guerre nrbc

Publié le 11 Avril 2022

C'est une vieille antienne de la " Guerre Froide " , l'ancienne , qui a été remise sur le devant de l'actualité  avec le conflit en Ukraine : La possibilité d'un conflit nucléaire entre l'URSSIE et l'Occidentalie .  Avec malheureusement une vérification une fois de plus de la citation apocryphe sur l'histoire qui se répète la première fois comme une tragédie et la seconde comme une bouffonnerie  , celle des commentaires de nos " ôxpôrts "  . 

Lors de l' " ancienne Guerre Froide " le MSM décrivait de manière scientifique - et même scientiste - ce conflit hypothétique alors qu'aujourd'hui il le décrit de manière hystérique : Des publications comme Life Magazine™ , Time Magazine™ et Paris-Match™ chez nous présentaient à partir de 1945 différents scénarios de guerre nucléaire - on disait atomique - entre le " Monde Libre " et l' " Empire du Mal " . Il suffit de lire les revues de cette époque et leurs rejetons contemporains pour comprendre à quel point l'intelligence a déserté leurs colonnes .

Outre les publications citées ci-dessus la revue Science & Vie™ a publié dans son numéro d'octobre 1979 un article complet sur une étude de l' Office of Technology Assessement - " L'agence inutile " *- qui chiffrait  du point de vue matériel et humain l'impact en URSS et aux Etats-Unis d'une guerre nucléaire .

Vous trouverez cet article ci-dessous d'ici-peu ! Je profite de cet article pour demander si un de mes - derniers - lecteurs possède un CD  de ce téléfilm : " Vive la bombe ! "

qui a inspiré l' OSI de la série " Super Jaimie

Hiroshima mama !
Hiroshima mama !

Hiroshima mama !

La guerre de 36 heures , celle de l'ancienne Guerre-Froide
La guerre de 36 heures , celle de l'ancienne Guerre-FroideLa guerre de 36 heures , celle de l'ancienne Guerre-Froide
La guerre de 36 heures , celle de l'ancienne Guerre-Froide

La guerre de 36 heures , celle de l'ancienne Guerre-Froide

La guerre nucléaire en chiffres .

La guerre nucléaire en chiffres .

VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie . VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie .
VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie . VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie .
Il existe deux grands scénarios : La destruction du potentiel industriel ou militaire . Mais un troisième , le scénario Français de l'ancienne Guerre Froide prévoyait lui une attaque directe avec les célébrissimes Mirage-IV sur les centres urbains  occidentaux de l' URSSIEIl existe deux grands scénarios : La destruction du potentiel industriel ou militaire . Mais un troisième , le scénario Français de l'ancienne Guerre Froide prévoyait lui une attaque directe avec les célébrissimes Mirage-IV sur les centres urbains  occidentaux de l' URSSIE
Il existe deux grands scénarios : La destruction du potentiel industriel ou militaire . Mais un troisième , le scénario Français de l'ancienne Guerre Froide prévoyait lui une attaque directe avec les célébrissimes Mirage-IV sur les centres urbains  occidentaux de l' URSSIEIl existe deux grands scénarios : La destruction du potentiel industriel ou militaire . Mais un troisième , le scénario Français de l'ancienne Guerre Froide prévoyait lui une attaque directe avec les célébrissimes Mirage-IV sur les centres urbains  occidentaux de l' URSSIE

Il existe deux grands scénarios : La destruction du potentiel industriel ou militaire . Mais un troisième , le scénario Français de l'ancienne Guerre Froide prévoyait lui une attaque directe avec les célébrissimes Mirage-IV sur les centres urbains occidentaux de l' URSSIE

Comme je l'avais développé dans ce blogue , l'explosion 'un volcan Islandais et des incendies cataclysmiques en Russie en 2010 ont débunké le mythe Occidentalien de la Guerre Froide d'un " intérêt " URSSIEN dans une première frappe nucléaire massive sur l'Europe Occidentale : Les retombées auraient directement affecté l' URSSIE .

J'ai enfin trouvé le temps de vous publier un autre article , celui de " Champs de bataille " N°17 ! Une revue malheureusement disparue trop tôt car elle avait le défaut de " déranger " par la variété de ses articles et son ton libre les revues " du sérail " que vous connaissez tous . 

