histoire militaire

Publié le 2 Mai 2024

Cet article paraît ce jour mais il a été rédigé avant mon départ , momentané , pour des raisons professionnelles dans un contexte où je dois maintenir une " discrétion numérique " . Il concerne le 70éme anniversaire de la bataille de Diên Biên Phu , commémoration à laquelle se rendra le ministre M. Sébastien LECORNU.. Il sera accompagné par la secrétaire d’État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire Mme. Patricia MIRALLÈS . (MAJ du 03 mai 2024 par AntonioD)

La bataille de Diên Biên Phu est associée dans l'imaginaire collectif au personnage du général Marcel BIGEARD qui , stade ultime de la consécration , se voit statufié .

La notion de " crime de guerre " quand on l'associe au général Marcel BIGEARD évoque les " événements " d' Algérie et les " crevettes Bigeard " mais une autre personne a brisé la pureté de ce mythe - autoconstruit - Bigeardien , en Indochine en l'occurrence . Il s'agit du cinéaste Claude BERNARD-AUBERT dans une interviouve au journal CINÉ-BAZAR n°3 de mai 2016.

J'en ai déjà causé sur ce blogue . Claude BERNARD-AUBERT était un " ancien de l'Indo " qui a servi sous les ordres du capitaine Marcel BIGEARD . Il a même " fait " Diên Biên Phu et devait sauter sur la garnison assiégée deux jours avant sa capitulation .

T.R. :" Vous avez fait des photos ou ça a été toujours du film ?"

Claude Bernard- Aubert :  Que du film 16 mm inversible , pour la télé . Et donc , en revenant , je me suis dit qu'il fallait raconter mes histoires. Je le dis dans Charlie Bravo c'est que pour mes 20 ans , le 26 mai 1950 , l'armée française massacre un village entier devant moi. Pour des raisons militaires valables . Je le dis dans Patrouille sans espoir [ Censuré en son temps - NDLR ] . Au départ , il y a une embuscade , des Viets qui attaquent des soldats Français avec des villageois qui apportent des cadeaux piégés et tout. Ils tuent tout le monde et il ne reste qu'un Français . Un Viet dit " Non , ne le tue pas , laisse le , il en faut un pour raconter ". Et l'histoire je la raconte vingt ans plus tard dans Charlie Bravo. Donc pour cette embuscade qui s'est produite avec des soldats viets et des villageois , Bigeard , le capitaine français , a ordonné à ses troupes de tout raser.

Comme le dit M. Claude BERNARD-AUBRT , les " sbires de Bigeard " l'ont contacté pour ne pas évoquer ces " événements " .

Pour le reste je vous ai déjà signalé sur ce blogue que dés 1916 l'armée Française est tombée dans une embuscade près de Diên Biên Phu . L'immense Claude PAILLAT en cause dans " 1919 , les illusions de la Gloire " lorsqu'il évoque la visite d'une délégation Vietnamienne à la Conférence de la Paix .

Sur le plan des lectures je ne peux que vous conseiller le n°1 de la défunte revue Champs de bataille , les n°3 et n°7 HS de la revue Batailles magazine . Pourquoi ? Par ce que ce sont des revues " grand public " qui ne versent pas dans le manichéisme . Je vous conseille les films de M.Claude BERNARD-AUBERT : Patrouille sans espoir et Charlie Bravo . Je vous reporte aussi vers Le Fort du fou de Léo JOANNON. Vous éviterez bien sûr La 317e section ou Diên Biên Phu de Pierre SCHENDOERFFER qui  traitent de cette guerre de manière quasi-officielle .

Nota : Cet article est écrit à partir de documents publics de témoins de ces " événements " . Au moment de sa publication en 2016  ce témoignage n'a pas  été contesté , pas plus que ce qui est décrit dans en ouverture du film Charlie Bravo . M. Claude BERNARD-AUBERT ne mentionne que la " visite " des " sbires de BIGEARD " qui lui reprochaient l'évocation de ces " événements ". Il a eu le courage de ne pas leur céder . Dés mon retour je m'engage à publier toute contestation de ces propos .

" Quand quelqu'un vous raconte une histoire que vous connaissez déjà , ne l'interrompez pas ! D'abord c'est très impoli et elle ne vous sera jamais racontée deux fois de la même manière."

Général Golbery do COUTO e SILVA .

Témoignage pour l'Histoire
Témoignage pour l'Histoire Témoignage pour l'Histoire

Témoignage pour l'Histoire

Une honnêteté intellectuelle rare !
Une honnêteté intellectuelle rare !

Une honnêteté intellectuelle rare !

Histoire documentée d'un crime de guerre en Indochine.

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Histoire, #Histoire militaire, #Ce jour là, #La Marche du Temps, #La marche du MONDE

Repost0

Publié le 25 Avril 2024

Si je ne peux pas être présent au Portugal pour la commémoration de ce 50éme anniversaire de la Révolution des Œillets je profite de ma présence de quelques heures en Métropole pour rendre hommage à cette révolution National-Communiste , du moins dans ses toutes premières heures. 

