Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 02:06

La chaîne internationale Russe " Russia Today " [ canal 448 pour les abonnés C+ ] vient de diffuser aujourd'hui un reportage sur les enjeux de l'Arctique . C'est déja sur " ICE STATION ZEBRA " !
Des images particulièrement interresantes sur les essais en modèle réduits dans un " bassin à glace " .


 

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 16:32
A la conférence " Arctic frontiers " qui s'est tenue à Tromsoe les 19 et 20 Janvier 2009 , les délégués de l'Ue , de la Norvège et de la Russie (le commissaire Européen  Joe Borg , la secretaire d'etat  Elisabeth Walaas et le secreatire d'état aux ressources naturelles Serguei Donskoy ) sont tombés d'accord pour estimer que l'Arctique ne nécessite pas de traité spécifique et que les traités en vigueur et les instiutions existantes à savoir  la Convention internationale sur le droit de la mer , la Commission Maritime Internationale , la commission des nations unies sur la délimitation du plateau continental , le Conseil Arctique , sont suffisantes pour réger les problèmes existants ou à venir . L'Union Européenne a réitéré son désir d'avoir un statut de membre observateur au sein du Conseil Arctique .
Cet accord est une pierre dans le jardin des associations écologistes qui réclament un traité pour l'Arctique comparable à celui de l'Antarctique et un moratoire de l'exploitation économique de cette région.


 


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 20:38


La conférence " Arctic frontiers " ouvre ses portes . Vous pouvez la suivre en webcast sur ce lien .


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 23:13
Selon Michel Chossudovsky , au delà de l'aspect militaire et de la protection des villes Israéliennes des tirs de roquettes du Hamas , d'un calendrier électoral interne , l'agression militaire Isréalienne aurait aussi pour objectif le contrôle de plateau contiental Gazaoui riche en champs gaziers et la maîtrise de corridors énergetiques .
Un aspect du problème encore une fois occulté par nos merdiats .
British Gas  - BG group ,  une société basée à Athènes , Consolidated Contractors International Company  ( CCC ) , controlée par des actionnaires Libanais ont reçu des licences d'expolration et d'exploitation pour 25 ans en vertu d'un accord signé en Novembre 1999 avec l'autorité Palestinienne .
Les droits sur les champs gaziers de Gaza sont respectivement détenus à 60% par British Gas , 30% par CCC et 10 % par l'Autorité Palestine .
La valeur de ces réserves est estimée à 4 milliards USD .
Depuis l'élection d'Ariel Sharon en 2001 , le régime Sioniste ne cesse de remetre en question l'accord de Novembre 1999 et essaye d'entamer des négociations directes avec British Gas pour la fourniture de gaz à Israel .
En 2006 , British Gas était prêt à signer una accord pour le pompage de ce gaz vers l'Egypte ( et ensuite une possibilité d'exportation vers l'Europe et en particulier la France ( 1 )  ) , mais le premier ministre Britannique Tony Blair est intervenu pour casser ce projet au profit d' Israel .
En Avril 2007 , le cabinet Israelien a approuvé une proposition du premier ministre Ehud Olmert visant à acheter du gaz à l'Autorité Palestinienne .( 2 )
Mais en même temps , les dirigeants Israéliens qui n'avaient nullement l'intention de partager les revenus avec l'autorité Palestinienne , ont mis en place une équipe pour traiter directement avec British Gas afin d'annuler les accords signés en 1999 avec l'autorité Palestienne . Le Hamas avait alors fait part de son intention de s'opposer à ce contrat .
Selon un projet d'accord de 2007 , le gaz aurait été acheminé par un gazoduc sous-marin juqu'au port d'Ashkelon transférant le contrôle de la vente de ce gaz  à Israel .Le chef du Mossad , Meir dagan , s'est alors opposé à cet accord pour des motifs sécuritaires .
En Décembre 2007 , British Gas s'est retiré des négociations et à fermé ses bureaux de Tel-Aviv en Janvier 2008 . ( 3 )

La planification de " Plomb durci " et la reprise des négociations avec British Gas

Les plans de l'opération " Plomb  durci " ont été établis en juin 2008 . Au même moment les autorités Israéliennes font part à British Gas de leur intention de reprendre les négociations sur l'achat de gaz naturel en provennance de Gaza . ( 4 ) - ( 5 )

"Both Ministry of Finance director general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures director general Hezi Kugler agreed to inform BG of Israel's wish to renew the talks.

