defense

Publié le 9 Juillet 2011

Les autorités militaires Russes viennent de confirmer la création de deux brigades spécialement entrainées et équipées pour défendre les interets Russes dans l'Arctique et plus particulièrement sur le flanc Ouest dans la région de la péninsule de Kola face au dispositf de l'OTAN et à la Finlande  .[ Lien ]  Le " cheval de trait  " de ces deux brigades motorisées sera certainement le véhicule chenillé articulé Vityaz DT-30 , ou l'un de ses dérivés , conçus au début des années 80 en URSS . J'en avais parlé des le début de ce blogue et l'hypothèse vient d'être confirmée par Igor Korochenko , le  directeur de la revue Natsionalnaya Oborona [ Défense Nationale ] , à " La Voix de la Russie " [ Lien ]  . Ce véhicule tout-terrains aux capacités amphibies est actuellement utilisé sur tout le territoire de la Fédération de Russie dans les activités les plus diverses : Exploitations forestières en Sibérie pour le transport des grumes ou exploitations pétrolières dans l'Arctique  pour le transport du matériel de forage et des élèments d'oléducs ou gazoducs . L'utilisation du DT-10P et DT-30P  dans des secteurs  le plus divers [ industrie forestière, exploitation pétrolière, exploration scientifique, lutte anti incendie, opération de sauvetage...]  a radicalement changé l'accés aux régions les plus inhospitalières [ forets , toundra , ...] et a à ce titre joué un rôle dans la géopolitique de l'URSS et de la Russie en permettant cet accés à un cout inférieur à celui de l'hélicoptère  , des missions dans lesquelles il est encore choisi de préférence à cet autre moyen de projection .  Il a été conçu dés le début pour une utilisation dans l'Arctique et posséde une très faible pression au sol , inférieure à celle d'un pied humain, qui lui permet de ne pas faire détonner les mines antichars les plus courantes . C'est le critère , celui de la pression au sol , qu'avait utilisé Marius Berliet pour concevoir ses véhicules Transahariens . Il reste actuellement le véhicule tout terrain le plus puissant au monde et garde toute sa crédibilité face au matériel OTAN , en particulier les véhicules chenillés articulés Hägglunds de BAE Systems [ Lien ] utilisés par les armées Scandinaves et que l'armée Française vient récemment d'acquérir [ Lien ] . De nombreux sites Anglo-Saxons consacrés aux questions de défense analysent ses capacités , je vous propose de vous y reporter  [ Lien ] ainsi que sur le site du constructeur . [ Lien ]
On peut supposer qu'à l'occasion de la création de ces brigades , les véhicules de la série Vitayz seront dotés d'une boîte de vitesses complétement automatisée et d'un moteur plus économe afin d'augmenter son autonomie .On peut à cette occasion envisager une collaboration avec l'Allemagne [ Krauss-Maffei ,... ] ou avec l' Italie  [ Iveco ] . En 2007 , la série Udarnaya Sila [ force de frappe ] de la chaîne 1K avait consacrée une de ses émissions à la genése du programme Vitayz . J'ai pu heureusement la retrouver sur la toile . Comme vous pourrez le constater ce véhicule avec ses capacités arctiques a dés le début provoqué des inquiétudes au sein des services de renseignements  de l'OTAN et on comprend qu'il fut une des " cibles " des négociateurs Occidentaux dans le cadre des accords CFE [ Conventional Armed Forces in Europe ] , manquant d'être sacrifié sur l'autel de la " détente " par les Gorbacheviens . Lors des deux conflits en Tchétchènie , il s'est révélé être le seul véhicule TT de l'armée Russe réellement opérationnel dans les conditions les plus difficiles et a même démontré ses capacités d'être un véhicule de la ligne de front . Avec ces véhicules , l'armée Russe disposera d'une mobilité exceptionelle sur le théatre Arctique .
 
