defense

Publié le 21 Mai 2010

 

Seules les troupes de choc de l'Empire sont capables de faire un tel travail ! "

 

 

 

null

 

Source : North Korea threatens 'all-out war' as torpedo row grows

Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1279828/North-Korean-torpedo-DID-sink-Souths-navy-ship-propellor-lettering-proves.html#ixzz0oVyvP6eM

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 16 Mai 2010

Aprés avoir magnifiquement défilé au dessus de la Place Rouge pour le 65 ème anniversaire de la victoire de 1945 les Tu-95 de l'aviation stratégique Russe ont repris leurs missions opérationnelles .

Deux Tu-95 décollant de la base d'Engels [ Saratov ] ont effectué une patrouille au dessus des eaux internationales de  la Mer de Norvège a annoncé le 12 mai dernier le Lieutenant-Colonel Vladimir Dirk .Ils ont été escortés par deux F-16 de l'OTAN .  [ 1 ]

Contrairement à ce qu'affirme M. Grigory Pasko qui semble avoir gardé de mauvais souvenirs de son service militaire , un défilé militaire c'est beaucoup plus qu'une " parade de hussards " et la compétance et la maîtrise dont ont fait preuve les pilotes Russes au dessus de la Place Rouge se manifeste dans leurs missions au dessus de l'Arctique ou du Pacifique .

 

 

Liens :

[ 1 ] Russian bombers patrol skies over Norwegian Sea -

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 9 Mai 2010

MOURMANSK (Nord), 7 mai - RIA Novosti

 

Les représentants des forces navales russes et norvégiennes ont établi à bord d'un navire de guerre russe le programme de l'exercice conjoint Pomor-2010 prévu pour juin, a rapporté vendredi à RIA Novosti un porte-parole de la Flotte du Nord.

Selon l'officier, cet exercice dont l'objectif consistera à peaufiner la compatibilité opérationnelle des forces navales et aériennes des deux pays comportera entre autres "des tirs d'artillerie, une attaque contre un sous-marin, une opération anti-piraterie et la libération d'une plateforme pétrolière occupée par des extrémistes", ainsi que "le sauvetage de marins en détresse".      
  
La Norvège sera représentée lors de cet exercice par la frégate Otto Sverdrup, le navire de la Garde côtière Nordkapp, un avion de patrouille Orion, des chasseurs F-16 et des hélicoptères Lynx.

Le grand navire anti-sous-marin Severomorsk, un avion anti-sous-marin Il-38, des chasseurs Su-33 et un hélicoptère embarqué Ka-27PS participeront à l'exercice du côté russe.

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 28 Avril 2010

OTCHAMTCHIRA (Abkhazie), 28 avril - RIA Novosti

 

Le nombre de vedettes de patrouille rattachées au port abkhaz d'Otchamtchira sera multiplié par deux, a annoncé mercredi aux journalistes le chef de la garde côtière russe déployée dans la région, le capitaine de vaisseau Alexandre Toudakov.

"Nous disposons actuellement de quatre patrouilleurs. Leur nombre sera prochainement porté à huit navires", a-t-il déclaré, sans préciser le délai fixé à cet effet.

Les gardes-frontières russes ont été déployés en Abkhazie conformément à l'accord sur la protection conjointe de la frontière nationale abkhaze, signé en avril 2009.

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 23 Avril 2010

Ce n'est pas dans le titre des depêches que se cache souvent l'élèment le plus important !

 

Syrie: la base navale russe prête à accueillir la flotte de la mer Noire

 

MOSCOU, 23 avril - RIA Novosti

L'ancienne base navale soviétique de Tartous, en Syrie, est prête à accueillir la flotte russe de la mer Noire, a annoncé vendredi le chef du Centre russe de prévisions militaires Anatoli Tsyganok lors d'un duplex Moscou-Kiev.

"La Russie se préparait à retirer sa flotte de Crimée (avant la signature le 21 avril d'un accord prolongeant sa présence en Ukraine de 25 ans après 2017-ndlr.). Nous avons déjà aménagé une base à Tartous, nous la moderniserons et la flotte russe de la mer Noire sera également stationnée en Syrie", a indiqué l'expert.

Note de l'Editeur .

