defense

Publié le 23 Novembre 2011

" La jungle c'est un centre commercial et la machette ( facao ) notre carte de crédit "

 

tiré de : http://guerranaselva.ovale.com.br/novo-fuzil-e-reforco-na-fronteira/

 

  En prime le " conseil survie " du jour des pelotons des frontières : Pour reconnaître un fruit comestible dans la jungle , repérer des fruits qui auraient pu être consommés par un animal . Cette règle n'est pas générale car les animaux n'ont pas les mêmes enzymes dans l'estomac que les humains mais c'est déja un bon indicateur .

 

 EQUIPAMENTOS (2) 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 21 Novembre 2011

Le blogue " Guerra na selva " propose une série de vidéos sur l'historique de la présence militaire Brésilienne dans cette région et les défis auxquels sont confrontés les Brésiliens pour défendre l'Amazonie . La série fait une impasse sur les " temps héroïques " de la colonisation du Brésil , les guerres contre les Français et les Hollandais , mais elle permet de se rendre compte de la montée en puissance du dispositif militaire Brésilien depuis les années 70 ou seulement 1000 militaires assuraient la défense de cette région . Bon visionnage !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 21 Novembre 2011

J'avais évoqué il y a quelque temps les difficultés rencontrées par les forces armées Brésiliennes pour remplir ses objectifs de déploiement en Amazonie dans le cadre de la nouvelle stratégie de défense nationale Brésilienne .

 

La nouvelle administration Amorim au Ministère de la Défense semble avoir pris le buffle par les cornes !

Dans le cadre de sa stratégie globale , accession au CS de l'ONU et projection vers l'espace Pacifique , le gouvernement Brésilien veut faire des unités stationnées en Amazonie une référence mondiale pour le contrôle des espaces forestiers tropicaux .

 

Au travers d'un projet pilote dans la Vallée du Paraíba , l'armée Brésilienne va procéder à la validation des technologies utilisées dans le programme de surveillance des frontières SISFRON ( capteurs , drones , satellites ,... ) [ voir video ] .De nouvelles armes individuelles de conception et fabrication nationale  , comme le fusil d'assaut IA2 , destinées aux unités de surveillance des frontières font l'objet de campagnes de validation opérationnelle . Cette expérimentation est menée au sein du peloton Normandia  dans l'état du Roraima. [ 2º Pelotão Especial de Fronteira – Normandia–RR ] .

Ces fusils remplaceront le FAL M964 et le modele FAL M964A1 .

 

D'ici 2030 , le nombre de militaires présents dans la région Amazonienne doit passer de

 27 000 à 40 000 .

Le systéme de contrôle des frontières SISFRON sera adossé à 27 pelotons spéciaux deployés le long de 7 frontières du Brésil .

 

Trois nouvelles brigades seront créés en Amazonie [ Amazonia legal ]  : Une à l'embouchure de l'Amazone , une dans la région de Manaus pour la surveillance des frontières et une dans l'état de l'Acre . Le déploiement de cette troisième brigade permettra le contrôle du corridor routier de projection du Brésil vers la zone Asie-Pacifique . Dans le cadre du dernier sommet de l'ASEAN  le Brésil a signé un Traité d'Amitié et de Coopération avec les états de la région Asie-Pacifique , ce qui souligne sa volonté d'être un co-acteur des décisions qui s'y prennent en même temps que cet espace devient de plus en plus important pour l'économie Brésilienne . La présence d'une brigade à l'embouchure de l'Amazone - Foz do Amazonas - peut s'expliquer par le rôle géostratégique présent - contrôle de l'entrée de cette " autoroute fluviale" qui pénètre au coeur de l'Amazonie - et futur de cette région qui est pressentie pour le stationnement d'une des deux flottes Atlantiques que le Brésil envisage de créer  .

 

Un goulot d'étranglement subsiste pour mettre en oeuvre cette stratégie : Le sous-développement infrastructurel et social de la région Amazonienne dans son ensemble dont l'économie est encore trop dépendante des activités extractivistes .  Comme le souligne le Général Eduardo Villas Bôas , commandant militaire de la région Amazonienne , peu d'agglomérations peuvent supporter dans la région  la présence d'une unité de 600 hommes [ et de leurs familles ] .

L'armée Brésilienne doit donc privilégier la qualité à la quantité , s'appuyer sur les technologies et développer sa mobilité et ses communications .

 

Source :

 

Exército quer crescer na selva : http://www.ovale.com.br/regi-o/exercito-quer-crescer-na-selva-1.183902

 Novo fuzil é reforço na fronteira : http://www.ovale.com.br/regi-o/novo-fuzil-e-reforco-na-fronteira-1.183905 

 Brazil signs ASEAN’s Treaty of Amity and Cooperation : http://www.thejakartapost.com/news/2011/11/17/brazil-signs-asean-s-treaty-amity-and-cooperation.html

 

Article en consultation libre jusqu'au 10 décembre 2011 . Toute reproduction , totale ou partielle , strictement interdite .

