Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

chine

Publié le 7 Juillet 2020

C'est presque une première en Europe . Même si la Turquie - nation Asiatique - avait envisagé d'acheter des systèmes de défense anti-aériens auprès de la RPC avant de choisir des S-400 Russes et si des services de sécurité utiliseraient des drones DJI , jamais depuis la chute du régime Communiste Albanais une nation Européenne - du continent Européen - n'avait acheté du matériel militaire auprès de la RPC. 

Selon le quotidien The Global Times le gouvernement Serbe vient de réceptionner en la personne du président Aleksandar VUCIC les premiers drones de reconnaissance armés CH-92A équipés de missiles FT-8C livrés par la société CASTC - China Aerospace Science and Technology Corporation. Le contrat pour la livraison de ces drones avait été annoncé en septembre 2019 lors d'une visite de cinq jours d'une délégation militaire Chinoise en Serbie .

La première livraison porte sur un lot de neuf drones et de 18 missiles . Le drone CH-92A a un rayon d'action de 250 Km et un plafond opérationnel de 5000 m.

Le Président VUCIC a refusé de répondre aux questions des journalistes de Radio Free Europe/Radio Liberty * sur le coût de cette acquisition en expliquant que ce genre d'informations relevait du secret . Il a aussi annoncé que la Serbie allait coopérer avec la RPC pour concevoir et construire des drones de cette classe . 

Lors de la crise du COVID-19 la RPC fut le premier pays , suivi de la Russie , à apporter de manière massive son aide à la Serbie . Une aide qui avait d'ailleurs fortement irrité l'établissement diplomatico-militaire Occidental ...Des affiches ont alors fleuri dans les rues de BELGRADE remerciant la RPC et le " camarade Xi " : HVALA BRATE XI ! MERCI FRÈRE XI !

Les relations entre la Yougoslavie - réduite à la fédération Serbie Monténégro - et la RPC sont marquées par le souvenir commun de l'attaque en 1999 avec des missiles de croisière Etasuniens contre l'ambassade de la RPC lors de l'agression de l'OTAN . Selon certaines rumeurs le CMI chinois aurait pu bénéficier d'informations techniques provenant de la destruction d'un bombardier furtif F-117 par la DCA Serbe . Les relations économiques entre la RPC et la Serbie datent du milieu des années 90 et depuis un véritable Chinatown s'est constitué à Belgrade dans le Blok 70

Reportage photo sur la visite de réception sur le site du Ministère Serbe de la défense .

 

* Media financé par le congrès Etasunien 

MERCI FRÈRE XI ! La Chine livre des drones armés à la Serbie .
MERCI FRÈRE XI ! La Chine livre des drones armés à la Serbie . MERCI FRÈRE XI ! La Chine livre des drones armés à la Serbie .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Défense, #Chine, #Balkans, #Drones, #Technologies

Repost0

Publié le 30 Juin 2020

La presse Défense&GP Indienne bruisse de rumeurs sur l'arrivée en mode accéléré de Rafale équipés de missiles Meteor et SCALP et de systèmes de défense S-400 . Les six premiers Rafale doivent être livrés avant la fin juillet 2020 , autour du 27 juillet 2020 selon plusieurs sources concordantes  : Les Rafale , convoyés par des pilotes Indiens , devraient transiter par la base de AL DHAFRA et être ravitaillés par deux fois par l'Armée de l'Air puis par un Il-76 de l'Indian Air Force   . 

La diplomatie Indienne a aussi demandé à la Russie d'avance la livraison des systèmes anti-aériens S-400 . 

Amid China row , India to get its first batch of Rafale 

After border clash with China , India wants Russia to hurry-up and deliver its S-400 system .

Un député du BJP déconseille toutefois le déploiement des S-400 car il pense que certains des composants de système seraient d'origine Chinois et contiendraient des backdoors qui permettraient à l'APL de les désactiver .

Les forces armées Indiennes ont étudié  des scénarios d'une confrontation aérienne Sino-Indienne et estiment qu'elles ont plusieurs avantages sur la Chine même en cas de déploiement par l'APL de systèmes S-400.

Les bases aériennes Chinoises sont éloignées et situées sur des hauts-plateaux et donc les aéronefs Chinois ne peuvent pas décoller à pleine charge . L'armée de l'air Indienne a déployé ses avions de combat dans des régions proches de la LAC , au PENDJAB et dans l'HARYANA .

