Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:43
Samedi 6 mars 2010 à Paris, le Centre culturel iranien vous invite à une soirée débat sur le thème : "Mieux comprendre l'Iran"

- à 18h précises, projection du documentaire iranien "les 7 faces de l'Iran"
- à 18h 30, conférence par M. Tabatabaï, professeur de l'Université de Téhéran, sur le programme nucléaire iranien
- 19h-20h, débat

Centre Culturel iranien, 6 Rue Jean Bart, 75006, Paris, tel: 01 45 49 19 - métro Notre-Dame des Champs (ligne 6) ou saint-Placide (ligne 4).

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 23:08
BAKOU, 23 février - RIA Novosti

Le projet de gazoduc Nabucco s'est retrouvé dans l'impasse, faute de gaz pour le remplir, a estimé mardi le politologue allemand Alexander Rahr dans une interview à l'agence azerbaïdjanaise 1news.
"Le projet Nabucco s'est complètement fourvoyé dans l'impasse, la Russie ayant réussi à convaincre plusieurs pays balkaniques à rejoindre le projet South Stream. Des négociations sur South Stream sont aussi menées avec beaucoup de succès entre la Turquie et la Russie", a indiqué M.Rahr.

Et d'ajouter que des changements intervenant actuellement au sein de l'administration ukrainienne montraient que Kiev était disposé à attirer des compagnies russes en Ukraine.

"Les Turkmènes vendent la quasi totalité de leur gaz soit en Russie soit en Chine de sorte que seul le gaz azerbaïdjanais reste pour le gazoduc Nabucco", a poursuivi l'expert.

"Pourtant, l'Azerbaïdjan vend à présent de grands volumes de gaz directement à la Russie ou à l'Iran. Ainsi, il n'y a tout simplement plus de gaz pour Nabucco", a-t-il dit.

Selon le politologue, l'Occident espère pouvoir remplir Nabucco par le gaz irakien.
"Mais la situation en Irak est instable, et on ignore s'il y a là suffisamment de gaz pour le marché européen", a ajouté M.Rahr.

"Quoi qu'il en soit, c'est l'unique chance pour le projet Nabucco", a-t-il conclu.
Le projet Nabucco est le prolongement du gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum. Promu par l'Union européenne, le pipeline doit permettre de transporter 20 à 30 milliards de mètres cubes de gaz naturel caspien tous les ans à partir de 2014, en contournant le territoire russe.

Nabucco est en concurrence avec le projet de gazoduc russe South Stream, censé relier la Russie au sud de l'Europe en passant sous la mer Noire, ce qui permettra de contourner les pays de transit traditionnels (Ukraine).

http://fr.beta.rian.ru/images/18611/28/186112842.jpg

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 16:45
Abstract : At the Cancun summit  the Brazilian diplomacy is backing Argentina on the row with Great-Britain over The Malvinas ( so -called " Falklands " ) .
" The Malvinas should return under Argentinian sovereignity " stressed the adviser on foreign affairs of president Lula Da Silva , Marco Aurélio Garcia .
He stressed that Brazil stands by its neighbour on this issue as it standed by it during the British colonial agression of 1982 despite the fact that " The Argentinian leadership  was cruel and dictatorial " .
This stance of the Brazilian diplomacy confirms its new path  since 2009 with the China-Brazil oil deal of may 2009 , the visit of the Iranian president Mahmud Ahmadinejad and the row with the Us forces in Haiti over the peacekeeping patrols in Port au Prince .
Marco Aurélio Garcia also stressed that the Malvinas issue is " highly sensitive for the whole region " .
A common resolution of the 25 states which gathered in Cancun will condemn the British oil drillings on the continental shelf of the Malvinas .


