defense

Publié le 29 Octobre 2010

Il semble se confirmer que la marine Russe envisage bien de déployer au moins un bâtiment de projection et de commandement dans les eaux arctiques pour combler le " vide stratégique " qui existe actuellement dans cette partie de la Russie entre la péninsule de Kola et la péninsule du Kamtchatka [ 1 ] .L'orientation vers un véritable navire d'assaut amphibie semble aussi se confirmer avec la volonté de la marine Russe de déployer des " helicoptères lourds " - probalement des hélicoptères d'assaut Kamov Ka-50 - sur ces bâtiments .

  L'annonce par un responsable de STX que les chantiers Français étudient la construction d'un " navire à coque renforcée pour les latitudes septentrionales " - on pense immédiatemment à l'Arctique mais aussi à la Baltique encombrée par les glaces en hiver - va certainement provoquer des remous au Canada mais aussi chez les autres états riverains de l'Océan Arctique . La Russie disposerait ainsi - en plus de ses brise-glaces [ 4 ] - d'un moyen de projection unique dans la région . La structure renforcée de la coque mais aussi les capacités " brise-glace " des pods orientables qui devront être adaptés à cet usage permetteront de déployer le navire aussi bien au printemps et en automne qu'en été  dans des conditions de banquise de faible épaisseur .

  La possibilité pour la Russie de déployer un ou plusieurs BPC de la classe Mistral dans les eaux Arctiques a ainsi été présentée comme un " désastre  géopolitique " - il aurait fallu écrire géostratégique - par de grands amis de la Russie comme " Vlad " Socor de la Jamestown Foundation ou Khatuna Mshvidobadze du Georgian Security Analysis Center de Tbilissi.[ 2 ]

 

En cas de signature d'un contrat sur la livraison de porte-hélicoptères Mistral à la Russie, la France concevra les navires militaires en fonction des exigences de la Marine russe, a annoncé vendredi le directeur général du chantier naval STX France de Saint-Nazaire Jacques Hardelay.

 "Il s'agit de renforcer le pont d'envol pour l'atterrissage des hélicoptères lourds russes et de consolider la coque du navire afin de l'adapter aux latitudes septentrionales", a indiqué le responsable au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

D'après lui, les spécialistes français ont étudié les demandes du client russe et ces dernières ne représentent pas un problème pour les chantiers navals français.

"Nous connaissons cette technologie, nous l'avons appliquée lors de la conception de navires pour la Marine française", a souligné M.Hardelay.

Les chantiers navals de Saint-Nazaire sont en bonne place pour remporter l'appel d'offres sur la construction de porte-hélicoptères universels destinés à la Marine russe. A l'heure actuelle, il construit le troisième porte-hélicoptère de ce type pour la Marine française .[ 3 ]





 

Liens  :

[ 2 ]  Don't Sell Russia Mistrals

Moreover, there may be adverse geopolitical consequences beyond the Black and Baltic seas.

Due to competition for resources," says the Russian National Security Strategy published last March, "a military confrontation cannot be excluded. ... Consequently, Russia will deploy sea and land forces along the Arctic frontiers."

Global warming is rapidly opening the Arctic Ocean to resource exploitation and the Northeast and Northwest passages to seasonal navigation. Consequently, naval operations of all interested countries will extend northward and the importance of northern littoral installations will increase.

Without understating the difficulty of operating in northern seas, a littoral combat capability in the hands of the only country that seriously exercises naval presence in those waters must also not be underestimated

France Offers Russia a Naval Power Projection Capability

 

 

 [ 3 ] Mistral: la France tiendra compte des exigences de la marine russe - Depêche de Ria Novosti du 29 octobre 2010 .

 

  Articles associés :

[ 1 ] La Marine Russe va renforcer sa présence dans l'Arctique .

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 26 Octobre 2010

LE BOURGET, 26 octobre - RIA Novosti

Suite au lancement d'un appel d'offres pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe, la Russie a suspendu les négociations sur l'achat de navires français de classe Mistral, a annoncé Ivan Gontcharenko, chef de la délégation russe au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

"A ce jour, les négociations sur l'achat de Mistral sont suspendues. Nous avons ordre de suspendre les négociations une fois l'appel d'offres lancé", a indiqué M.Gontcharenko qui occupe le poste de directeur adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport.

