histoire

Publié le 7 Juin 2020

Dans son ouvrage " 60 jours qui ébranlèrent l'Occident " Jacques-Benoist MÉCHIN cite souvent le général Erwin ROMMEL .

A partir du 5 juin 1940 l'adoption par le général Maxime WEYGAND de la " stratégie en profondeur " et la constitution des " hérissons " amène les troupes Allemandes à évoluer au milieu d'un véritable réseau de petits points d'appui de la " France profonde  ". Aujourd'hui avec Wikipédia et Google Maps™ cela devient un plaisir - intellectuel -  de suivre les combats de mai-juin 1940 avec ces outils et avec auprès de soi le livre de BENOIST-MÉCHIN . C'est une invitation à de futurs voyages ou des regrets sur le fait qu'on ne pourra jamais y aller de son vivant .

 Cette idée de cartographier les combats de mai-juin 1940 avait été adoptée dés 1973 par Gérard SIMON dans ses souvenirs publiés dans " Décrochages " .    

Voici donc cette France où m'ont entraîné les offensives des 5et 7Panzerdivisionen  : HORNOY , MONTAGNE-LE-FAYEL , CAMP-AMIÉNOIS , HARBONNIÉRES , PROYART , la forêt de PINON , ...

Parfois même des cartes postales permettent de s'imaginer comment les combattants Français ou Allemands ont vu ce qui était la dernière image de leur vivant ...

Je profite de cet article de blogue pour vous présenter d'autres livres et en particulier celui de Léon MOUSSINAC dont je vous ai déjà parlé ... ( voir photos ) 

Dans la série " treize à la douzaine " , je vous conseille aussi un livre écrit par un non-historien : " Miracle à Dunkerque " de Richard COLLIER . Publié en 1961 aux Presses de la Cité il a cet avantage de faire appel aux souvenirs récentes - à peine plus de 20 ans - de ceux qui ont vécu cet événement . 

Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française
Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française Juin 1940 : En promenade avec Rommel à travers la " cambrousse " Française

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Juin 2020

A l'heure où même le gouvernement lance une commission d'enquête pour analyser ses manquements on ne peut pas s'empêcher de faire une comparaison avec les événements qui se sont déroulés il y a 80 ans . Elle sera faite et on a commencé de le faire en évoquant " l'étrange défaite " de Marc BLOCH .

Dans la première partie de son tome 1 des " 60 jours qui ébranlèrent l' Occident " l'historien Jacques-Benoist MÉCHIN fait une analyse des causes de notre défaite et liste la dyarchie au sein de notre commandement militaire constituée par les généraux Maurice GAMELIN et Alphonse GEORGES

Un problème semblable s'est manifesté à la tête de notre exécutif durant la crise du COVID-19 entre le Président de la République Emmanuel MACRON et le Premier Ministre Edouard PHILIPPE sur la forme de la conduite de la guerre , comme en mai 1940 .

Comme l'écrit le politologue Alain DUHAMEL : Le président aime le risque, le Premier ministre préfère la méthode. L’un choisit de s’exposer, l’autre préfère exposer. La hiérarchie est toujours respectée mais la décision n’en est pas moins partagée. Le président est créatif, voire téméraire, le Premier ministre est réaliste, voire vétilleux. Le confinement n’avait pas évité les couacs, le déconfinement relatif ne les évite pas plus.”

On pourra aussi noter comme analogie - j'y reviendrai -  le changement de ministre de la santé : Olivier VÉRAN - Maxime WEYGAND pour Agnés BUZYN - Maurice GAMELIN . Les leçons de la déroute de 1940 sont multiples en terme de gestion de crise !

Ce problème de l'unicité du commandement a fait l'objet de nombreux débats dans les années 30 . Dans l'un d'entre eux on rencontre parmi les débatteurs un certain Paul REYNAUD qui pourtant ne mettra pas en oeuvre ce qu'il préconisait dans les colonnes de Paris-Soir du 14 février 1937 face à Guy LA CHAMBRE.

Pour Paul REYNAUD y emploie l'expression " improviser sous les bombes " qui s'applique parfaitement au processus de décision politico-militaire entre le 10 mai 1940 et le 18 juin 1940 mais malheureusement tout autant à la manière dont la France a été conduite entre février et mai 2020 !

 

 

Improviser sous les bombes !

Improviser sous les bombes !

