arctique

Publié le 1 Juin 2024

Cette année 2024 aura été pour l'exploration polaire une annus horribilis : Après le décès le 8 février 2024 de l'explorateur Jean MALAURIE , c'est l'explorateur polaire URSSIen Artur " Le Barbu " CHILINGAROV qui vient de nous quitter ce 1er juin 2024 à l'âge de 84 ans . M. Artur CHILINGAROV a été bien sûr un immense scientifique , un explorateur polaire courageux puisqu'il a contribué au sauvetage du navire polaire Mikhaïl SOMOV en 1986 dans les glaces de l'Antarctique  mais aussi un géopoliticien visionnaire  puisqu'il a théorisé le retour - administratif , économique , scientifique et militaire - de la Russie dans l'espace Arctique et Antarctique à un point tel que le Secrétaire d'État Mike POMPEO déclarait qu'il voyait que " la Russie y laisse des traces dans la neige sous la forme de bottes militaires  " . Il serait aussi l'un des théoriciens du concept d'Arcto-Pacifique . 

Lors de l'expédition polaire de 1969-1971 " Sever-21 " il recueille les données permettant d'envisager une utilisation commerciale annuelle de la Route Maritime Nord.

L'explorateur polaire est né en 1939 à Léningrad et s'est souvenu toute sa vie des privations du siège . Il s'est aussi souvenu d'un détail :  Lui et sa grand-mère se réfugiant dans un abri d'un organisme administratif militaire avec une icône sous le bras . ( fin du lien ) 

De 1974 à 1979, il travaille en Arctique occidentale et dirige l'administration d'hydrométéorologie et de contrôle de l'environnement d'Amderminsk. Il dirige la mise en place d'un nouveau système de soutien à la navigation Arctique contribuant à faire du Sevmorput la voie stratégique non soumises aux sanctions que l'on connait . Ses travaux contribueront au développement du programme spatial URSSIen .

Il a acquis une renommée internationale lors de l'expédition sous-marine Arktika 2007 qui a posé un drapeau Russe en titane sur le plateau continental Arctique pour y asseoir les prétentions Russes. Il a alors prouvé que la dorsale Lomonossov est une continuité du massif Sibérien Russe .

Les préparatifs de cette expédition sont racontés par le professeur Anatoli SAGALEVITCH de l'institut d'océanologie de l'Académie des Sciences de Russie dans cet article d'Izvestia . Il y souligne que le Pr. Artur CHILINGAROV était un représentant de l'État au delà de son statut de scientifique. 

Le Pr. Artur CHILINGAROV aura ainsi contribué au retour de l'attrait et même de l'enthousiasme  des Russes pour cette région du monde à un point tel que le Dr Ariel COHEN de l'Hudson Institute et de The Heritage Foundation  y voyait " un retour malsain à cette période où Staline et ses hommes de main exécutaient des " ennemis du peuple " par centaines de milliers dans des procès falsifiés , dans les caves de la Loubianka , ou dans des sites d'exécution anonymes en forêt  . Ceux qui n'étaient pas encore arrêtés étaient forcés d'applaudir les " héros de l'Arctique " : pilotes , marins et explorateurs , dans une macabre célébration de la tyrannie Stalinienne . " 

De la même manière il a organisé le premier vol d'un IL-76 à destination de l'Antarctique , donnant à l'URSSIe un nouveau moyen de projection vers cet espace .  

Très vite son look de Freddy Mercury ,Gene Hackman ou Groucho Marx moustachu à la Soviétique a évolué vers le port de la barbe " Russienne "des polarniki qui est le bonnet rouge des scaphandriers . 

J'ai évoqué ses prises de position de manière récurrente sur ce blogue mais ces dernières années on l'a moins entendu en raison de sa maladie . Fier des ses origines Arméniennes et connu comme " l'Arménien qui a conquis l'Arctique " il est resté silencieux sur les " événements " au Haut-Karabakh . Au même moment où Mme. Ksenia SOBCHAK bataillait pour obtenir un passeport Israélien , sa fille Ksenia CHILINGAROV obtenait un passeport Arménien .

Pour clore ce portrait le Pr. Artur CHILINGAROV a fait parti - horresco referens - du conseil d'administration de ROSNEFT™ et a soutenu le développement du tourisme Arctique et Antarctique! 

Suprême honneur , il figurait sur la liste des personnes sanctionnés par les Etats-Unis , par le Canada , par l'Union Européenne et figurait sur une liste de personnes recherchées en Ukraine et la "Liste de Poutine" dans la catégorie des " exécutants " . Bon sang ne saurait mentir ... Il a en effet soutenu la réintégration de la Crimée à la Russie ainsi que des " nouveaux territoires " depuis le 22 février 2022.

Les hommages n'ont pas cessé : " Une personne merveilleuse est décédée, notre collègue Artur Nikolaevich Chilingarov. Pionnier, explorateur dévoué de l'Arctique et de l'Antarctique, professeur, docteur en sciences géographiques, il a apporté une contribution inestimable à l'étude et au développement du Nord et de l'océan mondial " a déclaré M. Viatcheslav VOLODINE sur le site de la DOUMA.

Le scientifique était un très proche du Président Russe et il faisait parti de son  " premier cercle " au même titre que des siloviki comme M. Nicolas PATROUCHEV . 

