Franc-Maçonne va prier à Notre-Dame ....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Mai 2020

Vous qui me lisez - encore -  vous savez que j'ai cette habitude de dire que l'histoire se repète deux fois :  La première comme une tragédie et la seconde comme une bouffonnerie . Je ne serai pas le premier à faire le parallèle de la tragédie que nous vivons avec la campagne de France de 1940 . Il y a quelques années un médecin l'avait déjà d'ailleurs fait à propos de l'épidémie de H1N1 en citant l'ouvrage de Marc BLOCH .

J'ai bien peur que cette histoire ne se repète une deuxième fois avec la commission d'enquête parlementaire que l'on nous annonce sur la gestion de la crise du Covid-19  et qui me fait penser à l'exercice de dédouanement national des responsables de notre défaite de 1940 qui se déroula en France entre 1946 et 1951 que fustige Jacques-Benoist MECHIN dans son " 60 jours ..." : Une commission où les commissaires - les députés - se comporteront avec déférence et interrogeront à décharge les politiques au pouvoir et les militaires aux commandes de nos armées dans les années qui précédérent la défaite de 1940 mais qui se comporteront de manière inquisitoriale avec ceux qui auront collaboré avec le  " régime " de Vichy : La Commission chargée d'enquêter sur les évènements survenus en France de 1933 à 1945 . 

De la même manière cette crise ayant été une crise internationale il serait nécessaire d'interroger des responsables étrangers - et en particuliers Chinois - sur les informations qui avaient été fournies à nos diplomates sur l'existence et la virulence de ce virus . On ne peut que faire le lien avec les informations dont a disposé notre diplomatie 48 h avant l'attaque du 10 mai 1940 sur des colonnes blindées Allemandes de plusieurs dizaines de kilomètres dans la région des Ardennes ...

L'un des moments forts de cette commission fut la démission le 27 mars 1947 , soit pratiquement aux débuts des travaux ,  de l' Abbé Pierre , reprochant à ses membres de manquer d'honnêteté .... On verra avec interêt s'il se trouvera un député pour suivre ses pas . J'en doute fort !

 

 

 

Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 . Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 . Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 . Covid-19 - Coronavirus : Commission d'enquête parlementaire sur les évènements survenus en France et dans le monde entre novembre 2019 et juillet 2020 .
Lettre de démission de l'Abbé Pierre de la commission de l'Assemblée Nationale chargée d'enquêter sur les évènements survenus en France et dans le monde entre 1933 et 1945 .
Lettre de démission de l'Abbé Pierre de la commission de l'Assemblée Nationale chargée d'enquêter sur les évènements survenus en France et dans le monde entre 1933 et 1945 .

Lettre de démission de l'Abbé Pierre de la commission de l'Assemblée Nationale chargée d'enquêter sur les évènements survenus en France et dans le monde entre 1933 et 1945 .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

J'avais déjà écrit cet article en janvier 2018 lors de la sortie de ce film.

Ciné+ Premier vient de le rediffuser ce soir mettant fort à propos le jubilé du 80éme anniversaire de la bataille de France . Je vous remets ici cet article en y ajoutant l'élément manquant , le " De Gaulle " avec Lambert WILSON  que la crise du Covid-19 a empêché ! On ne peut que regretter que Dunkerque de Christopher NOLAN ait été diffusé il y a quelques semaines sur la même châine ! 

Un autre film sur ces " Soixante jours qui ébranlèrent l' Occident " . Après le sublimissime Dunkerque de Christopher NOLAN au mois de Juillet 2018 voici le nom moins magistral  Les heures sombres de Joe WRIGHT . A voir bien sûr en VOSTF pour apprécier le magnifique travail de composition vocale de Gary OLDMAN .

Ce film est aussi une magnifique leçon de conduite morale et politique pour ceux qui de nos jours prônent l' appeasement et même face à l'Islamisme , ce Nazisme du XXI éme siècle . C'est aussi un hommage à la " puissance du verbe " comme en témoigne la remarque piteuse de Lord HALIFAX après le discours final de Winston CHURCHILL : " Il a mobilisé la langue et les mots ! " Le recours de Winston CHURCHILL à cette  " puissance du verbe " est est d'ailleurs plusieurs fois évoqué au cours du film , en particulier aux moments les plus cruciaux où il ne semble plus avoir prise sur le cours des événements et l'on ne peut que mesurer la différence par rapport à nos chefs politiques , que ce soit le chef de l'état ou des agitateurs de l'opposition , dans le cadre de la crise qui nous frappe . Il nous interroge aussi sur la nécessité d'introduire un "Grand oral " lors des épreuves du baccalauréat et de la manière de construire cette épreuve . 

