Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 15:02
Le gouvernement conservateur Canadien , par la voix de son ministre de la défense Peter Mackay , souligne la
necessité de " remettre sur les rails " le projet de construire une " Big Navy " aux capacités arctiques afin de maintenir la souveraineté du Canada sur cette région .
La necessité de reactiver ce programme est d'autant plus impérieuse que la calotte glaciaire  fond plus rapidement que prévu et que l'ouverture de nouvelles voies maritimes pourrait remettre en cause cette souveraineté du Canada .
Il a souligné la possibilité d'affrontements avec la Russie et la Chine .
Dans une interviouve à l'agence Canwest News service Peter Mackay souligne que ce plan qui prévoit l'achat de trois navires de support logistique pour 2.9 milliards de dollars et la mise en chantier de 8 navires de patrouille de classe arctique pour 4.7 milliards de dollars doit recevoir une nouvelle impulsion au cours de cette nouvelle année .
" Cela necessite une rencontre franche avec les constructeurs navals , les chantiers navals et les syndicats pour que ce projet soit remis sur les rails "
L'achat de ces navires fait parti du programme de réarmement " Canada First " mis en place par les conservateurs en 2006 .
Le Gouvernement Canadien adopte depuis cette date une demarche " Mahanienne " qui consiste à renforcer le role de la Marine non seulement pour patrouiller les eaux arctiques mais aussi être present dans la chasse aux pirates dans la corne de l'Afrique .


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 20:22

Un billet d' Ilia Kramnik de RIA NOVOSTI qui met en avant la necessité de forger une " culture maritime " au delà d'un appareil militaire .
Il est à rapprocher de la phrase de Frank Thiess dans son livre " Tshushima " : Cherchant à reconstituer une flotte pour aller combattre la Marine Imperiale Japonaise dans le Pacifique , les autorités Russes oublient de recruter pour les équipages des Prèbaltes au profit de paysans du " Heartland Russe " qui n'avaient pas de " sel dans le sang " .


Par Ilia Kramnik, RIA Novosti

Un groupe de navires de guerre de la Flotte russe du Pacifique a appareillé. Le destroyer (BPK) Admiral Vinogradov, les pétroliers ravitailleurs Petchenga et Boris Boutoma ainsi que le remorqueur de sauvetage Fotii Krylov participeront aux manoeuvres russo-indiennes Indra 2009. A l'issue de ces exercices, les navires russes mettront le cap sur le golfe d'Aden, où l'Admiral Vinogradov prendra la relève de la frégate Neoustrachimy (flotte de la Baltique). Les manoeuvres se feront également avec la participation de bâtiments de la flotte du Nord - le croiseur lourd lance-missiles à propulsion nucléaire Piotr Veliki (Pierre le Grand), le destroyer Admiral Tchabanenko et des navires auxiliaires - qui font route vers l'océan Indien après avoir pris part aux manoeuvres russo-vénézuéliennes Venrus-2008.

A l'heure actuelle, trois flottes - du Nord, Baltique et du Pacifique - ont envoyé des navires en mission au long cours. Un groupe de navires de la flotte de la mer Noire devrait rapidement faire mouvement vers la Méditerranée. C'est la première fois depuis l'effondrement de l'Union Soviétique que l'on observe une telle activité en mer.

Ce regain d'activité de la Marine en dehors des eaux territoriales de la Russie suscite des questions quant aux motifs, aux buts et à l'évolution de la situation. Les motifs sont, en fait, on ne peut plus simples : la flotte a fait son retour en océan dès qu'elle a eu suffisamment de carburant et de moyens pour maintenir l'aptitude opérationnelle des bâtiments. Les buts ont eux aussi été proclamés à maintes reprises : tout à la fois exhibition du pavillon et rétablissement de la présence militaire dans les secteurs maritimes clefs.

