guerre de l'information

Publié le 6 Juin 2013

La télévision Russe est comme à son habitude très pédagogique dans le traitement de cette actualité en exposant le rôle stratégique de Al-Qousseir dans l'approvisionement en armes des terroristes islamistes puis des manoeuvres pour investir la ville .Le journaliste Russe se risque même à parler comme d'autres confrères de Stalingrad .[ lien ]  Le reportage met l'accent sur les pertes infligées par l'Armée Arabe Syrienne aux terroristes islamistes [ lien ] [ lien ]  et sur le sort réservé aux blessés et aux prisonniers . Le reporter explique que l'offensive se poursuit par la liquidation de deux dernières poches près de la frontière Libanaise et évoque une étape suivante : Une offensive pour la reconquête du nord de la Syrie
 
 
Cela ne figure pas dans le reportage ni dans les commentaires des " experts " Français mais il semble bien que la " percée " effectuée par les terroristes Islamistes dans une " brêche " prés du village de Chamsinne à la fin de la semaine dernière n'ait été rendue possible que par la coopération des militaires Syriens : Il s'agissait d' " aspirer " le plus possible de terroristes islamistes dans le " chaudron " d'Al-Qousseir pour les y hacher menu avec des ZSU 23-4 Shilka . L'appel de M.Sabra n'en est que plus savoureux à écouter : "Accourez, bataillons de la révolution et de l'Armée syrienne libre (ASL), pour sauver Qousseir et Homs"  [ lien ]
 
Сирия. За Эль-Кусейр идет информационная война | Фото: AFP 
       

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 28 Mai 2013

Mais il faut quand même avoir quelques bonnes notions d'Anglais et n'avoir pas trop seché ses cours de SVT . Ice Station Zebra a la prétention d'oeuvrer en matière de pédagogie et de contre-propagande . Je vous propose donc cette page , en Anglais , qui explique le mode de contamination par un agent neurotoxique de type sarin et l'effet de l'atropine .   http://faculty.washington.edu/chudler/weap.html                                                                                                             

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 27 Mai 2013

Depuis ce matin et la publication d'un reportage dans Le Monde  qui veut être le " smoking gun " sur l'utilisation de gaz de combat par les Bacharistes , la coterie mediatique s'est enflammée . [ lien ] Comme toujours ce genre de reportages joue sur les approximations sémantiques [ attaque chimique - par des gaz lacrymogènes - et attaque par des gaz de combat ] et factuelles , il joue surtout sur l'ignorance de la part du grand public de la " chose militaire " car nombreux sont ceux qu'elle répugne , nombreux sont ceux qui n'ont pas eu d'instruction militaire de " combat " et nombreux aussi sont ceux qui s'en désintéressent mais qui interviennent à tout bout de champ en tant que stratéges de clavier . Il faut aussi signaler la volonté des chefs politiques et militaires Français et des " experts " de maintenir la population dans l'ignorance de cette " chose militaire " .
Nul besoin d'être un " expert " pour démonter ce qui apparaît comme une production cheap , coproduction de série Z entre la coterie des mediats Français et la propagande islamiste !  Tout d'abord nous n'emploierons pas le terme " masque à gaz " mais bien celui d' Appareil Normal de Protection ou ANP . On parle désormais d' ANPVP pour Appareil Normal de Protection à Vision Panoramique [ lien ]  [ lien ]  [ lien ]
La formation au combat en milieu contaminé par un gaz toxique était un classique de feu le Service National . Elle consistait à enfermer du personnel dans une salle étanche ou un conteneur métallique, à lui faire mettre son ANP et à le faire évoluer au milieu d'une atmosphère contaminée par une capsule libérant un gaz lacrymogène .
Cet entrainement donnait même lieu à un gag assez sympa : La salle était " aérée " , la section était rassemblée lorsque le sergent instructeur aprés avoir parcouru une centaine de mètres s'appercevait qu'il avait " oublié " son stylo . Il demandait  aussitôt au plus neuneu de la section , repéré depuis 2 ou 3 semaines d'instruction , d'aller chercher ce stylo "oublié " dans la salle d'entrainement . Les effets du gaz ne s'étant pas dissipés malgrè l'aération , le brave neuneu qui s'était précipité pour rapporter le stylo de son sergent préféré revenait les yeux larmoyants et en suffocant ;0) Sans avoir trouvé le moindre stylo bien sûr !
Une variante lors du PESO consistait à instituer le jeu du masque musical ou jeu de l' ANP musical que tout le monde devinera par analogie avec le jeu de la chaise musicale !
  Claude Petrovic Renault [ lien ] a entrepris cet aprés-midi un premier debunkage de cette propagande à deux brouzoufs , j' y rajouterais quelques élèments d'analyse personnels .  
  
