defense

Publié le 30 Mai 2012

L'ensemble des documents montrant la position Russe sur la question de la défense

anti-missile balistique en Europe , exposée lors de la conférence de Moscou des 3-4 mai 2012 , est disponible sur ce lien [ en Russe et en Anglais ]

http://www.mil.ru/conference_of_pro/news/more.htm?id=11108033@egNews

 

 

On y trouve en particulier la présentation du projet Russe de " zones sectorielles de responsabilité "  [ lien ] que l'omerta des " experts " qui dénaturent la position Russe oublie toujours d'évoquer .

 

Sectoral_defense_2012-05-03.png

 

 

 

null

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 28 Mai 2012

MOSCOU, 28 mai - RIA Novosti

La Russie protégera sa frontière en Arctique au moyen de postes frontaliers automatiques et autonomes, a annoncé lundi à Moscou Vladimir Streltsov, chef adjoint du service de la frontière du Service fédéral de sécurité de Russie (FSB).

"De nouveaux postes-frontières dotés de postes de contrôle technique automatiques seront installés en Arctique. Ils fonctionneront en régime autonome", sans présence humaine permanente, a indiqué le général Streltsov.

"Nous utiliserons des moyens spatiaux et nos radars les plus modernes. Nous contrôlerons la situation à la frontière en Arctique en temps réel", a-t-il ajouté.

La création de nouveaux postes frontaliers est prévue par le programme fédéral Russe de développement de l'Arctique pour 2012-2020.

Selon les informations précédentes, la Russie envisageait de construire vingt postes dans le secteur arctique de la frontière d'Etat, dotés d'un effectif d'une vingtaine de gardes-frontières chacun.

  

   null

Note de l'Editeur :

Le service des gardes-frontières du FSB  utilise déja des postes frontaliers semi-automatisés dans le Caucase  [ lien vers article ] . qui ont déja fait leur preuve dans la " destruction des bandes armées illègales " , en particulier dans des tentatives de franchissement à partir de la Géorgie  .

On peut bien sûr spéculer pour savoir si ces postes de contrôle automatisés seront armés à l'instar des postes Sud-Coréens  .[ lien ]

Un exemple d'équipement de postes de combat semi-automatisés et téléopérés , mais pouvant aussi fonctionner en mode automatique comme les postes Sud-Coréens [ lien ] , est le poste de combat télé opérable et  escamotable «Горчак» . Développé à partir de 1996 par ОАО «Мотовилихинские заводы» et utilisé en Tchétchénie .[ lien ] Son équipement est le suivant :

 

- Capteurs de déplacement , télémétrie et de vision nocturne

- Mitrailleuse 7.62 ПКМ

- Mitrailleuse 12.7  НСВ-12,7

- Lance-grenades 30 mm АГС-17

- Lance missiles AC «Конкурс» et  «Фагот».

 

 

 

 

null

 Ce système de combat pourraît-être le " et beaucoup plus "qu'évoque le Général-Lieutenant Vladimir Streltsov dans son interview au journal Rossiyaskaya Gazeta à l'occasion du 500éme anniversaire du service des gardes-frontières Russes .[ lien ] , [ lien ]   et [ lien ]  

A l'instar du SISFRON Brésilien [ voir schéma ci-dessous ], le Général-Lieutenant Vladimir Streltsov souligne aussi l'importance du facteur humain et de la mobilité des unités dans la surveillance des frontières Russes . Il met ainsi en avant le rôle des populations locales qui doivent être " les yeux et les oreilles " du service des gardes-frontières ainsi que celui des Cosaques . [ lien vers article ]  et [ lien vers article ]

 

  Résumé historique : С Днём пограничника!

  [t_0002_907%255B4%255D.jpg][87fd3a755364bbbb71db7a598c5_prev%255B3%255D.jpg]

  [663b28a7c3a5f26850c1db82a68_prev%255B3%255D.jpg]108601165.jpg

     

[5710270afaba2a823cfcd1f18aa_prev%255B3%255D.jpg]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 9 Mai 2012

Dans le contexte actuel des relations internationales c'est  un discours très politique qu'a prononcé le nouveau président Russe lors de l'ouverture du défilé militaire du 9 mai : [ voir 1ére vidéo ]

"La Russie œuvre pour le renforcement de la sécurité dans le monde. Nous avons le droit moral d'affirmer nos positions [ sur la scéne internationale ] , car c'est notre nation qui a supporté la poussée du Nazisme , qui a affronté l'ennemi avec une résistance héroïque , décidant du cours de la guerre ." 