Comme l'a déclaré le capitaine de vaisseau Roman Martov, porte-parole de la flotte du Pacifique, "la campagne du groupe de navires de la flotte du Pacifique montre que la Russie est apte à arborer dignement le pavillon de la marine de guerre et à assurer la défense de ses intérêts nationaux sur les mers et les océans, à être un garant de stabilité dans la région Asie-Pacifique".

En outre, l'entraînement des équipages constitue une autre mission non négligeable. Malheureusement, une période prolongée d'absence de campagnes a fait considérablement baisser le niveau d'instruction du commandement. On en est arrivé au point où les bâtiments de surface et les sous-marins avaient cessé de prendre la mer sans un supérieur à bord (généralement le chef d'état-major, l'adjoint au commandant ou le commandant de division, d'escadre). Mais de nombreux commandants de division, qui ont fait carrière dans les années 90, manquent eux aussi d'expérience. Cette situation est lourde de conséquences graves si jamais la flotte devait mener des opérations militaires contre un adversaire plus ou moins fort. Comme le montre l'histoire, l'absence d'expérience ne peut être comblée ni pas la puissance de feu, ni par le nombre des navires. La flotte russe est confrontée à un problème sur ce deuxième point et, au fur et à mesure que les systèmes de combat des navires vieilliront, elle commencera à éprouver des difficultés sur le premier point.

Ce faisant, ce n'est pas une mission ni même une série de missions qui résoudront le problème. Un processus d'entraînement durable et permanent est indispensable. Il permettra de former peu à peu une génération d'officiers de la Marine - de l'amiral au lieutenant - pour qui les campagnes au long cours et les exercices de tir seront une réalité permanente, qui passeront presque plus de temps en mer qu'à terre et qui recevront en échange une honnête solde.

Il faut trois ans pour construire un bateau et trois cents ans pour former une tradition, avait coutume de dire l'amiral britannique Cunningham. C'est vrai de n'importe quelle flotte. Héritier de la plus grande tradition maritime au monde, il savait de quoi il parlait : le nom de Cunningham est familier à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des batailles navales de la Seconde guerre mondiale.

La construction de nouveaux navires pour la Marine russe, dont on parle tant, ne donnera pas en soi de résultat si on ne forme pas des équipages professionnels, qui se sentent en mer comme chez eux. C'est ce que fait actuellement la Marine de guerre russe. Cette tâche vaut les moyens colossaux, qui lui ont été accordés.

Les opinions exprimées dans cet article sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 16:52
La flotte du  Nord ( site non officiel ) , confirme son statut de porte-etendart  de la marine Russe aprés avoir été durement éprouvée par la tragédie du submersible " Koursk " survenue dans la mer de Barents . Outre ses SNLE , ses navires de surface reprennent leurs activités sur toutes les mers du globe ( " L'ocean Mondial " (1)  selon la terminologie Russe ) .
Alors que viennent se terminer dans les Caraïbes les manoeuvres " VENRUS-2008 " avec le Venezuela et que le croiseur lance-missiles " Piotr Velikyi " navigue vers l'Atlantique sud ,le porte-parole de la Marine de guerre russe ( VMF ) , le capitaine de vaisseau Igor Dygalo a annoncé vendredi qu'un "  Un groupe de navires de la Flotte du Nord avec à sa tête le porte-avions Admiral Kouznetsov remplira des missions dans l'océan Atlantique et en Méditerranée . Pendant ce temps là  le chasseur de sous-marins "Amiral Chabanenko" qui a participé aux manoeuvres navales avec le Venezuela a entamé la traversée du Canal de Panama .
Les bâtiments de la flotte du Nord participent aussi à la sécurisation des interets Russes dans l'Arctique , en ce qui concerne la pêche par exemple .