Je le ferai au travers d'un hommage au " Camarada OSCAR " , l'officier qui a planifié cette insurrection , le Colonel Otelo Saraiva de Carvalho . Il m'avait fait l'immense honneur de m'avoir consacré quelques heures des dernières années de son existence et c'est à cette occasion , et à d'autres ,  que j'ai pu me rendre compte de la " marche de l'Histoire " mais aussi de l'influence que peut avoir une personne sur le cours de celle-ci.

Mon hommage se limitera à ces quelques mots et au regret de constater que le film " Capitaines d'Avril " rediffusé hier soir sur Ciné Club ne présente désormais plus deux scènes : L'évocation de l'attaque contre la base aérienne de TANCOS le 8 mars 1971* qui explique la scène des toilettes où Antonia - Maria de MEDEIROS -  est battue par le général commandant la PIDE  et celle où M. Marcelo CAETANO  , montant dans l'avion qui l'amène vers l'exil au Brésil , demande au capitaine Salgueiro MAIA de ne pas quitter l'OTAN . Il faut noter ici que ce coup d'état militaire est le deuxième dans la Lusosphère , juste 10 ans après celui du 31 mars-1er avril 1964 au Brésil . Il est est presqu'au milieu de la " bande historique " de la présence des militaires au pouvoir au Brésil ( 1964-1985 ) et coïncide avec l'arrivée au pouvoir du " Groupe de la Sorbonne " et de la marginalisation de la " Linha Dura " ( voir infra ).

J'en profite aussi pour vous donner le lien vers cet article du Monde Diplomatique qui décrit une réalité souvent occultée : Tout comme l'Espagne Franquiste , le Portugal post-Salazariste n'était pas un pays totalement isolé de la "modernité" de son époque et les " tecnocratas " y mettaient sur la touche " , non sans réticence des expulsés , " ceux du bunker " c'est à dire  les " nationaux-Catholiques Maurassiens " .  Vous avez également sur ce lien la manière dont ces tecnocratas comptaient agir " de l'intérieur du système " au début de l'année 1974 Ils prendront leur revanche dans le 1er gouvernement provisoire et dans les décennies qui suivront . Ces " tecnocratas" sont magnifiquement interprétés dans le film  par ces jeunes trentenaires-quarantenaires des ministères et de la PIDE , y compris les fonctionnaires-tortionnaires à la prison de CAXIAS , au costume cravate et imperméable en Tergal™.

Sur le plan protocolaire , ce cinquantenaire a été marqué par la présence à LISBONNE des présidents des ex-colonies Portugaises de l'utramar qui ont souligné  - en particulier le Président Mozambicain M. Filipe NYUSI - que cette révolution a pris naissance non seulement au Portugal mais aussi dans ces colonies où se livraient des guerres d'émancipation . Pour le Président de São Tomé e Príncipe , M. Carlos VILA NOVA ,  " le Portugal s'est positionné sur le bon côté de l'histoire ". Le Brésil n'était pas représenté au niveau présidentiel mais par son Ministre des Affaires Etrangères , M. Mauro VIEIRA. 

Dés le début des années 1970 le Brésil s'est " distancié "d'un appui inconditionnel au gouvernement Salazariste sur la question coloniale pour se rapprocher des chefs politiques Africains , y compris des chefs indépendantistes. L'exil de M. Marcelo CAETANO et d'autres chefs politiques au Brésil fut plus motivé par une langue commune , des opportunités économiques et professionnelles que pour un alignement politique . Le Brésil a ainsi reconnu l'indépendance de la Guinée-Bissau dés 1974 et de l'Angola dés 1975 . Le Brésil y a envoyé dans un 1er temps des instructeurs militaires - et des combattants formés aux techniques de contre-guérilla - auprès du FNLA  de M. Holden ROBERTO mais finit par reconnaître le gouvernement du MPLA de M. Agostinho NETO appuyé par les Cubains et l'URSS  le 11 novembre 1975. Il faut noter parmi ces instructeurs M. José Paulo BONESCHI , inspecteur de la Police Civile de Rio qui fut lié à l'attentat sous fausse-bannière du Riocentro le 1er mai 1981. Certains d'entre-eux furent blessés à la bataille de QUIFANGONDO qui fut marquée par la première utilisation massive de LRM sur le continent Africain . Cette intervention est aujourd'hui présentée comme une " mission de renseignement " et est associée aux luttes d'influences des différents courants au sein des forces armées Brésiliennes lors de l'accession au pouvoir du Général Ernesto GEISEL . Le Brésil a d'autre part été le pays d'accueil de nombreux " Pieds Verts " Portugais qui ne voulaient pas rentrer dans leur pays d'origine dont ils connaissaient par trop la situation aggravée par la transition. 

Sur le plan de la géopolitique et même de la géostratégie Africaine , cette Révolution des œillets signera l'arrêt de mort  de l'ALCORA  ou Aliança Contra as Rebeliões em Africa , une alliance militaro-politique bâtie entre le Portugal , l'Afrique du Sud et la Rhodésie pour pérenniser l'existence d'un " réduit Blanc "** sur la façade Atlantique de l'Afrique.

Les deux autres anniversaires sont liés au monde URSSIEN : Le centenaire du Drapeau Rouge de l'URSS promulgué le 18 avril 2024  mais qui depuis est devenu un drapeau URSSIen ( Lien vers le décret) . Le second est le 90 éme anniversaire de la création le 16 avril 1934 du titre de Héros de l'Union Soviétique dont les premiers récipiendaires furent les " Chelyuskinites " . On reste donc dans l'Arctique.