The sources added that BG has not yet officially responded to Israel's request, but that company executives would probably come to Israel in a few weeks to hold talks with government officials." (Globes online- Israel's Business Arena, June 23, 2008)

Les Israéliens étaient pressés de conclure les négociations avant le début des opérations militaires . Ces négociations ont été menées à partir d' Octobre 2008 par Ehud Olmert qui était au courant des préparatifs et du calendrier de l'agression de Décembre 2008 .
Dés Septembre 2008 ( 6 ) [ Et non pas Novembre selon MC - Ndlr ] Israel Electric Corporation (IEC) a reçu l'intruction d'entamer des négociations avec British Gas pour la fourniture du gaz des concessions offshore de la bande de Gaza .

"Ministry of Finance director general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures director general Hezi Kugler wrote to IEC CEO Amos Lasker recently, informing him of the government's decision to allow negotiations to go forward, in line with the framework proposal it approved earlier this year.

The IEC board, headed by chairman Moti Friedman, approved the principles of the framework proposal a few weeks ago. The talks with BG Group will begin once the board approves the exemption from a tender." (Globes Nov. 13, 2008)


Et maintenant ?

L'agression Israelienne de Décembre 2008 fait craindre la maimise d' Israel  sur le plateau continental Gazaoui et le raccordement des plateformes au réseau de conduites Israeliens .
A long terme il exste des projets de raccordement de ceux ci au terminal pétrolier de Ceyhan à l'extrémité  du BTC .
Ceci expliquerait l'aide militaire accordée par Israel à la Georgie contre la Russie et la reconaissance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie par le Hamas .

On s'étonne de pouvoir encore s'étonner .......................
Quand à l'Europe qui recherche des " sources d'approvisionnement alternatives " , elle devrait se souvenir du projet de racordement des champs petrogaziers Palestiniens au réseau Egyptien ............
"Over the past four years, negotiations between the government and  British Gas have had their ups and downs, and at a certain stage officials at the British concern considered halting them and marketing the natural gas from the field off the Gaza coast to Europe, through Egypt " ( 7  )
Dans une perspective plus large , le conflit gazier Russo-Oukraïnien et la l'agression militaire Israélienne contre la bande de Gaza peuvent donc s'analyser comme deux champs de batailles d'une même guerre : La maîtrise des sources et des corridors énergetiques Eurasiens .

 




( 1 ) http://www.gazdefrance.com/EN/upload/documents/public/dossier_de_presse_visite_saint_nazaire_va_1122019859egypte_1205313668.pdf

In January 2002, Gaz de France signed an agreement to purchase Egyptian LNG and to take part in a project to build a liquefaction plant at Idku in the Alexandria region.

Under this long-term supply contract, Gaz de France will purchase an annual volume of 4.8 billion cubic metres of natural gas from Egypt starting in 2005.

Egypt will thus become a major Gaz de France supplier, representing approximately 10% of the Group’s supplies by 2006-2007.