En juillet dernier, deux remorqueurs russes ont acheminé un nouvel appontement flottant à Tartous où une base navale soviétique a été aménagée pendant les années 1980 conformément à un accord intergouvernemental de 1971. La 5e escadre soviétique de la Méditerranée, stationnée à Tartous, a été dissoute en 1991 et les navires de guerre russes ont rarement fait escale à Tartous après cette date.

Une autre base de la flotte sera construite le port russe de Novorossisk en 2020, selon l'expert. Toutefois, elle "peut accueillir les navires militaires russes seulement en été. En hiver, il est difficile d'y stationner en raison de vents forts et de givre. Les navires risquent d'être bloqués par la glace", a ajouté M.Tsyganok.

Commentant l'accord du 21 avril prolongeant le bail de la base navale russe en Ukraine, l'expert a noté que les relations russo-ukrainiennes devaient ressembler à celles entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Si la Russie achète le porte-hélicoptères français Mistral, elle pourrait lancer la production des navires de ce type à Nikolaïev, en Ukraine. Les chantiers navals de Nikolaïev ont construit des porte-hélicoptères et porte-avions pour la Marine soviétique.

 

  Note de l'Editeur

 

1- La possibilité pour la Russie de disposer des formes navales de Nikolaïev est au moins aussi important que le renouvellement du bail de la flotte Russe à Sébastopol .

Le manque de formes capables d'accueillir la mise en chantier de grandes unités , plus particulièremment dans l'espace Pontique , est le principal goulot d'étranglement de la construction navale Russe .

Cette mise à disposition ,ainsi que celle de son personnel , permetterait à la Russie d'entreprendre la construction des grandes unités de projection et des unités aéronavales qui lui font défaut .

La Russie ne peut toutefois faire l'économie d'un ou plusieurs bassins permettant la construction de ces grandes unités , qu'ils soient établis sur le littoral de la Mer Noire ou celui de l'Arctique .

 

2- Abondance de biens ne nuit pas et abondance de places d'armes [ En Français dans le texte ] non plus . En disposant des bases de Sébastopol , de Tartous et de celle de  Novorossisk  la Russie rend moins vulnérable sa flotte de la Mer Noire que si elle dépendait d'un seul stationnement tout en ayant une capacité d'intervention accrue sur le littoral compris entre  Sébastopol et la côtes Israeliennes .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 21 Avril 2010

MOSCOU, 21 avril – RIA Novosti

La décision d'acheter à la France des hélicoptères de type Mistral est prise au niveau politique, a annoncé mercredi le directeur du Service fédéral de coopération technique et militaire, Mikhaïl Dmitriev.

"La décision politique est prise. Des consultations actives sont en cours", a expliqué le directeur.

Moscou propose à Paris d'acheter un navire existant construit en France et d'en construire trois autres dans des chantiers russes.

 

"Nous nous attendons à ce que le contrat d'achat de porte-hélicoptères de type Mistral soit signé avec la France d'ici la fin de l'année", a déclaré le responsable.

Selon lui, la partie française est plus optimiste, estimant que tous les documents seront prêts à être signés dès septembre 2010.[ 1 ]

 

 

 

Liens :

 

[ 1 ] Mistral: Moscou et Paris signeront d'ici la fin de l'année - Depêche de Ria Novosti du 21 avril 2010 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 12 Avril 2010

Même si la nouvelle avait été annoncée avant l'innauguration du chantier sous-marin du gazoduc Nord-Stream , on ne peut s'empêcher de faire le lien entre les deux informations .

Le ministre de la défense Suédois Sten Tolgfors vient d'annoncer dans une tribune libre du Svenska Dagbladet que lors du prochain buget de printemps des milliards de dollars seront provisionnés pour la modernisation de la flotte sous-marine Suédoise . [ 1 ]

Les décisions suivantes seront notifiées lors du prochain budget de printemps :

1- Achat de deux nouveaux submersibles aux chantiers   afin de remplacer deux submersibles de la classe Södermanland par deux sous-marin de nouvelle génération NGU qui devront être admis au service actif en 2018-2019  

2-et la modernisation de deux submersibles de la classe Gotland dont le maintien au service actif est prévu jusqu'en 2035 . La décision pour leur remplacement doit être prise en 2020 .

Le contrat avec la firme d'armement Suédoise Kockums AB pour la fourniture de deux submersibles avait été signé en février 2010 .