 

Evoquant certainement les dossiers internationaux en cours ( Syrie , Iran ) ,  passés ( Libye ) et les projets de certains chefs politiques Occidentaux d'intervention  en se passant de l'aval de l'ONU au nom de la R2P ou d'un article Otanien , le président Russe a réafirmé  :

" Seul le respect strict des normes internationales , le respect des souverainetés nationales et des choix des peuples peut garantir que la tragédie de la guerre ne se répétera pas " .

C'est une allusion on ne peut plus claire à ce passage du " discours de la quarantaine " de FD Roosevelt :

" Without a declaration of war and without warning or justification of any kind, civilians, including vast numbers of women and children, are being ruthlessly murdered with bombs from the air. In times of so-called peace, ships are being attacked and sunk by submarines without cause or notice. Nations are fomenting and taking sides in civil warfare in nations that have never done them any harm. Nations claiming freedom for themselves deny it to others "

 

Qui se sent morveux , qui se mouche M. Juppé , Hague et Clinton !

 

 

Le Président Russe a égalemment souligné l'actualité du contexte historique précédent la seconde guerre mondiale .

 

Le deflié militaire s'est terminé par la présentation de deux systémes qui ont toute leur actualité avec le déploiement de la DAMB Etasuno-Otanienne aux frontières de la Russie :

Le système Iskander-M et le systéme TOPOL - M . [ voir 2éme vidéo ] Intervenant dans divers media à l'issue de la conférence de Moscou sur la DAMB , l'expert militaire Russe Igor Korotchenko a déclaré [ lien ] ,   [ lien ]   :

 

" Pour contrer la menace que représente la DAMB de l'OTAN - EuroABM -  pour nos forces stratégiques , nous devrons aveugler et rendre sourde cette DAMB en détruisant les systémes de détection  . Cette mission sera assigné aux systèmes Iskander-M que nous allons déployer le long de nos frontières occidentales [ Pologne ]  et méridionales [ Turquie ] " .

 

  De la même manière , ce défilé a mis en avant les académies militaires liées à la formation des personnels des forces spatiales .

 

  Un défilé militaire sur la place Rouge à Moscou pour le 67e anniversaire de la Victoire dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945.

null

 

  Missiles de théâtre Iskander et leur portée en Europe. INFOgraphie

 

 

null

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 3 Mai 2012

Les vidéos des premières interventions à la conférence «Фактор противоракетной обороны в формировании нового пространства безопасности»   sur TVZVEZDA :

 

 

http://tvzvezda.ru/schedule/specialprojects/content/201204281353-w91r.htm/

 

  Un excellent résumé des positions Russes est founi sur le site de la radio-télévision Sud-Ossète

http://osradio.ru/army/47186-army.html

 

J'espère que la simulation présentée  par le général Valeri Gerasimov sera bientôt disponible [ elle était " sous-titrée " en Anglais ]

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 3 Mai 2012

 

 Le ministère Russe de la Défense organise aujourd'hui et demain à Moscou une conférence internationale sur la défense antimissile DAMB  .

MOSCOU, 3 mai - RIA Novosti

Le risque d'une attaque de missiles nord-coréens et iraniens, invoqué par les Etats-Unis pour justifier la création de leur bouclier antimissile, est exagéré, a déclaré jeudi  le chef d'Etat-major général des Forces armées Russes, le général Nikolaï Makarov.

  

 

 

"Tout en admettant que ces pays réalisent leurs programmes de mise au point de missiles de courte et de moyenne portées, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il sera très difficile, sinon impossible, vu les sanctions internationales, pour Pyongyang et Téhéran de se doter de missiles balistiques intercontinentaux", a indiqué le général lors d'une conférence internationale sur la défense antimissile qui se tient actuellement à Moscou.

 

 

Seules les puissances nucléaires officiellement reconnues possèdent à présent des missiles balistiques de longue portée (plus de 5.500 km), a annoncé jeudi le chef du Service de renseignement militaire Russe - GRU-  Igor Sergoun

"Les missiles balistiques intercontinentaux d'une portée supérieure à 5.500 km et les technologies permettant leur conception ne sont en possession que des puissances nucléaires officiellement reconnues", a-t-il déclaré lors d'une conférence à Moscou.