© Daniel BESSON - Novembre 2011

null

 

 

nullnull

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 19 Novembre 2011

Ces images parlent plus qu'un long discours sur la réalité des relations entre l'Armée Brésilienne et les populations Amérindiennes d'Amazonie . Elles sont à comparer à la propagande distillèe par les associations drouâdelômistes et environnementalistes Occidentales .

Elles proviennent du blogue " Guerra na selva "

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 19 Novembre 2011

L'annonce du déploiement de 250 militaires Etasuniens en Australie  présenté par les mediats et analystes Occidentaux comme une stratégie " anti-Chinoise " provoque d'autres réactions négatives dans la région Asie-Pacifique que celle de Pékin .

 

Le Ministre Indonésien des Affaires Etrangères a mis en garde jeudi contre la "défiance" que pourrait créer dans la région Pacifique la décision des Etats-Unis de renforcer leur présence militaire en Australie.

"Je n'aimerais pas que de tels développements provoquent une réaction et une contre-réaction qui créeraient un cercle vicieux de méfiance ou de défiance", a déclaré M. Natalegawa à la radio-télévision Australienne. "C'est pourquoi il est très important qu'une décision de ce type se prenne dans la transparence sur le scénario envisagé et qu'il n'en résulte pas de malentendu," a poursuivi le ministre.

 

Washington va déployer dans un premier temps 250 Marines dans le nord de l'Australie à partir de la mi-2012, afin de renforcer l'alliance militaire entre les deux pays, avait annoncé mercredi la Premier Ministre Australienne Julia Gillard, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Barack Obama en visite en Australie.


Le nombre des Marines grimpera peu à peu jusqu'à 2500.



Ce n'est pas la première fois que les projets bellicistes Etasuniens dans la région Pacifique et le suivisme de l'administration Australienne qui agit comme proxy du Pentagone sont dénoncés à Jakarta .



La livraison par les Etats-Unis à l'armée de l'air Australienne - RAAF - en 1973 de bombardiers stratégiques General Dynamics F-111 avait été perçue à Jakarta comme une posture visant à donner à l'Australie des capacités de frappe contre l'Indonésie , principal compétiteur de l'Australie dans la région .Le rayon d'action des F-111 donnait la capacité à la  RAAF de bombarder la capitale Jakarta et des documents déclassifiés ont montré que le choix des F-111 par l'Australie s'inscrivait dans le cadre d'une stratégie  visant à avoir la capacité de bombarder avec une arme nucléaire la capitale Indonésienne .



L'armée de l'air Australienne fut le seul opérateur avec l' US Air Force du F-111 et en septembre 1999 lors de la crise du Timor-Oriental  le bombardement de centres de commandements de l'armée  Indonésienne  et d'infrastructures civiles comme des ponts et des barrages , et ceci aux abords de la capitale Jakarta , fut envisagé  par les chefs politiques et militaires Australiens .[ lien ]



Durant trois décennies , de 1973 à 2006 ,  la RAAF recevra pour ses F-111 les munitions les plus performantes mises au point par le CMI Etasunien et dont la livraison à des alliès comme Israël et Taïwan a soulevé des débats aux EU : Missiles anti-navires Harpoon , munitions guidées [ vidéo , laser , GPS ]  .



Le discours de Barack Obama et de la Première Ministre Julia Gillard sur la base de la RAAF de Darwin - Territoires du Nord - annonçant le déploiement de 2500 Marines ainsi que celui possible de SNA  n'est pas anodin . Cette base constitue , comme la souligné dés 1933  le géopolitologue Allemand Karl Haushofer , un des deux ancrages d'une " chaîne navale et aérienne " - à l'image d'une chaîne et d'un filet d'acier barrant l'accés d'un port ,  destinée à contrôler les communications entre l'Océan Indien et le Pacifique Nord . L'autre ancrage de cette chaîne étant la base navale de Singapour . L'adversaire potentiel d'alors était le Japon .

Ce rôle géostratégique de la base de Darwin explique qu'elle fut le principal objectif des bombardements Japonais contre l'Australie durant la SGM .[ lien ]

Karl Haushofer considérait déja la base de Darwin comme un des sommets des  " zones de force " navales  de l'Us Navy dans le Pacifique .

 

La présence du président Etasunien dans les Territoires du Nord a été marquée par des actions de protestation de la part de pacifistes Australiens brandissant des pancartes " Les habitants de Darwin contre la guerre " .