 L'avantage des forces armées Indiennes proviendrait de sa panoplie de missiles et en particulier des missiles BraHmos et  SCALP   ainsi que des bombes guidées Spice 2000.

La PLAAF affirme de son côté avoir développé des matériels spécifiques pour les combats sur les hauts-plateaux . Outre le char léger Type15 dont je vous ai déjà parlé , la Chine a développé les hélicoptères Changhe Z-8G et Harbin Z20 qui ont été adaptés comme d'autres matériels aux conditions des hauts-plateaux .
 
Ladakh : Des S-400 et des Rafale's en livraison accélérée pour l'Inde pour faire face à la Chine ?Ladakh : Des S-400 et des Rafale's en livraison accélérée pour l'Inde pour faire face à la Chine ?
La guerre dans les montagnes...
La guerre dans les montagnes...La guerre dans les montagnes...
La guerre dans les montagnes...La guerre dans les montagnes...

La guerre dans les montagnes...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Juin 2020

Sans rentrer dans le détail des revendications des uns et des autres , Chinois et Indiens , dans le conflit qui semble se développer dans l'Himalaya voici quelques éléments :

- Après ce qui manifestement ressemble bien à une raclée l'armée Indienne a décidé de déployer ses unités de montagne dans la région du LADAKH  . Il est fait état selon certaines sources de la participation d'unités de gardes-frontières " ethniques " de Ladakhis , de Tibétains et peut-être de Gurkhas Népalais . Il est communément admis que ces populations présentent des prédispositions génétiques aux efforts en haute-altitude et donc seraient  plus aptes au combat en haute-montagne si l'on adopte une approche " Mahanienne " de la question . 

L'unité qui a affronté les forces de l'APL dans un combat singulier à mains nues et avec des batons était originaire de la plaine du BIHAR   et manifestement pas préparée aux efforts et encore moins aux combats à mains nues en haute montagne . 

- Malgré toutes les rodomontades sur les " aigles des montagnes " et la " montagnité " de l'Inde , les troupes de montagne Indiennes semblent souffrir d'un cruel manque de bottes , de gants , de tenues grand-froid et même les rations ne semblent pas adaptées à un séjour , pour ne pas parler de combats , en montagne . Pire ! Ces troupes se voient attribuer en dotation du matériel déclassé  . C'est ce qu'a révélé en décembre 2019 un audit .  La situation est connue depuis au moins deux années mais les projets d'" Indianiser " la fabrication de ces équipements importés des USA , d'Australie ou d'Europe a toujours échoué . Cette carence en équipements semble se confirmer sur les photos ou l'équipement des militaires Indiens semble vraiment " cheap " , dépareillé et plutôt acheté chez un fournisseur d'équipements de sports que chez un équipementier militaire ! Après la publication de ce rapport certaines unités ont toutefois reçu début février 2020 un équipement " grand froid " , des sacs de couchage pour la haute montagne et une bouteille d'oxygène individuelle  .

 

 

 

 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Il est apparu à plusieurs reprises que les troupes Indiennes au contact de l'APL n'avaient pas un accès immédiat à leurs munitions qui étaient stockées dans des entrepôts climatisés à 150 kms du front .

- L'Armée Indienne dispose de deux atouts avec l'acquisition d'hélicoptères Apache et CH-47 Chinook . Tous les deux sont adaptés au combat en montagne . Le premier permet d'apporter un appui-feu puissant à des troupes isolées tandis que le second permet des missions de logistique sur des glaciers ou des replats et des terrasses  à flanc de montagne grâce à sa rampe arrière . Ce dernier critère a été déterminant dans la commande de cet hélicoptère .Les derniers Chinooks ont été réceptionnés peu avant le confinement . L'une des missions qui leur sera assigné sera de déployer le canon léger M777 de 155 mm face à l'APL 

- Ce canon de 155 mm fabriqué en grande partie en Inde servira surtout pour l'artillerie de montagne .  Au mois de décembre 2019 , l'armée Indienne a procédé à des exercices de tir avec le M777 et des munitions guidées GPS M982 Excalibur sur le polygone de POKHRAN . 1200 munitions de ce type ont été achetées en octobre 2019 auprès des Etats-Unis au travers d'une procédure d'urgence après les incidents à la frontière Indo-Pakistanaise de février 2019 . 

