diplomatie

Publié le 19 Février 2024

Repost0

Publié le 16 Février 2024

Encore un article qui concerne le Brésil et l'Amérique Latine ! En attendant celui sur la commémoration de la fin du blocus de Léningrad , l'agriculture Russe et la station VOSTOK !...

Lors d'un voyage officiel en Ethiopie pour assister au sommet de l'Union Africaine  le Président Brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a justifié de manière forte et claire l'absence de déclaration drouâdelômiste de la diplomatie Brésilienne  à l'encontre des chefs politiques Russes après le décès en détention du détenu Alexei NAVALNY : Sans preuves issues d'un rapport d'autopsie il est impossible de se prononcer ! Comme il le dit lui même : " C'est une question de bon sens ! " 

 "Je pense que c’est une question de bon sens "  "Si la mort était suspecte, il faut d’abord enquêter pour trouver de quoi ce citoyen est mort ".

"Les médecins légistes vont dire que l’homme est mort de ceci ou cela. Ensuite vous pourrez juger. Autrement, si vous jugez maintenant et dites que je ne sais qui a ordonné l’assassinat et ce n’était pas lui, vous devrez ensuite vous excuser. Pourquoi se précipiter pour accuser?"

Le Président Lula a terminé par une pique vipérine : " Je comprends les intérêts de ceux qui accusent [ les chefs politiques Russes de la mort de M. Navalny - NDLR ] " " Ce n'est pas ma devise ( ma manière de penser )  !  " 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Verbatim, #Brésil, #BRICS - IBAS, #Diplomatie, #Le courrier diplomatique

Repost0

Publié le 9 Février 2024

Demain le Président Equatorien Daniel NOBOA pourrait probablement confirmer l'accord sécuritaire passé avec le gouvernement Etasunien , un accord qui a d'ailleurs déjà été mis en œuvre  : En échange de la rétrocession d'un lot de 200 millions d'USD d'armes d'origines Soviétiques -  de la " ferraille " selon lui  ( voir photo infra )  et liste INFODEFESA  - le gouvernement Etasunien fournira aux forces armées Equatoriennes pour la somme équivalente d' " équipement militaire moderne " . En fait très probablement des équipements de " hard security " tant la situation sécuritaire interne est précaire dans ce pays . Une première cargaison  composée de six camions Navistar™ , de 44 moteurs hors-bord et des équipements de navigation .   L'Equateur se séparera aussi de 6 systèmes RM-70 de fabrication Slovaque . 

Les autorités Etasuniennes ne se cachent pas pour donner la destination finale de ces armes , présentée comme de la " ferraille " par le Président Daniel NOBOA : L'Ukraine .

Les services sanitaires Russes - Rosselkhoznadzoront aussitôt dénoncé , vous vous en doutez bien , le 2 février 2024 des problèmes phytosanitaires avec les importations Equatoriennes de bananes et on annoncé leur intention de bloquer ces importations . Il serait question d'une mouche présente en trop grand nombre dans les caissettes de bananes , ce que réfutent - vous vous en doutez aussi - les autorités sanitaires Equatoriennes .

Comme je l'ai déjà écrit il y a pas mal de temps - en 2010 - sur ce blog les chefs politiques Russes ont essayé de nouer une relation politique et économique spéciale au travers de l'inauguration de la ligne ECUBEX . La banane , son accessibilité à prix modéré ,  est ainsi devenue comme je l'écrivais alors un élément du " contrat social " entre les Russes et leurs chefs politiques . En mai 2023 il a été envisagé de faire de la banane un " produit socialement important " au même titre que les viandes de bœuf , de porc , de poulet , les pommes de terre , les carottes , les pommes ... Soit une liste de 24 produits alimentaires de base .   La banane est considérée par les Russes comme la principale source de vitamines devant d'autres fruits comme la pomme .

Mais à l'époque le Président Equatorien s'appelait Rafael CORREA , pas Daniel NOBOA .

Depuis beaucoup d'eau a coulé sous la Neva et aujourd'hui il semble bien que l'on assiste à la fin d'un processus économico-diplomatique entre les deux pays .

Une première alerte a eu lieue en novembre 2019 lorsque le gouvernement de M. Lenin MORENO , le successeur de M. CORREA , a banni la diffusion de la chaîne " Russia Today ". La chaine Russe avait été la seule à diffuser des reportages sur les mouvements de protestation sociales contre les mesures d'austérité de M. Lenin MORENO .

Tout semblait pourtant avoir commencé sous les meilleurs auspices entre les chefs politiques Russes et le nouveau chef politique Equatorien : Héritier de la plus grande fortune bananière Equatorienne , M. Daniel NOBOA s'était rendu en Russie au mois de septembre 2022 en compagnie de six autres députés et y a rencontré des fonctionnaires du MAE Russe . Ce voyage a d'ailleurs été financé par le député Daniel NOBOA qui était en outre le président du groupe interparlementaire des amitiés Russo-Equatoriennes .

Comme le souligne avec malice le journal EcuadorTimes : La Russie est un des principaux marché export de l'Equateur , principalement pour les bananes et ... Le négoce de la banane est la principale activité du groupe dirigé par son père Alvaro NOBOA , NOBOA Trading Co™. L'Equateur a ainsi une balance commerciale excédentaire de 777 million USD avec la Russie . 