 

Avec ce réarmement la Suéde qui avait privilégié la coopération internationale et les OPEX recentre sa politique de défense sur l'espace Baltique .

Selon le ministre de la défense cette modernisation aura un " effet stabilisateur " dans la Baltique ou il le reconnait que se font face deux blocs : UE-OTAN et  Russie . Cette dernière y dispose de points d'appuis à Kaliningrad et Saint-Petersbourg .

Le Ministre de la défense Suédois n'exclut pas à long terme des crises et des incidents de nature militaire .

Il considére que l'arme sous-marine est  le moyen le plus efficace pour protèger la Suède contre toute menace extérieure dans l'espace Baltique .

 

La Suède adhère depuis mars 2009  systéme de surveillance et de co-opération dans la Baltique SUCBAS qui regroupe  l'Estonie , la Lituanie , la Letonnie , le Danemark , la Pologne l'Allemagne , la Finlande et la Suède .[ 2 ]

 

Elle a entrepris , tout comme la Finlande , de rendre plus Otan-compatible ses forces armées

en intégrant par exemple le systéme d'échange d'informations tactiques Link16 aux normes OTAN aux Gripen de son armée de l'air . [ 3 ]

Un point qui est rappellé dans la tribune libre du Svenska Dagbladet par le ministre de la défense Suèdois .

Les forces armées Suèdoises participent de manière régulière aux exercices OTAN Loyal Arrow [ 4 ]

La prochaine édition de ces exercices qui devrait se tenir vers la fin Juillet et début août 2010 verrait la présence de prés de 200 militaires Etasuniens et de 20 chasseurs-bombardiers F-16 de l'Us Air Force sur la base F21 prés de Luleå dans le Nord de la Suède .

Des exercices de bombardement sur un polygone de tir dans le comté de Norrbotten seraient

au programme selon le Norrlänska Socialdemocraten . [ 5 ]

Cet alignement de plus en plus marqué sur l'OTAN survient dans un context ou la Suède semble redéfinir sa neutralité et son postionnement par rapport à une intégration dans l'OTAN .

Dans un discours le 17 février 2010 , le MAE Suèdois Carl Bildt connu pour sa réthorique agressive envers la Russie lors de la guerre en Géorgie d'aout 2008 a ainsi affirmé que la Suède ne resterait pas passive si un de ses alliés de l'Ue ou un des ses voisins serait victime d'une agression militaire et qu'il s'agit là d'un développement "naturel et désirable " de sa politique étrangère .  [ 6 ]

  De la même manière une partie de la classe politique Suèdoise , principalement le parti Libéral de la coalition au pouvoir , souhaite la remilitarisation de l'île de Gotland .

 

La Baltique devient ainsi une région ou la militarisation par les " puissances occidentales " sous l'égide de l'OTAN se poursuit de manière accélérée .

Il faut ainsi citer le projet de la future base navale Polonaise qui devrait être équipée de missiles anti-navires  Norvègiens [ 7 ] et le prochain sommet de l'Alliance qui doit se tenir à Tallinn les 22 et 23 avril prochain .

Cette militarisation croissante justifie pleinement la tenue des  manoeuvres Russes dans la région comme Ladoga 2009 et Zapad 2009 .

 

Liens :

[ 1 ] Sverige ska satsa på nya ubåtar - Tribune libre de StenTolgfors dans le Svenska Dagbladet  du 11 avril 2010 .

[ 2 ]  Representatives of Sea Surveillance and Co-operation in the Baltic Sea project parties convened in Vilnius

[ 3 ]Link 16 added to Gripen's datalink system
[ 4 ] Loyal Arrow 2009 sur le site des forces armées Suèdoises  .

 

[ 5 ]  USA-bomber över Sverige i sommar - Depêche du Norrlänska Socialdemocraten du 8 mars 2010 .

[ 6 ]

"Membership of the European Union means that Sweden is part of a political alliance and takes its share of responsibility, in the spirit of solidarity, for Europe’s security. Sweden will not remain passive if another EU Member State or Nordic country suffers a disaster or an attack.

For Sweden, which has chosen to take a place at the heart of European cooperation, this is a natural and desirable development, just as it is natural and desirable to work to ensure that the EU’s voice is heard more clearly throughout the world. This is the best way to safeguard our values and national interests in an increasingly complex world.