Intervenant lors du sommet de l'Amérique Latine et des Caraïbes à Cancun au Mexique , le conseiller du président Lula pour les questions de politique internationale ,  Marco Aurélio Garcia , a déclaré que " Les Malouines se doivent d'être réintégrées sous la souveraineté Argentine " .
Il a ajouté que " Le Brésil maintient là sa position de soutien historique à l'Argentine " *
Selon le diplomate Brésilien " La question des Malouines est hautement sensible pour toute la région" .
Rappelant l'année de la guerre entre l'Argentine et la Grande -Bretagne , 1982 , " Il y avait des nations Latino-Américaines qui soutenaient les Anglais [ Le Chili - NDLR ] mais malgrés le fait que l'Argentine était gouvernée par un régime cruel et dictatorial la posdtion de la diplomatie Brésilenne fut celle d'appuyer l'Argentine " .
Les responsables diplomatiques  des 25 nations réunies à Cancun s'apprêtent à voter une résolution condamnant l'exploitation pétrolière Britannique sur le plateau continental des îles Malouines .
Une performance diplomatique puisque des états comme Belize et le Chili sont les relais de l'impérialisme Britannique dans la région .
La présidente Argentine Cristina Kirchner s'est rendue au sommet de Cancun pour y chercher l'appui des ses " frères et soeurs " Latino-Américains  face à ce nouvel act de brigandage , de " piraterie " selon la presse Latino-Américaine ,  colonial Britannique aux Malouines [ 1 ]
L'Argentine redoute que les îles Malouines ne se transforment en un centre de production pétrolier  ce qui encouragerait les Kelpers [ comme se nomment les habitants d'origine Anglo-Saxonne des Malouines - NDLR ] à réclamer une indépendance factice vis à vis de Londres et à jouir du statut d'un état indépendant avec toutes les prérogatives qui s' y rattachent quand à la gestion de leurs ressources naturelles mais agissant de facto pour les intêrets Britanniques .
Une telle indépendance reconnue par la " communauté internationale " , enfin celle qui s'auto-proclamme ainsi , sonnerait le glas des revandications territoriales de l'Argentine sur les Malouines .


La position trés en avant du Brésil dans l'appui accordé à l'Argentine sur la question des Malouines semble confirmer le tournant de la diplomatie Brésilienne engagé  cette dernière année .

Considéré jusqu' à présent comme le " bon élève " de l'Amérique Latine , par opposition au " trublion " Vénezuelien , le Brésil prend des positions de plus en plus " non conformistes " particulièrement sur le dossier des hydrocarbures . Un dossier sur lequel il était trés bien considéré avec sa politique visant à favoriser les bio-carburants destinés à l'exportation vers les Etats-Unis .
Le premier " pas de travers " fut la signature en mai 2009  d'un prêt de 10 milliards de dollars accordés par le gouvernement Chinois au pétrolier Brésilien Petrobras en échange d'une garantie décennale d'approvisionnement de 200 000 barils par jour . [ 2 ]
Le second fut la trés contreversée , aux Etats-Unis , visite du président Iranien Mahmoud Ahmadinejad fin novembre 2009 . Le Brésil a été l'un des premiers états à reconnaître la légitimité de la réélection du président Iranien .
C'est enfin la polémique entre le commandement militaire Brésilien en Haïti et les forces d'invasion Etasuniennes , l'affaire a failli tourner à l'affrontement armé dans Cité-Soleil  , dans la gestion de la catastrophe qui confirme la réorientation de la politique extérieure Brésilienne entreprise par le gouvernement du président Lula .

* Le Brésil et l'Argentine se sont en fait affrontés jusqu' à une époque récente pour
la primauté en Amérique -Latine . L'extension territoriale , les ressources naturelles minières et agricoles , l'augmentation  des capacités d'investissements , la démographie [ Les " facteurs de puissance " ] ont contribué au leadership Brésilien .

Source : Geo-Politica Brasil citant la presse Brésilienne .

Liens :
[  2 ] China, Brazil Sign Oil Deal

Article associé :
[ 1 ]Geopolitique des ressources : Tensions autour du pétrole du plateau continental des îles Malouines .

http://1.bp.blogspot.com/_9fNKRyQxUNw/S4PRlM67duI/AAAAAAAAC0c/2ip_2CLjOI8/s1600/brasil_argentina_acordos.jpg

