guerre hybride

Publié le 2 Janvier 2022

C'est une révélation que vous ne lirez certainement pas dans Desk Russie™ ou dans " L'Immonde " mais bien sur Ice Station Zebra en presque exclusivité dans la Francosphère !

La représentante du MAE Russe Maria ZAKHAROVA vient de dénoncer les financements - presque - secrets par les services Britanniques du Foreign Office d' Organisations Non Gouvernementales Gouvernementales ( ONGG ) " Russes " liées aux sphères des droits des personnes LGBT  , des immigrants , de l'environnement ( on s'étonne de pouvoir encore s'étonner ) et des associations comme le Moscow Carnegie Center™ .

C'est peu ou prou l'équivalent des révélations du ministre Brésilien Aldo REBELO et de l'ABIN sur le financements d'associations Brésiliennes indigénistes et environnementalistes liées à l'Amazonie que j'avais évoqué sur ce blogue .( Je vais mettre le document à jour ) 

Selon Mme ZAKHAROVA ( voir ci-dessous )  ces financements ont pour objectif de déstabiliser la situation sociopolitique en Russie et les associations qui les reçoivent appartiennent bien aux domaines identifiés comme " cibles de l'action des puissances étrangères " dans la nouvelle doctrine de sécurité nationale Russe : Valeurs traditionnelles de la société Russe , environnement , communautés ethno-religieuses ,... 

Comme le souligne l'un des documents du Foreign Office les immigrants représentent une communauté de 12 millions de personnes en Russie  - une des proportions les plus élevées au monde - et donc ils sont à ce titre une des " cibles " privilégiées de l'action des services Britanniques au travers des associations qui s'occupent d'eux . Ces associations qui les aident en principe à faire valoir leurs droits peuvent servir de " levier " à la fois contre leurs employeurs et donc impacter l'économie Russe mais aussi essayer de provoquer des conflits avec la population indigène Russe Slavo-Orthodoxe car ces immigrants sont pour la plupart originaires des " stans" d'Asie Centrale . L'exacerbation de ces conflits au sein de la Fédération de Russie entre Russes ethniques - Russkii - et communautés d'immigrants d'Asie-Centrale pourrait impacter les relations de la Russie avec cette région .

Le départ de nombreux travailleurs immigrés en raison de l'épidémie de COVID-19 a provoqué des tensions sur le marché du travail en Russie , particulièrement dans la construction civile dans la région de MOSCOU , tensions qui pourraient être exploitées par ces GONG . 

L'ensemble des documents qui ont " fuité " des services diplomatiques Britanniques se trouve sur ce lien : underside.org .

Vous y trouverez la liste de toutes les organisations "Russes" ayant reçu un financement Britannique avec leur adresse ( et surtout avec les montants ) , plus particulièrement sur ce lien  malicieusement titré" coming-out ! " .

Parmi celle-ci il faut signaler " Safehouse Foundation  " - Фонд «Безопасный дом»  qui joue le rôle de " Maison Mère " a beaucoup de surgeons dans les domaines les plus divers outre la défense des immigrés et qui affirme sur sa page d'accueil que  " la seule source constante de financements est constituée de dons privés " .

Comme l'excellent Robert BOUCARD ( 1894 - 1976 ) l'écrivait en 1937 "  Des documents , des faits , des noms " Mme. ZAKHAROVA a déclaré  " Les archives UNDERSIDE contiennent des dizaines de documents avec des descriptions de projets , des listes de noms , d'organisations avec toute la * comptabilité noire * " 

Alors que M. Josep BORRELL a réclamé - comme autrefois en son temps M. Le DRIAN l'avait fait dans ses " conditions " ( SIC ! ) qu'il voulait imposer à un dialogue avec la Russie - l'ouverture de négociations avec la Fédération de Russie sur les bases de l' Acte final d'HELSINKI , Mme. ZAKHAROVA a souligné que ce financement constituait une " ingérence dans les affaires intérieures d'un état " contraire aux dispositions cet acte final ... ( voir ci-dessous ) 

Je vous livre un premier lot de documents exclusifs ci-dessous .

