Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 21:58
Toute vente d'armes ou de matériel à usage dual se doit d'être décodée particuliérement dans des " points chauds " .
A l'occasion du salon LAAD-2013 qui se tient à Rio de Janeiro des responsables de l'industrie de l'armement Russe viennent d'annoncer que la Russie serait prête à construire un brise-glace pour la Marine Argentine . [ lien ]
Le seul brise glace de la Marine Argentine - ARA Almirante Irízar  - est actuellement en répration depuis un incendie survenu en 2007 . [ lien ] Les retards dans les travaux seraient principalement dus à des modifications réclamées par le bureau de certification maritime DNV -Det Norske Veritas - ce qui laisserait à penser que certaines d'entre elles seraient uniquement imposées pour priver l'Argentine d'un outil de projection vers ses bases Antarctiques . [ lien ]
 La Russie a déja clairement manifesté sa volonté politique de soutenir la présence Argentine sur le continent Antarctique en louant le brise-glace Vassili Golovnine à l' Armada pour assurer le ravitaillement des bases antarctiques Argentines et donc assurer la perennité de la présence Argentine sur ce continent alors qu'elle semblait compromise . [ lien ] [ [ lien ]  En   De la même manière des sociétés Russes ont assuré le ravitaillement aérien des stations Antarctiques Argentines .[ lien ]   
 En décembre 2012 la Russie a été le seul état à s'opposer avec l' Argentine au changement de toponyme proposé par l'Angleterre pour ses territoires Antarctiques . [ lien ] [ lien ] 
Les chefs politiques Russes auraient-ils voulu planter un clou dans le cercueil de Miss Maggie qu'ils ne se s'y seraient pas pris d'une autre manière :  Une bonne nouvelle ne venant jamais seule Sergueï Ladyguine qui conduit la délégation de l'Agence Russe d'exportation d'armements Rosoboronexport a déclaré  que les Argentins sont en outre intéressés par les systèmes Russes de défense antiaérienne . [ lien ]
L'Argentine serait ainsi le troisiéme état Sud-Américain riverain de l'Atlantique, après le Venezuela et le Brésil * , à doter ses forces armées de systèmes de défense antiérienne de technologie Russe . Cette standardisation des équipements ouvre la voie à la réalisation d'un systéme de défense antiaérienne et antibalistique à l'échelle continentale . Pour l'Argentine la défense de son espace aérien , y compris contre des menaces balistiques autour de ses infrastructures militaires , est un prérequis indispensable à toute tentative de restauration de sa souveraineté sur l' Archipel des Malouines et tous les territoires colonisés par l'impérialisme Britannique dans l'Atlantique-Sud . J'en ai déja parlé sur ce blogue !
 
 
 
*Concernant le projet de coopération Russo-Brésilienne pour la conception et la production d'un systéme de défense antimissile  Paraná , j'attends d'éventuelles informations de mon ami et correspondant Brésilien Angelo Nicolacci de GeoPolitica Brasil qui est en train de le visiter et de rencontrer la délégation de Rosoboronexport au salon LAAD-2013 .
           
Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 23:56

Comme toujours les infographies de Ria-Novosti sont excellentes ! En l'occurence par ce qu'elles sont établies pour ce qui concerne les questions militaires avec l'aide ...d'experts militaires .En particulier les journalistes n'oublient pas qu'une planisphère est une distorsion de la réalité physique ! [ lien ] Source : http://ria.ru/infografika/20130405/931244183.htmlРадиус поражения возможного ракетного удара КНДР и расположение войск в зоне конфликта

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 21:03

L'Angola a vu  ces dernières années de nombreux investissements Chinois et Russes, principalement dans le secteur minier [diamants , hydrocrabures] et l'agriculture. Les forces de sécurité intérieure Angolaises ont signé en mars 2010 un accord de coopération avec le Ministère de l'Intérieur Russe pour la formation, l'entrainement et l'équipement des forces de police, celles qui sont intervenues lors d'une tentative insurectionnelle début septembre 2011  à Luanda. Un accord portant sur la surveillance des frontières a également été signé à cette occasion. La Marine Brésilienne de son côté a entrepris la formation de la garde côtière de la Namibie voisine .