Improviser sous les bombes : De la débâcle de mai 1940 à la crise du Covid-19 , le problème du commandement unique ! Improviser sous les bombes : De la débâcle de mai 1940 à la crise du Covid-19 , le problème du commandement unique !
Improviser sous les bombes : De la débâcle de mai 1940 à la crise du Covid-19 , le problème du commandement unique ! Improviser sous les bombes : De la débâcle de mai 1940 à la crise du Covid-19 , le problème du commandement unique !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Juin 2020

Si le rôle des géographes et historiens Etasuniens fut particulièrement délétère dans l'élaboration des traités de paix consécutifs à la première guerre mondiale avec principalement le colonel HOUSE et The Inquiry , le rôle des géographes Français le fut tout autant avec Emmanuel de MARTONNE et le " Comité d'études " , alter-ego Français de The Inquiry .Ce sont eux qui sont principalement à l'origine du démembrement de l'Autriche-Hongrie et du démembrement consécutif de la Hongrie lors du Traité du Trianon signé le 4 juin 1920 . Ils agiront de concert avec les cercles Franc-Maçons qui feront tout pour réduire à l'impuissance économique et stratégiques des états Catholiques . 

Par le traité de Trianon, la Hongrie perd des territoires au profit de tous ses voisins sans exception, et sa superficie diminue de deux tiers, passant de 325 411 km2 en  à 93 028 km2 à la signature du traité. Le pays perd aussi son accès à la mer en Croatie , rattachée au royaume des Serbes , Croates et Slovènes . Elle perd, de plus, la totalité de ses mines d'or, d'argent, de mercure, de cuivre et de sel, cinq de ses dix villes les plus peuplées et entre 55 % et 65 % des forêts, ainsi que des voies ferrés, usines, canaux, institutions bancaires et terres cultivables .

Si, avant la Première Guerre Mondiale , plus de la moitié des 21,5 millions d'habitants du royaume de Hongrie ne sont pas Magyars (lesquels sont au nombre de 9 549 000), l'une des conséquences du traité de Trianon est qu'après-guerre un Magyarophone sur trois vit en dehors des frontières de la nouvelle Hongrie  : 3,3 millions de Hongrois se retrouvent avec une nationalité Roumaine, Tchécoslovaque ou Yougoslave . Le Musée des Invalides avait consacré une exposition à cette période trouble " A l'Est , la guerre sans fin "  dont je vous avez fait la recension .

Le courage politique du Premier Ministre Viktor ORBAN nous montre que ce combat mémoriel se doit d'être poursuivi !

 

4 juin 1920 : Le traité du Trianon ampute la Hongrie du tiers de son territoire .
4 juin 1920 : Le traité du Trianon ampute la Hongrie du tiers de son territoire .4 juin 1920 : Le traité du Trianon ampute la Hongrie du tiers de son territoire .4 juin 1920 : Le traité du Trianon ampute la Hongrie du tiers de son territoire .
4 juin 1920 : Le traité du Trianon ampute la Hongrie du tiers de son territoire .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Juin 2020

La date du 4 juin 1940 marque la fin de la bataille de Dunkerque . C'est aussi la fin du Tome 1 des " 60 jours qui ébranlèrent l'Occident " de Jacques BENOIST-MECHIN.

Celui-ci cite Pertinax - André GÉRAUD dans Les fossoyeurs .

" Dunkerque , laisse derrière lui de lourdes conséquences militaires , politiques et psychologiques " " Désormais les vies de la France et de l'Angleterre vont diverger de plus en plus . Pour l'Angleterre , Dunkerque représente * la fin du commencement * ; pour la France , il marque * le commencement de la fin * " 

4 juin 1940 : La " fin du commencement " ou le " commencement de la fin "
4 juin 1940 : La " fin du commencement " ou le " commencement de la fin "

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Juin 2020

 

Ce confinement qui s'est terminé le 11 mai dernier m'a permis de voir et revoir au cours du mois d'avril 2020 trois films de guerre . Je vous les conseille car chacun dans leur genre ils permettent de donner un regard nouveau sur trois faits de guerre et trois périodes différentes.

