guerre urbaine

Publié le 13 Juin 2022

Repost0

Publié le 23 Mai 2022

Le MSM semble avoir abandonné l'actualité sur AZOVSTAL™ . Peut-être a t'il peur de montrer la réalité de ces " bunkers à plus de trente mètres de fond capables de résister à une bombe atomique "™© qu'il a tant fantasmé ? 

Izvestia et d'autres reporters Russes poursuivent l'investigation sur ces réduits après qu'ils aient été déminés ! Si différents projets sont évoqués à propos de ce site commme celui d'une station balnéaire je maintiens l'idée qu'il peut servir à un futur CENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone Industrielle . On peut ainsi s'étonner que nos généraux et nos colonels qui s'épanchent à la télévision sur le conflit en cours - pour compléter  peut-être leur pensions que l'on suppose frugales - n'aient pas proposé de sanctuariser le site de la friche industrielle d' ARCELOR MITTAL™© à FLORANGE pour ce faire , après dépollution bien sûr pour rester aux normes Européennes et pas Russes ! Ceci en France comme en Belgique d'ailleurs ! 

Ces photos permettent d'appréhender l'échelle des infrastructures industrielles dans lesquelles se sont déroulés les combats par rapport à l'échelle humaine et même celle des Véhicules de Combat d'Infanterie ( photos 1 et 2 ) . 

La photo 3 nous montre un des débouchés de ces " fameux " tunnels ainsi que des tuyauteries de transport des gaz de combustion des hauts fourneaux très probablement . Certaines de ces sorties  ont été détruites par explosion par les assiégés eux-mêmes pour les camoufler . Comme je l'ai déjà évoqué ces tuyauteries peuvent parfaitement servir d'axes de communication pour les combattants . Ceux qui se sont entrainés dans la buse en béton à la "11éme " comprendront de quoi je parle ...

La dernière photo nous montre que ces friches industrielles possèdent des bâtiments d'ateliers longs parfois de plusieurs centaines de mètres qui sont de véritables " couloirs de la mort " pour les forces assaillantes : Se rappeler ici des combats à l'intérieur de l'usine " Octobre Rouge " à STALINGRAD ! 

Compte tenu de la densité des installations et des ramifications souterraines des historiens et des experts militaires n'excluent pas la présence de combattants résiduels cachés dans les tréfonds et qui dans le cadre d'un réseau " stay behind " pourraient se livrer à des actes de terrorisme . La seule solution pour les nouvelles autorités de la ville est donc de compter sur l'affaiblissement progressif de ces réseaux ou alors , à l'image de ce qui fut fait dans la ville de VIENNE en Autriche en 1945 , lancer la traque avec des " commandos de chasse " spécialement formés . Ces combattants hésiteraient toutefois à se manifester " militairement " par peur de dévoiler leur présence .

CENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone IndustrielleCENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone Industrielle
CENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone Industrielle
CENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone IndustrielleCENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone Industrielle

CENZIN™®  - CENtre d'ENtraînement en Zone Industrielle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Mai 2022

Cela semble être les premières images des " catacombes " d'AZOVSTAL™ , en l'occurrence un abri anti-bombes associé à un atelier comme le veut la logique de la défense civile . Ici il s'agit de l'abri 18183 de l'atelier de forgeage et de pressage exploré par un correspondant de RIA Novosti™. Un vrai rêve d'URBEX qui , je le rappelle , est une activité dangereuse qui doit s'effectuer en respectant le droit de propriété . Comme l'indique une inscription sur les murs d'un bunker dans le film " La bataille des Ardennes " ce bunker est " Under new management ! " depuis quelques dizaines d'heures . 

On commence aussi à avoir des idées sur la capacité de ces abris à soutenir un siège , à savoir 4 réservoirs de 800 litres chacun .