 
 
 
 DT-30P VityazDT-10P Vityaz

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 7 Juillet 2011

Docudip 0218Dans la cour centrale de l'Hôtel des Invalides on peut admirer une superbe exposition de canons Français . Parmis ceux-ci j'ai découvert un mortier portant des inscriptions en cyrillique , trois noms , avec une date : 24 juillet 45 .Je suppose qu'il s'agit d'un mortier pillé par l'occupant Allemand afin de le fondre , à l'image de la satue de La Sasson  à Chambéry .  Ce mortier aurait été récupéré par les forces Soviétiques et restitué à la France Un lecteur pourrait il infirmer ou confirmer cette hypothèse .Docudip 0220Docudip 0222Docudip 0219

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 6 Juillet 2011

NARIAN-MAR (nord), 6 juillet - RIA Novosti

Les Etats membres de l'Otan et certains pays d'Asie de l'Est menacent les intérêts économiques russes dans l'Arctique, a annoncé mercredi à Narian-Mar (Nénétsie) l'amiral Vladimir Vyssotski, commandant en chef des forces navales russes.

"A présent, la Russie fait face à un grand nombre de défis et menaces susceptibles d'entraver ses intérêts économiques dans l'Arctique", a fait savoir M.Vyssotski lors d'une réunion du Collège maritime auprès du gouvernement russe.

"Nous recevons des informations selon lesquelles l'Alliance atlantique considère l'Arctique comme sa zone d'intérêt", a indiqué l'amiral russe.

Selon lui, les actions de l'Otan dans ce domaine revêtent "un caractère systémique". Dans le même temps, plusieurs Etats d'Asie de l'Est ont également renforcé leurs activités dans la région arctique. Parmi ceux-ci, M. Vyssotski a cité la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Malaisie et la Thaïlande.

Mardi 5 juillet, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré que l'Alliance atlantique ne possédait aucun plan visant à assurer sa présence dans l'Arctique.

Note de l' Editeur 

Alors qu'une fois de plus la presse occidentale travestit les informations sur ce dossier en présentant la Russie comme responsable de la militarisation de l' Arctique , le MD Canadien - le plus fidèle membre de l'OTAN - vient d'annoncer la tenue d'exercices militaires dans l'Arctique qui auront un " caractère exceptionnel " !   Plus de 1000 membres des forces armées Canadiennes prendront part le mois prochain à l’opération Nanook qui se déroulera autour de la terre de Baffin et de l’île d’Ellesmere. [ Lien ]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 28 Juin 2011

La Marine Russe vient de procéder avec succés à  un nouveau tir du missile de stationnement naval  " Boulava " à partir du SNLE " Iouri Dolgorouki " en opération dans la Mer Blanche  . L'essai a été réalisé en présence de la colonne d'eau , le submersible étant en immersion . Cet essai de qualification réussi survient à la suite d'une période de tensions diplomatiques entre la Russie et l'OTAN sur le dossier de l' ABM en Europe .
Comme le soulignait Igor Korochenko directeur de la revue  Natsionalnaya Oborona  lors du dernier tir , le systéme d'armes missile " Boulava " - SNLE classe " Borée " constitue pour la Russie un argument " massue  "dans les discussions lièes au désarmement nucléaire et au bouclier ABM . Plusieurs responsables politiques Russes ont suggéré que la Russie se retire du nouveau traité Russo-Américain de désarmement nucléaire START signé le 8 avril 2010 en raison de la position belliciste et intransigeante de l' Alliance .    Ce nouveau  succés du CMI Russe est aussi un formidable  pied de nez  aux «  amis de la Russie » et en particulier aux diplomates Scandinaves et à l’éditorialiste Thomas Nilsen de The Barents Observer  qui «  conseillaient » aux chefs politiques et militaires Russes d’abandonner ce programme «  voué à l’échec  ». Signalons également parmi ces «  conseillers   » , "l’ opposition democratique Russe " et l’ «  expert militaire indépendant  » Pavel Felgenhauer qui prétendait dans les colonnes de Novaïa Gazeta et de The Jamestown Foundation que «  Le Boulava ne volerait jamais  ».
Parmi ces " amis de la Russie " , il convient bien-sûr de citer aussi le SG de l' OTAN Anders Fogh Rasmussen qui déclarait il y a peu lors de la conférence sur les problèmes de la défense antimissile qui s’est déroulée à Londres, à l’Institut royal des études stratégiques, que la Russie " gaspillait de manière inconsidérée des milliards de roubles dans des missiles balistiques " .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 26 Juin 2011

MOSCOU, 26 juin - RIA Novosti

 

Le premier, en 2011, tir d'essai du missile intercontinental russe Boulava sera effectué mardi 28 juin, a annoncé dimanche à RIA Novosti une source au complexe militaro-industriel.