 


L'Angola est aussi le "point d'appui" de la stratégie Africaine développée par l'ex-Président Lula da Silva . Celui-ci est intervenu le 2 juillet 2010 à Luanda dans une conférence intitulée "Développement du Brésil : Un modèle pour l'Afrique", à l'invitation du Centre d'Etudes Stratégiques d'Angola [CEEA] , en partenariat avec l'entreprise Brésilienne Odebrecht [Travaux Publics] qui est le principal employeur du pays.

En mai 2011, l'Agence Brésilienne de promotion des exportations et investissements [Apex] a mis en avant le "marché cible de l'Angola" pour encourager les entreprises à y investir ou exporter: "L'Angola est un marché au potentiel énorme pour les exportations Brésiliennes. Nos exportations vers ce pays sont passées de 64 millions de dollars (45 M€) en 1999 à 947 M$ (660 M€) en 2010, avec un record de 1,3 milliard en 2009" a déclaré Mauricio Borges, président d'Apex-Brasil.

Outre le secteur pétrolier avec Petrobras, les investisseurs Brésiliens s'intéressent à l'achat de terres pour la mise en culture de biocarburants et de soja.

  Au début de l'année 2013 les chefs politiques Angolais ont sollicité l'aide du Brésil pour la constitution d'une industrie militaire nationale . [ lien ]

MOSCOU, 1er avril - RIA Novosti [ Lien ]

La coopération militaire Russo-Angolaise a été lundi au centre d'une rencontre entre le chef d'Etat-major général des Forces armées Russes Valeri Guérassimov et le chef de la Maison de la sécurité auprès du président Angolais, Manuel Vieira Dias, a annoncé à Moscou un représentant du ministère russe de la Défense.

"Le général d'armée Valeri Guérassimov a eu une rencontre avec le ministre d'Etat et chef de la Maison de sécurité auprès du président angolais, Manuel Vieira Dias. Leur discussion a porté sur l'état et les perspectives des rapports Russo-Angolais dans le domaine militaire et technique", a indiqué le responsable devant les journalistes.

Les deux généraux ont également évoqué la coopération dans la formation des cadres militaires et l'octroi d'une aide aux commandants des forces armées angolaises par les spécialistes militaires russes.

Par ailleurs, ils ont échangé leurs vues sur la situation en Afrique, notamment en Afrique centrale.

 

Note de l' Editeur : L'Angola est aussi sollicité par l' Africom Etasunien . [ lien ]

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:09

Il y aurait eu beaucoup de choses intéressantes à écrire sur la pluie de météorites tombées dans le Sud de l'Oural . En particulier sur l'extrême rapidité et l'ampleur de la mobilisation des services d'urgences et le déploiement d'un guet aérien qui montrent l'efficacité de l'administration du général Serguei Choïgu devenu depuis peu Ministre de la Défense de la Fédération de Russie .[ lien ]  On aurait pu aussi évoquer la résilience de l'état Russe face à un événement cosmique prè-cataclysmique .

 

Malheureusement , l' " opposition démocratique" ©™ et ses " intellectuels " ©™ ont une fois de plus franchi au delà du mur de l'indécence le fameux " mur du çon " . Désormais  deux " figures de l'opposition démocratique Russe " ©™ ménent un combat désespéré qui semble perdu d'avance : Effacer les traces de leurs interventions dans le cyberspace ![ lien ]

 

 La journaliste  Yulia Latynina[ site personnel ] [ articles dans The Other Russia [ articles dans The Moscow Times ] [ romans publiés chez Actes Sud ] a publié dans son blogue du " journal d'opposition Russe "©™  Novayia Gazeta une série de questions complotistes insinuant que la pluie de météorites était en réalité un lancement d' ICBM qui aurait mal tourné et que les autorités Russes chercheraient à cacher  les preuves .

Heureusement que cette grande connasse , car il faut appeller les choses et les personnes par leur nom comme nous le recommande Albert Camus , commence son intervention par " Je ne suis pas spécialiste des missiles , je suis philologue " ... Si la communauté des missiliers Russes sauve ici son honneur , il n'en est pas de même de la communauté des philologues !  

