caucase

Publié le 9 Juillet 2021

A l'occasion du 80éme anniversaire du début de la Grande Guerre Patriotique les services de renseignements Russes viennent de publier des documents du renseignement Soviétique concernant les projets de bombardement des installations pétrolières de Bakou fin 1939-début 1940 .

Cette publication est loin d'être anodine car elle s'inscrit parfaitement dans le context d'un regain de tension en Mer Noire et dans le Caucase ( Guerre Arménie-Azerbaïdjan ) entre l'URSSIE et l'alliance Franco-Anglaise et dans le continuum historique de la Guerre de Crimée et même de l'invasion de la Russie par les hordes Napoléoniennes . Elle est aussi parfaitement raccord avec la nouvelle doctrine de sécurité nationale Russe . 

Ces documents concernent les projets de bombardement des installations pétrolifères de BAKOU connue sous le nom d' " Opération PIKE ". L'historicité de cette opération n'est bien sûr pas à remettre en cause et de nombreux ouvrages ont été publiés sur ce sujet bien qu'ils soient confidentiels . Il faut toutefois rappeler que leur divulgation date de 1942 dans le petit opuscule de Paul ALLARD : " Les plans secrets du GQG pendant la guerre " . Celui-ci a été écrit à partir des archives découvertes par les Allemands dans un wagon à la Charité sur Loire . Cela ne s'invente pas : Au milieu de bouteilles de pinard !

Plusieurs éléments intéressants dans la publication de ces archives Soviétiques  :

- Une flotte d'invasion de la Marine Nationale et de la Royal Navy devait se concentrer à Beyrouth . La concentration des troupes terrestres devait se faire en Syrie alors sous mandat Français . Ceci démontre le caractère stratégique du " Levant " comme plateforme de projection contre l' URSSIE . Lors des projets de bombardement de Damas par l'aviation Française en 2013 des analystes militaires Russes avaient souligné ce caractère stratégique en rappelant le précédent de l' " Opération PIKE " justement . Il faut noter que des vols de reconnaissance ont été effectués par la Royal Air Force à partir de l'aérodrome Irakien d'HABBANIYA .

- Des immigrés des diasporas Caucasiennes en France ( les " Peuples Montagnards " , très probablement des Circacssiens ) leurs noms sont donnés , ont été recrutés par le " Deuxième Bureau " pour à la fois guider les troupes d'invasions Franco-Anglaises et organiser des troubles séparatistes . Ces stratégies continuent d'être actualité avec les liens révélés des SR Français avec des extrémistes Arméniens au Haut-Karabakh  et le soutien du gouvernement Français aux séparatistes " Itchkériens " durant la deuxième guerre de Tchétchénie au début des années 2000. Le " chef " de ce groupe est  identifié comme Henry LÉMERY qui a fondé une association anticommuniste  barbouzarde très probablement Prométhéiste : Société des amis de la Russie nationale .

Tout comme en 1939 et 1940 des députés et des sénateurs soutiennent aujourd'hui la subversion en Russie et en Biélorussie ! 

- Pour organiser la subversion en URSS et dans le Caucase le " Deuxième Bureau " comptait aussi sur une partie de l'immigration Russe Blanche . Une partie seulement car une autre partie , minoritaire , était ralliée aux thèses Eurasistes .

- Les ports Soviétiques de la Mer Noire de TUAPSE et de BATOUMI devaient être bombardés . Une fois de plus l'actualité de ces documents - des " constantes géopolitiques et stratégiques " - est incroyable ... 

Aujourd'hui le renseignement Français peut toujours certainement s'appuyer sur les réseaux Navalnystes , des " réfugiés politiques " ou des organisations drouâdelômistes . Ceci est bien sûr valable pour la Biélorussie . Tout comme alors une des missions de ces Russes de la diaspora était de trouver des relais au sein de la " société civile " Soviétique - aujourd'hui Russe - pour préparer des sabotages ou des missions d'espionnage   de renseignement . De la même manière on ne peut penser à ces associations qui veulent promouvoir la société " libre " en Russie sans penser au groupuscule fondé par Henri LÉMERY .