Le porte-parole du Kremlin M.Dimitri PESKOV a déclaré Le Président a exprimé ses sincères condoléances pour le décès d'Artur  CHILINGAROV. Ils étaient vraiment amis depuis de nombreuses années et se connaissaient très bien. Le Président a envoyé un télégramme de condoléances à la famille et aux amis du héros de la Russie "

L'ex ministre de la Défense et nouveau secrétaire du Conseil de Sécurité de la Fédération de Russie M. Sergueï CHOÏGOU lui a rendu hommage sur le site de la Société de Géographie Russe :

" Avec lui c'est toute une époque qui s'en va ! "

Bien sûr les langues se délient et il apparaît que notre Diédouchka-Papy était un très bon vivant et même un épicurien Le sénateur Alexeï POUCHKOV a confirmé qu'il avait un grand sens de l'humour , ce que laissait transparaître son regard malicieux derrière ses lunettes . On l'a aussi vu souvent faire des gestes - très - tendres à de jeunes filles qui auraient pu être ses filles  comme ce fut le cas en 2009 avec la gymnaste Alina KABAEVA . Elle avait alors 26 ans et lui 70 printemps lorsqu'ils ont été présentés comme les " députés stars de Russie-Unie " . Chrétien Orthodoxe pratiquant il plongeait non seulement au fond de l'Arctique mais prenait régulièrement les bains de l'Épiphanie jusqu'à ce que la maladie l'en empêche .

 Ses obsèques auront lieu le mardi 4 juin à la Cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou . Le scientifique et homme d'État sera inhumé au cimetière de Novodivéchi.  

La galerie de photos de Kommersant  et celle de Moskovskie Komsomolets ( Qui sera certainement bientôt interdit dans l'UE mais dont vous aurez les recensions ! ) 

Sa biographie sur Izvestia ( Interdit dans l'UE depuis le 18 mai 2024 ) et sur le site de Rossyiskaya Gazeta ( Interdit dans l'UE depuis le 18 mai 2024 ) dans le cadre du projet Rodina

L'article de RG revient sur le sauvetage du navire polaire R/V Mikhail SOMOV qi est qualifié de " légendaire " . 

Cet article a été rédigé entre-autres avec du matériel d'Izvestia , Ria Novosti et Rossyiskaya Gazeta . Ces trois supports de presse sont interdits dans l'UE depuis le 18 mai 2024.

La rédaction d'Ice Station Zebra présente à sa famille , à ses amis et collaborateurs ses plus sincères condoléances .

L'homme est parti , l'œuvre reste .

Citation célèbre : " L'Arctique est Russe ! " 

MAJ du 02/06/2024 à 10h00 : La presse Arménienne le présente comme un " défenseur de l'Astrakh " . J'ai du mal à trouver ses déclarations en ce sens si elles ont existé .

La banquise en deuil : Décès de l'explorateur polaire et député à la Douma " Russie-Unie " Artur CHILINGAROV . La banquise en deuil : Décès de l'explorateur polaire et député à la Douma " Russie-Unie " Artur CHILINGAROV .
La banquise en deuil : Décès de l'explorateur polaire et député à la Douma " Russie-Unie " Artur CHILINGAROV .
La banquise en deuil : Décès de l'explorateur polaire et député à la Douma " Russie-Unie " Artur CHILINGAROV .
La banquise en deuil : Décès de l'explorateur polaire et député à la Douma " Russie-Unie " Artur CHILINGAROV .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Août 2023

Rencontre improbable au Pôle-Nord  entre le brise-glace Russe " 50 Let Pobedy " et le paquebot Français " Le Commandant CHARCOT " . Ce qui aurait pu être une rencontre banale devient en temps de gue.. d'Opération Spéciale entre l'URSSIE et l'Occidentalie un événement .

Maintenant il faudra savoir si le commandant du " 50 let pobedy " ne sera pas sanctionné pour n'avoir pas envoyé un équipage de prise à bord du " Le Commandant CHARCOT " pour l'inspecter ? 

Selon les informations données par le photographe Vadim MAKHOROV le " 50 Let Pobedy " aurait même brisé la banquise autour du " Le Commandant CHARCOT " - sans demande d'assistance - puis lui aurait ouvert la voie durant 48h . Ou du moins le commandant du "  Le Commandant CHARCOT " aurait engagé son navire dans le chenal ouvert par le " 50 Let Pobedy " . Il y a 70 ans on en aurait fusillé pour moins que ça ... Ceci d'autant plus que la croisière du " Le Commandant CHARCOT " n'était pas si innocente que ça : Des techniciens de la société ShipXplorer™ avaient pour mission de tester un système de géolocalisation .

Vu du " Commandant CHARCOT " l'accueil réservé au brise-glace Russe a été chaleureux ! ( Voir 2éme vidéo ) . Il est très probable que dans le contexte actuel certains iront jusqu'à demander la constitution de " liste de collaborateurs" . 

Alerte au Pôle-Nord

Alerte au Pôle-Nord

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Novembre 2022

Mon emploi du temps surchargé ne me permet pas de tenir à jour l'actualité de l'Arctique . Et pourtant elle est intéressante et vous m'auriez certainement reproché de ne pas la traiter .

Comme toujours c'est un " bande annonce " avant que l'article ne soit plus étoffé ( si j'en ai le temps ) . La cérémonie de levée des couleurs s'est déroulée cette semaine sur le brise-glace Ural en même temps que s'est déroulé le lancement du Yakutia .

Je vous ai choisi en attendant  cette photo car elle me rappelle certains clichés des chantiers navals Britanniques et Irlandais ( BELFAST ) de la fin du XIXéme  et du début du XXéme siècle où la proue des navires en construction apparaissait au bout d'une rue de maisons de briques rouges . Deux autres photos recontextualisent la première .Notez que les couleurs bleues et jaunes des grues n'ont rien à voir avec un quelconque pillage lors de la gue... De l'Opération spéciale en cours comme pourraient le suggérer de mauvaises langues ! 

