Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

guerre bacteriologique

Publié le 26 Septembre 2021

Alors que le FSB a publié le 9 aout dernier des documents sur l'implication du Japon dans la guerre en Extrême-Orient  , le journal Kommersant publie ce jour un article incriminant l'Empire du Japon et même la Grande-Bretagne dans l'utilisation de gaz de combat durant la guerre Russo-Japonaise . Il faut noter ici que dés 1938 les chefs politiques et militaires Soviétiques étaient au courant des projets de guerre bactériologique Japonais et certainement l'utilisation avérée de l'arme chimique durant la guerre de 1904-1905 donnait un crédit supplémentaire à ces renseignements . 

Ces gaz étaient des composés toxiques provenant de la réaction chimique consécutive à l'explosion des obus et des torpilles .

Dans " L'aviateur du Pacifique " le Capitaine DANRIT évoque ces intoxications mortelles qu'il considère bien comme une " guerre des gaz " menée par le Japon .Ces intoxications mortelles sont aussi évoquées dans le livre de souvenirs " Nacha  pamiyat , nacha krov " de marins Russes prisonniers au Japon . Les rapports du croiseur Pallada -  Палладаpar exemple évoquent des " obus segmentés " dont les sections postérieures libéraient des gaz toxiques sur le pont du navire  , on pourrait presque parler d' " obus à sous-munitions " .  

Toutefois des " gaz de combat " sui generis à base d'arsenic ont bien été utilisés pour " enfumer " des soldats Russes retranchés dans une galerie lors de la défense de PORT-ARTHUR selon l'article de Kommersant : Un feutre imprégné d'une composition chimique servait de source gaz . Une fois enflammé il dégageait une fumée toxique . Ce feutre avait la forme de " serpents " afin qu'il soit plus pratique de le jeter dans les fortifications Russes . Des injections de gaz toxiques par pompage à l'intérieure de la forteresse de PORT-ARTHUR ont aussi été répertoriés le 7 novembre 1904 . 

L'article évoque aussi les accords passés entre l'industrie chimique Britannique et Japonaise dés la fin du XIX éme siècle et lors de la signature du traité Anglo-Japonais de 1902 . Il évoque plus particulièrement l'aide du chimiste Nobélisé William RAMSAY au chimiste Japonais Joji SAKURAI dans la mise au point de substances toxiques pouvant être utilisées dans des obus ou sous une autre forme .  La participation de Joji SAKURAI à des programmes de recherche militaires dés la guerre Russo-Japonaise est un fait historique qui relève du  consensus historique  . 

Jusqu'à présent le consensus historique attribuait à l'armée Française la première utilisation de gaz de combat , du bromure de benzyle ,  lors de la bataille de Rossignol   sur des travaux de la " brigade des gaz " de la PP .

La publication des documents incriminant le Japon en Extrême-Orient et la parution de cet article interviennent dans un contexte de nouvelles tensions entre le Japon et la Fédération de Russie sur l'archipel des Kouriles . Le 3 septembre dernier en déplacement à VLADIVOSTOK pour un forum consacré à la mise en valeur de l'Extrême-Orient Russe le président Russe Vladimir POUTINE a annoncé des allégements fiscaux pour les investisseurs désirant mettre en valeur cet archipel , ce qui a provoqué le courroux de TOKYO. Dans la presse ultra-nationaliste Japonaise des appels ont été publiés pour que le Japon adhère pleinement aux sanctions occidentales contre la Russie afin de " fragiliser le régime Poutinien "™©  , de développer les protestations sociales et de pouvoir récupérer l'archipel des Kouriles à la suite de la "chute du régime ".  Ces articles accusent aussi les chefs politiques Russes d'instrumentaliser la question des crimes de guerre pour se rapprocher de la RPC.

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ?
Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ? Histoire militaire : Le Japon a t'il déclenché la " Guerre des gaz " contre la Russie dés 1904-1905 ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juillet 2021

Si le développement du vaccin BCG (Vaccin bilié de CALMETTE et GUÉRIN )  a commencé dans le dernier quart du XIXéme siècle , la date du 18 juillet 1921 peut-être considérée comme le véritable début de la vaccination contre la tuberculose avec la vaccination à l'hôpital de la Charité d'un nouveau-né dont la mère venait de décéder quelques heures plus tôt . La Défense Nationale commencera à s'intéresser à ce vaccin en 1924 pour les colonies .

Un siècle après la France n'a toujours pas de vaccin indigène contre LE COVID-19 et les mouvements réfractaires à la vaccination se multiplient , y compris par des attaques contre des centres de vaccination . Et quand l'Institut PASTEUR affirme avoir découvert un nouveau traitement contre le COVID-19 celui-ci est déconseillé par l'OMS tout en bénéficiant du soutien médiatique de personnalités plus motivées par un souci de publicité personnelle que de santé publique .