Vous trouverez la totalité de ces documents exceptionnels à cette adresse :

http://nakanune.rusarchives.ru/en/node/59

Le message de l'attaché militaire à l'AMBAFRA de Moscou , le général Auguste Antoine PALASSE , provient très probablement des archives de La Charité sur Loire qui ont été transférées à Berlin où elles ont été récupérés par les Soviétiques après tri .... ( ll s'agit très probablement de l'exemplaire du GQG qui est mentionné sur un tampon ) .Il y est question de la destruction des archives de l'AMBAFRA  avant une éventuelle rupture des relations diplomatiques avec l'URSS . Le " syndrome d'Alexis LÉGER : La destruction des archives ! "

Il faut noter qu'il est étonnant que pour le moment ni Mme. PARLY , ni MilliTalleyrand  , ni le CEMA n'en aient demandé la restitution puisque ce sont des documents propriétés de l'Etat Français !

Verbatim : Subversion au Caucase - Comment la France et la Grande-Bretagne ont voulu bombarder Bakou .
Verbatim : Subversion au Caucase - Comment la France et la Grande-Bretagne ont voulu bombarder Bakou .

Voir les commentaires

Publié le 13 Mai 2021

Igor KOROTCHENKO est généralement considéré comme étant " bien informé "™©  et "proche des cercles du pouvoir Russe" ™© . Il est le rédacteur en chef de la revue " Natsionalanaya Oborona - Défense Nationale " qui est le pendant Russe de la Revue de la Défense Nationale même si les publications y sont plus sous la forme magazine , dans le style de DSI par exemple . 

Dans cette interview diffusée le 30 avril 2021 il dénonce l'implication des services de renseignement Français dans la campagne de soutien locale au Haut Karabakh à l'érection à MARTOUNI-KHOJAVEND de la statue du collaborateur Arménien des Nazis  Garéguine NJDEH. Depuis plusieurs jours le commandant des forces de la paix Russes au Haut-Karabakh , le lieutenant général Rustam MURADOV appelle à sa destruction . L'ordre proviendrait du Ministère de la Défense Russe . 

Selon Igor KOROTCHENKO [ voir video] les deux principaux agitateurs qui s'opposent à cette destruction , Zhirayr-Jiraïr SEFILIAN et Andranik CHAVUCHIAN   tous deux originaires du LIBAN et passés par le terrorisme Arménien " canal historique " , travailleraient pour le renseignement Français en dressant les populations locales contre les forces de la paix Russes tout en s'opposant à la destruction du mémorial . Tous les deux feraient aussi une campagne pour la présence de militaires Etasuniens ou Français , des troupes de montagne du 27éme BIM  en l'occurrence .  Il faut noter que Jiraïr SEFILIAN s'oppose aussi à la réouverture du corridor de ZANGEZUR  y compris par l'action terroriste . Dans son interview Igor KOROTCHENKO dénonce l'arrivée massive en Arménie de " terroristes Arméniens " en provenance du LIBAN et du Proche-Orient . Si il ne l'explicite pas ce serait " avec l'aide des services de renseignements Français " . Contrairement à la diaspora Arménienne en France dont peu de membres bénéficient d'une instruction militaire , ne serait-ce que par la fin du Service National pour deux générations , et dont seulement une petite centaine de membres s'est rendu au Haut-Karabakh , les diasporas Arméniennes du Proche-Orient ont vécu au sein d'un environnement plus " guerrier " . Le 6 novembre 2020 une plainte a été déposée contre ces volontaires Franco-Arméniens près le Parquet de Paris par le gouvernement Azéri . 

Dans son interviouve Igor KOROTCHENKO fait allusion au " régime collaborationniste de VICHY " . S'il n'en a pas été membre , Garéguine NJDEH n' a pas moins fortement appuyé la création d'une unité de SS Arméniens dont certains ont stationné dans la région de MARSEILLE et AIX EN PROVENCE durant la Seconde Guerre Mondiale . De nombreux historiens Russes comme Oleg KUZNETSOV  dénoncent le culte de la personnalité dont fait l'objet Garéguine NJDEH en Arménie et de l'influence que ce culte a sur la perception des autres communautés Caucasiennes par les Arméniens et sur leur POLEX .  