Le premier est " Dunkerque " de  John MILLS et Richard ATTENBOROUGH  sorti en 1958 . C'est le premier grand film sur cette bataille dont nous sommes en train de commémorer le 80 éme anniversaire . Le film commence par suivre la retraite d'un groupe de combattants Britanniques à travers la campagne Britann... dans le Dunkerquois reconstitué en Grande-Bretagne et ses opérations de harcèlement de l'avance Allemande. En soi ce caractère "intimiste" préfigure quelque part la trame du film de Christopher NOLAN de 2017 .  Le " manque de moyens " de ces films* par rapport aux grandes productions Hollywoodiennes des années 60 et 70 est habilement contourné en nous montrant la guerre à son véritable niveau , celui du combattant , de la section , de la famille , de l'individu et finalement on s'identifie beaucoup mieux aux protagonistes et l'on est plus vite pris par l'action que si l'on regarde des vagues de soldats déferler sur un plage normande ou des centaines de parachutistes envahir la campagne Hollandaise !  Vous voyez bien de quoi je veux parler . C'est sans oublier les souffrances des civils Français que seul ce film de la " trilogie Dunkerquoise " évoque . On commence même à avoir des doutes où Steven SPIELBERG a bien pu avoir cette idée d'un groupe de soldats en " vadrouille " dans la cambrousse Française et de faire passer une campagne Irlandaise pour une campagne Française ... 

Le film atteint presque un niveau documentaire lorsqu'il suit cette patrouille qui s'établit la nuit dans une maison abandonnée pour devoir s'enfuir à potron minet le lendemain matin devant l'arrivée des Allemands ou qu'il nous montre l'exode des populations civiles .

Mais rassurez-vous ! Les jetées artificielles et les plages sous le feu des Stukas et de l'artillerie Allemande sont au rendez-vous ! Un civil meurt même sur ces plages ce qui en soi est un hommage avant l'heure rendu à leur sacrifice.On notera aussi la présence d'un jeune civil tout comme dans le " Dunkerque " de Christopher NOLAN .

L'autres élément intéressant c'est l'une des " scènes d'Etat-Major " où l'on voit le général GORT ordonner le retrait de la 5éme division d'infanterie et de la 50 éme division d'infanterie alors que l'un de ses subordonnés lui rappelle qu'il est sur les ordres du général Maxime WEYGAND qui lui demande de poursuivre son effort sur ARRAS . Cette scène semble tirée des " 60 jours ... " de Jacques BENOIST-MÉCHIN et fait écho aux thèses des historiens Français . Il faut le rappeler , j'y reviendrai , que ce film est tourné juste au moment ou un peu après l'expédition Franco-Anglaise de SUEZ !...

La scène de l'hôpital de campagne a aussi son importance . Lorsque les médecins y tirent au hasard ceux qui seront évacués et ceux qui iront en captivité , le Dr LEVY - dont on peut supposer qu'il soit juif - accepte de rester avec les blessés . 

La deuxième partie de ce film c'est la mobilisation de la " poussière navale" Britannique et seulement treize années après la fin de la guerre le mythe Churchillien et consensuel de la nation Britannique en armes est légèrement écorné. A l'ordre de réquisition de l'Amirauté Britannique tous les possesseurs d'un petit bateau souvent acquis au prix d'une vie de labeur n'ont pas répondu avec un " PRÉSENT " si franc que la mythologie liée à cet événement le laisse croire. C'est l'occasion pour le réalisateur d'égratigner - très légèrement - la société Britannique en nous montrant les plus modestes qui sacrifient sans rechigner leur bien et les plus aisés qui hésitent. La légende est toutefois sauve puisque ce sont les civils qui cherchent à s'imposer auprès des militaires pour piloter leur navire mais là aussi ce conflit apparaît !

Il faut quand même enfin noter que ce film est réalisé à peine plus d'un an après une opération amphibie , Franco-Anglaise elle aussi , beaucoup moins glorieuse : L'opération sur le Canal de Suez .;0) 

Notons aussi que l'affiche Anglaise reprend comme accroche en partie le titre Anglo-Saxon du livre de Jacques BENOIST-MECHIN , " 60 days that shook the world " qui devient " Days that shook the world "  .

Bref un des trois grands films de la trilogie Dunkerquoise avec " Week-end à Zuydcoote " et " Dunkirk " , peut-être en fait le meilleur ?

Signalons qu'à l'occasion de la commémoration de de ce 80éme anniversaire de la bataille au moins deux  localités Britanniques ont organisés des projections en plein-air de ce film - pour cause d'épidémie  - et qu'il a été diffusé le 30 mai dernier sur BBC Two . 

