80eme anniversaire de la bataille de russie

Publié le 23 Octobre 2022

Il y a 20 ans débutait l'attaque terroriste au théâtre DUBROVKA lors de la représentation de la comédie musicale " NORD- OST " ou " Норд-Ост " . Comme je l'ai déjà écrit dans ce blogue cette comédie qui se déroule en partie durant la Seconde-Guerre Mondiale était basée sur la nouvelle " Dva Kapitana " et la série éponyme Soviétique de 1976 et a pour trame les expéditions polaires Russes - pré 1918 - dans l'Arctique puis le siège de LENINGRAD  .

En 1912 , une expédition à bord du Sainte Anna -  Святая Анна - menée par Georgui  BROUSILOV - Георгий Львович Брусилов -  avait pour mission de réaliser la première traversée le long de la Route Maritime Nord de l'Europe vers l'Asie .

Au bout de deux ans durant le printemps 1914 , pris par les glaces dans la Mer de Kara , des membres de l'expédition décident de quitter le navire pour gagner la terre ferme , seuls deux d'entre eux Valerian ALBANOV et Alexander KONRAD survivront et parviendront à atteindre la Terre de François Joseph .

 Alexander KONRAD écrira ses mémoires qui ont servi de base à la préparation de l'expédition .

Plusieurs mystères demeurent : Pourquoi seulement une partie de l'équipage qui a survécu au scorbut a t'il quitté le navire ? Des hypothèses suggèrent une querelle entre le capitaine et le navigateur à propos de la seule femme de l'expédition , l'infirmière Yerminia ZHDANKO.

Le destin des hommes demeurés à bord du Sainte Anna demeure lui aussi inconnu . Certains historiens suggèrent que le navire libéré des glaces en 1915 a  été coulé par un submersible Allemand lors d'un trajet de retour vers Saint-Pét.... PETROGRAD  .

En juillet 2010 Yekaterina POPOVA de la Société Russe de Géographie avait d'annoncé que des restes humains et des artéfacts , des lunettes de soleil faites à partir d'un culot de bouteille [ une astuce redécouverte par Paul-Emile VICTOR en ...1942 ] , des chaussures de neige , des cartouches et des fusils datés de 1910-1911 ainsi des couverts gravés attribués à Pavel SMIERENIKOV  - un des membres de l'expédition - avaient été découverts .

L'expédition de BROUSILOV a profondément marqué la culture populaire Russe liée à l'Arctique .

Elle a inspirée à l'écrivain Soviétique Veniamin KAVERINE , la nouvelle " Dva Kapitana " [ Prix Staline 1946 ]

Le témoignage d'une rescapée est disponible sur Izvestia

. Dans cette interview de Komsomolskaya Pravda le colonel - à la retraite - du FSB Vitaly DEMIDKINE décrit la préparation et l'exécution de l'assaut et confirme la radicalité des terroristes . Il justifie l'utilisation d'un gaz soporifique et pointe le rôle néfaste de la presse qui a révélé aux terroristes  la présence de commandos sur le toit d'un immeuble lors d'une mission de reconnaissance . L'option d'un assaut par les toits a donc du être abandonnée et la solution du gaz soporifique utilisée !  Il reconnaît aussi que cette opération peut difficilement être qualifiée de " succès " mais il est l'un des seuls qui a réellement le droit de le dire ... 

Contrairement à ce qu'avait affirmé alors le MSM Occidentalien et en particulier Français qui a pris fait en cause dés le début pour les terroristes , celles-ci n'avaient aucune intention de négocier et étaient venues pour tuer : Le pédiatre Leonid ROCHAL qui s'était proposé comme médiateur et soignant l'avait alors confirmé ce qui l'a ostracisé auprès de ce MSM Occidentalien  . Il revient sur sa geste d'alors toujours dans Komsomolkkya Pravda   . Ce terrible attentat  a même donné lieu à la " création" d'une pièce de théâtre au message justifiant l'action des terroristes et se faisant leur porte-voix  ! 