 

Yulia Latynina

 

 

 

 

L'autre grand spécialiste des questions de défense spatiale face aux géocroiseurs et de la défense anti-aérienne que vient de se découvrir la Russie , et particulièrement l' " opposition démocratique" , est Alfred Koch . [ biographie ] Celui-ci n'est pas philologue mais économiste et même ancien vice-Premier Ministre . On saura désormais quel élément de haute valeur intellectuelle ajoutée les chefs politiques Russes ont perdu en sa personne . S'exprimant sur son blogue de

Novayia Gazeta [ lien ] - on s'étonne de pouvoir encorez s'étonner , journal qui soulignons le accueille l' expert militaire Pavel Felgenhauer - et sur sa page FB  il nous affirme que " La Russie n' pas de défense anti-aérienne " ! Rien de moins que ça ! J'invite le lecteur à se reporter aux données concernant la vitesse d'une météorite en phase de rentrée et à celles concernant les missiles intercepteurs pour comprendre que quand on est économiste de formation il faut éviter de parler de défense anti-aérienne sans avoir consulté quelques ouvrages spécialisés ! Cette remarque s'adresse aussi aux journalistes Français qui de temps en temps se piquent d'évoquer la DAMB mais malheureusement aussi à notre ex - Premier Ministre François Fillon . [ lien ]  

 

 

 

Face à ces deux interventions d'anthologie de l' " opposition démocratique Russe "©™ on est dubitatif de savoir  laquelle de ces deux tirades Audiardiennes convient le mieux pour nos deux " opposants démocrates" ©™ .

" Les cons ça ose tout , c'est même à ça qu'on les reconnait ! " ou " Quand on mettra les cons sur orbite ,Yulia Latynina et Alfred Koch ne finiront pas de tourner " ? En espérant qu'ils ne retomberont pas ni à Moscou , ni à Tcheliabinsk , ni quelque part ailleurs en Russie !

Ces deux interventions sont aussi assez représentatives du " matériel humain " qui constitue l' " opposition démocratique Russe " ©™ .

 

 

212 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 18:56

Le blog de l'ami Igor Korotchenko [ lien ] est une véritable source d'informations et de photos passionantes . En attendant le reportage d' Igor sur l'arrivée des premiers systèmes S-500  au Brésil [ Sonhar não custa nada - O meu sonho é tão real ] deux photos : Celle du clone Chinois du Reaper [ lien ] et du système S-300 .[ lien ]  

  © Natsionalnaya Oborona

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 17:37

En complément à mon article d'hier[ lien vers article ] , deux article du site Defesanet datés de ce jour .

Le premier évoque la visite fin janvier en Russie d'une délégation Brésilienne conduite par le CEMA Brésilien , le général José Carlos De Nardi . [ lien ]

 Celle ci comprenait des représentants du CMI Brésilien - Odebrecht Defesa e Segurança, Mectron, Embraer Defesa e Segurança, Avibrás et Logitec Consultoria em Logística - des représentants du  Ministério do Desenvolvimento, Indústria e Comércio Exterior; de la banque BNDES- Banco Nacional de Desenvolvimento Econômico e Social - [ site ] , de l'Agência de Desenvolvimento da Indústria.

 

Cet article comporte deux points intéressants :

 

1- La présence de " financiers " [ BNDES ] aux côtés des techniciens , des politiques et des militaires laisse augurer d'une issue positive aux discussions .

 

2- Selon le CEMA Brésilien , l'accord conclu avec la Russie stipule que les missiliers Russes effectueront un transfert total de technologies , sans " boîtes noires "  

Pour les " non comprenants " cela signifie que les constructeurs Russes fourniront les codes-sources de leurs systèmes aux entreprises Brésiliennes !

Les Chinois qui ont bataillé , parfois de manière pas très " fair-play "  [ lien ] ,auprès de la Russie  pour obtenir ceux du système S-300 apprécieront ...[ lien ] En même temps les constructeurs Russes ont enfin tiré les conséquences de l'échec du Sukhoï Su-30 dans le cadre du  programme FX-2 . [ lien ] , [ lien ]  

Hier j'évoquais un possible " parasitage " de l'offre Russe . [ lien vers article ]  L'article de Defesanet indique le prix pour " contrer " la Russie : La fourniture sur un plateau , apportés par un majordome en gants blancs ou de préférence par une bonne avec jupe très très courte , des codes-sources !