"Samedi, une commission d'Etat a décidé de procéder mardi 28 juin à un tir d'essai du missile intercontinental Boulava. Le missile sera tiré depuis le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki se trouvant dans la mer de Barents", a précisé l'interlocuteur de l'agence.

C'est pour la première fois que le missile sera tiré depuis le sous-marin Iouri Dolgorouki, les tirs précédents ayant été réalisés depuis le sous-marin Dmitri Donskoï.

Au total, la Russie a procédé à 14 tirs d'essai du missile, dont sept seulement ont été couronnés de succès. Le dernier lancement a été réalisé le 29 octobre 2010 et a été couronné du succès.

Le missile R30 3M30 Boulava-30 (code OTAN SS-NX-30, dénomination internationale RSM-56) pourrait devenir l'arme principale des forces stratégiques navales russes. Il s'agit d'un missile à trois étages à propergol solide. D'une portée de 8.000 km, le Boulava peut être équipé de dix ogives nucléaires hypersoniques de 100 à 150 kt à trajectoire indépendante.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 15 Juin 2011

Le groupe Almaz-Antey serait en train de développer une arme anti-satellite laser aéroportée " aveuglante " avec pour plateforme le Beriev A-60 . C'est ce qui ressort de plusieurs publications récentes apparues sur la blogosphère " Défense et Sécurité " Russe . Dénommé " SOKOL ECHELON " , le projet  est la réactivation d'un projet Soviétique datant des années 70-80 . Des " spotters " ont récemment photographié un BERIEV A-60 sur un aérodrome proche de Taganrog dont l'armoirie régimentaire représente un faucon " tirant " sur le télescope spatial Hubble qui representerait symboliquement un satellite-espion Us . Le Beriev A-60 destiné à la lutte anti-satellite serait équipé d'un radar de nez Ladoga 3 destiné à l'identification et à la poursuite de cibles aériennes et d'une " tourelle laser " dont la disposition indique qu'elle est destiné à être utilisée contre des cibles aériennes et non pas terrestres . La puissance du laser serait de 1 Mw . Les excroissances présentes sur le fuselage de l'aéronef renfermeraient les générateurs nécessaires au laser . Beriev A-60Falcon Echelon insignia

Liens :http://russianplanes.net/EN/st/Ilushin/A-60

«Лазерный меч» для для Военно-Воздушных Сил России

Hubble in the crosshairs

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 27 Mai 2011

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 25 Mai 2011

L'actualité militaire cette dernière semaine en Libye a été dominée par l'annonce de l'envoi sur zone du BPC Tonnerre qui emporterait une douzaine d'hélicoptères de type Tigre ou Gazelle tandis que l'Angleterre envoie des AH 64 Apache à bord du HMS Ocean .Roman Rijka sur le site slate.fr qui est sans aucun doute le chroniqueur militaire le plus intéressant à lire ces dernières semaines , signalons son érudtion historique concernant la guerre Italo-ottomane de 1911-1912 et le rôled de l'aviation dans la colonisation de la Libye à des lieues des analyses d'un Merchet ou des colonels Goya de tout poils qui en sont restés à l' Opération Epervier , fait le point sur l'échec des helicoptères AH-64 Apache lors de l'agression contre le Kossovo et en Irak face à la " boule de feu " qui est enseignée dans toutes les armées du monde - en particulier aux * dégourdis de la 11 éme " - comme moyen de défense anti-aérienne collective pour l'infanterie .Comme le disait si bien mon adjudant dans son langage vert et coloré mais hautement pédagogique :

" C'est pas que les balles risquent de provoquer des dégats ou d'abattre l'avion ou l'hélico , mais il ne faut pas oublier que dans le cockpit il y un * gus " et pas un robot ! Et lorsque le * gus " voit qu'on lui tire dessus , il * appuie sur les freins * et il a envie de faire demi-tour plutôt que d'aller au * casse-pipe *  ! "

 Le RETEX du deploiement de ces hélicoptères sera sans aucun doute suivi de prés en Russie . La Marine Russe négocie toujours l'achat de BPC de la classe Mistral qu"elle compte équiper d'hélicotères d'assaut Kamov Ka-52 .