Un autre reportage publié avant la mise à jour de cet article est celui du reporter d'Izvestia . Il montre l'importance des " points hauts " que j'avais évoqué pour la surveillance de l'espace terrestre et des " racks " de tuyauteries pour les communications entre les îlots . Un simple pont de béton peut devenir un emplacement pour se cacher des observations aériennes . Le reporter est ensuite descendu aux enfers   dans un bunker situé à une dizaine de mètres de profondeur . Des panneaux indiquent même aux éventuels  assaillants de baisser la tête à certains endroits .

Si de nombreux projets sont présentés pour le démantèlement Du site d'AZOVSTAL™ et sa transformation , par exemple , en station balnéaire les forces armées Russes dans la mesure où elles contrôleront toujours le site d'AZOVSTAL devraient en conserver une partie pour en faire un CENZIN™© = CENtre d'ENtrainement en Zone INdustrielle . 

Article mis à jour le 21 mai 2022 à 17h15

 

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance ! Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance !

Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre souterraine, #Guerre urbaine, #Histoire militaire, #URBEX

Repost0

Publié le 17 Mai 2022

Rédigé par DanielB

Publié dans #Guerre urbaine, #Guerre souterraine, #URBEX

Repost0

Publié le 19 Avril 2022

Une fois de plus l'objectif de cet article - encore en construction - n'est pas de faire la " Critique des armes " d'une opération en cours mais d'essayer d'en expliquer les ressorts historiques et opérationnels .

Le titre fait à fois référence au film d'Emir KUSTURICA de 1995 et à celui de Pierre TCHERNIA datant de 1974 que j'avais déjà évoqué dans ce blogue . Dans les deux films il est question d'une société qui s'organise dans un monde souterrain , de manière forcée et par tromperie dans le 1er cas et de manière volontaire dans le second film .

il s'agit ici d'évoquer les combats qui se déroulent - encore - dans l'usine sidérurgique AZOVSTAL™ de la ville de MARIOUPOL et plus particulièrement des combats souterrains .On peut ici se poser la question de savoir si la présence supposée de civils dans les souterrains de l'usine AZOVSTAL™ relève du film d'Emir KUSTURICA ou de Pierre TCHERNIA ? 

Bien sûr les références à la Guerre du VIETNAM ( Cu Chi )  et d'AFGHANISTAN ( Tora-Bora ) se sont multipliées ces derniers jours  dans le MSM et auprès des " ôxpôrts " mais je ne pense pas que cela soient les références les plus appropriées . Tout d'abord cet Etasuno-centrisme oublie que les Français ont mené une " guerre des grottes " en ALGÉRIE , au moment de la colonisation et de la décolonisation , mais les Soviétiques ont aussi mené cette " guerre des grottes " en AFGHANISTAN .

La grande différence est qu'il s'agit ici de combats souterrains urbains , plus particulièrement dans un milieu de ce qui est devenu une friche industrielle . Ce combat en zone urbaine souterraine et dans une zone urbaine industrielle est historiquement lié à l'Europe Orientale et au monde URSSIen : La défense des souterrains de la forteresse de BREST , l'insurrection du Ghetto de VARSOVIE et plus particulièrement l'utilisation du système d'égouts par les insurgés  et les combats dans l'usine des tracteurs de STALINGRAD  " DZERJINSKY " , le moulin de GHERARD  et bien sûr l'usine métallurgique Octobre Rouge - Krasnyi Oktiabr - Красный Октябрь -  située sur les rives de la VOLGA  tout comme AZOVSTAL™ est située au bord de la Mer d'AZOV . La très grande différence est que AZOVSTAL ne peut pas être ravitaillé par la mer d'AZOV comme KRASNYI OKTIABR pouvait l'être par la VOLGA !

Au delà des wargamers des instituts militaires utilisent aujourd'hui les outils de réalité virtuelle pour recréer ces combats et peut-être  ceux de demain d'aujourd'hui !  Cette dernière référence - l'aciérie Octobre Rouge  - étant une des celles qui se rapproche le plus de l'entité industrielle " aciérie " telle qu'on peut la concevoir pour AZOVSTAL™ . On peut dire qu'il existe une " mémoire historique " dans le monde URSSIen , mais aussi Ukrainien , de cette " guerre souterraine industrielle " . Les Allemands appelaient cette guerre , la Rattenkrieg , la guerre des rats !