Qu'est ce qui a pu " faire virer sa cuti - géopolitique " à M.Daniel NOBOA ?  

C'est assurément un " Occidentaliste " compte tenu de son éducation et de son instruction mais un " kompromat " du State Department sur les liens entre les sociétés d'exportation de bananes familiales et le trafic de drogue n'est pas à exclure . Les plus grosses saisies de drogue dans les ports Européens en provenance d'Amérique Latine se font dans des caissettes de bananes , souvent en provenance d'Equateur . On pourrait presque parler de " mafia narco-bananière " ... 

C'est bien la cérémonie d'investiture du Président Argentin Javier MILEI en décembre 2023 à Buenos-Aires qui a confirmé ce tournant . Le nouveau Président Equatorien y a rencontré le Président Ukrainien Volodimir ZELENSKY .

Ce revirement s'est finalement amplifié lors de la visite en Equateur fin janvier de Mr. Christopher DODD - conseiller du Président Joe BIDEN pour les Amériques - et de la générale Laura J. RICHARDSON qui commande le  SOUTHCOM.

Cette fourniture d'armes Equatoriennes de fabrication URSSIennes , même reconditionnées , n'aura aucune influence sur les " événements " en cours en Ukraine . Elle a juste une portée symbolique . En autorisant ce transfert les chefs politiques Equatoriens ne font que brader les restes de souveraineté nationale qui n'ont pas été mis à l'encan sous la présidence de M. Lenin MORENO avec l'échange d'un prêt du FMI contre la " livraison " de M. Julian ASSANGE .

Quel vont être les conséquences économiques et sociétales pour les deux pays de cet embargo Russe sur les bananes Equatoriennes ?  Si EastFruit™ affirme que le gouvernement Russe veut priver ses citoyens de bananes à bon marché et que la Russie n'est pas un partenaire économique fiable , il n'en sera rien ! Nous avons ainsi aussi l'inénarrable Contrepoints qui se lance dans la géopolitique bananière sous la plume de Daniel MIONNET  ! 

Il faut tout d'abord rappeler ce que représente ce commerce bilatéral pour les deux pays .

La Russie est le premier marché d'exportation des bananes Equatoriennes ( 21% )  devant les Etats-Unis  (11,6 %) avec 75 millions de caissettes en 2023 .En terme de blocs commerciaux la Russie se positionne derrière l'UE ( 23% )  La Russie importe de son côté 96% de ses bananes de l'Equateur . Les récriminations sanitaires Russes concerneraient principalement cinq sociétés plus ou moins liées aux intérêts de la famille NOBOA qui à partit du 5 février ont vu leurs licences être suspendues , mais non révoquées :  AGZULASA CIA. LTDA™, DON CARLOS FRUIT SA™, AGROAEREO FRUIT EXPORT SA™, ASOCIACION DE PRODUCCION AGROPECUARIA DE EL ORO ASOPROAGRORO ™", COMERCIALIZADORA DE BANANO DEL SUR COMERSUR CIA. LTDA™ .

A peine le pré-boycott des bananes Equatoriennes annoncé le 2 février 2024 pour des raisons sanitaires , Rosselkhoznadzor a annoncé que début janvier 2024 un premier lot de bananes Indiennes est parti à destination de la Russie . On ne peut que se demander comment Rosselkhoznadzor a pu anticiper les problèmes qui allaient survenir avec les bananes Equatoriennes ? Un second transport de bananes Indiennes se fera à la fin du mois de février 2024 .

Il est donc fort probable que les problèmes phytosanitaires des bananes Equatoriennes seront progressifs , très certainement en corrélation de la montée en puissance des importations Indiennes mais aussi Nigérianes et Angolaises . Il est peu probable que dans un premier temps le Brésil ou le Nicaragua soient sollicités afin de ne pas créer des tensions en Amérique Latine .

L'intérêt du marché Indien est qu'au travers d'une caisse de compensation les importations Russes peuvent être payées en Roupies provenant de la vente de pétrole Russe , " capé " ou " non capé " d'ailleurs . Ces transactions pourraient se faire aussi au travers de succursales de banques Russes et Inde même si leur ouverture n'est pas aussi rapide que le souhaitent les responsables économiques Russes .   Les agriculteurs Indiens se sont d'ailleurs déclarés prêts à suppléer les exportations Equatoriennes non seulement de bananes mais de devenir le fournisseur de la Russie pour les ananas , les goyaves , ... Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la Russie se tourne vers l'Inde : Ce fut déjà le cas en 2014 et je vous en avait parlé sur ce blogue .

Un autre projet plus "exotique" a été évoqué : Cultiver des bananes ... Au Kouban ! Au delà d'un projet qui pourrait nous rappeler l' " oranger sur le sol Irlandais " de Bourvil il n'en demeure pas moins que les papayers y ont été acclimaté avec succès comme ici à Novorossyissk ... Et y compris à Novossibirsk  ! 

