defense

Publié le 6 Novembre 2010

La dernière affaire d'espionnage entre la Géorgie et la Russie vient de lever le voile , si tant est que les déclarations de l'Ubu de Tbilissi soient exactes ce qui semble bien loin d'être le cas , sur un épisode " controversée " de la guerre d'aout 2008 qui a opposé la Russie à la Géorgie  :L'incendie de la forêt de Borjomi .Selon les déclarations de Tbilissi un des " espions Russes " interpellé aurait fourni  à la Russie la localisation de plusieurs hélicoptères de combat que l'Armée Géorgienne aurait camouflé dans le parc naturel de la forêt de Borjomi . L'Armée Russe aurait ainsi mis le feu à une partie de la forêt de Borjomi provoquant la destruction des hélicoptères .

A l'époque le Gouvernement Géorgien avait parlé de " terrorisme écologique " et d' " écocide " .[ 1 ] Tout ce que la " communauté internationale " compte de bonnes âmes s'est aussitôt mobilisée pour dénoncer la Russie :

 

WWF called on all parties capable of helping put out forest fires in central Georgia to work

together to extinguish them. The fires, centered in the Borjomi-Kharagauli area about 70 km to

the west of Gori, threaten protected and Priority Conservation Areas in the Caucasus…”

WWF – 20.08.08

“The World Bank notes with grave concern the reports of forest fires in the Borjomi area of

Georgia. This area includes the first National Park in Georgia, which possesses a unique

ecosystem and biodiversity of global value, cultural heritage and other natural resources”

  World Bank – 20.08.08

“An independent investigation on the environmental consequences of the war is necessary (as

has been after the intervention in Kosova) to assess the damage and to see where assistance

can be given.”

Statement of the Seventh Meeting of Black Sea Greens

31st of October- 1st of November 2008, Istanbul

 

 

 

Les forces armées Russes avaient alors déclaré que ces incendies auraient pu être provoqués de manière involontaire - un dommage collatéral de guerre - par des leurres anti-missiles lancés par des aéronefs Russes .

Les dernières déclarations de Tbilissi montrent que même un incendie provoqué de manière délibéré et utilisé comme une tactique de guerre  était d'un emploi légitime par les forces Russes puisqu'il visait à la destruction de matériel de guerre ennemi camouflé en pleine connaissance de cause dans une zone protégée [ 2 ] . Les accords internationaux sur la protection des sites naturels - que le gouvernement Géorgien avait alors invoqué par l'intermédiaire d'un proxy Etasunien [ 3 ]   - n'étant pas applicables .

 

Le diable est dans les détails !

 

Il faut ici préciser que malgré les contraintes inhérentes à un conflit armé , les forces armées Russes ont autorisé le deploiement des moyens de la sécurité civile Géorgienne et même Turque pour éteindre l'incendie .[ Voir video ]- [ 4 ]  

  On peut toutefois se réjouir que la vérité - avec toutes les réserves que l'on peut exprimer sur une déclaration du gouvernement Géorgien - commence à poindre .

Elle aura en tout cas mis moins de temps pour ressortir que l" affaire " du torpillage du Lusitania , autre " crime de guerre "  !

 

 

Les Picea orientalis , Ursus actos ,  la vipère du Caucase  Vipera kaznakovi et autres salamandres du Caucase Mertensialla caucassica sont desormais priè(e)s de transmettre leurs demandes de dédommagement à M. Saakachvili - Poste restante - Tbilissi .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 3 Novembre 2010

Par Ilia Kramnik, RIA Novosti

Le 29 octobre 2010, le premier grand navire de combat russe élaboré, conçu et mis à l’eau depuis l’effondrement de l’URSS, la frégate Admiral Gorchkov, emblème de la Marine de guerre russe, du nouveau projet 22350, a été mis à l’eau.

Le programme de construction navale au profit de la Marine russe est en essor progressif. Un grand nombre de bâtiments sont au stade du développement ou sont en cours de construction, ce qui permet d’imaginer l’image de la Marine russe dans 10-15-20 ans. A quoi ressemblera-t-elle?