J'invite l'ensemble des lecteurs de cet article à reprendre cet article et à le diffuser le plus possible . Vous pouvez bien-sûr reprendre la documentation fournie par underside.org et l'utiliser comme bon vous semble  ! 

Le nom de domaine underside.org a été enregistré le 15 décembre 2021 . Il n' y a aucune information sur le créateur . Tous les documents du site sont liés aux financements par le Foreign Office à la hauteur de 1,3 milliard de Roubles d'organisations et de personnes en Russie ( 36 GNGO dans 32 régions de Russie )  dans le cadre de 22 projets subversifs .

 

Subversif et exclusif - Underside : Les dessous des financements des services secrets Britanniques en Russie .
Subversif et exclusif - Underside : Les dessous des financements des services secrets Britanniques en Russie .
Subversif et exclusif - Underside : Les dessous des financements des services secrets Britanniques en Russie .Subversif et exclusif - Underside : Les dessous des financements des services secrets Britanniques en Russie .

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés avant publication . Les commentaires avec des liens renvoyant vers des sites interdits seront supprimés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Avril 2021

Cela devait être selon l'inénarrable Alexeï NAVALNY himself " la bataille de finale entre le bien et la neutralité " , une espèce de bataille de Porte-Noire des hommes du ciel contre VALDEMORT-POUTINE ! Ce fut en fait un flop ridicule même si nos plumitifs Russophobes syndiqués comme Paul GOGO dans " L'Aberration" ou Benoit VITKINE dans " L'Immonde " ont encore le courage de parler de " mobilisation réussie " et de " foule des grands jours " ! Malgré les videos , malgré les communiqués des organisateurs et de leurs soutiens il se trouve encore en 2021 des personnes capables démentir l'évidence en prouvant par contre que les " fake news " sont une réalité  .

Or que ce soit à MOSCOU ou SAINT-PETERSBOURG ou dans les capitales régionales , voir dans la glubinka des cités moyennes du hearthland Russe ces manifestations ont été marquées par leur confidentialité et par l'absence de ce " noyau dur " si souvent évoqué 

Ce qui frappe aussi en premier au delà de l'échec des manifestations c'est la grande différence entre les personnes se déclarant prêtes à manifester sur les RS et le nombre réel des personnes descendues dans la rue . Une preuve de plus que les bots ne manifestent pas ... Une analyse sans concessions  de cette différence spectaculaire a été faite par la blogueuse @marinochka_san . Elle a aussi montré des images de caméras de surveillance des manifestations Moscovites , celle de la " mobilisation réussie "™© et de " la foule des grands jours "©™ selon Paul GOGO . 

Tout comme les chiffres sur la prétendue déforestation de l'Amazonie je m'honore de rétablir la vérité en publiant des informations on ne peut plus fiables en provenance d'une source de plus en plus critiquée par nos petits plumitifs en raison de sa neutralité : Kommersant .

Voici les données brutes  . Il faut signaler que des policiers présents à la manifestation Moscovite " s'ennuyaient " et les planificateurs des forces de sécurité semblent avoir eux-mêmes surestimé la mobilisation ! Dans cette ville même le chiffre de 12 000 manifestants affiché par les organisation Navalnystes - 0,01 % de la population quand même !  - montre que le " noyau dur "™®  ne s'est pas mobilisé et on apprend au fil de reportages complaisants que ce chiffre comprend parfois les enfants des manifestants  ! Rédiou Frie Iourope évoque un modeste " thousands of people " à Moscou en lieu et place de l'habituel  " tens of thousands " ce qui est en soi un enterrement de première classe . Même en les multipliant par trois ou quatre  selon la coutume des associations Navalnystes , ces manifestants ne représentent R-I-E-N à l'échelle de la Russie et certainement pas " les millions de Russes " de " la société civile " que sortent de leurs chapkas devant les opinions publiques les Marie MENDRAS ( pour elle , ces Russes ne sont pas moins de 140 millions ! ) , Nicolas TENZER , Paul GOGO ( ! ) , Benoit VITKINE , Maria PEVCHIKH ou Galina ACKERMAN .  Pour paraphraser ce bon vieux Lénine " Les chiffres sont têtus ! " : 