 

Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident [ 2 ]  : Les heures sombres de Dunkerque .
Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident [ 2 ]  : Les heures sombres de Dunkerque .Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident [ 2 ]  : Les heures sombres de Dunkerque .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Mai 2020

En matière d'histoire et plus particulièrement d'histoire militaire il faut toujours dans la mesure du possible se rendre sur les lieux pour comprendre ce qui s'est passé .

Ce serait le cas par exemple pour les élèves de l'école militaire de Saint-Cyr qui se rendraient dans le cadre de leus études à l'usine textile de l'Espérance à Floing prés de Sedan pour comprendre ce qui s'y est passé un 13 mai 1940 . La première fois que je me suis rendu sur la Meuse à Sedan c'était il y a trente ans . 

Lorsque l'on évoque la manoeuvre Dyle-Breda on pense à un cours d'eau comme la Seine à Paris à défaut du Mississipi à Bâton-Rouge ou de l'Amazone à Manaus ! Il n'en est rien . C'est presque un ruisseau que l'EM Français considérait comme une " coupure " ! La Meuse à Sedan est plus large ...

 

En guise d'ouvrage pour analyser cette opération et en complément de ceux que je vous ai proposé , le livre " Les panzers passent la Meuse ". Je vous ai déjà présenté dans cette collection celui sur la déclaration de guerre . 

10 mai 1940 - 13 mai 1940 : Se retrancher derrière la Dyle ou franchir la Meuse à Floing .
La Dyle La Dyle
La Dyle

La Dyle

La Meuse à Floing
La Meuse à Floing La Meuse à Floing

La Meuse à Floing

Jeunes pionniers sur la Dyle ( photo du domaine public floutée  )  et pionniers plus âgés sur la Meuse ! Jeunes pionniers sur la Dyle ( photo du domaine public floutée  )  et pionniers plus âgés sur la Meuse !

Jeunes pionniers sur la Dyle ( photo du domaine public floutée ) et pionniers plus âgés sur la Meuse !

Les panzers passent la Meuse.Les panzers passent la Meuse.

Les panzers passent la Meuse.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Mai 2020

ll convient ici de mettre fin à un mythe degôlliste ! Il ne s'agit pas ici d'une "offensive" , d'un " sursaut " comme on peut le lire mais bien d'une simple opération de retardement dans le cadre d'une stratégie défensive . Les blindés de la IV éme D.C.R.  ne devaient que s'interposer " en rideau "  face aux forces Allemandes pour permettre à la 6éme armée du Gal. TOUCHON de " colmater " la brêche ouverte par le double retrait des unités sous le commandement des généraux CORAP - 9éme armée -  et HUNTZIGER - 2éme armée -  comme une porte dont les deux battants s'ouvrent - en se déployant sur la ligne ROCROI - LÊPROU LES VALLÉES -  SIGNY L'ABBAYE - POIX-TERRON

Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral ! Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral !
Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral !
Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral !
Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral !
Montcornet : C'est ainsi que commandait Mongénéral !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Mai 2020

Aprés 6 mois de PICON-Bière™ et de belote ...

 

13 mai 1940 , BULSON ( 08 ) devient la patrie de l'athlétisme Français .
Pour reconstituer la campagne de mai 40 chez soi , les accessoires indispensables à tout bon wargamePour reconstituer la campagne de mai 40 chez soi , les accessoires indispensables à tout bon wargame
Pour reconstituer la campagne de mai 40 chez soi , les accessoires indispensables à tout bon wargamePour reconstituer la campagne de mai 40 chez soi , les accessoires indispensables à tout bon wargame

Pour reconstituer la campagne de mai 40 chez soi , les accessoires indispensables à tout bon wargame

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Mai 2020

En organisant un match de foot pour détendre sa garnison sur les superstructures de l'ouvrage ! C'est du moins la thèse développée par Émile BRAVO dans " L'espoir malgré tout " Je laisse à l'auteur la responsabilité de cette audacieuse hypothèse historique !...Des membres de l'équipage avaient en effet demandé à ce que les superstructures ne soient pas minées pour pouvoir y jouer au football ...