Avant de commencer à parler des bâtiments de surface et des sous-marins, il convient de noter la tendance générale du développement de la Marine, qui n’a plus rien à voir avec la Marine soviétique d’il y a 30-35 ans.

Il est question d’une unification importante des nouveaux projets de bâtiments de surface et de sous-marins sur la base ‘’ des châssis de série ‘’, complétés par des modules nécessaires avec des équipements standardisés en fonction de la mission du bâtiment de combat.

Cela concerne également la flotte sous-marine, dotée du nouveau sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) et du nouveau sous-marin nucléaire d’attaque (SNA), dont les coques solides sont fabriquées à l’aide de sections unifiées. Les sous-marins partagent un dispositif de propulsion unique, ont un équipement hydroacoustique et radio-électronique semblable, et ne se distinguent réellement que par l’armement principal. Le SNLE est muni des systèmes de lancement des missiles Boulava (missile mer-sol balistique stratégique), le SNA est doté d’un système de lancement universel capable de tirer divers missile de croisières.

 

Même chose pour les bâtiments de surface qui sont également créés avec l’utilisation de composantes unifiées : des dispositifs énergétiques, des rampes de lancement, des équipements radio-électroniques etc. La nécessité de l’unification a été reconnue en URSS au début des années 80, lorsque la grande Marine soviétique était un ensemble de bâtiments et de sous-marins de diverses classes, construits en petites séries et présentant des différences considérables d’armement set d’équipements. Cela rendait l’entretien, la réparation et la formation de l’équipage particulièrement difficiles. L’élaboration des projets unifiés a débuté dans les années 80 et avait pour but de transformer la Marine avant le milieu des années 90-début des années 2000. Mais pour des raisons évidentes, ces projets n’ont jamais été réalisés.

La Russie a hérité l’ancienne Marine, considérablement réduite, qu’il était d’autant plus difficile d’entretenir et d’utiliser dans les nouvelles conditions. Dans les années 2000, le travail sur le changement de l’image de la Marine a de nouveau commencé.
 

La base de la Marine : la flotte sous-marine

La flotte sous-marine demeure la principale force navale de la Russie. Elle conservera également ce rôle à terme, selon les experts et les haut responsables du ministère de la Défense. Avant tout, cela concerne les forces nucléaires stratégiques qui devraient devenir une partie primordiale de la triade nucléaire, transportant jusqu’à la moitié (700-750), voire plus, des 1.500 ogives nucléaires qui devraient rester en dotation de la Russie d'ici la fin des années 2010. En mettant de côté les sous-marins expérimentaux et les sous-marins spéciaux, traditionnellement protégés par le secret-défense, la flotte sous-marine de la Russie devrait être dotée au cours des prochaines années de deux classes de sous-marins nucléaires et de deux classes de sous-marins à propulsion diesel-électrique, dernièrement appelés de plus en plus souvent, au fur et à mesure de l’expansion des nouveaux types de propulsion, de sous-marins à propulsion non nucléaire.

Les principales forces stratégiques de la Marine devraient être représentées par 8 sous-marins du projet 955, dont le premier est déjà en phase de tests, trois autres sont en construction et quatre restants devraient être mis en chantier dans 5-6 ans. Le succès de ce projet dépend de la rapidité d’achèvement des essais et de l’entrée en dotation du missile Boulava. Une attention particulière est accordée actuellement à ce problème. Cela permet d’espérer que les problèmes d’organisation faisant obstacle à la conception finale du missile seront résolus dans des délais raisonnables.

Au cours des prochaines décennies, les sous-marins nucléaires du projet 885 Iassen seront les principaux SNA de la Marine russe. Le premier sous-marin de cette classe, Severodvinsk, a été mis à l’eau en été 2010. Ces sous-marins aux armes lourdes particulièrement coûteux devrait remplacer au cours des 15 prochaines années trois classes de sous-marins : les projets 671, 945 et 949 A de construction soviétique (15 sous-marins au total).