Une aciérie est en soi un ensemble particulier par ce que c'est un champ de bataille tridimensionnel et ceux qui ont fait un peu d'URBEX dans ce type d'infrastructures industrielles  savent de quoi je veux parler : Les superstructures qui entourent des infrastructures comme les hauts-fourneaux sont l'élément " aérien " de ce champ de bataille  Elles permettent à la fois d'être un poste d'observation sur l'ensemble de l'emprise - une caméra suffit - et un poste de tir  Les cheminements métalliques et les racks de tuyauterie permettent des communications entre plusieurs ilots du site

Les dalles ou se trouvent le plancher de coulée ,  les laminoirs et les autres machines comme les poches de transformation de la fonte en acier sont la partie terrestre de ce champ de bataille . La nécessité de maintenir un acier chaud au cours de son processus de transformation entre la coulée et la transformation en tôles ou en profilés fait que c'est un espace exigu sans beaucoup d'espaces dégagés , propice aux embuscades : Les différentes machines sont rassemblées de la manière la plus proche possible les unes des autres. Il faut noter ici que les conduits de récupération et d'évacuation des fumées et des gaz de combustion sont compte tenu de leurs tailles des moyens de progression parfaitement accessibles à des combattants avec leurs armes et impedimenta : On parle ici de sections de 2m2 à 3 m2 , voir plus , qui sont largement plus grandes que les conduits de climatisation que l'on voit dans les films de genre ( Mélodie en sous-sol , Mission Impossible , 24h , ... )  ou que les buses de béton d'entraînement des biffins quand ceux-ci faisaient leur SN . ( Entourés en rouge sur la figure ci-dessous ) .Leur topographie fait que ces conduits permettent souvent des communications de blocs à blocs ou de bâtiments à bâtiments  . 

On retrouve une dimension intermédiaire que l'on pourrait nomme la " dimension 2 1/2  avec les passerelles , les salles de commande et les ponts roulants à l'intérieur des bâtiments  Signalons sur cette partie " terrestre " du champ de bataille la présence de caches constituées par des fours à coke désactivés et des réchauffeurs 

Se trouve enfin la partie " souterraine " du site liée à la fois au processus industriel et dans le cas de l'usine AZOVSTAL™ à la décision de " bunkériser" cette usine face à des bombardements et à une attaque après la reconquête de 1943 . " Du bon béton Soviétique " comme le note un militaire participant aux opérations .

Dans une aciérie des couloirs souterrains sont aménagés pour permettre l'acheminement et l'évacuation des fluides ( eau , oxygène , azote , vapeur d'eau , gaz carbonique , gaz de haut-fourneau , ...  ) , des wagons réfractaires de fonte en fusion qui ne peuvent pas circuler sur le niveau supérieur  ,... Tous ces couloirs sont à " taille humaine " , de la taille d'un égout pour vous donner une idée . Une simple rigole bétonnée de drainage recouverte de plaques en béton permet la progression d'un combattant armé , en rampant bien sur dans ce cas , sur le niveau " terrestre ".

 S'il y avait une comparaison à faire ce serait un combat "terrestre" à bord d'un navire avec ses superstructures , ses coursives internes et ses cales . 

Il est difficile à cette aune de critiquer - et surtout de fantasmer - sur ce type de guerre urbaine . Les images qui nous parviennent montrent essentiellement des commandos Tchétchènes jetant des grenades dans des ouvertures d'entrée de caves , devant des fours éteints . Il sera aussi difficile d'envisager un " nettoyage total " de ces souterrains . Ceux-ci resteront très certainement pour un certain temps du moins un abri pour des groupes qui sortiront la nuit pour se livrer à des actions de sabotage . Les troupes d'occupation Alliées à VIENNE ont ainsi mis en place une " brigade des égouts " destinée à traquer des réseaux stay-behind Nazis . Son modèle était celui d'une brigade de la police locale datant de 1934 . Un fait historique qui a donné naissance à une des scènes les plus célèbres du cinéma dans  The third man  .