 

La méfiance sera de règle, comme le prouve d’ailleurs l’exemple des fameux Apache du Kosovo. Après avoir eu droit à un

battage médiatique sans précédent, les monstres d’acier de Boeing, de près de huit tonnes quand ils sont chargés, se sont retrouvés basés à Rinas, près de Tirana, en Albanie. Et très vite, les ennuis ont commencé. Peu après leur arrivée, le 26 avril, un premier hélicoptère s’écrase au cours d’un «exercice de nuit». Puis, le 5 mai, un second explose en vol, toujours au cours d’une «mission d’entraînement». Et jamais les 22 autres n’entreront en action contre les Serbes. Ce qui n’empêche pas l’OTAN, encore aujourd’hui, d’assurer que leur déploiement a été essentiel. En réalité, après la destruction de deux d’entre eux (que les Serbes prétendent quant à eux avoir abattus), les Apache sont restés sagement à la base, et l’issue du conflit s’est décidée ailleurs, dans les chancelleries et au cours de négociations au couteau avec l’état-major serbe.

Plus près de nous, en 2003, pendant l’offensive américaine en Irak, 33 Apache ont été lancés en fer de lance de la 3e division d’infanterie, contre des unités de la Garde républicaine irakienne dans les faubourgs de Karbala. L’affaire a mal tourné: accueillis par un feu d’enfer de canons antiaériens, de lance-roquettes antichars et d’armes légères de tous calibres, les Apache ont dû se replier en hâte. 30 d’entre eux ont été endommagés, et un abattu.

On le voit, l’emploi d’hélicoptères de combat est complexe. A lui seul, il n’est que rarement susceptible de modifier le cours d’un conflit, même s’il constitue un apport non négligeable en tant qu’appui-feu. D’autant plus que la capacité de nuisance des forces de Kadhafi est incontestable, compte tenu du grand nombre de lance-roquettes et de canons de DCA de 23 mm en dotation dans l’armée libyenne. Alors, l’intervention des hélicoptères français et britanniques signifie-t-elle que l’on entre vraiment dans une nouvelle phase de la guerre de Libye, ou ne s’agit-il que d’un effet d’annonce, un peu comme au Kosovo? Peut-être en saurons-nous plus dans les prochains jours.

 

* Signalons que lors de la Guerre Italo-Ottomane , la Marine Italienne avait intercepté le vapeur Français " Manouba " qui transportait outre des officiers Ottomans , deux biplans Nieuport en pièces détachées livrés par la France . Deja à l'époque les " coups fourrés " étaient de mise ! 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 25 Mai 2011

L’Otan, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, a annoncé son intention de se réunir à Belgrade les 13, 14 et 15 juin.  Le Mouvement Ženes , Femmes consciences de la Serbie, exige du gouvernement actuel qu’il annule cette réunion. Si le gouvernement actuel n’annule pas cette réunion, le Mouvement Ženes lancera un appel aux citoyens pour qu’ils se mobilisent et manifestent leur opposition à ce qui représente pour le peuple serbe une honte et une provocation.

Sur la forme, les dates choisies correspondent (à deux jours près) à la fin des bombardements de l’Otan contre la Serbie le 11 juin 1999. Ils marquent la période des « accords de Kumanovo », cette duperie qui permit à l’Otan de pénétrer sans dommage au Kossovo et d’imposer dans la foulée la résolution 1244 de l’Onu, violée  par les pays de l’Otan ayant reconnu ultérieurement  une  « indépendance » du Kossovo qui ne figurait pas dans la résolution.

La réunion prévue à Belgrade doit se tenir au moment où la même Otan bombarde la Libye, un Etat indépendant et souverain qui, comme la Serbie, ne lui avait rien fait, et massacre impunément ses femmes et ses enfants, détruisant ses infrastructures  et ruinant le pays tout entier.

C’est donc cette période doublement symbolique qu’ont choisi les larbins de Washington et de Bruxelles pour dérouler le tapis rouge à l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord (Otan).