 Du scientisme JulesVernien ce pays est passé à l'ère du Neo-Luddisme en un siècle en matière vaccinale. Plus que de vaccination contre le COVID-19 , c'est bien d'une vaccination contre le SIDA mental dont une partie des habitants de ce pays ont besoin !

Dans les années qui suivent cette vaccination de nombreuses réticences se feront sentir à travers la planète (Etats-Unis , Scandinavie , ... )  vis à vis de ce vaccin , en tout point comparables à celles que l'on retrouve aujourd'hui contre le vaccin Russe Sputnik-V , particulièrement en France de la part de grands scientifiques comme M.Clément BEAUNE !

 

Nota : Je ne cautionne bien sûr pas les dernières mesures du gouvernement .

 

Vaccination en France - COVID 19 : Il y a un siècle du Capitole à la Roche Tarpéienne

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Avril 2021

France - Sécurité intérieure : Une lutte implacable contre le terrorisme vient d'être déclenchée !

Note : Les commentaires de ce blogue sont modérés avant publication .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Décembre 2020

Repost0

Publié le 24 Mai 2020

C'est un début partiel de solution que j'avais déjà évoqué !

 

Covid-19 : Vers un début de solution pour rendre les équipages de nos navires de guerre plus " résilients " aux épidémies ? Covid-19 : Vers un début de solution pour rendre les équipages de nos navires de guerre plus " résilients " aux épidémies ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Avril 2020

... des défenses passives Françaises et Allemandes distribué gratuitement à des millions d'exemplaires entre 1939 et 1945 . Signalons qu'il existait alors même des protections pour les bébés et les chevaux ! 

Un masque qui ne dispose même pas de protections occulaires ! Je recommande particuliérement un hack du Volksmaske VM37 et encore plus celui du Volksmaske VM40 ! ( Latex disponible dans toutes les bonnes boutiques BDSM , verres en Plexiglas™ , valve et porte filtre imprimé 3D et filtre N95 ) . 

Il faut noter que ces masques se négocient à partir de ... 60 Zlotys soit à peine 14 Euros ! 

Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Avril 2020

Si de nombreuses doctrines de sécurité comme la doctrine Russe prennent déjà en compte les menaces de sécurité face aux pandémies et les considérent même comme une menace majeure , cette épidémie de Covid-19 pourrait ouvrir un nouveau champ de conflictualité après la terre , la mer , l'air , l'espace , le cyber : La biosphère .

C'est tout le sens des propos tenus par l'amiral James FOGGO III à Naples il y a 48 h : https://seapowermagazine.org/foggo-u-s-military-in-all-new-territory-in-fight-against-virus/

“That seventh domain is just simply germs. It’s the biosphere we operate in.”

Amiral James FOGGO III

 

Les contaminations massives à bord de navires comme l'USS Theodore Roosevelt - malicieusement surnommé de " Amerikanskyi virusonosits " ou de " porte-virus Américain  " par le journal Kommersant - ou du Charles de Gaulle amènent la question de la vulnérabilité et de la résilience des personnels et des matériels qu'ils mettent en oeuvre face à une attaque virale .

La question de la résistance à une attaque virale a été prise en compte dés 1929 dans la conception des dortoirs des ouvrages de la Ligne Maginot ainsi que dans  la répartition des tours de services des équipages . Il est vrai que nous étions seulement dix ans après l'épidémie de grippe espagnole de 1919 et la capacité de maintenir en situation opérationnelle des regroupements de personnels confinés dans une évidente promiscuité  a été considérée comme importante . Pour concevoir les futurs navires ou réaménager les navires en service il faudra donc s'inspirer de travaux datant de près d'un siècle avec l'apport des dernières technologies en matière de VMC. La promiscuité et le transport par systèmes de ventilation ayant été identifiés comme les principaux vecteurs de la propagation des épidémies il faut s'orienter vers des blocs d'habitation de six personnes au lieu de chambrées de 25 comme c'est le cas actuellement à bord du CDG . Avec une VMC individuelle ce bloc habitationnel ressemblerait furieusement à ... Un compartiment de wagon-couchette ! Une répartion rigoureuse des quarts des personnels permettrait la présence simultanée que de quatre marins dans ce bloc . 

De toute manière de nombreuses forces armées ont déjà entrepris des exercices de simulation dans ce domaine , c'est le cas du War College avec Urban Outbreak 2019.

De la même manière le déploiement d'unités de guerre bactériologique et chimique Russes en Italie relève de cette préparation militaire légitime :  Les forces armées Russes y ont observé la propagation du virus , recueilli des échantillons ,  validé des stratégies de décontamination et des protocoles de traitement . 