Pour cela je vous ai choisi de le représenter dans un environnement Arctique mais nucléaire .

* Cette attaque est considérée comme la plus importante attaque contre une base de l'OTAN au cours de la Guerre Froide . Plus importante même que celle menée en Allemagne par la RAF . Elle aura pour conséquences militaires un affaiblissement conséquent des capacités aériennes Portugaises , en particulier de ses hélicoptères les plus modernes ,  et aura directement influencé le cours de la guerre coloniale Portugaise. Ce ne furent pas les seules actions contre l'OTAN au Portugal  , loin de là

 

" Cette révolution ce n'est pas la révolution des Russes ni celle des Tyroliens ! C'est la révolution des Portugais ! "

 

" Marcelo CAETANO : - Nous transmettons le pouvoir au général SPINOLA pour qu'il ne tombe pas dans la rue !

Salgueiro MAIA : - Le pouvoir est déjà dans la rue ! " 

 

" SPINOLA va donc prendre le pouvoir ! Si j'avais lu les bons livres j'aurai pu devenir le Che Guevara de l'Europe " 

 

 

** C'est l'expression utilisée par les théoriciens politiques et militaires de cette alliance ! 

Voilà !  J'ai oublié , mesdames vous m'excuserez ; le 80 éme anniversaire de droit de vote des femmes - en France  - le 21 avril 1944 . On reste dans notre temporalité de cette " marche de l'histoire ": 100 ans , 90 ans , 80 ans , 50 ans . Je ne sais pas si avant mon nouveau départ j'aurai le temps non pas de finir mais de compléter mon article en cours sur la géopolitique du Brésil .

Portugal - URSSIe : Camarada OSCAR ? PRESENTE ! ( Les oeillets ne sont pas fanés ) Portugal - URSSIe : Camarada OSCAR ? PRESENTE ! ( Les oeillets ne sont pas fanés )
Photo 1 : L'homme en tee-shirt noir est le colonel Santos e Castro , l'homme au béret rouge et l'instructeur et écrivain  Brésilien Pedro MARANGONI Photo 2 : Le " Colonel André " Photo 1 : L'homme en tee-shirt noir est le colonel Santos e Castro , l'homme au béret rouge et l'instructeur et écrivain  Brésilien Pedro MARANGONI Photo 2 : Le " Colonel André "
Photo 1 : L'homme en tee-shirt noir est le colonel Santos e Castro , l'homme au béret rouge et l'instructeur et écrivain  Brésilien Pedro MARANGONI Photo 2 : Le " Colonel André "

Photo 1 : L'homme en tee-shirt noir est le colonel Santos e Castro , l'homme au béret rouge et l'instructeur et écrivain Brésilien Pedro MARANGONI Photo 2 : Le " Colonel André "

Portugal - URSSIe : Camarada OSCAR ? PRESENTE ! ( Les oeillets ne sont pas fanés ) Portugal - URSSIe : Camarada OSCAR ? PRESENTE ! ( Les oeillets ne sont pas fanés )

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Avril 2024

En fait quatre , et même cinq  et six , comme vous en avez l'habitude sur ce blogue !

Tout d'abord les trente ans du génocide au Rwanda avec ce magnifique film que seule la chaine Sundance TV™ a osé diffuser , lorsqu'elle était encore disponible sur le câble , dans l'espace Francophone : " Sometimes in April " .

Ensuite les cinquante années de la fin du Pompidolisme , ce " Gaullisme industriel " qui a façonné notre environnement sociétal mais qui disparaît peu à peu . Du " pompidolisme  " je retiens surtout le magnifique Centre BEAUB.... POMPIDOU  . Bien sûr je regrette les halles et leurs fermes métalliques mais j'adore ce Centre POMP... BEAUBOURG  . 

Les 75 ans de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord qui correspondent à quelques jours près au 25 ans de l'agression contre la Serbie en 1999. Je vous ai trouvé l'illustration parfaite même si je partage pas - totalement - les opinions de son éditeur . 

Les 80 ans , cela commence en fait le 11 mars 1944 , de l'offensive Soviétique sur le Dnipr... Le Dniepr en direction de KHERSON dans une attaque de type " Marteau et Enclume " . Le 8 avril 1944 marque surtout le début de la reconquête de la Crimée . Il aura fallu aux Allemands 250 jours pour s'emparer de la Crimée , il n'en faudra que 35 à l'Armée Rouge pour la reconquérir . Des " parcours mémoriel " il y en a ailleurs que sur le Plateau des Glières et les plages du débarquement . Rossyiskaya Gazeta consacre un dossier spécial au 80 éme anniversaire de la libération de Sébastopol.