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 18:18

Si la Route Maritime Nord est la principale liaison Europe-Asie à laquelle l'on pense lorsque l'on évoque l'Arctique , il faut aussi signaler l'existence des liaisons ferroviaires septentrionales et en particulier des projets infrastructurels Russes dans ce domaine .
Selon Rossiiskaya Gazeta , des consultations ont débuté entre les acteurs Russes du projet BELKOMUR et le centre de recherche de l'université de Nomura au Japon pour étudier la participation d'investisseurs Japonais à ce projet ferroviaire qui doit rentrer en service à l'horizon 2020 .[ 1 ]
Le Belkomur pourrait faciliter les échanges de matières premières et de produits semi-finis entre la Russie et le Japon .
Selon les premières indications , la partie Japonaise s'est déclarée interéssée par sa participation à ce projet mais des études plus approfondies sur les besoins en matières premières du Japon devront être conduites .
L'avantage d'une  liaison ferroviaire par rapport à une liaison maritime via la Route Maritime Nord est que la première peut être utilisée tout au long de l'année . Un  problème dont s'est rendu compte une personne que j'ai rencontré en Serbie et qui désirait exporter du charbon cokéfiable de Sibérie vers un port situé sur le littoral de la Mer de Chine .
D'une longueur de 1300 Km , le Belkomur a un cout estimé à l'heure actuelle de 70 milliards de Roubles , sans compter les infrastructures portuaires sur la Mer de Barents et la Mer Blanche .
A terme , une liaison avec les complexes miniers de l'arctique Norvégien est aussi envisagée , ce qui créerait une liaison ferroviaire entre le Nord de l'Europe et l'Asie via l'arctique Russe .[ Northern transport corridor - voir 2 dernières cartes  ]
Des investisseurs Arabes et Indiens [ et aussi Iraniens - NDLR ] se sont déja interéssés à ce projet infrastructurel Russe envisagé dés les années trente . [ 3

 


Liens :
[ 1 ]
С Беломорья на Урал - Новой магистралью заинтересовались зарубежные инвесторы - Depêche de Rossiiskaya Gazeta du 16 février 2010 .

Article associé :
[ 2 ]Belkomur : Un projet strategique en bonne voie
[ 3 ]" Belkomur " : Un projet " Stalinien" de nouveaux sur les Rails


Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 02:02

Un nouveau " conflit gelé"  risque t'il de se réchauffer ?
Dans l'Atlantique Sud cette fois -ci entre l'Argentine et la Grande-Bretagne et à propos des Malouines .
Au début du mois de février le vice -ministre Argentin des Affaires étrangères Victorio Taccetti avait publié une note de "protestation énergique" contre "la prétention du Royaume-Uni d'autoriser des opérations d'exploration et d'exploitation d'hydrocarbures dans la zone du plateau continental argentin". 
Le 17 février dernier il a  ajouté que la Grande-Bretagne " voulait exploiter de manière unilatérale et illégitime des ressources naturelles qui appartiennent à l'Argentine". Une situation, qui selon lui, contraint son pays à "prendre les mesures adéquates pour défendre ses intérêts et ses droits".
 Selon le quotidien The Sun et l'agence de presse espagnole EFE, l'exploitation du gisement de pétrole se trouvant sur le plateau continental des îles Malouines serait sur le point de commencer. La compagnie britannique Desire Petroleum pourrait même commencer à forer avant fin février à 160 km au nord de l'archipel.Quatre compagnies britanniques participeraient aux travaux de prospection : la Rockhopper Exploration , la Desire Petroleum, la Falkland Oil and Gas et enfin la Borders and Southern Petroleum. Selon les premières évaluations, le gisement serait doté de 60 milliards de barils de pétrole.

Le secrétaire d'Etat au Foreign Office, Chris Bryant, a ainsi souligné que la Grande-Bretagne voulait éviter un nouvel affrontement dans cet archipel de l'Atlantique, lequel fût d'ores et déjà le théâtre d'un conflit sanglant entre Londres et Buenos Aires en 1982.

"Nous n'avons pas de doutes sur notre souveraineté sur les Malouines et nous affirmons clairement que le gouvernement des îles Malouines a le droit de développer une industrie des hydrocarbures dans ses eaux", a-t-il toutefois déclaré.

"Les eaux territoriales des îles Malouines sont contrôlées par les autorités insulaires. Nous suivons de près la situation mais nous n'allons pas réagir à chaque développement en Argentine", a expliqué le diplomate.
Jeudi, le tabloïde The Sun a affirmé que Londres aurait entrepris de renforcer sa présence militaire sur l'archipel, occupé par des troupes britanniques depuis 1833. Une information toutefois démentie par le ministère britannique de la Défense.
Il faut toutefois signaler que depuis quelques années la Grande-Bretagne se livre à une militarisation rampante dans l'Atlantique-Sud avdec la multiplicatioin des exercices militaires . [ 1 ]- [ 2 ]

La tension pourrait monter rapidement entre les deux pays puisque la plateforme de forage Ocean Guardian propriété de la société  Etasunienne Diamond Offshore pourrait être sur zone début mars 2009 . Cette plateforme a été louée par la société Desire Petroleum .
Dans une interview accodée à  BBC Brasil  Victorio Taccetti a déclaré " La prochaîne étape sera la mise en oeuvre des sanctions prévues par la loi sur l'énergie de 2007 qui concernent les entreprises travaillant au service des usupateurs de l'île" .