AFP - Pour la première fois depuis 64 ans, un bâtiment de guerre russe est entré vendredi dans le Canal de Panama, a-t-on appris auprès de l'Autorité du Canal (ACP).
Cet événement est survenu à la suite de manoeuvres avec la Marine du Venezuela qui ont marqué le retour de la présence militaire de Moscou dans les Caraïbes depuis la fin de la "Guerre froide".
Après plusieurs heures à l'ancre dans la baie de Colon, au milieu de nombreux navires marchands, le chasseur de sous-marins "Amiral Chabanenko" a entamé vers 02H00 GMT samedi la traversée du Canal de l'Atlantique au Pacifique, qu'il devrait terminer six ou sept heures plus tard, a-t-on ajouté de même source, sous couvert de l'anonymat.

"La seule fois qu'un évènement similaire s'est produit remonte à plus de 60 ans, en 1944, durant la seconde Guerre mondiale, quand quatre sous-marins soviétiques, après des réparations, sont passés par le Canal de Panama de l'Atlantique au Pacifique", avait indiqué jeudi l'ambassade de Russie au Panama.

"A cette époque, les deux pays faisaient partie de la coalition anti-hitlérienne", avait précisé l'ambassade. Le Canal de Panama était alors sous contrôle des Etats-Unis.

Après sa traversée du Canal, le bâtiment russe mouillera sur sa rive au Panama pendant cinq jours dans l'ancienne base américaine de Rodman, selon la même source à l'Autorité du Canal.

L'escale au Panama est principalement destinée "au ravitaillement du navire en provisions de bord et au repos des marins", avait souligné l'ambassade.

Le chasseur de sous-marins "Amiral Chabanenko", avec ses 451 membres d'équipage, est chargé d'opérations en haute mer contre la piraterie et le terrorisme international.

Les manoeuvres russo-vénézuéliennes dans les Caraïbes, terminées mardi, auront coïncidé avec une période de tensions entre Moscou et Washington concernant le projet de déploiement d'un bouclier antimissile américain en Europe orientale, auquel la Russie est hostile.

"La visite d'amitié du bâtiment russe augmentera encore le prestige international de Panama en tant que grande puissance maritime et du Canal de Panama en tant que voie inter-océanique véritablement neutre", avait-elle ajouté.

Le Premier vice-président et ministre panaméen des Affaires étrangères, Samuel Lewis Navarro, a déclaré jeudi que "comme chacun sait, le Canal de Panama est ouvert à tous les navires du monde, ce qui est inscrit dans les Traités de neutralité".

La Maison Blanche avait souligné qu'elle suivrait de près ces manoeuvres, tout en en minimisant la portée. La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, avait assuré qu'elles ne modifieraient pas "l'équilibre des pouvoirs en Amérique du Sud".

La base américaine Rodman, à l'entrée du Canal côté Pacifique, a été remise au Panama en 1999, dans le cadre de la cession de la zone par les Etats-Unis après 20 ans de double administration panamo-américaine dans le cadre du traité Torrijos-Carter de 1977 établissant la neutralité du canal.



Note de l'editeur : Pendant ce temps là , la Norvège  dépêche sa fregate F310 Fridtjof Nansen dans les eaux de la Mer Rouge dans le cadre de l'operation EUNAVFOR Atalanta .
Peut être que la baisse des tensions entre la Norvége et la Russie sur le dossier de la pêche dans les eaux du Spitzberg permet elle aux marins des deux pays d'aller hiverner " sous le soleil " ? ;0)

( 1 ) " Ocean Mondial " est la terminologie employée par les stratèges Russes pour designer l'ensemble constitué par l'Ocean Pacifique et l'Ocean Atlantique . Les Russes se considérent comme faisant parti du tricontient " Afrique - Eurasie " entouré par cet  " Ocean Mondial " .
Il est de même pour les " prebaltes " qui sont nos " baltes " mais du point de vue du " terrien " Russe .
Les " baltes " habitent entre les " Russes " et la Mer Baltique ...................................




Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 17:22

Serguei Ivanov vient d'annoncer qu'il ne suffit plus qu'un seul test ( réussi ) pour que la production de série du missile " Boulava" puisse commencer dés 2009 .
Une serie d'échecs successifs avaient éveillés des doutes sur la possibilité de completion du programme .
Le Colonel-General Nikolai Solovtsov , commandant des Forces Strategiques Russes a d'autre part annoncé que la Russie allait développer un nouveau type de missile pour 2020 afin de afaire face au " durcissement " previsible de la DAM Etazunienne .




Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 20:49

MOSCOU, 1er décembre - RIA Novosti. Un nouveau tir d'essai du missile balistique intercontinental Boulava sera effectué en décembre, a annoncé lundi à Moscou le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov lors d'une réunion du bureau du gouvernement russe.

"Un nouvel essai du missile Boulava est programmé avant la fin de l'année, mais nos entreprises de défense ont déjà lancé sa fabrication en série", a indiqué M.Ivanov qui répond de l'industrie de défense au sein du cabinet.

Le 28 novembre dernier, le sous-marin nucléaire russe Dmitri Donskoï en plongée a tiré un missile Boulava depuis la mer Blanche à destination du polygone de Koura, au Kamtchatka. C'était le cinquième tir réussi sur neuf du nouveau missile. ( Voir ci dessous )

Le missile Boulava, qui peut être équipé de dix têtes nucléaires à trajectoire indépendante et possède une portée de 8.000 km. Il entrera en service en 2009, en même temps que le sous-marin stratégique conçu pour lui - le Iouri Dolgorouki (projet 955 de classe Boreï) - et déjà été mis à l'eau à Severodvinsk en avril 2007.

MOSCOU, 28 novembre - RIA Novosti. Le missile intercontinental russe Boulava tiré vendredi par le sous-marin nucléaire Dmitri Donskoï a atteint sa cible au Kamtchatka, a annoncé un responsable du ministère russe de la Défense.

"L'ogive du missile balistique Boulava tiré par le sous-marin nucléaire Dmitri Donskoï de la flotte du Nord a pulvérisé sa cible sur le polygone de Koura, au Kamtchatka", a indiqué le responsable.

Le missile Boulava, qui peut être équipé de dix têtes nucléaires à trajectoire indépendante et possède une portée de 8.000 km. Il entrera en service en 2009, en même temps que le sous-marin stratégique conçu pour lui - le Iouri Dolgorouki (projet 955 de classe Boreï) - et déjà été mis à l'eau à Severodvinsk en avril 2007

 

Note de l'Editeur : Une fois de plus les " experts " qui avaient enterré trop tôt le projet " Boulava" se retrouvent le bec dans ..............l'eau .

Je ne resiste pas au plaisir de citer leur noms ( Grrrrrrrr ! ) en GRAS : Pavel Felgenhauer  , Alexander Golts .

Ce succés vient " redorer " l'image de Sergueï IVANOV , le concurrent malheureux de Dmitri Medvedev pour la candidature à l'election présidentielle , serieusement controversé depuis le tragique accident du submersible " NERPA " .

Malheureusement , comme je l'ai écrit , des considérations familiales ( heureusement en voie de réglement ) m'empêchent de commenter  quotidiennement l'actualité trés riche de la région : Baisse du cours des hydrocarbures , referendum d'autonomie du Groenland . Parmi celle ci je voulais rendre hommage aux ouvriers des arsenaux et aux marins décédés dans l'accident du " NERPA " dont le traitement merdiatique ( sans fautes d'ortographe ) a été indécent sous nos latitudes .

IN MEMORIAM

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 16:35

MOSCOU, 22 novembre - RIA Novosti. Deux bombardiers stratégiques russes de l'Aviation russe à long rayon d'action ont effectué avec succès la nuit dernière une mission de patrouille au dessus de l'océan glacial Arctique, a annoncé samedi à RIA Novosti le porte-parole des forces aériennes russes Vladimir Drik.