Comme vous pouvez le constater il existe - encore - certains medias comme High North News qui n'hésitent pas à renvoyer vers les sites officiels du gouvernement Russe pour avoir accès aux discours in-extenso du Président Vladimir POUTINE qui recontextualise l'importance de l'Axe Arcto-Pacifique que j'ai eu l'honneur de populariser dans la " Francosphère" . Au delà de l'exportation des hydrocarbures qui est évoqué par le MSM , ces brise-glaces crédibilisent le " pivot vers l'Asie " de la Russie . 

D'axe de transit entre l'Europe et l'Asie le Sevmorput ou Route Maritime Nord reprend sa fonction originelle de route maritime de désenclavement maritime de l'URSSIE - celle staraya chkola des années 1920 - depuis que sous l'impulsion du Président Emmanuel MACRON les grandes sociétés Occidentaliennes de transport ont décidé de boycotter cette route maritime .

Comme je l'ai déjà aussi signalé sur ce blogue , l'hypothèse de la " Kalibrisation " de ces brise-glaces est de plus en plus évoquée en Russie avec le concept de " poupe ouverte " .

Sur le plan (militaro)-scientifique vous pouvez suivre l'expédition Servernyi Polyus 41 à bord du " cachalot dérivant " sur ce lien de Rossiskaya Gazeta  car ne l'oubliez pas , " L'océanographie cela sert - d'abord - à faire la guerre !" Il est bon aussi de rappeler ici que tout le " big data " actuellement collecté par cette expédition ne sera désormais plus partagé avec les autres membres permanents - Occidentaliens -  du Conseil Arctique !...

Article à jour 

Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . 

 

La Russie lance des brise-glaces à propulsion nucléaire comme des saucisses !
La Russie lance des brise-glaces à propulsion nucléaire comme des saucisses ! La Russie lance des brise-glaces à propulsion nucléaire comme des saucisses !
La Russie lance des brise-glaces à propulsion nucléaire comme des saucisses !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Septembre 2022

Il faut se souvenir des propos d'Eleanore ROOSEVELT baptisant un porte-avions : " En ces temps de crises internationales le lancement d'un navire de gue... D'Opération Spéciale est toujours un acte politique majeur ! "

Le 2 septembre 2022 le navire de recherche océanographique " Servernyi Polus " a entamé son voyage inaugural de Saint-Pétersbourg vers le port de Mourmansk d'où il participera à partir du printemps 2023 à des missions dans l'Arctique le long de la Route Maritime Nord .  Son arrivée à Mourmansk est prévue pour le 15 septembre 2022 .

Sa particularité est qu'il est conçu pour résister à la pression de la banquise - classe Arctique ARC 8 -  et qu'il dérivera entraîné par les courants . Il est équipé de 15 laboratoires dont des laboratoires d'acoustique marine , de géologie , de physique des océans et des glaces, de géophysique ( glaciologie ) , météorologie ,  ... .

Le navire est destiné à s'insérer dans la banquise pour que celle-ci se referme autour de sa coque pour ne former qu'un seul système " navire-glace " . L'équipage de conduite et d'entretien du navire est composé de 14 marins . Trente-quatre scientifiques pourront travailler à bord et la réserve de carburant permet des missions de deux ans . Le navire peut bien sûr être ravitaillé ou un membre de l'équipage secouru pour des raisons médicales par hélicoptère . L'équipage et le personnel scientifique sera toutefois relevé tous les quatre mois . Sa désignation officielle est Ледостойкая платформа (ЛСП) ou " plateforme résistance à la glace " . 

Sa mission sera de collecter du " Big Data " officiellement pour assurer la sécurité de la navigation sur la Route Maritime Nord mais les paramètres physico-chimiques collectés peuvent bien-sûr servir par exemple à l'arme sous-marine Russe . Cette mission débutera très probablement lorsque la nouvelle loi Russe qui prévoit de limiter le transit des navires de guerre Occidentaliens le long de cette route maritime sera votée et dans un contexte où la Fédération de Russie est ostracisée au sein du Conseil Arctique et que donc elle n'aura pas à partager ce " Big Data " avec ce qui sera désormais le " Conseil de l' OTAN Arctique " sous direction Etasunienne . Le gouvernement Etasunien vient ainsi d'y nommer son " missi dominici " . *

D'autres sources parlent de commencer la mission dés le 15 septembre 2022 , le navire tentera alors de s'insérer dans la banquise en formation Cinq systèmes de banquise en formation ont été sélectionnés pour cette " insertion " .

De nombreux scientifiques " civils " Occidentaliens se plaignent déjà de l'interruption de ce flux de données scientifiques Russes sur l'Arctique et envisagent des " tuyaux " pour essayer de rentrer en contact avec des scientifiques Russes qui pourraient se retrouver en "délicatesse" avec leur hiérachie . Comme quoi il n'y a pas que le gaz naturel Russe dont le flux est interrompu ... 

Comme je l'ai déjà écrit sur ce blogue la nouvelle doctrine navale Russe envisage de réquisitionner tous les navires de commerce battant pavillon Russe en période de crises internationales  et la recherche océanographique a été explicitement citée comme une science au service des forces navales Russes . S'il n'est pas explicitement un " navire de guerre " , le " Severnyi Polus " recueillera bien des données qui serviront aux forces armées Russes, il ne faut pas se cacher derrière un lichen . Ce sera aussi le cas pour la prochaine station polaire dérivante Française " TARA polar station " dont la mission est planifiée pour ...2025 ! Derrière des prétextes environnementaux et un cache-sexe " écolo " pour amuser le public des îlotes le site de la fondation reconnait que Tara Polar Station contribuera au déploiement en Arctique de la Stratégie polaire de la France " 

Le pillage des ressources biologiques est lui aussi évoqué à demi-mots puisqu'une des missions de cette station sera de : " découvrir de nouvelles molécules/espèces/processus ayant de nouvelles applications " On peut penser ici à des processus chimiques se déroulant à basse température et donc économes en énergie . 