Cet article montre comment de simples notions de géophysique enseignées au collège ont été occultées pour masquer que les retombées d'une attaque nucléaire Soviétique massive sur l'Europe Occidentale se seraient traduites par des retombées massives en URSS rendant ridicule la thèse d'un " intêret " de l'URSSIE à une première frappe nucléaire massive : 

 

VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie . VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie .
VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie . VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie .

Je vous livre aussi cet ouvrage de référence recommandé par un de mes - derniers - lecteurs : NUCLEAR WAR SURVIVAL SKILLS , préface par Herr Doktor Edward TELLER himself , le type dans le fauteuil roulant avec le bras bionique du film " Dr FOLAMOUR " .

VIVE LA BOMBE ! La guerre de 36 heures entre l'URSSIE et l'Occidentalie .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Mars 2022

Avant tout je ne suis pas virologue , ni biologiste . Comme beaucoup j'ai les bases scientifiques dans ce domaine de mes études secondaires scientifiques - Terminale " E " , Math-Physique et technologies - et donc je suis obligé de m'informer auprès d'amis plus compétents dans ce domaine avant d'écrire un article sur le sujet .

Il faut aussi rappeler que tout débat dans ce domaine est marqué du péché originel de Colin " flask " POWELL agitant son éprouvette à la tribune du Conseil de Sécurité des Nations-Unies et par les accusations du gouvernement Etasunien à l'encontre des scientifiques Chinois lors de la crise du Covid-19.

Les accusations portées par la hiérarchie militaire Russe contre les gouvernements Ukrainiens et Etasuniens de mener un programme de recherches bactériologiques ont été vites rejetées par les " décodeurs " au prétexte qu'elles ne concernaient que la destruction de souches virales selon une pratique commune dans les laboratoires ( voir première série de photos ) . De la même manière les propos attribués aux chefs militaires Russes chargés de la guerre NRBC sur un prétendu caractère " génétique " de ces recherches sont de la pure fiction destinée à décrédibiliser leur discours , je pense en particulier à cet article de Novaya Gazeta  .

C'est faire peu cas de l'ensemble du corpus de documents saisis par les forces armées Russes qui laisse sérieusement envisager l'hypothèse de recherches sur la transmission de certaines souches virales par des oiseaux migrateurs regroupées sous le nom de " programme UP-4" .

Des documents dont personne ne semble mettre en doute l'authenticité montrent que les chercheurs de certains laboratoires liés au " Complexe Militaro-Biologique " Etasuno-Ukrainien - en particulier celui de KHERSON où des documents ont été saisis - s'intéressaient au vol des oiseaux migrateurs du rivage Pontique de l'Ukraine vers le Sud de la Russie

Il ne s'agit pas d'observations ornithologiques innocentes de la nature mais d'observations qui rentraient dans le cadre d'un protocole expérimental avec lâcher d'oiseaux bagués et suivis avec un traceur GPS ( 1 ). Selon les documents saisis par les formes armées Russes les scientifiques Ukrainiens utilisaient des traceurs GPS " spécial canards " fournis par une entreprise Lituanienne .  D'une masse de 10-25 g ces capteurs permettent non seulement de géolocaliser les oiseaux instrumentés mais d'avoir un profil complet de leur vol et ceci selon le fabricant du capteur . Les documents concernaient : Un canard Colvert mâle bagué à KHERSON le 15 mai 2019 a été retrouvé dans la région d'IVANOVO le 16 avril 2020 , un autre canard Colvert bagué le 7 février 2020 a été retrouvé à VORONEJ le 2 avril 2020 après avoir parcouru 1135 km. 1,6 million d'USD ont été alloués à un groupe de 60 scientifiques Ukrainiens , Etasuniens et Géorgiens pour étudier la transmission de virus par des oiseaux migrateurs . Un total de 145 espèces ont été étudiés par les scientifiques liés au programme UP-4.  Ceci laisse penser à des études exhaustives sur les possibilités de créer un " essaim " d'oiseaux migrateurs infectés susceptibles de créer statistiquement un foyer épidémique sur les territoires survolés . L'Ukraine de part sa position géographique est traversée par de nombreuses routes migratoires pour les oiseaux . Ces études qui impliquent d'autres laboratoires Européens en Grèce , en Allemagne et en Suède ont été financées par le Department Of Agriculture  Etasunien sous les référence des projets P444 , P444a , P444bLes études des déplacements  des oiseaux migrateurs ont en partie justement été développées depuis deux siècles car il a été établi depuis longtemps qu'ils peuvent être les vecteurs de virus et de maladies