" Dunkirk " a bénéficié d'un budget de £ 400 000 soit à peine $ 3,5 mio en 2020 ! Ce film a toutefois permis le développement de technologies comme des caméras semi-étanches pour filmer au ras de l'eau . Notamment les scènes d'embarquement et d'évacuation des navires touchés par les bombes Allemandes . 

 

The original Dunkirk: A look back at the Ealing classic

 

 

Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 ) Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 ) Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 ) Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 ) Du 26 mai au 4 juin 1940 : Regarder " Dunkirk " ( 1958 )
The March of the little ships  : La fiction et la réalité
The March of the little ships  : La fiction et la réalité

The March of the little ships : La fiction et la réalité

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Mai 2020

La France avachie ... 

30 mai 1940 - 30 mai 2020 : Un week-end à Bray-Dunes.
30 mai 1940 - 30 mai 2020 : Un week-end à Bray-Dunes.  30 mai 1940 - 30 mai 2020 : Un week-end à Bray-Dunes.
30 mai 1940 - 30 mai 2020 : Un week-end à Bray-Dunes.  30 mai 1940 - 30 mai 2020 : Un week-end à Bray-Dunes.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Mai 2020

Il est toujours intéressant d'élargir la perspective historique , en particulier sur le conflit Cyrénaïco-Tripolitain ( aka Libye ) . Surtout à chaque jappement du roquet Breton , aka MilliTalleyrand , sur ce dossier . 

Je vous en ai entretenu déjà plusieurs fois sur ce blogue en remontant parfois jusqu'au XIX éme siècle et surtout jusqu'en 1911-1912 , surtout à l'époque de l'agression Franco-Anglo-Etasunienne contre la Libye du colonel Mouammar KADHAFI . On pourrait même dire que la canonisation du Père Charles de FOUCAULD est liée à l'actualité géopolitique de cette région puisque l'hypothèse la plus probable est celle d'un assassinat perpétré dans le cadre des rivalités géopolitiques pour cet espace.

L'un des éléments centraux de la politique Française dans cette région est est la rivalité Franco-Italienne qui a été la matrice et le prétexte de ce que j'appelerai la rivalité Franco-Kadhafienne des années 70-80 qui s'est structurée autour du conflit autour de la bande d'AOZOU . Ce conflit Franco-Italien né du non respect par la France des accords Laval-Mussolini de 1935 dégénérera en conflit Franco-Libyen dans la mesure où le colonel M.KADHAFI ne demandera que le respect par un des états sucesseur de l'AOF - le Tchad - des engaements pris par l'ancienne puissance coloniale !

Revenons à 1940 ! Bousculé dans le Nord par un tsunami de panzers le gouvernement Français cherche à éviter l'entrée en guerre de l' Italie . Pour ce faire il fera ce qu'il a fait avec la Turquie en 1938 : Céder les bijoux de famille !

En l'occurence il s'agissait essentiellement de respecter tout simplement les accords conclus 6 ans auparavant ...

Quelles étaient ces concessions ?

Je vous mets ici la photocopie des pages 322 et 323 qui en font la liste exhaustive . Y figure en bonne place la " rectification de frontière " dans ce qui deviendra la " bande d'Aozou " .

 

 

 

 

27 mai 1940 ; La France brade son Empire pour une paix illusoire en Méditerranée .

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Mai 2020

Cela se serait passé il y a tout juste 70 ans , le 26 mai 1950 , dans le Nord de l'Indochine dans le village de Quinh-Quang sur le Song Traly ( emplacements à localiser avec précision ? On peut penser à la rivière Son  )  et cela pourrait être un crime de guerre comparable à Oradour sur Glane , Lidice ou Mỹ-Lai . 

La personne qui a dénoncé ce crime de guerre est le réalisateur Claude BERNARD-AUBERT , connu aussi dans les années 70 comme réalisateur de films pornographiques sous le surnom de Burd TRANBAREE . Claude-Bernard AUBERT  a réalisé deux films majeurs sur le conflit Indochinois : " Patrouille sans espoir " en 1957 qui est la chronique de la vie et de la mort d'une garnison Française isolée et " Charlie-Bravo " en 1980 qui est la chronique de l'équipée meurtrière d'une section de 12 parachutistes  de l'armée Française ( le 13éme s'est tué au moment du parachutage ) quelques jours après la bataille de Diên Biên Phu . Ces deux films auront tous les deux des difficultés à trouver leur public mais constituent aujourd'hui une référence sur cette guerre .