 

Ville  Population Manifestants  %
Barnaul 625 000 150 0,024
Kyzyl  112 000 2 0,002
Tioumen 620 000 50 0,008
Petrozavodsk 260 000 100 0,038
Vorkouta  61 000 0 0
Oukhta 99 000 9 0,009
Pskov 205 000 20 0,01
Veliky-Novgorod 219 000 0 0
Mourmansk  285 000 100 0,035
Volgoda  305 000 30 0,01
Tcheropovets  315 000 15 0,005
Omsk  1 150 000 900 0,08
Tomsk 540 000 130 0,025
Oulan-Ude  410 000 40 0,01
Novossibirsk 1 500 000 1000 0,07
Khabarovsk 580 000 200 0,035
Vladivostok  590 000 350 0,06
Magadan 95 000 40 0,05
Tchita  320 000 67 0,02

Nota : les commentaires de ce blog sont modérés 

Barnaul et Magadan , mornes places !
Barnaul et Magadan , mornes places !
Barnaul et Magadan , mornes places !

Barnaul et Magadan , mornes places !

Les bots ne manifestent pas et les " rues noires de monde " à Moscou selon @RFI Les bots ne manifestent pas et les " rues noires de monde " à Moscou selon @RFI

Les bots ne manifestent pas et les " rues noires de monde " à Moscou selon @RFI

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Février 2021

J'ai déjà évoqué sur ce blogue il y a prés de 10 ans l'utilisation des drones par les manifestants Russes . Une telle utilisation permet souvent d'être le " juge de paix " quand à la mobilisation réelle d'une manifestation . Elle permet aussi de manipuler des images pour au contraire laisser croire à une forte mobilisation alors que celle-ci est limitée à une rue sur laquelle on fait une prise de vue en plongée , évitant avec soin un travelling aérien sur toute l'artère .

Les dernières manifestations subversives de Moscou devaient bien sûr être marquées par cette guerre de l'image et l'utilisation de drones était pressentie par les autorités Russes .

C'était sans compter que les forces de sécurité Russes ne sont pas démunies technologiquement face à cette nouvelle menace subversive . Plusieurs témoins ont aperçu et filmé - en particulier sur la Place du Manège - ce qui semble être des " brigades anti-drones " équipées très probablement d'un " fusil anti-drones " . Il est difficile de définir à quelle organisation appartiennent ces brigades anti-drones : Politsaya , Rosgvardia ou FSB ? 

Ce n'est pas la première fois que de telles brigades - des binômes - sont observées lors des manifestations en Russie , certaines l'ont été au cours de l'été 2019 ( voir photo infra ) . Un dispositif législatif en ce sens avait été étudié à cette époque.

Ces "fusils anti-drones " sont très probablement des brouilleurs multicanaux destinés à brouiller les signaux de géolocalisation ( GPS , Glonass , Beidou , Gallileo ) , les signaux de pilotage des drones , les signaux GSM 3G et 4G et Wi-Fi afin d'empêcher toute diffusion d'image sous forme de flux vidéo en temps réel ou de commande à distance et ils doivent être équipés d'un système IFF - Identification Friend or Foe ( Ami ou Ennemi )- qui permet l'utilisation des drones des organismes de sécurité dans la " bulle de brouillage "  . Ces fusils anti-drones drones semblent être aussi équipés d'une vision nocturne comme le laisserait deviner la vidéo , couplé à un système d'aveuglement laser .  Selon certaines sources sur les réseaux sociaux , trois drones auraient ainsi été " abattus " prés du tribunal où se tenait le procès de l'agent subversif Alexei NAVALNY .

Un des modèles qui pourrait servir de référence pour déterminer les caractéristiques d'une telle arme est le REX-1 de la Sté KALACHNIKOV .

 

Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .
Moscou : Comment la police ( ? ) de Moscou a empêché les drones Navalnystes de voler .

Voir les commentaires

Repost0