guerre de l'information

Publié le 16 Janvier 2013

Deux images !

 

 

La première a été qualifiée de " propagande odieuse " par notre coterie politichienne et plumitive ! Or elle n'a  rien de dégradant pour la personne photographiée dont la dépouille n'est pas atteinte dans sa dignité , n'est pas mutilée . C'est la photo prise par les shebabs de l'officier Français tué lors de la tentative de libération d'un agent de la DGSE .

Ce n'est pas le "dormeur du val " [ lien ] mais cette photographie est parfaitement digne dans un contexte de guerre . Tout le monde est " choqué " !

 

null

 

 

La deuxième c'est celle des restes  d'un rebelle Malien prés de son technical . C'est un reste de corps , un corps humain carbonisé . La dépouille ainsi atteinte dans sa dignité est exposée sans pudeur . Cette photographie est diffusée par l'agence de propagande d' Etat " France Télévisions " et nous rappelle celles prises sur l'autoroute Bagdad- Koweit City en avril 1991 . Personne ne s'offusque ! [ lien ]

REGARDEZ. Les premières images après les frappes françaises au Mali

 

Je vais aussi évoquer ici l'hallucinante interview donnée à France 2 par la mère du chef de bataillon Damien Boiteux . Tant d'impudeur , de la part de la mère et de la chaîne de télévision , laisse pantois ! Elle parle ainsi de " mes petits enfants à qui on ne fera plus des tours de magie " . Elle montre à la caméra une photo du lieutenant Damien Boiteux en Afrique agenouillé à côté d'une petit enfant noir . Dans quel but ? C'est télégraphié et pas sans fil , avec de la grosse corde de chanvre  :

" Mon fils aimait l'Afrique jusqu'au sacrifice ultime " . Elle ne le dit pas mais " on " veut que nous l'entendions !

Puis c'est le reportage " traditionnel "dans son village natal ! On interviouve le papé de service devant l' église : " C'était un brave garçon " , " il va nous manquer " .

Le pathos ad nauseam .

Le présentateur enchaîne sur l'ambiance " Tintin en Amérique " qui semble régner à Bamako au passage des militaires Français . Il ne manquerait  plus que les confettis pour la ticket-tape parade avant de monter au front ! ...

 

 

Je remercie Jean Dominique Merchet de ne pas avoir " modéré " mon post .

 

nullnull

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 19 Décembre 2012

Depuis le 7 d’octobre dernier, la journaliste Ankhar Kotcheva, est aux mains des rebelles syriens de l’ASL. Notre consœur d’origine ukrainienne, journaliste indépendante, a été enlevée au cours d’un reportage près de la ville d’Homs. Son crime ? Vivre en Syrie et le  regard objectif que son travail apportait, lui valant au passage l’accusation d’espionne par ses ravisseurs et l’oubli par les diplomaties occidentales.
Ses nombreux reportages, publiés principalement dans les médias russes, apportent une vision différente des images diffusées par les autres médias soutenant la lutte menée par l’opposition syrienne.
L’aile militaire de l'opposition au régime de Bachar al-Assad est communément présentée comme des « combattants de la paix ».
Pourtant ces pacifistes menacent de la tuer si l’on refuse de leur verser une rançon de 50 millions de dollars. Dans une vidéo datant du 28 novembre dernier, La journaliste exhorte les gouvernements russe et ukrainien à satisfaire les exigences de ses ravisseurs. Mais pour l’instant, les moyens de pression restent malheureusement limités.
Des journalistes syriens comme étrangers sont régulièrement assassinés en Syrie par ceux-là même qui sont armés et encadrés par les services du Quai d’Orsay, ceux que l’on appelle rebelles, et qui sont tout sauf des rebelles puisqu’étrangers et soutenus par des puissances étrangères. 
Pas un mot dans la presse française qui pourtant ne rate jamais une occasion de reprendre pour argent comptant les informations de l’ASL. Qu’en pense M. Fabius ? Envisage-t-il une intervention pour sa libération ? Avec son sens des responsabilités, au mieux s’avouera-t-il responsable mais pas coupable des crimes commis au nom de la France. Ankhar aura-t-elle un soutien de la profession en Europe et donc en France ? Rien n'est moins sûr... Hélas. C’est donc un appel solennel que nous lançons aux organisations de défense des droits de l’Homme et aux associations de journalistes pour qu’Ankhar ne soit pas abandonnée. En tant que femme. En tant que journaliste. Comme Florence Cassez ou Ingrid Bettancourt, sauvons Ankhar Kotcheva !
Voici un clip de soutien qui sera désormais diffusé à chaque édition de notre journal.[ lien ]
 
Vous pouvez, vous devez l’intégrer sur vos propres sites.
 