(2 ) http://www.reuters.com/article/rbssEnergyNews/idUSL089070920080108
BG to close Israel office after gas talks collapse

( 3 ) http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3393428,00.html
Government approves Olmert's proposal to cooperate with British Gas and its Palestinian partner, CCC
29-04-07
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3404140,00.html
British Gas to sign $4 billion deal with Israel 24-05-07

( 4 ) http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArt.jhtml?itemNo=728136&contrassID=1&subContrassID=1
British Gas expected to resume talks on Gaza coast reserves  18-06-2008

( 5) http://www.calcuttanews.net/story/386816
British company, Israel, Palestinians in talks over Gaza gas field  27-07-08

( 6 ) http://www.tradingmarkets.com/.site/news/Stock%20News/1888601/
IEC board seen giving nod to British Gas: Israel Electric Corporation is understood to be likely to purchase 800 million cubic meters of gas a year for 15 years.

( 7 ) http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1167467750722&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
British Gas to arrive to complete sale talks

Note de l'Editeur [ Mise à jour du 18-01-09 ] : Comme je vous l'avais signalé à propos de l'affaire des S300 Russes pour l'Iran , la tenue d'un blogue de géoopolitique n'est pas une mince affaire .
Le Jerusalem Post vient d'annoncer la découverte de reserves de gaz au large d'Haiffa .
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1232265973374&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
Toutefois l'article garde son actualité puisque le champ de Med Yavne est à cheval sur les deux zones ( voir carte )

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 23:55

En bon Français : La politique de la carotte et du bâton .......... que certains se compliquent et s'échinent à traduire par " La puissance intelligente  " ou " Le leadership appaisé " !


Par Andreï Fediachine, RIA Novosti

La commission des affaires étrangères du Sénat, qui doit confirmer la nomination de l'ancienne première dame des Etats-Unis Hillary Clinton au poste de secrétaire d'État américaine, était consciente depuis le début qu'il s'agissait d'une simple formalité, mais la loi doit être respectée.

Le 20 janvier, le jour de l'investiture de Barack Obama, la candidature de Hillary Clinton sera sans aucun doute déjà confirmée par le Sénat. Cela va de soi, les démocrates ayant la majorité au congrès, les républicains désapprouvant sa candidature étant peu nombreux. Ces derniers se sentent toujours écrasés par les huit années de présidence de George W. Bush et la domination des néoconservateurs au sein de l'administration (le vice-président Dick Cheney y est le premier parmi les égaux), mais surtout par la situation dans laquelle l'Amérique s'est retrouvée à cause de la politique appliquée par Bush et ses "néocons". Les républicains se rendent bien compte de la nécessité pour Washington de redorer son blason. Aussi le Sénat a-t-il décidé de soutenir la candidature de Clinton, en espérant que l'administration du nouveau président Barack Obama trouvera les moyens d'y parvenir.

La "dame en tailleur-pantalon" a proposé à l'Amérique et au monde entier de fonder la politique étrangère américaine sur le "smart power" (équilibre entre défense et diplomatie). Il s'agit d'une réponse néolibérale à l'échec néoconservateur.

C'est Joseph Nye, professeur à l'Université Harvard, membre permanent de tous les think tanks les plus importants, qui peut être considéré comme l'auteur de cette idée. Dans les années 1970, il a développé le concept "d'interdépendance complexe et asymétrique" entre les pays, et au début du XXIe siècle, il a proposé le concept de "soft power" (ou "puissance douce"). Maintenant, on a réuni le "soft power" et le "hard power" (ou de puissance de contrainte, pratiquée par l'administration de George W. Bush), sous le nom de "smart power".

En deux mots, cette nouvelle mixture politique sur laquelle les Etats-Unis fondent leurs espoirs est composée d'instruments "persuasifs" de contrainte assemblés à une composante "légère", à savoir la persuasion par des moyens commerciaux, diplomatiques, économiques et autres, grâce à la promotion des valeurs culturelles, politiques et sociales américaines. Selon Joseph Nye, l'Amérique doit apprendre à coopérer et à écouter autrui si elle veut être la bienvenue en tant que leader mondial. La "réponse aux néoconservateurs" présentée par Hillary Clinton au Sénat était très proche de ce concept: "l'Amérique ne peut pas résoudre seule les problèmes les plus pressants du monde, et le monde ne peut pas les résoudre sans l'Amérique".

