geopolitique

Publié le 13 Janvier 2022

Il n' a pas encore revêtu sa célébrissime livrée anti-flash blanche mais cela ne saurait tarder !

Le  " Cygne Blanc " dans sa version remotorisée et équipée de nouveaux équipements et avionique - au " standard F4 " ou " Block 60 " si l'on oserait une comparaison  - a effectué son premier vol le 12 janvier 2022 dans le ciel de KAZAN .

Ce premier vol d'essai est important car la remise en service des lignes de fabrication de ce bombardier stratégique *, digne héritier de l' Ilya MUROMETS d'Igor SIKORSKY , était un vrai défi industriel qui vient d'être relevé en particulier dans la remise en service de centres de soudage sous-vide de structures en titane . L'usine de KAZAN disposerait ainsi  désormais de la plus grande installation au monde de soudage par faisceau d'électrons sous vide .  Celle-ci sert particulièrement à la soudure de la poutre centrale en titane qui est la " colonne vertébrale " de l'aéronef . 

On peut vraiment le qualifier de " Phénix industriel " car il s'agit par exemple d'une cellule nouvelle conçue avec des moyens nouveaux de CAO et avec un outil industriel modernisé .

Si l'on peut mettre en doute la pertinence du concept de " bombardier stratégique " celui-ci peut lors de tensions internationales , comme c'est le cas actuellement , servir de " guet aérien armé " et être un des éléments d'un chant... D'une discussion diplomatique . Il est aussi évident qu'armé de missiles de portée accrue cet avion prend toute sa place dans l'exercice de la souveraineté de la Russie sur l'espace Arcto-Pacifique . Il peut aussi servir à valider des technologies qui seront implantées sur le futur bombardier PAK-DA .

 

* En fait la désignation Russe est " porte-missiles stratégique стратегический ракетоносец .

 

Le Phénix a volé .
Le Phénix a volé . Le Phénix a volé .

Le Phénix a volé .

L'unité de soudage par faisceaux d'électrons des éléments en titane

L'unité de soudage par faisceaux d'électrons des éléments en titane

Le Tu-160 au ...Venezuela !
Le Tu-160 au ...Venezuela !

Le Tu-160 au ...Venezuela !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Janvier 2022

Comme de bien entendu la quasi-totalité de la blogosphère  Défense&GP Française travestit les opérations en cours de l'OTSC au Kazakhstan , préférant se lancer dans des digressions oiseuses sur la nature des émeutes et des conséquences de la présence de militaires Russes dans ce pays . 

C'est sans compter sur le journalisme " du quotidien " ! 

Le choix des illustrations est à l'aune de ces "analyses" puisque l'on ne montre souvent que des militaires du contingent Russe à l'aéroport d'ALMATY . Il faut aller sur les réseaux sociaux et consulter des analystes comme @Rob_Lee pour essayer d'avoir une vision neutre et proche du terrain des opérations . On peut aussi consulter les pages institutionnelles des forces armées des états impliqués dans cette opération . Une démarche curieusement absente chez nos plumitifs du sérail alors qu'ils le font de manière récurrente pour les OPEX en Afrique par exemple . 

Au moment où vient de se terminer un sommet virtuel des chefs d'états de l'OTSC je vous propose une infographie et une photo . Il faut d'abord souligner que cette opération est un magnifique succès opérationnel et logistique . Il démontre la capacité de l'Armée Russe à déployer la " crème de la crème " de ses forces aéroportées dans le cadre d'une de Force de Réaction Rapide dont les exercices de " préparation au combat " ont été souvent raillés par des experts , civils autoproclamés ou militaires d'active s'exprimant dans les médiats . Il montre aussi l'excellente MCO des moyens aériens de l'armée Russe . Il n'est pas impossible que cette crise ait pour première conséquence une allocation supplémentaire pour la fabrication de modèles existants ou le développement de nouveaux avions .

Si l'on emploie souvent l'expression " Elephant walk " pour désigner le roulage massif d'avions de combat sur une piste , on peut parler de " Bear stand " pour l'image des Il-76 et An-204 alignés sur le tarmac de l'aérodrome d'Ivanovo , tous prêts à engloutir dans leurs soutes les storm..."Grognards de l'Empire"

L'infographie ci-dessous montre l'ensemble du déploiement en cours 

QUO VADIS Kazakhstan ? L'Empire contre-attaque : La réalité des opérations sur le terrain ! [ MAJ ]
L'Empire contre-attaque ! L'Empire contre-attaque !
L'Empire contre-attaque !

L'Empire contre-attaque !

QUO VADIS Kazakhstan ? L'Empire contre-attaque : La réalité des opérations sur le terrain ! [ MAJ ]
QUO VADIS Kazakhstan ? L'Empire contre-attaque : La réalité des opérations sur le terrain ! [ MAJ ]
Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie
Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie
Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie
Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie Troupes Russes ,  Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie

Troupes Russes , Biélorusses et Kirghizes de l'OTSC devant l'entrée du métro d'Almaty , une agence de KAZAKTELEKOM et une centrale thermique . Contrairement à ce qu'affirme une certaine propagande ces militaires sont parfaitement identifiées comme forces de maintien de la paix . Source : MD de la Fédération de Russie

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Novembre 2021

L'un des théoriciens de l'école néo-réaliste des relations internationales , John MEARSHEIMER , s'exprime dans les colonnes de Kommersant et rend responsable les Etats-Unis de la dégradation des relations diplomatiques - et autres - entre la Russie et les Etats-Unis . 

" Dans le cas de la Russie , les États-Unis sont les premiers responsables de la détérioration [ des relations diplomatiques - NDLR ] . Mais je suis convaincu que ce n'est pas de notre intérêt . Il est dans l'intérêt des États-Unis d'avoir de bonnes relations avec la Russie " 

Et reconnaît que " Ce sont les Américains qui ont poussé les Russes dans les bras des Chinois , ce qui n'est pas de notre intérêt " ..." Nous vivons dans un monde complétement différent [ de 1947 - NDLR ] et la principale menace pour les États-Unis c'est la Chine . L'union de la Russie et de la Chine n'est pas de notre intérêt "

Reprenant la vieille antienne de la menace démographique Chinoise et de l'enrichissement de la RPC  il estime que la Russie devra pour sa sécurité se rapprocher des États-Unis . 