 L'Océanographie , ça sert, surtout , à faire la guerre ! "

1-Interviouve d'Alexandre MAKAROV professeur à l'académie Russe des sciences donnée à Izvestia qui assume implicitement l'histoire " controversée " des stations polaires dérivantes Soviétiques puisqu'il évoque Ivan PAPANINE En 2007 l'analyste politique Ariel COHEN fustigeait ce " retour de la Russie dans l'Arctique " en faisant un " reductio ad Stalinio " et évoquant justement ces stations polaires dérivantes . 

2-Diaporama de la station polaire dérivante .

* Un éditorial du " The Global Times " en date du 29 aout 2022 dénonce s'ailleurs sa nomination . Cet éditorial fait directement référence à la doctrine navale Russe et souligne la convergence des intérêts Russes et Chinois dans cette région . 

Et vogue le navire

Et vogue le navire

Alexandre MAKAROV , Artur CHILINGAROV et Otto SCHMITT . " Un barbu c'est un barbu , des barbus ce sont des barbouzes "
Alexandre MAKAROV , Artur CHILINGAROV et Otto SCHMITT . " Un barbu c'est un barbu , des barbus ce sont des barbouzes " Alexandre MAKAROV , Artur CHILINGAROV et Otto SCHMITT . " Un barbu c'est un barbu , des barbus ce sont des barbouzes "

Alexandre MAKAROV , Artur CHILINGAROV et Otto SCHMITT . " Un barbu c'est un barbu , des barbus ce sont des barbouzes "

La station polaire dérivante SP-1 et un "moustachu célèbre" entre l'explorateur polaire Ivan PAPANINE et son épouse . La station polaire dérivante SP-1 et un "moustachu célèbre" entre l'explorateur polaire Ivan PAPANINE et son épouse .
La station polaire dérivante SP-1 et un "moustachu célèbre" entre l'explorateur polaire Ivan PAPANINE et son épouse .

La station polaire dérivante SP-1 et un "moustachu célèbre" entre l'explorateur polaire Ivan PAPANINE et son épouse .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Mai 2022

Toute personne intéressée par l'histoire militaire se souvient de ces célébrissimes " chalutiers Russes Soviétiques " qui étaient équipés de moultes antennes et qui avaient pris la mauvaise habitude de naviguer jusque dans l'estuaire de La Loire en face de la " Nef Sésame " à INDRET où était mis au point le Groupe Motopropulseur des SNLE-NG de la classe " Le Triomphant " , en particulier lors des tests des turbines de propulsion et des turbines d'énergie . De la même manière on ne s'étonnait pas , surtout à la rédaction de Ouest-France™ , de les voir pêcher au large de l'île Longue

Tout le monde a aussi certainement entendu parler des " Milices Maritimes Chinoises " , ces flottes de navires de pêche qui pille ...Pêchent dans des Zones Economiques Exclusives contestées dans la Mer de Chine et ailleurs dans des " zones grises " . 

Jusqu'à présent les chefs politiques et les chefs militaires Russes s'étaient abstenus de " mélanger " le civil et le militaire , évitant de donner aux flottes de pêche Russes - tenues par des intérêts privés dont certains très proches du pouvoir central  - et aux navires brise-glaces opérant dans l'Arctique ce caractère dual qui permet en particulier la " guerre hybride " et les " opérations en dessous du seuil " .

Il semble que dans ce monde d'après le 24 février 2022 cela ne soit plus le cas et l' " hybridation " des flottes civiles et militaires est désormais parfaitement accepté et même souhaité par les chefs politiques et  militaires Russes .

C'est en tout cas ce qu'il semble ressortir de la réunion du Conseil Naval qui s'est tenu à l'amirauté de Saint-Pétersbourg en présence du Vice Premier Ministre Iouri BORISSOV le 20 mai dernier pour préparer la publication de la futur doctrine navale de la Fédération de Russie jusqu'en 2035 .

Selon les premiers éléments qui ont été publiés celle-ci inclura de plus en plus des équipages et des navires civils , des infrastructures civiles et il est fort probable que le " tabou " de l'armement des brise-glaces , en particulier ceux à propulsion nucléaire , soit levé . On peut même se poser la question de savoir si la future station dérivante " Severnyi Polus " qui a entamé ces derniers jours ses essais de réception à défaut d'être armée ne sera pas affectée à des missions duales-hybrides car

" l'Océanographie , cela sert , d'abord , à faire la guerre ! " 

Il est difficile de savoir bien-sûr quelle sera la forme exacte de ces " milices maritimes Russes " si elles voient le jour , quelles seront les obligations imposées par exemple aux armateurs de pêche dans l'Océan Atlantique ou dans le Pacifique - Mer d'Okhotsk *- et si par exemple les navires-usine que la Fédération de Russie arme actuellement participeront à cette flotte .

Il est fort probable que les " supers-chalutiers " dont s'équipent les armateurs de pêche Russes soient concernés par cette mesure , tout comme ils le sont en Chine .