Le triptyque Chinook + M777 + M982 Excalibur semble être la carte maîtresse que semble posséder l'armée Indienne au LADAKH . Mais ses troupes de montagne et en particulier ses unités d'artillerie du Mountain Strike Corps sont-elles suffisamment entraînées à son déploiement pour les employer dans la défense de la LAC , pour ne pas parler de " saisir un objectif de valeur au Tibet en vue de négociations " dans le cadre d'une contre-offensive . Rien n'est moins sûr ! 

 

 

- L'Armée Populaire de Libération Chinoise a de son côté considérablement accrue l'expertise des ses troupes en montagnes et la préparation de son matériel . Tout d'abord au travers de manœuvres comme récemment au Tibet A contrario des troupes Indiennes l'équipement des soldats de l'APL semble être de meilleure facture .   Le matériel déployé semble de meilleur qualité et surtout est beaucoup moins disparate . La condition physique des militaires Chinois semble d'autre part être meilleure et ceci provient certainement de l'entraînement mais aussi du niveau de vie de la population qui s'est élevé en Chine ces dernières années . 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Si l'APL ne dispose pas de " troupes ethniques " issues de régions des hauts-plateaux ou de la montagne elle a mis un programme complet d'aguerrissement à la vie en montagne , notamment au travers de séances d'oxygénothérapie

 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

- Alors que l'armée Indienne déploie dans la région ses blindés T-90MS et T-72M1 , l'APL a déployé au Ladakh son nouveau blindé léger NORINCO Type 15 spécialement préparé au combat en montagne , probablement par un réglage de la carburation . Ce blindé serait beaucoup mieux adapté au combat en montagne et constitue une percée technologique alors que les CMI Occidentaux peinent à concevoir un tel blindé . Parmi les autres systèmes d'armes déployés par l'APL il faut signaler le canon automoteur NORINCO PCL-181 récemment mis en service . 

On constate donc que si l'armée Indienne déploie ou peut déployer du matériel Russo-Soviétique et Etasunien , mis à part les camions et les canons de fabrication locale , l'APL déploie dans le cadre de ce face à face du matériel essentiellement Chinois . Le fossé technologique entre les deux états se creuse de plus en plus . 

Type 15 vs T-72M1Type 15 vs T-72M1

Type 15 vs T-72M1

- Signalons enfin que l'APL dispose sur les hauts-plateaux et les montagnes , à l'image des bataillons de la jungle Brésiliens avec leurs buffles , d'unités de patrouille montées sur des Yaks . Ceux-ci sont aussi utilisés comme animaux de bât .

Je vous invite enfin à lire cet article - iconoclaste -  sur le Tibet ! Les louves du toit du monde : Le Tibet vu par le journal de SPIROU en 1976  

Je m’étonne enfin à lire les commentaires des articles de presse et de blogue que quelqu’un n’ait pas encore proposé d’envoyer le 27 éme BCA ou le 93éme RAM pour appuyer les Indiens à s’opposer à l’ Empire Jaune de Basam XINPING , y compris au travers de  » conseillers  » . J’ai bien lu qu’il fallait essayer de leur refourguer des canons automoteurs CAESAR mais pas d’y envoyer des troupes En 1939 on proposait pourtant de le faire pour la Finlande . L’esprit civique , avec la peau des autres , se perd ! 

Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .
Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh . Two tribes : Bruits de bottes - sans bottes - , de pattes de Yaks et de chenilles dans le Ladakh .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Avril 2020

Si de nombreuses doctrines de sécurité comme la doctrine Russe prennent déjà en compte les menaces de sécurité face aux pandémies et les considérent même comme une menace majeure , cette épidémie de Covid-19 pourrait ouvrir un nouveau champ de conflictualité après la terre , la mer , l'air , l'espace , le cyber : La biosphère .

C'est tout le sens des propos tenus par l'amiral James FOGGO III à Naples il y a 48 h : https://seapowermagazine.org/foggo-u-s-military-in-all-new-territory-in-fight-against-virus/

“That seventh domain is just simply germs. It’s the biosphere we operate in.”

Amiral James FOGGO III

 

Les contaminations massives à bord de navires comme l'USS Theodore Roosevelt - malicieusement surnommé de " Amerikanskyi virusonosits " ou de " porte-virus Américain  " par le journal Kommersant - ou du Charles de Gaulle amènent la question de la vulnérabilité et de la résilience des personnels et des matériels qu'ils mettent en oeuvre face à une attaque virale .