Il accorde enfin un satisfecit à la diplomatie Russe dirigée par Serguei LAVROV : " Lui [ Vladimir POUTINE ] et Sergueï LAVROV ont une vaste expérience dans la manière d'établir des relations avec les États-Unis . Je pense qu'ils ont développé de part eux-mêmes le bon schéma pour interagir avec les Etasuniens " 

L'analyste ne voit pas dans un proche futur de possibilités d'amélioration de ces relations bilatérales tant les sentiments Russophobes sont répandus dans l'administration Etasunienne et ceci même si le président Joe BIDEN essaye de leur impulser une nouvelle dynamique , ce qui n'est d'ailleurs pas garanti . L'un des éléments clefs dans la dégradation des relations entre les États-Unis et la Russie sont les projets d'extension de l'OTAN et le soutien des États-Unis aux " révolutions de couleur " . La rencontre entre William BURNS et Nicolaï PATROUCHEV ne changera certainement pas grand chose à la dynamique en cours , mais celle vers les fonds . 

De la même manière les déclarations à la COP26 de Joe BIDEN sur la prétendue inconséquence de la Russie dans sa gestion des incendies de la toundra et sur sa - prétendue - responsabilité dans la flambée ( SIC ! ) des prix des carburants aux États-Unis laissent plutôt envisager l'émergence de nouveaux champs de conflictualité  que de nouveaux axes de coopérations .

Bien sûr tout ceci et beaucoup d'autres choses vous ne le retrouverez pas de si tôt dans les me(r)diats Occidentaux et en particulier Français sous la plume des Nicolas TENZER , Jean-Sylvestre MONGRENIER ,  Benoit VITKINE et de tant d'autres . Ou alors vous le retrouverez de manière tronquée et souvent déformé dans l'extrait limité à la " menace Chinoise "™©  . C'est pour cette raison qu'en attendant une traduction hypothétique dans Russia in Global Affairs je vous invite à vous rendre sur le site de Kommersant et à utiliser éventuellement votre traducteur automatique favori ... 

Site personnel de Mearsheimer.com 

Mearshiavelli

Mearshiavelli

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Le courrier diplomatique, #Diplomatie, #Russie, #Chine, #Géopolitique

Repost0

Publié le 1 Novembre 2021

En géopolitique il est très présomptueux de déclarer la fin d'une histoire ! Ce qui est vrai pour la Biélorussie l'est aussi pour le projet d'implantation d'une base navale Russe au Soudan qui devient un véritable " serpent de mer " de la Mer Rouge .

En 2020 un projet d'implantation pour 25 ans d'une base navale pour la Marine Russe à Port Soudan avait été annoncé avec beaucoup de publicité . Après cette annonce un jeu diplomatique , parfaitement résumé par l'image ci-dessous , s'était mis en place et dans sa stratégie de " containment " la diplomatie Etasunienne s'était mise en branle . Utilisant la bonne vieille " Linkage Diplomacy " qui lie des concessions dans un domaine " A " en échange de concessions dans un domaine " B " , " A " ou " B" étant souvent des concessions dans le domaine économique , la diplomatie US avait retiré le Soudan de la liste des pays sponsors du terrorisme . Plus encore dans la philosophie de cette " linkage diplomacy " le secrétaire d'état au Trésor Steven MNUCHIN avait signé début janvier 2021 un accord prévoyant le refinancement au travers d'un prêt relais d'un arriéré de 1,2 Milliard USD du par le Soudan à la Banque Mondiale , lui permettant d'avoir accès à de nouveaux crédits  La Banque Mondiale avait confirmé le retour du Soudan chez les " bons payeurs " et ne tarissait pas d'éloges sur l'ancien gouvernementUn nouveau facteur rentrait dans l'équation à savoir la Turquie qui au travers de la réhabilitation d'un ancien port Ottoman cherchait à y faire valoir ses droits " historiques " .   . Il faut noter que l'annonce de l'implantation hypothétique de cette nouvelle base navale Russe au Soudan a donné lieu à une multitude d'analyses plus ou moins biaisées par des prismes mentaux et idéologiques déformants et ceci dans un sens comme dans l'autre . Je n'en retiendrai que celle d'Anton MARDASOV dans Al-Monitor qui a le mérite de citer les doutes de certains chefs militaires Russes ainsi que de mettre en avant des éléments logistiques comme la fourniture en énergie de la base .

La présence navale Russe au Soudan devenait de plus en plus problématique avec l'activisme de la diplomatie US et les chefs politiques et militaires Soudanais avaient pratiquement enterré le projet en mettant en avant certaines clauses attentatoires à la souveraineté de l'état Soudanais . Des centres analytiques Occidentaux s'étaient même amusés de la fin probable de " Port-Poutine" .

On en était resté là jusqu'aux derniers développements avec la (re)prise du pouvoir par un groupe d'officiers dirigé par le général Abdel Fattah AL-BURHAN  Si la célébrissime " communauté internationale"  a bien sûr condamné cette prise de pouvoir mettant en avant même sa prétendue " fragilité " face aux manifestations de rues la Fédération de Russie s'est distinguée par sa réaction modéré , c'est même un euphémisme , face à cette prise de pouvoir en mettant en avant l'incurie du gouvernement précédent et en rejetant toute ingérence étrangère . Une ingérence étrangère dont la porte parole de la diplomatie Russe Maria ZAKHAROVA a souligné le rôle dans les échecs en politique intérieure du précédent gouvernement Soudanais . De l'autre côté la diplomatie US qui vient de subir un nouvel échec - peut être temporaire - cinglant après l'Afghanistan et les centres analytiques néo-conservateurs réclament des " mesures fermes " contre les nouveaux maîtres du Soudan .  La " nouvelle Guerre-Froide " en Afrique est désormais une réalité , la France y retrouvant son rôle de " Non-Aligné Aligné " face à la Russie et à la Chine mais aussi face à la Turquie . 