Le pétrole et le gaz ont figuré parmis les dossiers prioritaires de la rencontre entre le ministre du développement , de l'industrie et du commerce extérieur Brésilien Miguel Jorge et la ministre de l'industrie et du tourisme Argentine Débora Giorgi dans le cadre du processus d'intégration économique entre les deux états .
La société Brésilienne Petrobras , un des leader mondiaux de l'off-shore profond , est fortement interessée par le développement du plateau continental Sud-Américain et en priorité du plateau continental Argentin .
Durant l'agression néo-coloniale Britannique de 1982 contre les îles Malouines  la diplomatie Brésilienne s'était rangée aux côté de l'Argentine et des élèments de l'Armée Brésilienne , principalement des moyens de sauvetage en mer composés de volontaires [ Parmis eux mon futur beau-frère - NDLR ] , ont été déployés en Argentine .
Le conflit menaçait de prendre des proportions plus conséquentes puisque des élèments des Bise ( " Commandos de la jungle " ) basés à Manaus et Bélém furent déployés le long des frontières des Guyanes .
Lors de l'interception d'un avion de transport civil Brésilien par la chasse Britannique , le Brésil a failli rentrer en guerre de manière formelle  aux côtés de l'Argentine .
 La chasse Brésilienne a  intercepté le 3 juin 1982 un bombardier Vulcan qui fut une attraction de choix à l'aéroport de Rio de Janeiro . [ 3 ]
Dans une interview accordée au journal Zero Hora  Marco Aurélio Garcia , un des principaux conseillers du Président Lula pour les questions de politiques internationales , a annoncé que le Brésil alait appuyer la position Argentine dans ce nouveau conflit qui l'oppose à la Grande-Bretagne et qu'il se doit d'être solidaire de l'Argentine sur les questions multilatérales . Il a évoqué la possibIlité d'une réunion dans la cité Mexicaine de Cancun pour traiter le dossier .

 Sources : Le  Blogfinance
                    Blog Geo-Politica  Brasil


Liens :
[ 2 ] The British Are Coming — to Antarctica - Article du Time Magazine du 17 octobre 2007 .
Noter le ton peu amène de l'article qui compare les revendications Britanniques à une .....contagion !
[ 3 ] Entrevista com o Comandante do V COMAR Major-Brigadeiro-do-ar
Raul José Ferreira Dias


Articles associés :
[ 1 ]Cold Response 2010 : L'OTAN repart en guerre dans l'arctique et les Anglais au Pôle-Nord !



 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 22:30
Mon ami Bernard de Comaguer va présenter le mercredi 24 février à 20 h sur les ondes de Radio-Galère  une émission sur l'histoire géopolitique des Caraîbes : LA CARAIBE, JAMAIS VRAIMENT LIBRE, TOUJOURS MALTRAITEE

 

De Napoléon à Barak Obama en passant par Monroe et Théodore Roosevelt .

http://www.e-voyageur.com/atlas/Caraibes.jpg


A cette occasion je vous conseille vivement de lire le livre suivant que j'ai pu trouver dans le catalogue de nombreuses universités Latino-Américaines :
" L'Amérique du Sud et l'Impérialisme Américain " de Louis Guliaine paru en 1928 .
Louis Guilaine est souvent cité par le " Diplo " comme dans cet article [ 1 ]  et a grandement contribué à la revue " France-Amériques  "de la " Société des Américanistes " .

Au cours des années vingt-trente la France jouit d'un grand prestige en Amérique Latine et est vue en compagnie des ses " soeurs-latines " , L'Italie et l'Espagne [Le Portugal est perçu comme une colonie Britannique ] , comme un contrepoids à cet expansionisme Etasunien que dénonce Louis Guilaine .
Cette influence Française est aussi le résultat des exploits de nos aviateurs comme Mermoz et la geste de l' Aéropostale .
De nombreux penseurs politiques comme le Péruvien  Victor Raul Haya de la Torre , fondateur de l'APRA [ Alianza Popular Revolucionaria Americana ] [ 2 ]   , ou l'Argentin José Ingenieros choisissent Paris pour y exposer leurs idées .
Dans son discours de Paris du 29 Juin 1925 , lors du Congrès Panaméricain de Paris ,  , Haya de la Torre expose ainsi son projet d' " Amerindia " , une confédération d'états Latino-Américains progressistes .
Un de ses grands admirateurs , et un grand admirateur de la France , fut l'écrivain et homme d'état Mexicain José Vasconcelos . Recteur de l'Université de Mexico, puis ministre de l'Education entre 1920 et 1924, il réforma de fond en comble l'enseignement de base dans son pays, impulsa le mouvement politico-artistique national-révolutionnaire du muralisme mexicain. En 1925, Vasconcelos publie La raza cosmica, ouvrage où il appelle à une  synthèse cosmique et moniste sud-américaine, à la fois amérindienne et hispanique. En 1934, il écrit Bolivarismo y Monroismo, opposant la conception de Bolivar à celle de Monroe sur l'unité panaméricaine.