Le premier en raison d'une demande de censure de la part de l'armée Française en pleine guerre d'Algérie et le second en raison de "pressions" exercées par des groupes d'anciens combattants auprès des distributeurs - en pleine affaire de " La Marseillaise de Gainsbourg " -  ainsi que de mauvaises critiques d'une rare unanimité dans la presse " conservatrice " comme " progressiste " ! Si le massacre est juste évoqué dans le générique du film [ voir vidéo ] , dans une interviouve donnée au magazine Cine-Bazar3 en 2016 - soit deux années avant son décès - Claude BERNARD-AUBERT se fait plus précis et cite des noms , du moins un nom  .

Les faits se seraient déroulés le 26 mai 1956 et concerneraient une compagnie du Bataillon de Marche Indochinois . Le BMI était une unité indigène dont Claude-BERNARD-AUBERT alors engagé volontaire était l'un des trois Européenns avec un cadre ,  le capitaine Marcel BIGEARD . Selon son témoignage , aprés une embuscade prés du village " Bigeard , le capitaine Français a commandé à ses troupes de tout raser " " La chose chose qui m'a le plus marqué c'est quand un mec qui est rentré de sa rizière a trouvé sa femme et ses enfants morts . Il est allé prendre une corde dans sa case est il s'est pendu à un aréguier  . Personne n'a bougé . J'avais 20 piges . " 

 Trente ans aprés , en 1980 lors de la sortie du film , Marcel BIGEARD qui entretemps était devenu général et même secretaire d'état à la défense aurait pris contact avec Claude-BERNARD-AUBERT pour lui demander de ne pas diffuser le film . Des "p'tits gars" , anciens paras d'Indochine ,  auraient même servi de "messagers" auprès de Claude BERNARD-AUBERT.

Je vous livre tel-quel le témoignage de Claude BERNARD-AUBERT !

 

 

 

 

 

26 mai 1950 : ll y a 70 ans un Mỹ-Lai Français ordonné par le capitaine Marcel BIGEARD ?
Le témoignage de Claude BERNARD-AUBERT sur le massacre du 26 mai 1950 .
Le témoignage de Claude BERNARD-AUBERT sur le massacre du 26 mai 1950 . Le témoignage de Claude BERNARD-AUBERT sur le massacre du 26 mai 1950 .

Le témoignage de Claude BERNARD-AUBERT sur le massacre du 26 mai 1950 .

Voir les commentaires

Rédigé par DanielB

Publié dans #Histoire, #Histoire militaire, #Asie

Repost0

Publié le 26 Mai 2020

Note de l'Editeur : Les photos ne sont pas garanties d'époque - 1940 - sauf une mais les tactiques d'assaut oui !

 

 

Tout comme au Moyen-Age les troupes Allemandes ont du faire écrouler une partie des crénaux pour pénétrer dans la citadelle .
Tout comme au Moyen-Age les troupes Allemandes ont du faire écrouler une partie des crénaux pour pénétrer dans la citadelle .

Tout comme au Moyen-Age les troupes Allemandes ont du faire écrouler une partie des crénaux pour pénétrer dans la citadelle .

Rare photographie de l'assaut du 25 mai 1940 . Authenticité contestée ...

Rare photographie de l'assaut du 25 mai 1940 . Authenticité contestée ...

Les préparatifs de l'assaut de la citadelle de Boulogne le 25 mai 1940 et l'assaut ( Des doutes subsistent quand à l'authenticité historique de certains de ces documents ) Les préparatifs de l'assaut de la citadelle de Boulogne le 25 mai 1940 et l'assaut ( Des doutes subsistent quand à l'authenticité historique de certains de ces documents )
Les préparatifs de l'assaut de la citadelle de Boulogne le 25 mai 1940 et l'assaut ( Des doutes subsistent quand à l'authenticité historique de certains de ces documents ) Les préparatifs de l'assaut de la citadelle de Boulogne le 25 mai 1940 et l'assaut ( Des doutes subsistent quand à l'authenticité historique de certains de ces documents )

Les préparatifs de l'assaut de la citadelle de Boulogne le 25 mai 1940 et l'assaut ( Des doutes subsistent quand à l'authenticité historique de certains de ces documents )

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Mai 2020

Narcos saison 30 !