La rétribution des chefs politiques Soudanais à la "neutralité active" Russe  ne s'est pas fait attendre ... Le nouveau chef politique du Soudan vient d'annoncer dans une longue interviouve à Ria Novosti que le projet de l'implantation d'une base navale Russe à Port-Soudan est toujours d'actualité même si quelques points de l'accord doivent être réexaminés . " " Nous discutons constamment de ce sujet - la base navale Russe à Port Soudan NDLR - et nous avons certains points de discorde que nous devons éliminer . Nous sommes attachés aux accords internationaux et nous continuerons à les mettre en œuvre jusqu'au bout " . Notons ici que la transcription de cette interviouve dans les mediats Occidentaux et Turcs souligne l'existence de ces " observations " au dépends de la " continuité de leur mise en œuvre ...

Dans cette interviouve à Sputnik™ le chef militaire Soudanais souligne aussi le caractère " démocratique " de ce coup... De cette transition dans la continuité  ."Ceux qui le considèrent comme un coup d’État ont tort, puisque nous sommes toujours au pouvoir. En cas de coup d’État, il doit y avoir un changement de pouvoir. Ce qu’il s’est passé, c’est le redressement d’une trajectoire et d’une période de transition."

Curieusement Libération™ ne reprend pas ses propos ? 

Il faut noter que le projet de cette base navale Russe dans la Mer Rouge est fortement lié à une histoire douloureuse pour la Marine Russe au delà de toute considération stratégique d'accès à l'Océan Indien et/ou de contrôle des flux maritimes transitant par la Mer Rouge  : La navigation épuisante le long de la façade Occidentale des côtes de l'Afrique de la flotte Russe qui sera détruite à la bataille de Tsushima .

Il faut aussi signaler qu'une présence navale au Soudan " désenclavera " la présence Russe au Centrafrique - TSAR selon l'acronyme Russe -  même si la région frontalière n'est pas contrôlée par le pouvoir central Centrafricain . La création de la colonie de l'Oubangui-Chari avait pour projet géostratégique d'être justement un " tremplin Français " sur le Soudan alors contrôlé par l'Angleterre et en l'occurrence le Soudan peut devenir un " tremplin Russe " vers le Heartland Africain .

La situation au Soudan est très volatile et vous comprendrez que cet article qui n'a aucune prétention " prophétique " est une photographie à un instant " t " de la situation qui peut évoluer très vite ! Suite au prochain épisode ...

 

La géopolitique et la géostratégie ? Mais c'est très simple !

La géopolitique et la géostratégie ? Mais c'est très simple !

Port-Poutine à Port-Soudan

Port-Poutine à Port-Soudan

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Septembre 2021

Certains se souviennent peut-être de l' " affaire du SUBWAY™ " d'Angers où le gérant de la chaîne de restauration rapide offrait pour la Saint-Valentin un sandwich à ses clients hétérosexuels .

La chaîne vient de récidiver avec une publicité de sa filiale Australienne .

Vipérin .

Pas sur qu'elle soit appréciée en France ...  Une " joke " consisterait à dire : " Je vais passer chez SUBWAY™ pour y commander douze * Subs* ™ et les annuler ! " 

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

La lutte pour le Pacifique - AUKUS belli : Offrez vous des " subs " non-nucléaires à moins de 90 milliards de dollars .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Septembre 2021

L'annonce par le président Français Emmanuel MACRON lors de son déplacement à Marseille de la tenue en France d'un sommet global pour la préservation des océans d'ici le début de l'année 2022 pourrait marquer le " réchauffement "de la guerre froide que se livrent la France et la Russie sur la question environnementale et en particulier sur le dossier de l'Arctique . 

Si la France et la Russie se livrent déjà à une guerre qui ne dit pas son nom sur le dossier du Sahel et du Centrafrique , du rapprochement avec la RPC , du Caucase et en particulier de l'Arménie , de la Biélorussie , l' "affaire NAVALNY " ,  le dossier Arctique est déjà une source d'affrontement entre la France et la Russie et cet affrontement ne pourra que s'intensifier sur le terrain de l'environnement après l'annonce de ce projet de conférence sur " l'Océan global ". 

Le président Français a en effet déjà appelé lors de la tenue du G7 à Bayonne il y a tout juste deux ans au boycott de la Route Maritime Nord alors que la Russie  veut faire de cet axe Arcto-Pacifique la colonne vertébrale de son développement . Le Président Russe Vladimir POUTINE a annoncé aujourd'hui , comme par bravade inconsciente , lors du forum pour le développement de l' Extrême-Orient Russe à VLADIVOSTOCK  qu'il souhaitait l'ouverture pour 2021-2022 d'une ligne commerciale régulière de conteneurs entre SAINT-PÉTERSBOURG  et VLADIVOSTOK . Cette volonté Française de délégitimer la Route Maritime Nord dans les échanges internationaux a été confirmée par M.Charles MICHEL , Président du Conseil Européen   et c'est donc dans le cadre de ses échanges avec l'Asie que la Russie doit envisager son développement. On a vu avec les projets d'envoi de potasse Biélorusse via le Sevmorput que cette route maritime peut devenir une route maritime à l'abri des sanctions Occidentales car il est en effet difficilement envisageable d'y voir un navire de l'OTAN y arraisonner un navire "sanctionné" .

D'autres terrains d'affrontement sont déjà clairement identifiés comme celui de l'exploitation des énergies fossiles dans l'Arctique de la pêche dans les eaux Arctiques et mêmes Antarctiques et le terrain du droit maritime  international que le président Français a annoncé vouloir commencer à amender lors des travaux de cette conférence .

Deux immenses projets énergétiques sont en cours de développement dans l'Arctique Russe , l'un gazier et l'autre pétrolier.