Enfin la commémoration du coup d'état au Brésil , le 31 mars ou le 1er avril 1964. Les historiens se disputent encore aujourd'hui sur la date exacte et vous comprendrez pourquoi ! Parmi les victimes oubliées , un jeune garçon d'un dizaine d'années abattue froidement par un militaire par ce qu'il chantonnait " Jango ! Jango " , du surnom du président déposé . La volonté des chefs politiques Brésiliens a été de ne pas donner de relief à la commémoration de cette date. L'année 1964 c'est aussi la sortie du film " L'homme de Rio " avec les regrettés Jean-Paul BELMONDO et Ubiracy de OLIVEIRA ( Sir Winston dans le film ) . Un film bien sûr tourné dans les mois qui ont précédé ce coup d'état ( le film est sorti en France le 28 février 1964 ) . Jean-Paul BELMONDO évolue en particulier dans un BRASILIA désert qui sera le décor de ce coup d'état quelques mois plus tard  .

25 ans , 30 ans , 50 ans , 60 ans , 75 ans , 80 ans ! Vous savez que j'adore " baliser " ainsi notre histoire contemporaine pour montrer cette " marche du temps "  .

Sometimes in april
Sometimes in aprilSometimes in april

Sometimes in april

De la comédie à tragédie , BRASILIA .De la comédie à tragédie , BRASILIA .
De la comédie à tragédie , BRASILIA .

De la comédie à tragédie , BRASILIA .

Traverser le DNIP... Le DNIEPR et libérer la Crimée ! Traverser le DNIP... Le DNIEPR et libérer la Crimée !
Traverser le DNIP... Le DNIEPR et libérer la Crimée ! Traverser le DNIP... Le DNIEPR et libérer la Crimée !

Traverser le DNIP... Le DNIEPR et libérer la Crimée !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mars 2024

Encore avec 72h de retard je vous antidate cet article : Je reprends le communiqué du MAE de la Fédération de Russie  car il exprime tout à fait ce que je pense . En toute immodestie j'aurai pu le rédiger si j'en avais eu le talent car chacun des mots traduit pleinement ma pensée ... J'ose écrire que ce communiqué  me " facilite la tâche " pour rédiger cet article et j'assume cette paresse intellectuelle : Pourquoi essayer de réécrire un texte  quand d'autres ont exprimé votre pensée profonde ?

Lors d'un voyage en Serbie j'ai pu voir de visu les dégâts matériels mais surtout humains de cette agression . Je l'ai de nouveau évoquée sur ce blogue lors des attaques de drones Ira... Russes contre le système énergétique Ukrainien en reprenant les déclarations du porte-parole des terroristes Otaniens ,  M. Jamie SHEA 

Début du communiqué : 

 

L’histoire connaît de nombreux événements qui, à cause de leur profond impact sur l’ordre mondial, ont marqué un changement d’époque. L’attaque de l’Otan contre la République fédérale de Yougoslavie le 24 mars 1999 en fait certainement partie. Il s’agit non seulement d’une étape tragique dans la vie du peuple serbe, aux milliers de destins ruinés et de dignité nationale bafouée, mais aussi d’un coup dur porté au système de droit international et aux fondements de la sécurité en Europe posés après la Seconde Guerre mondiale. Les États-Unis et l’UE en sont finalement venus à croire en leur propre impunité et en leur supériorité morale pour le malheur de ceux qui cherchent à choisir leur propre voie et de ne pas devenir un instrument au service des intérêts des autres. L'équilibre stratégique des forces s'est effondré et une crise prolongée dans les relations interétatiques a commencé, qui continue de s'aggraver.

Les États-Unis et leurs alliés, qui ont attaqué un pays européen pacifique, ont foulé aux pieds la Charte des Nations unies, les principes de la CSCE/OSCE et ont outragé le concept même de souveraineté. Ils ont prouvé que pour leur domination mondiale, ils ne dédaigneront rien, même la contamination radioactive de vastes territoires. L'utilisation massive de munitions à l'uranium appauvri par l'Alliance de l'Atlantique Nord a entraîné une augmentation du nombre de maladies cancéreuses dans la région, empoisonné les lieux d’habitation de millions de personnes pendant de nombreuses années et est devenue une page sombre distincte dans la liste des crimes de l'Otan.

Au cours des 78 jours d'agression militaire contre la Yougoslavie, 14.000 bombes ont été larguées, plus de 2.000 missiles ont été tirés et des bombes à sous-munitions et des obus explosifs ont été utilisés. Sous couvert sarcastique d’une "intervention humanitaire", des cibles principalement civiles ont été touchées: des zones résidentielles, des hôpitaux, des écoles, des ponts, le transport de passagers, des colonnes de réfugiés. Des milliers de civils ont été tués, dont 89 enfants, que la coalition occidentale a cyniquement qualifiés de "dommages collatéraux". Personne n'a répondu de ces atrocités, la justice internationale est restée sourde aux souffrances des Serbes et n'a pas daigné prêter attention aux atrocités de l'Otan.

Aujourd'hui, ces jours terribles ne sont pas seulement rappelés par les bâtiments endommagés par les bombes de l'état-major yougoslave et du ministère de la Défense au centre de Belgrade qui irritent tant les responsables américains. De nombreuses blessures non cicatrisées sont restées sur le corps de la Serbie. Une partie du territoire ancestral du pays, à savoir le Kosovo-et-Métochie, a été arrachée de force. L’Occident a pris sous sa protection les terroristes de l’Armée de libération du Kosovo, a donné à la région un statut de pseudo-État et a constamment encouragé l’expulsion de la population serbe indigène.