Ce n'est pas la première fois que les autorités Russes accusent la France de menées subversives au Caucase , souvent au travers de reportages sur des chaînes d'état ou de " canaux indirects " comme Igor KOROCHENKO . Déjà au milieu des années 2000 dans le documentaire " Plan Kavkaz " des journalistes Russes avaient interviouvés un séparatiste Tchétchène - répondant au surnom d'Aboubakar - qui décrivait comment une société Française travaillant pour le Ministère de l'Intérieur imprimait des passeports " Itchkériens " . D'autres documentaires ont expliqué comment la mission militaire Française en Géorgie au centre d'aguerrissement en montagne de SACHKHERE soignait et exfiltrait vers la Turquie des terroristes Tchétchènes " de valeur "  blessés . 

La diplomatie Française a été très " vexée " de se voir blaqueboulée de l'accord tripartite Russie - Arménie - Azerbaïdjan et n'a jamais caché son désir de " renter par la fenêtre alors qu'elle venait d'être expulsée par la porte " en mettant en avant des dossiers comme la préservation des biens culturels ou le sort des prisonniers Arméniens . Bien que non officielle cette déclaration d'Igor KOROTCHENKO peut-être considérée comme une " analyse officieuse  " du renseignement et de la diplomatie Russe 

 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Avril 2021

Du général Djokhar DOUDAÏEV . C'était il y a 25 ans .On ne parlera jamais assez de la dangerosité de la téléphonie mobile pour la santé ... 

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication.

Un jour , un objet dans l'histoire : 22 avril 1996 , le téléphone portable .... Un jour , un objet dans l'histoire : 22 avril 1996 , le téléphone portable ....
Un jour , un objet dans l'histoire : 22 avril 1996 , le téléphone portable ....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Avril 2021

A vous et à vos familles !

Je vous transmets les souhaits  de " SOS Chrétiens d'Orient " 

Joyeuses Fêtes de Pâques
Joyeuses Fêtes de Pâques
Joyeuses Fêtes de Pâques
Joyeuses Fêtes de Pâques Joyeuses Fêtes de Pâques Joyeuses Fêtes de Pâques

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions, #Pâques, #Syrie, #Caucase, #Arménie

Repost0

Publié le 5 Mars 2021

Honneur aux morts !

L'un des concepteurs des drones BAYRAKTAR™ , le général Osman Erbaş , fait partie des victimes de l'accident d'hélicoptère qui s'est produit hier prés de la localité de BITLIS et dont le bilan s'élève à 11 morts . Cet accident serait très probablement du au mauvais temps qui règne sur la région .

Le général Osman Erbas a participé il y a une dizaine d'années au développement du système d'armes BAYRAKTAR™ qui a fait la une de l'actualité militaire ces deux dernières années plus particulièrement en Syrie , au Haut-Karabakh et en Libye .

Il aurait participé à la définition des caractéristiques opérationnelles et des tactiques d'emploi de ce drone et à ses premières mises en oeuvre opérationnelles  contre le PKK/YPG . Il serait aussi à l'origine du concept d'emploi du binôme drone d'observation  / drone suicide . Selon certaines sources Arméniennes - qui ont parfois du mal à cacher leur joie - il aurait servi de conseiller militaire aux forces armées Azéries durant le dernier conflit du Haut-Karabakh . Dans son hommage le constructeur Selçuk BAYRAKTAR ( voir photo ci-dessous ) s'est toutefois limité à évoquer le soutien politique du militaire décédé au programme Turc de drones et les premières utilisations sous sa supervision de ces drones contre le PKK/YPG .

Le 15 juillet 2016 il aurait contribué de manière décisive à l'échec du coup d'état contre le Président ERDOGAN au travers des ordres donnés à ses commandants d'unités en temps que commandant de la 6éme Division d'Infanterie mécanisée .

 

 

 

 

Tombé du ciel : Un des concepteurs des drones  BAYRAKTAR™ est tué dans un accident d'hélicoptère .
Tombé du ciel : Un des concepteurs des drones  BAYRAKTAR™ est tué dans un accident d'hélicoptère .Tombé du ciel : Un des concepteurs des drones  BAYRAKTAR™ est tué dans un accident d'hélicoptère .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Mars 2021

Les missiles Iskander™ Russes n'étant pas assez efficaces  espérons que les drones-suicides " Made in Armenia "  le seront plus lors de la prochaine guerre qui ne saurait tarder dans le Caucase .