 

Si la France a un moment pu être considérée comme la " puissance de référence non-alignée " pour la fourniture de systèmes d'armes [ PROSUB ] , la Russie pourrait rapidement prendre cette place et ceci en raison de l'alignement Atlantiste des chefs politiques Français et de leur aventurisme colonial de moins en moins apprécié à Brasilia .[ lien vers article ]   [ lien vers article ]  

 

Les accords de partenariat évoqués par le journal Kommersant dans le cadre de la signature éventuelle de ce contrat [ lien ]  laissent ainsi envisager que le futur pôle missilier Brésilien sera essentiellement Russo-Brésilien et non pas Franco-Brésilien comme l'espéraient il y a peu , assez naïvement il faut le dire , des parlementaires Français . [ lien ]

On notera ainsi que les éventuels partenaires Brésiliens cités par les parlementaires Français sont ceux qui ont fait le déplacement de Moscou ...

 

Le deuxième article[ lien ] donne la short-list , pas très short puisqu'elle comporte 7 entreprises , pour le satellite géostationnaire Brésilien - Satélite Geoestacionário de Defesa e Comunicações Estratégicas . Celui-ci sera lui aussi un satellite à usage civilo- militaire puisque la moitié de sa capacité sera utilisée pour transmettre des communications militaires .

 Cette liste comprend :  Les Européennes Astrium et Thales Alenia Space, Les Etasuniennes  Boeing, Lockheed Martin , la Canadienne  Space Systems Loral , la Japonaise Mitsubishi et la Russe Reshetnev [ site ] .

L'adjudicataire devra " cracher au bassinet " : Le contrat stipule que les transferts de technologie comprendront les systèmes de communications , le controle d'altitude et d'orbite , la propulsion ,...  Alouette ,...

Les personnes intéréssées par les fréquences peuvent se reporter à l'article de Defesanet .

 

  Sur l'accord Russo-Brésilien , voir aussi l'article de Kommersant : http://www.kommersant.ru/doc/2119754?isSearch=True

  et l'analyse d'Igor Korotchenko : http://ria.ru/defense_safety/20130204/921150550.html

 

null

 

 

null

 

 null

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 12:16
MEXICO, 3 février - RIA Novosti

 

Le ministère Brésilien de la Défense entend évoquer avec les autorités Russes l'achat de moyens de DCA construits en Russie, a déclaré samedi soir le chef d'Etat-major des forces armées brésiliennes, le général José Carlos de Nardi, cité par les médias internationaux.

"Nous sommes intéressés par l'acquisition de trois batteries  de systèmes antiaériens Pantsir-S1 et de deux batteries de missiles portables antiaériens Igla", a déclaré le général.

Selon lui, la transaction devrait être discutée avec le premier ministre Russe Dmitri Medvedev lors de sa visite au Brésil en fin février. Un accord Russo-Brésilien pourrait également prévoir la construction d'une entreprise chargée de la production de ces armements  ainsi que le transfert de technologies permettant de fabriquer les Pantsir-S1 et les Igla sur le territoire Brésilien.

Le système antiaérien de courte portée Pantsir-S1 est destiné à protéger les sites militaires et civils (centrales nucléaires, grandes usines, sites importants) ou à appuyer les systèmes sol-air de longue portée S-300 et S-400. Chaque véhicule doté du système Pantsir-S1 est capable de protéger un terrain dans un rayon de 20 km et à une altitude allant jusqu'à 15 km.

Pantsir-S1 tire des missiles et des obus d'artillerie. Les missiles, d'une portée de 20 kilomètres, se déplacent à la vitesse de 1.300 mètres par seconde et sont capables de neutraliser les cibles aériennes les plus modernes (surtout les armes de haute précision). Les obus, d'une portée de 4 kilomètres, détruisent les cibles navales, terrestres ou aériennes à une altitude allant de 0 à 3 kilomètres. Le Pantsir-S1 est en mesure de frapper quatre cibles simultanément .[ lien vers article ]

 

Note de l'Editeur :  L'annonce de consultations Russo-Brésiliennes sur l'acquistion de systèmes d'armes AA après la visite de la présidente Dilma Rousseff au Brésil avait surpris les commentateurs et en avait laissé sceptiques d'autres . J'ai été l'un des rares à l'évoquer , le seul sur la blogosphère Défense &  GP Francophone , me basant sur le communiqué de l'Itamaraty . [ lien vers article ]