 

10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael 10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael
10-11 mai 1940 : Comment Fantasio a permis la chute du fort d'Eben-Emael

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Mai 2020

Je vous ai déjà entretenu dans un article précédent de la manière dont les petits nenfants Allemands se sont préparés au franchissement de la Meuse à Sedan .

Il est temps pour nous comme toutes les années jubilaires - et non pas jubilatoires - de relire quelques ouvrages de base . Et peut-être plus en cette année jubilaire du  75éme anniversaire de notre déroute militaire et politique qui a forgé notre classe politico-militaire durant les " trentes glorieuses " mais qui continue encore de formater inconsciemment les modes de prise de décision de nos chefs politiques et militaires.  . 

La tenaille , Chef !

La tenaille , Chef !

Je vous propose bien sûr de lire chaque jour , pendant deux mois jusqu'au 10 juillet 2020 le livre de base pour apréhender cette période : " Soixante jours qui ébranlèrent l' Occident  " de Jacques BENOIST-MÉCHIN. C'est le minimum minimorum et je pense qu'il est inutile de présenter ni l'auteur , ni l'ouvrage  ! C'est le seul et véritable " Témoignage sur une catastrophe " digne de ce nom  , titre usurpé par un général Britannique pour son livre sur cette période et ces événements tragiques ! 

Il peut s'accompagner pour suivre la conduite des opérations sur le terrain avec la même dose des " Les dossiers secrets de la France contemporaine - Le désastre de 1940 - La Guerre éclair " de Claude PAILLAT paru aux éditions Robert LAFFONT au milieu des années 70 . Tout comme pour le livre de Claude GOUNELLE l'auteur a pu s'entretenir avec des témoins et des acteurs du drame et l'auteur tout comme la collection sont considérés comme " sulfureux " . Claude PAILLAT fut le premier grand auteur historique à considérer dans " 1919 - Les Illusions de la gloire " que  la visite du Président Woodrow WILSON en France en 1919 et sa rencontre avec des syndicalistes peut être considérée comme les débus de l'Atlantisme chez nous . Il est aussi le premier grand auteur a montrer notre asservissement géostratégique , politique et économique aux Etats-Unis dans " La France dans la guerre Américaine " . Avec Christian BERNADAC c'est l'un des deux auteurs Français sur cette période qui est le plus ostracisé par la communauté des " sachants " et c'est pour cette raison qu'ils faut les lire : Ils ont eu accés aux personnes et aux documents et ils vous les livrent à VOTRE jugement ! 

Mon but ici n'est pas de faire une ressassée de l'initiative de FR3 qui cite en référence des historiens révisionnistes comme Karl-Heinz FREISER , Philippe MASSON ou encore mieux Dominique LORMIER qui fait du Colonel Alphonse GOUTARD mais en pire ... 

Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .
Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .

Enfin vous disposez d'innombrables livres parus sous le " régime de Vichy " - en particulier aux Editions ARTHAUD de Grenoblesur cette terrible période . Des témoignages de la bravoure de nos soldats sur terre mais aussi dans les airs ou des plaidoyers pro domo d'officiers et de politiques qui ont cherché à laver sur du papier rationné et avec de l'encre rationnée leur incompétance , leur lâcheté ou parfois et plus souvent qu'on ne le pense les deux à la fois !

Je vous ai fait une photo d'une toute petite partie de ma bibliothèque personnelle. Je tiens à y signaler deux livres tout particuliérement dans deux registres tout à faits différents . 

Le premier est justement " Fantassins sur l'Aisne " de Lucien CARRON publié aux Editions ARTHAUD - Grenoble était alors en zone librequi montre l'abnégation jusqu'au sacrifice ultime de nos fantassins . Signalons ici pour mémoire le comportement héroïque durant cette période de deux figures de la télévision des années 60-80 : Léon ZITRONE et Guy LUX . Le second est " Le radeau de la méduse " du militant communiste Léon MOUSSINAC . Ce livre décrit l'évacuation sur ordre du Ministre de l'intérieur  Georges ROTSCHILD aka MANDEL des prisonniers politiques - communistes et neutralistes de droite - des prisons de la Santé et du Cherche-Midi et évoque l'éxecution par l'armée Française ou des gardes mobiles de certains d'entre-eux sur les rives du canal du Loing  .

 

Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .
Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .
Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .
De l'héroïsme bien sûr mais aussi beaucoup de lâchetés et d'incompétances et souvent des deux  !
De l'héroïsme bien sûr mais aussi beaucoup de lâchetés et d'incompétances et souvent des deux  !