Un élément est essentiel dans cette guerre : La connaissance par des plans ou des reconnaissances topographiques de ces souterrains 

Cette idée qu'une force malfaisante puisse se dissimuler dans le monde souterrain urbain  a inspiré des films et pas uniquement des films de guerre . Je parlerai ici d'un film de science-fiction , THEM ! , et d'un film noir , He walked by night . Ces deux films évoquent l'usage des gaz asphyxiants pour neutraliser des fourmis géantes et un criminel qui avait fait du système de drainage des eaux pluviales de LOS-ANGELES son repaire . Ceux-ci sont interdits depuis 1997 dans les conflits armés pour réduire une résistance dans un milieu confiné . Durant la guerre   Opération spéciale en Afghanistan les Soviétiques ont développé une " bombe stéréophonique " consistant à faire exploser deux charges explosives de manière coordonnée ou décalée à deux extrémités d'un réseau souterrain afin de créer une surpression à un endroit déterminé des réseaux d'irrigation souterrains utilisés par les Moudjahidines . 

.

Un reportage photographique sur le site d'AZOVSTAL™ a été fait par le photographe Viktor MACHA en 2016 .

Nota : L'URBEX est une activité dangereuse qui doit se pratiquer après une formation , avec des EPI et en respectant le droit de propriété . 

Maj du 21-04-2022 après constatation d'un oubli d'enregistrement ( Usine Octobre Rouge ) 

UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .UNDERGROUND : La guerre contre les " Gaspards " de MARIOUPOL .
La guerre dans une aciérie c'est une guerre tridimensionnelle
La guerre dans une aciérie c'est une guerre tridimensionnelle La guerre dans une aciérie c'est une guerre tridimensionnelle La guerre dans une aciérie c'est une guerre tridimensionnelle

La guerre dans une aciérie c'est une guerre tridimensionnelle

Schéma explicatif des dimensions de combat au sein d'une aciérie et des moyens de communication

Schéma explicatif des dimensions de combat au sein d'une aciérie et des moyens de communication

Conduits de gaz et système d'alimentation par bandes transporteuses de minerai et de coke sont d'excellentes voies de communication ! Conduits de gaz et système d'alimentation par bandes transporteuses de minerai et de coke sont d'excellentes voies de communication !

Conduits de gaz et système d'alimentation par bandes transporteuses de minerai et de coke sont d'excellentes voies de communication !

Guerre souterraine à VIENNE et en AFGHANISTAN Guerre souterraine à VIENNE et en AFGHANISTAN

Guerre souterraine à VIENNE et en AFGHANISTAN

AZOVSTAL™
AZOVSTAL™

AZOVSTAL™

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Mars 2022

Il est toujours difficile d'analyser une opération militaire en cours , surtout si l'on prête à l'une des parties des objectifs militaires qu'elle n'a jamais eu pour affirmer que sa stratégie a échoué ! 

C'est pourtant ce que l'on peut lire et écouter de partout , y compris de la part d'officiers supérieurs comme des colonels ou pire encore de la part d'officiers généraux .

Pour ma part je me lance dans une comparaison historique qui vaut ce qu'elle vaut ! Je l'assume comme telle... Sans aucune prétention ! 

Les opérations en cours relèveraient à la fois de la " Bataille du Nord " durant la Campagne de France en mai 1940 avec une course vers la frontière Moldave pour sécuriser le littoral Pontique - en particulier ODESSA - de l'UKRAINE qui pourrait être assimilée à la prise des ports la façade Atlantique jusqu'à l'Espagne , un arrêt des opérations sur le DNIEPR - avec des poches sur la rive Occidentale - comme la première partie de la Campagne de France s'est terminée sur le cours de la SOMME avec des poches sur la rive Sud .

