Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ICE STATION ZEBRA
  • ICE STATION ZEBRA
  • : Blog initialement consacré à la géopolitique de l'Arctique . Il traite désormais de l'actualité politique , economique , socio-culturelle , historique et militaire et présente des analyses " non conformistes " .Il ne pretend pas à l' " objectivité " mais presente un point de vue alternatif , en opposition avec les pretendues " analyses " syndiquées des " mediats libres " des " democrassies occidentales "
  • Contact

Recherche

13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 13:33

Si un blogueur de l'an 2013 évoque la figure de Paul Déroulède il est aussitôt regardé avec un sourire en coin et considéré avec un brin d'amusement . Or plus que jamais à l'heure ou la France se lance dans une nouvelle guerre coloniale en Afrique , les paroles de Paul Déroulède lors de son discours du Trocadéro le 26 octobre 1884 sont d'une incoyable actualité :

"Je l'ai dit et je le répète : avant d'aller planter le drapeau Français là où il n'est jamais allé, il fallait le replanter d'abord là où il flottait jadis, là où nous l'avons tous vu de nos propres yeux."

 

Ce discours est prémonitoire car si les chefs politiques Français de l'époque l'auraient écouté alors la France ne serait pas engagée dans une nouvelle guerre coloniale au " Mali " en ce 13 janvier 2013 .

 Il  a été en effet prononcé deux ans avant que Joseph Gallieni [ wikipedia ]  n'entreprenne la conquête définitive du " Soudan Français " et que cette région passe sous administration coloniale Française , et dix ans avant la prise de Tombouctou [ 1894 ] .

Or qu' a fait la colonisation Française au " Soudan Français " ?  Elle a créé les conditions de la guerre actuelle au "Mali" et en 2013 nous ne faisons qu'essayer de nettoyer le gros caca colonial posé  au XIX éme siècle . C'est du moins l'objectif avoué car derrière cette agression se cachent des raisons plus obscures lièes à la géopolitique des ressources [ pétrole , Uranium ]  et à leurs corridors de transport [  pétrole , electricité , uranium ]  vers la Mediterarnée et l' Europe . [ lien ] 

 

Le " Mali " qui est un état très ancien [lien ]   n' a jamais existé sous la forme actuelle  imposée par le géoconstructivisme du colonisateur Français qui a cherché au contraire à briser les unités géographiques et historiques Africaines .

J'ai suffisament fait référence sur ce blogue aux travaux du géopolitolgue Camerounais Ebenezer Kotto Essome pour ne plus y revenir .[ voir extrait ci-dessous ]  

 

Cet état " Malien " ainsi que le fait de placer les populations du Sahara sous la domination de Bamako n'ont aucune légitimité historique , si ce n'est celle des baillonettes de la colonisation .

Tout état Malien qui résulterait de l'intervention coloniale Française en cours n'aurait  que la légitimité des bombes et des missiles Français et les chefs politiques " Maliens" que des

 " rois nègres "  transportés dans la caisse à outils des  4X4 du COS !

L'exemple le plus flagrant et le plus caricatural de cette illégitimité est la frontière septentrionale du Sahara " Malien " avec la frontière méridionale du  Sahara " Algérien " qui résulte d'un Yalta au sein de l'administration Française , d'un rapport de forces entre fonctionnaires Courtelinesques , quelques gradés bedonnants et un ministre en costume queue-de-pie !

 Il est ainsi hallucinnant de constater que la frontière de facto qui s'est constituée volens nolens entre le  " Nord Mali " et le " Sud Mali " recoupe la limite de séparation entre des zones climatiques et correspond à des séparations historiques anciennes !

En s'engageant dans cette guerre , les chefs politiques Français essayent de réanimer un cadavre géopolitique en putréfaction : L'intangibilité des frontières Africaines nées de la colonisation .

 

De la même manière , l' Islam et même l' Islamisme étaient déja présents au " Mali " lors de la conquête Française . Le fait de voir nos vies , celles de nos femmes et de nos enfants ,  menacées dans nos gares , nos trains et en bas de nos maisons par un enturbanné depuis Tombouctou est bien le résultat de notre agression coloniale du XIX éme siècle autant que des bombardements en cours !

Quand au fait que ces islamistes puissent frapper sur notre territoire national au travers de la diaspora Malienne par exemple , c'est bien le résultat de l'immigration tsunami qui envahit notre pays depuis 40 ans !

 

 

L'autre élèment du discours de Paul Déroulède est la necessité de "le replanter d'abord là où il flottait jadis, là où nous l'avons tous vu de nos propres yeux."

Par " le drapeau " , il s'agit bien sûr de " l'armée Française " et si à l'époque " là où nous l'avons tous vu de nos propres yeux " faisait référence aux provinces d' Alsace-Moselle , aujourd'hui on ne peut que penser qu'à ce que la vulgate officielle qualifie de " zones de non-droit " !

On ne peut ici que penser à l'armée Brésilienne hissant la bannière de l' Union au dessus des favelas de Rio de Janeiro reconquises aux délinquants et on espère bientôt voir flotter le drapeau Français au dessus de la  " Cité des 400 " ou de " La Castellane " ..