Pour l'Equateur la disparition programmée du client Russe est autrement plus préoccupante , qu'elle soit d'ailleurs brutale ou progressive . Comme le souligne Ing. Richard SALAZAR , directeur exécutif de l'ACORBANEC  ASOCIACIÓN DE COMERCIALIZACIÓN Y EXPORTACIÓN DE BANANO - qui représente entre autre les intérêts de NOBOA Trading ( socios )  :  " Il n' existe pas de marché comme la Russie - pour l'Equateur -  qui puisse absorber cette quantité de fruit " .

Le départ de la Russie du marché Equatorien pourrait non seulement concerner ces 5 grandes sociétés mais aussi plusieurs centaines de petites exploitations à travers le pays . Un total de 25 000 personnes vivent de ce marché Russe en Equateur cad entre 75 000 et 125 000 personnes si l'on prend en compte les familles . Dans un pays au bord de la guerre civile avec les cartels de la drogue une explosion sociale agricole serait à redouter . Déjà en 2022 les agriculteurs Equatoriens ont protesté contre le rétrécissement des marchés Russes et Ukrainiens  consécutif aux " événements"  en cours  . 

Trouver un autre client au pied levé n'est d'ailleurs pas aussi aisé , loin de là , car pour de tels marchés les producteurs , les conditionneurs et les transporteurs ont du s'adapter sur les variétés , la date de récolte , le degré de murissement , la taille des caissettes et des conditionnements , la liste des produits phytosanitaires interdits et autorisés de la plantation au navire-bananier .

Il est ainsi peu probable que l'augmentation des exportations à destination de la RPC puisse compenser la perte du marché Russe , d'autant plus que les importations Chinoises soient liées à des problèmes phytosanitaires chez ses principaux fournisseurs Asiatiques et à une demande supplémentaire pour le Nouvel An Chinois  .  Les deux pays ont conclu un accord de libre-échange qui a été ratifié par L'Equateur au mois de mai 2023  . Il n' y a donc pas de " soutien Chinois à l'Equateur " comme l'affirme The Moscow Times™ qu'il faut d'ailleurs lire en entier ...

La Fédération de Russie pourrait aussi aisément justifier des " difficultés d'approvisionnement " concernant la fourniture d'engrais .L'Equateur est un des pays au monde le plus dépendant des engrais Russes , pour environ 40% , et leur raréfaction associée à une hausse des prix s'y fait déjà sentir . 

Il faut aussi noter que l'alerte de Rosselkhoznadzor concerne aussi le secteur de la floriculture Equatorienne qui est soumis à une double dépendance : Du marché Russe et des intrants Russes . Ce secteur a déjà été fortement impacté ces dernières années . Il faut noter que cette décision de Rosselkhoznadzor impacte par ricochets des négociants Européens . La Fédération de Russie pourrait ainsi importer des fleurs de Colombie , d'Afrique , de Turquie et de Chine au travers d'un système de compensations comme l'a suggéré un député du KPRF  . Cette mesure viserait principalement un " Etat hostile " , les Pays-Bas , mais aussi l'Allemagne et l'Estonie  .

La diplomatie Equatorienne fait pour l'instant du " damage control " avec , par exemple , la rencontre le 5 février dernier entre la MAE Equatorienne  Mme. Gabriela SOMMERFELD et l'AMBARUSS à Quito , M. Vladimir SPRINCHAN . Elle a affirmé cette platitude diplomatique par excellence : " Avec la Russie il y a un agenda bilatéral  diversifié . Les deux pays maintiennent un canal ouvert pour un dialogue constructif " .

Enfin un dernier élément est intéressant : Le " Banana Express " entre l'Inde et la Russie se fera très probablement via le port de Novorossiysk , comme pour les importations de sucre Cubaines par ailleurs , et non pas via Saint-Pétersbourg . Les forces armées Russes devront donc redoubler de vigilance en Mer Noire ! 

MAJ du 16 février 2024 à 15h00 ( Heure de Paris ): Rosselkhoznadzor a annoncé ce jour l'assouplissement de ses mesures à l'encontre de ces cinq sociétés et la reprise des contacts - par vidéoconférence - avec les autorité sanitaires Equatoriennes .

MAJ du 16 février 2024 à 23h30 ( Heure de Paris ) : Selon l'ambassadeur Russe à Quito , M. Vladimir SPRINCHAN , l' Equateur aurait renoncé à fournir des armes Russes - auparavant qualifiés de " ferraille " par le Président Daniel NOBOA - aux Etats-Unis . Selon M. Vladimir SPRINCHAN cette confirmation aurait été obtenue - arrachée ? - au Président Daniel NOBOA lors d'une rencontre entre le diplomate Russe et le Président Equatorien . L'annonce de la fin de la livraison des armes Russes pourrait être annoncée la semaine prochaine par le Président NOBOA . ( Information à confirmer donc ) .

Selon l' AMBARUSS ,le chef d'Etat Equatorien a en outre monté son intérêt pour une coopération accrue " dans de nombreux domaines , y compris ceux actuellement gelés " " La MEA  - Mme.Gabriela SOMMERFELD NDLR -qui deviendra la futur présidente de la Commission Gouvernementale sur la Coopération Economique avec la Russie  a été chargée d'élaborer les détails de tous les projets d'interaction possibles entre les deux pays " . Paroles , paroles ? 