La question se pose inévitablement: le "projet Kosovo" valait-il les sacrifices et les destructions que l’Alliance a apportés à la Yougoslavie? La "république" autoproclamée a-t-elle ajouté de la stabilité et de la prospérité à la région des Balkans?

Il ne fait aucun doute que la préoccupation des États-Unis des droits des Albanais du Kosovo était initialement fausse. Ce n'était qu'un faux prétexte pour des représailles contre les Serbes. L’objectif de l'Occident était de transformer les organes d'administration autonome temporaires de Pristina en un instrument de nettoyage ethnique antiserbe, une source constante de tensions pour faire pression sur Belgrade. En conséquence, le règlement au Kosovo est dans une impasse et la situation sur le terrain menace continuellement de dégénérer en conflit armé.

C’est là que réside l'essence même du "maintien de la paix" occidental. Nous en voyons aujourd'hui les conséquences catastrophiques en Ukraine, où, sur la base du refus de Washington et de ses partisans des principes d'égalité et de respect mutuel dans les affaires internationales, s'est développé un régime néonazi qui a commis un génocide contre la population russe et a plongé le pays dans une confrontation militaire.

Aujourd’hui, on entend de plus en plus souvent les États-Unis et l’UE appeler les Serbes à "tourner la page" et à pardonner à l’Otan l’invasion d’il y a 25 ans. De plus, c’est à eux qu’ils attribuent la responsabilité principale des événements dramatiques qui accompagnaient l’effondrement de la Yougoslavie, notamment les frappes de 1999. C’est le cas lorsqu’il est difficile de trouver des mots pour décrire le degré d’impudeur et le manque d’autocritique de l’Occident.

L’Alliance ne lavera jamais sa honte des crimes de guerre. Personne ne croit à sa démagogie sur la protection de la liberté et de la démocratie. Les États-Unis et les autres membres de l’Otan n’ont pas le moindre droit de parler de l’introduction d’un nouvel "ordre fondé sur des règles". Tous leurs efforts pour construire une sorte d’"architecture de sécurité mondiale" sont par définition malveillants et toxiques, visant exclusivement à assurer l’hégémonie néocoloniale de l’Occident.

La Russie avec ses partenaires de Belgrade continueront de s'opposer aux tentatives visant à déformer l’histoire de la crise yougoslave et à déplacer l’accent sur la diabolisation des Serbes et la justification de l’agression de 1999. Il est inacceptable d'insulter la mémoire des victimes innocentes des bourreaux de l’Otan.

Fin du communiqué 

Les plus anciens se souviendront de " La grosse Bertha " , d' " Avec les Serbes " et de " Lettre ouverte aux calomniateurs de la Serbie " qui résonnent aujourd'hui avec une incroyable actualité .

Il y avait aussi le symbole " TARGET " qui fut récupéré par ... Des nationalistes Corses ( souvenir de " murals " vus sur l'A7 près d'Avignon  ) .

 

Le 25 mars 1999 : Il y a 25 ans débutait l'agression de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord contre la Yougoslavie Le 25 mars 1999 : Il y a 25 ans débutait l'agression de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord contre la Yougoslavie

Voir les commentaires

Rédigé par AntonioD pcc DanielB

Publié dans #Histoire, #Histoire militaire, #Ce jour là, #La Marche du Temps, #La marche du MONDE

Repost0

Publié le 28 Février 2024

J'y rajoute le rassemblement  de demande de rattachement à l'URSSIe à SÉBASTOPOL du 23 février 2024.

Celle-ci avait des petits airs d'un certain rassemblement au Trocadéro !

 

Ps : Je n'oublie pas mon article sur l'agriculture URSSIenne .

Crimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые люди
Crimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые люди
Crimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые людиCrimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые люди
Crimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые людиCrimée : Les 10 ans des " gens polis " -  вежливые люди

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Février 2024

Fin novembre 2023 je vous avez fait part de l'attaque orchestrée par le Département d' Etat Etasunien contre le mouvement Nationaliste-Révolutionnaire NOVA RESISTÊNCIA au Brésil et le géopolitologue Russe Alexandre DOUGUINE .

La deuxième vague est en cours avec cet article de Véjà . Celui-ci n'apporte rien de nouveau même si ses sources sont une officine - très probablement barbouzarde - Britannique : Centre for Information Resilience 

Cette source ne fait d'ailleurs que reprendre les thèmes développés dans le rapport Etasunien et il est fort probable qu'il ne s'agisse que d'un feuilletonage du premier rapport , la première publication ayant fait un bide monumental au Brésil . Il est aussi fort probable que cette officine ne soit qu'un surgeon des services Etasuniens .

Le seul élément intéressant est que cet article s'attaque à des groupes de recherches universitaires et surtout à des officiers de l' Escola Superior de Guerra ( ESG ) institution académique militaire dont les lecteurs d'Ice Station Zebra connaissant l'importance : C'est elle qui a formé le groupe d'officiers généraux " nationo-développementistes " connu sous le surnom de " Grupo Sorbonne " . Si ceux ci ont eu un rôle particulièrement important dans les " événements " de 1964 au Brésil , il n'en demeure pas moins que par la suite ils s'opposèrent à la " Linha Dura " qui préconisait un alignement total sur les Etats-Unis dans le contexte de la " Guerre Froide ".