Je vous invite à regarder cette vidéo car elle me rappelle assez ce que je faisais dans les années 90 au fond de mon garage avec mes " gros-minis " et leur cellule en composites plastiques ! ;0) 

C'est en tout cas une vidéo assez " pédagogique " sur le processus industriel de fabrication d'un drone et l'on peut constater que le CMI désire maîtriser la fabrication d'une grande partie des composants y compris de la boule optronique  .

https://armeniasputnik.am/video/20210226/26608421/hakob-arshakyany-nerkayacrele-haykakan-harvacayin-anodachu-trchox-sarq.html

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Décembre 2020

Un journaliste Arménien vient de faire l'analyse " post mortem ",  des drones Turcs Bayraktar™ TB2 et Israéliens HAROP™ utilisés par les Azéris au Haut-Karabakh et les résultats sont ..." surprenants " !

S'il était déjà de notoriété publique que les drones Turcs Bayraktar TB2 utilisaient des motorisations Autrichiennes Rotax­™ - filiale du groupe Canadien Bombardier™ - et des caméras Canadiennes WESCAM™ - filiale du groupe Etasunien L3 Harris Technologies™ - il apparait que le drone Israélien HAROP™ utilise des composants Suisses et Français .

Ces composants sont un moteur électrique ( à courant-continu ou pas à pas )  de la société Suisse FAULHAUBER Minimotor SA™ et un capteur potentiométrique rotatif ( résistance variable ) de la société Française EUROFARAD™ du groupe EXXELIA™ . L'ensemble forme très probablement ce que l'on appelle un servomoteur ( moteur électrique - réducteur - potentiomètre de mesure de position - carte électronique de contrôle ) : Il s'agit de contrôler la rotation d'une pièce au moyen du potentiomètre qui mesure sa position et qui la position désirée atteinte donne l'ordre d'arrêt du moteur . A ce titre le potentiomètre doit avoir une linéarité parfaite .

On peut noter sur la photo ( voir troisième photo ) la présence dans la chaîne cinématique d'une biellette réglable de commande  et de ce qui semble être un accouplement ( joint de transmission ) . 

Un composant comme le capteur potentiométrique de qualité " militaire " ( NF C 93255 et MIL PRF 39023ne peut pas avoir été exporté sans l'aval des autorités Françaises qui devront donc répondre , tout comme les Canadiens et les Autrichiens l'ont fait , de cette autorisation d'exportation donnée à une société Israélienne .

En consultant le site et les catalogues de la société EUROFRAD™ on peut constater que de tels capteurs potentiométriques sont par exemple utilisés pour mesurer la position des ailettes de missiles . On peut supposer qu'ils sont utilisés sur le drone HAROP™ pour le contrôle des gouvernes du drone ( voir photo  . Cette annonce fragilise en tout cas la position de la diplomatie Française au sein du groupe de Minsk et l'activisme du président MACRON sur la question du Haut-Karabakh qui " essaye de revenir dans le jeu " après avoir reçu un double coup de valenki et de babouche de la part de la Russie et de la Turquie en étant exclu de la signature de l'accord de cessez le feu  

La question est de savoir désormais si les autorités Françaises ( MM. PARLY et Le MAIRE ) seront aussi tolérantes pour autoriser l'exportation de composants " sensibles " vers la Russie qui développe sa propre gamme de drones suicides ? J'en doute ! 

Note : Il n'est pas incongru de retrouver des composants issus du modélisme et de l'aéromodélisme comme les biellettes réglables dans un drone militaire Israélien : Ceux-ci ont été à l'origine conçus à partir d'un avion -jouet -  radiocommandé acheté aux Etats-Unis ! 

Lien vers catalogue FAULHABER™

Post-mortem : Des composants de qualité " militaire " Français et Suisses utilisés sur les drones Israéliens HAROP™ au Haut-Karabakh .
Post-mortem : Des composants de qualité " militaire " Français et Suisses utilisés sur les drones Israéliens HAROP™ au Haut-Karabakh .
Post-mortem : Des composants de qualité " militaire " Français et Suisses utilisés sur les drones Israéliens HAROP™ au Haut-Karabakh . Post-mortem : Des composants de qualité " militaire " Français et Suisses utilisés sur les drones Israéliens HAROP™ au Haut-Karabakh . Post-mortem : Des composants de qualité " militaire " Français et Suisses utilisés sur les drones Israéliens HAROP™ au Haut-Karabakh .