 

Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split ) Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split )
Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split ) Russie-Equateur : Des bananes contre des armes ( Banana Split )
Rencontre Sommerfeld-Sprinchan : On ne peut pas dire que l'ambiance transpire la joie d'être ensemble !

Rencontre Sommerfeld-Sprinchan : On ne peut pas dire que l'ambiance transpire la joie d'être ensemble !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Février 2024

Comme toujours une des " missions " que se sont donnés les rédacteurs du blog Ice Station Zebra est de vous donner le Verbatim - au moins au travers de liens - des déclarations , des interviouves , des articles de presse qui font - ou qui pourraient faire - l'objet de travestissements de la part du MSM-PGC . Ces publications assument le fait de vouloir démonétiser le narratif du MSM-PGC . 

C'est le cas avec cette interviouve de Mme. L'Ambassadrice d'Israël auprès de la Fédération de Russie , Mme. Simona HALPERIN , au journal Kommersant. Elle ne manquera certainement pas d'être caricaturée par ce MSM-PGC .

Mme. HALPERIN qui vient de prendre ses fonctions a été convoquée au MAE Russe suite à cette interviouve.

La raison en serait que Mme. HALPERIN a regretté dans cette interviouve que la journée internationale de l'Holocauste ne soit pas commémorée officiellement en Russie . Elle y aussi affirmé que " je ne comprends pas que  M.LAVROV minimise l'importance de cet événement monstrueux " *. Elle y exprime aussi son indignation que des dirigeants du HAMAS soient reçus par les chefs politiques Russes et critique la position de la Fédération de Russie au CS de l'ONU sur l'Iran  .

Le MAE Russe a indiqué que " En raison de déclarations publiques inacceptables de l'ambassadeur d'Israël , déformant les positions de la politique étrangère Russe et les réalités historiques , HALPERIN sera convoquée au Ministères des Affaires Etrangères" *. " Ces déclarations constituent un début extrêmement infructueux pour la mission diplomatique qui devrait viser à développer les relations bilatérales dans l'intérêt des peuples des deux états "* . 

Il faut noter que cet incident , appelons le comme ceci pour l'instant , survient après la " préemption " par la diplomatie Israélienne d'un groupe de roaqueurs " dissidents " depuis la Thaïlande .

Il n'est pas impossible qu'il soit le signe avant-coureur d'une détérioration des relations entre les deux pays ? Ce n'est juste qu'une conjoncture ! On ne sort de l'ambiguïté ...

Nota : Commentaires fermés .

* Traduction sous réserve . Se référer à l'original .

Le courrier diplomatique - VERBATIM : Interview de Mme. Simona HALPERIN à Kommersant.

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Le courrier diplomatique, #Diplomatie, #Verbatim

Repost0

Publié le 30 Janvier 2024

Un petit article en attendant celui sur le 80éme anniversaire de la libération de Léningrad , la station polaire Russe dans l'Antarctique et l'agriculture Russe . Un dernier article que je voulais écrire déjà d'ailleurs avant les " événements " en cours dans l'Hexagone .

En 1908 , Pierre GIFFARD dans " La Guerre infernale " illustrée par ROBIDA présentait un affrontement Russo-Chinois - ou Sino Russe - comme " Le choc de deux races " qui se termine par " Les Chinois à Moscou " .

Aujourd'hui ce serait plutôt " Russie Chine , races unies " comme le présentait un feuillet de propagande datant de 1898 et autrefois - avant le 22 février 2002 -  exposé au Musée de l'Armée de mongénéral PELLISTRANDI .

Pour la première fois le Nouvel An Chinois sera célébré de manière officielle dans la capitale URSSIenne .

Ceci se fera dans le cadre des " Années de la culture Russe et Chinoise 2024- 2025 " .De nombreuses manifestations autour d'une foire alimentaire Chinoise , de spectacles acrobatiques et de concours de calligraphie se dérouleront dans la capitale URSSIenne .

Ces festivités qui correspondent au 75éme anniversaire de l'établissement des relations économiques URSSio-Chinoises ont été saluées par les représentants diplomatiques Chinois à Moscou : " Cela deviendra certainement un événement historique dans le cadre des relations entre nos deux pays " .

De nombreux experts comme Alexander LOMANOV , directeur du Centre d'Etudes Asie-Pacifique - Центр азиатско-тихоокеанских исследований  ,  souhaitent que ces festivités qui cette année commenceront le 10 février seront le début d'un " nouveau normal "  et que ce Nouvel An Chinois soit célébré aux côtés du Nouvel An Orthodoxe et éclipsent le Nouvel An " universel " . Il souligne le fait qu'en Occidentalie cette célébration s'appuie sur une forte diaspora Chinoise qui lui garantit son caractère authentique . S'agit il d'un appel à augmenter l'immigration Chinoise en URSSIe et plus particulièrement à Moscou ? 

Voilà qui devrait en tout cas  permettre à Barynia Sylvie BERMANN de déverser un peu plus de fiel... 

J'avais personnellement souhaité que les enseignes Occidentaliennes soient remplacées par des enseignes Turques ou Chinoises ( en idéogrammes ) . Moscou serait ainsi appelée à devenir une " Harbin de l'Ouest " . Esthétiquement je trouve que l'alphabet Cyrillique se marie très bien avec les idéogrammes , beaucoup mieux qu'avec l'alphabet Latin  .