http://fr.beta.rian.ru/images/18586/84/185868476.jpg


Cette histoire géopolitique a ses " constantes " pour employer le terme d'Aymeric Chauprade et en particulier le contrôle du canal de Panama .
Le contrôle de la zone du canal mais aussi son débouché de la Mer des Caraïbes vers l'Océan Atlantique entre Haiti et Cuba : Le détroit du Vent ou Windward passage [ 3 ] .
Louis Guilaine signale ainsi l'importance du traité de Hay-Pauncefote de 1901 . Par ce traité la  Grande-Bretagne renonçait aux droits et à la part de contrôle que les Etats-Unis lui avaient reconnus , par le traité Bulwer-Clayton de 1850 , sur un canal interocéanique alors projeté au Nicaragua .[ 4 ]
Un projet qui se fera peut-être avec ........la Russie ! [ 5 ]
Dans son programme pour l' "Amerindia " , Victor Raul Haya de la Torre préconisait une réelle internationalisation de ce canal et le départ des militaires Etasuniens .
Un sujet lui aussi toujours , malheureusement , d'actualité .


Liens :
[ 1 ] 
Du  " Destin manifeste " des Etats-Unis .
[ 3 ] "Apres l'occupation de Cuba par les Etats-Unis , Haiti devint une zone
sensible aux yeux de Washington : Cuba et Haiti sont en effet riverains du détroit du Vent  par ou transite une importante route maritime qui relie le Canal de Panama à la Côte Est des Etas-Unis . "

Dictionnaire de Géopolitique p°185
Aymeric Chauprade - François Thual  - Ellipses
[ 4 ] Nicaragua Canal - 1895-1916 sur Globalsecurity.org

Articles associés :
[ 5 ]
La Russie de retour dans l'arrière-cour des Etats-Unis : La Russie invitée ( s'invite ? ) à la construction du canal transocéanique du Nicaragua .

[ 2 ] 1Qué es el APRA
Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 15:49

Le Sud    (Crimée, Odessa, frontière de la Transnistrie )  ,  le littoral maritime et le Sud-Est votent en faveur de Ianoukovitch , le reste du pays en faveur de Ioula Timochenko . La région de Lviv vote à une écrasante majorité pour Ioula Timochenko .
Viktor Inoukovitch entamme le vote Timochenko dans d'anciennes régions acquises à Ioula Timochenko .
Voir la carte interactive sur
http://lb.com.ua/


Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 20:27

Il n' ya pas que dans l'Arctique que l'on se dispute pour se partager le plateau continental !
KIEV, 2 février - RIA Novosti
En cas de victoire à la présidentielle, la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko promet d'obtenir de la Cour internationale de Justice (CIJ) la révision de sa décision sur le partage des zones économiques en mer Noire entre Kiev et Budapest, rapporte mardi l'agence UNIAN.

"Le plateau continental de la mer Noire, c'est notre indépendance économique et politique, c'est la puissance et la compétitivité de notre Etat. Aussi m'appliquerai-je à restaurer la justice (...) envers l'Ukraine", a indiqué la candidate à la présidence à Ternopol (Ukraine occidentale).

Selon Mme Timochenko, la mise en valeur du plateau continental de la mer Noire permettra à l'Ukraine de s'approvisionner en pétrole et en gaz pour des centaines d'années. 

En février 2009, la CIJ a débouté l'Ukraine de son exigence d'élargir sa zone économique exclusive en mer Noire sur les territoires riches en hydrocarbures, la plus grande partie en revenant à la Roumanie.[ 1 ]

Au second tour de la présidentielle dimanche 7 février, Mme Timochenko s'affrontera avec le leader du Parti des régions Victor Ianoukovitch.