 

 

 



 
 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 8 Décembre 2012

Cela aurait pu être un nouvel article de la catégorie du " Russobacharolachisme " que j'ai déja évoqué sur ce blogue [ lien vers article ] * mais l' "  analyse " de Mme Marie Jégo  dans Le Monde , en fait une antienne reprise de l' agence de Reuters et déja remixée par la scribouillardie Franchouille et ses experts[ lien ] , est seulement intéressante par la photo de l'illustration .

 

Vous l'aurez reconnue car  je vous l'ai diffusé en primeur et en exclusivité dans l'espace Francophone dans mon article conscaré à la visite de Vladimir Poutine en Turquie : [ lien vers article ]  Il s'agit des pancartes brandies par les activistes de l'organistion Turciste de soutien au terrrorisme islamiste Caucasien , et désormais au terrorisme islamiste Syrien , IMKANDER .

 

Or ces photos ont eu deux sources de diffusion principales [ mis à part Ice Station Zebra ;0) ] :

 

1- Le site de l'organisation de soutien au terrorisme islamiste Caucasien IMKANDER .[ lien ]

L'ensemble de la presse Turque s'il a parfois relaté la manifesation est resté plutôt discret au niveau de l'iconographie et en particulier les photos retouchées associant Vladimir Poutine et Bachar Al-Hassad dans le rassemblement d' IMKANDER .    

 

 2- Le site de référence de propagande du terrorisme islamiste Caucasien , Kavkaz- Center [ lien ] et [ lien ] qui lance régulièrement des appels au meurtre dans ses pages  

 

 

Il y une dizaine d'années Vladimir Poutine disait son fait à un plumitif de Le Monde . [ voir video ] Un conseiller de Vladimir Poutine évoqua même le soutien du journal aux terroristes poseurs de bombes du FLN durant la Guerre d'Algérie . Et avec raison ! [ lien ]   

 

Depuis cette période douleureuse de l'histoire de France , qui bien sûr doit être étudiée de manière controversée mais ou divers témoins comme les plumitifs de Le Monde auraient pu s'absternir de soutenir explicitement des personnes ( ? ) qui posaient des bombes au milieu de la population civile , Le Monde s'est même fait une spécialité du soutien au terrorisme islamiste !

Ce journal a soutenu les poseurs Algérois de bombes du FLN et non pas les combattants de l'ALN des katibas qui affrontaient l'Armée Française dans le djebel . Toujours en Algérie , il a soutenu les égorgeurs de civils du FIS et des  GIA face à l'Armée Algérienne et au

" pouvoir FLN " qu'il encensait 35 ans plus tôt . Dans les Balkans , il a apporté son soutien aux terroristes trafiquants d'organes humains de l'UCK et dans le Caucase il a soutenu les tueurs d'enfants de Beslan ou les preneurs d'otages de la Dubrovka .

 

En publiant cette photo en pleine connaissance de cause  , Le Monde continue ainsi une tradition commencée avec la Guerre d'Algérie et qui même est sa " marque de fabrique " depuis 50 ans !

 

  * Voir aussi la réaction officielle du MAE Lavrov qui écarte ve dimanche 9 décembre 2012  ces spécultations à deux kopecks . "Nous ne menons aucune négociation  concernant le sort d'Assad. Toutes les tentatives de présenter la situation autrement sont assez malpropres, et cela même pour les diplomaties des pays connus par leurs aspirations à  défigurer les faits en leur faveur "

 http://fr.rian.ru/world/20121209/196876880.html

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 18 Novembre 2012

La chaîne publique Russe RussiaToday - RT-  a annoncé dimanche que le bureau à Gaza de son antenne en langue arabe avait été détruit dans la nuit par une frappe sioniste contre un centre de presse , qui n'a pas fait de blessés parmi l'équipe.