Narcos saison 30 !

Comme je l'écris assez souvent l'histoire ne fait que se répêter , et la deuxième fois est presque souvent une caricature de la première !

Celle-ci a tout juste trente ans et comporte pratiquement les mêmes acteurs : Le Southern Command  ou SOUTHCOM et les " Narcos " . Derrière se cache aussi une volonté politique d'éliminer un chef politique Latino-Américain , en 1990 le général Panaméen Manuel NORIEGA et aujourd'hui le conducateur Maximo Vénézuélien Nicolas MADURO .

 Le 14 mai 2020 , le destroyer lance-missiles  USS Pinckney ( DDG91 ) avec à son bord un détachement d'intervention des gardes-côtes Etasuniens  - Law Enforcement Detachment  LEDET - a arraisonné un semi-submersible transportant 70 balles de cocaïne pour une masse de 1400 Kg et une valeur de 23 millions USD . Ce sont les hélicoptères SH-60 Sea Hawk du destroyer ainsi que ses embarcations d'assaut rapides qui sont entrées au contact avec le semi-submersible pour l'intercepter . 

Ce type de semi-submersible connu sous le nom générique de " Narco Submarine " avait été auparavant repéré par un avion de patrouille maritime P-8 Poseidon .

C'est la première prise d'importance pour les forces armées  Etasunienne depuis l'annonce le 1er avril 2020 par le président Donald TRUMP d'une militarisation , et en particulier d'une navalisation , de la lutte contre le trafic de stupéfiants en provenance d'Amérique Latine . Elle reste toutefois bien en deçà de prises réalisées aupravant et dans un context non militarisé par les forces de l' US Coast Guard

Tout comme je l'ai signalé au début de cet article , la " guerre contre la drogue " a aussi un objectif politique : Le président Nicolas MADURO  comme elle en avait un en 1990. C'est un objectif parfaitement avoué par l'amiral Craig FALLER commandant le SOUTHCOM .

Les principales unités enrolées dans cette nouvelle lutte contre la drogue seront déployées dans les Caraïbes et dans l'Océan Pacifique autour d'une région de jungle marécageuse à cheval sur le Panama et la Colombie connue sous le nom  du " bouchon du DARIÉN - tapón del DARIÉN " . [ voir carte ] Cette zone a toujours empêché la complétion de route Transaméricaine et à ce titre a toujours constitué un obstacle pour les Narcos en les obligeant à disposer d'une composante navale ou aérienne pour écouler les flux de drogue en provenance de Colombie . J'ai eu l'immense chance d'en visiter une petite partie à la fin des années 90 et c'est certainement l'un des plus beaux écosystèmes de la planète . Du moins parmi ceux que je connais .... 
 

Arraisonnement du narco-submarine le 14 mai 2020 par une une unité du LEDET embarquée à bord de l' USS Pinckney .

Arraisonnement du narco-submarine le 14 mai 2020 par une une unité du LEDET embarquée à bord de l' USS Pinckney .

Moonshine submarine Moonshine submarine

Moonshine submarine

Les cartels de la drogue Sud-Américains ont ainsi développé à partir des années 1990 des semi-submersibles aux capacités maritimes opérant à partir de l'embouchure des fleuves côtiers Colombiens ou Equatoriens pour répondre aux interceptions de plus en plus nombreuses des avions transportant la drogue par des hélicoptères de type Black-Hawk . L'emploi des semi-submersibles a aussi été rendu nécessaire par les interceptions de plus en plus fréquentes des go-fasts qui ont constitué la première composante navale des trafiquants . Ces semi-submersibles sont directement inspirés des semi-submersibles utilisés par les traficants d'alcool durant la prohibition appellés "moonshine submarines" . On peut remonter la généalogie de ceux-ci à la Torpedine semovente Rosseti employée par la Regia Marina contre le SMS Viribus Unitis en 1918 . Ces narco-submarines ont toutefois beaucoup évolué - même depuis les années 90 - avec une coque en matériaux composites pour réduire la signature radar et certains modéles posséderaient une propulsion hybride . Certains sont même désormais revêtu  d'un revêtement " furtif " destiné à minimiser leur signature infra-rouge .| .pdf ]  