  Cette annonce faite initialement par Reuters [ lien ] a été reprise par de nombreux médiats Etasuniens , manifestant ainsi une inquiétude voilée : L'acquistion par le Brésil de systèmes d'armes Russes non " bridables " ou " brouillables " par les fournisseurs Occidentaux en cas de conflit entre le Brésil et un état Occidental . Il ainsi est fort probable que dans les semaines ou les mois à venir des contre-propositions Occidentales ,  avec des pseudo-transferts de technologie , soient faites aux chefs politiques et militaires Brésiliens et ceci afin de parasiter l'offre Russe non pas essentiellement pour des raisons économiques mais stratégiques .Il se pourrait ainsi qu'une version Low-Tech du système SAMP/T soit proposée aux chefs militaires Brésiliens   [ voir 2éme infographie ]

Outre les systèmes Pantsir , les militaires Brésiliens seraient surtout interessés par les systèmes TOR M2-E . [ lien ]   [ lien ]

 

Les trois entreprises Brésiliennes qui pourraient fabriquer les systèmes Russes sont Odebrecht Defesa [ propriétaire du missilier Mectron - site ] , Embraer Defesa [ propriètaire du radariste Orbisat - site  ] et Avibras - site  [ constructeur du LRMSM Astros ] .

[ lien ]  

 

 A une autre échelle l'équipement des forces armées Brésiliennes avec des systèmes Russes pourrait créer un " cauchemar stratégique " pour l'Occident : L'existence d'un système de défense anti-aérienne intégré en Amérique du Sud , dans un premier temps sur la façade Atlantique [ Vénezuela , Brésil , Argentine ] . Le Venezuela est déja équipé en systèmes de défense AA Russes [ lien ] et l'équipement des forces armées Brésiliennes avec ces systèmes  renforcerait les possibilités d'intégration !

 

 Le Brésil serait aussi en consultation avec la Russie pour l'acquistion d'un satellite de surveillance civilo-militaire [ lien ] , un projet initialement envisagé en coopération avec Thales Alenia space  .L'Amiral Júlio Soares de Moura Neto avait souligné que " Aucun autre état , aucune autre organisation ou alliance ne doit être en mesure d'aveugler un satellite dont la mission est d'observer , de faire taire un satellite dont la mission est de communiquer ". [ lien vers article ]    [ lien ]

 

On peut désormais se poser la question de savoir si la proposition faite aux états Africains de la ZOPACAS par le ministre de la Défense Brésilien Celso Amorim de cartographier leur plateforme continentale[ lien vers article ]  se fera avec l'assistance de moyens Russes et en particulier de drones sous-marins expérimentés pour cartographier la plateforme continentale Russe dans l'Arctique ? null

null

Système antiaérien Pantsir-S1 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 16:41

Il est inutile de disserter sur la récente campagne de désinformation lancée contre les chefs politiques Syriens sur leur supposé projet de déployer des armes chimiques et de les utiliser contre les terroristes islamistes qui tuent chaque jour en Syrie .

Je me contenterais de noter que cette accusation est faite par les chefs politiques de trois puissances nucléaires toutes membres de l'OTAN ! De la même manière il serait intéressant de disserter sur ce " tabou " qui concerne l'utilisation de l'arme chimque - l' " arme nucléaire du pauvre " - alors que le débat est inexistant  sur l'arme nucléaire occidentale . 

Le fait intéressant est l'accusation lancée par les chefs politiques Syriens sur une  possible utilisation de l'arme chimique par les terroristes islamistes qui opérent en Syrie .

Dans des lettres adressées à l'ONU et citées par les médias officiels, le MAE Syrien  a "mis en garde contre l'utilisation par les groupes terroristes d'armes chimiques contre le peuple Syrien et déploré l'inaction de la communauté internationale après la prise de contrôle par un groupe terroriste d'une usine privée fabriquant du chlore toxique à l'est d'Alep (nord)".

Il faisait allusion à l'usine Syro-Saoudienne SYSACCO qui fabrique de la soude caustique et du gaz chlorhydrique, prise cette semaine selon des habitants par les jihadistes du Front al-Nosra. Elle se trouve près de la localité de Sfire, dans une zone agricole .

Or des terroristes islamistes ont déja utilisé des armes chimiques , en l'occurence en décembre 1999 et janvier 2000 lors de l'assaut des forces fédérales Russes contre Grozny .

La configuration de décembre 1999-janvier 2000 dans le Caucase est en tout points semblable à la situation Syrienne et amène à craindre le pire si l'on sait que des terroristes islamistes Caucasiens , Tatars , Oudmourtes et Bachkirs combattent en Syrie et plus particulièrement dans la région d' Alep :



1- Des terroristes qui sont sur le " reculoir " militairement .