We expect these countries to act in the same way if Sweden is similarly affected. "

Extrait de http://www.sweden.gov.se/content/1/c6/13/97/31/215449c0.pdf

Statement of Government Policy in the Parliamentary Debate on Foreign Affairs 2010

 

 

  Articles associés

[ 7 ] La Pologne se dotera d'une base sur la Baltique .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 11 Avril 2010

Selon le  vice-ministre de la Défense Russe chargé de l'armement Vladimir Popovkine cité par le journal Kommersant  [ 1 ] les BPC de la classe Mistral dont la Russie négocie l'achat auprés de la France seraient deployés dans l'enclave de Kaliningrad et dans les îles Kouriles .

La Russie ne disposant pas d'infrastructures militaires navales capables d'accueillir ces navires sur ces îles , il est donc probable que leur  port d'attache sera Vladivostock .

Toujours selon Vladimir Popovkine les discussions se poursduivent entre la Russie et la France pour définir le format du contrat .

Format " 1+3 " : Un navire construit en France et trois construits en Russie sous licence ou format " 2+2 " .

 

 Selon  Rouslan Poukhov ,  Directeur du Centre d'analyse des stratégies et des technologies[ 3 ]  , quelque soit le format choisi le navire sera vendu sans ses équipements de commandement [ Battlefield managment systems ] et le système d'exploitation naval des informations tactiques

SENIT-9 .

 

Quelque soit le stationnement du navire , la Russie devera créer  les infrastructures indispensables pour accueillir les navires de type Mistral si le contrat portant sur ces bâtiments de guerre français est signé, a déclaré jeudi dernier à  RIA Novosti  Vladimir Popovkine.[ 2 ]

"Nous n’avons pas les infrastructures nécessaires pour accueillir ces porte-hélicoptères, mais nous envisageons de les créer. Nous n’avons pas non plus de spécialistes capables d’assurer leur entretien. Si nous nous mettons d’accord sur leur achat, nous réglerons ces problèmes", a-t-il affirmé.

 

 

Liens :

 [ 1 ]  Mistral — ответ Японии на вечный курильский вопрос - Depêche de Kommersant du 8 avril 2010 .
[ 2 ]
Mistral: la Russie prête à créer des infrastructures maritimes ad hoc (Défense) -

Depêche de Ria Novosti du 8 avril 2010 .


Sites :

[ 3 ]  Centre d'analyse des stratégies et des technologies ( Ru- En )

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 7 Avril 2010

La presse Estonienne , Eesti Ekspress , vient de publier un article ou le BPC Mistral  n'est plus desormais présenté comme un " navire dangereux " pour la sécurité Estonienne mais comme un gros transport de troupes dont on peut facilement venir à bout et dont la taille facilite la localisation et la frappe dans la " Mare aux canards " que constitue la Baltique .

Pour détruire le BPC Mistral , la presse Estonienne préconise l'emploi :

- D'un missile anti-navire du type " Exocet " avec la limitation qu'un missile de ce type

 ne frappant pas les oeuvres vives d'un navire de la taille du Mistral ne peut que le mettre temporairement hors de combat ou y provoquer un incendie .

- Comme solution alternative , le missile Suédois Saab Robotsystem 15 .

- Une artillerie côtière

 

Pour étayer cette troisième hypothèse la presse Estonienne évoque la " fermeture  " du  Golfe de Finlande au travers de l'accord tripartite conclu entre la Suéde , l'Estonie et la Finlande  en 1929 qui empêchait au travers d'un systéme d'artillerie côtière les plus puissants navire de la flotte Soviétique , le " Marat " et le " Révolution d'octobre " , de passer la ligne île Estonienne de Naissaare - Porkkala [ Finlande - restituée en 1955 par l'URSS ] et ainsi de quitter la base navale de Kronstadt [ Voir document - naval war in the Baltics -  P°26 - connu sous le nom de Bastion naval de Pierre le Grand ]

 

Les stratéges de papier estoniens considérent que le plus grand danger pour la Finlande ou pour l'Estonie provient d'un débarquement sur les îles Aaland ou l'île de Naissaare .