Catalogue des capteurs potentiométriques EUROFARAD™

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Novembre 2020

Repost0

Publié le 13 Novembre 2020

Je ne reviendrai pas sur l'utilisation des drones suicides lors du conflit du Haut-Karabakh !

Je l'ai déjà développé sur Ice Station Zebra ... En avril 2016 soit il y a plus de quatre ans . Tout le monde semblait avoir oublié que les Azéris testaient alors avec succès cette technologie , en particulier les planificateurs militaires Arméniens .

L'élément les plus intéressant reste la manière dont le gouvernement Arménien a du capituler sous la pression des armes . Ce ne sera certainement pas la première fois et certainement pas la dernière fois qu'un gouvernement doit " gouverner sous des bombes " . Nous devons nous en rappeler en cette année où nous commémorons le 80 éme anniversaire du désastre militaire de mai 1940 . 

Ce qu'ont vécu les chefs politiques et militaires Arméniens ces dernières semaines ce fut le quotidien des chefs politiques et militaires Français en mai-juin 1940 comme je l'ai déjà rappelé . On ne peut pas d'autre part ne pas être frappé par les images de l'exode des habitants du Haut-Karabakh et celles de l'exode de mai 1940 . 

On peut aller encore plus loin puisque " Infiniment plus que le nombre des Azéris, ce sont les drones des Azéris qui ont fait  reculer les Arméniens . Ce sont les drones des Azéries qui ont surpris les chefs militaires Arméniens au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. " ( phrase célèbre ) 

Dame Galina ACKERMAN a beau déverser son fiel sur les réseaux sociaux contre M. Vladimir POUTINE qu'elle accuse d'être responsable de cette défaite , ce sont bien les chefs politiques et militaires Arméniens et leur doctrine militaire sclérosée des tranchées face aux drones qui sont responsables de cette déroute militaire 

Il faut juste espérer que les décisions qui ont été prises à Erevan en signant ce cessez le feu  l'ont été avec plus de sens de l'intérêt du bien commun qu'à Paris  . Mais la conclusion fut la même :  Faute de disposer d'une intervention massive extérieure associée à un appui politique ( Etats-Unis en mai 1940 , Russie en octobre 2020 ) une fois que le point de rupture militaire est franchi la première mission des chefs politiques est de préserver les populations civiles à défaut de préserver l'intégrité de l'Etat et son extension territoriale . Ce ne semble pas être la voie qu'emprunte le Premier Ministre Nikol PACHINIAN . 

C'est aussi à ce moment que les chefs militaires doivent s'effacer devant les chefs politiques . 

L'autre élément intéressant ce sont les conséquences politiques . Ici je me permettrai de faire un parallèle avec le Japon d'aout 1945 . L'annonce de l'armistice - défaite militaire a provoqué un mouvement de protestation contre le premier ministre Arménien Nikol PACHINIAN  que certaines sources affirment être dirigés par des militaires Arméniens opposés au cessez le feu  .

Au Japon , le 14 aout 1945 , un groupe d'officiers opposés à la capitulation a tenté - lui aussi - un coup d'état en cherchant par exemple à se saisir de l'annonce de cette capitulation par l'Empereur HIRO-HITO sur un disque destiné à la radio NHK . Ce coup d'état qui a échoué , sinon cela se saurait su , est connu sous le nom d' " Incident de KYUJO " . Son histoire est développé dans cet article ( en Anglais ) .

 

 

La discorde chez l'ennemi : "Gouverner sous les bombes " en Arménie !
La discorde chez l'ennemi : "Gouverner sous les bombes " en Arménie ! La discorde chez l'ennemi : "Gouverner sous les bombes " en Arménie !
La discorde chez l'ennemi : "Gouverner sous les bombes " en Arménie !
La discorde chez l'ennemi : "Gouverner sous les bombes " en Arménie !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Octobre 2020

Il y a des rapprochements terribles .