Ensuite, après 2025, ils remplaceront probablement les sous-marins du projet 971, devenant obsolètes (12 sous-marins). A l’heure actuelle, un autre sous-marin du projet 885 est en construction et, selon diverses sources, la construction de six autres sous-marins de cette classe devrait débuter au cours des 6-7 prochaines années, et 10-12 Iassen pourraient être construits avant 2025.

Les médias ont à plusieurs reprises déclaré que le projet 885 n’était pas à la portée de la Marine russe en raison du coût élevé des sous-marins, et la Russie devrait prendre l’exemple sur les Etats-Unis, qui ont abandonné le projet ambitieux SSN-21 Sea Wolf ainsi que le projet 885 lancé à la fin de la Guerre froide, pour se consacrer à la construction de sous-marins de classe Virginia, bien plus modestes par leur taille et par leurs caractéristiques techniques.

Dans les conditions actuelles, la création d’un nouveau projet de sous-marin serait évidemment trop risquée et coûteuse. Pour cette raison, la construction du Iassen sera poursuivie en parallèle avec son amélioration.

Dans le domaine des sous-marins non nucléaire, la situation semble différente : en échouant dans la tentative de créer le nouveau type de sous-marins du projet 677 Lada, la Marine a été contrainte de commander des versions améliorées du projet 636M Paltus, étant confrontée au vieillissement brusque des sous-marins diesels du projet 877 Paltus.

Le premier sous-marin de cette classe est entré en construction en août 2010. Au final, au cours des dix prochaines années, la Marine remplacera les Paltus obsolètes par les versions modernes, en poursuivant parallèlement la mise au point du Lada. Pour 2020 la Marine pourrait disposer de 4-5 Lada, 9-12 Paltus modernisés et 5-6 anciennes versions du Paltus.

La flotte de surface : réhabilitation

Dans l'ensemble, la Marine russe connaît une situation critique, mais l'état de la flotte de surface est particulièrement déplorable.

Faute d’avoir bénéficié des dotations et des fonds pour la modernisation des bâtiments existants, alloués au cours des 20 dernières années à la flotte sous-marine, la flotte de surface russe est obsolète et nécessite un remplacement presque complet.

A ce jour, le ministère de la Défense suit une stratégie prudente et juste, prévoyant la réhabilitation de la flotte de surface par le bas, en commençant pas les navires relativement petit et bon marché et en terminant par les bâtiments plus grands, complexes et coûteux. Ainsi, la corvette du projet 20380 (le premier bâtiment de cette classe est déjà en dotation, un autre a été mis à l’eau et trois autres sont en construction) est le premier projet de série pour la modernisation de la Marine. Les corvettes ont été suivies par le début de la construction de bâtiments océaniques.

Cela concerne les frégates du projet 22350, les premiers grands navires russes de combat créés à l’époque postsoviétique. Cependant, dès le lancement de la construction des nouvelles frégates, il s’est avéré que le renouvellement de la flotte avec ces bâtiments complexes et coûteux risquait de prendre beaucoup de temps. Par conséquent, il a été décidé d’accélérer le processus en lançant parallèlement la construction des bâtiments du projet 11356, avec lequel l’industrie russe s’était déjà familiarisée en satisfaisant les commandes de l’Inde.

Ces frégates devraient être unifiées avec les bâtiments de nouvelle génération en termes d’équipements et de systèmes principaux d’armements, ce qui réduirait au minimum les différences entre eux. Il est prévu que dans les dix prochaines années, près de 8 frégates de nouvelle génération et autant de bâtiments du projet 11356 doteront la Marine. Au total, au cours des 20 prochaines années, la Russie devrait recevoir jusqu’à 30 frégates et autant de corvettes.