 

Plus prosaïque le journal  Eesti Päevaleht   écrivait le 5 mars dernier :[ 2 ]

 

" Qu'est-ce que cela changerait si un Mistral sous pavillon russe croisait dans la mer Baltique ? Pratiquement rien pour l'Estonie. La flotte russe de la Baltique dispose déjà de centaines de bateaux qui transportent du matériel et des hommes. Un nouvel hélicoptère de combat Ka-52 s'est également posé sur le pont d'un Mistral qui mouillait récemment à Saint-Pétersbourg, mais même ce détail technique est sans importance pour nous : Avec la zone russe de Leningrad, nous avons de toute façon un immense porte-hélicoptères à notre porte. Si quelque chose menace la sécurité de l'Estonie, ce seraient plutôt nos propres fonctionnaires qui négligent le système de missiles qui appuie la défense côtière. Les bateaux que les Russes achètent sont leurs propres affaires, d'autant que le Mistral peut également servir lors de catastrophes humanitaires."

 

Liens :

[ 1 ] «Мистраль» эстонские пловцы ластами запинают - Digest russe de l'article de Eesti Express

Kuidas uputada Mistrali? - Article original de Eesti Ekspress du 26 mars 2010 .

[ 2 ] Mistraliga Venemaalt - Article du  Eesti Päevaleht  du 5 mars 2010 - traduction de Eurotopics .

 

Note de l'Editeur :

Vous aussi vous pouvez aider l'Estonie à se défendre contre le Mistral et à élaborer des plans " Napoléoniens " pour que le moustique puisse affronter l'éléphant !

Envoyez vos suggestions à la rédaction qui les transmettera aux Forces Armées Estoniennes .

 J'avoue que j'ai longtemps hésité à classer cet article , soit dans la catégorie " humour " soit dans la catégorie " défense " . L'article de Eessti Ekspress a au moins le mérite de nous ramener il y a plus d'un siècle en arrière et nous amener à nous remémorer des débats dans la presse Française à propos de l'utilité des cuirassés et des torpilleurs , débats menés par la " Jeune école " !

 

 

null 

null 

 

null 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Defense

Repost0

Publié le 7 Avril 2010

Par Ilia Kramnik, RIA Novosti

 

L’unique porte-avions russe, baptisé Admiral Kouznetsov en l’honneur d’un amiral de la flotte de l’Union Soviétique, fera l’objet d’une modernisation.

Les médias ont publié des informations à ce sujet en se référant à des sources au sein de la Marine russe. Ce navire devrait être placé en cale sèche en 2012 et restitué à la flotte en 2017.

Mis en chantier en 1982 comme Leonid Brejnev, mis à flot en 1985 comme Riga, rebaptisé en Tbilissi en 1987 et, enfin pourvu de son nom actuel, le porte-avions Admiral Kouznetsov a reçu en Occident le surnom de Navire aux mille noms.

 

 

 

Entré en service en 1991, le navire s’est avéré très utile pour la Marine du point de vue de la mise en service de son aviation embarquée, de l’élaboration de nouveaux procédés tactiques et du maintien des performances dans la compétition avec les porte-avions des « partenaires éventuels

Au cours de son exploitation, il a été maintes fois question de retirer le Kouznetsov de la flotte et de le ferrailler, surtout à la fin des années 90 et au début des années 2000, lorsque le navire ne quittait pratiquement pas le quai.

Cependant, après l’amélioration de la situation dans le pays, le navire a repris vie. Son système de propulsion et d’autres équipements ont été remis en état de marche et il a commencé à prendre plus souvent le large en participant à toutes sortes de manœuvres.

Depuis le milieu des années 2000, les représentants de la Marine et les dirigeants politiques russes se sont remis à parler de la nécessité de construire des porte-avions pour la Marine russe. Dans ces conditions, la conservation du Kouznetsov a revêtu une importance vitale dans la mesure où il est nécessaire pour maintenir les cadres de l’aviation embarquée.

D’autre part, la nécessité d’éliminer les défauts du navire, ainsi que le besoin de réparations ont conduit à l’idée d’effectuer une modernisation. Les propos de plus en plus fréquents selon lesquels le navire retournerait en chantier en 2010-2012, se voient donc enfin confirmés.

Que deviendra le navire après sa modernisation ? Difficile à prévoir exactement, mais les informations déjà disponibles permettent de tracer la future image du porte-avions.