 

 Lecture conseillée :  Le Sahara : 5000 ans de géopolitique[ lien ]  

 

null

 

Paul Déroulède prononce un discours à Bougival. Janvier 1913. - Fernand CORMON

 

numérisation0001-copie-1

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 13:01

 

 

 

C'est un document qui donnera certainement lieu à beaucoup d'exégéses , d' " analyses " le plus souvent avec des bribes de phrases tirées hors de leur context par les " géopolitologues " ™ du sérail .

Je n'ai pas à l'instant t le temps d'en faire le digest mais vous aurez le lien sur le site du Président de la Fédération de Russie  .

Bien sûr , les " experts " de la Russie , les journalistes de l' AFP , de RFI  ne vous donneront pas ce lien et se contenteront d'écrire que le " MAE Russe vient de publier un document  " .

Le seul document de référence , c'est celui-ci et il est public !

http://kremlin.ru/acts/785

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 10:26

Le professeur André Roberto Martin [ curriculum ] de l'université de São Paulo a été entendu par les députés Brésiliens lors d'un séminaire sur la défense nationale .

 

Il y développe la thèse du " méridionalisme géopolitique " , c'est à dire que le Brésil doit considérer les questions de défense et de sécurité nationale selon un axe Sud-Sud . Cela passe dans un premier temps par un changement de représentation cartographique  et travailler avec une projection cartographique centrée sur l'hémisphère Sud . Cet hémisphère apparaît alors au décideur politique et militaire comme plus maritime que l'hémisphère Nord [ ou la proportion des espaces terrestres est plus importante ] , et on  peut y trouver une unité des bassins Pacifique , Atlantique Sud et de l' Océan Indien .

 

Plusieurs points intéressants son abordés et je les cite en vrac :

 

1- Le rôle de l'intellectuel dans les questions de défense . Celui-ci a une liberté de parole que n'ont pas les diplomates , les militaires et même les politiques .

 

2- Le Brésil doit s'émanciper de la géopolitique Golbérienne ! [ lien vers article ]

 

3- André Roberto Martin accorde un satisfecit  , un bilan " globalement positif " , à l'action des gouvernements militaires de 1964 à 1985 dans le domaine du développement économique du Brésil .

 

4- Le Brésil n'appartient pas stricto sensu au " Monde Occidental " en raison de ses populations Amérindiennes et Africaines et de leur rôle dans la formation de la Brasilianité . 

 

5- Il y a un magnifique exposé sur l' Eurasisme et la géopolitique Russe . [ André Martin est proche des Eurasistes Brésiliens ][lien ]  Il a compris que l'opposition Russie / Occident est bien antérieure à la " Guerre Froide " .

 

6- Le manque de politique de défense Latino-Américaine depuis la Guerre des Malouines .

 

 

 

Je terminerais par une remarque pas si anodine qu'elle peut paraître :

Imaginez un instant qu'un de nos géopolitologues à nous , ceux qui passent régulièrement à la télévision ou qui s'expriment dans d'autres mediats , un de Sciences-Po ou de l' IFRI , se présente devant une commission de la défense nationale ou des affaires étrangères du Sénat ou de l'Assemblée avec un " look " comme Cézigue !

Imaginez que ces commissions décident de présenter  au " grand public " , terme péjoratif utilisé par les habitués et affidés  du sérail , le compte-rendu vidéo de leurs auditions ...

 

 

 

Notons ici qu' André Roberto Martin intervient à l' Instituto Rio Branco qui forme les diplomates Brésiliens .

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 13:52

 

Le 19 décembre à Rome avec la présence de Souad Sbaï .

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 13:44

Derrière le discours drouâdelômiste et lachrymo-humaniste[ lien ] et [ lien ]  se cachent  toujours des intérets obscurs liès à la géopolitique des ressources , à la géostratégie . Ceux-ci sont bien sûr occultés au grand public , expression péjorative par laquelle la classe dominante désigne le  popolo minuto  qui doit gober sa dose quotidienne de désinformation et auquel on demande en plus d'adhérer .

 

J'avais déja évoqué sur ce blogue le rôle géostratégique de la Libye avec le Fezzan , corridor d'accés à la région Sahel et et même au golfe de Guinée et à l'Océan Indien . [ lien vers article ] [ voir dernière carte ] La futur ingérence Occidentale , et plus particulièremment l'interventionisme colonial de la pègre armée  Française  [ lien ] , au Mali ne fera que compléter le puzzle qui permettera de comprendre l'agression de 2011.  [ lien ]

Tout comme la région Sahara-Sahel est l'objectif final de l'agression de 2011 et la Libye une voie d'accés[ lien ] , la Syrie n'est pas sui generis l'objectif : C'est la route vers l' Iran !

Le schéma est le même que celui qui a amené à organiser la destruction de l' Ex-Yougoslavie au nom du développement des corridors multimodaux Européens .

 

Les " Annales de géographie  "de l'année 1925 [ lien vers le site Persée.fr ] nous fournissent une des clefs , sinon LA clef ,  de l'interventionisme Occidental contre le gouvernement du président Bachar Al-Hassad : "  La route du désert de Syrie " . Une route d'ailleurs reconnue des 1886 par le comte de Perthuis [ promo Ecole Navale 1837 ] qui sous couvert de *voyages*  agissait pour le gouvernement Français et ses visées impérialistes dans la région .