La ville d'ODESSA pourrait être ainsi le BORDEAUX de mai 1940.

Quand au blocage des armées Russes ( de la Fédération de Russie et des Républiques du Donbass ) sur la zone frontalière Orientale ne se fait-il pas face à une " Ligne MAGINOT " fortifiée depuis huit ans et qui oblige les forces Ukrainiennes à y maintenir son " corps de bataille " avec ses meilleurs éléments qu'il ne peut pas déployer ailleurs faute d'ouvrir le champ aux forces Russes ? 

Ces opérations en cours relèveraient aussi du " Plan Anaconda " de la Guerre de Sécession , plus particulièrement sur les rives de la Mer d'AZOV .

 

Histoire militaire : Les neufs jours qui ont ébranlé l'Occident !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Mars 2022

Les combats - par ce qu'il y a eu des combats - à l'intérieur de la centrale nucléaire de ZAPORIJJIA - Запорожская АЭС - se sont terminés avec la prise de contrôle de la centrale par les " Rouges " alors qu'elle était contrôlée par les " Bleu et Jaune " .

Ce seraient donc les premiers combats de l'histoire à l'intérieur d'une enceinte nucléaire , si l'on excepte celui dans le complexe nucléaire de KOUBAKO , capitale de la Côte d'Ebène  , dans " Langelot et les Crocodiles " .

Dans cet opuscule le complexe nucléaire situé sur un plateau rocheux surplombant la ville est pris d'assaut par un commando héliporté du Bataillon d' Intervention Générale du général ROUGEROC . Dans le cas de la centrale de ZAPORIJJA seules des forces terrestres ont été déployées ce qui est compréhensible puisque la destruction d'un hélicoptère par un MANPAD , de nuit qui plus est , pouvait être du possible et avec les conséquences que l'on peut imaginer  .

Le réseau électrique Ukrainien fonctionne actuellement en " réseau isolé " , déconnecté des réseaux Russes et Biélorusses , en attente d'interconnexion urgente avec le réseau Européen . La prise de contrôle d'une telle puissance permet donc à la partie Russe de contrôler la stabilité en fréquence et en tension de ce réseau .

Ces combats ont été filmés en partie par une caméra de surveillance , repérée par " kamepa" sur la photo ci-dessous . Sur la 1ére carte on notera le rôle centrale de MELITOPOL , la progression depuis cette ville ne se faisant pas bien sûr comme l'indique la flèche mais le long axes routiers . On peut ici se poser la question sur la nature de l'explosion suivie d'un incendie qui a frappé la centrale un peu avant sa prise de contrôle par les forces Russes au sein de ce que l'on appelle " l'îlot conventionnel "* : Erreur de tir des militaires Russes comme l'affirme crânement  - sans aucune preuve - mongénéral Vincent DESPORTES ou sabotage de défenseurs jusqu'au-boutistes désireux d'attirer l'attention de la " communauté internationale "™© [ Version du MD Russe , sans aucune preuve non plus  ] **

Note de l' Editeur : Nous sommes parfaitement conscients de la gravité des faits mais les traiter ainsi est une catharsis ...

* [MAJ du 04/03/2022 ] 12h40 : En fait un bâtiment destiné à la formation et/ou un laboratoire .

** Selon une autre version il s'agirait de la destruction volontaire par un blindé des forces armées Russes d'un bâtiment administratif afin d'obliger les Sapeurs-Pompiers à leur faire ouvrir les grilles . 

Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !
Zona Alfa -ZAPORIJJIA  : Les forces " Rouges " ont pris le contrôle des bâtiments tenus par " Les Bleu et Jaune ".  !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Février 2022

Vous connaissez peut-être ce jeux de rôles qui se déroule dans un monde post-apocalyptique lié à l'univers de la catastrophe de TCHERNOBYL , Zona Alfa .