"Le bureau de Russia Today à Gaza, situé dans le centre de presse al-Shawa, a été détruit par une frappe aérienne israélienne contre l'immeuble. L'équipe n'a pas été touchée", a indiqué la chaîne dans un communiqué. "L'antenne en langue arabe de RT, Rusiya Al-Yaum, a été frappée par les forces Israéliennes dans la bande de Gaza dans les premières heures du 18 novembre, approximativement à 01H30 en heure locale", a précisé la chaîne."Le reporter de RT Suaeda al-Suerki et le cameraman Mustafa Al-Bayati n'ont pas été blessés car ils avaient quitté l'immeuble une heure avant l'attaque", a-t-elle ajouté.

 

Cette agression sioniste n'est certainement pas un hasard compte tenu des technologies [ GPS , guidage laser ,...] employées par les Israéliens pour le guidage de leurs munitions mais constitue bien une attaque délibérée décidée par les chefs politiques et militaires juifs contre la Russie et ses chefs politiques .

 

 

[ ici le lecteur est prié de s'asseoir ]

La chaîne d'informations Russe  de langue anglaise avait fait l'objet de vives critiques de la part du régulateur Britannique des communications Ofcom  au début du mois de novembre . Celui-ci l'accusait de " partialité " dans le  traitement médiatique de la crise Syrienne . Cette accusation a , bien sûr , été reprise par la coterie merdeuse des plumitifs Français [ Libération , Le monde , Le Figaro , l'Express , le Nouvel Observateur , .... ] .

 

En octobre 2010 Russia Today avait été victime des attaques [ verbales ] de ... Walter Isaacson [ Ca ne s'invente pas ! ] alors membre de la direction du Conseil de la télédiffusion des Etats-Unis . La chaîne avait été  déclarée " ennemi des Etats-Unis " . [ lien vers article ]

 

Russia Today a donc désormais le sextuple brevet d'honorabilité d'être l'ennemi :

1- Des Etats-Unis

2- De l'Angleterre

3- De la coterie merdeuse des plumitifs Français

4- De la Séoudie

5- Des terroristes islamistes

6- De l'entité Sioniste !

 

 

null 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 24 Octobre 2012

Les deux activistes du groupe " Pussy Riot "™  condamnées à deux ans d'enfermement  pour des actes blasphématoires  dans une cathédrale sont arrivées dans leurs lieux de détention respectifs .

Une fois de plus les mediats internationaux et en particulier les médiats Français travestissent la réalité en parlant de " camps [ lien ]  [ lien ] ,[ lien ]  alors qu'il s'agit de " colonies " pénitentiaires ! L'objectif de cette manipulation sémantique est bien de faire un Reductio ad Stalinum et assimler ce qui ressemble presqu'en tout points à des pénitenciers Etasuniens à des camps du " Goulag " . [ lien ]  Il ne s'agit pas en effet de " camps " [  lager - лагерь et de son GULag -Главное Управление Лагерей ]  mais de " colonie " [ kolonia - Исправительная колония - колония общего режима ] .[ lien ]  

 " Lager " vient , époque Tsariste  ,  de l'Allemand et " kolonia " vient du " penal colony " Anglais : C'étaient des .... colonies dont l'une des missions au delà de la répression etait le peuplement des régions lointaines de Sibérie et d' Asie Centrale [ lien ] , [ lien ]  à l'image des " colonies of convicts " en Australie comme celle de Botany bay . [ lien ]

 

Il faut ici signaler que les mediats Anglo-Saxons sont toutefois moins réducteurs que les pitoyables mediats Français , qui à chaque article sur la Russie se surpassent de plus en plus dans l'ignominie et la désinformation , car pour décrire le lieu d'enfermement des " Pussy-Riot " ™  le terme de " penal colony " est quand même plus employé que " camps " .

 

Au delà de ce travestissement sémantique , les articles consacrés au " camps de femmes " en Russie jouent sur les images subliminales que chacun peut avoir sur une promiscuité carcérale féminine qui pourrait évoluer vers des viols dans le cadre d'un lesbianisme forcé ,  des violences de " women catfights "[ lien ] ,[ lien ]  ,[ lien ] ou des sévices infligés par des gardien(ne)s sadiques . Cette imagerie de la propagande Occidentale est bien sûr associée  à tout une filmographie Etasunienne et Japonaise des années 50-80 : Les films grindhouse du genre " women behind bars " ! [ voir videos ]

Cette réalité existe . Nos deux dignes représentantes de la Bougeoiso-Bohémie Moscovite seront en effet confrontées certainement  pour la première fois de leur existence au lumpenprolétariat carcéral Russe : Des droguées , des trafiquantes de drogue , des femmes qui ont tué  parfois leurs époux ou parfois leurs enfants ...!