 

 

 

Kulturkampf : Le Nouvel An Chinois  à Moscou .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Janvier 2024

Je profite d'un moment de répit dans mes activités professionnelles pour reprendre contact avec vous ! Si vous n'êtes pas tous partis ...

Tout d'abord vous savez que je ne cautionne pas le géo-constructivisme " Indo-Pacifique "  , un concept créé par un officier de marine Indien , mais je l'emploie ici pour augmenter la lisibilité de de mon blogue et son référencement . Je laisserai de côté aussi pour le moment les " événements "en cours en Mer Rouge bien que cette actualité peut y être liée .

Ce retour se fait au travers d'une actualité largement occultée : La décision des autorités Sri-Lankaises d'interdire pour une durée de un an à partir du 1er janvier 2024 la relâche des navires océanographiques Chinois dans un port Sri-lankais  et la demande du gouvernement Maldivien de l'évacuation du contingent militaire Indien de l'archipel d'ici le 15 mars 2024.

On pourrait presque parler de " match nul " diplomatico-militaire puisque chacune des deux décisions a été manifestement prise sous la pression , dans le 1er cas de l'Inde de M. Narendra MODI et des Etats-Unis comme l'explique cet article de The Maritime Executive™ et dans le second cas sous les " conseils "de la République Populaire de Chine . La seconde décision étant aussi à mettre en relation avec la guerre en cours dans la bande de Gaza : Plusieurs vice-ministres Maldiviens ont eu des propos peu amènes - pour rester neutre - à destination de l'Inde et du 1er ministre M. Narendra MODI et ceci en relation avec le positionnement de l'Inde dans le conflit en cours . Le gouvernement Israélien a même émis une alerte à destination de ses ressortissants , leur déconseillant de se rendre aux Maldives .

Sur le plan opérationnel il est difficile d'évaluer l'impact de l'interdiction de relâche des navires océanographiques Chinois et cela affectera très probablement leur capacité à cartographier la ZEE Sri Lankaise , non pas tant pour y faire un relevé de ressources mais plutôt pour y cartographier la bathymétrie , y faire des relevés physico-chimiques de la colonne d'eau pour la guerre sous-marine . Comme vous le savez , vous amis lecteurs , " L'Océanographie cela sert , surtout , à faire la guerre ! "

Si le mouvement " QUIT MALDIVES ! "™®  , en fait  " INDIA OUT ! " , n'affectera en surface que 60-70 de militaires Indiens assurant la logistique de deux hélicoptères et d'un avion de transport léger - officiellement pour des missions d'évacuation sanitaire mais aussi pour des missions de surveillance des approches maritimes -  il pourrait en fait surtout concerner des officiers de renseignement du RAW -   Research and Analysis Wing que le nouveau Président M. Mohamed MOUIZZOU semble accuser des menées subversives au sein des populations Indo-descendantes dans ce que les chefs politiques et militaires Indiens semblent considérer comme leur " arrière-cour ". C'est le cas par exemple à Maurice .  Il y a quatre ans et demie , des rumeurs circulaient que  cette officine barbouzarde  avait réussi à étouffer les tentatives Sino-Pakistanaises de s'implanter dans l'archipel . Ce qui semble en cours ... Aux Maldives les agents de RAW auraient bénéficié jusqu'à présent sinon de la complicité du moins de la passivité du gouvernement précédent .

Au moment où les Maldives s'éloignent - diplomatiquement - de l'Inde , l'archipel cherche à se rapprocher de l' "Islamosphère " et en particulier de l'Iran avec lequel les relations diplomatiques avaient été rompues depuis sept ans. L'archipel pourrait ainsi jouer un rôle majeur dans les transferts Ship To Ship de " pétrole fantôme ".

Si les navires océanographiques Chinois ne pourront plus faire relâche dans le port de Colombo au Sri-Lanka , ils pourront parfaitement le faire au port de Malé . De nombreux navires - civils et militaires et même " duaux " - Chinois ont déjà fait escale aux Maldives et les navires océanographiques Chinois ont essentiellement besoin de capacités de soutage et d'avitaillement , voir de relâche pour la relève des équipages . Le nouveau Président Maldivien serait d'ailleurs favorable à une relâche du navire océanographique Xiang Yang Hong 3 à Malé  alors que le gouvernement Maldivien a mis fin dés le 3 décembre 2023 à un accord de recherches océanographiques avec l'Inde .

La diplomatie Bharatienne* reconnait d'ailleurs elle-même les limites de l'ingérence Modiste et de son influence dans l' " Indosphère " . Le MAE Bharatien a ainsi déclaré il y a 48 h que " Je ne peux pas vous garantir que dans chaque pays , chaque jour tout le monde nous - [ les Bharatiens  NDLR ] -soutiendra "  L'échec de cette politique d'influence dans le " pré salé carré " Indien qu'a constitué l'élection de M. Mohamed MOUIZZOU quelques jours seulement  après la tenue du somment du G20 en Inde est analysé dans cert article de NikkeiASIA™ .