Si la possibilité de transmettre l'anthrax par des oiseaux ou un coronavirus avec une chauve-souris ont été évoqués ( Projet P-781 ) rendant " spectaculaires " les déclarations des militaires Russes il n'en demeure pas moins que les recherches sur les migrations des canards laissent envisager une autre hypothèse : La transmission d'une grippe aviaire de type A(H5N8)  avec pour objectif la destruction de la production avicole Russe et une possible transmission à l'être humain . Ce serait donc dans le concept d'une guerre à finalité bio-économique . Cette hypothèse est corroborée par la présence de documents saisis montrant l'implantation des principales fermes avicoles en Ukraine et dans le sud de la Russie .

Tout le monde sait que la première des précautions prises en cas de grippe aviaire consiste à " confiner " - claustrer -  les volailles pour justement éviter qu'elles n'en en contact par exemple avec les déjections d'oiseaux migrateurs contaminés . 

La production avicole intensive est une réalité en Russie où le " JoséBovisme" localiste n'a pas cours , surtout depuis les les mesures de rétorsion prises contre le secteur agricole Européen et Etasunien après 2014.

Comme partout au monde la grippe aviaire a frappé les élevages Russes , localisés justement dans le sud de la Russie , et on y a même détecté en février 2021 le premier cas de transmission à un être humain . Il faut ici noter que le zoo de VORONEJ a procédé en 2017 à l'euthanasie de tous ses oiseaux , y compris les espèces protégées , lors d'une épidémie de grippe aviaire certainement déclenchée par des oiseaux migrateurs ! Venus d'Ukraine ? 

De nombreux responsable de la sécurité prennent en compte désormais la possibilité d'une attaque bactériologique et/ou chimique au moyen de drones pour la protection d'infrastructures comme les stations d'épuration . Qu'en est t'il pour la protection des cheptels et en particulier ici du cheptel avicole ? 

Article préparé sur la bases d'informations provenant de sites militaires Russes .

( 1 ) Ce lien vous permet d'avoir les documents cartographiques que l'on peut obtenir avec cette méthode . Cela permet d'avoir " en temps réel " la position de l'"essaim" d'oiseaux migrateurs . 

Tombé du ciel - Guerre NRBC : Fais comme l'oiseau !
Tombé du ciel - Guerre NRBC : Fais comme l'oiseau ! Tombé du ciel - Guerre NRBC : Fais comme l'oiseau !
Tombé du ciel - Guerre NRBC : Fais comme l'oiseau !
Protocole expérimental sur le baguage des canards Colverts
Protocole expérimental sur le baguage des canards Colverts Protocole expérimental sur le baguage des canards Colverts

Protocole expérimental sur le baguage des canards Colverts

Tombé du ciel - Guerre NRBC : Fais comme l'oiseau !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Mars 2022

Rédigé par SôniaB

Publié dans #Histoire, #Histoire militaire, #Zona Alfa, #Guerre NRBC

Repost0

Publié le 4 Mars 2022

Les combats - par ce qu'il y a eu des combats - à l'intérieur de la centrale nucléaire de ZAPORIJJIA - Запорожская АЭС - se sont terminés avec la prise de contrôle de la centrale par les " Rouges " alors qu'elle était contrôlée par les " Bleu et Jaune " .

Ce seraient donc les premiers combats de l'histoire à l'intérieur d'une enceinte nucléaire , si l'on excepte celui dans le complexe nucléaire de KOUBAKO , capitale de la Côte d'Ebène  , dans " Langelot et les Crocodiles " .

Dans cet opuscule le complexe nucléaire situé sur un plateau rocheux surplombant la ville est pris d'assaut par un commando héliporté du Bataillon d' Intervention Générale du général ROUGEROC . Dans le cas de la centrale de ZAPORIJJA seules des forces terrestres ont été déployées ce qui est compréhensible puisque la destruction d'un hélicoptère par un MANPAD , de nuit qui plus est , pouvait être du possible et avec les conséquences que l'on peut imaginer  .