1- L'efficacité de l'ANP diminue considérablement avec une barbe : Les gaz passent entre le matelas des poils de barbe et le caoutchouc de l'ANP qui ne peut pas plaquer contre la peau par elasticité et assurer l'étanchéité aux gaz . On s'étonne donc que les Djihadistes n'aient pas rasé leurs barbes alors qu'ils se savent exposés à des gaz de combat !
 
2- Les masques utilisés par les terroristes islamistes sont manifestement des modèles à usage civil , inefficaces [ cartouches filtrantes inadaptées ] contre des gaz de combat comme le sarin . [ voir photos ANP VP et masques utilisés à Jobar ]
 
3 - On peut noter le peu d'empressement des terroristes islamistes à mettre leur masque  en présence d'un danger comme le gaz sarin .  
 
4- On ne peut que qualifier de criminel le médecin qui a procédé à des injections d'atropine en l'absence de certitude sur une contamination  par un neurotoxique . On parle alors d'atropinisme [ over-atropinization ]  [ lien ]  [ lien ] [ lien ] http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Antagonistes_cholinergiques2_1.php [ voir photos des doses auto-injectables ] La mortalité signalée par le reporter peut-être consécutive à cette injection indue et surdosée et on comprend que le Diafoirus Syrien - ou du moins présenté comme tel - cherche à " garder l'anonymat " ! [ lien ] *  
  
5- On peut s'étonner de l'absence chez les terroristes islamistes de DETINDIV [ DETecteur INDIViduel de neurotoxiques ] . Il s'agit d'un capteur qui fonctionne par une réaction biochimique et qui permet de valider ou non la présence d'un neurotoxique [ voir photos ] . Ce  détecteur est d'ailleurs en vente libre au grand public pour la somme modique de 8 euros . [ lien ] A défaut d'un appareil électronique de détection collective [ lien ]  [ quelques centaines d'euros , mais que fait l'émir du Qatar ? ] , on peut s'étonner de l'absence d'un capteur aussi simple et aussi peu cher dans un contexte de psychose aux gaz de combat .Il constituerait , accompagné du protocole de prélèvement  , une preuve quasi-irréfutable de la mise en oeuvre d'un gaz de combat par les Bacharistes .  Il est d'ailleurs indispensable de faire un test avec ce détecteur avant une éventuelle auto-injection d'atropine  ! [ voir supra ] 
 
6 - L'argument d'autorité faisant état de " une source occidentale bien informée " qui affirme que l'Armée Arabe Syrienne " mélange " des neurotoxiques à des gaz lacrymogène révéle la manière dont la coterie journaleuse et ceux qu'elle sert prennent leurs lecteurs pour des imbéciles . La mise en oeuvre et la militarisation du sarin nécessite en elle même déja le mélange de deux précurseurs stockés séparément et on imagine aisément la futilité et la complexité de mélanger du sarin " bon de guerre  " avec un gaz lacrymogéne ! On peut immédiatement aussi se poser la question sur l'utilité opérationnelle de mélanger un gaz neurotoxique inodore comme le sarin à un gaz lacrymogène laissant une empreinte olfactive permettant aussitôt sa detection ...
La dissimulation étant d'ailleurs à questionner puisque les detecteurs à deux sous évoqués supra sont bien sûr capables de discriminer le neurotoxique du gaz lacrymogène !
Enfin , on se doute que le régime Bachariste dispose des ressources intellectuelles suffisantes pour savoir qu'un échantillon de sol contaminé par un neurotoxique , un terroriste islamiste gazé ,  revéleront  l'utilisation de ce neurotoxique dans un laboratoire " occidental " équipé avec des appareils capables de discriminer des parties par million [ lien ] d'une substance chimique plusieurs jours après sa diffusion     . L'analyse pouvant d'ailleurs être validée par la mise en évidence des composés chimiques résultant de la dégradation du neurotoxique concerné au delà des traces de l'agent neurotoxique recherché ! 
  