Sur le plan de la géopolitique des ressources le gouvernement Maldivien est parfaitement conscient que dans le cadre de sa nouvelle posture diplomatique et stratégique il devra réduire sa dépendance vis à vis de la Bharatie dans le domaine de la fourniture des médicaments , de la nourriture mais aussi des revenus liés au tourisme . La République Populaire de Chine est bien sûr considéré par la nouvelle direction Maldivienne comme le partenaire privilégié mais non exclusif .

Pour mémoire , les Maldives jouent un rôle de plus en plus important dans la géopolitique des infrastructures de communications par fibre optique .

* Désormais pour satisfaire aux volontés de M. Narendra MODI , le toponyme " Inde " sera de plus en plus souvent remplacé par " Bharat " .

[ MAJ du 17/01/2024 ] vers 16h00 : Correction du nombre de militaires Indiens .

Chine - Inde - Sri Lanka - Maldives : Demain la liberté ! Match nul dans l' " Indo-Pacifique" ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Décembre 2023

Les " bruits de bottes " que l'on entend à la frontière entre le Venezuela et le Guyana seraient en fait aussi un " bruit de palmes " si l'on en croit la liste des unités Vénézuéliennes mobilisées face à l'annonce de l'arrivée " sur zone " du patrouilleur Britiche HMS TRENT . Vous en avez la liste exhaustive  ici sur defensa.com™.

L'élément le plus intéressant est la présence dans cet inventaire à la CARDENAS des sept vedettes lance-missiles Iraniennes PEYKAAP III dont ce sera la première sortie opérationnelle . 

Bien vous l'aurez compris cela nous transporte vers d'autres champs de bataille , la Mer Rouge et la Mer d'Arabie .

La livraison de ces vedettes a d'ailleurs donné lieu à un feuilleton naval , avec des menaces de sabotage et des tentatives d'arraisonnement et ce depuis des années . Les dernières sanctions dans ce dossier ayant été prises il y a à peine un mois d'ailleurs . 

Les quatre dernières vedettes de cette classe ayant été admises au service actif en aout 2023 la première question que l'on peut se poser est de savoir si leurs équipages sont suffisamment amarinés ? Le corollaire en est que l'on peut légitiment se poser la question de savoir si des marins de la Force Navale du Corps des Gardiens de la Révolution pourront épauler les marins Vénézuéliens pour ce premier déploiement . L'emplacement de mouillage de ces vedettes est la Estación Secundaria de Guardacostas "Punta Barima" située à seulement 40 mi - 70 km - de la zone contestée et dont le statut va être relevé , c'est en cours , à celui de Apostadero Naval ( Station Navale ) . 

Des drones Iraniens de type MOHAJER seront aussi très probablement déployés , de même que des drones Russes ORLAN-10 déjà utilisés sur ce théâtre d'opérations ( sur la frontière Colombienne ) . 

La seule question est désormais de savoir si la Marine Vénézuélienne peut créer une " surprise stratégique " et déployer des drones navals semblables à ceux des Houthis ? Beaucoup de commentateurs qui s'esbaudissent des réalisations Ukrainiennes dans ce domaine - je ne rappellerai pas leurs noms - oublient que ce sont les Houthis qui ont remis à l'ordre du jour ce type de système d'armes .

MAJ du 30/12/2023 à 23h15 : Le gouvernement Brésilien - Itamarty - qui a dépêché ces dernières semaines des blindés légers et 20 missiles anti-chars SIATT MSS 1.2AC dans l'état du Roraima - frontalier du Venezuela et du Guyana -   vient d'émettre un communiqué qui de facto condamne la présence du navire Britannique : o governo Brasileiro acredita que demonstrações militares de apoio a qualquer das partes devem ser evitadas, a fim de que o processo de diálogo ora em curso possa produzir resultados” e “conclama as partes à contenção, ao retorno ao diálogo e ao respeito ao espírito e à letra da Declaração de Argyle”...." [ Lien officiel ]  C'est absolument l'interprétation à privilégier puisque lors du plébiscite organisé par le Président MADURO le conseiller Celso AMORIM avait signifié dans une interview à Valor™ sa crainte que " le Guiana ne prenne des mesures comme celle d'appeler des troupes d'autres pays pour l'aider en cas d'invasion "  [ Lien vers l'interview de M. Celso AMORIM ] 

Il s'agit ici de la rencontre organisée par le gouvernement Brésilien entre le Président Vénézuélien M. Nicolas MADURO et le Président Guyanais M. Mohammed IRFAN ALI le 14 décembre 2023

Cette déclaration se veut aussi quelque part un " avertissement " à la France avant la visite de Mme. Elisabeth BORNE en Guyane ce 31 décembre 2023 .

Bien entendu je vous ai donné le lien officiel du communiqué de presse du gouvernement Brésilien et les liens vers Poder 360 car cette déclaration - si elle sera évoquée - sera inévitablement  tronquée et mise hors contexte par le MSM-PGC. 

Nota : Article rédigé par ma " plume numérique " .