Les frégates devraient être suivies par les bâtiments de première classe. Les travaux de conception du projet d’un destroyer (contre-torpilleur) de nouvelle génération s’achèveront prochainement en Russie. Ce bâtiment, possédant un tirant d’eau de près de 10.000 tonnes devrait être également muni de systèmes de lancement universels communs à toute la flotte de surface, d’un système d’information et de navigation de combat standard et d’autres équipements standardisés. Ce trio, corvette-frégate-destroyer de nouvelle génération devrait constituer la base de la flotte de surface pour les 20-30 prochaines années.

En leur absence, il serait insensé d’acheter les bâtiments de débarquement Mistral français, qui plus est de lancer leur construction en Russie, de réhabiliter et de moderniser le porte-avion Amiral Kouznetsov, et d'envisager la construction de nouveaux porte-avions.


 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 2 Novembre 2010

Sarkozy le fait :

- Création des " Armées coloniales conjointes "

- Fin de l'indépendance de notre industrie de défense

 

Le tout en ... Bourgogne !

 

 

http://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1976/1976%20-%200315.html

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 29 Octobre 2010

Il semble se confirmer que la marine Russe envisage bien de déployer au moins un bâtiment de projection et de commandement dans les eaux arctiques pour combler le " vide stratégique " qui existe actuellement dans cette partie de la Russie entre la péninsule de Kola et la péninsule du Kamtchatka [ 1 ] .L'orientation vers un véritable navire d'assaut amphibie semble aussi se confirmer avec la volonté de la marine Russe de déployer des " helicoptères lourds " - probalement des hélicoptères d'assaut Kamov Ka-50 - sur ces bâtiments .

  L'annonce par un responsable de STX que les chantiers Français étudient la construction d'un " navire à coque renforcée pour les latitudes septentrionales " - on pense immédiatemment à l'Arctique mais aussi à la Baltique encombrée par les glaces en hiver - va certainement provoquer des remous au Canada mais aussi chez les autres états riverains de l'Océan Arctique . La Russie disposerait ainsi - en plus de ses brise-glaces [ 4 ] - d'un moyen de projection unique dans la région . La structure renforcée de la coque mais aussi les capacités " brise-glace " des pods orientables qui devront être adaptés à cet usage permetteront de déployer le navire aussi bien au printemps et en automne qu'en été  dans des conditions de banquise de faible épaisseur .

  La possibilité pour la Russie de déployer un ou plusieurs BPC de la classe Mistral dans les eaux Arctiques a ainsi été présentée comme un " désastre  géopolitique " - il aurait fallu écrire géostratégique - par de grands amis de la Russie comme " Vlad " Socor de la Jamestown Foundation ou Khatuna Mshvidobadze du Georgian Security Analysis Center de Tbilissi.[ 2 ]

 

En cas de signature d'un contrat sur la livraison de porte-hélicoptères Mistral à la Russie, la France concevra les navires militaires en fonction des exigences de la Marine russe, a annoncé vendredi le directeur général du chantier naval STX France de Saint-Nazaire Jacques Hardelay.

 "Il s'agit de renforcer le pont d'envol pour l'atterrissage des hélicoptères lourds russes et de consolider la coque du navire afin de l'adapter aux latitudes septentrionales", a indiqué le responsable au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

D'après lui, les spécialistes français ont étudié les demandes du client russe et ces dernières ne représentent pas un problème pour les chantiers navals français.

"Nous connaissons cette technologie, nous l'avons appliquée lors de la conception de navires pour la Marine française", a souligné M.Hardelay.

Les chantiers navals de Saint-Nazaire sont en bonne place pour remporter l'appel d'offres sur la construction de porte-hélicoptères universels destinés à la Marine russe. A l'heure actuelle, il construit le troisième porte-hélicoptère de ce type pour la Marine française .[ 3 ]





 

Liens  :

[ 2 ]  Don't Sell Russia Mistrals

Moreover, there may be adverse geopolitical consequences beyond the Black and Baltic seas.

Due to competition for resources," says the Russian National Security Strategy published last March, "a military confrontation cannot be excluded. ... Consequently, Russia will deploy sea and land forces along the Arctic frontiers."