*  Adverse effects following single or repeated injections of atropine are most often the result of excessive dosage. These include palpitation, dilated pupils, difficulty in swallowing, hot dry skin, thirst, dizziness, restlessness, tremor, fatigue and ataxia. Toxic doses lead to marked palpitation, restlessness and excitement, hallucinations, delirium and coma. Depression and circulatory collapse occur only with severe intoxication. In such cases, blood pressure declines and death due to respiratory failure may ensue following paralysis and coma.
ImageLes combattants de la brigade Tahrir Al-Sham viennent de subir une attaque aux gaz toxiques le 13 avril 2013 à Jobar, à l'entrée de la capitale syrienne.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 23 Mai 2013

 

 

 

 

 

L’Assciation « Le Cercle Aristote » organise une soirée exceptionnelle sur la Russie

L'Equipe de la revue Perspectives Libres et l'Ecole de Guerre Economique s'associent dans un séminaire de recherche qui traite de la Russie dans la guerre de l'information. Comment la Russie réagit aux multiples mises en cause dont elle fait l'objet par les médias occidentaux dans un objectif de déstabilisation informationnelle ?

Inervenants :

- Alexandre BEDRITSKI : Docteur en sciences politiques. Chercheur en chef au centre russe d'analyse stratégique (centre de recherche public, rattaché au budget de l'administration présidentielle de la Fédération de Russie) , chef du secteur USA et amérique latine du
centre des recherches euro-atlantiques.

- Maxime MICHTCHENKO : Docteur en sciences techniques. Président du conseil central de l'organisation Russie Jeune. Chef du projet Santé du parti Russie Unie. Ancien député à la Douma d'Etat de la Fédération de Russie (2008-2011), puis représentant à la Chambre
Sociale de la Fédération de Russie (2011-2012).

- André RATCHINSKI : Docteur en histoire. Maître de conférences à l'institut national des cultures et langues orientales.

- Christian HARBULOT : Directeur de l'école de guerre économique.

Plus d'informations sur le site de l'association Cercle Aristote. Inscription obligatoire : cerclearistote@gmail.com

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 18 Avril 2013

Source : Le Journal de guerre d' Igor Korotchenko [ lien ]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 14 Avril 2013

Suite et fin du reportage de l'agence ANNA consacré à la bataille de Daraya . Elle montre le visage du courage ordinaire de cette guerre à savoir celui d'un lieutenant de l'armée Syrienne . Il commandait le groupe de combat de 20 hommes qui s'est retrouvé encerclé dans un immeuble . [ lien vers article ] Le reportage utilise des vidéos des terroristes islamistes ou ceux-ci enjoignent , sans succés , aux militaires Syriens une reddition en comptant sur le découragement , le manque de nourriture et de munitions des assiégés . Ces terroristes ont aussi essayé d'enfumer les militaires Syriens , qui ont resisté . Les terroristes ont surtout sous-estimé la cohésion de ce groupe de combat qui a su garder son organisation , protéger les blessés et organiser la défense , alors qu'il était sous la pression du feu ennemi .
Les militaires Syriens ont alors décidé de lancer un assaut sur deux fronts contre les terroristes qui occupaient le 1er étage : Pendant qu'un groupe descendait par un puits de ventilation , un autre groupe descendait dans la rue .Mais cette attaque a échoué et les militaires Syriens se sont de nouveau retrouvés bloqués au 2éme étage . Ils ont  finalement été évacués lors de l'opération du détachement blindé décrite dans l'article précédent  [ lien vers article ] . Mais l'essentiel n'est pas là : Le groupe de combat n'est pas resté passif à subir la volonté de l'adversaire et il a cherché à reprendre l'initiative en organisant un assaut pour briser son encerclement .  Le jeune lieutenant commandait un groupe de combat de 20 hommes : Deux ont été blessés lors d'un premier accrochage , deux autres blessés  et un tué lors de la tentative de sortie contre les terroristes . Il confirme que des étrangers et surtout des militaires professionnels combattent dans les rangs des terroristes islamistes . De " simples citoyens " comme ils sont présentés par la propagande occidentale ne peuvent pas en effet conduire une opération d'encerclement et mettre en oeuvre des équipement sophistiqués . Chaque année Time magazine propose un " homme de l'année " . En Syrie il a un visage : Celui d'un lieutenant qui commande un groupe de combat de l'infanterie Syrienne !  