 

La conclusion de l'article est sans appel .

 

"  On voit ainsi tout l'intêret que présente la route du désert pour la Syrie sous mandat Français . Par elle , Beyrouth redevient la porte de l'Orient et particuliérement de la Perse , le passage entre l'Europe et l'Asie . La Syrie reprend , avec cette heureuse utilisation de l'automobile à travers le désert pacifié , le rôle qu'elle a toujours eu dans l'histoire " .

 

 

Elle met d'autre part fin à une idée préconçue , à savoir que la route " naturelle " d'évacuation des hydrocarbures des états riverains du Golfe Persique et de la péninsule Arabique , et de l'accés à cette région , est la route maritime ! [ lien vers article ]  

L'existence temporaire de l'oléoduc Mossoul-Haïfa entre 1932 et 1948 est ainsi en effet aujourd'hui quasi totalement oblitérée des " analyses" ™ des géopolitologues™ stipendiés du sérail .

Il faut , comme votre serviteur , être un lecteur assidu du Crapouillot , de Paris-Soir , de L'Oeuvre , de Francis Delaisi , d' Anton-Antoine Zischka , de Robert Boucard , de Leonard Mosley ,  de Gilles Munier [ lien ] et voir même d' Hergé [ lien ] pour connaître son nom ! 

 Notons que celui-ci aurait fort bien pu se nommer l'oléoduc Mossoul-Lattaquiè ou Mossoul- Beyrouth , voir Mossoul-Tartous si les chefs politiques Français avaient accordé encore plus de concessions ( !  ) aux Britanniques lors de la conférence de San-Remo !.. [ lien ] et [ lien ] *

La simple lecture d'une carte nous montre que le tracé de l'oléoduc Mossoul-Haïfa fut planifié à l'aune des zones d'influence et non pas de la géographie ou de la rationalité économique [ voir carte en hébreu ]

A l'occasion , la vie de quelques dizaines de méharistes " attaqués par des bandits Kurdes " lors de patrouilles dans la région de Mossoul à partir de leur base de Palmyre  aurait pu être préservée ...[ lien ] Ce fut le prix du sang payé par la France pour n'avoir pas cédé sur le champ aux injonctions de Londres !

null 

 

  null

 

  * http://www.usak.org.tr/dosyalar/dergi/GDFiXn5khkA6rzYZZJkvIJ4kozf3Is.pdf

Under the British colonial rule, the production of oil for commercial purposes began in Kirkuk in 1927. It was necessary to transport the oil from the producing region to the consuming markets, for which several modes of transportation were available: via oil tankers by sea; or via a pipeline or oil-loaded trucks or trains by land. The latter option allowed crude oil to be carried to the ships and

transported to the final consumption points. In order to carry the Iraqi crude oil to the Mediterranean, British colonial rulers decided to construct a pipeline from Kirkuk, Iraq, to the port of Haifa, in Palestine, running through Jordan. Both Kirkuk and Haifa were under British colonial rule at that time. The French, however, had the intention of connecting the Kirkuk fields to Tripoli, through Syria, which was under French mandate at that time.

 

  null

 

 

 

 

 

null

 

 

 

 

 

null

null

Figure 9 : Les États du Levant en 1925.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:54

Un nouvel article de nezavissimaïa gazeta sur le refroidissement des relations Russo-Turques que j'avais analysé sur ce blogue il y a quelques jours . [ lien vers article ]

 Российско-турецкое охлаждение
Подробнее - : http://www.ng.ru/courier/2012-11-12/9_rus_turk.html

  Je n'ai pas la primeur de cette thèse . Voici un des articles fondateurs datant d'avril 2012 : RUSSO-TURKISH DIVERGENCE (PART I): THE SECURITY DIMENSION

http://www.gloria-center.org/2012/04/russo-turkish-divergence-part-i-the-security-dimension/

 

 

 En vidéos , deux chants  [ lien vers paroles ] et [ lien vers paroles ] sur la guerre Russo-Turque de 1877-1878 que les lois en vigueur en France m'interdisent de traduire ainsi que l'histoire des relations Russo-Turques en images de synthèse . Au XVIII éme siècle il était déja question de Tatars , mais de ceux de Crimée . Les guerres Russo-Turques commencent avec un incident de frontière , à l'image de l'incident du " Pont de Marco-Polo " , et vont permettre à l'Empire Russe de se doter de frontières naturelles : Les rivages de la Mer Noire .

To Erdogan , with love ...

Quelques photos des boîtes de figurines Strelets et Zvezda pour les amateurs de dioramas ! On y trouve même les Bachi-Bouzouks !

  

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 21:40

Le 29 octobre dernier , grâce à l'extrême dévouement des membres d' Egalité & Réconciliation Aquitaine , le géopolitologue Alexandre Douguine  a été invité en France pour présenter son livre " La Quatrième  théorie politique " .[ lien vers article ]  

A cette occasion j'ai pu discuter avec Alexandre Douguine de la situation géopolitique internationale : La Russie est bien à l'extrémité d'une chaîne de dominos qui commence par la Syrie , l' Iran , puis le Daghestan et le Tatarstan .