Le projet gazier est le projet Arctic LNG2 développé par le gazier Russe NOVATEK™ et pour le moment par TOTAL™ . J'écris " pour le moment " car il est à mon très humble avis assez probable que le pétrolier Français sera amené à se retirer de ce projet sous la pression du gouvernement Français sous une échéance assez brève . La société NOVATEK™ vient d'annoncer ce jour que les agences Françaises de crédit à l'exportation - BpiFrance™ -  ne financeront pas  ce projet . Ce n'est pas en soi en un problème car ce financement - 700 Mio USD sur 11,1 Milliard USD - sera facilement couvert par des banques Asiatiques Chinoises ou Japonaises ou alors Russes . La partie Russe sera alors majoritaire à la hauteur de 60% dans ce projet qui perdra tout son caractère Européen pour devenir Russo-Asiatique  Déjà 80% de la production est planifiée pour être expédiée vers l'Asie  via une flotte de méthaniers de classe Arctique le long de la Route Maritime Nord et il est fort probable que ce pourcentage atteigne bientôt la totalité de la production car le GNL Russe de l'Arctique va être " blacklisté " au profit du GNL Etasunien . On ne peut que noter ici qu'une situation similaire à la pose du câble " Polar Express " qui avec l'abandon du projet " Arctic connect " déconnecte de facto chaque jour encore plus la Russie de l'Europe , particulier sur le plan technologique et financier.

 C'est surtout un signal politique destiné à la Russie : La coopération énergétique Franco-Russe dans l'Arctique est terminée pour faire face à l'opposition frontale .NOVATEK™ sous l'injonction du gouvernement Russe a heureusement décidé  de "Souverainiser- Russifier " les technologies de liquéfaction et de faire fabriquer des modules par des chantiers Chinois . Ce faisant ce projet est à l'abri non seulement d'un embargo financier mais aussi d'un embargo technologique qui doit déjà être dans les cartons de la " diplomatie " Française voir Européenne et Etasunienne .Il est fort probable qu'un " CEETSA " - Countering European Environemental Ennemies Through Sanction Act - Européen dans le domaine financier et technologique soit mis en place contre la Russie au titre de ses activités économiques dans l'Arctique comme il existe déjà un CAATSA Etasunien . La lutte contre ce projet est le fait d'officines drouâdelômistes comme la LDH qui s'attaquent déjà à la Russie sur les prétendus " droits humains".

Bien sûr tout cela va certainement introduire des délais supplémentaires comme pour la complétion du Nord-Stream 2 , en particulier dans la mise au point du nouveau procédé Russe de liquéfaction mais en soi le projet ne sera pas impacté de manière importante , du moins pas au niveau des espérances de la diplomatie Française car ce projet avait pris de l'avance sur le planning initial . 

Sommet One Ocean : Vers un affrontement directe entre la France et la Russie sur le dossier de l'Arctique .

L'autre projet énergétique qui risque de voir redoubler les attaques de la France et de l'Union Européenne c'est le méga-projet pétrolier VOSTOK OIL de l'entreprise ROSNEFT™D'ici 2024, VOSTOK OIL devrait produire jusqu'à 30 millions de tonnes de pétrole, et d'ici 2030, la production atteindra 100 millions de tonnes par an. C'est l'un des plus gros projets pétroliers au monde et l'axe environnemental comme l'activation des minorités ethniques locales sera très probablement celui par lequel se fera l'attaque Occidentale , ici Française . 

Selon ROSNEFT™ le projet comprend la construction de 15 nouvelles implantations industrielles , trois aérodromes, environ 800 kilomètres de pipelines, 3 500 kilomètres de lignes électriques et 2 000 MW de production d'électricité. Ce projet est d'autant plus important pour la Russie qu'il permet de compenser le déclin des bassins historiques de Sibérie Occidentale .

En mai 2021 , les premiers navires sont arrivés dans le golfe du IENISSEÏ Ilivrant environ 20 000 tonnes de matériaux de construction. Si de nombreux partenaires rejoignent ROSNEFT dans ce projet , c'est essentiellement l'Asie avec l'Inde qui sont amenés à devenir les clients principaux de ce pétrole Arctique Russe [ voir carte ci-dessous ] . Au même moment où MACRON lançait ses injonctions environnementalistes avec pour arrière plan le Vieux-Port , le PDG de ROSNEFT™ , Igor SECHIN , s'entretenait à VLADIVOSTOK avec le Ministre du Pétrole et du Gaz Naturel Indien Hardeep Singh PURI pour discuter de la participation Indienne à ce projet . 

Si bien sûr on voit très mal la Marine Nationale intervenir pour intercepter un pétrolier de classe Arctique Russe à destination de l'Inde le long de la Route Maritime Nord on peut par contre très bien envisager des menaces de sanctions à destination de l'Inde au travers d'un CEETSA ! La diplomatie Russe se doit de se doter d'armes pour s'opposer à ce type de menaces déjà parfaitement identifiées dans la nouvelle doctrine de sécurité nationale Russe On voit par contre aussi très mal après les injonctions Macroniennes le BSAH Rhône effectuer un nouveau " passage innocent  " dans la ZEE Arctique Russe le long du Sevmorput  ...

 

Sommet One Ocean : Vers un affrontement directe entre la France et la Russie sur le dossier de l'Arctique .
Sommet One Ocean : Vers un affrontement directe entre la France et la Russie sur le dossier de l'Arctique . Sommet One Ocean : Vers un affrontement directe entre la France et la Russie sur le dossier de l'Arctique .

Je traiterai de la pêche dans la Mer d'Okhotsk , le détroit de Béring et la Mer de Barents dans un autre article bien que cela soit au moins important que les projets pétrogaziers !

La Russie est en train de se hisser parmi les plus grandes nations en terme de tonnage péché . Une grande partie  de ses ressources provient des " eaux froides " et en particulier des eaux Arctiques qu'elle compte exploiter au moyen de " mega-chalutiers " et de navire-usines .

C'est ainsi que le 25 juillet dernier alors que tous les " experts " commentaient la parade navale de Saint-Pétersbourg , le président Vladimir POUTINE assistait au lancement aux Chantiers de l'Amirauté du dernier super-chalutier de la classe " Projet ST-192 " , Mécanicien SIZOV.