"Dans la nuit du 21 au 22 novembre, deux Tu-95MS de l'aviation stratégique ont accompli avec succès une mission de patrouille aérienne après avoir décollé de la base d'Engels (région de Saratov)", a-t-il indiqué, ajoutant que le vol avait duré 11 heures.

Les vols des avions russes se déroulent en stricte conformité avec les règles internationales d'utilisation de l'espace aérien au-dessus des eaux neutres, sans violer les frontières des autres États, a souligné l'assistant du commandant en chef.

Au cours du vol, les bombardiers n'ont pas été escortés par des avions de l'OTAN.

Les pilotes de l'Aviation à long rayon d'action survolent régulièrement l'Arctique, l'Atlantique, la mer Noire et le Pacifique.

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 15:48

MOSCOU, 22 octobre - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) qualifie d'inacceptables les déclarations provocatrices de la presse[ Occidentale ]  selon lesquelles un conflit militaire en Arctique pourrait éclater, a annoncé mercredi à RIA Novosti l'ambassadeur extraordinaire russe Anton Vassiliev.

"Certaines évaluations des mass-médias, annonçant des affrontements en Arctique jusqu'à l'éclatement de la troisième guerre mondiale, sont alarmistes et provocatrices. A mon avis, il n'y a aucun motif justifiant ce pessimisme", a fait savoir le diplomate russe, également président du Comité des représentants de haut niveau des États membres du Conseil de l'Arctique et membre du Conseil euro-arctique de la mer de Barents.

D'après lui, "la Russie suit l'activité militaire des autres Etats dans cette région. Nous espérons que cela se soldera par la coopération" dans la région

Note de l'Editeur : Je n'ai jamais cédé à cette réthorique belleciste des mediats Occidentaux à propos de l'Arctique . Je n'ai fait que rapporter celle ci , mettant en exergue la position modérée de la Russie , particulièrement à propos de la " Loi sur l'Arctique " qui a été caricaturée dés son annonce par ces mediats .

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 19:50


La Marine Norvégienne a décidé de deployer la frégate “KNM Otto Sverdrup” dans les eaux du Spitzberg .
Selon le porte parole de la marine Norvegienne .
" La raison d'un tel déploiement est de montrer notre présence et de mettre en avant les interêts Norvégiens .C'est l'une des missions de la Marine " a déclaré le porte parole de la Marine Royale Norvegienne Jon Espen Lien .
" Nous avons observé un regain d'activité de la Marine Russe ainsi que du niveau général dans l'ensemble  " a t'il ajouté .

La frégate “KNM Otto Sverdrup”  fait partie d'un programme de cinq frégates destinées à être livrées à la Marine Norvégienne d'ici 2010 et construites en Espagne .

" Dans  le futur , ces fregates feront partie d'une force de l'OTAN destinée à être déployée le long des côtes Norvégiennes dans les zones de production petrogazières et aussi dans l'Arctqiue ou la Norvège a des interêts" a déclaré en mai dernier , lors de l'entrée en service opérationnel de l' " Otto Sverdrup " , le commandant de la Marine Norvégienne Jan Eirik Finseth .

Au cours de son voyage vers le Spitzberg , la frégate effectuera des essais dans des conditions Arctiques .

Les chefs militaires Norvégiens sont préoccupés par le regain d'activité de la Marine Russe dans la Mer de Barents . Lors des manoeuvres de la flotte du Nord dans le Golfe de Gascogne au printemps dernier , la production de pétrole et de gaz a été interrompue lors du passage de la flotte Russe . Il y a deux semaines un groupement naval de la flotte du Nord à destination de la Mediteranée puis des Caraîbes comprenant le croiseur lance -missiles " Piotr Velikyi " a de nouveau traversé cette zone .