Pour le professeur Douguine , la véritable attaque contre la Russie commencera non pas au Tatarstan [ lien vers article ] mais bien au Daghestan ou une politique d' " asssasinats ciblés " des chefs religieux traditionnalistes est mise en oeuvre . [ lien ]

Il considére ainsi que par rapport aux années 90  , les services de renseignements Turcs ont perdu une partie de leur capacités opérationelles et de leur " savoir faire " en ce qui concerne le Tatarstan . [ lien vers article ]  

 J'ai pu aussi à cette occasion valider - ou invalider - certaines des sources que je cite sur la Russie : Alexandre Douguine a ainsi plebiscité l' Institut Russe d' Etudes Stratégiques - RISI - Российский институт стратегических исследований  . http://www.riss.ru/

 

 

L'interview réalisée par les membres d' E&R -Aquitaine :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-avec-Alexandre-Douguine-sur-la-4eme-theorie-politique-14793.html

 

L'analyse du livre par Claude Bourrinet : http://www.voxnr.com/cc/dh_autres/EFVkpupkFlFvJTsxDL.shtml

 

Quand à moi , je vais désormais essayer de ne pas manger ma promesse : Retrouver les articles d'  Ebenezer Kotto Essomé publiés en 1978 dans " Science & Vie " : L' Afrique et l'Identité perdue ! Car on  a aussi parlé de " ça " !

Enfin , un morceau de Bossa Nova qu'Alexandre Douguine apprécie beaucoup avec la  MPB ! Le Brésil est d'ailleurs pour le géopolitologue Russe un " pays frère " culturellement et géopolitiquement . Vous comprendrez que je partage son analyse .[ lien vers article ]  

 

  Alexandre DOUGUINE ; LA QUARIEME THEORIE POLITIQUE ; La Russie et les idées politiques du XXIème siècle. Pour recevoir le livre, s'adresser aux Editions Ars magna, BP 60426, 44004 Nantes cedex 1, en accompagnant cette demande d'un chèque de 32€ franco

 

 

Docudip 1052

 

 

 

 

 

 

numérisation0001-copie-1

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:29

 La Russie a demandé mercredi l'autorisation de déployer deux avions de reconnaissance Il-38 sur la base militaire Française de Djibouti afin de lutter contre la piraterie en mer Rouge et dans l'océan Indien, a déclaré mercredi à Paris le ministre Russe de la Défense Anatoli Serdioukov.

  "Nous avons demandé à la partie Française l'autorisation de déployer sur la base de Djibouti deux avions de reconnaissance pour lutter contre la piraterie maritime", a déclaré lors d'une conférence de presse M.Serdioukov, en visite en France pour une réunion du Conseil de coopération Franco-Russe sur les questions de sécurité réunissant les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays.

 

Trois appareils Français y étant déjà déployés, la Russie souhaite porter à cinq les avions de reconnaissance déployés dans la région, a expliqué le ministre. [ source Ria Novosti ] .

 

 Il est difficile d'interpréter cette demande du ministre Serdioukov dans un contexte de relations Franco-Russes particulièrement dégradées  sur la question Syrienne et même d'affrontement géopolitique et géostratégique  Franco-Russe dans le bassin Mediterranéen et aussi le Golfe Persique . Les articles rassurants de Kommersant [ lien ] ou de Rossiskaya Gazeta [ lien ]  sur l' " excellence " des relations Franco-Russes ne peuvent pas occulter cette triste réalité et il faut bien se reporter à une agence Chinoise pour y accéder ![ lien ]  

 

 L'une des interprétations possible et plausible , au delà de la " lutte contre la piraterie " , serait que cette demande constitue un piège des chefs politiques Russes destinée à " compromettre " la France dans une coopération militaire avec la Russie alors que les deux états s'affrontent quasi-militairement  par " proxys " interposés en Syrie .

De la même manière , cette présence aérienne donnerait des capacités de surveillance aérienne sur les approches du Golfe à une puissance non-occidentale [ France , EU , Japon ] et en particulier à la Russie dans un contexte de crise avec l' Iran . Il faut ici signaler que si les agences comme Ria Novosti illustrent la nouvelle avec une photo d'un avion de PATMAR et de lutte ASM Iliouchine Il-38 , d'autres agences tout aussi sérieuses n'hésitent pas à fournir en illustration un ... bombardier stratégique Tu-160 !

  

   Cette demande intervient aussi dans un contexte général d'affrontement France - BRIC , ici Franco-Russe , en Afrique . Les deux derniers fronts de cet affrontement ayant été la Côte d' Ivoire [ lien ] , [ lien ] et la Libye et la France jouant le rôle de " sous-impérialisme " [ lien ]  pour l' Impérialisme Etasunien dans cette région du monde .