Le réseau électrique Ukrainien fonctionne actuellement en " réseau isolé " , déconnecté des réseaux Russes et Biélorusses , en attente d'interconnexion urgente avec le réseau Européen . La prise de contrôle d'une telle puissance permet donc à la partie Russe de contrôler la stabilité en fréquence et en tension de ce réseau .

Ces combats ont été filmés en partie par une caméra de surveillance , repérée par " kamepa" sur la photo ci-dessous . Sur la 1ére carte on notera le rôle centrale de MELITOPOL , la progression depuis cette ville ne se faisant pas bien sûr comme l'indique la flèche mais le long axes routiers . On peut ici se poser la question sur la nature de l'explosion suivie d'un incendie qui a frappé la centrale un peu avant sa prise de contrôle par les forces Russes au sein de ce que l'on appelle " l'îlot conventionnel "* : Erreur de tir des militaires Russes comme l'affirme crânement  - sans aucune preuve - mongénéral Vincent DESPORTES ou sabotage de défenseurs jusqu'au-boutistes désireux d'attirer l'attention de la " communauté internationale "™© [ Version du MD Russe , sans aucune preuve non plus  ] **

Note de l' Editeur : Nous sommes parfaitement conscients de la gravité des faits mais les traiter ainsi est une catharsis ...

* [MAJ du 04/03/2022 ] 12h40 : En fait un bâtiment destiné à la formation et/ou un laboratoire .

** Selon une autre version il s'agirait de la destruction volontaire par un blindé des forces armées Russes d'un bâtiment administratif afin d'obliger les Sapeurs-Pompiers à leur faire ouvrir les grilles . 

Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Février 2022

En écrivant mon article au second degré je ne savais pas que de véritables combats allaient s'y dérouler !

Un clin d'œil à la série de HBO qui avait déplu à de nombreux Russes ... 

Contrairement à ce qu'affirment les me(r)diats Français relayant la propagande Zelynskienne il y a collaboration entre les forces armées Russes et les militaires Ukrainiens chargés de la défense de la centrale .

" Le 24 février , des unités des troupes aéroportées Russes ont pris le contrôle du territoire dans la zone de la centrale nucléaire de TCHERNOBYL . Una accord a été conclu avec les militaires d'un bataillon séparé de protection de la centrale nucléaire de TCHERNOBYL sur la sécurité commune des unités de puissance et du sarcophage de la centrale nucléaire de TCHERNOBYL " a déclaré le général Igor KONASSHENKOV , représentant des forces armées Russes ."

 

Zona Alfa : TCHERNOBYL est Russe !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Février 2022

Vous connaissez peut-être ce jeux de rôles qui se déroule dans un monde post-apocalyptique lié à l'univers de la catastrophe de TCHERNOBYL , Zona Alfa .

C'est à un Zona Alfa à l'échelle 1:1 que l'on peut comparer les manœuvres des armées Oukraïniennes et Russes qui se font face puisque elle se sont déroulées dans la ville de PRIPYAT pour l'armée Oukraïnienne et dans la zone de la réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie , sur la rivière PRIPYAT , pour l'armée Russe .

La " Haute-Intensité " , une nouvelle expression militaire à la mode , prend ici une tout autre signification pour ceux qui un jour ont participé à des manœuvres NRBC dans les camps de SUIPPES , BAUMHOLDER ou MÜNSINGEN en RFA .

Les manœuvres conjointes de l'armée Oukraïnienne qui se sont déroulées le 4 février 2022 avec des éléments de la Sécurité Civile et de la Garde Nationale ont été des entrainements au combat en zone urbaine - contaminée - avec des exercices d'évacuation des blessés de la zone de combat  ( voir vidéo ) . La ville de PRIPYAT est devenue pour ainsi dire un " CENZUB en zone contaminée "  avec des immeubles de plusieurs étages au milieu de forêts ! On s'étonne juste ici de l'absence de la robotique pour ces manœuvres ? On notera que certains matériels utilisés par les unités de sécurité civile dans cet exercice semblent être d'origine Française .