Toujours est-il que cette épidémie , quelque soit son origine , a montré que la Chine est capable de faire face à une attaque bactériologique de haute-intensité alors que le " monde libre "™© a montré son incapacité à protéger ses populations , ses personnels et ses infrastructures militaires avec une véritable " clochardisation sanitaire "©™ . Surtout si l'on admet l'hypothèse - très controversée - d'un virus conçu par l'homme dans le laboratoire P4 de Wuhan ... L'Etat Chinois apparaît capable de faire face à une agression de ce type avec des erreurs d'évaluation et de commandement dés le début . Du point de vue opérationnel c'est un véritable " Midway bactériologique " que ce virus aurait infligé à l'US Navy puisque quatre de ses porte-avions sont désormais atteints ... 

Cette épidémie amène de nombreux commentateurs de la sphére Défense&GP à se poser des questions sur la pertinence des menaces identifiées dans les doctrines de sécurité nationales , à l'image de Oana HATHAWAY concernant les Etats-Unis dans les colonnes de Just Security  : Covid-19 shows how U.S. got national security wrong

 

Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille . Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .
La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation . La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .

La Ligne Maginot , ses salles de troupe et son système de ventilation .

Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .
Covid-19 : Extension du domaine de la lutte , la biosphère comme nouveau champ de bataille .

Voir les commentaires

Rédigé par Daniel et Sônia BESSON

Publié dans #Coronavirus, #Covid-19, #Guerre bactériologique, #Biosphère, #Chine, #Défense

Repost0

Publié le 30 Mars 2020

J'ai volontairement utilisé l'écriture inclusive , par moquerie !

Plus que jamais il faut lire et relire cet ouvrage pour comprendre pourquoi et comment nous sommes à la veille d'un désastre comme en septembre 1914 . Ce n'est pas de la supposée lâcheté des infirmières et des livreurs , nos " poilu-e-s " de 2020 que l'on traduisaiT devant des conseils de guerre en 1914 , qu'il faut parler mais de l'incompétance de nos chefs politiques , administratifs mais aussi militaires .

 

 

La France de 2020 face au Coronavirus , des lions et des lionnes commandés par des ânes et des ânesses !

La France de 2020 face au Coronavirus , des lions et des lionnes commandés par des ânes et des ânesses !

Covid-19 : La France de 2020 face au Coronavirus  , " des lion-ne-s commnandé-e-s par des ân-ess-es "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2020

Alors que chaque bruit de pales de l'un de nos hélicoptères transportant UN malade fait l'objet de commentaires dithyrambiques dans les merdiats , la Russie a envoyé il y a déjà prés d'une semaine quinze gros porteurs Il-76 vers l'Italie avec plus d'une centaine de virologistes et d'épidémiologistes . Je vous invite à vous rendre sur la page Tweeter des " chacals " - Nicolas Tenzer et celle du petit journaleux de La Stampa Jacopo Iacoboni qui affirme que près de 80% de cette aide est inutilisable - comme les appelle le gouverneur de la Lombardie et sur celle de The Aviationist qui vous donne le pedigree des officiers médecins aujourd'hui présents à Bergame pour voir de quoi il en retourne . 

https://theaviationist.com/2020/03/22/russian-military-launches-humanitarian-air-bridge-sending-il-76-airlifters-to-help-italy-fight-covid-19/

Pour info , CERTAINS , mais pas tous , des zincs utilisés sont ceux de la 224 éme brigade volante ( l'insigne aux deux cygnes visibles sur la dérive ) ou 224 Летный отряд .  C'est un peu l' Air America " Russe dont l'activation est souvent le fait du Prince Vladimir . C'est le cas ici !

Il ne faut pas s'étonner que ces médecins soient des virologues et des épidémiologistes et pas des urgentistes et que compte tenu de leur âge ils aient connu le programme de guerre bactériologique Soviétique Biopreparat . Ce dernier critère est même un gage de sérieux puisque seule l'élite scientifique Soviétique y était admise . 

Il ne faut pas se voiler la face que ces médecins sont AUSSI envoyés en Italie  dans le cadre d'une mission militaire d'évaluation pour recueillir des données sur le virus , " big data " et ADN , qui permettra à l'état Russe d"affiner sa stratégie de lutte contre l'épidémie . Ils pourront aussi évaluer la charge virale d'une chambre d'hôpital avant et aprés aspersion d'un produit désinfectant , ce qu'ils font , puisqu'il est désormais prouvé que ce virus subsiste dans l'air et peut-être transmios pâr la literie . Ces missions militaires ont toujours existé , y compris au sein de l'Armée Française . Le CV  du Major-Général Sergueï Kikot est là pour le prouver . 