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 14 Avril 2013

En 1944 l'office d'information - le secrétariat à la propagande - du  Département de la Guerre des Etats-Unis diffusait une petite merveille : Un film d'environ 30' sur une action de guerre racontée dans sa totalité : A little battle in a great war . *  L'action se déroulait en Italie et consistait en un assaut contre une position tenue par des parachutistes Allemands dans un village au milieu d'un champ d'oliviers . Il s'agissait de montrer au public Etasunien le vrai visage de la guerre , la guerre au quotidien .Cette vérité consistait aussi à montrer les pertes dans son propre camp : Un blessé - le visage marqué par la fatigue et la douleur -  fumant un bout de clope appuyé contre un olivier , des blessés transportés sur une civière , des bâches recouvrant des corps dont on ne voit que les brodequins qui dépassent .
 Ce reportage de l'agence ANNA -Abkhazian Net News Agency -  [ site , attention le lien .com renvoie vers une raffinerie de la région de Tioumen suite à une cyber-attaque ] , est de la même veine . Je l'ai déja déja diffusé hier mais il mérite un article à lui tout seul !
De l'infanterie  de l'armée Syrienne est bloquée dans un immeuble de Daraya avec des blessés et le détachement blindé à pour mission de les exfiltrer et de réduire la résistance des terroristes islamistes .Les terroristes islamistes occupent le premier étage de l'immeuble , les forces gouvernementales Syriennes les 2 éme et 3 éme étage .  Le deuxième jour un assaut sur deux fronts au moyen d'éléments blindés est mis en oeuvre pour permettre l'évacuation de l'immeuble par les militaires Syriens . Lors de l'assaut le chef de char , qui probablement commandait la progression la tête hors de l'écoutille  , est blessé par les éclats de l'explosion d'une roquette de Rpg sur le blindage réactif . Il a la force et la volonté pour commander un tir de riposte  sur l'immeuble avec le canon du blindé avant de demander son évacuation . Tout comme l'équipe d' ANNA , je souhaite à cet officier courageux un prompt rétablissement . Images saisissantes sur l'efficacité des blindages réactifs et de l'importance de l'appui blindé en combat urbain pour emporter la décision : Comme le précise le commentateur , le face à face entre les forces gouvernementales Syriennes et les terroristes islamistes dans cet immeuble ne pouvait se débloquer que par un surcroît de forces sous la forme d'éléments blindés . Quand au morale des tankistes Syriens il est au plus haut : Ils sont sûrs de leur victoire car ils savent qu'ils ont le droit et la morale de leur côté .
Ce reportage n'est pas neutre et c'est pour cette raison que je le diffuse en exclusivité sur la blogosphère Francophone . Tout comme les plumitifs Occidentaux ont choisi le camp des terroristes Islamistes , les journalistes Russes ont choisi de montrer la guerre du côté des forces gouvernementales Syriennes . De la même manière je signale à ceux qui m'envoient des insultes et des menaces  par mel privé , parfois en arabe , qu'ils perdent leur temps : Je n'ai jamais caché mon point de vue favorable au " régime Syrien " , à son chef politique Bachar Al-Hassad et aux forces armées gouvernementales Syriennes et je continuerais cette ligne éditoriale ! Un ami m'a proposé de me rendre à Lattaquié l'année dernière pendant les vacances d'été . Je n'ai pas pu m' y rendre pour des raisons personnelles mais cette année si l'occasion se présente de nouveau j'accepterais avec plaisir  une nouvelle invitation .
Daniel BESSON
 
* Ce film est à rapprocher de " The battle of San-Pietro " de John Huston  , beaucoup plus connu ! [ lien ]    
 
Nota ( Mise à jour du 14 avril 2013 22h30 ) : Certains blogueurs Russes se gaussent du caractère artisanal de la répartition des protections actives нкдз «контакт» sur le T-72 Syrien [ voir photo ci-dessous réalisée par Mikhail Leontiev ]  et surtout de la présence de briques sur le blindé . Les briques sont trés probablement tombées lors de la progression dans les rues de Daraya et ne sont pas des éléments de " protection "  tandis que le blindage réactif  a bien montré son efficacité contre un tir de Rpg .N'en déplaise aux rieurs , le T-72 a bien "encaissé " le tir et a été opérationnel pour riposter !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 13 Avril 2013