Le responsable a en outre ajouté que les pourparlers pourraient être relancés en cas de feu vert des autorités russes.

Le ministère russe de la Défense a lancé mardi un appel d'offres à huis clos pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe.

Initialement, la Russie avait l'intention d'acheter à la France un porte-hélicoptère de type Mistral et d'en construire elle-même trois autres sous licence. Mais fin juillet, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé l'adoption du schéma "2+2" prévoyant la fourniture par la France de deux navires clefs en main et la construction de deux autres en Russie.

Début août, la Russie a annoncé son intention de lancer un appel d'offres international pour l'achat de deux porte-hélicoptères de cette classe .

Plus tôt dans la journée un représentant de DCNS avait annoncé à Ria Novosti que la société était prête à livrer le navire avec son systéme de commandement et de gestion du champ de bataille :

 "Ce sera un navire doté des mêmes systèmes  que les navires de la Marine française. Il n'y a aucune restriction", a indiqué M . Pierre Legros en évoquant une éventuelle livraison du Mistral à la Russie . [ 1 ]

 

 

Liens :

[ 1 ] Mistral: la France livrera le navire sans aucune restriction (DCNS) - Depêche de Ria Novosti du 26 octobre 2010 .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 26 Octobre 2010

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 15 Octobre 2010

MOSCOU, 14 octobre - RIA Novosti

Chaque région militaire de Russie sera à terme dotée d'une brigade munie d'un système de missiles tactiques Iskander, a annoncé jeudi le chef d'Etat-major général de l'armée russe Nikolaï Makarov.

"Des systèmes de missiles tactiques Iskander seront installés dans chaque région militaire. Leur emplacement concret n'est pas encore décidé", a dit le général Makarov.

D'ici le 1er décembre 2010, le nombre des six Régions militaires passera à quatre en vue de leur substitution à terme par des Commandements opérationnels stratégiques [ Voir carte ] .

  Note de l'Editeur :

L'Amée Russe procéde actuellement à l'achat d'ici 2011 de 30 systémes " Iskander " .[ VOIR INFOGRAPHIE ] . [ 1 ]

Petit à petit la structure des COS Russes [ voir carte ]  commence à prendre forme ainsi que leur dotation .

Le Commandement Centre disposera ainsi fort probablement d'une base navale le long de la Route Maritime Nord .[ 2 ]

 

Liens :

[ 1 ] Войска РФ к 2011 год получат более 30 "Искандеров" -Depêche de Ria Novosti du 22 décembre 2008 .

 

Articles associés :

[ 2 ] La Russie va renforcer la présence de sa marine dans l'Arctique . 

 

  

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 8 Octobre 2010

Le Ministre  de la Défense Brésilien Nelson Jobim  a confirmé hier que le Brésil va envoyer des officiers de marine au sein commandement de la composante navale de la FINUL ,  la mission de paix des Nations Unies au Liban . La question de la remise de ce commandement naval -actuellement sous la responsabilité de l'Italie - au Brésil comme le precisait un article de A Folha n' a pas été évoquée .

 

Le ministre a également déclaré qu'à l'heure actuelle il n'ya pas de discussions avec les Nations Unies à propos de l'envoi de troupes mais il n' a pas exclu une telle option .

Le COTER - Comando de Operações Terrestres do Exército - a toutefois réalisé une étude au mois d'aout pour le déploiement de 300 militaires .

 

Source : Plano Brasil - Defesa confirma que Brasil vai integrar chefia de missão da ONU

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 8 Octobre 2010

Derrière ces mots , une réalité !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 2 Octobre 2010

Dans une déclaration à l'agence Ria Novosti ,  le commandant en chef des forces navales Russes , l'amiral Vladimir Vyssotski, a annoncé un renforcement de la marine Russe dans l'Arctique  lors d'une  visite à Mourmansk  .[ 1 ]

"Les flottes du Nord et du Pacifiques déployées dans la zone arctique de la Fédération de Russie augmentent leur potentiel grâce à l'acquisition de nouveaux bâtiments de guerre", a-t-il déclaré.

"Ce processus est entièrement conforme aux principes de la politique navale russe approuvés par le président du pays", a ajouté l'amiral.