Ce super-chalutier est le troisième de sa classe qui comptera dix navires . Sans énumérer toutes ses caractéristiques disponibles dans le lien supra , on notera qu'il possède un chambre réfrigérée , une autonomie de 45 jours en mer et qu'il pourra pêcher par exemple  jusqu'à 60 000 tonnes de Colin de l'Alaska . Si l'on suppose de manière très optimiste que l'ensemble de cette flotte de super-chalutiers soit opérationnelle en même temps cela représente alors une capacité de pêche de près  500 KTonnes/an . Le développement de la pêche Russe a été fortement accéléré après l'embargo mis en place par la Russie pour répondre aux sanctions Occidentales en 2014 et rentre dans le cadre d'une politique d'auto-suffisance alimentaire . et donc relève de la sécurité de la nation Russe . En 2014 la Russie a du remplacer en urgence les importations de poissons en provenance de l'UE par celles en provenance d'Amérique Latine , du Pérou en l'occurrence . Un plan quinquennal massif d'investissement dans l'industrie de la pêche a été lancé en 2019 en Russie pour non seulement faire du secteur de la pêche un pourvoyeur de nourriture pour la population mais aussi une puissance exportatrice majeure de produits de la mer . Ce sont ces projets qui sont directement menacés par les projets préservationnistes Français et Européens qui visent par exemple les accords bilatéraux entre la Norvège et la Russie de prises de Morue dans la Mer de Barents

Les projets Russes de pêche au Krill dans d'autres eaux polaires ,  les eaux Antarctiques vont aussi rentrer en conflit avec les projets conservationnistes de MM. MACRON et MICHEL tels qu'ils ont été exprimés à Marseille . La Russie hérite dans ce domaine de la pêche au Krill de l'expertise Soviétique qui ont été les précurseurs dans l'exploitation de cette ressource . Des tentatives de sanctuariser ces zones ont déjà eu lieues et la Russie et la RPC se sont retrouvés côte à côte pour s'y opposer aux nations Occidentales .

Il reste enfin , at last but not the least , la volonté affichée du duo MACRON-MICHEL de modifier la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer , plus connue sous le nom de " Convention de Montego-Bay " . L'axe choisi tout comme la tentative d'aout 2019 concernant l'Amazonie Brésilienne consiste à essayer d' " internationaliser " des zones océaniques - Arctiques - d'un état souverain - la Fédération de Russie . C'est l'axe choisi par la diplomatie Française ces dernières années qui s'est trouvée une " destinée manifeste " d'être la " nation essentielle " qui sauvera l'Humanité du péril du réchauffement climatique . Ces tentatives d'essayer d'empiéter sur la souveraineté Russe - dans l'Arctique - au prétexte de la question environnementale et entraver ainsi le développement de la Russie a été parfaitement identifié dans la nouvelle doctrine de sécurité Russe . Sergueï LAVROV y a déjà répondu de manière forte et claire : " L'Arctique est Russe et nous y sommes chez nous !

 

 

Sommet One Ocean : Vers un affrontement directe entre la France et la Russie sur le dossier de l'Arctique .

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Août 2021

La proposition détaillée par Emmanuel MACRON ce jour dans le Journal du Dimanche de présenter lundi en compagnie de Boris JOHNSON une résolution visant à créer des " zones de sécurité " à KABOUL lors de la réunion du CS de Sécurité de l'ONU consacré à la situation en Afghanistan sera bien-sûr présentée par les merdiats complaisants et par ses thuriféraires comme une " grande avôncée de la diplômôtie Vrônzaize " !

Il n'en est bien sûr rien !

Cette proposition de créer des "zones de sécurité" à KABOUL comme en Ex-Yougoslavie  est celle de deux " über-hawks " Etasuniens et les diplomaties Françaises et Britanniques ne font que suivre servilement leur feuille de route : Il s'agit de deux ex-diplomates et conseillers Etasuniens Paula J.DOBRIANSKY et Paul SAUNDERS qui s'exprimaient le 25 aout 2021 dans le Wall Street Journal . Les éditorialistes syndiqués  Peggy NOONAN dans les colonnes du Wall Street Journal et Charil CARPENTER dans Foreign Policy  surrenchérissent et proposent des " améliorations tactiques " interventionnistes qui seront certainement suivies à l'Elysée et au 10 Downing Street ! 

Le Wall Street Journal et Foreign Policy ont été les organes plus interventionnistes ces dernières années et les deux auteurs y expriment clairement leur intention de mettre en difficulté la Russie et la République Populaire de Chine sur ce dossier en reportant sur eux la responsabilité d'une éventuelle crise humanitaire . Il s'agit donc surtout en fait de créer un nouveau narratif pour masquer l'échec militaire et politique de 20 ans de présence Occidentale en Afghanistan ( voir couverture de Time magazine )  . 

"While Chinese and Russian officials have missed few opportunities to criticize the U.S. withdrawal, Beijing and Moscow might be reluctant to oppose such a measure. Vetoing a resolution like this would give each a share of responsibility for a humanitarian crisis that they could otherwise attribute to Washington, and would demonstrate to U.S. allies where China’s and Russia’s leaders stand."

C'est aussi l'objectif déclaré de MACRON qui lui n' a pas le courage d'assumer ouvertement cet objectif en parlant par sous-entendu : " Cela donnerait un cadre des Nations-Unies pour agir dans l'urgence , et cela permettra surtout de metrre chacun devant ses responsabilités et à la communuauté internationle de maintenir une pression sur les Talibans " 

Cyniquement Paula J.DOBRIANSKY et Paul SAUNDERS notent que le Conseil de Sécurité n'aura même pas à voter une résolution supplémentaire pour l'envoi de troupes Etasuniennes ou de l'OTAN puisqu'elles y sont déjà , pas plus d'ailleurs pour leur autoriser l'usage de la force !

"Moreover, unlike past resolutions on Syria and Libya that the two governments - [ Russie et Chine NDLR ] - blocked, a safe-evacuation resolution need not include authorization for U.S. or other outside forces to enter Afghanistan, since they are already there, or for combat operations."

A ces deux figures néo-cons de la diplomatie pro-interventionniste Etasunienne  il faut rajouter le cheval de retour Paul WOLFOWITZ qui s'exprime toujours dans les colonnes du Wall Street Journal .  Celui-ci propose ni-plus ni moins que de créeer un réseau de bases aéroportuaires extraterritorriales protégées militairement au sein de l'Afghanistan pour y " draîner " les réfugiés . Il propose aussi de récréer des " chemins de fer souterrains " , c'est à dire des réseaux clandestins d'exfiltration de " réfugiés " Afghans par allusion aux pistes de fuites des noirs esclaves lors de la guerre de Sécession . Ici il ne manquera donc plus que la grosse vache Italienne Laura BOLDRINI meugler son " partigiani " en évoquant les colonnes de réfugiés Afghans la nuit dans les montagnes enneigées de l'Afghanistan ! 