Selon le haut responsable militaire, une étude montre que seul un cercle restreint des pays possède des missiles balistiques de moyenne portée.

"Israël, l'Inde, l'Iran, la Corée du Nord et le Pakistan possèdent des programmes de missiles avancés. Ils prétendent au leadership régional, mais ne font pas partie des puissances nucléaires officielles", a expliqué M.Sergoun

 

 

Mise à jour :

 Le passage sur Michel Miraillet a été supprimé suite à une rectification de l'agence Ria Novosti .

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 18 Avril 2012

Juste quelques lignes  pour dénoncer une nouvelle désinformation du SIPRI sur les dépenses militaires les plus élevées dans le monde :

Les chiffres du SIPRI :

Les chiffres du TSAMTO , centre d'analyse Russe du commerce mondial des armes :

1- USA 2- Chine 3- Grande Bretagne 4 - Japon 5- France 6- Russie 7- Allemagne 8- Séoudie

9- Inde  10- Italie  [ lien ] ,

Notons que l'ex ministre des finances Russe Alexei Koudrine , fervent opposant d'un réarmement de la Russie , évaluait les dépenses militaires Russes pour 2011 à un peu plus de 66 Mia USD alors que le SIPRI les chiffre à 71,9 Mia USD !...

Le rapport du SIPRI ommet aussi de mettre en évidence la militarisation croissante du budget Etasunien .

En 2003 les dépenses militaires Etasuniennes représentaient 46,74 % des dépenses militaires mondiales et 46,54% en 2010 , soit une proportion - la moitiè - inchangée . Le PIB Etasunien représentait en 2003 , 29,9% du PIB mondial , presque le tiers , alors qu'il n'est plus que de 23,2% - moins du quart - en 2010 !

On peut aussi plus que se poser des questions sur les chiffres mis en avant  par le SIPRI alors que beaucoup d'états n'ont pas encore  publié leurs comptes officiels définitifs  pour 2011 ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 27 Mars 2012

MOSCOU, 27 mars - RIA Novosti

La création du plus grand centre Russe de suivi spatial qui pourra rivaliser avec le plus puissant site de contrôle spatial au monde des îles Hawaii (Etats-Unis) [ lien ] , touche à sa fin dans l'Altaï (sud de la Sibérie), a annoncé lundi la Première chaîne de télévision Russe.

Le nouveau centre muni d'un télescope à laser sera capable d'obtenir des images de haute résolution représentant des satellites et d'autres engins spatiaux qui évoluent à des dizaines de milliers de kilomètres de la Terre.

Mis en service il y a quelques années, le premier télescope du centre de l'Altaï permet de préciser les coordonnées des engins spatiaux se trouvant à une distance de 40.000 km de la Terre.

Le deuxième télescope du centre, qui sera prochainement mis en exploitation, observera avant tout les orbites terrestres basses où évoluent la plupart des satellites. Les instruments optiques de haute précision conçus par les experts Russes prendront des photos détaillées des satellites, facilitant le dépistage des défaillances techniques.

Le Centre de l'Altaï pourra en outre fournir des informations objectives sur les lancements ratés avant que des fragments de satellites ou vaisseaux ne retombent sur Terre.

Le système Russe de navigation par satellite GLONASS figure parmi les priorités pour les spécialistes du centre qui contrôlent jusqu'à 50 satellites par nuit. Les données recueillies dans l'Altaï sont transférées au Centre principal de contrôle spatial.

Le centre de l'Altaï fonctionnera à plein rendement en 2013, selon la télévision.

 

 

Note de l'Editeur :

Les Soviétiques ont été les pionniers dans l'identification optique des objets spatiaux avec le complexe Okno - Окно - situé à Nurak dans le Tadjikistan [ voir photos ] . Celui-ci a été mis en service en 1979 .

Okno n'est pas sui generis un enfant du CMI Soviétique mis au point dans le plus grand secret dans une cité interdite mais à une histoire plus complexe : Au milieu des années 60 , des astronomes amateurs Soviétiques sont les premiers à entrevoir les possibilités des applications militaires d'un suivi optique des engins spatiaux . Sur un " coin de table " , ils construisent un télescope capable de suivre les satellites Telstar . De la même manière , faisant jouer leurs relations avec des physiciens [ échangeant parfois des saucissons contre un capteur infra-rouge !]  ils construisent le système de poursuite automatique avec des " composants " récupérés de bric et de broc : Tubes triodes récupérés sur de vieux postes pour la boucle de contre-réaction du système d'asservissement  , roues dentées dans des mécanismes les plus divers ,.....