 

Contrairement aux allégations d'une certaine agence Française de presse cette annonce ne contredit en aucune manière les déclarations faites par le Premier Ministre Vladimir Poutine lors du dernier forum " Arctique , territoire du dialogue " [ 9 ] , ni celles du MAE Serguei Lavrov  et est parfaitement conforme aux dispositions de la nouvelle doctrine de sécurité Russe qui annonçait ce renforcement des capacités Russes existantes dans la région  [ 10 ] . Il ne s'agit pas en effet de la création de nouvelles unités spécialement destinées à combattre dans l'Arctique  mais d'un renforcement de la Flotte du Nord et de la Flotte du Pacifique .

Ce renforcement de la marine Russe passera aussi par la création de nouvelles bases ou de points d'appui   le long du " vide stratégique  " qui existe le long de la Route Maritime Nord entre les bases situées dans la Mer de Barents et celles situées au Kamtchatka .[ 2 ]

"Подготовлены и представлены председателю правительства Российской Федерации предложения по обеспечению военной безопасности Северного морского пути, включая меры, обеспечивающие возможность временного базирования кораблей ВМФ в портах по его трассе"

 

Parmis les sites possibles pour l'implantation d'un stationnement naval - temporaire ou permanent tout au long de l'année - le long de la RMN  on peut penser au port de Dudinka à l'embouchure du fleuve Iénissei ou au port de Dikson situé sur la façade maritime . [ voir carte ] Une telle implantation permetterait de protéger tout le bassin amont du Iénissei jusqu'au lac Baïkal dans une zone particulièrement riche en ressources minières tout en assurant la protection de la RMN dans un " trou stratégique " .

Cette implantation permettera aussi à l'un des nouveaux commandements stratégiques interarmées - Le commandement "Centre" ou центральный военный округ EM situé à Ekaterinbourg  -  dont la création vient d'être approuvée par le Président Medvedev de se doter de moyens navals organiques . [ Voir 2éme carte ] [ 12 ]

La Marine Russe procède actuellement aussi à l'intégration du systéme de navigation par satellite GLONASS [ 7 ] au sein de ses navires opérant dans l'Arctique et sa mise en parallèle avec le systéme d'aide à la navigation RSDN-20 .[ 3 ]

Le RSDN-20 - Радиотехническая Система Дальней Навигации - est un système de balises radio d'aide à la navigation . Cette intégration des deux dispositifs permettera d'augmenter la résolution du systéme RSDN-20 comme cela deja été fait dans la Mer Blanche [ Phare de Mudyugsky - Arkhangelsk ] et la Mer de Barents . [ 11 ]

Parmis les expériences prévues su  la station polaire dérivante SP-38 dont les membres sont partis aujourd'hui de Mourmansk à bord du brise-glace NS  Rossiya  figure la mesure des performances du systéme GLONASS aux  hautes latitudes ce qui laisserait  suggérer que son emploi est prévu par la Marine Russe dans la région du Pôle-Nord .[ 13 ]

 " Nous continuons à travailler sur les essais du système GLONASS dans le haut Arctique . Tout le monde a entendu parler de notre système national de positionnement . Seul les personnes qui travaillent sur une  station dérivante  peuvent  obtenir suffisamment d'informations précises sur le fonctionnement du système dans le haut Arctique "  a déclaré avant le départ Vladimir Sokolov chef adjoint de l'expédition " Arktika -2010 " .

 

Concernant les nouvelles unités ,si  l'amiral Vladimir Vyssotski a évoqué les submersibles Severodinsk et Youri Dolgorouki ainsi que la frégate Projet 22350  "Адмирал Флота Советского Союза Горшков - Amiral Gorchkov   -[ 4 ]  [ voir photos ] on peut aussi penser à un BPC de la classe Mistral dont un des exemplaires qui serait commandé par la Russie à la France est destiné à la flotte du Nord et dont l'autonomie permet la projection sur le " vide stratégique " à partir d'un port de la Mer de Barents .  Un renforcement de l'Aéronautique Navale est aussi prévu avec certainement l'augmentation des capacités de lutte anti-navires .

L'annonce du déploiement de frégates de la classe Gorchkov dans l'Arctique dont l'autonomie estimée est de 4000 nm @ 14 kt rend nécessaire la construction d'un ou plusieurs stationnements navals le long de la Route Maritime Nord évoqués par l'amiral Vissotsky en attendant peut-être la mise en chantier d'un nouveau programme de navires à l'autonomie accrue dont on reparlera certainement sur ce blogue  .