2- Des terroristes qui prennent le contrôle d'une usine chimique de synthèse de composés organo-chlorés .

3- Une volonté d'internationaliser le conflit pour " sauver militairement les meubles "



Par trois fois , deux fois en décembre 1999 et le 2 janvier 2000 , les terroristes islamistes Caucasiens retranchés dans la cité de Grozny ont fait exploser des réservoirs de chlore et d'ammoniac * avec un double objectif : [ lien ]  ,[ lien ]   

 

1- Accuser les forces fédérales Russes d'utiliser des armes chimiques et provoquer une réaction de la " communauté internationale " . Les forces spéciales Russes qui devaient donner l'assaut aux positions ou étaient stockées ces armes chimiques ont du revetir des combinaisons NBC , ce qui a permis à quelques plumitifs occidentaux de relayer la propagande islamiste .  [ voir photo ]

 

Selon certaines sources du renseignement militaire Russe  des composés radioactifs utilisés dans un centre de recherche pétrochimique  pour le traçage de molécules et des radio-élèments dérobés lors du raid terroriste islamiste  contre l'hôpital de Boudionnovsk en juin 1995 [ lien ] auraient aussi été mélangés aux " bombes sales " posées par les terroristes islamistes Caucasiens le long des principales artères de Grozny. A ce titre la présence éventuelle de radio-élèments dans les centres hospitaliers Syriens aux mains des terroristes islamistes  ou dans des appareils de radiographie destinés à l'industrie pétrolière serait des plus inquiétante .  

 

Les forces fédérales Russes ont même du interrompre leur offensive le 8 janvier 2000 pour permettre à la population civile de Grozny de se mettre à l'abri du chantage des terroristes islamistes .

 

  

Fin  décembre 1999 , les forces spéciales Russes ont réussi à empêcher l'utilisation de bombes chimiques ( chlore et ammoniac ) à Grozny lors de l'assaut contre la ville . [ lien ]  

 

Une attaque terroriste au chlore a été déjouée en mars 2004 par le FSB .[ lien ]   

 

 2- Espérer engranger quelques gains tactiques .

 

Selon les propres sources des terroristes islamistes Caucasiens , kavkaz-center , des entrainements à la guerre NBC sont régulièrement menés par les groupes terroristes Caucasiens [ voir deuxième photo ] depuis une dizaine d'années et il est fort probable que des " experts " Caucasiens  aient été envoyés auprès des terroristes islamistes Syriens . On peut en effet s'étonner de la promptitude avec laquelle ces terroristes ont été capables de diffuser une video montrant l'intoxication de deux lapins ! [ lien ]  

Lors de l'assaut contre Grozny , les experts  militaires Russes ont noté l'apparition d' unités de " spécialistes " que ce soit dans la pose de mines anti-chars ,  l'utilisation d'armes chimiques ou des unités de snipers . Ces unités de " spécialistes " étaient protégées par des unités spéciales de protection qui ont combattu jusqu'au sacrifice pour permettre leur exfiltration de Grozny . Il se pourrait que ces spécialistes en armes chimiques aient été des militaires Séoudes .

 

 

 

 

* Grozny est depuis les années 1920 un important centre pétrochimique .







 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:09

A beau mentir qui revient de loin !

 

L'ignoble feuille de chou L'Immonde vient de publier un article de son correspondant Sud-Américain portant sur la "révélation " d'un drouâdelômiste Brésilien de l'organisation gôchiste tortura  nunca mais : Un film  tourné à l'intérieur d'une enceinte militaire au début des années 70 montrerait des Amérindiens Brésiliens effectuer une démonstration de " torture " devant prés d'un millier de personnes ! ... [ lien ]  Ce film décrit en fait  la cérémonie de formation et le défilé le 5 février 1970  de la première promotion de la Garde Rurale Indigène - Guarda Rural Indígena - GRIN .

A la fin des années 60 , comme je l'ai écrit souvent sur ce blogue , les chefs politiques Brésiliens se trouvent face à la menace d'une intervention militaire étrangère sur leurs frontières et à l'exercice de la souveraineté de l'état sur de vastes portions du territoire Brésilien alors peu densément peuplées .  La solution " naturelle " qui s'impose à eux est d'utiliser la présence des populations indigènes sur ces zones , leurs capacités à se déplacer rapidement dans des zones inaccessibles aux " blancs  "et surtout à leurs moyens mécanisés , leur " furtivité " au sein de l'environnement ,...

