indo-pacifique

Publié le 22 Mars 2022

Une image - une caricature publiée par The Global Times™ en l'occurrence - vaut souvent mieux que mille discours ! La Fédération de Russie vient de suspendre - peut être définitivement - les négociations de paix avec le Japon et la rétrocession éventuelle de une ou plusieurs îles dans le cadre de la signature d'un éventuel accord de paix . Cette annonce a été faite suite aux sanctions imposées par le Japon à la Fédération de Russie et à l'activisme diplomatique " anti-Russe " des chefs politiques Japonais dans le cadre du QUAD .

Négociations qui de toute façon  étaient devenues un " rituel " et qui n'avaient aucune chance d'aboutir selon l'ancien Président Russe Dimitri MEDEVEV s'exprimant sur son compte Telegram™Celui-ci a en outre souligné l'inaltérabilité constitutionnelle de cet archipel . 

On peut supposer que les diplomates et politiques Japonais qui ont participé à ces négociations ont "apprécié" cet " aveu " , surtout M. Shinzo ABE qui avait beaucoup capitalisé sur la signature d'un traité de paix  ...

Le gouvernement Russe a en outre supprimé le régime sans visa à destination de l'archipel pour les anciens habitants encore en vie et leurs familles et tous les projets de coopération économique communs sur cet archipel ont été annulés . 

Le Président MEDVEDEV a surpris tout son petit monde - et en particulier les analystes et politiques Japonais - lorsqu'il s'est rendu sur l'archipel  en novembre 2010 ( voir photo )  . Il y avait alors souligné la légitimité historique de la présence Russe sur ces îles comme je l'avais rappelé sur ce blogue  . Dimitri MEDVEDEV s'y est par la suite rendu plusieurs fois en tant que Premier-Ministre , suscitant les mêmes crises à TOKYO .

Après le retour de la Crimée à la Russie en 2014 le Japon s'est montré réticent à appliquer les sanctions occidentales à l'encontre de la Russie alors que depuis le début des opérations militaires en Ukraine il fait partie des états les plus en pointe dans les sanctions et même agissant auprès d'autres états pour les faire appliquer , comme c'est le cas avec l'Inde .

Selon plusieurs sources concordantes , MITSUI™ et MITSUBISHI™, qui détiennent ensemble 22,5 % des parts du projet  Sakhalin-2 ne se retireront toutefois de ce projet ce qui pourrait augmenter de 35 % les prix d'importation du GNL pour le Japon. Une telle mesure coûtera au pays 15 milliards de dollars selon NIKKEI Asia  . Mais ici encore les choses peuvent évoluer très vite et ce que j'écris ce soir peut ne pas être d'actualité demain ... 

Sur le strict plan militaire l'adoption par les forces d'autodéfense Japonaises de missiles de croisière à longue portée ( pour leurs composantes navales , terrestres et aériennes ) s'il vise à frapper - à priori - des infrastructures continentales Chinoises et Nord-Coréennes deviendrait une menace pour l'Extrême-Orient Russe .

" Diplomatie " : Pendant ce temps là dans l'Archipel des Kouriles...
Visite du Président MEDVEDEV dans l'archipel de Kouriles en 2010
Visite du Président MEDVEDEV dans l'archipel de Kouriles en 2010

Visite du Président MEDVEDEV dans l'archipel de Kouriles en 2010

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Février 2022

La " marche des éléphants de mer " : Précédés par un brise-glace dont la route est reconnue par un hélicoptère Ka-27PS une vingtaine de navires de la Flotte du Pacifique s'engagent dans un champ de glace dans le détroit de La Pérouse - Пролив Лаперуза -  .

Cette vidéo confirme la nécessité pour la VMF de " griser " certains brise-glaces en les armant sur le modèle des navires de la classe " Ivan Papanine " . Dans le cadre de la coopération Russo-Chinoise renforcée à la veille des JO de Pékin cet exercice prend toute sa signification dans la mesure où il pourrait très bien s'agir d'une escadre Russo-Chinoise comme lors des exercices " Interaction maritime 2021 " !

Ces exercices interviennent dans le cadre de la protection des intérêts économiques Russes dans la région - vis à vis du Japon et des Etats-Unis NDLR  - en particulier dans la Mer d'Okhotsk . Celle-ci au delà d'être un " Bastion naval " pour la Flotte du Pacifique  est l'une des principales réserves halieutiques de la Fédération de Russie avec le Colin de l'Alaska

Cet exercice est aussi destiné à assurer la sécurité des lignes de communication maritimes le long de l'axe Arcto-Pacifique

Lors de ces exercices un submersible Etasunien de la classe Virginia a été détecté par les navires de la flotte du Pacifique dans les eaux territoriales Russes dans l'archipel des KOURILES près de l'île d'OUROUP  . Le submersible ayant refusé de répondre à une Injonction de Quitter les Eaux Territoriales Russes - IQETR - la frégate " Maréchal CHAPOCHNIKOV " a été dépêchée sur place et a utilisé un " équipement approprié " ( des charges de profondeur de type RGB-60 РГБ-60  d'exercice ? ) pour l'obliger à quitter les eaux Russes , ce qu'il a fait  " à vitesse maximale " La frégate " Maréchal CHAPOCHNIKOV " est armée du nouveau de système de lutte ASM " Otvet " . 

La rapidité de la détection de ce submersible ce samedi à 10h40 ( Heure de Moscou ) par la Marine Russe pourrait laisser supposer l'existence d'un réseau d'hydrophones immergés . Selon un expert interrogé par Izvestia la détection de ce submersible particulièrement furtif laisse supposer que les systèmes hydroacoustiques Russes ont atteint un " nouveau niveau " . Celui des fonds marins ?   L'hypothèse d'un réseau d'hydrophones immergés dans cette région a été évoquée en 2019 dans " Россия в современной геополитике " du professeur Guenady NOURICHEV . De tels réseaux existent sous une forme " civile " et active pour la surveillance de l'épaisseur des glaces et le profilage des colonnes d'eau dans la Mer d'Okhotsk ainsi que dans les équipements immergés du champ de .

 Au cours de sa fuite le submersible Etasunien aurait utilisé des leurres .

Toujours sur Izvestia , l'ancien commandant de submersible Igor KURDINE a affirmé que la Fédération de Russie était dans son droit d'utiliser des armes contre le submersible intrus dans la mesure où il avait violé les eaux territoriales Russes .

Cet incident survient quelques dizaines d'heures après que lors de l'auto-proclamée " Journée des territoires du Nord " le 7 février dernier l'ambassadeur Etasunien au Japon Emmanuel RAHM a assuré le Japon de son soutien sur ses revendications sur une partie des îles Kouriles . . Bien que la mission d'un SNA soit programmée à l'avance depuis des semaines il n'est pas impossible que un ou des observateurs militaires Japonais aient été présents à bord de ce SNA pour témoigner de la " réassurance " des Etats-Unis . Ils n'ont pas du être déçus du voyage !

MAJ du 13 février 2022 :

1- Il semble que le SNA Etasunien ait été détecté lors d'un exercice ASM au cours de ces manœuvres par un avion PATMAR Illiouchine  Il-38 associé à un navire dont le type n'a pas été précisé .

2- L'hypothèse d'un "tir de sommation " au moyen de munitions spéciales est de plus en plus évoquée par la presse Russe . 

Voir les commentaires

Repost0