 On peut ainsi noter que cette demande Russe survient alors que la Russie  a annulé 20 milliards de dollars de dette de pays Africains [ lien ] ,dont Djibouti , et que des contrats d'armement sont en discussion entre la Russie et Djibouti depuis un an .[ lien ]

Le Blogfinance ne s'est d'ailleurs pas trompé sur le sens profond de cette annulation de la dette Africaine .[ lien ] , [ lien ] , [ lien ] Les perspectives de coopération Franco-Russe en Afrique sont donc bien des chimères et il semble d'ailleurs que l'espace Francophone Africain soit un " terrain de chasse " privilégié de la Russie en Afrique ![ lien ]  

 

null

 

Il sera donc très intéressant de surveiller les attermoiments de la diplomatie Française et des chefs militaires Français sur ce dossier et in fine leur acceptation ou rejet de la demande Russe . Il sera en effet assez cocasse de voir si la France est prête à accorder un " pied à terre " à la Russie dans cette région hautement stratégique sans susciter des remarques et des critiques de ses alliés , par exemple de l' OTAN !

Un refus Français serait  particulièrement difficile à argumenter * sachant qu'il est fort probable que les chefs politiques Russes ont déja demandé l'autorisation préalable à ce déploiement de moyens aériens aux chefs politiques Djiboutiens , et ceci sans demander le blanc-seing de l'ancienne puissance coloniale  , dans le cadre des relations bilatérales entre ces deux pays [ lien ] et plus particulièrement dans le cadre de leur coopération militaire . [ lien ] 



Stratégiquement  la demande Russe peut s'interpréter comme la necessité de disposer d'un " stationnement aérien " sur l' axe Mer Noire - Océan Indien et elle renvoie à une tentative Russe d'implantation d'un " stationnement naval " sur le même axe au ... XIX éme siècle .

Déja à l'époque la France et la Russie , au delà des clichés réducteurs et des images d' Epinal sur " L'Alliance Franco-Russe "™  , furent sur le point de s'affronter militairement en 1889 à propos  ce qui fut nommé " l'affaire de Sagallo " - Сагалло .

Le site stratisc.org a consacré une page érudite , mais partiale puisqu'elle fait l'impasse du meurtre de trois civils Russes ( une femme et deux enfants  et non pas de Cosaques " armés " )  dans un bombardement de la Marine Nationale , à cet événement des relations Franco-Russes .[ lien vers article sur le site de stratisc.org ] et [ lien - voir année 1889 ]  . Une analyse , en Anglais , des considérations stratégiques et géopolitiques de l'époque - non dépourvue d'intérêts pour la période contemporaine - est donnée sur ce lien . [ lien ] Je n' y reviendrais donc pas sauf pour signaler les points suivants :

 

  1- La presse Française de l'époque se distinguait peu des mediats  Français contemporains  dans son traitement de la Russie et des chefs politiques Russes . l'Ataman Achinoff  était ainsi présenté comme un " chef de bande " . [ voir photo ci-dessous ] Deux journaux proches de la " Droite Nationale " Boulangiste et Déroulédienne ont toutefois ouvert une souscription pour les familles des victimes . File:Achinoff article.jpg

 Il-38null

2- La seule partie de la classe politique Française à condamner le bombardement meurtrier par la Marine Nationale du stationnement Russe de Sagallo fut ce que l'on nomme aujourd'hui la " Droite Nationale "  et qui était représentée à l'époque par les Boulangistes [ lien ] , [ lien ] et la Ligue des Patriotes de Paul Déroulède .L'appui de la Ligue des Patriotes aux Cosaques Russes de la corne de l'Afrique servira même de pretexte aux chefs politiques Socialistes et Radicaux Français pour prendre des mesures répressives particulièrement *  démocratiques * contre les " nationaux " .[ lien ]

Toute ressemblance avec la situation politique actuelle en France est loin d'être fortuite ! [ lien ]  et [ lien ]   Fichier:Paul Deroulede 1877.jpg

  

 

   null

 



 

 1967: le dernier duel. dans coups de coeur pj73518121904



 

   Mise à jour du 1er novembre 2012 23h00 GMT :

Il semble que la proposition Russe a reçu le soutien du MD Français Le Drian . Jusqu' à quand ?

http://ria.ru/world/20121101/908496397.html

http://volgograd.kp.ru/online/news/1285753/

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 02:55

" De nouveau Petersbourg et Stamboul sont sur le chemin de la guerre ! "

C'est le refrain de la bande musicale Идём на Восток  du film " Le Gambit Turc " , tiré du roman éponyme de Boris Akounine , qui a marqué en 2005 le renouveau du cinéma national-patriotique Russe .

 

C'est aussi volens nolens l'évolution des relations Russo-Turques dont j'ai marqué à plusieurs reprises déja la dégradation constante depuis un an et demie sur ce blogue .

Tout comme la fin de la mission de l'USAID en Russie a marqué l'étiage des relations Russo-Etasuniennes au cours de ces dernières années , l'acte de piraterie aérienne - car c'en est un ! - de l'armée de l'air Turque contre l'AIRBUS Syrien  assurant le vol Moscou-Damas va marquer un étiage des relations Ruso-Turques , et pas uniquement sur le dossier Syrien .