Il faut noter que ces zones de sécurité déborderont très rapidement de la seule zone de l'aéroport selon Peggy NOONAN : 

" Joint NATO forces can expand the airport perimeter and create a corridor in Kabul with more points of access to the airport for Americans , NATO nationals and Afghan SIV candidates . Special forces can conduct rescue missions in difficult to reach aeras . The US can establish military hubs outside the airport and around the country where evacuees can assemble for transport . Why should the US and the allies limit themselves to the Kabul airoprt which Taliban could cripple by bombing the runaway ? " 

Ce projet d'extension de la " zone de sécurité " au delà de la zone de l'aéroport stricto-sensu est déjà présent dans l'article de Paula J.DOBRIANSKY et Paul SANDERS de même que l'emploi de la force armée " sans retenue " à la première opposition des Talibans .

Et le cas échéant si le Conseil de Sécurité refuse d'entériner cette décision au travers de l'article VII de la charte de l'ONU , avec un veto de la Russie et/ou de la République Populaire de Chine par exemple  ,  Charil CARPENTER propose de réunir le format  " Union pour le maintien de la paix " ou Résolution 377(V) .afin de le contourner ! 

 

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés .

Article libre de droits . Je remercie la rédaction d'" Antiwar.com"

Le Journal de Marche et d'Ordres d'Emmanuel MACRON

Le Journal de Marche et d'Ordres d'Emmanuel MACRON

Kaboul - Zone de sécurité : Quand Emmanuel MACRON et Boris JOHNSON prennent leurs ordres de marche dans le Wall Street Journal et Foreign Policy !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Août 2021

Ice Station Zebra se fixe très modestement une vocation de ré-information et d'information . Du moins quand ses rédacteurs en ont le temps .

Tout le monde connait l'expression de John Maynard KEYNES : " A long terme nous serons tous morts ! " 

Alors qu'il y a un an tout le monde annonçait la chute à brève échéance du président LOUKACHENKO et de son " régime " il apparaît qu'au bout d'un an il est toujours là . Ceci ne préjuge bien sûr en rien de l'avenir à brève , moyenne ou longue échéance .

Après une salve de sanctions sectorielles contre l'industrie chimique ( potasse ) et pétrochimique ( pétrole ) , le tabac , le transport aérien , ... Le journal Kommersant dresse a bout d'un an - à très grands traits - le portrait socio-économique de ce pays au moyen de quelques graphiques .

Bien sûr certaines des sources sont le gouvernement Biélorusse et rien n'est dit sur les stratégies de contournement comme une éventuelle exportation des potasses par les ports Russes de la Baltique . Deux mois avant l'interception de l'avion de RyanAir des responsables Russes et Biélorusses se sont rencontrés pour accélérer le développement de ces nouvelles voies d'exportation , en particulier au travers d'un nouveau terminal minéralier près de OUST-LUGA . Le Président Biélorusse a de nouveau brandi cette menace il y a 72 h , menaçant la Lituanie de réorienter ses exportations via des ports Russes . Le départ de la potasse Biélorusse des ports Baltes sera un nouveau coup dur pour l'économie de ces trois états qui doivent déjà faire face de la désaffection du commerce Russe , principalement depuis la réintégration de la Crimée . 

Une fois de plus le rôle stratégique de l'Arctique et de l'Arcto-Pacifique est mis en avant dans la géopolitique des flux  puisque c'est au travers du port de  Mourmansk et de la Route Maritime Nord que le Président LOUKACHENKO se propose d'exporter la potasse Biélorusse à destination de l'Inde qui est le principal marché export . 

C'est loin d'être une hypothèse de travail puisque la Biélorussie a déjà exporté deux chargements de potasse à destination de la Chine au mois d'octobre 2020 le long du Sevmorput , c'est à dire au moment où la menace de sanctions sectorielles a commencé à être brandie . Maintenant il est clair que les terminaux Russes de l'Arctique n'ont pas les capacités du terminal de KLAIPEDA en LITUANIE * qui jusqu'à présent était le débouché de la potasse Biélorusse mais c'est peut-être une bonne occasion de développer ces infrastructures . D'autant plus que la Russie exploite sur la péninsule de KOLA des gisements d'engrais . Le terminal minéralier et charbonnier de LAVNA pourrait ainsi se reconvertir vers l'exportation de la potasse Biélorusse et devenir le " nouveau - KLAIPEDA " Les responsables Biélorusses se sont rendu compte à cette occasion que le cout et la durée du transport étaient largement réduits par rapport à l'axe empruntant la Baltique , la Méditerranée , le canal de SUEZ et le détroit de MALACCA   . 

Cette voie maritime mettra surtout les exportations Biélorusses hors d'atteinte d'une saisie par les marines de l'OTAN dans la Baltique ou la Méditerranée dans le cadre d'une action visant à appliquer l'embargo contre ces exportations . Voir même d'une interception par des " pirates " - surtout des " pirates étatiques " -  dans le détroit de MALACCA  . Elle leur évitera aussi éventuellement d'être bloquée dans le Canal de Suez mais pour d'autres raisons ... C'est désormais parfaitement assumé par les responsables Russes qui présentent la Route Maritime Nord comme une " route maritime exempte de sanctions " entre l'Europe et l'Asie  .   

 

* Le chargement du 5 octobre 2020 est parti du port de KLAIPEDA

Une nouvelle division du monde qui se manifeste aussi dans la reconnaissance ou non du résultat des élections Biélorusses

Une nouvelle division du monde qui se manifeste aussi dans la reconnaissance ou non du résultat des élections Biélorusses

Les manifestations en Biélorussie : Une nette décrue !

Les manifestations en Biélorussie : Une nette décrue !

Cout des sanctions par rapport au PNB

Cout des sanctions par rapport au PNB

En avril 2021 les Etats-Unis et l'UE ont imposé des sanctions sectorielles . Le cout est estimé à ce jour est de 1,7 milliard USD soit 3% du PIB . Ce cout est estimé à 70 000 USD par jour pour le seul secteur aérien .

Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse !

Evolution des réserves de la banque centrale Biélorusse . Celle-ci a du soutenir le cours de la monnaie et elles ont chuté de 2 milliard USD soit 20% de la réserve initiale . La dette extérieure est passée de 63% à 70% du PIB . Le taux de change du Rouble Biélorusse a baissé par rapport à certaines devises mais est resté stable par rapport au Rouble Russe . C'est en soi important car la part de la Russie dans le commerce extérieur Biélorusse est appelé à augmenter .Le marché Russe est déjà le débouché de nombreux produits comme les camions spéciaux BelAZ , des véhicules légers , des tracteurs et des produits sidérurgiques 

Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse ! Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse !
Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse !
Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse ! Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse !
Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse ! Biélorussie-Bélarus : Quelques chiffres au bout d'un an et une nouvelle route Arctique vers l'Asie  pour la potasse Biélorusse !
Le port de Mourmansk est peut-être appelé à devenir une des principaux points d'exportation de la potasse Biélorusse .

Le port de Mourmansk est peut-être appelé à devenir une des principaux points d'exportation de la potasse Biélorusse .

La distance SOLIGORSK-KLAIPEDA est de 600 Km par train . Elle sera de 2250 Km entre SOLIGORSK et MOURMANSK mais c'es une mobilité ferroviaire ( Bonjour M. MacKinder ) qui sera largement compensée par le gain sur le trajet maritime vers l'Asie ( Inde et RPC ) Wagons transportant de la potasse à VILNIUS La distance SOLIGORSK-KLAIPEDA est de 600 Km par train . Elle sera de 2250 Km entre SOLIGORSK et MOURMANSK mais c'es une mobilité ferroviaire ( Bonjour M. MacKinder ) qui sera largement compensée par le gain sur le trajet maritime vers l'Asie ( Inde et RPC ) Wagons transportant de la potasse à VILNIUS

La distance SOLIGORSK-KLAIPEDA est de 600 Km par train . Elle sera de 2250 Km entre SOLIGORSK et MOURMANSK mais c'es une mobilité ferroviaire ( Bonjour M. MacKinder ) qui sera largement compensée par le gain sur le trajet maritime vers l'Asie ( Inde et RPC ) Wagons transportant de la potasse à VILNIUS

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Août 2021

C'est l'un des projets majeurs Russe dans l'Arctique , auquel d'ailleurs les esp... diplomates des états-baltes s'intéressent de plus en plus : Le câble sous-marin de fibres optiques le long de la Route Maritime Nord qui reliera la Mer de Barents - TERIBERKA  ( voir 2éme vidéo ) - à l'Océan Pacifique - IOUJNO SAKHALINSK.

La Russie vient d'acquérir une nouvelle souveraineté dans ce domaine en lançant sa première ligne de fabrication de câbles sous-marins à Mourmansk dédiée à ce projet . Ce n'est pas en soi un exploit technologique même si ce câble doit résister à la pression d'icebergs raclant le fond où il est ensouillé mais l'inauguration de cette usine montre la capacité de la Russie à se ...Déconnecter , débrancher - découpler pour employer un vocabulaire plus à la mode - du complexe industriel Occidental où elle se fournissait jusqu'à présent pour ce type de produits . Ceci bien sûr dans un contexte de menaces de sanctions sectorielles de plus en plus répétitives , que ce soit dans les allégations de cyberattaques ou de non respect des drouâdelôms .Il faut toutefois préciser que la fibre optique utilisée dans ce projet particulier est achetée en RPC ce qui est cohérent avec la finalité du projet et sa sécurité de fabrication quand aux approvisionnements . 

La souveraineté industrielle que l'on nous met en avant vis à vis de la RPC - en partie pour des raisons électoralistes - depuis les crises d'approvisionnement liées à la crise du COVID-19 c'est exactement ça !

La complétion progressive de ce câble aura des répercussions sur les capacités militaires Russes dans l'Arctique et nécessitera bien-sûr la mise en place de moyens de protection dans le cadre de ce que l'on appelle le " seabed warfare " . 

Les responsables Russes estiment un rythme de pose de 180-200 km par mois - 2000 km par an pour arriver à une cadence de pose de près de 3000 km par an et une mise en service en 2026 . Les conditions extremes de l'Arctique sont bien sûres prises en compte pour sécuriser les atterrages des câbles avec par exemple l'installation à TERIBERKA de deux générateurs électriques diesels de secours bénéficiant d'une autonomie de fonctionnement d'une semaine ( voir 2éme video ) . 

Il est de plus en plus probable selon des déclarations officieuses de responsables que le projet concurrent de Megafon™ - Arctic connect - n'a pas pu être mené à son terme pour des raisons de sécurité , ce projet étant hors de contrôle de l'état Russe . Pour ces mêmes raisons il est fort probable que dans le climat de tensions croissant lié à la cybersécurité et aux accusations croisées d'espionnage des systèmes de télécommunications un usage " international " - lire non Sino-Russe - de ce câble n'est pas envisageable entre l'Europe et l'Asie . Ces communications Europe-Asie seront donc encore grandement dépendantes d'un " goulet d'étranglement " devenu célèbre avec la mésaventure du porte-conteneurs Ever-Given : Le canal de Suez

On notera en regardant les cartes ci-dessous le caractère stratégique au travers du temps et de la géographie d'emplacements comme Yanbou ( révolte Arabe de 1916 ) et Port-Soudan ( Projet Russe de base navale ) qui sont devenus des emplacements d'atterrages des câbles .

 

 

Polar Express : Les premiers brins sont filés !
Polar Express : Les premiers brins sont filés !
Polar Express : Les premiers brins sont filés ! Polar Express : Les premiers brins sont filés !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Juillet 2021

CARAMBA ! Zout ! Encore raté ... Tout est à recommencer ! 

Au Brésil on a l'habitude de parler de " Churrasco frio e cerveja quente ! " " Churrasco froid et bière chaude ! " lorsque les mauvaises nouvelles s'enchainent .Style : Vous perdez un poste qui vous accorde une immunité et un juge s'empresse dans la même journée de vous convoquer . Le soir votre épouse vous annonce à votre retour du cabinet du juge qu'elle part avec un amant de 20 années de moins que vous . 