 

L'amiral Agus Suhartono   , CEMA Indonésien , considère que la présence militaire Etasunienne dans cette région est lièe à l'existence de gisements d'hydrocarbures off-shore dans la Mer de Timor . Selon l'amiral Indonésien les Etats-Unis cherchent à appuyer les revendications Australiennes dans cette région pour devenir par la suite bénéficiaire de l'exploitation de ces hydrocarbures pour lesquelles des sociètés Chinoises et Indonésiennes sont en compétition .[ lien ] Il a aussi souligné qu'une présence militaire Etasunienne , et en particulier une présence navale , si proche du territoire Indonésien était infondée alors que les EU n'ont pas encore ratifié la CNUDM-UNCLOS  . [ lien ]   et[ lien ] .

 

Alors que les mediats et les analystes Occidentaux - et plus particulièrement la coterie mediatique [ex :  Laure Mandeville dans Le Figaro et Lorraine Millot dans Libération ] et analytique Française [ lien ] connue pour sa servilité à propager les thèses bellicistes Us , la blogosphère Défense et GP Française - essayent de propager l'idée dun consensus anti-Chinois dans la région et d'une adhésion aux projets bellicistes Etasuniens , ceux-ci y rencontrent une opposition de plus en plus grande . Le Premier-Ministre Malaisien Najib Razak a ainsi déclaré , en faisant allusion au projet de déploiement Us , que " La Malaisie ne soutiendra aucun projet qui vise à déstabiliser la région " .

 



 Documentation : Bases navales et bases d'hydravions dans le Pacifique 

  Politique étrangère  lien   Année   1938   lien Volume   3   lien Numéro   3   lien pp. 250-265

sur le site Persée.fr : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1938_num_3_3_5664

 

 

 

Source : Agência Angola Press , The Jakarta Post , et blogosphère Défense et GP Brésilienne

 

 

   Encerclement du Japon0001 

Fichier:Coming South (AWM ARTV09225).jpg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 17 Novembre 2011

Hier  j'écrivais un article  présentant une émission de la télévision Russe ou le Dr Sergueï Kurginyan décrivait le scénario d'une attaque nucléaire contre la Russie par l'OTAN . Il concluait son intervention par " Nous - la Russie - devons être fort ! Nous devons devenir de plus en plus fort " .

 

Présente dans la nouvelle doctrine de sécurité Russe et la nouvelle doctrine militaire Russe , l'hypothèse d'un conflit nucléaire avec l'OTAN a été qualifièe de " paranoïa " par le Secrétaire Général de l'OTAN  Anders Fogh Rasmussen . Or , comme toute menace perçue par des analystes  celle-ci repose sur des faits objectifs  . Si les propos d'un analyste politique s'exprimant avec exhalation sur un plateau de télèvision dans le cadre d'un débat  doivent être modérés ,on ne peut pas dénier aux nombreux analystes Russes qui ont élaboré cette doctrine la capacité de penser rationnellement et d'avoir une perception non déformée de certaines postures et actions militaires  .

C'est désormais le chef d'Etat-Major général  Russe , le général  Nikolaï Makarov ,qui évoque la possibilité d'un conflit nucléaire dans lequel la Russie serait impliquée . Une fois de plus , c'est l'OTAN qui est désigné comme l'adversaire potentiel et comme " ennemi systémique " .

Les pitoyables tentatives de l'Alliance visant à convaincre les chefs politiques et militaires Russes  de l'existence de " nouvelles menaces "  et à agiter devant eux des fantômes sécuritaires semblent avoir échouées ! Derrière ces tentatives il y a la volonté d'essayer de faire reformater l'appareil militaire Russe qui pour le moment s'articule toujours autour de la triade nucléaire . Comme le souligne l'universitaire Jean Geronimo , l'existence de cette menace , bien réelle , contraint la Russie a se recentrer sur des critères Soviètiques de puissance : Etat , Atome , Energie . Je vous invite à ce titre à lire , si vous ne l'avez pas déja fait , son  livre :  : La pensée stratégique Russe .

 

MOSCOU, 17 novembre - RIA Novosti

La Russie pourrait se voir impliquée dans un conflit dans lequel des armes de destruction massive seraient utilisées, a déclaré jeudi à Moscou le chef d'Etat-major général russe Nikolaï Makarov, intervenant devant la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).

 

La Russie pourrait être impliquée dans un conflit nucléaire (Etat-major)

 

"Si l'on regarde de près ce qui se passe à nos frontières à l'heure actuelle, il devient évident que le risque d'implication de la Russie dans des conflits locaux a augmenté", a indiqué M.Makarov, évoquant les "tentatives d'intégrer l'Ukraine et la Géorgie au sein de l'Alliance Atlantique".