 L'une des caractéristiques des frégates de la classe Gorchkov est d'être équipées de missiles anti-navires Oniks P-800   que la Russie compte vendre à la Syrie [ 8 ] ce qui dément certaines informations apparues sur la blogosphère - en particulier la blogosphère prosioniste - selon lesquelles en raison de son supposé manque de fiabilité et de précision ce missile serait reservé à l'exportation et ne serait pas deployé en Russie .

  Hier , un porte-parole de  l'Etat-major de la Marine Russe avait annoncé la poursuite des patrouilles des SNLE dans l'Arctique . [ 6 ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

Liens :

[ 1 ] La marine russe renforce sa présence en Arctique (commandant en chef) - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 2 ] Russia increases combat capabilities in Arctic - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 4 ] ВМФ России наращивает боевые возможности в Арктике - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 12 ] Le nouveau système russe de commandement interarmées

[ 13 ] Атомный гигант "Россия" взял курс на Арктику - Reportage de Vesti.ru du 2 octobre 2010 .

  Articles associés :

[ 6 ] Les sous-marins nucléaires Russes poursuivront les patrouilles dans l'Arctique .

[ 7 ] Navigation par satellite: GLONASS couvrira la Terre dès 2010 (Roskosmos)

[ 8 ] Courage géopolitique et géostratégique : La Russie va livrer des missiles anti-navires à la Syrie .

[ 9 ] Moscou ne compte pas militariser l'Arctique .

[ 10 ] La doctrine de sécurité Russe 2020 , l'Arctique et le traité FCE .

[ 11 ] ВМФ интегрирует ГЛОНАСС в свою систему навигации в Арктике - Depêche de Gazeta du 2 octobre 2010 .

 Documentation :

[ 3 ] The Russian VLF Navaid system , Alpha , RSDN-20  

[ 5 ]  22350 Gorshkov class

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 24 Septembre 2010

MOSCOU, 24 septembre - RIA Novosti

 

La Russie relancera à partir de 2015 la production d'écranoplanes (hydravions volant sur coussin d'air) militaires et civils de nouvelle génération, a annoncé vendredi à Moscou Sergueï Platonov, directeur général et constructeur en chef du bureau d'études des navires à effet de surface Alexeïev (groupe Radar).

"Un projet de création des écranoplanes (navions) de nouvelle génération, d'un déplacement de 50 t, de 100 t et de 600 t, sera soumis au gouvernement avant octobre (…) Nous pourrons produire les premiers modèles dans quatre ou cinq ans et passer à la construction d'écranoplanes avec un déplacement de 2.000 à 3.000 tonnes avant 2020", a déclaré M.Platonov.

 

L'écranoplane, hybride d'un navire et d'un avion, est capable d'emporter 32 missiles multirôles de type Klub, en volant à une vitesse de 500 km/h à 2 ou 3 mètres au-dessus de l'eau. Sa charge utile représente 40% de son déplacement total ce qui est impossible chez les navires et les avions, a-t-il indiqué.

 

La Russie compte produire des écranoplanes à double usage - militaire et civil - sans analogue au monde, selon lui. Les Américains mènent des travaux dans ce domaine depuis dix ans, mais ils n'arrivent même pas à créer un modèle expérimental, alors que les Russes avaient déjà un écranoplane d'assaut baptisé Lun et l'écranoplane de débarquement et de sauvetage Orlenok à l'époque de l'URSS, a rappelé M.Platonov. [ Voir vidéos ]

Le Lun, d'un déplacement de 400 t, et l'Orlenok, d'un déplacement de 20 t, avaient une vitesse de 400 à 600 km/h et pouvaient se poser sur les vagues hautes de 3 mètres, a précisé le responsable.