 

Il faut d'ailleurs ici souligner dés le début que si depuis une vingtaine d'années les relations Russo-Turques se sont réchauffées  , ce rapprochement est une incongruité historique et géopolitique  à l'échelle des deux derniers siècles : L'antagonisme entre le monde Russo-Soviétique et le monde Otomano-Turc a été ainsi autrement plus belligène au cours de cette période que l'antagonisme Franco-Allemand et ce rapprochement Russo-Turc est loin d'atteindre le niveau et la nature des relations Franco-Allemandes : Il ne repose que sur des intérets économiques mutuels qui ne peuvent éclipser des ambitions stratégiques concurrentes , en particulier dans des régions comme le Caucase [ lien ] et désormais le Proche-Orient , ou combler des fossés civilisationnels séculaires ...

 Il est utile de rapeller comme le fait le général (2s) Jean-Bernard Pinatel dans Russie , Alliance vitale [ Lien que le monde Russo-Soviétique et le monde Ottomano-Turc ont été en guerre 60 ans sur une période de 4 siècles [ XVII éme - XX éme ] ce qui constitue un taux de conflictualité record - 15% - dans l'histoire Eurasienne et même mondiale  avec un pic au cours du XIX éme siècle .

Les dégradations des relations au sein de ce "  partenariat stratégique " sont telles que le récent changement de majorité parlementaire en Géorgie laisse envisager que Moscou puisse jouer la carte Géorgienne pour arrêter ce qui est décrit en Russie comme la " Marche Turque vers le Caucase " ! [ lien ]  

 

 

Les points de crispation - pour rester urbain et diplomate - se multiplient entre Moscou et Ankara et englobent une région qui s'étend de la Caspienne à la Mer Noire et de la Syrie à la région Volga-Oural . Cette dégradation accéléré des relations Russo-Turques ne semble d'ailleurs pas avoir été perçue par la communauté analytique Turque  dont la cécité n' a d'égale que la suffisance . Citons pour mémoire l'interview le 9 octobre 2012 du Dr. Mesut Hakkı Caşın , " expert de la Russie et de l'OTAN " , par la journaliste Fadime Özkan  , qui affirmait que " Pour la Russie , la Turquie est plus importante que la Syrie " , laissant croire à une dépendance sur la question de la " plomberie " gazière et pétrolière [ South-Stream et Samsun-Ceyhan ] de la Russie vis à vis de la Turquie .[ lien ] 

  Or des événements récents viennent de démontrer  tout le contraire ! [ lien ]

 

Quelles sont les élèments de cette dégradation des relations Russo-Turques ces derniers mois  ?

 

- Le 13 mai 2012 s'est déroulé à Istamboul une réunion intitulée - МЕЖДУНАРОДНАЯ КАВКАЗСКАЯ КОНФЕРЕНЦИЯ - ULUSLARARASI KAFKASYA KONFERANSI - International Conference of the Caucasus  . Le slogan y était on ne peu plus clair :  "Кавказ без России" - " Le Caucase sans la Russie ! " [ lien ]

Moscou a jugé inadmissible la tenue en Turquie de cette conférences antirusse , dont "  les participants constituent une menace directe pour l'intégrité territoriale de la Russie et ses habitants ", a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch lors d'un point de presse . A cette occasion le chargé d'affaires de l'ambassade de Turquie à Moscou  a été convoqué au MAE Russe tout comme il a été convoqué lors de l'acte de piraterie Ottoman contre l'AIRBUS Syrien .  [ lien ]  , [ lien ] et[ lien ]

 

-  En visite officielle en Azerbaïdjan, le 12 septembre, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’est rendu sur le site hautement sensible de Gabala, abritant une station militaire de radar héritée de l’époque soviétique, et que Moscou a proposé un temps d'intégrer à un projet commun de DAMB avec l' OTAN .  Il y a rencontré le président Azéri Ilham Aliev. Le conflit du Haut Karabagh aurait été au coeur des discussions, le président Aliev remerciant M.Erdogan pour le soutien indéfectible de la Turquie sur ce dossier . Cette visite a provoqué une forte " irritation " en Russie  - qui soutient l'Arménie sur le dossier du Haut Karabagh -  qui si elle ne s'est pas manifestée diplomatiquement a parfaitement été perçue par la communauté analytique ! [ lien ] 

 

- Le 8 octobre dernier , les séparatistes Islamistes Tatars du mouvement " Azatlyk"[ lien vers article ] ont organisé une manifestation devant le consulat général de Turquie à Kazan - Tatarstan - demandant " une reconnaissance du génocide Tatar à la grande nation frère et démocratique Turque , membre de l'OTAN " . Un membre du consulat Turc est descendu à la rencontre des manifestants et a discuté avec eux puis a pris des photos .

Les manifestants ont demandé au représentant Turc d' " exercer des pressions sur la Russie " en faisant remarquer que l'année dernière ils n'avaient pas eu de contacts avec les diplomates Turcs !  [ lien ]

Comme l'a soulilgné un colloque du RISS- Institut Russe d' Etudes Statégiques - du mois d'avril 2012 , le séparatisme " Tatar " est un fait essentiellement exogène [ lien ] et  la nouvelle vague qui a pris forme il y a deux ans semble  essentiellement d'inspiration Grand-Touranienne , lièe très probablement aux services de renseignement Turcs et Turco-Otaniens .