Environ 80 Amérindiens sont alors recrutés sur la base du volontariat au sein de cinq communautés différentes afin d'assuer la défense de leurs communautés - aldeias et des régions ou ils vivent  . Ce recrutement " multiethnique " marque aussi certainement la volonté des initiateurs du projet de créer une " conscience nationale " au sein de ces peuples qui raisonnent souvent en terme de " tribu " .

 

Au delà des techniques de renseignement , les Amérindiens sont formés à l'auto-défense  en particulier contre les individus porteurs d'armes blanches . Ils  reçovient aussi une arme à feu ce qui témoigne de la confiance des autorités . Pour compenser l'abandon par les volontaires des activités de culture , cueillette et chasse , ceux-ci  reçoivent une rémunération égale au salaire minimum . [ lien ]

Celui-ci était de 250 Cruzados Novos soit envrion 1000 Reais actuels .[ 370 Euros ] .

 

Cette formation est assuré par le " bataillon des volontaires de la Patrie " de la Policia-Militar [ qui n 'a rien de * militaire * ! ] [ lien ] de Belo- Horizonte [ MG ] .Un uniforme est même spécialement créé pour  les volontaires

Le directeur de la FUNAI -Fundação Nacional do Índio -  décide de filmer cette cérémonie ou seront  présentée à un public d'officiels et de civils les techniques apprises par les Amérindiens . Il prend cette décision pour que l'exemple de cette première promotion de volontaires soit suivi par d'autres peuples indigènes à travers le Brésil . 

 

Jusqu'a là , nos drouâdelômistes patentés n'ont rien pu trouver !

 

Seule une scéne de quelques dizaines de secondes [ voir video et photo ] a soulevé cette tempête dans un verre d'eau que les plumtifs de toute la planète cherchent à monter en sauce : A la fin de la cérémonie , les Amérindiens font une démonstration de la technique du Pau de Arara [ le bâton de perroquet ] : Il s'agit avant tout d'une technique d'immobilisation et de transport de prisonniers . Son * efficacité * provient du fait que la position tête renversée du captif et les liens provoquent un état léthargique et des crampes qui l'empêchent de se  rebeller .

Si elle est particulièrement inconfortable - il faut rappeller qu'elle est à l'origine une technique d'immobilisation et de " transport " d'esclaves marrons capturés par les capitães-do-mato -  il n'en reste pas moins qu'elle ne peut pas être assimilée sui generis à une technique de torture ! La blogosphère Brésilienne ne s'y trompe pas puisqu'elle évoque un " film qui suggère que la dictature a enseigné la torture " ![ lien ]

 Ce procédé  est ainsi décrit  par le peintre Français Jean-Baptiste Debret dans son Voyage pittoresque et historique au Brésil [ lien ] - 1835 .  

De plus , sa présentation par l'unité de la Garde Rurale Indigène à l'issu de la démonstration de techniques de renseignements , d'auto-défense , d'immobilisation [ voir video ] montre bien que le Pau de arara , d'ailleurs largement connu des Amérindiens eux-mêmes , n'a pas été enseigné comme " moyen de torture  " mais bien comme moyen de convoyage de prisonniers capturés !

Elle intervient ainsi à l'issu d'une séquence consacrée à la démonstration de techniques de convoyage à cheval ou à pied de prisonniers , avec ou sans armes . Le " prisonnier " transporté par la technique du Pau de Arara est ainsi précédé de manière distincte sur la video [ voir début de la video ] par un prisonnier convoyé la main sur l'épaule ! .

 

En 1992 , dégustant un Guarana-Rhum [ un doigt de guarana " Champagne " et six doigts de Rhum ] à la terrasse d'un bar de Porto-Velho [ RO ] surplombant le Rio Madeira j'ai pu observer  une scéne qui ferait frémir plus d'un drouâdelômiste : Une patrouille fluviale de l'armée Brésilienne revenait de mission , probablement une interception de trafiquants de drogue ou de cassitérite . Petit à petit et alors que la colonne devenait de plus en plus visible en montant vers le bar on pouvait distinguer les militaires se partageant un fardeau  : Cinq corps attachés à des bâtons et transportés sur les épaules selon la technique du Pau de Arara , deux vivants qui " gigotaient " et trois inertes .