  

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 24 Septembre 2010

La France est prête à accorder un transfert de technologies aux chantiers navals Russes dans le domaine de la construction navale a précisé le président du GICAN -  Groupement Industriel des Constructions et Armements Navals - Jean-Marie POIMBOEUF cité par La Voix de la Russie [ 1 ] :

" Nous ne voyons rien d'extraordinaire dans le transfert de technologies modernes de construction navale vers la  Russie et en particulier celles concernant  la construction de grands navires amphibies tels que les BPC « Mistral ». Le président Français Nicolas Sarkozy a pris la décision et nous l'appuyons   "

 

M. Gilles Langlois de DCNS précise en outre que les constructeurs Français sont prêts à modifier le BPC Mistral  en conformité avec les exigences de la Marine Russe :

" Tout dépendra des demandes  de l'armée Russe qui décidera des navires dont elle a besoin . Nous sommes prêts à modifier la conception du Mistral pour que les exigences  soient pleinement satisfaites " [ 2 ]

 

La version de base est le " Mistral 210 " d'un déplacement de 21 000 tonnes et d'une longueur de 199 m , il existe la version " Mistral 140 " d'un déplacement de 14 000 tonnes et d'une longueur de 169 m.

 

On peut spéculer sur les modifications réclamées par la Marine Russe :

 

- Renforcement structurel du navire pour augmenter sa survavibilité dans la zone des combats et pour en faire un veritable navire d'assaut amphibie .

- Aménagements pour des systémes d'armes défensifs comme une artillerie de défense rapprochée à tir rapide - CIWS - de type Kashtan- M [ Voir video ]  et/ou silos-canisters pour missiles de croisière .

- Aménagement plus " spartiate " permettant une capacité d'emport plus élevée en personnel .

- Capacités de navigation arctique , un des BPC étant destiné à la Flotte du Nord

- Intégration de systèmes de navigation et de postionnement dynamique compatibles GLONASS

- Pods orientables de type Azipods [ aux capacités arctiques prouvées ] déja en service au sein de la marine marchande Russe plutôt que pods Franco-Anglais Alstom Mermaid .

- Aménagement des spots pour hélicoptères de modèle Kamov et aménagement du radier pour des hydroglisseurs d'assaut de type  Murena - Projet 12 061 [ ou modéle en cours de développement car les Zubr ne peuvent pas enradier sur un classe Mistral en raison de leur encombrement ] et la batellerie Russe . [ Voir 2eme video ] Selon certaines sources Russes la société ARMARIS  étudierait les modifications nécessaires pour l'enradiage des projet 12061 Murena et ce dés l'annonce par la Russie de son interêt pour un BPC classe Mistral .[ 4 ]

 

 

 

Le choix par la Russie du navire Français de classe Mistral est "pratiquement acquis", et l'appel  d'offres lancé en septembre est une "formalité", a affirmé une  source à l'Etat-major de la Marine Russe.[ 3 ]

 

Liens :

[ 1 ] Франция готова передать России технологии постройки кораблей типа "Мистраль" - Depêche de La Voix de la Russie du 22 septembre 2010 .

[ 2 ] Франция готова модифицировать "Мистраль" под требования ВМФ России - Depêche de La Voix de la Russie du 24 septembre 2010

[ 3 ] Le choix du navire français Mistral par Moscou "pratiquement acquis" - Depêche de La Voix de la Russie du 21 septembre 2010

[ 4 ]  Нужны ли России корабли типа "Мистраль"? - Article du 20 novembre 2009 .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 20 Septembre 2010

MOSCOU, 20 septembre - RIA Novosti

 

La Russie ne compte ni militariser l'Arctique ni créer de "troupes arctiques", a déclaré lundi Anton Vassiliev, représentant russe auprès du Conseil de l'Arctique.

"Nous soulignons que la Russie n'envisage pas la création de troupes arctiques. Mais nous voulons en revanche renforcer l'infrastructure des forces qui assurent la sécurité de la navigation dans l'Arctique", a annoncé M. Vassiliev lors d'un point de presse consacré au forum international "Arctique, territoire de dialogue", qui se tiendra prochainement dans la capitale russe.

Bien que Moscou ait l'intention d'améliorer son système de surveillance dans l'Arctique, "toute rumeur concernant la militarisation de la région ne correspond pas à la réalité", a insisté le diplomate russe, également président du Comité des représentants de haut niveau auprès du Conseil euro-arctique de Barents.

Organisé par la Société géographique russe, le forum international "Arctique, territoire de dialogue" se tiendra à Moscou les 22 et 23 septembre. Les sujets clés à l'ordre du jour sont les problèmes actuels de l'Arctique liés aux intérêts nationaux, la protection de l'environnement dans la région et l'exploration des ressources minérales.

La couverture médiatique de l'événement sera assurée par l'agence RIA Novosti.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0