 

 

Covid-19 - Italie - Russie  : " Avec mon petit Falcon , j'avais l'air d'une conne ma Mère ! Avec mon petit Falcon " ( Florence Parly pcc Georges BRASSENS  )
Covid-19 - Italie - Russie  : " Avec mon petit Falcon , j'avais l'air d'une conne ma Mère ! Avec mon petit Falcon " ( Florence Parly pcc Georges BRASSENS  )
Experts militaires Russes préparant le trajet de leur colonne et militaires Russes des troupes NRBC en tenues étanches
Experts militaires Russes préparant le trajet de leur colonne et militaires Russes des troupes NRBC en tenues étanches Experts militaires Russes préparant le trajet de leur colonne et militaires Russes des troupes NRBC en tenues étanches

Experts militaires Russes préparant le trajet de leur colonne et militaires Russes des troupes NRBC en tenues étanches

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Mars 2020

La technostructure Française jubile ! Aprés avoir mis une semaine pour aligner trente tentes militaires sur le parking d'un CHU , mobilisé un A330 pour transporter une douzaine de malades d'aéroport à aéroport alors qu'un train aurait permis le transport de centre-ville à centre-ville voilà que nous sommes noyés sous les reportages patriotards sur notre " TGV sanitaire " ! On va nous abreuver de détails sur ce technologisme sanitaire d'autant plus inutile que des wagons parfaitement adaptés aux personnes couchées , beaucoup plus que les rames TGV même duplex  , existent :  Ce sont les wagons sanitaires des programmes VU75 et VU80

Voir : https://www.trains-en-voyage.com/dossiers/materiel_roulant/voitures/voitures_So_ambulance.htm

Dans le programme de construction des voitures Corail, la SNCF en profite pour renouveller son parc de voitures ambulances, issues encore des anciennes compagnies. 27 exemplaires sont construites : 17 dans le cadre du programme VU75, 10 dans le cadre du programme VU 80.

Ces voitures sont à double utilisation : Elles assurent la fonction de voitures sanitaire dans les trains de Pèlerins avec une configuration 40 places, mais peuvent également être utilisées en voiture "dortoir" pour l'acheminement de groupes de jeunes vacanciers en version 60 places. Elles sont équipées de construction d'un chauffage mixte électrique et vapeur.

La partie voyageurs est constituée de deux compartiments, séparés par une plateforme centrale équipée de portes de grande ouverture. Les couchages sont disposés en long, parallèlement aux fenetres. Une rangée est disposée contre les fenetre, la seconde en milieu de compartiment. Les voitures sont non-climatisées et équipée d'une tisanerie à l'extrémité.

Ces voitures parcourent toute la France, incorporée dans les trains de Pelerins. Elles sont également utilisées sur les trains de Pelerins venant des Pays-Bas, de Belgique, de Suisse, d'Italie. Dans les années 2000, elles sont également utilisées sur des trains neige commerciaux, ouvert à tout type de clientièle sur des trains de neige durant les pointes de février. A partir de décembre 2001, à l'occasion de leur passage en révision, elle perdent leur équipement chauffage vapeur et leur livrée d'origine basée sur le vert pour la livrée "nuit", bleu et blanche, avec porte peinte en bleu, à la façon des voitures AcBcux VU 84. Ces voitures restent peu appreciée par la clientèle Pelerins, en particulier du fait de l'absence de climatisation. Leur réforme débute à la fin des années 2000. Elles assurent leurs derniers trains de Pèlerins en 2014.

 

Bref , nous redécouvrons les trains sanitaires de la Première Guerre Mondiale ! Les quelques dizaines de minutes gagnées par le TGV sont sans commune mesure avec le confort perdu - pour les soignants et les malades - entre un wagon VU 75 et une rame TGV duplex sanitaire .

Les trains sanitaires - de la première guerre mondiale - étaient de vrais hôpitaux roulants de 23 wagons, un wagons pour la chirurgie, 16 wagons pour les blessés, (8 lits par wagon soit 128 blessés par train). Un wagon était réservé aux quatre officiers du corps médical, un autre wagon pour les 28 infirmiers, trois wagons réservés à la cuisine, le dernier wagon pour les combustibles servant aussi de débarras.

Un aménagement de  type " première guerre mondiale " à huit lits par wagon est parfaitement adapté aux besoins modernes en réseaux de fluides et en réseaux de surveillance électronique du malade , bref l' " exosystème " de survie qui l'entoure dans une structure hospitalière ! 

 

 

Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires
Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires
Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires

Les trains sanitaires des années 50-60 étudiés selon des spécifications militaires

Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire . Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .
Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire . Covid-19 : Et j'entends siffler le train de la connerie Française , celui du TGV Sanitaire .

Voir les commentaires

Repost0
1 2 > >>