Tout d’abord, sera remplacé le "cœur malade" du porte-avions, à savoir sa propulsion. Au lieu du générateur à vapeur actuel, le Kouznetsov aura un propulseur à gaz ou nucléaire.

Les armements du navire changeront, ainsi les silos des missiles Granit seront-ils enlevés. En combinaison avec le changement de l’agencement intérieur, cela permettra de porter la surface du hangar à 4500 ou 5000 mètres carrés, en augmentant considérablement la capacité en aéronefs.

La défense anti-aérienne du Kouznetsov sera renforcée en remplaçant le système Kinjal par un système universel de tirs composé de 80 à 120 missiles de DCA de portée moyenne de nouvelle génération. Comme cela a déjà été annoncé, il est prévu d’en assurer la défense rapprochée par l’installation d’une version maritime du système de DCA Pantsir (4 à 6 canons d’artillerie de DCA).

Les nouveaux systèmes d’armements du navire reposeront sur des équipements radio-électroniques modernes, plus précisément sur le système de commande et d’information Sigma, le même pour tous les navires russes de nouvelle génération, assurant un niveau d’interaction jadis impossible dans le cadre d’une formation.

Enfin, il est absolument logique de doter le navire d’une catapulte. Puisque le renoncement au tremplin est peu probable, une ou deux catapultes pourraient être installées sur le pont dévié, comme cela avait été prévu à bord du porte-avions soviétique Oulianovsk dont la construction n’avait pas été achevée. Les catapultes à vapeur avaient déjà été conçues en URSS et un échantillon avait été essayé au complexe d’entraînement Nitka, par conséquent, cet objectif est réalisable. Le choix des catapultes dépend de celui du propulseur du navire: les catapultes à vapeur nécessitent un propulseur nucléaire, alors que si des turbines à gaz sont installées, la seule possibilité sera de doter le navire de catapultes électromagnétiques qui devront être conçus en Russie, achetés à l’étranger, ou bien … copiés illégalement.

En ce qui concerne la partie aéronautique du Kouznetsov, on sait déjà qu’il sera doté de nouveaux MiG-29K, commandés en 26 exemplaires, et d’hélicoptères. En plus de ces aéronefs, il faut s’attendre à l’apparition dans le hangar de chasseurs de cinquième génération T-50 version embarquée, dont le développement a déjà été annoncé. Au moment de la mise en service du navire, vraisemblablement plutôt en 2020 qu’en 2017, quinze à vingt avions de cette classe seront déjà construits.

Ce texte n’engage que la responsabilité l’auteur.

 

Le site Plano Brasil sous la plume d'E.M. Pinto consacre un article détaillé à cette modernisation , malgrés l'obstacle de la langue vous pouvez vous y référer :

 

Propulsion :

La turbine à vapeur sera remplacée par une turbine à gaz ou un réacteur nucléaire .

Cette modernisation diminuera entre autre autre choses les émissions de fumées .

 

Hangar

Sa surface va passer de 4000 m2 à 5000 m2 grâce à la supression des silos de missiles

Granit  3M45 P-700 (SS-N-19 Shipwreck).

 

 

null 

 

 

 

 null

 

 

 

Défense anti-aérienne 

  

La défense anti-aérienne du PA sera renforcé au travers de la substitution du systéme actuel 

3K95 Kinzhal (SA-N-9 Gauntlet) par des missiles anti-aériens et 4 à 6 systémes Pantsir S-1  (SA-22 Greyhound)  dans leur version navalisée .

 

null

 

Systèmes d'assistance au décollage et de récupération des aéronefs

 

Voir le texte d' Ilia Kramnik.

Les systémes d'assistance électronique à la récupération seront modernisés .

 

 

Groupe Aérien Embarqué

 

L'ossature du groupe aérien embarqué sera constitué par 26 Mig 29-K .

Six à huit hélicoptères d'un type non encore défini compléteront le groupe aérien embarqué pour des missions de lutte antisous-marine , alerte aérienne avancée et recherche et sauvetage au moment des opérations de catapultage et de récupération .

La mise en place de catapultes permet d'envisager la réactivation du projet  Yak-44 comme systéme d'alerte aérienne avancée ( AEW ) . A terme le groupe aérien embarqué sera constitué par la version navale du T-50 .

 

 

nullnull

 

 

 null

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB sur article E.M.Pinto de Plano Brasil

Publié dans #Defense

Repost0