On notera ici que le Président Vladimir POUTINE a manifesté un intérêt certain pour cette flotte de " super-chalutiers " lors de la dernière parade navale à Saint-Pétersbourg le 25 juillet dernier , un fait passé inaperçu auprès du MSM qui s'était focalisé sur l'aspect " militaro-militaire " de la question . Dans cette branche d'activité  l'imposition des sanctions obligera aussi les armateurs et chantiers navals Russes à compter de plus en plus sur des ressources nationales .

Il est aussi difficile de déterminer le statut imposé aux armateurs et aux équipages en temps de guer... D'opération spéciale . On peut  toutefois affirmer que la " dualisation " des flottes de pêche - par exemple pour des missions de renseignement - ne fera qu'inciter les états qui accueillaient les navires de pêche Russes pour décharger leurs prises et qui ont imposé des sanctions sous la forme d'une interdiction de relâche à ne pas les lever .

Dossier à suivre donc ! 

* De nombreuses voix se font entendre en Russie pour dénoncer la " Ligne BAKER-CHEVERNADZE qui délimite la frontière dans le détroit de Béring . 

Extension du domaine - maritime - de la lutte : Vers des " Milices maritimes Russes " ?
Des futures unités des " Milices maritimes Russes " ? Des futures unités des " Milices maritimes Russes " ?

Des futures unités des " Milices maritimes Russes " ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Janvier 2022

L'actualité militaro-diplomatique c'est bien sûr en ce moment le bassin de la Mer Noire et le détroit du Bosphore . Cela ne veut pas dire que la zone Arcto-Pacifique est délaissée par les planificateurs militaires Russes , loin de là . Elle ne l'est donc pas sur Ice Station Zebra .

Si tout le monde connaît l'expression " Rideau de Fer " , l'expression " Rideau de Glace " ou Ice Curtain l'est beaucoup moins . Sauf bien sûr des derniers lecteurs de ce blogue . Elle désigne l'affrontement le long du détroit de Béring entre les ETATS-UNIS et l'URSSIE .

Dans un contexte de retour à ce qu'il faut appeler une Nouvelle Guerre Froide , la Russie a décidé de renforcer ses forces terrestres le long de ce détroit de Béring en complément de l'installation de systèmes de défense anti-navires le long de la Route Maritime Nord et de l' axe Arcto-Pacifique .

Ce renforcement se manifestera sous la forme d'un passage du niveau régimentaire au niveau divisionnaire des troupes stationnées sur place . Cette division en cours de création comprendra le 50 éme régiment de défense côtière - 50-й полк береговой обороны qui sera certainement la colonne vertébrale de cette nouvelle structure . Ce régiment est actuellement stationné au Kamtchatka et une des ses missions est la côte de la Choukotka . La structure divisionnaire créée aura pour mission de protéger un espace qui s'étend de l'archipel des Kouriles à la zone centrale du détroit de Béring ainsi que le bastion naval de la Flotte du Pacifique .

Sur le plan tactique les missions de cette division seront de s'opposer à toute tentative de débarquement , à des missions contre-subversives . Elles devront ainsi assurer des patrouilles terrestres régulières le long du littoral .  De nombreux experts militaires Russes à l'image de Dimitri BOLTENKOV s'exprimant dans les colonnes d'Izvestia soulignent que l'hypothèse d'une opération amphibie  - Nippone et Occidentale NDLR - en Choukotka ne relève plus du scénario impossible et que les Forces Armées Russes doivent s'y préparer .

Il est intéressant de noter que les unités de cette Infanterie Arctique  qui effectueront les patrouilles côtières seront équipées dans un esprit " Forces Spéciales " et TAP avec des quads ou buggy à 4 et 6 roues en complément des chenillés-motorisés " Aleut " ou Vityaz " . Si au départ les véhicules les plus utilisées étaient des marques YAMAHA™ et BRP™ les autorités Russes ont pour des raisons évidentes de sécurité poussé à l'émergence de constructeurs indigènes et à des productions militaro-civiles comme le " TUCHANKA  " .

La défense du détroit de Béring et de la Choukotka pourra aussi s'appuyer sur une composante aérienne modernisée et renforcée . Ce renforcement a commencé par la remise à niveau et la modernisation de l'aéroport civilo-militaire d' UGOLNY à ANADYR . Pratiquement tombé en déshérence sur le plan militaire au début des années 2000 , il accueille désormais des avions de transports IL-76 pour le ravitaillement ainsi que des aéronefs de l'aviation stratégique Russe comme les Tu-95MS ou les Tu-160 .

Des chasseurs Su-35 sont aussi déployés au KAMTCHATKA pour assurer la couverture de cette vaste zone aérienne avec très probablement des avions de ravitaillement en vol . La base de YELIZOVO est elle aussi en cours de modernisation avec par exemple la construction d'abris en béton pour les avions ainsi que la modernisation des systèmes de navigation et de communication . Tous ces aéroports sont bien sûr désormais équipés de drones de reconnaissance et certainement bientôt de drones de frappe . L'expression " Hub militaire du Kamtchatka " commence ainsi à apparaître aux côtés de " Arcto-Pacifique " . 

Comme le soulignent en effet les responsables militaires Russes , et j'ai oublié de le préciser au début de cet article , ce renforcement des capacités de défense Russes dans la zone du détroit de Béring est bien sûr lié à la nécessité de donner force de loi à la souveraineté Russe sur la Route Maritime Nord dans sa partie Extrême-Orientale où désormais la Russie doit faire face aux forces du pacte AUKUS

 

La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring
La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring
La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring
La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring La Russie va étendre son " Rideau de Glace " sur le détroit de Béring

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Janvier 2022

C'est ce qui se passe actuellement dans la ville de PEVEK dans l'Arctique Russe : Le plus grand brise-glace à propulsion nucléaire au monde , l' ARKTIKA , vient d'arriver dans la ville où est amarrée l'unique centrale nucléaire flottante au monde : L'Akademik LOMONOSSOV .