Arrivés sur la place devant le bar , les militaires ont posé leurs " charges " par terre et on fumé le clope en attendant qu'un véhicule vienne " charger " . Personne n' a interrompu sa dégustation de cerveja ou sa conversation pour si peu !

 Lorsque j'ai effectué mon service national , la seule technique de sécurisation de convoyage de prisonniers que l'on m'a enseigné ce fut les lacets des chaussures attachés entre-eux ! ...J'avoue qu'aujourd'hui c'est celle du Pau de Arara que j'utiliserais !

 

Cette " révélation " sur un  documentaire qui est connu depuis 40 ans est cousue de fil blanc :

Il s'agit bien de déligitimer la présence d' Amérindiens au sein des forces qui participent à l'exercice de la souveraineté Brésilienne , non plus dans le cadre de missions entrant dans  la défense opérationnelle du " Hearthland " Brésilien comme il ya 40 ans mais sur les frontières . [ lien vers article ]  

C'est ainsi que l'indigéniste Benedito Prezia [ site ] éructe et cherche à culpabiliser ces Amérindiens en les accusant d'être des " agents collaborateurs du massacre de leur propre peuple " , oubliant que des Amérindiens ont combattu aux côtés des " blancs " Portuguais , contre les Hollandais , pour la défense du Brésil depuis le XVII éme siécle !

   

 

 



 

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 11:21

Alors que des exercices spectaculaires , dirigés par le chef des armées et Président Russe Vladimir Poutine[ lien ] , ont confirmé hier les capacités de préparation au combat de la triade nucléaire Russe [ lien ] , [ lien ] , [ lien ] et [ lien ]  , les forces stratégiques Russes fêtent aujourdhui le 25 éme anniversaire de la première mission de combat des trains stratégiques  БЖРКБоевой железнодорожный ракетный комплекс. Ces trains sont constitués de locomotives et de wagons " normaux " auxquels on a rajouté des wagons servant de conteneurs à un missile stratégique . Ces conteneurs sont camouflés en wagons de passagers ou wagons réfrigérés . Le grand avantage d'un train stratégique par rapport à un TELAR chenillé ou sur roues est sa mobilité : Un train stratégique que rien ne différencie d'un train " normal " peut parcourir en une journée une distance de 1000 à 1400 Km alors qu'un TELAR , facilement repérable par des moyens satellitaires y compris par les traces laissées sur le sol  , ne peut parcourir au maximum que 300 Km dans les meilleurs conditions .

La première mission de combat d'un train stratégique a eu lieu le 20 octobre 1987 sous les ordres du Lieutenant-Colonel V.Spiridonov . Suite aux " traités inégaux " signés avec les Etats-Unis , la Russie a du procéder à la limitation des missions de combat puis au retrait progressif et au démentélement  de ce formidable système d'armes qui garde aujourd'hui toute ses capacités . Le dernier train - " Kostroma " - a été retiré du service actif le 12 aout 2005 mais des voix de plus en plus nombreuses réclament la réactivation de cette composante des forces stratégiques Russes en raison de la mise en place de manière unilatérale par l'OTAN et les EU d'un bouclier anti-missile en Europe et en Asie .

De 1987 à 2005 , les trains strartégiques Russo-Soviétiques  ont parcouru plus de 400 000 Km et ont procédé au tir de 32 missiles RT-23 Molodets .

L'adaptation de la masse du missile et de son conteneur au réseau ferré Soviétique  a necessité le développement de boggies spéciales ainsi que d'une articulation complexe des wagons entre-eux afin d'optimiser la répartition de cette masse , particulièrement lors des tirs  . [ voir photo et vidéo ] Un systéme d'écartement de la caténaire lors du tir a aussi du être conçu [ voir photo ] tandis que la séquence du tir du missile a été développé pour éviter toute projection de gaz chauds sur le wagon et la caténaire . [ voir  vidéo ]

La remise en service de ce magnifique système d'armes constituera une réponse asymétrique parfaitement adéquate au déploiement belliciste du " bouclier anti-missile " par les EU et l'OTAN en Europe et en Asie .

Système de combat de missiles de chemin de fer

 

 

 

null

 

 

 

Combat missile ferroviaire complexe

Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article

Liens