La suite du reportage de notre équipe de pirates Russes qui accompagnent un détachement blindé Syrien dans les rues de Daraya .Le reportage complet est sur le blog d' Igor Korotchenko . [ lien ]
On notera la présence d'un...système Low HIMAD Pantsir S1 ! Comme il est fort peu probable qu'il soit utilisé en appui-feu , l'hypothèse la plus probable de sa présence serait la suivante : Eviter la répétition d'un " scénario Benghaziote " ou les unités blindées du colonel Khadafi étaient sur le point de remporter la décision face aux terroristes Islamistes lorsqu'elles furent détruites par une intervention de l' Armée de l' Air . Les unités blindées Syriennes font " comme si " la menace d'une attaque aérienne Occidentale était certaine et sont en état de veille aérienne .C'est un avertissement  gratuit adressé aux pilotes de l'Armée de l'Air et de la Royal Air Force ! ;0) : Les bougnoules Syriens sont prévenus et n'ont pas la candeur des bougnouls Libyens qui ont fait progresser leurs colonnes blindées sans protection anti-aérienne . Une ratonnade aérienne contre les " Bacharistes " risque de vous coûter des plumes messieurs les Chevaliers du Ciel ...Ces photos s'adressent  aussi aux plumitifs comme " Ignace Leverrier " et aux philosophes comme Lévy qui poussent à une intervention militaire .
En prime je vous offre deux vidéos de l'agence ANNA [ site , le site en .com renvoie vers une raffinerie de la région de Tioumen suite à une cyber-attaque ]  dénichées par Igor Korotchenko sur les tactiques blindées de combat urbain en Syrie ( Daraya ) .De l'infanterie est bloquée dans un immeuble et le détachement blindé à pour mission de les exfiltrer et de réduire la résistance des terroristes islamistes . Images saisissantes sur l'efficacité des blindages réactifs et de l'importance de l'appui blindé en combat urbain pour emporter la décision . . Quand au morale des tankistes Syriens il est au plus haut : Ils sont sûrs de leur victoire car ils savent qu'ils ont le droit et la morale de leur côté .
Photos :  © Vassili Prokhanov .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 10 Avril 2013

Tout comme autrefois il accompagnait les colonnes de l' Armée Rouge dans le djebel Afghan , Alexandre Prokhanov accompagne aujourd'hui un détachement blindé Syrien dans les rues de Daraya . On notera l'importance du char de combat principal [ dernière photo ] dans les opérations en zone urbaine : Le tankiste Syrien avec le fantassin Syrien seront les pivots de cette guerre civile .Photos © Vassili Prokhanov pour Le journal de guerre d' Igor Korotchnenko . [ lien ]

Enfin on ne peut que méditer sur ces photos ou des militaires de confession musulmane meurent pour défendre des Chrétiens face à la barbarie islamiste que veulent armer les Lévy et Fabius .

 

 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 9 Avril 2013

Les vieux soldats ne raccrochent JAMAIS les armes .! On le croyait en train de cultiver l'art d'être Grand-Père en classant ses souvenirs dans une isba mais le voilà qui réapparaît dans un " point chaud " , là ou on se bat , là ou on barbouze , là ou explosent des véhicules piégés au milieu des populations civiles , là ou l'on meurt , là ou les éclats déchirent la chair  . Le " dernier grognard de l' Empire " , Alexandre Prokhanov , mène un nouveau combat : La guerre de l'Information en Syrie .

C'est une partie de l'élite journalistique Russe qui s'est retrouvée en Syrie pour témoigner et faire front à la désinformation Occidentale relayée par les " Ignace Leverrier -Glasman " aux petits pieds , les Lévy et les Fabius : Alexandre Prokhanov , Maxim Schevchenko [ lien ] et Mikhail Léontiev [ lien ] . Ce dernier est l'auteur de la série magistrale : " Le Grand Jeu [ de l' Occident ] contre la Russie " déja évoqué sur ce blogue [ lien vers article ] . Quand à Alexandre Prokhanov il revient sur des terres qu'il a déja foulées il y a 30 ans , en 1982 . [ lien vers article ] 

 Le trio ne se cache pas pour poser aux côtés des forces gouvernementales Syriennes . Au moins on sera ainsi sûr de trouver ce que l'on cherche lorsqu'on lira leurs articles ! Les photos de ce " war trip " prises par Vassili  Prokhanov seront disponibles dés demain sur le " Journal de guerre d' Igor Korotchenko ". [ site ]

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0