Global warming is rapidly opening the Arctic Ocean to resource exploitation and the Northeast and Northwest passages to seasonal navigation. Consequently, naval operations of all interested countries will extend northward and the importance of northern littoral installations will increase.

Without understating the difficulty of operating in northern seas, a littoral combat capability in the hands of the only country that seriously exercises naval presence in those waters must also not be underestimated

France Offers Russia a Naval Power Projection Capability

 

 

 [ 3 ] Mistral: la France tiendra compte des exigences de la marine russe - Depêche de Ria Novosti du 29 octobre 2010 .

 

  Articles associés :

[ 1 ] La Marine Russe va renforcer sa présence dans l'Arctique .

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 26 Octobre 2010

LE BOURGET, 26 octobre - RIA Novosti

Suite au lancement d'un appel d'offres pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe, la Russie a suspendu les négociations sur l'achat de navires français de classe Mistral, a annoncé Ivan Gontcharenko, chef de la délégation russe au salon Euronaval-2010 du Bourget, en banlieue parisienne.

"A ce jour, les négociations sur l'achat de Mistral sont suspendues. Nous avons ordre de suspendre les négociations une fois l'appel d'offres lancé", a indiqué M.Gontcharenko qui occupe le poste de directeur adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport.

Le responsable a en outre ajouté que les pourparlers pourraient être relancés en cas de feu vert des autorités russes.

Le ministère russe de la Défense a lancé mardi un appel d'offres à huis clos pour l'achat de deux porte-hélicoptères pour la Marine russe.

Initialement, la Russie avait l'intention d'acheter à la France un porte-hélicoptère de type Mistral et d'en construire elle-même trois autres sous licence. Mais fin juillet, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé l'adoption du schéma "2+2" prévoyant la fourniture par la France de deux navires clefs en main et la construction de deux autres en Russie.

Début août, la Russie a annoncé son intention de lancer un appel d'offres international pour l'achat de deux porte-hélicoptères de cette classe .

Plus tôt dans la journée un représentant de DCNS avait annoncé à Ria Novosti que la société était prête à livrer le navire avec son systéme de commandement et de gestion du champ de bataille :

 "Ce sera un navire doté des mêmes systèmes  que les navires de la Marine française. Il n'y a aucune restriction", a indiqué M . Pierre Legros en évoquant une éventuelle livraison du Mistral à la Russie . [ 1 ]

 

 

Liens :

[ 1 ] Mistral: la France livrera le navire sans aucune restriction (DCNS) - Depêche de Ria Novosti du 26 octobre 2010 .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 26 Octobre 2010

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 15 Octobre 2010

MOSCOU, 14 octobre - RIA Novosti

Chaque région militaire de Russie sera à terme dotée d'une brigade munie d'un système de missiles tactiques Iskander, a annoncé jeudi le chef d'Etat-major général de l'armée russe Nikolaï Makarov.

"Des systèmes de missiles tactiques Iskander seront installés dans chaque région militaire. Leur emplacement concret n'est pas encore décidé", a dit le général Makarov.

D'ici le 1er décembre 2010, le nombre des six Régions militaires passera à quatre en vue de leur substitution à terme par des Commandements opérationnels stratégiques [ Voir carte ] .

  Note de l'Editeur :

L'Amée Russe procéde actuellement à l'achat d'ici 2011 de 30 systémes " Iskander " .[ VOIR INFOGRAPHIE ] . [ 1 ]

Petit à petit la structure des COS Russes [ voir carte ]  commence à prendre forme ainsi que leur dotation .

Le Commandement Centre disposera ainsi fort probablement d'une base navale le long de la Route Maritime Nord .[ 2 ]

 

Liens :

[ 1 ] Войска РФ к 2011 год получат более 30 "Искандеров" -Depêche de Ria Novosti du 22 décembre 2008 .

 

Articles associés :

[ 2 ] La Russie va renforcer la présence de sa marine dans l'Arctique . 