Or, tous les alliés de Washington l'appellent depuis longtemps à adopter une telle approche. Quant à eux, ils n'en sont pas à leur première tentative de marier "le doux au dur" et "le léger au lourd". Mais le problème est que quand la Maison Blanche émet une nouvelle convention, on ne sait jamais à quoi ça peut mener

Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 13:37

MOSCOU, 14 janvier - RIA Novosti. L'administration US a rendu publique le 12 janvier la directive du président Georges W. Bush sur la politique américaine en Arctique, lit-on mercredi dans le quotidien Kommersant.

Le document exige que le Sénat ratifie dans le plus bref délai la convention internationale sur le droit de la mer, qui réglera le partage de l'Arctique. Seulement, le Conseil de sécurité de Russie a lui aussi élaboré une nouvelle stratégie de mise en valeur de la région. Selon le représentant spécial du président russe pour la coopération en Arctique, Artur Tchilingarov, son essence réside dans les paroles suivantes: "Nous ne cèderons l'Arctique à personne".

On ne sait pas encore au juste quels sont les réserves de gaz et de pétrole de l'océan Arctique, mais selon le Service géologique américaine, il possède 20% des hydrocarbures mondiaux.

La demande de ratifier la convention internationale sur le droit de la mer est le point le plus important de la directive du président sortant, a indiqué une source du Kommersant au ministère russe des Affaires étrangères. Les Etats-Unis restent jusqu'à présent le dernier pays arctique à n'avoir pas ratifié la convention, ce qui constitue un des obstacles au partage international de l'Arctique.

Artur Tchilingarov a confirmé hier que la présence russe dans l'océan Arctique serait activement élargie. Il a également indiqué que le travail sur l'argumentation des prétentions russes au plateau continental arctique continuait et même touchait à sa fin. Tous les documents prouvant que le Pôle nord appartient à la Russie pourraient être transmis à l'ONU dès 2010. M.Tchilingarov a déclaré auparavant que si l'ONU ne reconnaissait pas le droit de la Russie sur le Pôle nord, le pays se retirerait de la convention sur le droit de la mer.

"Il est évident qu'un "front arctique" sera une réalité dans quelques années: les enjeux sont trop importants", fait remarquer le directeur des programmes politiques du Conseil pour la politique extérieure et de défense Andreï Fedorov. "Les positions de la Russie sont pour le moment plus solides que celles des autres pays, mais il ne faut pas s'imaginer que cela va durer très longtemps "

Note de l'Editeur : La virulence et la rapidité de la reaction Russe est à mesurer à l'aune de la reaction de l'administration Canadienne quasi innexistante pour le moment et pourtant plus concernée par la volonté d'internationalisation de la part des Etazunis du pasage du Nord-Ouest .Le ministre des affaires étrangères Lawrence Cannon considère que la  " Souveraineté Canadienne n'est pas menacée sur l'Arctique .Un Canada ou une " cinquième colonne " semble abandonner désormais la possibilité d'un maintien de la souveraineté Canadienne sur cette voie maritime alors que d'autres chefs politiques  comme Floyd Roland réclament une réponse énergique à cette " provocation des navalistes Américains "  .
Il considère ainsi que le premier ministre Stephen Harper doit troquer une " réthorique vide" pour des actes et surtout des investissement de grande ampleur dans l'Arctique Canadien .

