geopolitique de la russie

Publié le 24 Novembre 2009

Malgres la crise , la reconstruction des infrastructures continue en Russie . A un rythme plus élevé même .
Serguei Ivanov vient d'annoncer que la première " Magistral " routière reliant l'Ouest de la Russie à son Extrême-Orient sera terminée en 2010 .[ 1 ]
" Nous prevoyons de bâtir 6000 kms de routes féderales l'année prochaine . La construction de la portion Tchita-Khabarovsk a commencé en 1967 par décision du Comité Central du PCUS . Cette route d'une longueur de 2000 km sera achevée l'année prochaine . POUR LA PREMIERE FOIS DANS L'HISTOIRE DE L'EMPIRE RUSSE , DE L'URSS , DE LA RUSSIE CONTEMPORAINE NOUS AURONS UNE ROUTE QUI S'ETENDRA DEPUIS L'OUEST JUSQU' A L'EST ! "

Le vice premier ministre a aussi ajouté que cette année 17 ponts et un pont supplémentaire sur la rivière Okha seront receptionnés cette année .

" La construction de la plupart de ces ponts a commencé sous l'ére Soviètique puis a été abandonnée dans les années 90 . Le président Vladimir Poutine a pris la décision politique [ géopolitique ! -  NDLR ] de les terminer en 2004 et leur financement a commencé en 2005 . Ce sont des ponts immenses , le dernier sera receptionné la semaine prochaine dans la région d'Oulianovsk . Ce pont , de 24 km de long , est en construction depuis 1987 .Il y a eu un arrêt de 10 ans dans le projet "

Le vice premier-ministre a annoncé que desormais les ponts en Russie seront construits dans un delai de 18-24 mois .
" Une construction plus rapide réduira les couts . Ce n'est pas rentable de faire durer les projets . Nousavons l'intention de receptionner 6000 m d'ouvrages d'art l'année prochaine sur les routes fédérales . Le pont sur l'île Rousskyi sera le plus long pont suspendu du monde et le pont d'Oulianovsk sera le plus long d'Europe .
Ce n'est pas par ce que la Russie cherche à battre des records mais c'est uniquement le pays qui est immense et les rivières larges "


La Russie débloquera plus de 300 milliards de roubles (7 mds EUR) pour le développement du réseau routier en 2010, a déclaré samedi à Saint-Pétersbourg le premier ministre russe Vladimir Poutine.

"En 2010, nous débloquerons 324 milliards de roubles (7,5 milliards d'euros), compte tenu les crédits budgétaires,  pour la construction d'autoroutes", a précisé M.Poutine lors du XIe congrès du parti au pouvoir Russie unie.

Le premier ministre a ajouté que les crédits budgétaires pour la construction de routes régionales avaient augmenté de 25 milliards de roubles (583 millions d'euros) pour atteindre le chiffre de 50 milliards de roubles (1,165 milliard d'euros).[ 3 ]
A long terme , à la fin du programme de modernisations des infrastructures à l'echéance 2030 , La Russie attribuera 4,8% de son PIB au développement des infrastructures de transport .  [ 4 ]

Note de l'Editeur :
Chacun comprendra le classement dans la rubrique " Geopolitique " .
Ah ! Si Michel Strogoff le courrier du Tsar avait pu disposer de toutes ces infrastructures pour ralier Irkoutsk .

Liens :
[ 1 ]
First ever road connecting Russia’s west to east to be ready in 2010 – Ivanov - Depêche d' Itar-Tass du 22 novembre 2009 .
[ 2 ]
La Transsibérienne - page Wikipedia
[ 3 ]
Russie: plus de 7 mds d'euros pour le réseau routier en 2010 (Poutine) - Depêche de Ria Novosti du 21 novembre 2009 .
[ 4 ]
4,8% du PIB russe attribué au développement des infrastructures de transport (Poutine) - Depêche Ria Novosti du 13 novembre 2007 .

Articles associés
[ 5 ]"
Le pont sur le fleuve Iouribeï " : Le plus grand pont au delà du cercle polaire inauguré dans la péninsule du Yamal .


Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 15 Novembre 2009

" Le sage montre la lune , l'imbécile regarde le doigt " .
Plus que jamais ce dicton Chinois conviendrait aux commentateurs et exégetes des discours de M.Medvedev et en particulier sur ceux ayant trait au " Discours sur l'état de l'Union " du 12 novembre dernier . Je ne citerais pour exemple que M.Pierre Avril du Figaro [ fait exceptionnel je n'ai pas été censuré ][ 1 ]  ou M.Alexandre Billette dans " l'Immonde " [ 2 ] .
Omnubilés , aveuglés par leur phantasmes ils n'ont de cesse que de chercher une éventuelle faille dans le tandem Poutine-Medvedev et ils OUBLIENT TOUS que M.Medvedev était responsable sous la présidence de M.Vladimir Poutine des " Grands Projets Nationaux " dans le domaine de la modernisation économique , de l'enseignement , des infrastructures , de la santé ou de la démographie . Il tenait alors des propos en tout points identiques à ceux qu'il tient actuellement en tant que président de la Federation de Russie  .
 Mais qui parmis ces commentateurs avisés de la politique Russe connaissait alors l'obscure M.Medvedev et qui plus encore se souciait de ce qu'il disait . Tous ces experts de la Russie spéculaient alors sur un possible " coup d'état constitutionnel " de M.Poutine qui briguerait un troisième mandat .
S'il y a un point important à retenir du discours de M.Medvedev , que M.Billette ignore totalement et que M.Avril qualifie d'anecdotique ,  c'est sa proposition de réduire le nombre de fuseaux horaires " légaux " dans la Federation de Russie .


"Россия, простирающаяся на 11 часовых поясов, призвана стать ключевым звеном в глобальной информационной инфраструктуре. Кстати, о часовых поясах. Мы традиционно привыкли гордиться их количеством. Потому что это казалось нам яркой иллюстрацией величия нашей родины. Это действительно так. Но задумывались ли мы когда-нибудь серьезно о том, насколько столь дробное деление позволяет эффективно управлять нашей страной? Не приводит ли к использованию слишком дорогих технологий? - спросил президент. - Примеры других стран – США и Китая – показывают, что можно обходиться и меньшей разницей во времени. Это большие страны. Нужно рассмотреть возможность сокращения количества часовых поясов. Конечно, надо проcчитать все последствия такого решения. Это касается, кстати, и целесообразности перехода на летнее и зимнее время".


Ce redécoupage spatio-temporel pourait en effet redistribuer de manière radicale les rapports entre le centre et la péripherie Russe marqués par un découpage ethno-linguistique .
En soi ce n'est pas si compliqué puisqu'on peut facilement les diviser par deux le nombre de fuseaux horaires sans que personne ne s'en aperçoive (
Le territoire de la Russie s'étend sur onze fuseaux horaires, ( Часовые пояса )  d'UTC+2 à UTC+12 ) .
En Russie comme en France les personnes perdent la " notion du temps " , apanage des sociétés agricoles , et personne ne peut à un instant T de la journée affirmer qu'il est plutôt 14h que 13 h que ce soit à Saint-Petersbourg ou Vladivostok .
Cette réorganisation va , volens nolens , provoquer l'émergence de cinq ou six " super-régions " et donc boulverser profondément la géopolitique de la Russie .
Ces cinq ou six " super regions " stratifièes de l'Ouest vers l'Est ( ou de l'Est vers l'Ouest ) seront proabablement : Russie Occidentale , Russie centrale , Oural , Siberie , Extrême Orient avec peut être la naissance de deux régions Sibériennes .
Des cités comme Saint-Pertersbourg , Kazan , Irkoutsk , Vladivostok , ........accéderaient ainsi aussi au rang de " vice-capitales " d'une " Russie plus compacte " mais " plus efficace " Cette modification  rentre parfaitement dans le cadre de la réorganisation adminstrative entreprise par M.Poutine au lendemain de l'attaque terroriste contre l'école de Beslan  qui se caractèrise par des regroupements d'entités administratives [ Connue sous la dénomination de " verticale du pouvoir " ] et elle donnera naissance à une
structure administrative proche de la Russie Tsariste avec la constitution de " Gouvernements Géneraux " ou " Gouvernorats Generaux " à l'image des " Gouberniyas " ( губерния, ) introduites par Pierre le Grand et modifiées par la suite pour passer de 5 à 8 puis 17 : Un Gouvernement General de l'Oural , Un Gouvernement General de Russie Occidentale .........
Ces " Goubernyias" etaient elles aussi statifiées grossièrement sur l'Axe Est-Ouest , ce qui montre que les souverains Russes maitrisaient parfaitement la GP de leur état plus que ceux qui ont eu l'idée de le diviser selon des critères ethno-linguistiques .
Le gouvernement de Nicolas II a toujours refusé d'adopter la norme UTC proposée par le Canadien Stanford Fleming en 1883 et celle ci n'a été adoptée que le 8 février 1918  par décret du gouvernement Bolchevique afin " de faire partie du monde civilisé " .
L'autre point interresant est que ces " super-regions " vont se superposer , grosso-modo , aux bassins fluviaux Russes dont l'importance est primodiale dans l'économie Russe et la penetration du Hearthland  .[ Les Tsars l'avaient compris ! ]
On aura donc des " super-regions " dont l'épine dorsale du développement se fera selon un axe Nord-Sud sur les fleuves et ces " super-regions seront relièes entre elles par des " Magistrals " transversaux , selon un axe Ouest-Est , routiers et ferroviaires comme le prévoit le plan de développement des infrastructures 2030 . [ 4 ]
Ces " super-regions " vont nécessairement poser le problème de leur administration [ La géo-politique c'est aussi l'étude des luttes de pouvoir sur les espaces et les populations qui les peuplent ] et là il faut lire les commentaires de M.Medvedev sur son discours " En avant la Russie " : Celui ci n'a nullement l'intention de revenir sur la nommination des gouverneurs et ils seront nommés , comme nos prêfets , par le gouvernement Russe .
"J'ai personnellement participé à la mise au point de la décision modifiant le mode d'élection des gouverneurs. Je la soutiens entièrement. Rien ne pourra nous amener à renoncer à cette décision ni aujourd'hui ni dans 100 ans",

Ce qui est passé presque totalement innaperçu des " experts " Français ne l'a pas été de la télevision Russe qui va consacrer ce soir un reportage complet dans " Vesti Nedeli " à ce sujet .
C'etait aussi le cas de " Vesti v 'souboti " hier soir .
Le présentateur y a montré une carte qui est celle des zones de diffusion de " Kanal Rossiya " , via le reseau VGTRK , qui correspond au regroupement de plusieurs fuseaux horaires . Ces zones de diffusion ont été crées pour correspondre à la zone de couverture des satellites diffusant la chaîne d'Etat Russe .
Ces zones de diffusion ( Центральный федеральный округ , Северо-западный федеральный округ , ... )    recoupent aussi de manière presque parfaites les grandes divisions administratives de la Russie à la veille de la révolution de 1917 .
Il y a de grandes chances que cela soit aussi la future carte administrative de la Fédération de Russie .






Liens :
[ 1 ]
Medvedev veut sortir la Russie du soviétisme - Article du Figaro du 12 novembre 2009 .
[ 2 ]
Aux Russes, Dmitri Medvedev promet "démocratie et modernité", sans fixer les modalités de ce vaste chantier - Article de l' " Immonde " du 13 novembre 2009 .
[ 3 ]
Russie: pas de retour à l'ancien système d'élections régionales (Medvedev) - Article de Ria Novosti du 15 septembre 2009 .
[ 4 ]
Infrastructures: la Russie investira 1 md USD (officiel) - Article de Ria Novosti du 21 novembre 2008 .
[ 5 ]
Генерал-губернаторство в системе местного управления России - Le Gouvernement-Géneral dans la gouverance locale de la Russie .

Новости дня
Читать целиком
Предложение Дмитрия Медведева подумать над сокращением числа часовых поясов в России сейчас едва ли не самый обсуждаемый момент из Послания президента к Федеральному собранию. переходе на новое время говорят в Думе, в блогах, на рабочих местах.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 27 Septembre 2009

A la fois pour des raisons stratégiques et économiques le gouvernement Russe a décidé de construire ou de moderniser des ports sur sa façade maritime Balto-arctique .
Cette décision a été prise pour s'affranchir du " diktat " que constituait la dépendance de la Russie vis à vis des ports Baltes mais aussi Norvégiens et Finlandais .[ 1 ]
Ces projets portuaires s'accompagnent de projets ferroviaires comme le " Belkomur  ",[ 2 ]  la mise en valeur de la péninsule du Yamal [ 3 ] ou de la Nenetsie [ 4 ] afin de pouvoir exporter les ressources minières de ces régions mais aussi pour les relier au " Hinterland " Russe et à un grand réseau de transport ferroviaire circumpolaire Eurasien ( voir carte ci-dessous et [ 2 ] ) .
Ces projets visent aussi à assurer la souveraineté de la Russie dans la région et de maîtriser le développement de la Route Maritime Nord . Comme vient de le déclarer le gouverneur de l'oblast d'Arkhangelsk  ,Ilya Mikhailchuk ,  la Russie en ne développement pas des infrasructures sur cette partie de son littoral pourrait perdre la maîtrise de cette route maritime au profit d'autres nations qui préféreraient profiter du réchauffement global pour emprunter une routre Trans-polaire plutôt qu'une route passant au plus prés des côtes Russes . [ 6 ] - [ 7 ] Cette préoccupation de " perte de contrôle " de la Route Maritime Nord par la Russie avait déja été exprimée  par le vice premier ministre Russe Serguei Ivanov au mois de décembre 2008 [ 8 ]

L'agence fédérale Russe pour les transports maritimes et fluviaux vient d'annoncer les projets de modernisation des ports de Mourmansk et d'Arkhangelsk ainsi que le développement de nouvelles infrastructures ferroviaires . [ 5 ]
Parmis celles-ci , le projet prévoit la construction de la voie ferrée Nikel ( region de Mourmansk ) - Kirkenes ( Norvège ) , la construction d'un port en eaux profondes à 60 km d'Arkhangelsk dans la baie de Sukhaya permettant d'accueillir des navires de plus forts tonnages jusqu'à 70 000 tonnes . Le trafic estimé est de 30 millions de tonnes par an .
Le projet prévoit aussi le développement de ports le long de l'axe Mer Baltique - Mer Blanche : Kandalaksha, Nar'yan-Mar , Varandey , Salekhard . Les ports de Mourmansk et d'Arkhangelsk ont vu une augmentation notable de leurs traffics respectifs malgrés la crise économique et ils sont désormais à la llimite de leurs capacités ce qui entrave tout développement de la région .
Ces projets sont prévus d'être financés sur un partenariat public-privé et ils seront présentés au forum économique de Moumansk qui doit se dérouler dans la cité arctique Russe du 15 au 17 octobre 2009 ( " Murmansk traffic centre within the transport strategy of  the Russian Federation till 2030“ ) et
"The Murmansk port in the international intermodal transport corridors " .[ 9 ] - [ 10 ]
Dans le cas du nouveau port d'Arkhangelsk les investissements sont estimés à 30-50 Milliards RUB (800 Mio - 1,4 milliard EUR) dont 30% par l'Etat Russe  et il pourrait rapporter 1 Milliard en taxes diverses . Ce projet pourrait contribuer à créer prés de 9000 emplois dans la région .

Articles associés :
[ 1 ] La Russie ne veut plus " engraisser " les ports Baltes
[ 2 ] " Belkomour " , un projet Stalinien de nouveau sur les rails
Belkomour : Un projet stratégique en bonne voie .
[ 3 ] Yamal : Feu vert aux investissements étrangers dans les gisements gaziers du " Quatar arctique "
[ 4 ] Nenetsie : " On produit de la chaleur pour la Mère Patrie "
[ 7 ] Route Maritime Nord , Dommages Collateraux : Singapour , Somalie .
[ 8 ] RMN : Serguei Ivanov partage les préoccupations Canadiennes

Liens :
[ 5 ] Транзит на Север - Подготовлен проект реконструкции портов Мурманска и Архангельска - Article de Rossisskaya Gazeta du 22 septembre 2009 .
[ 6 ] Governor: Climate Change Can Deprive Russia of Northern Sea Route - Article de Oil&Gas Eurasia  du 23 septembre 2009 .

[ 9 ] Site du Forum Economique de Mourmansk
[ 10 ] The Murmansk port in the international intermodal transport corridors






Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 23 Septembre 2009

La dernière réunion de l'enquête d'utilité publique menée par la société RusHydro à Tura dans le kraï de Krasnoyarsk pour la construction du barrage d'Evenkia sur la basse-Tougouska , un projet essentiel pour développer l'économie dans " les zones d'intêret Russe dans l'arctique"  et en Sibérie , a été marquée par des incidents qui rappellent de trés prés les méthodes d' " agit-prop " chères à Gene Sharp et aux organisations " non gouvernementales " comme Greenpeace , présent lors de ces auditions .[ 1 ]
Les autorités locales encouragées par une salle surchauffée , et ou seuls étaient présents les opposants au projet et leurs " directeurs de conscience " de Greenpeace , ont  refusé de signer les documents relatifs à cette enquête d'utilité publique ce qui retarde d'autant la mise en chantier de ce barrage dont le cout est estimé à 20 milliards de dollars et dont la mise en service est prévue pour 2020 .Situé en plein centre de la Sibérie,sur la basse Toungouska ,  il est destiné à alimenter l'exploitation des nombreux gisements hydrocarbures dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres [ 2 ] et à alimenter le développement de la cité minière de Norilsk située en aval du barrage .
Manipulant  de manière éhontée et indécente l'émotion suscitée par la catastrophe du barrage de Saïano-Chouchenskaïa le 17 aout dernier , [ 3 ] les activistes environnementalistes * Russes * et leurs mentors occidentaux s'en vont même jusqu' à développer des thèses séparatistes ou la remise en cause des relations centre-periphérie au sein de la Federation de  Russie [ 4 ] .
Le 11 avril dernier l'association  Plotina.niet  qui regroupe les opposants au projet , et qu'une enquête du FSB a montré financé au même titre que RAIPON par Greenpeace , le WWF , Pacific Environment  et des " services étrangers "  , a même menacé de recourir aux armes contre les " Russes"  , et plus particulièrement ceux appartenant à la société RusHydro , qui viendraient en Evenquie  pour y travailler sur le projet de barrage . ( un article qui semble avoir été retiré depuis
aprés l'intervention de RusHydro et du FSB )
L'article de Plotina  évoquait les snippers Evenques recrutés par l'Armée Rouge durant la Seconde Guerre Mondiale pour appuyer leurs menaces et le fait que les Evenques étaient le seul peuple d'URSS à avoir eu le droit de posséder des armes pour leur chasses traditionelles , ce qui en fait " d'excellents tireurs " .
Les lecteurs un peu curieux regarderont le pays ou le site de cette association " Evenque " est enregistré !

L'agitation qui se déroule actuellement autour des mega-projets Russes de barrages ou de modernisations avec augmentation de capacités des barrages ( Oural , République de Mari El ) me rapelle celle que j'ai vécu en tant que superviseur d'essais au tournant des années 80-90 en Amazonie Brésilienne , autour du barrage de l'UHE Balbina principalement .
A l'époque une vague de graffitis " BALBINA , O PAIS DA IMPUNIDADE " ( Balbina , le pays de l'impunité ) sont apparus sur les murs de Manaus et des principales cités de l'Etat d'Amazonas comme Manacapuru .
Le SNI , l'Agence de Renseignement et de sécurité Brésilienne devevenue depuis l'ABIN , a eu tôt fait de mettre la main sur les " écologistes Brésiliens " qui étaient responsables de ces graffitis et qui diffusaient une propagande autonomiste et même indépendantiste : Ceux- ci étaient " coachés " par des activistes de Survival international, une soi-disante ONG chargée de " défendre les interêts des peuples premiers " , le WWF et Greenpeace .
Ces attaques concernant le projet de l'UHE Balbina coincidaient alors avec la remise en cause de la souveraineté Brésilienne sur l'Amazonie , " poumon du monde " , et dont le paroxysme fut le projet Rocard-Mitran-Thatcher d' " internationaliser l'Amazonie " .
Un projet qui n'est pas toujours abondonné à l'heure actuelle et dont le levier est la cause indigéniste  [ 5 ]
Les autorités Brésiliennes ont alors fait ce que tout état fait au nom du droit à assurer sa sécurité intérieure et les " coachs " ont été expulsés du Brésil .
Les opposants au projet Balbina remirent la main à l'ouvrage en juin 1990 avec le projet de vider la retenue du barrage et de développer à la place des centrales thermiques .( Voir à ce sujet l'article de A Critica non disponible en ligne : Esvaziar Balbina é idea estracedorra )  
Une fois de plus la diligence du SNI permit de trouver les organisateurs de ce projet , une association environnementaliste Finlandaise .
Trés vite aussi les motifs de cette " idée " ont été révélés :
1- Une société Finlandaise , Wärtsila pour ne pas la nommer , avait soumissioné à un appel d'offres auprés d'Eletronorte ( Centrais Electricas do Norte do Brasil ) pour la fourniture de centrales thermiques . Le Brésil avait alors des difficultés financières terribles liées au remboursement de la dette et la Finlande était prête à accorder un crédit à la condition express que le barrage de Balbina soit désactivé et que Wârtsila soit retenu pour cet appel d'offres .  .
2- Les  " forêts englouties " par les retenues d'eau des barrages de l'Amazonie Brésilienne étaient devenues des gisements de bois d'excellente qualité ,  car le plus souvent imputrescibles ,  et faisaient une rude concurrence au bois Finlandais sur les marchés internationaux .

Pourquoi cette opposition centre-périphérie dans les projets de grands barrages ?

Les projets Brésiliens en Amazonie , les projets Russes en Sibérie mais aussi les projets Vietnamiens [ 6 ] Indonésiens ou Chinois sont pour la plupart victimes de campagnes organisées depuis l'extérieur , " par des puissances occidentales " , qui tendent à exacerber les tensions centre-périphérie .
Pourquoi ces tensions existent elles ?
1- Ces projets se situent souvent dans des zones faiblement peuplées et dans des périphéries loin du centre administratif (capitale ) .
Ils nécessitent un personnel qualifié qui ne peut pas être formé sur place mais dans les centres universitaires .
Les " locaux " sont souvent rencontrés dans des tâches subalternes ( gardiens , personnel d'entretien ) alors que les emplois qualifiés ( exploitation ,maintenance , encadrement ) sont attribués à des personnes ayant faites leurs études dans les centres universitaires et qui en sont aussi souvent originaires .
C'était le cas du barrage de Balbina et de la centrale de Saïano-Chouchenskaïa .
2- Ces grands projets nécessitent la mobilisation de capitaux trés importants , l'adjectif pharaoniques au sens premier du terme étant licite . Cette mobilisation capitalistique ne peut être le fait que d'Etats ou de sociétés d'états importantes ( Eletronorte au Brésil ,Hydro-Quebec au Québec, RusHydro en Russie ) .
Cette necessité de mobiliser les capitaux et de disposer d'une bureaucratie puissante , capacités liées à un état fort et centralisé , pour mener à leur terme ces projets a donné naissance aux concepts  de "' Despotisme Hydraulique " et d' " Empire Hydraulique " , des expressions suggérées par l'historien Germano-Americain Karl Wittvogel . Ce " despotisme hydraulique" est d'ailleurs souvent lié à la notion de " despotisme oriental " .
3- Les équipements hydrauliques et électriques de pointe ( turbines , transformateurs , electronique de commande ,.....) sont fabriqués dans des centres industriels situés eux aussi souvent loin des zones ou sont construit les barrages .

Les " locaux " se sentent donc victimes d'une " colonisation " humaine et technologique des centres intellectuels et industriels , et principalement de la capitale qui souvent regroupe les deux , tandis que leur ressource est exportée vers ces centres ( Ce n'est pas le cas des barrages de Balbina et de Saïano-Chouchenskaïa , tandis que l'électricité du barrage d'Evenkia doit être en partie exportée depuis la région productrice vers d'autres régions Russes  ) sans réel bénefice pour les populations locales .

Quand aux objectifs de ces campagnes de destabilisations , ils sont évidents . Il s'agit de fragiliser , voir de détruire ,  la souveraineté des états visés sur leurs zones périphériques pour ensuite y développer des " partenariats économiques  " , c'est à dire les mettre en coupe réglée aux profit des transnationales Anglo-Saxonnes des secteurs énergetiques , agroalimentaires et  miniers .
Cette mission de destabilisation s'exerce aussi sur les leviers dont disposent les états pour exercer leur souveraineté à savoir les grandes sociétés nationales productrices d'électricité .
Le message libéral qui tend à les privatiser , les fractionner sert aussi à briser la puissance publique qui les a construite et à qui elles servent d'outil pour l'exercice de la souveraineté , du développement économique , et de l'aménagement du territoire en contribuant justement à réduire les écarts de développement centre-périphérie .

La France à l'abri ?

Rien n'est moins sûr !

La construction du barrage du Chevril ( barrage de Tignes ) a donné lieue à des campagnes médiatiques , de la part de l'hebdomadaire " Paris-Match " par exemple , qui montraient les habitants de ce village Savoyard " victimes " du Jaconisme Parisien et " sacrifiés " sur l'autel de la reconstruction et des besoins énergetiques du pays .
Si des menaces de mort n'ont pas été proférées à l'époque ( 1951-1952 ) des actes de sabotage furent commis et les reportages réalisés par l'ORTF firent le tour du Monde montrant ad nauseam les gardes-mobiles et la Gendarmerie procéder à l'évacuation manu militari des derniers habitants du village tout en appuyant sur le " Parisian Jacobinism"
Aujourd'hui le groupuscule sécésionniste  " La ligue Savoisienne " continue de réclamer la vidange définitive du barrage et son démentélement  .[ 7 ]

Un interêt accru des " associations " pour l'Arctique Russe

L'agitation qui entoure le projet du barrage d'Evenkia est révélatrice de l'interêt accru des services de renseignements occidentaux et de leurs " proxys " associatifs " Russes " pour l'arctique Russe et les régions péri-arctiques de Sibérie .[ 9 ]
Le 16 septembre dernier se sont reunis à l'hôtel " Moriyak " de Mourmansk tout ce que la Russie compte de grandes consciences humanitaires , drouâdelômistes et environnementalistes pour " s'opposer aux actions extremistes du pouvoir " .[ 8 ]
Parmis celles ci ont a pu noter la présence de " Nature et Jeunesse " dont deux membres sont actuellement Pierreetpaulisés * aprés avoir été apréhendés par le FSB avec de la propagande séparatiste , RAIPON , Plotina , Memorial , les Kasparoviens et les " Mères de Soldats " , version Russe des " Folles de la place de Mai " née au début des opérations de l'Armée Russe de rétablissement de l'ordre et de lutte contre le terrorisme en Tchétchénie .
Le même jour débutait dans cette ville un festival consacré à l'art des marionettes : Tout un symbole !



Liens :
[ 1 ]
Town Stalls RusHydro’s $20Bln Dam - Article de The Moscow Times du 23 septembre 2009 .
JSC RusHydro announces that public hearings were held in Tura on draft materials on the Environmental Impact Assessment for the Evenkiiskaya HPP  - Communiqué de presse de RusHydro du 18 septembre 2009 .
[ 2 ]
Quand l'hydroélectricité fâche les écologistes - Article de La Tribune du 2 février 2009 .
[ 3 ]
Centrale Saïano-Chouchenskaïa: 73 morts selon un nouveau bilan - Article de Ria Novosti du 31 aout 2009 .
[ 4 ]
Эвенкия должна стать республикой - L'Evenquie doit devenir ( avoir le satut d') une République - Article de APN du 4 novembre 2009 .
[ 5 ]
O Kosovo da Amazônia - Article de Estado du 30 octobre 2008 .
[ 6 ]
Na Hang dam threatens forests , people and wildlife - Article du World Rainforest Movement de février 2002 .
[ 7 ]
Affaire de Tignes - 7 mai 2000.sur le Bulletin de la Ligue Savoisienne .
[ 8 ]
Поможет ли «круглый стол» в защите гражданского общества от «экстремизма» силовых ведомств?
- Article de B-port du 16 septembre 2009 .

Videos :

L'evacuation du village de Tignes - Archives Ina.fr


retrouver ce média sur www.ina.fr


Articles associés :
[ 9 ]
Le Cluster Maritime Russe de l'arctique dans la ligne de mire des services de renseignements étrangers .
[ 10 ]
Un " modèle Brésilien " pour la défense de l'arctique Russe ?

Sites

RusHydro ( En )

* Embastillés - NDLR   


Affaire de Tignes - 7 mai 2000

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 22 Février 2009

Abstract : A study made by the Russian Federal Service of Meterology shows threats from the global warming for Russia . The greatest threat comes from the melting of the permaforst which can destruct many infrastructures and ever towns in the Russian arctic . The frequency and the amplitude of cataclismic events like hurricanes , floods or forest fires may rise and threaten the social structure and the economy of the region . On the other side , global warming opens new regions for agriculture , reduces the cost of human living in the arctic ,  permits the exploitation of new gas and oil fields and the development of arctic maritime shipping .

Le service fédéral de météorologie Russe et d'observation climatique ( Rosguidromet  ) vient de publier un rapport alarmant sur les conséquences du réchauffement climatique pour la Russie en général et pour l'Arctique Russe en particulier . Elles concernent aussi le Canada dont une grande partie du territoire est située au delà du cercle Arctique mais dont la région arctique est moins peuplée qu"en Russie .
Ces conséquences ont déja été évoquées dans ce blogue à deux reprises : Lors de la publication du rapport Global Trends 2005 et dans un article consacré à la fonte permanente de la Merzlota . Ce rapport est destiné aux divers ministères , agences gouvernementales et acteurs privés afin qu'ils réorientent leurs politiques .
Ce rapport vient corroborer les conclusions d'une étude Norvègienne qui prévoit des conditions climatiques plus extrêmes dans l'Arctique , et en particulier plus de tempêtes dans la Mer de Barents .

Les conséquences négatives du réchauffement climatique

- Fonte permanente de la Merzlota et danger pour les infrastructure ( villes , aéroports , infrastructures pétrolières comme les conduites ) qui  pourraient être englouties par la boue .
- Augmentation en fréquence et en amplitude des événements à caractère cataclysmqiue ( innondations , sécheresses , incendies de forêt )
- Modification de l'écosystème
- Développement de maladies parasitaires
- Libération de gazs à effets de serre piègés par la Merzlota .
- Conséquences sociales et sociétales liées aux phènomènes précédents : Mouvements de populations , cout accrue de la présence dans l'Arctique du  à l'entretien et à la conception de nouvelles infrastructures .


Les conséquences positives du réchauffement climatiques

- Nouvelles possibilités agricoles et  augmentation de la période propice à l'agriculture dans la partie septentrionale de la Russie
- Diminution de couts liés au chauffage dans les régions septentrionales ( l" Impôt du froid " )
- Augmentation des possibiltés d'exploitation des réserves petrogazières dans l'arctique et ouverture plus longue de la Route Maritime du Nord . Développement du trafic maritime .


Les recommandations

- Développement des technologies contribuant à moins d'émission de gazs à effet de serre
- Développement des économies d'énergie
- Développement des énergies renouvelables
- Développement de la capture et du stockage du gaz carbonique , en particulier du gaz carbonique résiduel des champs gaziers . Le projet de Chtokman intègre cette contrainte
comme l'ont confirmé des rsponsables de Shtokman development AG lors de leur contre avec l'organisation environnementaliste Norvègienne " Bellona " .


Liens : Le rapport en Russe et en Anglais au format Pdf 
             Conclusions de l'étude du Bjerkenes center for Climate Reaserch
Articles associès : Global Trends 2025 et l'Arctique
                            Réchauffement climatique : Le Nord de la Russie menacé de cataclysme ( MSU )









Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 10 Janvier 2009

Le Président Russe Dmitri Medvedev  vient de signer une nouvelle loi en matière de protection de l'environnement ( Закону об ООПТ ) qui diminue les prérogatives des autorités régionales de la Féderation de Russie au profit des autorités fédérales et du  gouvernement dirigé par M. Vladimir Poutine .
Ce document avait été appouvé par la Douma le 24 Décembre 2008 .
Voilà qui ne va pas faire plaisir à " Bellona " qui utilise , et finance , de nombreuses associations à travers la Russie et plus particulièrement dans l'Arctique [ " Kola Centre of Wild Nature Protection " par exemple ] pour empêcher le développement de ces régions au plan économique , dans le secteur pétrogazier plus particulièrement .
L'interventionisme Norvègien sur les questions environementales dans la peninsule de Kola se  fait parfois à visage découvert , sans le " proxy " Bellona ,
comme en témoigne cette liste de projets pour 2009 en Russie diffusée par le Ministère Norvègien de l'environement .
Tout comme le Canada et la Norvège , le gouvernement Russe utilise le " prétexte environnementaliste " pour asseoir sa souveraineté sur cette région mais , bien sûr , le gouvernement Russe est " méchant " tandis que les gouvernements Canadiens et Norvègiens , surtout le Norvégien aux yeux de " Bellona " , ce sont des " gentils "
La maîtrise de la carte environementaliste sera essentielle dans le Dossier Arctique . De nombreuses états , union d' Etats , agissant parfois sous le couvert d'assocaitions environementalistes
ou de personnalités mediatiques , et  y compris l'Alliance Atlantique veulent utiliser la " carte environementale " pour " globaliser  "le dossier Arctique , un autre terme pour " entrisme " .
Le cas le plus significatif est celui de l'association " Природа и Молодёжь" ( Nature et Jeunesse ) béneficiant de l'appui et du financement de l'Ue , du gouvernement Norvégien et de de " Bellona " [ c'est quelque par la même chose !6 ndlr ]    , et dont les " cadres " sont formés par cette asociation environementaliste ,dans un schéma similiaire à
celui des " technologies  oranges " ( 1 ) [  voir l'article Тренинг для новых активистов "Курс Лидера" - Entrainement pour les nouveaux activistes " Cours de leadership " ]  , qui s'oppose au travers d'une campagne de lobbying auprés des autorités régionales à la mise en valeur de la chaîne de Khibiny ( Мурманские nullэкологи: если поправки к «Закону об ООПТ» будут приняты, Россия может потерять целый горный район. )  dans la péninsule de Kola  " territoire de chasse " favori de " Bellona " .
Notons que ces écologistes " Russes " s'opposent même au développement du " tourisme vert " que leurs collègues louent dans tout les  coins de la planète !
Le gouvernement Russe dispose désormais de toutes les cartes en main ,
y compris la gestion directe du plateau continental , pour développer cette région stratégique pour l'économie et le futur de la Russie et de l'Europe .

( 1 ) Voir à ce sujet l'excellent documentaire diffusé par RTR Planeta " Barkhat.ru " ( Velours.ru )






Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 14 Juin 2008

C'est le résultat d'une étude menée par le  National Center for Atmospheric Research .
Le resultat d'un dégel de la merzlota pourrait avoir les conséquences suivantes :
- Liberation dans l'atmosphère de gazs à effet de serre
Outre l'aspect ecologique , ce degazage pourrait rentrer dans le quota accodé à chaque pays concerné .
- Enfouissement des structures construites sur pilotis dans ces regions : Immeubles , pipelines , gazoducs ,.....
- Deterioration des voies de communication .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 14 Juin 2008

La dépopulation des regions arctiques se poursuit mais ce n'est pasen Russie qu'elle est la plus importante comme le montre cet article .
Al'heure ou la course pour le contrôle des regions polaires s'accélére , un des élements clefs pour l'affirmation de la souveraineté dans ces regions sera la presence d'une population suffisante .
Apres avoir enrayé la chute de la population sur son territoire , la Russie entreprend desormais la reconquête humaine de ses territoires septentrionaux par la reactivation de grands projets infrsatructurels comme le Belkomur .

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0

Publié le 1 Juin 2008

Les chemins de fer Russes ( RZD ) viennent de signer un accord de financement avec diverses autorités administratives régionales Russes ( Oblast d'Arkhangelsk , Republique des Komis , kraï de Perm ) pour la réalisation , pres de 80 ans apres la pose des premiers rails , du projet " Belkomur " .
" Belkomur " est l'abreviation de " Beloyo More - Komis - Ural " ( Mer Blanche - Republique des Komis - Oural ) .
Ce projet , un " Magistral " * en Russe , a été initié en 1932 sur ordre de Joseph Staline et a été arrêté en 1953 avec la mort de celui-ci et le retour des prisonniers du " Goulag " .
En 1996 et 2002 des tentatives de reactiver ce projet par les administrations locales ont été faites mais n'ont pas eu de suites , faute de financements .
La venue de RZD a permis de boucler le " tour de table " necessaire à sa realisation .
Des sociétés privées comme Komi Aluminum, Severstaltrans, Lukoil et Rosneft participent à ce projet .

Une fois terminé , le " Belkomur " reduira de 800 kms les voies de communication entre la Siberie occidentale et la Mer Blanche . Il contribuera aussi à reafirmer la presence Russe dans cette région et à créer un corridor " Nord -Sud " pour l'exploitation des richesses de ces régions et leur industrialisation . Au programme figure un mega-projet d'exploitation de Bauxite dans la Republique des Komis .

On s'imagine sans peine les reactions de certains de nos " drouâdelômistes " à la reactivation d'un " projet [ferroviaire qui plus est ] Stalinien "par le gouvernement du " fasciste Poutine " , construit avec le sang des " damnés du goulag " !

Article original
http://www.pravdasevera.ru/200/?id=1051770350

* Un " Magistral " est un corridor à haut debit . Il peut aussi bien designer un chemin de fer ( BAM = Baïkal - Amour Magistral ; Turksib ) qu'un pipeline ( Druzhba ) .
Le terme Français le plus proche est " corridor "( multimodal ) ou " artère " .
En Anglais , il est traduit par " Mainline "


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le " Belkomur " sans jamais oser le demander
http://www.belkomur.com/en/belkomur/

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique de la Russie

Repost0