 

  

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 8 Octobre 2010

Le Ministre  de la Défense Brésilien Nelson Jobim  a confirmé hier que le Brésil va envoyer des officiers de marine au sein commandement de la composante navale de la FINUL ,  la mission de paix des Nations Unies au Liban . La question de la remise de ce commandement naval -actuellement sous la responsabilité de l'Italie - au Brésil comme le precisait un article de A Folha n' a pas été évoquée .

 

Le ministre a également déclaré qu'à l'heure actuelle il n'ya pas de discussions avec les Nations Unies à propos de l'envoi de troupes mais il n' a pas exclu une telle option .

Le COTER - Comando de Operações Terrestres do Exército - a toutefois réalisé une étude au mois d'aout pour le déploiement de 300 militaires .

 

Source : Plano Brasil - Defesa confirma que Brasil vai integrar chefia de missão da ONU

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 8 Octobre 2010

Derrière ces mots , une réalité !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 2 Octobre 2010

Dans une déclaration à l'agence Ria Novosti ,  le commandant en chef des forces navales Russes , l'amiral Vladimir Vyssotski, a annoncé un renforcement de la marine Russe dans l'Arctique  lors d'une  visite à Mourmansk  .[ 1 ]

"Les flottes du Nord et du Pacifiques déployées dans la zone arctique de la Fédération de Russie augmentent leur potentiel grâce à l'acquisition de nouveaux bâtiments de guerre", a-t-il déclaré.

"Ce processus est entièrement conforme aux principes de la politique navale russe approuvés par le président du pays", a ajouté l'amiral.

 

Contrairement aux allégations d'une certaine agence Française de presse cette annonce ne contredit en aucune manière les déclarations faites par le Premier Ministre Vladimir Poutine lors du dernier forum " Arctique , territoire du dialogue " [ 9 ] , ni celles du MAE Serguei Lavrov  et est parfaitement conforme aux dispositions de la nouvelle doctrine de sécurité Russe qui annonçait ce renforcement des capacités Russes existantes dans la région  [ 10 ] . Il ne s'agit pas en effet de la création de nouvelles unités spécialement destinées à combattre dans l'Arctique  mais d'un renforcement de la Flotte du Nord et de la Flotte du Pacifique .

Ce renforcement de la marine Russe passera aussi par la création de nouvelles bases ou de points d'appui   le long du " vide stratégique  " qui existe le long de la Route Maritime Nord entre les bases situées dans la Mer de Barents et celles situées au Kamtchatka .[ 2 ]

"Подготовлены и представлены председателю правительства Российской Федерации предложения по обеспечению военной безопасности Северного морского пути, включая меры, обеспечивающие возможность временного базирования кораблей ВМФ в портах по его трассе"

 

Parmis les sites possibles pour l'implantation d'un stationnement naval - temporaire ou permanent tout au long de l'année - le long de la RMN  on peut penser au port de Dudinka à l'embouchure du fleuve Iénissei ou au port de Dikson situé sur la façade maritime . [ voir carte ] Une telle implantation permetterait de protéger tout le bassin amont du Iénissei jusqu'au lac Baïkal dans une zone particulièrement riche en ressources minières tout en assurant la protection de la RMN dans un " trou stratégique " .

Cette implantation permettera aussi à l'un des nouveaux commandements stratégiques interarmées - Le commandement "Centre" ou центральный военный округ EM situé à Ekaterinbourg  -  dont la création vient d'être approuvée par le Président Medvedev de se doter de moyens navals organiques . [ Voir 2éme carte ] [ 12 ]

La Marine Russe procède actuellement aussi à l'intégration du systéme de navigation par satellite GLONASS [ 7 ] au sein de ses navires opérant dans l'Arctique et sa mise en parallèle avec le systéme d'aide à la navigation RSDN-20 .[ 3 ]

Le RSDN-20 - Радиотехническая Система Дальней Навигации - est un système de balises radio d'aide à la navigation . Cette intégration des deux dispositifs permettera d'augmenter la résolution du systéme RSDN-20 comme cela deja été fait dans la Mer Blanche [ Phare de Mudyugsky - Arkhangelsk ] et la Mer de Barents . [ 11 ]