C'est à un Zona Alfa à l'échelle 1:1 que l'on peut comparer les manœuvres des armées Oukraïniennes et Russes qui se font face puisque elle se sont déroulées dans la ville de PRIPYAT pour l'armée Oukraïnienne et dans la zone de la réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie , sur la rivière PRIPYAT , pour l'armée Russe .

La " Haute-Intensité " , une nouvelle expression militaire à la mode , prend ici une tout autre signification pour ceux qui un jour ont participé à des manœuvres NRBC dans les camps de SUIPPES , BAUMHOLDER ou MÜNSINGEN en RFA .

Les manœuvres conjointes de l'armée Oukraïnienne qui se sont déroulées le 4 février 2022 avec des éléments de la Sécurité Civile et de la Garde Nationale ont été des entrainements au combat en zone urbaine - contaminée - avec des exercices d'évacuation des blessés de la zone de combat  ( voir vidéo ) . La ville de PRIPYAT est devenue pour ainsi dire un " CENZUB en zone contaminée "  avec des immeubles de plusieurs étages au milieu de forêts ! On s'étonne juste ici de l'absence de la robotique pour ces manœuvres ? On notera que certains matériels utilisés par les unités de sécurité civile dans cet exercice semblent être d'origine Française .

La zone d'exclusion de TCHERNOBYL serait un " charodrome " vers KIEV que l'armée Oukraïnienne ne peut pas laisser dégarni selon les chefs militaires Oukaraïniens alors que les experts Russes y voient plutôt un exercice de propagande pour alimenter un narratif .

 La caractérisation de " charodrome " est d'ailleurs à relativiser puisque l'on se trouve ici dans d'anciennes zones marécageuses .

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

L'autre manoeuvre a été révélée par des publications OSINT sur les réseaux sociaux ( @RALee85 , @ameliairheart , @ChristopherJM ) à partir des données de Planet Labs™.

Des exercices de franchissement de la rivière PRIPYAT ont été observés le 15 février 2022 à environ 4 km de la zone d'exclusion de TCHERNOBYL , dans la réserve réserve radioécologique d'état de Polésie en Biélorussie .

Il s'agit très probablement de pontons de type Понтонно-мостовой парк ПMП-3 et TMM. Il faut noter ici que des poseurs de ponts de type MTU-72 ont été filmés dans la région de KOURSK.

On notera sur la première photo que la rivière PRIPYAT semble être prise par les glaces en amont du pont flottant ce qui traduit à la fois une confiance dans la prédictibilité de cette glace et dans la résistance du pont flottant .

Vous trouverez sur ce lien un historique des ponts flottants Russo-Soviétiques   et sur celui-ci une mise en perspective historique à plus grande échelle temporelle et géographique  .

Sur cette page vous trouverez tout ce que vous voulez savoir sur ce système de franchissement.

 

Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .
Zona Alfa : Les armées Russes et Oukraïniennes s'entrainent dans les zones contaminées lors de la catastrophe de Tchernobyl .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Janvier 2022

J'ai évoqué plusieurs fois la lutte de libération Nationale et Sociale de la nation Irlandaise dans ce blog .

Que ce soit à l'occasion de l'anniversaire de l'élection de Bobby SANDS à la Chambre des Communes ou à l'occasion de la Crise des Gilets-Jaunes . Tout d'abord il convient de signaler que le " Bloody Sunday " c'est la dernière fois que des forces armées ouvrent le feu en Europe sur des populations civiles . Les deux précédents les plus connus étant la fusillade de la Rue d'ISLY du 26 mars 1962 et le " Printemps de Prague " en 1968 . La fusillade du BOGSIDE est distante seulement de 10 ans de la fusillade d'ALGER et de 4 ans des " événements de PRAGUE " avec peut-être la grande différence que l'on peut mettre en doute l'intentionnalité de tuer à ALGER alors que cette intentionnalité est historiquement établie pour DERRY .