De l'héroïsme bien sûr mais aussi beaucoup de lâchetés et d'incompétances et souvent des deux !

 

Pour le film je ne vous propose pas " La 7éme compagnie " mais une version en mai 40 de " Le désert des Tartares " , " Un balcon en forêt " d'après le roman de Julien GRACQ .Nous sommes il y a 80 années et 48 heures . Vous y retrouverez Jacques VILLERET - certainement le bidasse de mai 1940 le plus véridique du cinéma - mais aussi la " gueule " d' Yves ALFONSO . On notera la démarche du réalisateur  Michel MITRANI sur " cette guerre dont on ne veut pas parler en France "

Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .Du 10 mai 2020 au 10 juillet 2020 comment commémorer avec Jacques BENOIST-MÉCHIN la déroute de l'armée Française en 1940 .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Mai 2020

Nous fêtons aujourd'hui un jubilé , le 75éme anniversaire de la victoire du 8 mai 1945 . Je préfère parler d'un autre anniversaire , tout juste distant de 5 ans et 48 heures : Les 80 années de notre déroute militaire du 10 mai 1940  .

De nombreux événements devaient couvrir dans le Grand-Est , dans l'Aisne et jusque dans le Dunkerquois et la Somme les célébrations de ces batailles du 10 mai 1940 au 5 juin 1940 . Je comptais y assister . Elles ont été malheureusement annulées en raison de l'épidémie de Coronavirus qui frappe plus particulièrement ces régions .

C'est toujours facile de refaire l'histoire à posteriori , en particulier pour rechercher les prémices d'un événement que l'on considérait comme imprévisible dans le domaine militaire . Je ne serai pas le premier à vous démontrer que notre défaite du 14 mai 1940 était " prévisible " mais peut-être je serai le premier à vous affirmer que cinq années avant le 10 mai 1940 de jeunes enfants Allemands pouvaient s'entrainer à franchir la Meuse à Sedan dans leur chambre à coucher !

Je pense que tous mes - derniers - lecteurs connaissent la manière dont se déroula le désastre du 10 mai 1940 et comment la Meuse fut franchie  le 14 mai 1940 .  

Au besoin je vous fournis trois livres " de base " que je considère comme les meilleurs sur le dossier à défaut d'être les plus récents . Leurs auteurs ont le mérite d'avoir rencontré les témoins et acteurs même de cette opération car nous sommes souvent à peine 25 ans après les faits. L'avocat Claude GOUNELLE les a vécus . Je regrette juste de ne pas l'avoir rencontré car il est décédé à Marseille il y a à peine cinq ans ... 

Ce serait comme écrire aujourd'hui  sur les " événements " du Rwanda survenus en 1994 ou sur la guerre en Ex-Yougoslavie .

 

Avant de vous montrer ces documents époustouflants quand on connait la suite de l'histoire je vous propose un autre document qui prend toute sa valeur ... Huit années plus tard !

Il s'agit de la description des manoeuvres de la Reichswehr d'octobre 1932 dans la région de Francfort et sur la rivière Oder . Ces photos publiées dans l' hebdomadaire " Miroir du monde " N°136 du 1er octobre 1932 on aurait pu les prendre huit années plus tard dans l'est de la France : Un véhicule blindé sur un ponton qui franchit l'Oder et des fusillers-motocyclistes qui analysent une carte pour préparer la progression d'une colonne motorisée .

 

8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !

Le second document constitue le coeur de cet article : Ce sont les photos du catalogue 1937-1938 de la firme Hausserqui produisait les jouets Elastolin™ tant prisés des collectionneurs dont je fais partie . Les jeunes Allemands disposaient de sets complets pour simuler dans leur chambre un franchissement de rivière ou de fleuve , que ce soit par un ponton ,  un pont à structure triangulée ou par des petits canots pneumatiques pour l'infanterie ! Ils pouvaient aussi organiser la progression d'une colonne motorisée , selon la fortune de leurs parents .Ces jeux sont loin d'être des " jeux " mais sont de véritables " outils pédagogiques " dans la mesure où ils abordent la notion de " classe de franchissement " .

Je profite ici de cet article pour exorciser un " traumatisme "  qui m'a " perturbé " toute ma jeunesse : Mon grand-père m'avait acheté tout minot un numéro de " L'histoire controversée de la seconde guerre mondiale "des Editions ATLAS . Celui consacré à la bataille de Sedan montrait en couverture un blindé Allemand débouchant sur un talus bordant le fleuve . J'ai ainsi cru jusqu'au moment où je me suis intéressé " sérieusement " à l'histoire militaire que les blindés Allemands étaient amphibies . C'est aussi de cette manière que cette bataille me fut présentée par mes profs d'histoire-géo !