Venezuela-Guyana : Des vedettes Iraniennes face à un patrouilleur Britannique .Venezuela-Guyana : Des vedettes Iraniennes face à un patrouilleur Britannique .
Venezuela-Guyana : Des vedettes Iraniennes face à un patrouilleur Britannique .Venezuela-Guyana : Des vedettes Iraniennes face à un patrouilleur Britannique .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Octobre 2023

La récente visite du Président Russe Vladimir POUTINE en RPC à l'occasion du forum " Les nouvelles routes de la soie " " Belt and Road Initiative " a été commentée au travers de divers prismes selon les préoccupations des commentateurs : Au travers de celui des " événements " en cours au Proche-Orient , du supposé " isolement diplomatique " de la Russie et du Président POUTINE , de la gue... De l'Opération Spéciale en Ukraine ,...Mais très peu au travers du prisme de la géopolitique des ressources et de la géopolitique des flux et des infrastructures  . Et quand cela l'a été cela ne concernait que le domaine pétro-gazier .

Or selon l'expression consacrée quand les imbéciles regardent le doigt , le sage - Ice Station Zebra™ - vous montre la lune .

C'est un accord économiques aux ramifications géostratégiques qui a été conclu le 17 octobre 2020 entre la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine : La livraison sur une durée de 12 années de 70 millions de tonnes de produits agricoles , essentiellement des céréales ( blé , riz ) , des légumineuses  ( soja )  et oléagineux ( colza , tournesol ) . 

Le montant de ce contrat est estimé à 2500 milliards de Roubles soit environ 27,5 Milliards USD bien que les transactions seront en quasi totalité  dédollarisées au profit des monnaies nationales  .

La RPC est le plus grand importateur mondial de céréales et d’oléagineux. En 2022, les importations totales de ces biens se sont élevées à près de 90 milliards de dollars : Les graines oléagineuses pour  69 milliards de dollars et les céréales environ 20 milliards de dollars.

La RPC représente plus de 40 % des importations mondiales de graines oléagineuses et environ 10 % des importations mondiales de céréales. En 2022, la Fédération de Russie ne représentait qu'environ 1 % des importations chinoises de graines oléagineuses - plus de 700 Mio de dollars - et se classe au sixième rang dans la liste des fournisseurs de la Chine , la première place étant occupée par le Brésil . La même année, les importations de céréales de la Fédération de Russie vers la RPC se sont élevées à 80 millions de dollars , soit un peu moins de 0,5 %, la première place appartenant aux États-Unis - environ 40 % des importations chinoises .

Cet accord va permettre à la Fédération de Russie d'occuper une place de plus en plus importante dans la sécurisation alimentaire de la RPC

Dans un article précédent  je vous avez évoqué cet article d'Izvestia™ qui parlait des problèmes dans le commerce bilatéral Russo-Chinois des céréales . Un intervenant y soulignait la nécessité d'un " accord juridique international permettant d'exporter des centaines de milliers de tonnes " pour permettre son développement . C'est ce qui vient d'être signé .

L'élément le plus intéressant est que cet accord commercial se fera essentiellement au travers d'une infrastructure terrestre connue sous le nom du groupe d'entreprises  Новом сухопутном зерновом коридор™ ou Nouveau Corridor Céréalier Terrestre - NCCTCette infrastructure qui est constituée de " sous-infrastructures " comme des silos de collecte disséminés dans la " glubinka " Russe et de terminaux multimodaux à dominante ferroviaire reste presque totalement inconnue du MSM-PGC Occidentalien obnubilé par les terminaux Ukrainiens de la Mer Noire et du Danube. Plus qu'une infrastructure , c'est une écono-infrastructure , un système intégré du champ au terminal agricole . 

Il est difficile en quelques lignes de parler du NCCT mais je vous suggère cette page pour vous en donner une - très petite - idée : Des silos-tours  de 5000 tonnes dans la steppe au bord d'un maillage de voies ferrées qui permet d'interconnecter le réseau Russe et le réseau Chinois . 

Voici dans un inventaire à la Prévert quelques éléments autour de cet accord :

1- Il permet à la RPC de s'autonomiser vis à vis de pays producteurs comme les Etats-Unis et le Canada qui n'hésiteraient pas à utiliser l'arme alimentaire contre la RPC en période de tensions .

2- C'est un accord qui dédollarise encore plus l'économie mondiale , en particulier en mettant hors-jeu le groupe " ABCD " des courtiers Occidentaliens en matières premières alimentaires . Rappelons pour mémoire sa composition : ARCHER-DANIELS-MIDLAND Company™ , Bunge™ , CARGILL™ , Louis Dreyfus™

C'est un dossier que j'avais déjà évoqué dans ce blogue en mars 2023 et pour une fois on ne peut qu'être d'accord avec M. George SOROS himself ... 

Mais ce n'est pas pour les mêmes raisons vous l'aurez compris . 

3- Le transport de ces produits agricoles depuis leurs lieux de production - de l'Oural jusqu'à l'Extrême Orient Russe en couvrant une grande part de la Sibérie et jusqu'à l'Altaï et même l'Arctique -  jusqu'à leurs centres de transformation et de consommation se fera en quasi totalité par voie ferroviaire et donc terrestre - GLOCS - au dépends des approvisionnements maritimes de la RPC - SLOCS  : C'est la " démaritimisation" . Ce mode de transport permet de s'affranchir des " goulots d'étranglements " - choke points - maritimes contrôlés par les marines Occidentaliennes et du QUAD . Il faut rappeler ici le projet de l'USN d' " ensemencer " les lignes de communications Chinoises de " torpilles dormantes " activables en temps de crise . La montée en puissance de ce trafic ferroviaire  nécessite l'augmentation des points de franchissements frontaliers et un accord pour la construction d'un second pont sur le fleuve Amour  a été signé lors du Forum Economique du Pacifique .

Dans le 2éme reportage vidéo le commentateur rappelle les chiffres  sur la différence entre la mobilité maritime et mobilité terrestre donnés par le géographe  Halford John Mackinder .

Bien sûr le transport par voie ferrée est lui aussi soumis à des aléas ! On peut penser aux tentatives terroristes de sabotages orchestrées par le SBU Ukrainien mais aussi aux aléas climatiques comme les glissements de terrain .

4- Cet accord est du type " gagnant-gagnant " : Aux producteurs Russes il garantit des revenus fixes sur plusieurs années , payables 50% avant la récolte ,  qui leur permettent d'investir dans des machines mais aussi de mettre en culture de nouvelles surfaces . Le terminal céréalier de ZABAÏKALSKII -  Забайкальский зерновой терминал -va ainsi permettre la mise en culture de 1,5 millions d'hectares .  A l'acheteur Chinois il garantit une sécurité d'approvisionnement et des prix fixes en période de forte volatilité des cours . 

5- Cet accord va encore plus - horresco referens - " rattacher " la Russie à RPC , ou rattacher la RPC à la Russie , au travers d'infrastructures céréalières comme le terminal céréalier frontalier de NIZHNELENINSKOYE-TONGJIANG.  On notera  comme pour les céréales Ukrainiennes un processus de " conteneurisation " du transport de céréales et de produits agricoles . Une flotte de 22 000 conteneurs céréaliers a ainsi été commandée pour un montant de 15 milliards de Roubles . Ces conteneurs pourront transporter lors du retour des marchandises non alimentaires les plus diverses à l'exception des hydrocarbures et des produits chimiques . 

On notera que si le MSM-PGC Occidentalien présente ce type d'accord comme une " dépendance de la Russie vis à vis de la Chine "™® ou une " vassalisation de la Russie " ©™ , les presses Russes et Chinoises présentent ces projets comme des outils destinés à améliorer la sécurité alimentaire conjointe  et un outil de stabilisation des marchés mondiaux . C'est la vulga...Rhétorique adoptée lorsque un pays Africain ou Asiatique  achète des céréales Etasuniennes , Européennes ou Ukrainiennes au travers d'un des courtiers du groupe " ABCD " présentés comme des bienfaiteurs du genre humain  .

Il faut toutefois noter que la presse professionnelle des secteurs agro-alimentaires concernés  présente ces accords comme un " partenariat stratégique  , avec des illustrations ad-hoc .

Deux illustrations valent mieux qu'un long discours .Deux illustrations valent mieux qu'un long discours .

Deux illustrations valent mieux qu'un long discours .

Et soudain au milieu de la steppe ...
Et soudain au milieu de la steppe ...Et soudain au milieu de la steppe ...

Et soudain au milieu de la steppe ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Septembre 2023

Les " événements " en cours résumés en trois photos : Diplomatie avec la rencontre entre les représentants séparatistes et les représentants Azerbaïdjanais , l'exode des habitants du HK sur la M-12 et les manifestations à Erevan. "Aujourd'hui, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d'action. L'époque serait aux tables rondes et à la détente. " ™ 

 

La position du MAE Russe est disponible - de manière non caricaturale - sur ce lien 

Haut-Karabagh : Diplomatie ,  exode  et manifestations . Haut-Karabagh : Diplomatie ,  exode  et manifestations .
Haut-Karabagh : Diplomatie ,  exode  et manifestations .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Le courrier diplomatique, #Diplomatie, #Caucase

Repost0

Publié le 18 Septembre 2023

Imaginez dans le monde de 2023 un pays qui autorise le défilé de militaires Russes à l'occasion de sa fête nationale : La Biélorussie , l' Iran , la Corée du Nord ,... ?

Que Nenni ... Il s'agit du Mexique qui à l'occasion du 213éme anniversaire de la commémoration de son indépendance ( El Grito de Independencia ) a invité des délégations militaires de " vingt pays amis " à défiler à Mexico !

En l'occurrence la Fédération de Russie qui était représentée par le régiment Préobrajensky . Figuraient aussi le Belize, le Brésil, le Chili, la République Populaire de Chine, la Colombie, la Corée du Sud, Cuba, la République Dominicaine, l'Équateur, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Népal, le Nicaragua, le Panama , le Sri Lanka, l'Uruguay et le Venezuela.

Ce n'est pas la première fois que le Mexique est le lieu de " polémiques " concernant les défilés , y compris les défilés de mode . Il faut se souvenir d'un défilé contre les féminicides cette année  ou de la " Robe Christique"

Les délégations Russe , Chinoise , Cubaine et Nicaraguayenne .
Les délégations Russe , Chinoise , Cubaine et Nicaraguayenne .  Les délégations Russe , Chinoise , Cubaine et Nicaraguayenne .  Les délégations Russe , Chinoise , Cubaine et Nicaraguayenne .

Les délégations Russe , Chinoise , Cubaine et Nicaraguayenne .

Voir les commentaires

Repost0