Note de l'Editeur :
La Société Russe Rosneft envisage de prospecter le plateau continental Abkhaze
Selon certaines données, le plateau continental abkhaze de la mer Noire recèlerait plusieurs centaines de millions de tonnes de pétrole. Les experts indiquent cependant que la mise en valeur des gisements pourrait se heurter à des problèmes économiques et juridiques.

Les réserves d'hydrocarbures de ce plateau continental ont été découvertes par les géologues soviétiques. Le volume des ressources pourrait osciller entre 300 et 500 millions de tonnes de pétrole.[ 2 ]
Un contentieux existe aussi entre la Russie et l'Ukraine pour le partage du plateau continental de la Mer Noire [ 3 ]


Liens :
[ 1 ]
Ile des Serpents: la CIJ inflige un camouflet à Kiev dans son litige avec Bucarest Depêche de Ria Novosti du 2 février 2009 .
[ 2 ]
Pétrole: Rosneft effectuera la prospection du plateau continental abkhaz (Vremia novosteï)
[ 3 ]
Le contentieux russo-ukrainien s'étend à la mer Noire (Nezavissimaïa gazeta)

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 17:56
La Chine souhaite de plus en plus prendre sa place dans le cercle très exclusif des pays arctiques. Une nouvelle preuve, s'il en fallait, de l'intérêt croissant suscité par cette région du monde qui recèlerait près d'un quart des ressources non prouvées en hydrocarbures, que la fonte de la banquise rendra de plus en plus accessible. Après la Chinafrique, la Chinarctique ? La présence inédite d'un officiel chinois à la conférence "Arctic Frontiers", quatrième du genre, qui s'est tenue fin janvier à Tromsø, ville universitaire norvégienne au-delà du cercle polaire, a été en tout cas interprétée par les comme la volonté de Pékin de peser dans la région.

La Chine a déjà conduit trois expéditions scientifiques depuis 1999 et en réalisera une quatrième en 2010. Selon certains, cette présence sert aussi à rassembler des données scientifiques utiles aux Chinois pour consolider leur position lors des négociations climatiques mondiales en cours et à venir.[ 1 ]  "Pour la Chine, les deux questions les plus importantes sont le changement climatique et les futures voies de navigations qui passeront par l'océan Arctique, " a expliqué au Monde Tang Guoquiang , ambassadeur de Chine en Norvège, après s'être adressé à l'ensemble des participants à la conférence. "Pour les pays non arctiques comme la Chine, ce sont aussi les deux sujets qui justifient que nous ayons notre mot à dire", a-t-il précisé.

"Le discours de l'ambassadeur Tang Guoquiang aurait pu être prononcé par n'importe quel dirigeant occidental", a écrit le lendemain Asbjørn Jaklin, éditorialiste d'un quotidien norvégien, relevant que le diplomate avait parlé changement climatique, développement durable, recherche polaire et coopération internationale. Pour Oral Young  chercheur américain spécialiste des pôles, "il ne fait aucun doute que les Chinois sont avant tout intéressés par les ressources".

Depuis 2007, la Chine est une observatrice informelle des réunions du Conseil arctique, une organisation intergouvernementale basée à Tromsø, qui rassemble les huit pays arctiques, dont les cinq plus importants sont ceux riverains de l'Océan arctique, c'est-à-dire la Russie, le Canada, le Danemark (via le Groënland), les Etats-Unis et la Norvège.

"La Chine reconnaît la souveraineté de ces cinq pays et c'est un point essentiel", a noté Hans Corell , un ancien conseiller juridique des Nations unies. Elément tout aussi important : la Chine ne réclame pas de traité spécifique pour la région, se rangeant à l'avis des pays arctiques qui estiment que l'actuelle convention internationale sur le droit de la mer signée à Montego Bay (Jamaïque) en 1982, est tout à fait adaptée. "Cette convention n'est pas suffisante, réplique Greenpeace, car elle ne prévoit aucune protection s'agissant des activités industrielles qui sont aujourd'hui en train d'être planifiées."

La Chine réclame toutefois, à l'instar de l'Union européenne (UE), un poste d'observateur permanent au Conseil arctique tel qu'en disposent déjà six pays dont la France. Officiellement, les pays arctiques sont largement ouverts à la coopération internationale. "Nous voulons accueillir les pays qui le souhaitent comme observateurs afin qu'ils ne sentent pas le besoin de créer une autre structure", a indiqué Erik Lahnstein , secrétaire d'Etat au ministère norvégien des affaires étrangères, chargé du Grand Nord . En réalité, les portes restent fermées pour l'instant. "Les cinq pays riverains tentent de maintenir les autres à distance", confie Mads Christensen , directeur de Greenpeace dans les pays nordiques.