"Canada can no longer afford to maintain a passive approach to our Northern interests. Empty rhetoric will not secure our sovereignty,"
"The words have been kind to us, the highlight of the north has been good, but now we need to back it up with action


Intervenant dans les colonnes de la presse Canadienne ,Rod Huebert de l'université de Calgary souligne que la publication de la doctrine arctique etazunienne est une nouvelle remise en cause de la souveraineté Canadienne sur les eaux arctiques . , apres la publication de la doctrine Européenne .
Il met en avant la necessité de passer aux actes , en matière de sécurité principalement ,  alors que la doctrine arctique Etazunienne n'est suivie pour le moment d'aucune décision ayant des répercussions sur le terrain :
"This is a very clear message to the world that the Americans are saying to the world, 'We're back,' when it comes to Arctic security,"
"If we worked on having management instrumentation and regimes in place to actually provide security, by the time the Americans actually do anything about it, they've more or less come to rely on us,"


C'est le " clan des faucons " comprenant Artur Chinligarov , Serguei Ivanov et Nikolayi Patrouchev qui a su imposer son point de vue aux chefs politiques Russes . Toujours selon Kommersant , la Russie va rendre publique sa stratégie pour développer les ressources énegétiques dans l'Arctique avant la fin du mois .
La menace d'un retrait de la Russie de la convention des Nations Unies sur le droit de la mer , le " Machin de la mer" comme écrivait le magazine Sciece et Vie au moment de sa discussion , est à prendre au serieux :L aRussie a deja "gelé " sa participation au traité CFE .
Aprés l'analyse de ces premières réactions " à froid " , on peut desormais envisager des rapprochements entre les positions des " faucons " Russes et des " faucons " Canadiens sur ce dossier arctique .

On peut aussi noter que si les Etazunis continuent de s'appuyer sur un " sea power " , pour le moment vétuste  en matière de brise-glaces , pour étendre leur souveraineté dans l'Arctique la Russie et le Canada développent des stratégies combinées ou la Marine joue un rôle mais ou la présence de forces terrestres aura un rôle important dans l'exercice de la souveraineté  sur des territoires peu peuplés et leur façade maritime  . Les Etats- Unis sont ne disposent en effet que d' une façade Arctique restreinte mais pourraient compter sur des bases aéronavales , des sites liès au projet de la DAM , en Islande ou au Groenland .
La nouvelle secretaire d'Etat aux affaires étrangères , la sénatrice Hillary Clinton , a d'autre part confirmé dans une interviouve que le " Dossier arctique " serait une des priorités de la nouvelle admnistration Etazunienne ce qui laisse supposer que la signature de la doctrine Arctique par le président Bush qui engage la nouvelle administartion s'est faite sionon avec l'accord du moins avec la benediction de celle-ci . Elle répondait à une question de la sénatrice de l'Alaska Lisa Murkowski qui a travaillé à la redaction de la doctrine arctique Etazunienne .


"We've got to figure out where our boundaries are if people start drilling in areas that are ice-free most of the year, and we don't know where they can and can't drill and whether we can,"
"We're going to be disadvantaged, so I think you will have a very receptive audience in our State Department and our administration."
Steven Chu et John Kerry ont fait de la ratification de la Convention sur le droit de la mer une des priorités de la nouvelle administration . Des observateurs et analystes Russes ont noté un " desir d'améliorer les relations avec la Russie " dans cette intervention d'Hillary Clinton .





Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:08
Annoncée dans les colonnes de ce blogue , la voici " enfin " . Le Président Bush vient de faire certainement son dernier acte présidentiel : La signature de la " Doctrine arctique " des Etazunis .

Première constatation : Elle ne va pas faire des heureux au Canada et en Russie !
" Freedom of the seas is a top national priority.  The Northwest Passage is a strait used for international navigation, and the Northern Sea Route includes straits used for international navigation; the regime of transit passage applies to passage through those straits.  Preserving the rights and duties relating to navigation and overflight in the Arctic region supports our ability to exercise these rights throughout the world, including through strategic straits"
Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 18:42

Les forces sri-lankaises ont capturé vendredi 9 Janvier la Passe de l'Eléphant, dernier bastion des Tigres tamouls sur la péninsule de Jaffna (nord). Elles ont pris le contrôle d'une base et d'un axe routier, et isolé les rebelles en déroute dans une petite zone de jungle.