"Et sous certaines conditions, les conflits régionaux risquent de dégénérer en conflits d'envergure avec un possible emploi d'armes nucléaires", a déclaré le général Russe

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 16 Novembre 2011

La télévision Russe vient de diffuser un chef d'oeuvre de " géostratégie grand public " : Une animation montrant l'encerclement de la Russie par les EU et l'OTAN et les conséquences d'une  attaque nucléaire , principalement à partir d'éléments navals , contre la Russie . Les éléments de la DAMB sous la forme de destroyers AEGIS sont bien destinés à empêcher une riposte Russe . Le magnifique exposé du Dr Sergueï Kurginyan recueille  l'approbation de 94 % des télespectateurs ! Ceci explique aussi pourquoi l'ex-ministre Russe des finances Alexeï Koudrine , limogé le 26 septembre dernier , qui préconisait une réduction des dépenses militaires Russes était si apprécié en Occident !

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 13 Novembre 2011

DUBAÏ, 13 novembre - RIA Novosti

La Russie ne suspend pas ses livraisons d'armes en Syrie prévues par des contrats conclus auparavant, a déclaré dimanche Viatcheslav Dzirkaln, directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS).

"Du moment qu'il n'y a pas d'embargo sur les livraisons d'armes en Syrie, la Russie s'acquitte de tous ses engagements découlant des contrats qui avaient été conclus précédemment", a indiqué à l'agence RIA Novosti le responsable russe lors d'une conférence de presse dans le cadre du 12 Salon aérospatial de Dubaï.

La Syrie est le plus gros importateur d'armements russes dans la région. Actuellement, la Russie est en train de s'acquitter de son contrat de livraison  d'une batterie de défense côtière Bastion  dotée de missiles supersoniques de croisière antinavires Iakhont.

Pour le début de 2011, la valeur totale des contrats conclus entre la Syrie et la Russie, s'élève à près de 3,5 milliards de dollars. Parmi les plus gros contrats réalisés se trouvent la livraison de 36 systèmes de missiles sol-air Pantsir-1S, la modernisation de tout le parc syrien des chars T-72 et celle de l'ensemble des chasseurs Mig-29.

Les plus gros contrats signés en train d'être respectés portent sur la livraison de 24 chasseurs Mig-29/M2 et de huit batteries de systèmes de missiles sol-air Buk-M2E.

 

Missiles sol-air Pantsir-1S

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 13 Novembre 2011

C'est un événement fondateur de l'indépendance du continent Sud-Américain qui a eu lieu lors de la conférence du Conseil de Défense de l'UNASUR-UNASUL qui s'est déroulée à Lima  le  vendredi 11 novembre 2011 : La volonté affichée de créer un Complexe Militaro-industriel  aérospatial et une agence spatiale Sud-Américaine commune .

L'Union des nations sud-américaines - UNASUR ou UNASUL -  est une organisation intergouvernementale économique et politique qui comprend les douze pays d'Amérique du Sud  exceptée la Guyane Française . Elle a été officiellement créée le 23 mai 2008 , lors d'un sommet à Brasilia .

Le MD Argentin Arturo Puricelli , constatant l'obsolescence des aéronefs utilisés actuellement en Amérique du sud dans la formation de base des pilotes militaires , a mis en avant le projet d'un avion d'entrainement de base qui satisferait aux besoins de tous les états membres du CD de l'UNASUL-UNASUR . Celui-ci devra intégrer l'avionique ,  les instruments de navigation et de conduite de tir les plus modernes afin de donner une formation de base en pilotage , navigation et tir aux futur pilotes des forces aériennes des états de l'UNASUR-UNASUL .

Le pilotage du projet - conception et fabrication - serait Argentino-Brésilien mais tous les états , selon leurs capacités industrielles , pourront participer à ce projet .

 

La suite de l'article dans La lettre d'Ice Station Zebra  publièe le 10 décembre 2011 .

 

nullnull 

 null

 null

 

 

 VANT Orbisat

null

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 11 Novembre 2011

NOVOSSIBIRSK, 8 novembre - RIA Novosti

La Russie augmentera le nombre de sous-marins dans la région de la Voie maritime du Nord (VMN), a annoncé mardi le premier ministre Russe Vladimir Poutine lors d'une conférence tenue à Novossibirsk (Sibérie occidentale).

"Demain, il y aura de nouveaux sous-marins de combat (…) qui arriveront à Sevmach (une usine à Severodvinsk, nord).  Nous allons augmenter le nombre de sous-marins dans ce secteur en vue d'assurer la sécurité du pays dans les régions du Grand nord", a déclaré le chef du gouvernement russe lors d'une discussion consacrée au développement de la Voie maritime du Nord.

Selon lui, la Voie maritime du Nord constitue un des itinéraires prioritaires pour les navires Russes.

La voie maritime du Nord est la route maritime la plus courte reliant la Russie européenne à l'Extrême-Orient en Arctique. Elle traverse l'océan Glacial arctique (mers de Barents, de Kara, des Laptev, de Sibérie orientale et des Tchouktches) et l'océan Pacifique (mer de Barents). 

9/0/1/901.jpeg

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0