La question de la résistance à une attaque virale a été prise en compte dés 1929 dans la conception des dortoirs des ouvrages de la Ligne Maginot ainsi que dans  la répartition des tours de services des équipages . Il est vrai que nous étions seulement dix ans après l'épidémie de grippe espagnole de 1919 et la capacité de maintenir en situation opérationnelle des regroupements de personnels confinés dans une évidente promiscuité  a été considérée comme importante . Pour concevoir les futurs navires ou réaménager les navires en service il faudra donc s'inspirer de travaux datant de près d'un siècle avec l'apport des dernières technologies en matière de VMC. La promiscuité et le transport par systèmes de ventilation ayant été identifiés comme les principaux vecteurs de la propagation des épidémies il faut s'orienter vers des blocs d'habitation de six personnes au lieu de chambrées de 25 comme c'est le cas actuellement à bord du CDG . Avec une VMC individuelle ce bloc habitationnel ressemblerait furieusement à ... Un compartiment de wagon-couchette ! Une répartion rigoureuse des quarts des personnels permettrait la présence simultanée que de quatre marins dans ce bloc . 

De toute manière de nombreuses forces armées ont déjà entrepris des exercices de simulation dans ce domaine , c'est le cas du War College avec Urban Outbreak 2019.

De la même manière le déploiement d'unités de guerre bactériologique et chimique Russes en Italie relève de cette préparation militaire légitime :  Les forces armées Russes y ont observé la propagation du virus , recueilli des échantillons ,  validé des stratégies de décontamination et des protocoles de traitement . 

Toujours est-il que cette épidémie , quelque soit son origine , a montré que la Chine est capable de faire face à une attaque bactériologique de haute-intensité alors que le " monde libre "™© a montré son incapacité à protéger ses populations , ses personnels et ses infrastructures militaires avec une véritable " clochardisation sanitaire "©™ . Surtout si l'on admet l'hypothèse - très controversée - d'un virus conçu par l'homme dans le laboratoire P4 de Wuhan ... L'Etat Chinois apparaît capable de faire face à une agression de ce type avec des erreurs d'évaluation et de commandement dés le début . Du point de vue opérationnel c'est un véritable " Midway bactériologique " que ce virus aurait infligé à l'US Navy puisque quatre de ses porte-avions sont désormais atteints ... 

Cette épidémie amène de nombreux commentateurs de la sphére Défense&GP à se poser des questions sur la pertinence des menaces identifiées dans les doctrines de sécurité nationales , à l'image de Oana HATHAWAY concernant les Etats-Unis dans les colonnes de Just Security  : Covid-19 shows how U.S. got national security wrong

 

Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille . Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .
La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation . La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .

La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .

Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .

Voir les commentaires

Rédigé par Daniel et Sônia BESSON

Publié dans #Coronavirus, #Covid-19, #Guerre bactériologique, #Biosphère, #Chine, #Défense

Repost0

Publié le 12 Avril 2020

Si le développement des sociétés militaires privées est un fait acquis sur les champs de bataille depuis une vingtaine d'années le " concours Lépine " en matière de stratégies militaires de containment de la Chine n'est pas fini aux Etats-Unis , en particulier dans un contexte de racisme anti-Chinois exacerbé par la crise du Coronavirus . Cette " privatisation " de la guerre pourrait s'étendre à un nouvel espace , l'espace martitime avec le recours à la guerre de course contre le commerce maritime Chinois .  

 

L' U.S. Naval Institute est une institution de type " think tank " née aux Ettas-Unis à la fin du XIX éme  siècle  à la fin de la guerre de Sécession sous l'impulsion d'un groupe d'officiers dirigés par le commandant de l' USS Monitor . Ce navire est considéré comme étant un des premiers navires cuirassés opérationnel de l'histoire . 

Dans les colonnes de la revue en ligne Proceedings de ce  très selectissime U.S. Naval Institute [ 1 ] un ancier officier du corps des Marines - USMC - le colonel Mark CANCIAN suggère que pour contenir le développement économique de la Chine le gouvernement des Etats-Unis devrait avoir recours à des corsaires à qui il délivrerait des lettres de marque . Ceux-ci devraient s'attaquer au tafic maritime civil dont dépend économiquement la Chine pour ses exportations et en premier lieu au trafic maritime propriété du gouvernement Chinois  . Une attaque contre ce trafic fragiliserait l'économie Chinoise , provoquerait des troubles en raison de l'augmentation du chômage et donc affaiblirait le " régime " Chinois . L'objectif à terme est de dissuader la Chine de se lancer dans une guerre " conventionnelle  " . 