Note de l'Editeur : 1- On consate que la Norvége , pilier du dispostif SOSUS du temps de la " guerre froide " , compte sur son integration au sein de l'OTAN pour " assurer la défense de ses interêts dans l'Arctique " . Le deal aurait était conclu entre la Ministre Norvégienne de la défense et le secretaire général de l'Alliance contre une participation acrue de la Norvège aux opérations en Afghanistan ( Norway links Afghan role to NATO support in Arctic - Depêche Reuters du 3 octobre 2007 , soit quelques semaines aprés l'expédition Russe au Pôle-Nord )
Elle  adopte en ce sens une attitude beaucoup moins indépendante que le Canada .

                              2- Il faut remarquer l'importance des chantiers navals Espagnols tant pour l'industrie de la Defense en Europe que celle de marine marchande ( navires à capacités arctiques livrés aux sociétés Russes  ). La marine Norvégienne a récemment arraisonné des pêcheurs Espagnols dans la zone de pêche du Spitzberg .





















Repost 0
Published by DanielB - dans Defense
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 01:02
En repenant le titre de cette excellente émission de Marc Ferro diffusée au début des années 90 sur " LA SEPT " ( devenue ARTE ) , quelques vidéos sur la Campagne de Norvège en Avril - Juin 1940 .
Les opérations en Norvége se déroulérent en mer , sur terre et dans les airs et virent des opérations amphibies et aéroportés .

Tout d'abord les deux premières parties du documentaire diffusé sur " DAS ERSTE " ( disponible sur le câble ) en Novembre 2007  : " Krieg in der Arktis - Sturm im Norden "







Actualités Britanniques " MOVIETONE "du 25 Avril 1940




Ensuite la dernière partie d'un documentaire Allemand consacré à ces combats " Kampf um Norwegen "



Actualités Allemandes UFA du 25 Avril 1940 : L'EPCAD etant propriètaire des droits en France de la " Deutsche Wochenschau " et TF1 etant propriètaire de la plateforme , je ne peux diffuser les actualités de la DW .

Plus de 60 aprés , nos " prises de guerre " rapportent encore de l'argent à leurs détenteurs .............



Vous n'aurez pas , malheureusement , les actualités du Service Cinematographique des Armées de 1940 .
Les droits sont détenus par l'EPCAD et bien que je dispose du CD , je ne peux les diffuser sans reverser une somme à cet organisme .
Dommage !
Il y a deux films excellents sur le débarquement ( des hommes , des " brèles " et du " rajaja " ) et les combats menés par les troupes du General  Bethouart et les " diables bleus "  .

Enfin la première partie du film de Franck CAPRA " Diviser et Conquérir " de la série " Pourquoi nous combattons " .
Le rôle geostrategique de la Norvège est présenté à l'aide d'excellentes animations des studios DISNEY .


AVIS IMPORTANT : Dans le fim " Diviser et Conquérir " , le réalisateur Franck Capra présente le Colonel François De La Rocque comme un collaborateur des Nazis , membre de la " cinquième colonne " . Par décision de justice la famille du Colonel De La Rocque precise qu'il n'en fut rien et que les allégations  de Franck Capra constituaient une diffamation . Elle tient à rapeller que le Colonel De la Rocque  fut déporté  pour faits de résistance à l'occupant . Toute diffusion de " Diviser et Conquérir " doit être accompagnée de cette mention .

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 23:53
Dans son numero du 27 septembre 2008  " L' Aberration " publiait un article sur la " Poutinisation " du president Russe Dmitri Medvedev .
Ce phènomène semble s'être accentué lors des dernières manoeuvres Russes dans l'Arctique " Stabilté 2008 " .
Même le déanchement si caractéristique du premier ministre Russe est copié par le président .

Visite à bord du croiseur porte-avions " Amiral Kouznetsov " : En " flight jacket " ou pull F1 , dans une salle d'operations ou dans la cambuse , le président Medvedev fait fonction d' officier aero ou de responsable d'intendance . Il a même le temps de donner sa vision de la marine Russe du futur .

Le reportage photo complet sur RIA NOVOSTI

Visite au cosmodrome de Plessetsk :

Le reportage photo complet sur RIA NOVOSTI

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Defense
commenter cet article

Liens