Les plus connus d'entre-eux sont le général Golbery do COUTO E SILVA , rédacteur de la doctrine de sécurité nationale Brésilienne , et le général Ernesto GEISEL . C'est ce dernier qui a entrepris la politique de " distanciation" permettant le retour d'un pouvoir civil , une approximation avec les pays arabes en 1974  et surtout en 1978 ( déjà après une guerre avec Israël )  et même avec la RPC et l'URSS .

En avril 2022 le géopolitologue Russe était même annoncé pour une conférence organisée par le un centre de recherche universitaire , le Laboratório de Estudos de Defesa e Segurança Pública - LESD - de l' UERJ aux côtés de militaires de l'ESG. 

Pour que le lecteur Français comprenne cela reviendrait à ce qu'un laboratoire de la Sorbonne ou de l' IEP de Paris accueille le géopolitologue Russe en présence d'officiers de l'Ecole de Guerre .

On peut toujours rêver !

La présence de M. Alexandre DOUGUINE fut malheureusement annulée sous la pression du gouvernement Etasunien mais aussi Français et Allemand .

A cette époque il fut aussi l'objet d'attaques de publications en ligne militaires non-officielles liées à la " Linha Dura " qui existe toujours . Quand au Ministre de la Défense , M. José MUCIO MONTERO ,  répondant à une question des journalistes de A Folha , il a défendu la liberté d'expression du géopolitologue Russe afin " de pouvoir offrir des visions distinctes [ sur le conflit - NDLR ] " 

 Cette nouvelle attaque vise plus particulièrement la publication en avril 2023  sous la direction du colonel Ricardo Alfredo de ASSIS FAYAL ( R/1 ) - son responsable éditorial - dans la revue " caderno de estudos estratégicos " d'un article d'Alexandre DOUGUINE consacré à l'Opéra... A la guerre en Ukraine . Dans cet article O Segundo Mundo, a Semiperiferia e o Estado-Civilização na Teoria do Mundo Multipolar  -  Le deuxième monde , la semi-périphérie , l'Etat-Civilisation dans la théorie du monde multipolaire - le géopolitologue y développe la notion d' " Etat-Civilisation"  . Ce concept il l'applique bien sûr à la Fédération de Russie , à la République Populaire de Chine , à l'Inde mais aussi au Brésil , l'Iran et Israël . Ce concept que l'on retrouve quasi-systématiquement dans les discours du Président Russe Vladimir POUTINE depuis le " célèbre " discours du 25 avril 2005 a d'ailleurs en son temps était esquissé par le géopolitologue Brésilien le général Golbery do COUTO E SILVA dans sa " Geopolitica do Brasil " ( page 131 à page 137 )

Ici à titre de comparaison c'est comme si M. Alexandre DOUGUINE était publié par la Revue de la Défense Nationale de mongénéral PELLISTRANDI ! ;0) On aurait pu alors entendre M. François BAY... M.Sébastien LECORNU prendre la défense du comité de rédaction au nom de la " liberté d'expression" .

Si celle-ci a quelquefois parlé de M. DOUGUINE , elle ne lui a pas à ma connaissance donné la parole !

Il n'est que temps ! Chiche ! Cet article après tout n'est que de la géopolitique . 

Les - derniers - lecteurs d'Ice Station Zebra peuvent eux déjà avoir accès à cet article ! ( voir infra ) Pour les non lusophones , vous pouvez utiliser un traducteur automatique . L'article se trouve page 14. L'Express avait déjà évoqué cette publication début octobre 2023, en la critiquant mais bien sûr sans avoir le courage intellectuel de donner le lien .

Au travers de ce blogue vous bénéficiez un peu de la liberté de parole des institutions militaires Brésiliennes ... 

PS : je n'ai pas encore eu le temps d'écrire mon article sur la fin du blocus de Léningrad , la station VOSTOK et l'agriculture URSSIenne .

Ideological brothers in arms Ideological brothers in arms

Ideological brothers in arms

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Décembre 2023

Chers derniers lecteurs et dernières lectrices je vous présente mes confuses de fin d'année.

En raison d'une surréservation de mes activités je n'ai pas pu évoquer la mort de Herr Doktor Kissinguerre , la fabrication de munitions pour drones téléopérés et la fabrication de drones navals en Russie , la réactivation du SMERSH dans les nouvelles régions Russes , les attaques des Houthis et désormais très probablement d'activistes Gujaratis ( et non pas Belouchistanais ) contre le trafic naval Occidentalien et d'autres sujets comme la mise en service du premier voyage  automatisé d'un ferry entre le port d'Oust-Louga et Kaliningrad  ou les bruits de bottes ( de jungle ) à la frontière entre le Venezuela et le Guyana dont on ne sait pas si c'est un remugle de la Guerre du Chaco ou de la Guerre de la Langouste ? 

J'aurais aimé aussi vous causer des " événements " au Myanmar ..

Qu' à cela ne tienne ! 

J'espère être plus actif dans les semaines qui viennent et MERCI pour votre fidélité . 