L'auteur pense qu'en raison d'une flotte commerciale marchande  beaucoup moins développée et essentiellement limitée au cabotage les Etats-Unis seraient beaucoup moins vulnérables à des actions de représailles symétriques de la part de la Chine  Le site étudie aussi l'aspect légal de la question :  La guerre de courses serait légale selon la législation U.S. et même selon les conventions internationales [ 2 ]  . On y voit aussi la première des cibles potentielles de cette piraterie privée : Les sociétés de transport COSCO shipping et SINOTRANS .

Brandon SCHWARTZ qui discute de la légalité de cette guerre de course [ 2 ] considère ainsi que les attaques contre la société de transport maritime COSCO , propriété de l'état Chinois et " donc " liée au PCC , seraient perçues de manière favorable par une opinion publique qui pourrait être choquée par cette stratégie si elle s'ataquait à des interets privés . 

Selon le colonel CANCIAN les ressources humaines et mêmes matérielles pour constituer cette flotte de corsaires existe déjà : Ce sont les personnels des SMP - Sociétés Militaires Privées - qui s'occupent actuellement de la protection des navires ...Contre la piraterie ! Il souligne qu'une lettre de marque peut-être écrite en quelques heures alors qu'il faut parfois près de quatre années pour construire un navire de guerre . 

“Dozens of companies currently provide security services, from the equivalent of mall guards to armed antipiracy contingents on ships. A large pool of potential recruits has shown willingness to work for private contractors. At the height of the Iraq war, for example, the United States employed 20,000 armed contractors in security jobs.”

Pour asseoir sa stratégie l'auteur suggère même que le Département d'Etat devra exercer des pressions sur des états tiers - supposés neutres dans le cadre d'un conflit avec la Chine - pour qu'ils abritent cette flotte corsaire . Il cite l'exemple du Brésil et du port de Rio de Janeiro . 

L'utilisation d'acteurs privés ou semi-privés est toutefois une réalité dans le domaine de la sécurité maritime dans la région de la Mer de Chine . Les pêcheurs Chinois et Vietnamiens se livrent déjà une " guerre de basse intensité " avec des " milices maritimes " embarquées sur leurs flottes de pêche respectives [ 3 ] tandis que la flotte de pêche Vietnamienne est d'ors et déjà employée pour surveiller la PLAN [ 4 ] , en particulier dans des zones contestées . Le recours à ces " milices maritimes " qui ne sont pas des acteurs étatiques pourrait augmenter les risques de conflit dans la région à contrario de la thèse défendue pour la création de flottes corsaires . 

Il faut ici rapeller qu'entre 1798 et 1800 les navires Français furent victimes d'actes de piraterie de la part du gouvernement des Etas-Unis dans le cadre de la " Quasi-Guerre " . Au cours de cette guerre les prisonniers Français furent traités de manière particulièrement inhumaine et beaucoup décédérent dans les conditions particulièrement dures des Caraïbes . 

[ 1 ] Unleash the Privateers ! 

[ 2 ] U.S. Privaterring is legal . 

[ 3 ] China and Vietnam 'likely to clash again ' as they build maritime militias.

[ 4 ] How Vietnam is using fishing trawlers to keep an eye on China’s military

Etats-Unis vs Chine - Extension du domaine de la lutte :  Vers un retour de la guerre de course et des corsaires ?
Etats-Unis vs Chine - Extension du domaine de la lutte :  Vers un retour de la guerre de course et des corsaires ?
Prisonniers Français durant la " Quasi-guerre " avec les Etats-Unis .

Prisonniers Français durant la " Quasi-guerre " avec les Etats-Unis .

Les prochaines victimes des Corsaires Etasuniens ? La société COSCO shipping est désignée de manière explicite comme une cible potentielle dans l'article de Brandon SCHWARTZ.
Les prochaines victimes des Corsaires Etasuniens ? La société COSCO shipping est désignée de manière explicite comme une cible potentielle dans l'article de Brandon SCHWARTZ.
Les prochaines victimes des Corsaires Etasuniens ? La société COSCO shipping est désignée de manière explicite comme une cible potentielle dans l'article de Brandon SCHWARTZ.

Les prochaines victimes des Corsaires Etasuniens ? La société COSCO shipping est désignée de manière explicite comme une cible potentielle dans l'article de Brandon SCHWARTZ.

Voir les commentaires

Repost0
<< < 1 2 3 4