Ce nouveau succès de l'armée sri-lankaise intervient une semaine jour pour jour après la chute de Kilinochchi, la capitale politique des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE). Le gouvernement de Colombo a promis d'écraser la guérilla séparatiste et de mettre fin à des années de guerre civile dans les mois à venir.

La victoire de la Passe de l'Elephant lui permet de contrôler presque entièrement la péninsule de Jaffna, capitale culturelle des Tamouls, pour la première fois en neuf ans, ainsi que la totalité de l'A-9, axe routier majeur entre le nord et le sud de l'île, pour la première fois depuis 23 ans.

Les rebelles ne contrôlent plus qu'une petite bande de terre dans l'est de la péninsule. Il leur reste également un ultime bastion, la ville de Mullaitivu (nord-est).

Les combats dans ce secteur s'annoncent toutefois difficiles en raison de la présence de centaines de milliers de civils, souligne Iqbal Athas, un analyste militaire de la revue spécialisée Jane's Defense Weekly.

Des groupes de défense des droits de l'homme redoutent une augmentation des pertes parmi les civils alors que l'armée s'approche des dernières poches rebelles. Le site Internet pro-rebelle TamilNet affirme que les tirs d'artillerie des forces sri-lankaises ont tué plusieurs civils ces derniers jours, ce que l'armée dément.

"Les soldats mènent aujourd'hui une bataille pour donner au peuple un pays libéré du terrorisme", a déclaré le président Mahinda Rajapaksa en annonçant à la télévision nationale la prise de la Passe de l'Eléphant.

Par ailleurs, dans l'est du pays, les rebelles ont fait exploser une bombe artisanale près de Trincomalee, tuant trois soldats et quatre civils, a annoncé l'armée sri-lankaise. Colombo a pris le contrôle de l'est de l'île en 2007, mais les attaques dans cette zone ont augmenté ces derniers mois.

Le LTTE se bat depuis 1983 pour obtenir un territoire indépendant pour la minorité tamoule, après des années de discrimination par les gouvernements contrôlés par la majorité cingalaise. Le conflit a coûté la vie à plus de 70.000 personnes. AP

Note de l'Editeur : Le " Bestiaire géopolitique " est des plus intéressants . Si tout le monde connaît la raison pour laquelle le Coq [ Le seul animal capable de chanter sur un tas de merde comme le disait Coluche ] est l'emblème de la France , la lutte des nations Tellurocratiques aux nations Thallassocratiques a été assimilée au combat de Behemoth contre Leviathan , puis de de l'Elephant contre la Baleine .
L'image de l' " Ours Russe " , popularisé par l'écrivain  et agent des Sr Britanniques Rudyard Kipling dans son poéme" The truce of the bear " , affrontant le Lin Britannique  a marqué toute la période du " Grand Jeu " .





Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 15:13

La station de radio Marseillaise " Radio galère " avec l'association COMAGUER vont  consacrer en partie leur émission hebdomadaire à la géopolitique du gaz le Mardi 13 Janvier de 15h à 16h ( Rediffusion Jeudi 15 Janvier de 11h à 12 h )  
J'en profte pour souhaiter une bonne et heureuse année à toutes les équipes de " Radio galère " et "COMAGUER ".


Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 17:28
Personne ne le mentionne , mais c'est un fait qui mérite d'être signalé :Tout comme au début des années 80 et l'embargo décidé par les Etazunis sur la livraison de " technologies sensibles "( pipe-layers - compresseurs - MOCN  pour l'usinage des aubes des compresseurs ) pour  la construction du gazoduc Novi-Ourengoï- Europe ( Droujba ) , deux pays Européens se singularisent par leur attitude modérée face à la Russie sur le dossier du litige gazier Russo-Oukraïnien : l'Allemagne et l'Italie .
Il existe des " tendances lourdes " de l'histoire et de la géopolitique , qu'on veuille l'admettre ou non !



Repost 0
Published by P@lp@tine - dans Geopolitique
commenter cet article

Liens