Nota : Le numéro de Paris-Match consacré à Herr Doktor et donné en illustration comprend un article dénonçant les aménagements " modernistes " aux abords de Notre-Dame ! Il y a cinquante ans ...

Je vous présente mes confuses !
Je vous présente mes confuses ! Je vous présente mes confuses !
Je vous présente mes confuses ! Je vous présente mes confuses !

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Opinions, #Histoire, #Histoire militaire, #Géopolitique des flux

Repost0

Publié le 20 Novembre 2023

Je vous ai déjà parlé du " Mur de la honte " sur ce blogue , c'est à dire la construction du célébrissime mur anti-migrants entre le Mexique et les Etats-Unis.

J'ai un peu shunté pour des raisons d'emploi du temps l'édification du mur entre la Polaquie et la Biélorussie . Je vais essayer de vous causer un peu du mur entre la Finlande et l'URSSIe qui se construit et qui s'est renforcé ces derniers jours par la fermeture des postes de contrôle frontaliers entre les deux pays . Une fermeture qui pourrait concerner tous les postes de contrôle à la fin de cette semaine et donc de constituer un nouveau " Rideau de glace" , l'ancien qui a porté cette appellation étant l" Ice Curtain " entre l'Alaska et l'URSS .

Je vais vous en causer , mais dans un esprit " Ice Station Zebra " bien sûr !

Si l'on analyse les réactions Mexicaines à la construction du " Mur de la Frontière Nord " , l'une d'entre elles a été quasiment refoulé par le MSM-PGC Occidentalien et en particulier Français : Celle des nationalistes indigénistes et surtout les  " Razistes "

Si le traité de Guadalupe Hidalgo de 1848 qui a acté l'amputation des provinces nord du Mexique a été évoqué par la presse Etasunienne lors de l'annonce de l'édification du mur , seul Foreign Policy a à ma connaissance évoqué ces réactions très peu consensuelles focalisées  sur le droit des immigrants ... 

Il s'agit ici en particulier de M. Cuauthémoc CARDENAS qui avait alors mis en avant le fait que ce mur " figeait physiquement " les annexions territoriales de 1848.

C'est donc bien pour cette raison que les " murs " entre la Polaquie et la Biélorussie , la Polaquie et l'URSSIe dans la région de Kaliningrad et la Finlande et l'USSIe doivent être considérés sous leur aspect positif tant en Biélorussie qu'en URSSIe : Ils figent physiquement les délimitations entre les états dans des " zones grises" qu'évoquait déjà le géopolitologue  Jacques ANCEL dans sa " Géographie des frontières " .

Pour la Biélorussie il s'agit des provinces Occidentales de " culture Polaque " et d'où était originaire la candidate - très malheureuse - à la présidentielle , Mme. Svetlana TIKHANOVSKAÏA .

Pour l'USSIe l'édification du " mur " par la Finlande et surtout la fermeture des postes de contrôle frontaliers qui empêchent les contacts entre les " sociétés civiles " est donc bien une reconnaissance de facto et de jure de la souveraineté URSSIenne sur la République de Carélie selon le traité du 12 mars 1940 .

C'est la conséquence profonde de cette fermeture de cette frontière même si elle serait justifiée par les autorités Finlandaises par une immigration extra-Européenne orchestré par les chefs politiques et militaires Russes .

A l'image des " Razistes " Mexicains je pense , je n'ai pas eu le temps de la consulter , la réaction des irrédentistes Finlandais du mouvement ProKarelia ne doit pas être des plus favorables ... Le mouvement ProKarelia est lié à l'organisation paramilitaire MPK qui est un " faux nez " des forces armées Finlandaises .

La fermeture des postes frontières a provoqué une réaction de rejet chez les Russes présents en Finlande car elle empêche un retour vers la Rodina . Mais ici encore cette fermeture aura un effet positif , du moins pour l'USSIe : Cette frontière fonctionne comme une diode ou un cliquet pour les exilés de ces derniers mois en parti issus de la minorité d'origine Finlandaise dont la part dans la population de la République de Carélie est passée de 6,5% à environ 4,5% soit une diminution d'environ 30% .

On pourrait presque parler d' ' auto-nettoyage ethnique " : Avec les " refuzniks " c'est la population " Finno-descendante "  la plus susceptible d'être soumise à des manipulations extérieures - je l'ai aussi assez évoqué sur ce blogue - qui se retrouve isolée de la République de Carélie . 

MAJ du 22/11/2023 à 19h45  : Le gouvernement Finlandais vient de confirmer ce jour la fermeture dans la nuit du 25 novembre 2023 de huit des neufs postes frontières  Le seul poste frontière ouvert sera celui de RAJA-JOOSEPI

Le nouveau " Rideau de Glace"

Le nouveau " Rideau de Glace"

Géopolitique des frontières : Le nouveau " Rideau de Glace "se met en place à la frontière URSSio-Finlandaise !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Novembre 2023

Bonjour à mes derniers lecteurs et lectrices . Je suis de retour pour quelques heures . 

Lors des survols des prétendus " ballons espions " au dessus des Etats-Unis j'avais évoqué sur ce blogue au début de l'année - en février 2023 -  le MYASISCHEV MI-17 - " Mystic A " dans de possibles missions d'interceptions stratosphériques .