 

Les services spéciaux Russes ont porté ces derniers jours des coups importants au milieu séparatiste Tatar avec l'arrestation de l'imam  Rustem Safin [ lien ] lié au mouvement Hizb-ut Tahrir et ...à Serguei Oudaltsvov [ lien vers article ] ainsi qu'avec la destruction des membres d'une cellule terroriste Islamo-séparatiste  . [ lien ] 

Il faut ici souligner qu'il est probable que  les procédures judiciaires en cours contre Serguei Oudaltsov [ lien ] et des membres de son entourage comme Léonid Razvozjaev  ne soient pas étrangères aux coups portés contre l'Islamo-séparatisme Tatar d'inspiration Grand-Touranienne : Il s'agirait de deux fronts terroristes qui apparemment  sans aucun rapport seraient les composantes d'une " strategia della tensione "  exogène  dont l'objectif est un changement de régime en Russie  . [ lien ]  

Новости (№ 37 2012 г.)

  Спецоперация по уничтожению группы боевиков в Казани

 

Уничтожение боевиков в Казани. Кадры спецоперации

 

 

 

L'annonce du report de la visite du Président Vladmir Poutine en Turquie prévue pour le 14 octobre prochain au 3 décembre , sauf "imprévus " , est bien consécutive à l'acte de piraterie neo-Ottoman contre un aéronef Syrien transportant des ressortissants Russes .[ lien ] Les dénégations du Kremlin ne trompent personne et surtout pas Ankara . Les media Russes " officiels " ne se privent pas d'ailleurs d'évoquer les conditions précaires des passagers Russes pendant 8 heures ainsi que le refus des autorités Turques d'autoriser la visite d'un représentant consulaire Russe .

Le 23 octobre , le MAE Russe Serguei Lavrov a accordé une longue entrevue au journal Rossiskaya Gazeta ou il est revenu de manière détaillée sur l'incident de l'AIRBUS Syrien en fustigeant  le comportement des autorités aéroportuaires et diplomatiques Turques . Il apparaît que l' " incident " de l'AIRBUS est loin d'être clos à la date d'aujourd'hui entre la Russie et la Turquie et que la diplomatie Russe va continuer d'exiger des explications détaillées d'Ankara ainsi qu'une reconnaissance officielle de cet acte de piraterie aérienne  ! [ lien ] , [ lien ] 

  

 Ce report de la visite de Vladimir Poutine est ainsi la conclusion logique de cette période de tensions croissantes entre la Russie et la Turquie , un aboutissement plus que logique qui est loin de constituer un coup de tonnerre dans un ciel bleu .

 

Avec ce report , et peut-être avec son annulation ,  la Russie signifie clairement à Ankara qu'elle n'hésitera pas à remettre en question et à sacrifier les dossiers énergétiques Russo-Turcs  quelque soient leur importance [ South-Stream ,  [ lien ]  et [ lien ] , ventes de centrales nucléaires[ lien ]  ] face à ses intérets stratégiques dans l'espace Caspienne - Mer Noire et Volga Oural - Syrie .De la même manière la " solidarité Orthodoxe " pourrait ranger Moscou aux côtés de Chypre sur la question de l'exploitation des ressources pétro-gazières du plateau continental face à la Turquie et Israel . [ lien ] 

Quelle peut être la suite de l'escalade car c'est une hypothèse que beaucoup envisagent désormais à Moscou et comment répondre à ce qui est considéré comme un " politique anti-russe "  ? [ lien ]



- La Russie organise régulièrement des vols " humanitaires " à destination de la Syrie qui survolent l'espace aérien Turc . Il n'est pas impossible d'ailleurs que faute d'avoir osé intercepter le vol en date du 6 octobre d'un aéronef de l'état Russe , les chefs politiques et militaires Turcs se soient " rabattus " sur le vol Moscou-Damas de l'AIRBUS Syrien .[ lien ]

Il faudra donc examiner ce qui se passera lors du prochain vol " humanitaire " du MSU Russe à destination de la Syrie , les services Russes pouvant parfaitement laisser fuire l'information sur un éventuel transport de " contrebande de guerre "pour provoquer une réaction - ou une non réaction - des chefs politiques Turcs .



- La Russie peut procéder à un déploiement effectif de missiles ISKANDER - M sur son flanc Sud . Le déploiement annoncé des ces missiles dans la région de Krasnodar dans l'éventualité d'un échec des négociations  sur la DAMB [ lien ]  a provoqué un véritable vent de panique dans la presse de l'Entité Anatolienne qui a aussitôt listé les régions qui pourraient être frappées par les missiles Russes : Trabzon, Artvin, Rize, Giresun, Ordu, Samsun, Gümüşhane, Bayburt, Erzurum, Erzincan, Sivas, Tokat, Amasya, Kars, Bingöl, Tunceli, Ağrı, Van, Bitlis, Muş, Malatya et Elazığ ! 