8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats ! 8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
Faire un pont ! ...Faire un pont ! ...
Faire un pont ! ...Faire un pont ! ...

Faire un pont ! ...

Ce qui fait la différence entre les adultes et les enfants c'est la taille des jouets !
Ce qui fait la différence entre les adultes et les enfants c'est la taille des jouets ! Ce qui fait la différence entre les adultes et les enfants c'est la taille des jouets !

Ce qui fait la différence entre les adultes et les enfants c'est la taille des jouets !

Maintenant les livres !

Le premier n'est pas le livre de deux historiens mais d'un comptable et d'un représentant amateurs d'histoire et en particulier d'histoire militaire . Il s'agit de " Dix erreurs , une défaite " de Georges BEAU et Léopold GAUBUSSEAU  paru aux Presses de La Cité en 1967 .

Il s'agit d'un livre qui traite des cinq premiers jours de la percée Allemande et qui eut le premier la lourde tâche de réhabiliter le général André CORAP . Les auteurs sont vipérins lorsqu'ils se moquent des services du chiffre de l'Etat Major du général Maurice GAMELIN au château de Vincennes : Ceux ci perdaient parfois plusieurs dizaines de minutes pour chiffrer les informations sur les positions Allemandes transmises par notre aviation de reconnaissance ( Il y en avait une , si ! ) avant de les transmettre aux unités du front  . Dont le service du chiffre perdait autant de temps à déchiffrer le message et tout ceci pour que les Allemands ne prennent pas connaissance des positions qu'ils n'occupaient parfois plus depuis 24h ou 48h !

 

Le second livre est "THE " classique qui a servi de livre de référence pendant au moins vingt  années sur l' " affaire " du franchissement de la Meuse et des combats qui s'y sont déroulés . Il s'agit de " Sedan , mai 1940 " de l'avocat et historien Claude ( PETIT-) GOUNELLE publié aux Presses de la Cité en 1980 pour le 40 éme anniversaire des combats .

Bien entendu ce livre ne peut s'apprécier pleinement que s'il s'agit celui avec la couverture rouge , sans aucune illustration . J'y ai eu le plaisir d'y retrouver le 16éme GC .

 

Le troisième livre est beaucoup  plus technique et a été écrit par un militaire . C'est pour cette raison que je le mets en dernier et que je vous en parle " pour la soif " .

Il s'agit de " 1940 ,  La guerre des occasions perdues " du colonel Adolphe GOUTARD  paru en 1956 chez HACHETTE . La thèse centrale de ce livre , préfacé par Mongénéral himself excusez du peu  , est de d'imputer au haut commandement Français nos défaites malgré un appareil militaire supérieur , selon lui , à l'appareil militaire Allemand . Celui-ci était en 1940 en fait une '" grenouille qui avait voulue se faire aussi grosse qu'un boeuf " selon le colonel GOUTARD et qui était loin d'en avoir la force ! Il affirme même en conclusion qu' "il y a peu d'exemples dans l'Histoire d'une telle surrestimation de la force de l'adversaire "  Le colonel GOUTARD explique une des causes tactiques principales de notre défaite selon lui :  La rupture des " bretelles " . Les " bretelles " ce sont les liaisons que le commandement central doit mettre en place pour préserver la " continuité " du front entre des unités qui subissent de manière différente la pression de l'ennemi  . C'est encore mieux quand ce sont les commandants des unités concernées qui s'en occupent ...Nota : Il s'agit d'une notion différente de la " position en bretelle " .

8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !
8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats ! 8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !

Enfin , avant de vous parler dans un autre article des livres sur la campagne de mai 1940 , je vous propose " La gamelle dans le dos " de Robert AUBOYNEAU et Jean VERDIER paru en 1972 chez Arthème FAYARD . Tous les deux ont vécu cette campagne de 1940 , le comédien et le célèbre médecin militaire et ils nous la décrivent jusqu'au rembarquement de Dunkerque dans un style " septièmecompagniesque"

 

8 mai 1945 : Comment les petits enfants Allemands ont préparé notre déroute militaire du 10 mai 1940 ? En jouant aux petits soldats !

Voir les commentaires

Repost0