" Le nucléaire cela ne sert pas uniquement à faire la guerre" 

Quand un réacteur nucléaire flottant rencontre un réacteur nucléaire flottant ! Quand un réacteur nucléaire flottant rencontre un réacteur nucléaire flottant !

Quand un réacteur nucléaire flottant rencontre un réacteur nucléaire flottant !

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Octobre 2021

Le développement du concept d' Arcto-Pacifique se prolongera t'il par la création d'une entité indépendante , la " Flotte Arctique " , au sein de la Marine Russe ?

C'est en tout cas ce qu'a affirmé une " source " à l'agence TASS .

" Actuellement la création d'une nouvelle structure - La flotte Arctique Russe - est à l'étude . Il s'agira d'une formation distincte au sein de la VMF dont la tâche principale sera d'assurer la sécurité de la Route Maritime Nord et de la côte Arctique dans la zone de responsabilité actuelle des flottes du Nord et du Pacifique" 

Cette source a aussi ajouté que "On suppose que les infrastructures de cette nouvelle flotte seront distinctes des infrastructures des flottes du Nord et du Pacifique et qu'elle sera dotée d'équipements spéciaux pour ce théâtre d'opérations "

Cette création d'une unité distincte est appuyée dans les colonnes de RIA NOVOSTI par l'amiral Viktor KRAVCHENKO . 

Une autre source a au contraire affirmé à l'agence RIA NOVOSTI que la création de cette composante séparée n'est pas à l'étude mais qu'une division spéciale destinée aux opérations dans l'Arctique sera créé au sein de la Flotte du Nord . Se posera alors bien sûr la question des zones Arctiques et péri-Arctiques de la Flotte du Pacifique . Des exercices impliquant la Flotte du Nord et ayant pour thème la protection des convois le long de la Route Maritime Nord sont  régulièrement menés dans l'Arctique Russe . 

Des  experts interrogés par Vzglyad estiment que la création de cette nouvelle composante présente plus d'avantages que d'inconvénients principalement en raison de l'éloignement des deux Etats-Majors  de la  partie centrale de l'Arctique , SEVEROMORSK de la Flotte du Nord et VLADIVOSTOK pour la Flotte du Pacifique avec des SNLE basés au KAMTCHTAKA . Le regain de tensions internationales , en particulier dans le Pacifique , rend difficile une focalisation de cette Flotte du Pacifique sur ses zones de responsabilité Arctiques et péri-Arctiques .

La constitution de cette nouvelle unité ne sera pas couteuse si elle est basée sur la réaffectation d'unités existantes , en cours de construction ou planifiées compte tenu des spécificités des opérations dans l'Arctique qui ne requièrent pas un grand nombre d'unités de surface . Des brise-glaces  issus de flottes civiles pourraient être toutefois affectés à cette flotte de l'Arctique après avoir été armés . C'est l'avis d'Ilya KRMANIK qui considère que beaucoup plus que le nombre d'unités c'est leur spécialisation pour le théâtre Arctique qui sera primordiale et il estime que les navires dotés de ces caractéristiques en cours de construction ou planifiés seront réaffectés à cette flotte . Ce serait le cas par exemple des navires de patrouille Arctique de la classe Ivan Papanin ( Projet 23550 ) . 

Selon les dernières informations l'armement de ceux-ci comprendra désormais  des missiles " Kalibr-K " conteneurisés . Cette information qui n'avait pas été confirmée jusqu'à présent du côté Russe avait fait dire à l'Amiral James FOGGO III le 1er mai 2020 au 147 éme congrès de l' US Naval Institute que ce système d'armes traduisait la " posture agressive " de la Russie dans l'Arctique 

 Compte tenu des conditions de banquise les submersibles affectés à cette flotte devront être équipés de torpilles spéciales pour la création de polynies permettant leur émersion .Ce sera aussi le cas pour les drones comme le SARMA spécialement étudiés pour évoluer sous la banquise . 

La constitution de cette flotte Arctique passera aussi par la sanctuarisation de sa zone d'opérations et la constitution d'un " bastion " . La première étape sera la mise en place d'un réseau intégré d'hydrophones dans le cadre du Seabed warfare pour détecter l'intrusion de submersibles . L'étape suivante sera le déni d'accès aux zones littorales par le déploiement de systèmes anti-navires et de systèmes de défense anti-aériennes 

Se pose la question de l'adversaire qu'aura à affronter cette Flotte Arctique . Si des exercices de lutte anti-terroriste et anti-piraterie sont menés régulièrement le long de la Route Maritime Nord y compris avec la Rosgvardia l'adversaire à affronter sera très probablement étatique et non pas non-étatique . Ce sera certainement une flotte d'une puissance Arctique de l'OTAN voir même d'un acteur non-Arctique comme la France qui voudrait y imposer une législation environnementale .   La France qui prône depuis quelques jours le développement de mini-réacteurs nucléaires pourrait ainsi s'opposer - on s'étonne de pouvoir encore s'étonner - au développement de ceux-ci dans l'Arctique Russe Signalons ainsi la présence dans les eaux Arctiques du BSAM Rhône du 23 aout au 30 septembre 2021 . 

