80eme anniversaire de la grande guerre patriotique

Publié le 9 Juillet 2021

A l'occasion du 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique les services de renseignements Russes viennent de publier des documents du renseignement Soviétique concernant les projets de bombardement des installations pétrolières de Bakou fin 1939-début 1940 .

Cette publication est loin d'être anodine car elle s'inscrit parfaitement dans le context d'un regain de tension en Mer Noire et dans le Caucase ( Guerre Arménie-Azerbaïdjan ) entre l'URSSIE et l'alliance Franco-Anglaise et dans le continuum historique de la Guerre de Crimée et même de l'invasion de la Russie par les hordes Napoléoniennes . Elle est aussi parfaitement raccord avec la nouvelle doctrine de sécurité nationale Russe . 

Ces documents concernent les projets de bombardement des installations pétrolifères de BAKOU connue sous le nom d' " Opération PIKE ". L'historicité de cette opération n'est bien sûr pas à remettre en cause et de nombreux ouvrages ont été publiés sur ce sujet bien qu'ils soient confidentiels . Il faut toutefois rappeler que leur divulgation date de 1942 dans le petit opuscule de Paul ALLARD : " Les plans secrets du GQG pendant la guerre " . Celui-ci a été écrit à partir des archives découvertes par les Allemands dans un wagon à la Charité sur Loire . Cela ne s'invente pas : Au milieu de bouteilles de pinard !

Plusieurs éléments intéressants dans la publication de ces archives Soviétiques  :

- Une flotte d'invasion de la Marine Nationale et de la Royal Navy devait se concentrer à Beyrouth . La concentration des troupes terrestres devait se faire en Syrie alors sous mandat Français . Ceci démontre le caractère stratégique du " Levant " comme plateforme de projection contre l' URSSIE . Lors des projets de bombardement de Damas par l'aviation Française en 2013 des analystes militaires Russes avaient souligné ce caractère stratégique en rappelant le précédent de l' " Opération PIKE " justement . Il faut noter que des vols de reconnaissance ont été effectués par la Royal Air Force à partir de l'aérodrome Irakien d'HABBANIYA .

- Des immigrés des diasporas Caucasiennes en France ( les " Peuples Montagnards " , très probablement des Circacssiens ) leurs noms sont donnés , ont été recrutés par le " Deuxième Bureau " pour à la fois guider les troupes d'invasions Franco-Anglaises et organiser des troubles séparatistes . Ces stratégies continuent d'être actualité avec les liens révélés des SR Français avec des extrémistes Arméniens au Haut-Karabakh  et le soutien du gouvernement Français aux séparatistes " Itchkériens " durant la deuxième guerre de Tchétchénie au début des années 2000. Le " chef " de ce groupe est  identifié comme Henry LÉMERY qui a fondé une association anticommuniste  barbouzarde très probablement Prométhéiste : Société des amis de la Russie nationale .

Tout comme en 1939 et 1940 des députés et des sénateurs soutiennent aujourd'hui la subversion en Russie et en Biélorussie ! 

- Pour organiser la subversion en URSS et dans le Caucase le " Deuxième Bureau " comptait aussi sur une partie de l'immigration Russe Blanche . Une partie seulement car une autre partie , minoritaire , était ralliée aux thèses Eurasistes .

- Les ports Soviétiques de la Mer Noire de TUAPSE et de BATOUMI devaient être bombardés . Une fois de plus l'actualité de ces documents - des " constantes géopolitiques et stratégiques " - est incroyable ... 

Aujourd'hui le renseignement Français peut toujours certainement s'appuyer sur les réseaux Navalnystes , des " réfugiés politiques " ou des organisations drouâdelômistes . Ceci est bien sûr valable pour la Biélorussie . Tout comme alors une des missions de ces Russes de la diaspora était de trouver des relais au sein de la " société civile " Soviétique - aujourd'hui Russe - pour préparer des sabotages ou des missions d'espionnage   de renseignement . De la même manière on ne peut penser à ces associations qui veulent promouvoir la société " libre " en Russie sans penser au groupuscule fondé par Henri LÉMERY .

Vous trouverez la totalité de ces documents exceptionnels à cette adresse :

http://nakanune.rusarchives.ru/en/node/59

Le message de l'attaché militaire à l'AMBAFRA de Moscou , le général Auguste Antoine PALASSE , provient très probablement des archives de La Charité sur Loire qui ont été transférées à Berlin où elles ont été récupérés par les Soviétiques après tri .... ( ll s'agit très probablement de l'exemplaire du GQG qui est mentionné sur un tampon ) .Il y est question de la destruction des archives de l'AMBAFRA  avant une éventuelle rupture des relations diplomatiques avec l'URSS . Le " syndrome d'Alexis LÉGER : La destruction des archives ! "

Il faut noter qu'il est étonnant que pour le moment ni Mme. PARLY , ni MilliTalleyrand  , ni le CEMA n'en aient demandé la restitution puisque ce sont des documents propriétés de l'Etat Français !

Verbatim : Subversion au Caucase - Comment la France et la Grande-Bretagne ont voulu bombarder Bakou .
Verbatim : Subversion au Caucase - Comment la France et la Grande-Bretagne ont voulu bombarder Bakou .

Voir les commentaires