Il faut noter ici que ce MSM Occidentalien et en particulier Français continue de soutenir ce terrorisme Caucasien . Le Monde™  parle ainsi dans son édition de ce jour de " rebelles Tchétchènes " pour désigner les terroristes qui ont placé une " bombe sale " au Césium en 1995 dans un jardin d'enfants de Moscou .

Je me souviens : Il y a 20 ans ,  l'attentat terroriste de " Nord-Ost Норд-Ост "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Novembre 2021

J'ai déjà évoqué sur ce blog il y a tout juste un mois les publications des services de sécurité Russes dans le contexte de tensions renouvelées autour de l'archipel des Kouriles .

Ces publications tendent à mettre en avant  le militarisme Japonais et les volontés expansionnistes Nippones durant la Seconde Guerre Mondiale contre l'URSS .

De nouveaux document viennent d'êtres publiés par le FSB qui détaillent de manière précise les plans d'agression Japonais contre l'URSS en 1940 et 1941 . Ces documents montrent la parfaite connaissance par les renseignements Soviétiques des services de renseignement Nippons et de la hiérarchie militaire Japonaise  ,de leur plan connu sous le nom de Kan-Toku-En , de leurs tentatives de recrutement d'agents au sein de la diaspora émigrée "Russe" - En fait surtout des Oukraïniens et des autres nations de l'URSS - ainsi que de la répression contre  les patriotes Chinois au MANDCHOUKOUO .

L'un des points les plus intéressants de ces nouveaux documents est la préparation par les chefs militaires Japonais de commandos - Senpondan - d'environ 15 à 30 hommes recrutés pour mener des actions de sabotage , de destructions et d'espionnage sur les arrières de l'Armée Rouge . L'ensemble de de ces groupes aurait représenté une force de 3000 à 4000 hommes .

Ces révélations sont issues de l'interrogatoire par le SMERSH le 9 février 1946 de l'ancien chef de l' organisation patriotique Nippo-Mandchou KIO-WA-KAI , le lieutenant-général Mitsuharu MIYAKE . Cette organisation servait de vivier de recrutement à ces commandos . 

La possibilité d'une agression japonaise contre l'URSS a été décrite dans des livres Soviétiques, dés le début des années 30 , trop peu selon le président de l'Union des Ecrivains Soviétiques d'alors . Toutefois l'hypothèse de groupes de saboteurs sur les arrières de l'Armée Rouge n'a jamais été évoqué et constitue depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale un des axes de la préparation des forces armées Soviétiques puis Russes . 

Les Annales politiques et littéraires du 25 avril 1937 font sous la plume d'André PIERRE ( 1887 - 1966 ) une recension du livre de Piotr PAVLENKO ( 1899-1951 ) " En Orient "  qui est la chronique - " fiction militaire " - d'une guerre Soviéto-Japonaise .Il note qu'au Japon une littérature beaucoup plus belliciste existait à cette époque .Ce plan Kan-Toku-En  et ses différentes variantes  est connu depuis longtemps par les historiens et la publication de ces documents est clairement à considérer dans un contexte de tensions accrues entre la Russie et le Japon .

 

Au camarade STALINE

Au camarade STALINE

Le jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSS
Le jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSS
Le jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSS
Le jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSS
Le jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSSLe jour du Samouraï : Le FSB déclassifie les plans du " Barbarossa " Japonais contre l'URSS
" Mort aux samouraïs " " Mort aux samouraïs "

" Mort aux samouraïs "

Le général Mitsuharu MIYAKE aurait très bien pu servir de modèle à MUTSUHIRATO ! Le général Mitsuharu MIYAKE aurait très bien pu servir de modèle à MUTSUHIRATO !

Le général Mitsuharu MIYAKE aurait très bien pu servir de modèle à MUTSUHIRATO !

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires