geopolitique des ressources

Publié le 4 Juin 2022

Certains se souviennent peut-être de la dernière image de la défunte chaîne " LA 5 "™ ? " Voilà , c'est fini ! "

Et bien c'est le cas entre la Finlande et l'URSSIE puisque l'opérateur FORTUM Oyj™ vient d'annoncer la déconnexion " physique " (  très certainement une ouverture et une consignation de barres dans une sous-station )  du réseau électrique Finlandais de la ligne en direction de  SVETOGROSK . Il n' y aura donc plus de retour au " monde d'avant " comme je l'avais annoncé lors de la " déconnexion économique " .

En Finlande toujours la municipalité de LAPPEENRANTA vient d'annoncer qu'elle allait supprimer la lettre " Z " - en fait " z " - des panneaux d'affichages frontaux de ses bus urbains . Cette lettre signifiait - cela ne s'invente pas - que l'itinéraire était modifié ... Cette lettre ne disparaitra définitivement qu'en automne avec l'édition des nouveaux horaires . 

Dans une posture qui frise l'acte d'insoumission voir même de haute trahison l'opérateur de la ligne de chemin de fer HELSINKI - LATHI annonce lui que cette ligne sera toujours la ligne " Z " ( Z trains )  ! Son directeur ou sa directrice doit certainement être un descendant ou un parent de Ramon VASQUEZ  ... 

De son côté la Russie vient de bloquer l'ensemble des éditions du site Finlandais YLE.

Et ils interdirent la lettre " z " qui signifie " l'itinéraire est modifié " !

Et ils interdirent la lettre " z " qui signifie " l'itinéraire est modifié " !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Géopolitique des ressources

Repost0

Publié le 14 Mai 2022

Comme je l'ai écrit dans cet article dont j'assure le SAV l'exercice de la prévision est une science très - très - difficile.

Ce que j'envisageais d'un point de vue d'un prétexte technique le 27 avril dernier est finalement arrivé sous un prétexte commercial et plus vite que ce que je pensais : La Fédération de Russie vient de suspendre ses livraisons d'électricité à la Finlande .  Ces livraisons se sont arrêtées ce matin à 01h00 .  L'exportation d'électricité de la Russie vers la Finlande s'effectue via une ligne de transport de 400 kV de la sous-station de VYBORGSKAYA (Russie) à la  sous-station de YllIKlÄLÄ  (Finlande). 

Accessoirement les préoccupations d' INTER RAO™ liées à l'imposition d'une taxe Carbone transfrontalière pour ses exportations d'électricité à destination de l' UE perdent tout à coup leur signification ! Cet événement lié à la géopolitique des ressources dénote aussi une cécité de la part de certains planificateurs économiques URSSiens qui pensaient que leur activité pouvait s'exercer dans un espace globalisé consensualisé où la Fédération de Russie serait considérée par ses " partenaires Occidentaux "™© comme un acteur économique " normal" . 

Une fois de plus et sans vouloir jouer les Cassandres il est fort probable que les souhaits d'un " retour à la normalité  "des dirigeants de RAO Nordic Oy™  ne soient qu'une des manifestations de cette cécité . Les lignes et les infrastructures comme la sous-station de VYBORGSKAYA  assurant l'interconnexion entre FORT ROSS et l'Occidentalie sont déjà vétustes ( Elles ont été construites en 1980 avec une modernisation des thyristors du convertisseur AC-DC  en 2013 )  et il est fort probable que la fin des revenus lié à la cessation des exportations n'accélère leur dégradation pour les rendre inutilisables . On peut compter sur les mouvements écologistes pour réclamer leur démantèlements : De commerciale la déconnexion deviendra certainement physique .

Cet arrêt des exportations Russes d'électricité à destination de la Finlande ne provoquera pas de ruptures d'approvisionnement selon les chefs économiques Finlandais cités par le porte-parole de Fingrid™ . Dans un 1er temps il peut toutefois de provoquer une hausse du prix de l'électricité importée en Finlande sur les places de marché , hause des prix qui risque - rien n'est certain NDLR - de se répercuter pour les consommateurs selon les mêmes sources  . 

L'autre élément de la " déconnexion " entre les économies Russes et Finlandaises ce sont le bois et les chantiers navals , en particulier les projets de construction de brise-glaces à propulsion non-nucléaire  . Aker-Arctic™ et Helsinki Shipyard Oy™ ( anciennement Arctech Helsinki Shipyard™ )  pourraient ainsi devenir la principale base du CMI de l'OTAN pour la conception et la fabrication de brise-glaces .Cette dernière société étant en voie de " Dérussification "  et son devenir de toute façon sujet à caution .  Sur le plan de la R&D le bassin de glace de l'université d'ingénierie d'AALTO est le plus grand au monde avec une surface de 1600m2 et une profondeur de 2,8 m  .

Une démarche entamée il y a déjà plusieurs années et que la rentrée de la Finlande dans l'OTAN va priver des dernières (fausses)-pudeurs pour se concrétiser  . La première étape de l'équipement de l'USCG et de l'USN avec ce type de navires pourrait être la location de brise-glaces à la Finlande . 

L'UE a ainsi sanctionné les importations de bois en provenance de Russie et en particulier de Carélie sur laquelle la Finlande prétend avoir un droit moral . Il faudra ainsi bien regarder si les technocrates de Brouchelles seront aussi vigilants à la déforestation de la Baltique qu'à la déforestation de la forêt Amazonienne au Brésil . On peut en douter ... 

Le dernier élément à prendre en compte est le canal de SAIMAA . C'est l'unique territoire que l'URSS ait jamais loué à un état étranger et que la Russie loue à un état étranger .

Totalement inconnue de la " Géopolitologie " médiatique cette voie d'eau relie le lac de SAIMAA à la Mer Baltique et connecte les centres industriels de la région aux clusters industriels Européens . En 1962 l' URSS  a loué une portion de 19,6 Km sur une longueur totale de 43 km . L'accord portait sur une période de 50 ans et en 2013 un bail a été renouvelé jusqu'en 2063 . Les principaux produits impactés pourraient être les grumes , le papier , le ciment et les engrais . 

Selon Dmitri NOVIKOV , 1er vice-président de la commission des affaires étrangère de la Douma , s'exprimant dans les colonnes d' Izvestia Il est normal que les accords conclus dans des périodes de relations diplomatiques apaisées soient revus lors des périodes de tensions . Chacune des parties dispose d'un délai de 12 mois pour manifester sa volonté du retrait de l'accord . C'est la base de ce que l'on appelle la linkage diplomacy : Lier des concessions  économiques à des concessions politiques . Après , une péniche chargé de grumes , de balles de papier  , de ciment ou d'engrais qui coule cela arrive aussi ... Surtout de ciment ! 

Depuis janvier 2022 le trafic global de ce canal a diminué de 60% dont Russes et Finlandais envisageaient en 2019 l'agrandissement ! Un projet qui vient d'être " gelé "

 

Les importations et exportations d'électricité de la Finlande début 2022

Les importations et exportations d'électricité de la Finlande début 2022

Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !
Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !

Et là bougre d'animal , nous allons construire un canal !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Mai 2022

Le MSM s'est récemment fait l'écho d'un " temps de vol " du missile intercontinental RS-28 SARMAT entre l'exclave de KALININGRAD et plusieurs capitales Européennes . Pour bien sûr raconter des âner  ...Bêtises en citant une émission de la télévision Russe ...

En effet ce missile serait destiné à des frappes intercontinentales dans une stratégie de bombardement orbital fractionné et il s'agissait uniquement pour les présentateurs de montrer les performances de ce missile à une échelle " compréhensible " pour le " grand public " et non pas de décrire une réalité militaire . On notera une fois de plus l'indigence des commentateurs de ce MSM par rapport aux véritables analyses d'un conflit nucléaire  des années 50 , 60 ou 70 !  Après " lépériod'léplusomb'd'not'histouâre "™©  on a droit désormais au " lézeurléplusomb'd'leurop"™©  : Mais on ne peut pas demander à Paul GOGO ou à Aurélie CASSE de se hisser à la hauteur de leurs chevilles ...

Les sanctions contre la Fédération de Russie , en particulier l'interdiction du survol des pays de l' UE par des aéronefs immatriculés en Russie ,  ont mis en avant le rôle de la géopolitique des flux entre cette exclave de KALININGRAD et la Mère Patrie continentale Russienne .

J'ai déjà évoqué sur ce blogue l'aspect de la géopolitique des ressources avec l'approvisionnement en GNL de l'exclave . Ce 1er mai 2022 est une date symbolique pour cette région puisque le 1er mai 1922 est la date de la 1ére liaison aérienne entre MOSCOU et la ville qui s'appelait alors KOENIGSBERG par la compagnie Russo-Allemande DERULUFT : Deutsch-Russische Luftverkhersgesellschaft . 

Le vol se faisait alors en Fokker F-III et prenait plus de 8 heures comme le montre cette infographie de Kommersant . Signalons ici que la première ligne régulière BERLIN-MOSCOU de l'après-guerre , la seconde , de la LUFTHANSA™ date du 5 février 1972 soit tout juste presque à la moitié jour pour jour ! 

Ces sanctions occidentales obligent les chefs politiques Russes à redéfinir les liaisons entre FORT ROSS et son poste avancé de la Baltique . Cela passe en particulier par la construction d'une flotte de navires rouliers pour le transport des marchandises et très probablement d'hydroptères maritimes pour le transport des passagers en complément des liaisons aériennes  . Des projets de catamarans à grande vitesse retoqués car non conforme écologiquement pour des exploitations touristiques avec les états Baltes , la Suède ou la Finlande vont certainement être remis à l'ordre du jour dans le cadre du " désenclavement de l'exclave "     . Le navire-roulier /ferry " Maréchal ROKOSSOVSKY " a ainsi été mis en service juste avant le déclenchement de la guerre ... de l'opération spéciale .

Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .
Fokker F III  et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg Fokker F III  et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg

Fokker F III et Tupolev ANT-9 sur le service Moscou-Koenigsberg

Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .
Temps de vol : Du Fokker FIII au  RS-28 Sarmat .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Avril 2022

Il y a quelques semaines discutant sur un forum de la blogosphère Défense & GP j'avais ironiquement suggéré que si les Européens voulaient boycotter le gaz naturel Russe ,  les engrais Russes et Biélorusses ils n'avaient qu'à s'habituer à aller " fertiliser " les terres en y faisant leurs petits et grands besoins .

Bien sûr je me suis fait agresser par d'autres contributeurs . Or je n'étais pas loin de quelque part " prédire " cet avenir . L'utilisation de l'urine et très certainement bientôt des excréments humains est désormais sérieusement envisagée pour palier un déficit d'engrais azotés .

Ce n'est pas à priori une "idée" à prendre à la légère par ce que sur chaque sujet sur lequel nos chefs politiques veulent nous "bourrer le crâne" le MSM lance une campagne informationnelle , ici et là par exemple ! L'objectif est de nous présenter l'urine comme un engrais " naturel " , et Le Parisien nous parle par exemple des agriculteurs de la région de SACLAY qui épandent sur des terres à blé des urines récoltées dans un festival de musique . On pourrait écrire que c'est ...Stupéfiant !

Quand à France 24 qui donne le " LA " informationnel gouvernemental , les rédacteurs de l'article ne trouvent pas mieux que de nous montrer des coureurs cyclistes en train d'uriner à la lisière d'un champ de blé ... 

Je faisais cette remarque dans le blog en référence à " La Terre " , le roman d'Emile ZOLA où une paysanne Beauceronne connue sous le surnom de " La Mère Caca " récoltait tous ses excréments pour fertiliser ses jardins de légumes destinés au marché .Bien qu'étant issu d'une famille d'agriculteurs cette lecture m'avait marquée . 

Rarement elle en revenait sans deux ou trois pièces de cent sous, surtout à la saison des fruits. Mais sa continuelle doléance était le manque de fumier : ni le crottin, ni les balayages des quelques lapins et des quelques poules qu’elle élevait, ne lui donnaient assez. Elle en était venue à se servir de tout ce que son vieux et elle faisaient, de cet engrais humain si méprisé, qui soulève le dégoût, même dans les campagnes. On l’avait su, on l’en plaisantait, on l’appelait la mère Caca, et ce surnom lui nuisait, au marché. Des bourgeoises s’étaient détournées de ses carottes et de ses choux superbes, avec des nausées de répugnance. Malgré sa grande douceur, cela la jetait hors d’elle. – Voyons, dites-moi, vous, Caporal, est-ce raisonnable ?... Est-ce qu’il n’est pas permis d’employer tout ce que le bon Dieu nous a mis dans la main ? Et puis, avec ça que les crottes des bêtes sont plus propres !... Non, c’est de la jalousie, ils m’en veulent, à Rognes, parce que le légume pousse plus fort chez moi... Dites, Caporal, est-ce que ça vous dégoûte, vous ? Jean, embarrassé, répondit : – Dame ! ça ne me ragoûte pas beaucoup... On n’est pas habitué à ça, ce n’est peut-être bien qu’une idée. Cette franchise désola la vieille femme. Elle qui n’était pas cancanière, ne put retenir son amertume. – C’est bon, ils vous ont déjà tourné contre moi... Ah ! si vous saviez comme ils sont méchants, si vous vous doutiez de ce qu’ils disent de vous ! " 

Il faut noter l'actualité récurrente de ce livre puisqu'en 1990 un mouvement lancé par ce que l'on nommerait " La droite nationale " appelait à " Des Jacqueries partout " au nom de la défense de l'agriculture Française contre les accords de l' OMC et des importations de blé en provenance des Etats-Unis . Il citait le passage de ce livre où un des protagonistes se proposait de prendre d'assaut les navires qui importaient - déjà - ce blé ! 

MAJ du 05 mai 2022 10h45 : Je viens de lire que la Douma de la Fédération de Russie étudie depuis le 5 avril 2022 un projet de loi visant à ne plus considérer le fumier et le lisier comme des " déchets dangereux " et un projet de loi pour le compostage des déchets organiques pour servir d'engrais a été soumis début décembre 2021. On est quand même loin de l'urine et des excréments humains ...

Géopolitique des ressources : Le retour de la " Mère Caca ! "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Avril 2022

Si ce ne sont pas à proprement parler des démarches actives de l'URSSIe vis à vis de l'Occidentalie il n'en reste pas moins que la " déconnexion " - au sens électrique du terme - entre l'URSSIe et l'Occidentalie se finalise  .

Apres la déconnexion ces dernières années des Etats-Baltes et de l'UKRAINE du réseau unifié électrique Russe hérité de l'URSS et la mise en " réseau isolé " de Kaliningrad c'est au tour de la Finlande de réduire ses importations électriques de Russie .

A moyen terme , et très probablement à court terme si nous ne sommes pas tous morts il est plus que probable que les dernières lignes électriques entre les deux pays soient désactivées par manque de financement .  Elles seraient déjà d'ailleurs assez vétustes et peu fiables . On peut voir au travers de cette actualité Ô combien l'exercice de la prévision est une science - et non pas un art - difficile en lisant cet article datant de 2017

L'autre déconnexion est dans  le matériel électrique avec le départ de Schneider Electric ™ de Russie , un départ que j'avais anticipé dans un article de ce blog*  avec très certainement le remplacement de Schneider Electric ™ par des équipementiers Asiatiques , très probablement Chinois ,  voir même l'émergence de nouvelles sociétés Russes et la montée en puissance des entreprises locales . 

Au même moment les chefs politiques Russes ont annoncé la complétion de la section Russe du pont ferroviaire sur le fleuve AMOUR entre la Russie et la RPC  . C'est plus qu'un symbole et de nombreux observateurs soulignent que la guerre   , l'opération spéciale en cours va rapprocher de manière beaucoup plus forte la Russie de la RPC

For more than a decade, Western strategists have hoped they could diplomatically engineer a “reverse Nixon”: Extract Russia from China’s orbit much as former U.S. President Richard Nixon split China from the Soviet Union a half century ago. Maintaining Russia’s own great-power status may eventually require this stratagem, but the West has lost its appetite to pursue it.

When children learn geography, they find it hard to locate any boundary between Asia and Europe, and Russia remains an enigma. For better or worse, the debate is now resolved. Russian people may consider themselves European, but their state acts like an Asian power and their geography belongs very much to Asia’s future."

*Si une grande marque Française faisait fabriquer ses boitiers électriques et ses disjoncteurs en RPC , elle vendait ses produits en Russie à des prix intermédiaires assez proches des prix " du monde libre " . Désormais ses sous-traitants en RPC sont invités à vendre leurs produits en Russie à des prix Chinois . " 

Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie .
Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie . Débranche FORT ROSS : La Russie finalise sa déconnexion - électrique - de l' Occidentalie .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Avril 2022

Le vote de l'Assemblée Général des Nations-(des)Unies sur l'exclusion de la Fédération de Russie du Conseil des droits de l'homme montre la réalité de ce que certains appellent l' " isolement de la Russie " face à la " Communauté Internationale "™© .  Si les résultats ont été largement diffusés , la carte du vote à par contre été occultée . 

L'excellente revue The Diplomat peu soupçonnable de philoPoutinisme propose une carte interactive - une espèce de " carte du tendre " - qui rappelle les deux votes :

Celui du 2 mars 2022 condamnant l'intervention militaire en Ukraine et celui du 7 avril 2022 sur l'exclusion de la Fédération de Russie .

En voici la version non-interactive !

On peut y remarquer :

- Une Asie très neutre , ce qui explique la " Déseuropéanisation" progressive de la Fédération de Russie - que j'avais déjà évoquée sur ce blogue - avec par exemple l'adhésion en cours de la fédération Russe d'Echecs à la ligue Asiatique .

- Une Amérique Latine très divisée avec la neutralité affichée du Mexique et du Brésil que j'ai commenté sur ce blogue . L'adhésion du Chili et de l'Argentine à l'Occidentalie se traduit ainsi au niveau de la géopolitique des ressources par un arrêt des exportations de Lithium vers la Fédération de Russie et les projets de livraison de charbon à l'Europe par la Colombie  . Cet axe Occidentalien inclut bien sûr la Colombie - "partenaire mondial" de l' OTAN mais désormais aussi le Pérou et l'Equateur

- Un Axe Occidentalien en Afrique : Libye - Tchad - République Démocratique du Congo - Cote d'Ivoire . De nombreux " états-clients " historiques de la France et de l'Angleterre comme le Sénégal ou le Ghana se sont abstenus . Il faut aussi signaler la position du Nigeria , un " poids-lourd " économique et démographique en Afrique qui dés le début du conflit s'est signalé par l'interdiction à ses nationaux d'aller combattre en Ukraine . Ce même Nigéria est d'ailleurs courtisé par l'UE comme source alternative de pétrole et de gaz naturel aux hydrocarbures Russes .

La Fédération de Russie pourrait ainsi remplacer l'Equateur par le Nigéria pour la livraison de Cacao et de fruits tropicaux comme les bananes . Ne serait ce que par ce que les navires qui les transportent appartiennent à des sociétés qui dés le début de la guerr... Opération spéciale ont refusé de desservir les ports Russes de la Baltique .

 

Carte du tendre  : Une communauté internationale réduite aux caquets !
Carte du tendre  : Une communauté internationale réduite aux caquets !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Avril 2022

Comme je l'ai déjà écrit sur ce blogue  , les sanctions contre l' URSSIE datent de 1975 avec l'amendement JASON-VANIK et depuis cette époque l'URSSIE vit sous un régime perpétuel de sanctions . Le fait que la Fédération de Russie soit devenue l'Etat le plus sanctionné dans l'histoire , plus que la Corée du Nord , la Syrie  ou l'Iran , n' y change pas grand chose . 

La - très - grande différence c'est que c'est la Fédération de Russie qui peut aujourd'hui " menacer " certains états inamicaux avec l' " arme alimentaire " et non pas l'inverse comme en 1980 par exemple . Il y a eu certes une désindustrialisation de la Fédération de Russie par rapport à l'époque de l'URSS mais cela provient de son adhésion à la " mondialisation " qui d'ailleurs selon certains analystes serait en train de disparaître . C'est le cas par exemple dans le domaine des pneumatiques avec l'abandon de la fabrication de certains produits comme les accélérateurs de vulcanisation .

Mais il se pourrait certainement que cette crise entraîne la refabrication sur le territoire Russe de ces produits qui ne sont pas d'ailleurs d'une complexité particulière à fabriquer . Ils provenaient tout simplement d'une " global supply chain " qui fait que n'importe quel produit manufacturé est souvent fabriqué avec des composants issus des origines les plus exotiques . 

J'évoque la question des pneumatiques car au début des opérations militaires des analyses laissaient suggérer que certains véhicules militaires Russes étaient équipés de pneumatiques Chinois de mauvaise qualité avec des CTIS - Central Tire Inflation System - défaillants . 

Il ne faut pas se voiler la face et se cacher derrière un épi de blé : Le fait de refuser de livrer de la nourriture ou des engrais à des états hostiles comme le suggère M. Dimitri MEDVEDEV  n'est pas immoral , pas plus en 2022 qu'en 1980 d'ailleurs ...  Cette indépendance alimentaire que les ôxpôrts de Le Monde qualifiaient de " ruineuse " pour l'URSS , la Fédération de Russie est en passe de l'atteindre dans la plupart des domaines - pas tous -et cela  a une influence sur sa POLEX .

C'est d'ailleurs ce qui semble désoler beaucoup de commentateurs ! Il est intéressant de noter qu'alors les céréaliers Etasuniens se sont tournés vers la Chine pour exporter leur blé , tout comme aujourd'hui la Russie ! Les chefs politiques Etasuniens ne se cachaient pas le moins du monde qu'il s'agissait alors de " découpler " la RPC de l'URSS .

Un autre éléments intéressant est qu'en 1980 , l'embargo contre l'URSS concernait aussi les phosphates ! Non pas l'importation en provenance de l'URRS mais bien l'exportation à destination de l'URSS . Cela ne s'invente pas , c'est de l'histoire ! 

Il est aussi intéressant de noter que le principal syndicat agricole Français se proposait alors de ne pas respecter cet embargo , et même de le compenser par des exportations à destination de l'URSS  alors qu'il fut le premier à dénoncer les contre-sanctions Russes en 2014 et qu'il se préoccupe aujourd'hui des restrictions à l'exportation Russes . L'honnêteté intellectuelle n'a pas été l'apanage des chefs syndicaux Français , pas plus alors qu'aujourd'hui . 

Voici trois images datant justement de cette époque épique . 

Sanctions contre l'URSSIE : Retour vers le futur !
Sanctions contre l'URSSIE : Retour vers le futur !Sanctions contre l'URSSIE : Retour vers le futur !
Le " podium des sanctions " Occidentaliennes ( Non à jour , en constante évolution )

Le " podium des sanctions " Occidentaliennes ( Non à jour , en constante évolution )

D'un embargo à un autre !
D'un embargo à un autre ! D'un embargo à un autre !

D'un embargo à un autre !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Economie, #Technologies, #Histoire, #Géopolitique des ressources, #Chine

Repost0

Publié le 5 Avril 2022

Le 3 avril 1922 ce que l'on appelle le " Stalinisme " prenait officiellement naissance avec la nomination de Iossif - et non pas de Josep - au poste de Secrétaire Général du Parti Communiste de l'Union Soviétique - РКП(б)

Comme le 875éme anniversaire de la fondation de MOSCOU célébré hier ce sont deux dates qui passent inaperçues au milieu de la guer ... L'Opération Spéciale en cours . 

2022 c'est aussi le 150éme anniversaire de l'arrivée de l'Empire Russe sur les marchés pétroliers mondiaux avec l'ukase autorisant la prospection libre du pétrole sur le territoire de l'Empire et ceci par toute personne physique ou morale , Russe ou étrangère  . Un anniversaire à mettre en relations avec les menaces de l' Occidentalie contre ces exportations . Il faut noter que déjà à l'époque il s'agissait de stabiliser le budget de l'état ...

Comme toujours c'est Anton ZISCHKA qui a le mieux parlé de cette histoire . 

ROUGE : Le Stalinisme à cent ans !
Trois anniversaires sinon rien !
Trois anniversaires sinon rien ! Trois anniversaires sinon rien !

Trois anniversaires sinon rien !

ROUGE : Le Stalinisme à cent ans !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Avril 2022

Si le Mexique et la Russie ne marchent pas - encore - selon la célèbre formule " La mano en la mano " ™©  il n'en reste pas moins que le positionnement du gouvernement Mexicain dirigé par "  AMLO " dans la crise actuelle est courageux . Surtout quand on connait la position géographique du Mexique , si loin de Dieu et si près des Etats-Unis ...

C'est aussi quelque part une " surprise stratégique " , à la fois pour les Etats-Unis et la Fédération de Russie puisque le principal appui diplomatique à la Russie dans la crise actuelle était attendu de la part des " clients " habituels de l'URSSIE dans la région : Venezuela , Cuba et Nicaragua .Il provient en fait du Mexique et dans une moindre mesure du Brésil et de l'Argentine .

Après avoir notifié dés le début du mois de mars 2022 son refus d'adhérer aux sanctions Occidentaliennes ( et non pas " Occidentales " , voir carte ci-dessous ) - sauf si elles sont approuvées par le CS de l' ONU - le gouvernement d'AMLO et sa base partidaire de la 4T  ( Morena , Partido del Trabajo et un représentant du PRI  , Augusto GOMEZ ) ont inauguré en grande pompe  le 24 mars 2022 à la Cámara de Diputados  et en présence de l'ambassadeur de Russie  Viktor KORONELLI le Groupe d'Amitié Mexique-Russie .

Le Président Mexicain s'est en outre engagé à ne pas livrer des armes à l'UKRAINE - ni à la Russie d'ailleurs - et n'a pas sanctionné la compagnie aérienne Russe AEROFLOT™ à laquelle l'espace aérien Mexicain reste ouvert .  L'ambassadeur Russe n' a pas manqué de souligner à l'occasion de cette inauguration dans la presse Mexicaine la position - très - courageuse des chefs politiques Mexicains et est allé jusqu'à les placer aux côtés de l'Inde et de la Chine ! Va t'on vers un MRICS à la place du BRICS même si la position du Brésil est aussi assez indépendante ? 

Ces prises de position dans les medias Mexicains sont aussi l'occasion de souligner l'indépendance du MSM Mexicain puisque l'ambassadeur de Russie semble y avoir ses entrées et peut même s'y  livrer à des remarques de POLINT en soulignant que les partis Mexicains " de gauche " - il les qualifie de " progressistes " - ont un tropisme pro-Russe alors que les partis " de droite " comme le PAN - Partido Acción Nacional - ont un tropisme pro-Etasunien. Le coordinateur du groupe d'opposition , Jorge ROMERO , s'est ainsi opposé à la mise en place du groupe d'amitié Mexique-Russie .Les commentaires critiques de la part de l' " expertie " Mexicaine se résument souvent à une " assignation géographique " et un alignement sur les Etats-Unis justifié par la proximité géographique ... 

Cette indépendance n'a pas laissé le " Grand voisin du Nord " sans réactions . Les chefs politiques et militaires Etasuniens ont repris une vieille antienne plus que centenaire : Le Mexique est un " nid d'espions " , autrefois Allemands durant la Première Guerre Mondiale et aujourd'hui Russes . On n'attend plus désormais que l'annonce par The WaPo de la présence du MOSKVA dans les Caraïbes comme autrefois on annonçait celle de l' IJN ASAMA  près des côtes de la Basse-Californie ... C'est pour cette raison que j'ai aussi catégorisé cet article dans " histoire militaire " .

Le Groupe d'Amitié Mexique-Russie venait à peine d'être créé , mygeneral Glen VanHerck commandant de l'USNORTHCOM a déclaré devant le comité des forces armées du Sénat des Etats-Unis ( United States Senate Committee on Armed Services ) que le Mexique était - aux portes des Etats Unis - le pays qui comptait le plus au monde d'espions du GRU . Même si il a aussitôt déclaré que ce nombre était impossible à établir ... Et comme durant la Première Guerre Mondiale il fallait trouver à ces espions un " insider " Mexicain , c'est après les Villistes , les cartels de la drogue Mexicains ... Les " Kaiserites agents " essayant de franchir le Rio BRAVO en 1917 ont été ainsi remplacés par les " Putinites agents " de 2022 . Peut-être sont-ils dissimulés parmi les immigrés Russes et Ukrainiens se présentant à la frontière du Mexique et des Etats-Unis ? ( Et la barbe c'est au dessous de la couverture ! ) 

La réaction d'AMLO ne s'est bien sûr pas faite attendre et a été à la hauteur : " Nous ne sommes pas une colonie de la Russie , de la Chine ou des Etats-Unis , le Mexique est un pays indépendant , libre et souverain ! " Voilà qui a du contenter les Etats-Unis d'être placés dans le même " lot " que la Russie et la Chine ... 

Une autre  déclaration du Président Mexicain n' pas du passer inaperçue à Washington . Le Président Mexicain a en effet souligné que la guerre * opération spéciale actuelle allait offrir au Mexique de nouvelles opportunités de se positionner dans la " supply chain " mondiale , après celles offertes par le COVID 19 . Comme je l'avais souligné sur ce blogue durant cette épidémie le Mexique a montré combien il était important pour cette " supply chain " du secteur manufacturier Etasunien et en particulier de son Complexe Militaro-Industriel . 

Il se peut toutefois que chronologiquement le prochain acte de la confrontation entre les Etats-Unis et le Mexique se déroule à l'OEA - Organisation des Etats Américains . Un groupe bipartisan de sénateurs Etasuniens dont les inénarrables Bob MENENDEZ ( D-NJ ) , Marco RUBIO ( R-FL ) et Ted CRUZ ( R-TX ) ont adressé une lettre demandant au secrétaire d'état Anthony BLINKEN d'envisager la révocation du statut d'observateur dont dispose la Fédération de Russie auprès de cette institution depuis près de trente ans . S'il est fort probable que des " like-minded states " comme la Colombie se joindront à cette demande , que la position du Brésil est incertaine , il est par contre fort peu probable qu'à l'aune de ses prises de position récentes la diplomatie Mexicaine se joigne à ce projet . Il faut ici signaler que le Mexique cherche à créer une organisation interaméricaine  indépendante moins inféodée à Washington .

Même si le Mexique a condamné à l'ONU la guerre *  l'opération spéciale de la Russie en Ukraine . Le 31 janvier 2022 le Mexique y a soutenu la demande Etasunienne , Britannique et Française demandant une réunion du Conseil consacrée à la crise Ukrainienne. À la différence de trois autres membres non permanents, l’Inde, le Gabon et le Kenya qui se sont abstenus, de la Chine et de la Russie qui ont voté contre. Il faut ici souligner le positionnement " particulier " de l'ambassadeur Mexicain Juan RAMON de la FUENTE , qui a justifié son vote par l'histoire Mexicaine qui a connu quatre invasions et il a cité le cas de l'expédition du Mexique de Badinguet et la guerre Mexico-Etasunienne de 1848. Un aspect totalement éludé par le MSM Occidentalien qui n' a retenu que le vote ! Il semblerait bien que le Mexique suive de nouveau en POLEX la " Doctrine ESTRADA " qui a été sa boussole dans les RI pendant 70 ans de 1930 à 2000 .

Un autre axe de confrontation pourrait être la politique énergétique que le gouvernement Mexicain souhaite modifier pour  privilégier les opérateurs nationaux aux dépends des investisseurs étrangers , lire Etasuniens . 

Au delà du diplomatique , le symbolique a lui aussi du irriter le " Grand Frère du Nord " . Et dans le domaine diplomatique justement ! Alors que la plupart de l'Occidentalie sombre dans la " cancel culture " de tout ce qui est Russe , l'Université de Mexico - UNAM - inauguré une exposition photographique consacrée au 150éme anniversaire de la naissance d' Alexandra KOLLONTAÏ qui fut la première ambassadrice de l' URSSIE  au Mexique . Il faut noter que si le féminisme est mis en avant - officiellement - dans cette exposition photographique qui se déroulera jusqu'au 24 avril 2022 ce sont bien les relations diplomatiques entre " l'URSSIE " et le Mexique qui y sont célébrées , la nature des documents officiels exposés ne laisse pas de doute sur ce point ! 

Sur le strict plan culturel , la présence d'Alexandra KOLLONTAÏ - La embajadora roja - au Mexique en 1926-127 coïncide avec l'apogée du Muralisme MEXICAIN , un art " National-Révolutionnaire " influencé par la Révolution Bolchevique comme j'ai pu m'en rendre compte dans une exposition qui lui a été consacrée au Grand-Palais en 2016 . 

* Ce blogue tient toujours à rester en conformité avec la législation Russe ! **

** C'est du 2nd degré .

 

Le courrier diplomatique :  ¡ Que viva México !
Mexico-City nid d'espions !

Mexico-City nid d'espions !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2022

Il est toujours difficile de s'essayer à la prospective , toutefois on peut se poser la question : Et si la guerre en cours était une " Guerre pour la Méotide " ( Мэотіда en Ukrainien, Майетида en Russe, Μαιώτιδα en Grec )  , capitale d'une province ayant pour capitale MARIOUPOL

On peut aussi noter que les nouveaux buts de guerre , en fait le Ziel , ce serait la partie méridionale de la plaine steppique Ukrainienne . Quand au Zweck il sera certainement calibré à l'aune du Ziel

La guerre en cours se déroule à quelques dizaines de kilomètres de CHERSONESE en Crimée où les archéologues Russes effectuent des fouilles dont Izvestia se fait l'écho dans ses colonnes ( Grecques ! )  .

Pour l'Eglise Orthodoxe Russe CHERSONESE est le REIMS Urssien avec le baptême du Prince Vladimir rt même la JERUSALEM Russe :  Le Président Vladimir POUTINE a affirmé que cet emplacement est le " Mont du Temple Russe " .

La MEOTIDE c'est aussi l'une des principales régions productrices de blé en UKRAINE , son stockage et son exportation

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?
Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le baptême du Prince Vladimir à CHERSONES

Le dessous des cartes : La guerre pour la Méotide ?

Voir les commentaires

Repost0