C'est candidement , pratiquement leur " bidule " sous le bras , qu'ils iront frapper à la porte du CMI Soviètique ou ils seront plusieurs fois éconduits , avec le mépris le plus profond de leurs interlocuteurs , avant  qu'une équipe s'intéresse à leur projet...

 

Voir aussi : Уникальная станция слежения за космическими объектами строится на Алтае

 

 

Photos © English Russia  

 

 

 AIR SPACE DEFENCE TROOPS image #1546

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 25 Mars 2012

Le site officiel de la Présidence de la République Argentine vient de mettre en ligne le rapport complet de la " Commission Rattenbach " , ou pour paraphraser un rapport Français célèbre " Commission sur les événements qui se sont déroulés en Argentine et dans l'Atlantique Sud entre le 2 avril et le 14 juin 1982 ".

Le 2 décembre 1982 , le gouvernement militaire de Reynaldo Bignone par le décrêt Nº 15/82 décide la création d'une " commission d'analyse et d'évaluation des responsabilités politiques et militaires concernant le conflit dans l'Atlantique Sud " . Composée des représentants de l'Armée de terre , de la Marine et de l'Armée de l'Air , cette commission fut présidée par le Lieutenant-Général Benjamin Rattenbach , d'ou son nom " Informe Rattenbach " .  Tout comme pour la défaite Française de Dien Bien-Phu en Indochine[ lien ]  , ce rapport fit l'objet de tentatives de reécriture par les chefs des forces armées .

La presse Argentine  a déja commencé à le " disséquer "[ lien ] , personnellement je n'ai pas eu le temps de le consulter .  

Si le texte est le même que celui publiè il y a trente ans , c'est désormais un " document de référence " concernant ce conflit . [ lien ]   et [ lien ] 

  

Aujourd'hui les Argentins , et les autres , peuvent d'un simple " clic " penétrer au coeur du processus de décision de leurs chefs politiques et militaires pour des faits survenus il y a à peine trente ans . Quand est ce que cela sera possible pour les Français pour " les événements survenus en Asie entre 1946 et 1954 " et pour " les événements survenus en Afrique du Nord entre 1954 et 1962 " ?

 

Documentation : Le rapport de la commission Rattenbach sur le site officiel de la Présidence de la République Argentine : http://www.presidencia.gov.ar/component/content/article/108-gobierno-informa/25773-informe-rattenbach

"Existen numerosos actos de valor extraordinario, producidos en todas las FF.AA (Fuerzas Armadas) y FF.SS (Fuerzas de Seguridad) en el teatro de operaciones, por quienes, sirviendo a su deber, acreditaron la vigencia de nuestras mejores tradiciones castrenses."


 

 

"Debemos estar orgullosos por la hidalguía con la que procedieron las armas de la Patria, las que, en momento alguno, infringieron las normas de la guerra incurriendo en acciones reñidas con la ética de las tropas en lucha, tales como atacar, a las tropas, naves y aeronaves afectadas a las tareas de salvamento."


 "Más allá del resultado del conflicto bélico, nuestras FF.AA pueden estar satisfechas de su actuación durante la contienda, ya que enfrentaron a una potencia mundial de primera magnitud, apoyada política y logísticamente por los EEUU."

 

 

 Teniente General (R) Benjamín Rattenbach

 

 

  Rapport fait au nom de la commission chargée d'enquêter sur les événements survenus en France de 1933 à 1945 par Charles Serre, Rapporteur général, Député (8 août 1947)

 

 

 

 

 



Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 24 Mars 2012

MOSCOU, 21 mars - RIA Novosti

Les autorités Russes envisagent de créer un cyber-commandement chargé de sécuriser l'information des forces armées, a annoncé mercredi à Moscou le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"Nous étudions la possibilité de créer un cybercommandement - киберкомандование - pour garantir la sécurité de l'information des Forces armées et de l'infrastructure de notre Etat", a indiqué le vice-premier ministre chargé de l'industrie de défense russe.