C'est ce qui semble arriver aux Moukhabarats Françaouis en Afrique et l'Océan Indien depuis début Mai 2021 . Alors que dans les Caraïbes l'execution par un commando de tueurs Colombiens du Président Haïtien Jovenel MOÏSE porte la marque d'une exécution professionnelle , les tentatives Barbouzardes Françaouies s'enchaînent en Afrique avec à chaque fois les mêmes échecs . On en viendrait même à croire qu'il s'agit d'une crypto-campagne de promotion pour le prochain film de Jean DUJARDIN , OSS117 : Alerte Rouge en Afrique Noire . 

 Et à chaque fois on retrouve parmi ces sicaires aux petits-pieds d'anciens militaires Français ayant servi en Afrique  : Mali et Tchad .

La première opération barbouzarde ratée date de début mai au Centrafrique . Ce pays on le sait est le point de cristallisation de la rivalité Franco-Russe en Afrique.

. Les autorités Centrafricaines ont arrêté à BANGUI un ressortissant Français , Juan Rémy QUIGNOLOT , dans la maison duquel elles ont découvert de nombreuses armes . Cet homme a le parcours typique des " blédards " qui ne peuvent vivre qu'en Afrique une fois leur " temps " terminé : Carrière essentiellement en Afrique puis reconversion dans la sécurité privée . A ses côtés on retrouve plusieurs personnes liées aux cellules barbouzardes Elyséennes de la présidence CHIRAC

Son arrestation mais surtout la publication de ses papiers montre que l'OCRB - très probablement épaulé par les " services " Russes - a provoqué immédiatement la réaction courroucée du Quai d'Orsay dont le communiqué accusateur pointe assez explicitement la " Main de Moscou " . C'est pour cette raison d'ailleurs que je vais les publier sur ce blogue ! Je ne suis pas arrivé à trouver le grade de ce militaire qui a quitté le service actif à la fin des années mais selon une source diplomatique citée par Jeune Afrique " Il n' a pas le profil d'un soldat d'élite " . On veut bien la croire en regardant ces photos !

 On peut même se poser la question ici de savoir si la tentative d'assassinat contre le colonel Assimi GOÏTA à Bamako au Mali ne peut pas être analysée au travers de cette grille de lecture ou une grille de lecture liée aux "tensions" entre Paris et Bamako  ?  

Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .
Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .
Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .

L'autre barbouzerie dans laquelle sont impliqués deux ex militaires Français est la tentative d'assassinat du Président Malgache Andry RAJOELINA  Outre le Président Malgache plusieurs officiels étaient visés dans ce qui s'apparente être une tentative de coup d'état . Le premier est Paul  RAFANOHARANA , un ex-gendarme qui a quitté le service actif en 1994 avec le grade de capitaine . Son nom avait été cité pour le poste de Premier-Ministre de l'île .L'autre est un ancien colonel , Philippe FRANÇOIS , qui est arrivé sur l'île début 2020 pour s'établir comme conseiller en investissements . Sa carrière l'a aussi fait passer par l'Afrique , le Tchad exactement . De formation commando cet officier aurait été aussi présent en Côte d'Ivoire au moment des " troubles " - le coup d'état soutenu par l'armée Française - et semble avoir le profil type d'un sicaire des " services " . ( Révélation de la presse Malgache ) Tous les deux sont d'anciens élèves de l'école de Saint-Cyr . J'ai juste pu trouver qu'il était le traducteur - annoté - d'une traduction - annotée -  en Anglais d'un texte de l'Académie Militaire Frunze sur les tactiques Soviétiques en Afghanistan .

Sur cette affaire le Quai d'Orsay s'est contenté d'assurer son soutien consulaire aux barbouzes . C'est le minimum syndical et ces deux officiers peuvent être rassurés : Ils ne subiront pas le traitement infligé à Joss BEAUMONT  ! " Les services de ce ministère , tant à Antananarivo qu'à Paris , ont été informés de l'arrestation de ressortissants Français . S'ils en expriment le souhait , ils bénéficieront de la protection consulaire prévue par la convention de Vienne du 24 avril 1963 "  Le président 

Maintenant , quid des motifs de cette tentative de coup d'état ? Doit-on l'analyser au travers d'une grille purement Malgache comme des luttes pour la captation de richesses minières comme l'Or ou le pétrole - les personnes incriminées auraient contactées la compagnie pétrolière -   " Madagascar Oil " filiale de  Benchmark Group PTE . ou au travers du context régional comme la tension au Mozambique ou du contentieux Franco-Malgache sur les îles Éparses . " Il y a 26 000 Français à Madagscar , la France n'est pas comptable des agissements de tous ces ressortissants " , tient à préciser Patrick RAJOELINA conseiller à la Présidence Malgache. 

Quoi qu'il en soit ces trois échecs sont de sérieux revers pour la POLEX de la France dans un contexte de " reconquête impériale " et de " guerres sans fin "  , " forever wars " de la France en Afrique qui semble se dessiner dans certains cercles militaires et politiques Français .

Il suffit d'observer les réactions du Quai d'Orsay et de lire ses communiqués pour comprendre que même sans implication directe des " services " Français  le fait que MM. Faustin-Archange TOUADÉRA , Assimi GOÏTA et Andy RAJOELINA soient toujours en vie ce 23 juillet 2021 ne sied pas au locataire de ce palais , ni à celui de l'Elysée . C'est le mouianss que l'on puisse écrire . 

Maj du 25/07/2021 : Les derniers développements de la tentative de coup d'état à Madagascar nous ramènent vers la ..., Mitterrandie ! 

Colonel Philippe FRANÇOIS ( Photo publique ) Capitaine  Paul  RAFANOHARANA ( photo publique )

Colonel Philippe FRANÇOIS ( Photo publique ) Capitaine Paul  RAFANOHARANA ( photo publique )

Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .
Les Non-Professionnels  : Churrasco froid et bière chaude pour les Moukhabarats Françaouis en Afrique .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Voir les commentaires

Repost0