La zone d'exclusion de TCHERNOBYL serait un " charodrome " vers KIEV que l'armée Oukraïnienne ne peut pas laisser dégarni selon les chefs militaires Oukaraïniens alors que les experts Russes y voient plutôt un exercice de propagande pour alimenter un narratif .

 La caractérisation de " charodrome " est d'ailleurs à relativiser puisque l'on se trouve ici dans d'anciennes zones marécageuses .

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

L'autre manoeuvre a été révélée par des publications OSINT sur les réseaux sociaux ( @RALee85 , @ameliairheart , @ChristopherJM ) à partir des données de Planet Labs™.

Des exercices de franchissement de la rivière PRIPYAT ont été observés le 15 février 2022 à environ 4 km de la zone d'exclusion de TCHERNOBYL , dans la réserve réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie .

Il s'agit très probablement de pontons de type Понтонно-мостовой парк ПMП-3 et TMM. Il faut noter ici que des poseurs de ponts de type MTU-72 ont été filmés dans la région de KOURSK.

On notera sur la première photo que la rivière PRIPYAT semble être prise par les glaces en amont du pont flottant ce qui traduit à la fois une confiance dans la prédictibilité de cette glace et dans la résistance du pont flottant .

Vous trouverez sur ce lien un historique des ponts flottants Russo-Soviétiques   et sur celui-ci une mise en perspective historique à plus grande échelle temporelle et géographique  .

Sur cette page vous trouverez tout ce que vous voulez savoir sur ce système de franchissement.

 

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juillet 2021

Si le développement du vaccin BCG (Vaccin bilié de CALMETTE et GUÉRIN )  a commencé dans le dernier quart du XIXéme siècle , la date du 18 juillet 1921 peut-être considérée comme le véritable début de la vaccination contre la tuberculose avec la vaccination à l'hôpital de la Charité d'un nouveau-né dont la mère venait de décéder quelques heures plus tôt . La Défense Nationale commencera à s'intéresser à ce vaccin en 1924 pour les colonies .

Un siècle après la France n'a toujours pas de vaccin indigène contre LE COVID-19 et les mouvements réfractaires à la vaccination se multiplient , y compris par des attaques contre des centres de vaccination . Et quand l'Institut PASTEUR affirme avoir découvert un nouveau traitement contre le COVID-19 celui-ci est déconseillé par l'OMS tout en bénéficiant du soutien médiatique de personnalités plus motivées par un souci de publicité personnelle que de santé publique .

 Du scientisme JulesVernien ce pays est passé à l'ère du Neo-Luddisme en un siècle en matière vaccinale. Plus que de vaccination contre le COVID-19 , c'est bien d'une vaccination contre le SIDA mental dont une partie des habitants de ce pays ont besoin !

Dans les années qui suivent cette vaccination de nombreuses réticences se feront sentir à travers la planète (Etats-Unis , Scandinavie , ... )  vis à vis de ce vaccin , en tout point comparables à celles que l'on retrouve aujourd'hui contre le vaccin Russe Sputnik-V , particulièrement en France de la part de grands scientifiques comme M.Clément BEAUNE !

 

Nota : Je ne cautionne bien sûr pas les dernières mesures du gouvernement .

 

Vaccination en France - COVID 19 : Il y a un siècle du Capitole à la Roche Tarpéienne

Nota : Les commentaires de ce blog sont modérés .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Avril 2020

... des défenses passives Françaises et Allemandes distribué gratuitement à des millions d'exemplaires entre 1939 et 1945 . Signalons qu'il existait alors même des protections pour les bébés et les chevaux ! 

Un masque qui ne dispose même pas de protections occulaires ! Je recommande particuliérement un hack du Volksmaske VM37 et encore plus celui du Volksmaske VM40 ! ( Latex disponible dans toutes les bonnes boutiques BDSM , verres en Plexiglas™ , valve et porte filtre imprimé 3D et filtre N95 ) . 

Il faut noter que ces masques se négocient à partir de ... 60 Zlotys soit à peine 14 Euros ! 

Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...
Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...Covid-19 - Coronavirus : MICHELIN™ va vous refourguer 28 euros le masque ...

Voir les commentaires

Repost0