Moins de 24 h après avoir sanctionné le directeur du FSB Alexandre BORTNIKOV sur des accusations mensongères dans le prétendu empoisonnement de l'agitateur politique Alexeï NAVALNY la France devait faire face à un terrible attentat " importé " avec l'assassinat d'un enseignant par égorgement et décapitation par un Islamiste d'origine Tchétchène .

Ce n'est pas le premier attentat commis sur notre territoire par un Islamiste Tchétchène . Le 12 mai 2018 un terroriste d'origine Tchétchène , Khamzat AZIMOV , avait déjà frappé notre territoire en plein cœur de Paris .

Depuis 48 h l'excellent Alexandre ORLOV , ex-ambassadeur de Russie en France , est invité sur les plateaux de télévision où il remet les pendules à l'heure . 

À l’antenne de CNews il a mentionné la facilité avec laquelle l’asile politique était accordé aux Tchétchènes et sans «aucune enquête préliminaire», ni «aucun contrôle» et ce, malgré le fait que les services Russes avaient averti leurs homologues Français de l’existence parmi ces derniers d’éléments extrémistes : 

«Il fallait simplement dire "Je suis Tchétchène" et tu avais tout de suite l’asile politique. […] Vous savez qu’il y a des relations entre nos services. Et nos services [Russes, ndlr] signalaient à leurs collègues Français que parmi les réfugiés politiques tchétchènes il y avait des gens qui étaient des terroristes. Les collègues français étaient d’accord avec les nôtres, il disait qu’il faut les expulser, mais au plus haut de l’État français on disait "Non"»

Ce n'est pas la première fois que l'ambassadeur Alexandre ORLOV met en cause la politique d'immigration Européenne , et en particulier Française , en ce qui concerne les Tchétchènes .

Intervenant après l'attentat du 12 mai 2018 , il déclarait sur Europe 1 le 14 mai 2018 :

" Quand j'étais encore ambassadeur, Je trouvais que les autorités [ Françaises ] donnaient à ces familles [ Tchétchènes ] l'asile trop facilement . Elles disaient qu'elles étaient persécutées politiquement en Tchétchènie . On voit les conséquences . " " Moi je pense qu'il faut être plus strict , plus sévère quand on accorde l'asile politique à qui que ce soit " " Il y a parmi les familles des gens qui ont des passés un peu douteux "    

Il faut rappeler ici que le sort horrible réservé à M. Samuel PATY en France par ce terroriste Islamiste Tchétchène a été celui de dizaines de militaires de l'armée Russe , de plusieurs fonctionnaires du FSB et de plusieurs civils Russes dont des médecins et des enseignants . Signalons ici le massacre de TUKHCHAR le 5 septembre 1999 où six soldats Russes prisonniers furent égorgés et décapités par des terroristes Islamistes Tchétchènes . Ils avaient aussi un nom : Vasily TASHKIN, Vladimir KAUFMAN, Boris ERDNEYEV , Alexey POLAGAEV et Alexey PARANIN .

Bon nombre de belles âmes qui aujourd'hui manifestent - avec raison leur horreur - justifiaient ou du moins fermaient les yeux sur ces crimes commis par les mêmes Islamistes Tchétchènes dans le Caucase . Alexandre BORTNIKOV les combat depuis 25 ans !

Une fois de plus les chefs politiques mais aussi certains chefs militaires Français tirent sur les garde-frontières de l'Europe  . Tout comme dans les années 1990 il fallait combattre la propagande pro-Islamiste d' André GLUCKSMANN qui est le grand responsable de cette présence radicale Tchétchène en France , il faut combattre aujourd'hui ceux qui sur les réseaux sociaux essayent de rendre de manière insidieuse le gouvernement Russe coupable ou responsable de cet attentat . 

Note de l'Editeur : Il ne s'agit pas du tout ici de stigmatiser une communauté particulière mais de citer l'ambassadeur A. ORLOV qui précise qu'il s'agit uniquement de certains individus !  

Attentat de Conflans : Le FSB  avait averti le renseignement Français de la dangerosité de certains réfugiés Tchétchènes . Attentat de Conflans : Le FSB  avait averti le renseignement Français de la dangerosité de certains réfugiés Tchétchènes .

Voir les commentaires

Repost0