A ce titre dans le cadre des exercices ZAPAD-21 les forces armées Russes ont mené le 10 septembre 2021 un exercice combiné qui consistait à libérer un port de l'Arctique Russe - DUDINKA - occupé par les " forces spéciales " d'une " puissance étrangère " étatique . Les chefs militaires Russes ne sont pas privés à cette occasion de souligner le caractère inédit de cet exercice . La Flotte du Nord était présente sous la forme de moyens amphibies avec le navire de débarquement Georgy Pobedonosets  et d'Action Contre la Terre avec le destroyer Severomorsk.

La nouvelle doctrine de sécurité Russe a parfaitement identifié ce type de menaces " environnementalistes " contre la Russie , plus particulièrement dans l'Arctique .

La République Populaire de Chine pourrait aussi s'inviter dans le débat stratégique concernant la création de cette flotte Arctique dans la mesure où l'hypothèse d'un blocus naval " Occidentalo-centré " de la RPC avec le QUAD n'est plus totalement à exclure , plus particulièrement après la création de l' AUKUS . La Route Maritime Nord et l'Océan Arctique  seront alors la seule voie maritime libre à laquelle la RPC aura accès et même une zone de projection possible pour les patrouilles de ses SNLE . Du côté Russe la collaboration avec la construction navale Chinoise permettrait de résoudre des problèmes de manque de capacités de la construction navale Russe , une collaboration dans un secteur aussi " sensible " que celui des réacteurs modulaires flottants pour la Sibérie étant déjà très sérieusement envisagée .

L'agence TASS qui est à l'origine de la publication de cette information il y a une semaine est considérée comme une source d'informations sûre et crédible concernant le domaine militaire . 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Arcto-Pacifique : Vers la constitution d'une " flotte Arctique " en Russie  ?
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord
La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

La libération de DUDINKA par la Flotte Arc... la Flotte du Nord

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Septembre 2021

Cela fait parti des projets que j'avais présenté dans un article précédent consacré au " seabed warfare  ", plus précisément sur l'axe Arcto-Pacifique et en Russie 

Viktor LITVINENKO ( ! ) , le directeur adjoint de la recherche du Fond pour la Recherche Avancée  FPI - ФПИ Фонда перспективных исследований , a annoncé à l'agence TASS la mise au point en Russie d'un drone sous-marin destiné à opérer en autonomie sous la banquise Arctique .

Ce véhicule sous-marin - surnommé SARMA - CAPMA destiné à opérer principalement  sous la banquise Arctique a été mis au point en coopération avec le bureau d'étude LAZURIT 

Un démonstrateur fonctionnel de ce drone sera mis au point en 2022-2023 et selon diverses sources sa production en série est prévue pour 2024 .

D'une longueur d'environ 10 m et d'un déplacement de 21 tonnes * ce drone sera capable d'opérer en autonomie sous la banquise avec une autonomie de 3 mois sur une distance de 8000 Km . Il pourra plonger jusqu'à une profondeur de 1000 m. Sa propulsion sera très probablement de type anaérobie ( AIP ) et avec la présence d'une pile à combustible  . Certains articles font ainsi état de " stockage cryogénique de composés chimiques  " Ce drone bénéficierait de l'acquis de technologies spatiales du FPI .

Comme tous les projets liées au seabed warfare ce drone aura des applications duales , civiles et militaires . Pour ce faire il sera modulable en fonction de la mission qui lui sera assignée : surveillance et maintenance des gazoducs et des oléoducs , surveillance et maintenance des réseaux sous-marins de fibres optiques , cartographie des fonds marins , études géologiques mais aussi très probablement patrouilles - armées ou non - sous la banquise pour y détecter des hostiles . Des applications comme le transport sous-marin d'équipements sont même envisagées . Ce drone sous-marin autonome ( AUV ) doit être considéré comme une plateforme universelle configurable en fonction de la mission . Des experts Russes le présentent comme " Le frère cadet du drone militaire Poséïdon " 

 Ilya KRAMNIK de RIAC  souligne l'importance de ce projet dans le cadre de la maîtrise par la Fédération de Russie de l'axe Arcto-Pacifique avec des technologies indigènes . Quoiqu'il en soit l'annonce du développement accéléré de ce drone survient dans le cadre de menaces renouvelées contre la souveraineté de la Russie sur l'Arctique , ou du moins la partie qu'elle peut revendiquer au nom de la CNUDM - UNCLOS .

L'une des particularité de ce drone est qu'il sera reprogrammable en cours de mission . Outre les polynies - étendues d'eau libres au milieu de la banquise -  , les illustrations ci-dessous permettent d'appréhender mieux qu'un long discours les techniques qui seront probablement utilisées . On peut envisager , c'est l'objet d'autres brevets , de sondes aérolarguables munies d'une tête chauffante pour percer la banquise comme pour les foreuses thermiques utilisées en glaciologie . Certaines maquettes laissent envisager l'existence sur le drone d'antenne de communication lors d'une émersion voir d'un " périscope " pour des observations optiques de la surface . D'autres hypothèses font état d'un " périscope chauffant " destiné à percer la banquise pour permettre les communications entre le " monde libre " et le monde sous-glaciaire ( ? )

On peut ainsi envisager l'utilisation de ce drone pour la surveillance " discrète " de la Route Maritime Nord ou Sevmorput et ce sont des missions liées à cette surveillance qui ont lancé ce projet dés 2018 .  Ce drone pourra aussi très probablement communiquer avec un réseau de transducteurs immergés selon les technologies développées par NIIATOLL . ( Voir illustration ) 

Sur le plan de l' "aspect physique" du drone  , une maquette en coupe du SARMA à l'échelle 1:1 a été présentée le 21 juin 2021 au stand VKO ALMAZ-ANTEY au salon INNOPROM 2021 à EKATERINBOURG  ainsi qu'au salon internationale de la défense maritime de SAINT-PETERSBOURG IMDS-2021. 