Plus pragmatique

De fait, les cinq grands de l'Arctique font traîner, répétant tous qu'il n'y a en rien besoin d'un traité arctique, pourtant réclamé en 2008 par le Parlement européen ou par des organisations écologistes comme Greenpeace ou le WWF[ Et notre ambassadeur Polaire Rocard - NDLR ] . L'objectif des députés européens est de protéger la région, menacée par le trafic maritime et l'intérêt accru pour ses réserves potentielles de gaz et de pétrole. Mais un traité international augmenterait l'ingérence des autres pays dans la gestion des affaires de la zone, ce que ne souhaitent pas les membres du Conseil arctique.

En déclarant un tel traité non nécessaire, la Chine adopte une approche plus pragmatique. Pékin reste, en revanche, plus évasif sur la protection des populations autochtones. Contrairement à l'Union européenne, en conflit ouvert avec ces dernières après avoir interdit en 2009 l'importation des produits dérivés du phoque, les privant d'une source de revenus importante.[ 2 ] - [ 3 ]
Olivier Truc

Source :
" l'Immonde " du 31 janvier 2010 .

Articles associés :
[ 1 ] Les Chinois dans l'arctique
[ 2 ]L'UE déboutée de sa demande de statut d'observateur au conseil arctique
[ 3 ]
Chasse au phoque : Des Inuits Groenlandais et Canadiens vont poursuivre l'UE en justice .

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:21

Il y a à peine plus d'un an , le 21 janvier 2009 , notre ami Ariel Cohen de l'Heritage Foundation signait un article ou il prophétisait que le "chasseur Russe de 5ème génération pourrait rester sur la planche à dessin un temps plus long  " [ 1 ]
Il aurait été agréable ( ? ) d'être une mouche posée sur son crâne qui commence de plus en plus à se dégarnir pour observer sa réaction ( ! ) à l'annonce du premier vol ce matin dans l'extrême-orient Russe du Sukhoi T-50 .
Il témoigne , malgrés ce qu'en disent certains , de la bonne santé non seulement du secteur aéronautique Russe mais aussi du corps sociétal Russe . En effet un avion de guerre est le sommet , la  pointe en diamant , d'une pyramide technologique , éducative , sociétale qui commence avec l'enseignement primaire et qui se termine par les centres de recherches scientifiques et techniques ,  l'avionneur et son personnel depuis les ouvriers jusqu'au " Grand Constructeur " .
Le T-50 est le premier appareil entièrement conçu en Russie depuis la fin de l'URSS et montre que les entreprises Russes qui ont dans un premier temps " épuisé " le stock de composants et de technologies datant des années 70-80 pour la fabrication de leurs systèmes d'armes destinés au marché interne et à l'export sont desormais capable d'en produire de nouveaux .
C'est aussi un succés pour le vice premier-ministre Serguei Ivanov dont l'étoile palissait de plus en plus aprés les échecs successifs du missile Boulava . [ 2 ]
C'est enfin un succés de la politique d'indépendance Russe , de " spécificité Russe " , née de l'isolement de la révolution de 1917 et de la Guerre Froide même si aujourd'hui la Russie cherche à acquérir des navires ou d'autres systémes d'armes pour moderniser ses forces armées et revitaliser son secteur militaro-industriel .
L’avion de combat est l’archétype du système à définition politique par ses rapports directs avec les principes de souveraineté et d'identité .
En France cela a commencé avec l'Ouragan et se poursuit avec le Rafale et résulte du choix courageux de MM .Pierre Cot et du Général Pierre-Marie Gallois face à la thèse défendue par le général Paul Stehlin d'une intégration au sein du complexe militaro-industriel Américano-Anglais ( de Havilland Vampire )


Le géopoliticien Norberto Ceresole traduisait cette notion en écrivant que " En acquérant des systèmes d'armes Russes ou Chinois , le Vénézuela et le Brésil ne vont pas acquérir seulement de l'acier Russe ou Chinois mais une " weltanschaaung " Russe ou Chinoise qui va d'abord imprégner les chefs militaires puis la nation entière au travers des chefs politiques qui auront décidé cette acquisition " .
L'avion d'arme  devient un " kulturträger " .
C'est d'autant plus intéressant à noter que la Russie envisage une coopération avec le Brésil pour le PAK-FA .
Un système d'armes , c'est un " système de pensée " , une " vision du monde " ! [ 3 ]

MOSCOU, 29 janvier - RIA Novosti
Le chasseur russe de cinquième génération

, "système d'avenir d'aviation tactique", développé par Sukhoi, a effectué vendredi matin son premier vol en Extrême-Orient, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du constructeur.
Le vol a duré 45 minutes, a-t-il précisé.
Prévu initialement pour jeudi, le test a été finalement reporté à vendredi en raison de la mauvaise météo, a ajouté la source.