Parmis les expériences prévues su  la station polaire dérivante SP-38 dont les membres sont partis aujourd'hui de Mourmansk à bord du brise-glace NS  Rossiya  figure la mesure des performances du systéme GLONASS aux  hautes latitudes ce qui laisserait  suggérer que son emploi est prévu par la Marine Russe dans la région du Pôle-Nord .[ 13 ]

 " Nous continuons à travailler sur les essais du système GLONASS dans le haut Arctique . Tout le monde a entendu parler de notre système national de positionnement . Seul les personnes qui travaillent sur une  station dérivante  peuvent  obtenir suffisamment d'informations précises sur le fonctionnement du système dans le haut Arctique "  a déclaré avant le départ Vladimir Sokolov chef adjoint de l'expédition " Arktika -2010 " .

 

Concernant les nouvelles unités ,si  l'amiral Vladimir Vyssotski a évoqué les submersibles Severodinsk et Youri Dolgorouki ainsi que la frégate Projet 22350  "Адмирал Флота Советского Союза Горшков - Amiral Gorchkov   -[ 4 ]  [ voir photos ] on peut aussi penser à un BPC de la classe Mistral dont un des exemplaires qui serait commandé par la Russie à la France est destiné à la flotte du Nord et dont l'autonomie permet la projection sur le " vide stratégique " à partir d'un port de la Mer de Barents .  Un renforcement de l'Aéronautique Navale est aussi prévu avec certainement l'augmentation des capacités de lutte anti-navires .

L'annonce du déploiement de frégates de la classe Gorchkov dans l'Arctique dont l'autonomie estimée est de 4000 nm @ 14 kt rend nécessaire la construction d'un ou plusieurs stationnements navals le long de la Route Maritime Nord évoqués par l'amiral Vissotsky en attendant peut-être la mise en chantier d'un nouveau programme de navires à l'autonomie accrue dont on reparlera certainement sur ce blogue  .

 L'une des caractéristiques des frégates de la classe Gorchkov est d'être équipées de missiles anti-navires Oniks P-800   que la Russie compte vendre à la Syrie [ 8 ] ce qui dément certaines informations apparues sur la blogosphère - en particulier la blogosphère prosioniste - selon lesquelles en raison de son supposé manque de fiabilité et de précision ce missile serait reservé à l'exportation et ne serait pas deployé en Russie .

  Hier , un porte-parole de  l'Etat-major de la Marine Russe avait annoncé la poursuite des patrouilles des SNLE dans l'Arctique . [ 6 ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  null

Liens :

[ 1 ] La marine russe renforce sa présence en Arctique (commandant en chef) - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 2 ] Russia increases combat capabilities in Arctic - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 4 ] ВМФ России наращивает боевые возможности в Арктике - Depêche de Ria Novosti du 2 octobre 2010 .

[ 12 ] Le nouveau système russe de commandement interarmées

[ 13 ] Атомный гигант "Россия" взял курс на Арктику - Reportage de Vesti.ru du 2 octobre 2010 .

  Articles associés :

[ 6 ] Les sous-marins nucléaires Russes poursuivront les patrouilles dans l'Arctique .

[ 7 ] Navigation par satellite: GLONASS couvrira la Terre dès 2010 (Roskosmos)

[ 8 ] Courage géopolitique et géostratégique : La Russie va livrer des missiles anti-navires à la Syrie .

[ 9 ] Moscou ne compte pas militariser l'Arctique .

[ 10 ] La doctrine de sécurité Russe 2020 , l'Arctique et le traité FCE .

[ 11 ] ВМФ интегрирует ГЛОНАСС в свою систему навигации в Арктике - Depêche de Gazeta du 2 octobre 2010 .

 Documentation :

[ 3 ] The Russian VLF Navaid system , Alpha , RSDN-20  

[ 5 ]  22350 Gorshkov class

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0