C'est d'ailleurs cette confrontation avec une certaine réalité Russe qui semble indigner au plus haut point les défenseurs Occidentaux des " Pussy-Riot " ™ .[ lien ]

Au delà de cette réalité , les colonies pénitentiaires Russes pour femmes sont toutefois loin des " camps " du Goulag et de leur imaginaire carcéral  associé .  

Beaucoup d'entre elles  disposent de sites internet institutionnels et elles ressemblent en fait surtout aux casernes de l'Armée Française de années 80 : De vieux bâtiments peints et repeints :  C'est un " vieux triste  qui est propre " .  Les détenues y portent des uniformes et des fichus pas trés affriolants , dans  les dortoirs ce sont encore de vieux lits en fer et le rata , tout comme dans les casernes que j'ai connu lors de mon SN [ lien ] et [ lien ] , n' y semble pas trés appétissant ! Mais nos deux activistes pourront toujours y organiser un ... " concours de miss " ! [ voir video Ria Novosti ]

J'ai  trouvé ce reportage photo sur une colonie pénitentiaire pour femmes sur ce lien pour que chacun puisse  se faire une idée : http://trinixy.ru/76847-zhenskaya-koloniya-obschego-rezhima-29-48-foto.html       

    

 

Женская колония общего режима № 29 (48 фото)

Женская колония общего режима № 29 (48 фото)

Женская колония общего режима № 29 (48 фото)

Женская колония общего режима № 29 (48 фото)

Женская колония общего режима № 29 (48 фото)

 

 

L'un des dortoirs de la prison pour femmes de Mauzac en février 1950.

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 15 Septembre 2012

 

 

" L'opposition Russe a réussi à mobiliser des dizaines de milliers de personnes samedi à Moscou contre le pouvoir de Vladimir Poutine, malgré le durcissement du régime, mais la mobilisation s'effrite quatre mois après le retour de l'ex-agent du KGB au Kremlin.

A l'issue d'une marche à travers le centre-ville, quelque 40.000 personnes --selon une estimation indépendante obtenue par l'AFP-- ont participé au meeting organisé sur l'avenue Sakharov qui porte le nom de l'ancien physicien et dissident soviétique "

 

A gauche : " Marche des milions " 15.09.2012 Moscou

" ...100 ...120 000 personnes " Ilya Ponomarev ©

 

A droite : Colonnes de prisonniers de guerre Allemands

17.07.1944 Moscou 57 000 personnes

 

 Photo : Кто же мне, наконец-то, расскажет: КАК они ведут подсчет?)))) Ржач и позоруха))) 

 

  Fichier: Moskva nemzy 1944.jpg

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 31 Juillet 2012

Un peu de pub temps en temps ne fait pas de mal , surtout si c'est pour Mezigue ;0) Mon article sur la guerre informationnelle lors des inondations de Krymsk , traduit par l'ami Ugolin , a un petit succés sur la blogosphère Russe ! C'est sûr , je vais pas me faire des amis auprès de l' " opposition démocratique Russe "© : lien  et  Информационная война и неприличиеИзображение

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 23 Juillet 2012

Citation  : " L'armée Syrienne semble avoir repris lundi le contrôle de la plus grande partie de Damas, à l'issue d'une semaine de violents combats, les rebelles se cantonnant désormais à une stratégie de harcèlement, a-t-on appris du côté des opposants de l'intérieur et des autorités. "

 

Traduction : " L' Armée * Syrienne * Libre vient de se prendre une nouvelle branlée  " !