Le chasseur de 5e génération est développé en Russie depuis les années 1990.
Fin 2009, l'avion a  effectué son premier roulement court sur la piste de l'usine de construction aéronautique à Komsomolsk-sur-Amour (Extrême-Orient).

Le vice-ministre de la défense, Vladimir Popovkine, avait auparavant annoncé que le nouveau chasseur commencerait à équiper l'armée de l'air russe à partir de 2015.

Ce premier vol ouvre une perspective de développement à l'aviation russe, a noté le PDG du Groupe aéronautique OAK Alexeï Fedorov, dans un télégramme de félicitations adressé aux participants au programme de création de l'avion développé par Sukhoi.

"Le premier vol du chasseur 5e génération prouve que l'histoire de l'aviation mondiale est écrite en Russie" et qu'il "en sera toujours ainsi", a estimé M.Fedorov dans son message. "Notre pays reste à l'avant-garde de la mise en valeur de l'espace aérien (...). Un vol de 47 minutes offre à l'aviation russe une perspective de développement pour l'ensemble du 21 siècle et même peut-être plus loin", a-t-il ajouté.

Par rapport aux appareils de générations précédentes, le nouvel avion est une fusion d'un appareil de frappe et d'un chasseur. Equipé d'une avionique dernier cri (fonction "pilote électronique") et d'un radar d'avenir, il permettra à son pilote de se concentrer uniquement sur l'accomplissement de missions tactiques.

L'échange de données, aussi bien avec les systèmes de commandement situés au sol qu'à l'intérieur du groupe d'aviation en mission, est effectué en temps réel.

L'appel à des matériaux composites et à des technologies d'innovation dans la création du chasseur, ainsi que sa configuration aérodynamique assurent à l'avion une signature radar, optique et à infrarouge des plus faibles, lui permettant d'élever notablement son efficacité de combat face aux cibles terrestres et aériennes [ 4 ]

Une polémique est née en Russie aussitôt aprés l'annonce du succés du premier vol .
Elle a été lancée par Nezavissimaïa gazeta qui assure que les moteurs du T-50 appartient à une géneration 4++ équipant le Su-35 et que la nouvelle motorisation n'est pas encore au point .
Le directeur exécutif du Groupe de recherche et de production Saturn [ Le motoriste - NDLR ] Ilia Fedorov a démenti ces rumeurs :

"C'est un moteur résolument nouveau. Il ne s'agit pas d'une version modernisée du moteur destiné au chasseur Su-35 comme certains médias et certains spécialistes l'ont affirmé. Le moteur répond à toutes les exigences formulées par l'avionneur Sukhoi", a indiqué M.Fedorov.

A la différence du moteur destiné au Su-35, celui du T-60 possède une plus grande force de propulsion et un système d'automatisation complexe qui rend l'avion très maniable, a ajouté le responsable tout en refusant de fournir de plus amples détails.[ 5 ] [ Voir la video sur le contrôle vectoriel de jet 3D ]
Liens :
[ 1 ]Swords and Shields: Russia bets on PAK FA
[ 2 ]
Chasseur russe de 5e génération: les essais reportés à 2010 (officiel) - Depêche de Ria Novosti du 8 décembre 2009 .
[ 3] Chasseur de 5e génération russe: à la recherche de partenaires étrangers - Analyse d'Iia Kramnik pour Ria Novosti du 8 avril 2009 .
[ 4 ] Chasseur de 5e génération: la Russie fer de lance de l'aviation militaire (OAK) - Depêche de Ria Novosti du 29 janvier 2010 .
[ 5 ]Nouveau chasseur russe: un moteur unique au monde (concepteur) - Depêche de Ria Novosti du 29 janvier 2009 .



http://fr.beta.rian.ru/images/18595/63/185956331.jpg

http://fr.beta.rian.ru/images/18595/63/185956369.jpg


http://fr.beta.rian.ru/images/18595/49/185954967.jpg






Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article

Liens