Sur le fond, l’Otan est une organisation qui n’a jamais eu pour objectif de protéger les peuples d’Europe mais a toujours servi les intérêts politico-militaires des Etats-Unis et du monde anglo-saxon.

Hier l’Otan justifiait son existence hier par le « danger soviétique » et l’existence d’un « Pacte de Varsovie ». Le danger soviétique n’existe plus, si tant est qu’il ait jamais existé, et le Pacte de Varsovie a été démantelé le 31 mars 1991.

Depuis, en partant à la conquête de l’Est européen et de l’Eurasie, l’Otan a montré son vrai visage qui n’est pas celui d’une alliance défensive des démocraties occidentales mais celui d’ un instrument de conquête des Etats-Unis et de la sphère atlantiste.

 

Hier l’Otan attaquait sauvagement la Serbie, tuant des milliers de ses citoyens et en blessant des dizaines de milliers. Douze ans après 78 jours de bombardement des Serbes meurent encore, empoisonnés par l’utilisation de munitions à l’uranium appauvri et par l’emploi d’armes biologiques et bactériologiques.

 

Aujourd’hui le Mouvement Ženes appelle le gouvernement actuel à revenir sur sa décision d’accueillir sur le territoire serbe la réunion infâme prévue pour le 13, le 14 et le 15 juin. Une majorité de citoyens s’oppose en effet à l’entrée de la Serbie dans l’Otan comme elle s’oppose à l’entrée de l’Otan dans la Serbie.

 

Si cette réunion est maintenue, le Mouvement Ženes s’associera au vaste mouvement de protestation et d’opposition populaire qui ne manquera pas de se développer.

 

L’exigence des Patriotes et de tous les citoyens épris de liberté et de paix est claire: Annulation de la réunion de l’Otan et mobilisation des citoyens.

 

 

 

aNon à l’entrée de la Serbie dans l’Otan !

 

aNon à l’entrée de l’Otan dans la Serbie !

 

 

 

La présidente du Mouvement Ženes: Mila Aleckovic Nikolic

 

www.zenes.org

zp080428 2 1

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 12 Mai 2011

MOSCOU, 12 mai - RIA Novosti

 

Tel-Aviv espère que Moscou n'est pas resté sourd à ses préoccupations au sujet de livraison à Damas de missiles Iakhont et du système antiaérien Pantsir, compte tenu des désordres massifs que connaît actuellement la Syrie, a déclaré jeudi le chef de la délégation israélienne en visite à Moscou, le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, Saül Mofaz.

"Il existe deux problèmes concernant ce sujet: primo, les armes russes sont livrées au régime instable de la Syrie. Il s'agit de systèmes d'armes à caractère stratégique, que ce soit le système Pantsir, destiné à la défense antiaérienne, ou les missiles de croisière à haute précision Iakhont. Nous estimons qu'en décidant de livrer de telles armes, il faut prendre en considération une instabilité générale régnant dans la région et notamment en Syrie", a indiqué le parlementaire israélien devant les journalistes à Moscou, dans le cadre d'une réunion du groupe interparlementaire pour la coopération stratégique Russie-Israël.

"Le deuxième problème, est que ces armes peuvent tomber entre les mains de terroristes. L'exemple le plus flagrant, c'est le tir d'un lance-missiles antichar russe Kornet contre un autobus scolaire, qui a été perpétré il y a près d'un mois", a précisé le parlementaire israélien.

Le quotidien le plus lu en Israël, Yediot Ahronot, a publié sur son site un article selon lequel des activistes palestiniens ont utilisé un lance-missiles antichars de fabrication russe pour tirer sur un bus scolaire dans la région limitrophe de la bande de Gaza, blessant deux Israéliens, dont un adolescent de 16 ans, hospitalisé dans un état critique.

Moscou a rejeté catégoriquement la possibilité d'un transfert des ses armes à un pays tiers.

Selon M.Saltanov, le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient, on prétend souvent au Proche-Orient que les armes utilisées lors des attentats terroristes ont été livrées par la Russie. A chaque fois, la Russie demande à ses partenaires israéliens de lui fournir des informations précises sur ces armes.

 

 

Articles associés :

Courage géopolitique et géostratégique : La Russie va livrer des missiles anti-navires à la Syrie .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0