"La Russie suit dans ce domaine l'exemple des Etats-Unis et de l'OTAN", qui dépense des fonds importants pour la sécurité de l'information, a-t-il ajouté.

La commission gouvernementale pour l'industrie de défense a élaboré un projet de loi sur la mise en place d'un Fonds russe de projets militaires prometteurs, analogue à l'agence de recherche américaine DARPA, selon M.Rogozine.

Ce document a été présenté au premier ministre Russe Vladimir Poutine, qui devrait le remettre à l'administration présidentielle. Le président du pays devrait le soumettre à la Douma (chambre basse du parlement russe), a conclu le vice-premier ministre.

 

Note de l'Editeur :

 

Le coup de semonce pour les autorités militaires Russes en matière de sécurisation des communications militaires est venu de Syrie avec l' " opération Orchard " du 6 septembre 2007 . Les communications entre les systèmes de défense AA TOR M-1 et le réseau de radars Syriens de conception et de fabrication Russo-Soviétique ont alors été pénétrées par un programme intrusif aéroporté du type Suter mis au point par BAE Systems .[ lien ]

 

 

Le CMI Russe dispose d'un pôle de compétences en matière de cyber-sécurité au travers  des laboratoires Kaspersky . L'autre pôle de compétences passerait par le recrutement de ...hackers qui ont quitté la Russie ces dernières années : Selon certains analystes ceux-ci vivent une " vie minable " remplie par le piratage de comptes bancaires pour assurer leurs fins de mois ou la vente de leurs services à des entreprises . Ces hackers auraient gardé un " sens moral " - " On ne s'attaque pas aux nôtres " - dans la mesure ou la grande majorité de leurs attaques ne visent pas la Russie mais des organisations et des particuliers en Occident .

 

La " cybernetisation "du champ de bataille a fait partie des questions posées à Vladimir Poutine lors de l'émission télèvisée de Q/R de juillet 2006  : Des internautes lui ont posé la question de savoir à quelle date les frontières Russes seraient surveillées par des " armées de robots " . Une telle question qui peut paraître risible traduit en fait un haut degré de conscience des enjeux stratégiques contemporains par le public Russe .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 23 Mars 2012

C'est la niéme déclaration d'un chef politique et militaire Sud-Américain sur ce dossier ces derniers mois , plus précisemment après la conférence du Conseil de Défense de l'UNASUR-UNASUL de Lima de novembre 2011 . La menace d'une prédation extra-continentale sur les ressources naturelles Sud-Américaines devient l'élèment structurant dans la définition des politiques de défense dans cette région et dans le choix des équipements .

MEXICO, 21 mars - RIA Novosti

Les réserves de pétrole Vénézuéliennes confirmées ont atteint 300 milliards de barils, soit près de 25% des réserves mondiales, ce qui rend nécessaires des mesures de protection accrues, a déclaré mardi soir le président Vénézuélien Hugo Chavez.

"Ces derniers jours nous sommes parvenus à certifier 1,5 milliards de barils, ce qui veut dire que nos réserves totales se sont élevées à 300 milliards de barils", a fait savoir le leader Vénézuélien lors d'une réunion avec ses ministres retransmise par la télévision nationale.

Selon les estimations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), fin 2010, le Venezuela est passé au premier rang des Etats pétroliers en termes de réserves confirmées. Après la certification de ses réserves de la ceinture de l'Orénoque (86,41 milliards de barils), le pays sud-américain devance l'Arabie saoudite.

D'après M.Chavez, l'existence dans le pays de réserves de pétrole aussi importantes nécessite l'adoption de mesures en vue d'assurer leur sécurité et de défendre la souveraineté nationale.

"Cela nécessite également un renforcement des capacités défensives du pays", a souligné le président.

Dans ce contexte il a rappelé que de nouveaux lots d'armes Russes arrivaient au Venezuela depuis mi-janvier dernier. Selon M.Chavez, il s'agit notamment de chars, de missiles et de systèmes de la défense antiaérienne. Les livraisons d'armes Russes à Caracas effectuées au cours de ces dernières années sont estimées à 11 milliards de dollars au total.

 

 

"Le Venezuela dispose désormais des armes les plus puissantes et les plus modernes, pour la première fois depuis 150 ans", a conclu M.Chavez

 

 

 

  null

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0