Ce serait sa version actuelle d'observations géophysiques - " Mystic-B " - qui pourrait reprendre du service en Ukraine dans des missions de renseignements , du moins selon l'inénarrable " renseignement Britannique " . Il serait doté d'une nacelle KNIRTI qui équipent habituellement le Su-34.

Vous avez donc eu raison de me rester fidèle !...

La vidéo ci-dessous permet d'avoir une idée sur la manière dont pourrait se faire l'intégration des équipements de renseignement  au sein de la cellule . En effet même si certains observateurs affirment avoir aperçu cet aéronef équipé de cette nacelle il est peu probable que les contraintes aérodynamiques très fines qui permettent ses performances autorisent ce type d'équipement . Les militaires Russes pourraient donc très bien utiliser le RETEX de ces campagnes d'étude géophysiques . La Russie disposerait de cinq exemplaires de cet aéronef . 

Pour la petite histoire le programme du M-55 Geophysica a continué d'être utilisé par les organismes Européens malgré les " sônctiôns" liées à la réintégration de la Crimée à la Fédération de Russie .

"There's a Mystic-B blowing through the air

If you listen carefully now you will hear

This could be the first trumpet, might as well be the last

Many more will have to suffer

Many more will have to die - don't ask me why "

( Très ) haute intensité - Ukraine  : Will there be  a Mystic in the air ?
( Très ) haute intensité - Ukraine  : Will there be  a Mystic in the air ?

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 6 Novembre 2023

Encore un article sur la " Marche du temps " au travers d'une démarche que vous connaissez : Montrer l'équidistance temporelle de deux événements historiques . Comme le titre de l'article le montre  nous sommes en 2023 à la " même distance historique " de l'invasion de l'île de GRENADE  par la pègre armée Etasunienne en 1983 que cet événement l'était de la libération de KIEV en 1943 par l'Armée Rouge .

Le premier événement est la libération de KIEV le 6 novembre 1943 par l'Armée Rouge . Vous en comprendrez tous l'actualité , ne serait ce qu'en regardant les photos de la statue " Mère Ukraine " ...

Le journal IZVESTIA™ y consacre une série d'articles avec la publication de documents inédits du Ministère de la Défense de la Fédération de Russie .  Ces documents vous vous en doutez insistent sur la collaboration des habitants de KIEV avec l'occupant ...

L'autre événement qui pour nous en 2023 se trouve à " mi-chemin" de la Libération de KIEV est l'invasion de l'île de GRENADE par la pègre armée Etasunienne du 25 octobre au 2 novembre 1983. J'ai bien sûr choisi son traitement par Kommersant™ Il est intéressant de noter que Kommersant™ revient chaque année sur ces " événements" , voici son traitement en février 2016 lorsque le représentant de la Fédération de Russie au CS de l'ONU avait rappelé que cette intervention Occidentalienne , comme d'autres , s'était faite sans une résolution de ce Conseil de Sécurité .

 Cette invasion a été évoquée dans le film " Le Maître de guerre " dés 1986. Contrairement au mythe  d'une " empathie " des militaires Hispano-Etasuniens pour leurs adversaires Hispaniques , Cubains , l'intervention Etasunienne a été marquée par de nombreuses exactions contre les populations civiles locales . Kommersant publie à juste titre la photographie de Marines Etasuniens à bord de véhicules civils effectuant des " raids " .

Pour clore cet article un troisième événement dont a commémoré le mois dernier le 80éme anniversaire : Le soulèvement du camp de SOBIBOR le 14 octobre 1943 .

Lui aussi télescope l'actualité puisqu'il y est question de collaborateurs - gardes - Ukrainiens . Ce fait historique a été aussi rendu célèbre par un téléfilm avec le regretté Rutger HAUER dans le rôle du capitaine Alexandre " Sacha " PETCHERSKI : "  Les Rescapés de SOBIBOR " . Beaucoup moins connu est le film Russe URSSien " Собибор " de 2018 avec notre ... Christophe LAMBERT national mais pas dans un de ses rôles les plus sympathiques .

Un militaire et une personnalité qui font " débat " comme on dit aujourd'hui en URSSIe quand à l'élément prégnant de sa personnalité qui a influencé sa conduite : Sa Judaïté ou sa " Soviéticité " ou " Russité " , voir " URSSIté "  ? 

 

La marche du temps : De la libération de Kiev en 1943 à l'invasion de Grenade en 1983
La marche du temps : De la libération de Kiev en 1943 à l'invasion de Grenade en 1983 La marche du temps : De la libération de Kiev en 1943 à l'invasion de Grenade en 1983
Le 1er ministre de la Grenade M. Maurice BISHOP en visite à Moscou en 1982 Exactions de la pègre armée Etasunienne .
Le 1er ministre de la Grenade M. Maurice BISHOP en visite à Moscou en 1982 Exactions de la pègre armée Etasunienne .Le 1er ministre de la Grenade M. Maurice BISHOP en visite à Moscou en 1982 Exactions de la pègre armée Etasunienne .

Le 1er ministre de la Grenade M. Maurice BISHOP en visite à Moscou en 1982 Exactions de la pègre armée Etasunienne .

Géopolitique des Caraïbes

Géopolitique des Caraïbes

Voir les commentaires

Repost0