 

 

Note de l'Editeur : " Ne rien dire pour parler ou parler pour ne rien dire sont les deux principes fondamentaux et indissociables de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir ! " Pierre Dac .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 2 Juillet 2012

Le célèbre château fort Krak des Chevaliers, construit lors des Croisades se trouve non loin de la ville de Homs qui défie actuellement les chroniques. Cette forteresse est l’un des QG des terroristes. Ils la contrôlent à travers les meurtrières avec des fusils de sniper et tirent sur les voitures qui passent " 

 

C'est l'une des nombreuses informations que l'on retire de cet article de Viatcheslav Krasko pour La Voix de la Russie . Nos drouâdelômistes patentés apprécieront ces constatations :

" Car la situation créée par les terroristes est beaucoup plus dangereuse pour la population locale et la plupart des habitants préfèrent l'autorité légitime "

" Je dirai même que les gens ordinaires pensent que Bachar al-Assad n'est pas suffisamment cruel.* Il n’arrive pas à garder le pouvoir dans ses mains, tout comme son père."

 

" Les principaux conflits se déroulent en dehors des villes. Autrement dit, toutes les émeutes se produisent dans les banlieues et les petites villes, où résident principalement des musulmans sunnites, et ces conflits éclatent pour des raisons religieuses. Ils sont provoqués par les sunnites et les islamistes fondamentaux.

 

 

La Syrie vue par un journaliste Russe : http://french.ruvr.ru/2012_07_01/Syrie-voyage-temoignage/

 

 

 

Note de la Rédaction : * Je partage leur avis !

  null

 

Fichier:Krak des Chevaliers landscape (cropped).jpg

 

 

 

null

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0

Publié le 25 Juin 2012

Certains journalistes - très courageux - commenceraient-ils à ouvrir les yeux sur la guerre de l'information , ou plutôt de désinformation , à laquelle se livrents les mediats du système [ AFP , RFI , France 24 , Le Figaro , Le Monde , ...] contre la Syrie et ses chefs politiques .

 

Agnès ROTIVEL dans les colonnes de La Croix , journal qui pourtant ne s'est pas privé de hurler avec les loups , citant le géographe Fabrice Balanche remet ainsi l'OSDH à sa place . On notera que ce qu'écrit Fabrice Balanche correspond aux analyses de la diplomatie Russe sur cet OSDH publiées en février 2012 [ lien ]  ! Morceaux choisis :

 

 

Face à ce désert médiatique, l’OSDH s’est taillé une place démesurée que dénonce Fabrice Balanche, directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (Gremmo), spécialiste de la Syrie. « Cet organisme est devenu la source quasi unique de l’information sur le terrain, reprise in extenso par l’Agence France-Presse (AFP) et les médias Français. »  

Or, selon lui, l’OSDH est financé par les médias panarabes. « C’est un instrument de propagande favorable aux Frères Musulmans. »  Géographe, spécialiste de la Syrie où il a vécu dix ans, il dénonce l’incohérence des chiffres livrés par l’OSDH. « Les pertes de l’armée syrienne sont gonflées pour faire croire à la débandade, alors qu’il n’en est rien. Lors du siège par l’armée de Haffé, l’observatoire a écrit que l’ALS s’en était retirée pour protéger les civils. Or, il n’y avait déjà plus de civils. Les chrétiens avaient quitté les lieux depuis 2011, les sunnites et les alaouites avaient suivi. »  

 

L'allusion aux " pertes de l'armée Syrienne qui sont gonflées " dénote que l'OSDH applique à la lettre les principes de la propagande de guerre  dont  "nous subissons très peu de pertes, les pertes de l'ennemi sont énormes "



Voici le jugement du porte-parole de la diplomatie Russe Alexandre Loukachevitch sur l'OSDH : [ lien ]

 



"Selon les informations dont nous disposons, le personnel de l'Observatoire ne comprend que deux personnes: le directeur et son secrétaire-interprète. L'établissement est dirigé par un certain Rami Abdel Rahmane qui ne possède ni de formation journalistique ou juridique ni même d'instruction secondaire. Dans une interview accordée aux médias en novembre dernier, il a fait savoir qu'il résidait en permanence à Londres, était citoyen Britannique et exerçait un métier d'entrepreneur (propriétaire d'un snack-bar)"



"Je pense que les faits susmentionnés permettent de juger de la véracité des informations fournies par cette structure"

 

 

 

 

Article : Syrie, guerre civile et guerre des mots

 

Nota : Le detournement du logo de l'AFP ne peut être considéré comme sujet à un copyright par ladite agence !

 



 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre de l'information

Repost0