Lors de cette présentation des voix - issues de la construction navale - se sont fait entendre pour mettre en doute les capacités d'ALMAZ-ANTEY à pouvoir fabriquer ce type de véhicules autonomes sous-marins dans son usine " 70 let pobedy " de NIJNI-NOVGOROD . Le représentant de l'usine a retorqué en citant l'exemple du drone ORCA produit par BOEING™ et en soulignant que son entreprise de très haute technologie dispose de toutes les compétences pour assembler ce système , la conception n'étant pas de la compétence d'ALMAZ-ANTEY . 

L'existence de drones capables d'opérer sous la banquise n'est pas nouvelle puisque le Canada a déjà développé au début des années 1990 de tels véhicules sous marins - THESEUS - mais aux capacités plus limitées . Ce drone était destiné à la pose de réseaux d'hydrophones sous la banquise pour la détection des submersibles Russes . Durant les exercices ICEX 2020 l' USN a déployé un drone Bluefin-21 sous la banquise dans des conditions d'autonomie qui restent à déterminer . 

De la même manière les " cryobots " développés par la NASA™ pour l'exploration des mers sous-glaciaires des exoplanètes pourraient déboucher très rapidement sur des drones sous-marins militaires tout ce qu'il y de plus "  terre à terre ".

La " guerre sous-marine de demain " dans l'Arctique au moyen de drones est bien une réalité , même si elle fait peur à certains états ! 

Ce drone tire son nom de la vallée où coule la rivière éponyme SARMA et qui donne naissance au vent SARMA le plus fort de ceux soufflant sur le Lac BAÏKAL..

 

* Selon les articles de presse .

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021
Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021

Vue générale de la maquette du drone sous-marin SARMA à l'exposition INNOPROM 2021

Le drone sous-marin SARMA
Le drone sous-marin SARMALe drone sous-marin SARMA

Le drone sous-marin SARMA

Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones
Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones
Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones

Les projets Russes de Seabed Warfare dans l'Arctique et la communication sous-glaciaire avec les drones

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Août 2021

C'est l'un des projets majeurs Russe dans l'Arctique , auquel d'ailleurs les esp... diplomates des états-baltes s'intéressent de plus en plus : Le câble sous-marin de fibres optiques le long de la Route Maritime Nord qui reliera la Mer de Barents - TERIBERKA  ( voir 2éme vidéo ) - à l'Océan Pacifique - IOUJNO SAKHALINSK.

La Russie vient d'acquérir une nouvelle souveraineté dans ce domaine en lançant sa première ligne de fabrication de câbles sous-marins à Mourmansk dédiée à ce projet . Ce n'est pas en soi un exploit technologique même si ce câble doit résister à la pression d'icebergs raclant le fond où il est ensouillé mais l'inauguration de cette usine montre la capacité de la Russie à se ...Déconnecter , débrancher - découpler pour employer un vocabulaire plus à la mode - du complexe industriel Occidental où elle se fournissait jusqu'à présent pour ce type de produits . Ceci bien sûr dans un contexte de menaces de sanctions sectorielles de plus en plus répétitives , que ce soit dans les allégations de cyberattaques ou de non respect des drouâdelôms .Il faut toutefois préciser que la fibre optique utilisée dans ce projet particulier est achetée en RPC ce qui est cohérent avec la finalité du projet et sa sécurité de fabrication quand aux approvisionnements . 

La souveraineté industrielle que l'on nous met en avant vis à vis de la RPC - en partie pour des raisons électoralistes - depuis les crises d'approvisionnement liées à la crise du COVID-19 c'est exactement ça !

La complétion progressive de ce câble aura des répercussions sur les capacités militaires Russes dans l'Arctique et nécessitera bien-sûr la mise en place de moyens de protection dans le cadre de ce que l'on appelle le " seabed warfare " . 

Les responsables Russes estiment un rythme de pose de 180-200 km par mois - 2000 km par an pour arriver à une cadence de pose de près de 3000 km par an et une mise en service en 2026 . Les conditions extremes de l'Arctique sont bien sûres prises en compte pour sécuriser les atterrages des câbles avec par exemple l'installation à TERIBERKA de deux générateurs électriques diesels de secours bénéficiant d'une autonomie de fonctionnement d'une semaine ( voir 2éme video ) . 

Il est de plus en plus probable selon des déclarations officieuses de responsables que le projet concurrent de Megafon™ - Arctic connect - n'a pas pu être mené à son terme pour des raisons de sécurité , ce projet étant hors de contrôle de l'état Russe . Pour ces mêmes raisons il est fort probable que dans le climat de tensions croissant lié à la cybersécurité et aux accusations croisées d'espionnage des systèmes de télécommunications un usage " international " - lire non Sino-Russe - de ce câble n'est pas envisageable entre l'Europe et l'Asie . Ces communications Europe-Asie seront donc encore grandement dépendantes d'un " goulet d'étranglement " devenu célèbre avec la mésaventure du porte-conteneurs Ever-Given : Le canal de Suez

On notera en regardant les cartes ci-dessous le caractère stratégique au travers du temps et de la géographie d'emplacements comme Yanbou ( révolte Arabe de 1916 ) et Port-Soudan ( Projet Russe de base navale ) qui sont devenus des emplacements d'atterrages des câbles .

 

 

Polar Express : Les premiers brins sont filés !
Polar Express : Les premiers brins sont filés !
Polar Express : Les premiers brins sont filés ! Polar Express : Les premiers brins sont filés !

Voir les commentaires

Repost0