J'ai évoqué l'insurrection Irlandaise au moment de la crise des Gilets-Jaunes car celle-ci était alors  l'étalon de la violence d'état en Europe - on a employé l'expression " Un Vietnam au coeur de l'Europe " -  et en particulier je me suis livré à un comparatif des munitions utilisées en France - MDCP - et les munitions utilisées durant les " événements " en Irlande . 

J'ai aussi souligné le " contrôle social " et la " guerre informationnelle " qui étaient derrière la répression des autorités Britanniques

Aujourd'hui il faut se souvenir de ceux qui sont tombés pour leur " Irlandité " ou " Irishness " Celte et Catholique . Il est en effet nécessaire de rappeler ici qu'il s'agissait - il s'agit toujours - d'une guerre ethno-confessionnelle et sociale . Un conflit ethno-politique comme le rappelle avec justesse Kommersant .

HONNEUR AUX MORTS ! 

" Il est bon de se rappeler que les nations qui se soumettent aux  conquêtes ou  les races qui abandonnent leur langue en faveur de celle d'un oppresseur ne le  font pas à partir de motivations altruistes ou par amour de la fraternité humaine , mais parce qu'elles demeurent prisonnières d'un esprit servile et rampant "
JAMES CONNOLLY - Patriote Irlandais - 1907

30 janvier 1972 :  BLODDY SUNDAY , le Kulturkampf des Gilets-Verts Irlandais et sa répression sanglante !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Juin 2021

Je l'avais évoqué dans ce que je pensais être le dernier article sur la guerre Franco-Prussienne de 1870-1871 : La Commune de Paris fut une " suite " de la Grande Terreur de 1793 et continue aujourd'hui de structurer la haine Anti-Catholique de ce l'on surnomme " La gauche radicale " .

Samedi dernier un peu plus de 300 catholiques ont été agressés à  Paris alors qu'ils défilaient en mémoire de victimes de La Commune. Selon les services d'ordre du diocèse des militants d'extrême gauche ont frappé certains manifestants qui ont dû se réfugier dans une église, jusqu'à l'intervention de la police . Cette procession voulait célébrer la mémoire des religieux - et non religieux - assassinés pendant la Commune, notamment lors du massacre de la rue Haxo, qui eut lieu à la fin de la Semaine sanglante. Lors de cette procession plusieurs sources évoquent la quasi-absence de forces de sécurité pour protéger le parcours .

Comme toujours il faut noter le silence complice de la gauche Mélenchoniste , des blogueurs " révolutionnaires " comme Mathilde LARRERE ou Véro SERVAT et parfois les attaques de " journalistes militants " qui n'ont pas eu le courage de garder leurs posts actifs . Si il faut dénoncer les gauchistes qui ont agressé ces pèlerins , il faut aussi signaler que de nombreux habitants du XXéme arrondissement [ Voir carte ] ont brocardé et parfois insulté les pèlerins depuis les terrasses des bars et même de leurs fenêtres ! Notons que cette agression s'est faite avec des menaces explicites de  " mort aux Versaillais "! 

C'est sans compter aussi la " lettre ouverte " d'une quinzaine d'auto-proclamés " Catholiques progressistes "™© qui dénoncent la tenue de cette procession et lui dénient le caractère de " pélérinage " . Les mêmes sans-doute qui militent pour que l'ECR bénisse les unions homosexuelles , qui sont pour l'avortement et l'immigration tsunami ! 

Comme toujours l'ECR devra d'abord se méfier des siens avant d'affronter ses ennemis ... 

Kulturkampf : Cent cinquante ans après la Commune de Paris le Frente Crapular continue d'agresser des Catholiques
Kulturkampf : Cent cinquante ans après la Commune de Paris le Frente Crapular continue d'agresser des Catholiques
" Cet électorat est à vomir " Henri GUAINO
" Cet électorat est à vomir " Henri GUAINO

" Cet électorat est à vomir " Henri GUAINO

Nota : Les commentaires de ce blogue sont modérés

Voir les commentaires

Repost0