 Leur déploiement effectif provoquera certainement une réflexion à Ankara chez les chefs politiques Turcs qui seront soumis à la pression des populations concernées ![ lien ]

Dans son entrevue du 23 octobre au journal RG , le MAE Lavrov ne s'est d'ailleurs pas privé de mentionner le dossier de la DAMB " en Mediterranée " , faisant directement allusion au déploiement de ses composantes sur le territoire Turc . [ lien ]

L'annonce du déploiement de systèmes de missiles S-400 sur le flanc méridional de la Russie peut être considéré comme la première étape de ce dispositif de riposte asymétrique Russe . Ce sont des systèmes d'armes défensifs mais à capacités pré-stratégiques dans la mesure ou ils sont capables de " porter le fer " en dehors de l'espace aérien Russe . Il faut noter ici que les chefs politiques Russes  n' ont pas les prévenances stratégiques et diplomatiques avec la Turquie qu'ils ont  eu avec le Japon sur le dossier des Kouriles : Le déploiement de systèmes S-300 ou S-400  un temps envisagé sur l'archipel asiatique Russe a été abandonné justement par ce qu'il avait des capacités d'interception dans l'espace aérien Nippon ! [ lien ]  ,  [ lien ]  et [ lien ]

 

- Frapper Ankara au porte-monnaie : Réorienter le flux de touristes Russes de la Turquie vers deux états Orthodoxes : Chypre et Grèce . [ lien ]  Cette réorientaion du flux des touristes Russes vers les nations Orthodoxes Grecques et Chypriotes de la Méditerranée sera d'autant plus facile que même s'ils représentent un marché important , les touristes Russes sont traités comme des touristes  de seconde zone par les hôteliers et tour-operateurs Turcs . [ lien ]    

Des personnalités marquantes de la communauté analytique Russe comme l'expert militaire  Igor Korotchenko n'hésitent plus à formuler cette option et il semble d'ailleurs qu'une agence de tourisme Russe - Grand-Travel Group - a décidé un boycott  de la Turquie et des Etats-Unis .[ lien ]   et [ lien sur site ] ,[ site ]

 

 

- Imposer des restrictions à la compagnie Turkish Airlines  sur le territoire de la Fédération de Russie . L'incident de l'AIRBUS Syrien a été une occasion manquée pour les autorités Russes d'imposer , à l'image de la Syrie , des restrictions de vol et des restrictions commerciales aux compagnies aériennes Turques  . La presse Russe s'est fait l'écho de l'hypothèse selon laquelle des représentants de la compagnie Turkish Airlines à Moscou auraient été à l'origine de la " fuite " sur la nature de la cargaison de l'AIRBUS Syrien . [ lien ]

Cette compagnie aérienne ,  lorsque l'on analyse son réseau commercial Russe [ Oufa[ lien vers site TA ] , Kazan [ lien vers site TA ] , Novosibirsk [ lien vers site TA]  , ... ] , semble bien être d'autre part un " âne de Troie " des ambitions géopolitiques Touraniennes en Russie .

 

 

 

- La carte majeure dans les mains de la Russie reste la question du PKK car elle est la moins visible " extérieurement " , et donc in fine moins " couteuse " diplomatiquement , mais tout aussi efficace . Moscou refuse toujours de considérer ce mouvement Kurde comme un mouvement terroriste à contario de Bruxelles et Washington . Plus de 85 % de l'armement du PKK est de fabrication Russo-Soviétique . Même  si ce ne sont pas des armes  achetées " officiellement " à une agence d'état Russe mais provenant de sources " noires ou grises " , il n'en demeure pas moins que comme le montrent certains analystes Turcs qu' une grande partie de ces armes proviennent bien de Russie , surtout pour les missiles anti-chars les plus modernes ,  les systèmes de communication et de vision nocturne .

Le soutien de plus en plus explicite d'Ankara aux séparatistes Tatars amène certains analystes Russes " radicaux " à envisager la réactivation des liens qui existaient entre le renseignement Soviétique et le PKK dans les années 80 . Les combats meurtriers livrés par le PKK ces dernières années n'ont pas décimé  toute une génération d'activistes et de militants qui ont " fait leurs armes " , j'allais écrire leurs humanités , en Union Soviétique à cette époque et réactiver cette coopération ne posera pas de problèmes majeurs . Il n' y aura pas en particulier de problèmes " relationnels " entre les responsables Kurdes et le monde du renseignement Russe post-Soviétique : Les " passerelles " ne sont pas toutes rompues .

L'extradition d'un combattant du PKK réfugié en Russie au mois de juillet 2012 constitue à cette aune une erreur stratégique majeure de la part des chefs politiques Russes mais qui peut être mise sur le compte d'une mauvaise appréciation de la dégradation des relations Russo-Turques .[ lien ]

 

Ces liens entre l' Urssie  et le PKK sont d'ailleurs une crainte récurrente en Turquie comme le révèle la question de Fadime Özkan dans son interview du 7 octobre 2012 . [ lien ]  

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 20:55

C'est le buzz du moment  . Bien sûr le " journal de référence " de la Bougeoiso-Bohémie Française libérale-libertaire et gôcharde traite de manière condescendante ce reportage de " Correspondant Spécial "  , une émission d' Arkady Mamontov [ lien ] , consacrée à l'immigration . [ lien ] Le reportage qui parle de la situation en Russie évoque aussi l'immigration en France . Une réalité que malheureusement il est interdit de filmer en France et que seule  la télévision d'état d'une nation VRAIMENT libre ose montrer .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by DanielB - dans Geopolitique
commenter cet article

Liens