Dotés de capacités limitées en autonomie et en navigabilité en haute-mer certains modéles de ces semi-submersibles pouraient toutefois traverser l'Océan Atlantique ou une portion significative de cet océan à partir d'un navire-mère .  Cela pourrait être le cas pour le submersible retrouvé échoué en Espagne en novembre 2019 et qui a très probablement fait étape au Cabo-Verde .   Peut-être en empruntant entre les Caraïbes et la côte Africaine les trajets développés par la Kriegsmarine au cours des deux conflits mondiaux ? [ voir carte ] 

Cette interception réussie pourrait redonner une légitimité à l'emploi des forces navales et aériennes dans la lutte contre le trafic de stupéfiants car cet emploi ne fait l'unanimité au sein des forces armées Américaines comme le souligne Foreign Policy   Pour combien de temps ?

ll ne le faisait pas déjà en 1990 avec les projets de feu le général Maxwell- RoboCop- THURMAN .

Tout comme en 1990 , le Mexique par la voix de son président AMLO a été le premier état Latino-Américain à rejeter des projets d'intervention militaire Etasunienne dans le cadre d'une " guerre contre la drogue " et ce dés novembre 2019 lors des premières déclarations du président Donald TRUMP annonçant une militarisation de la guerre contre les cartels .

Les responsables du Pentagone  craignent que les ressouces humaines et matérielles  engagées dans cette guerre contre la drogue ne détournent les forces armées d'une mission qu'elles considérent comme prioritaire : La menace Chinoise

 Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde  . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .
 Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde  . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .

Submersible échoué en novembre 2019 en Espagne ayant transité par le Cabo-Verde . Carte des routes utilisées par les submersibles Allemands .

Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .
Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 . Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .

Déploiement des nouveaux moyens de l'USN et de l'USCG de part et d'autre du " Bouchon du Darién " et routes martitimes des " narco-submarines " référencées en 2016 .

Revenons donc trente ans arrière : L'URSS est alors une puissance évanescente et les Etats-Unis sont confrontés comme aujourd'hui au problème des stupéfiants qui y déciment la jeunesse . Le général Maxwell RoboCop THURMAN qui vient de déposer le président Panaméen  Manuel NORIEGA aprés avoir organisé un concert célèbre devant la nonciature où ce dernier s'était réfugié doit trouver une mission au SOUTHCOM . Ce sera la guerre contre la drogue avec la mobilisation des diverses composantes de ce commandement .

Très contesté par les militaires eux-mêmes ce plan ne sera jamais réellement mis en oeuvre , même après le sommet de Carthagène de 1990.

Il est décrit de manière assez critique dans un numéro collector de l'hebdomadaire Newsweek édition Latin America qui est souvent cité au travers de son édition Etasunienne dans dans de nombreux articles traitant de la militarisation de la lutte contre les stupéfiants . Je me trouvais justement dans une région au coeur de ce trafic de drogue à l'époque , la ville de LETICIA . C'est la capitale du département Colombien d'Amazonas , située dans la région des trois frontières , entre le Brésil , la Colombie et le Pérou . Vous pensez bien que le pilote de l'avion-taxi  qui a daigné me transporter alors que j'y étais bloqué a bien rigolé alors en apprenant les projets du général Maxwell THURMAN .Bloqué dans cette charmante petite cité je n'avais comme moyen de sortie que l'avion-taxi . Malheureusement pour moi la quasi totalité des pilotes préférait transporter du bicarbonate que du passager , surtout gringo , et j'ai du payer le prix fort pour sortir de cette ville .

Le voici pour vous amis lecteurs ! Je le recherchais dans mes archives dés début avril pour commenter la nouvelle stratégie Etasunienne dans la région et l'arraisonnement du 14 mai dernier me donne l'occasion de le publier au milieu de mes articles sur la campagne de 1940 . A ce titre il peut aussi très bien figurer dans la catégorie " histoire militaire " ...

 

 

 

Where Cocaïne is king ! Where Cocaïne is king !

Where Cocaïne is king !

Drugbusteurs ! The US military new battle plan .
Drugbusteurs ! The US military new battle plan .Drugbusteurs ! The US military new battle plan .
Drugbusteurs ! The US military new battle plan .Drugbusteurs ! The US military new battle plan .

Drugbusteurs ! The US military new battle plan .

Voir les commentaires

Repost0