iran

Publié le 24 Décembre 2020

Il avait l'habitude de dire " Il n'y pas de grands acteurs , il n' y a que de grands rôles ". C'est à deux de ses grands rôles que je pense .

Eugène-François VIDOCQ bien sûr dans la série éponyme qui a contribué à sa célébrité et qui a commencé à m'intéresser aux questions de sécurité ( eh wi ! ) mais aussi à un autre plus méconnu : Celui du Dr. Mohammed MOSSADEGHr. dans le téléfilm en deux parties " SOROYA " de 2003. Un rôle quasi-inconnu de la plupart de ceux qui lui rendent hommage et pourtant c'est celui où son talent explose et qui m'est revenu en premier . J'avoue que j'ai été alors " scotché " par son interprétation et cela se comprend à l'aune de l'interviouve qui a alors donné à La Depeche.fr

En quelques mots on est plongé dans la géopolitique actuelle , celle de l'époque étant l'invasion de l'Irak qu'il évoque . Signalons que la co-production est Italienne et évoque bien sûr  les pourparlers du Shah Rezah PAHLAVI avec Enrico MATTEÏ

A la fin du téléfilm on en était à regretter l'absence d'un spin-off lui aussi en deux parties : " MOSSADEGH " . 

L'histoire de Soraya vous intéressait ?

Claude Brasseur : "J'ai surtout trouvé le personnage de Mossadegh passionnant. D'un côté, il y a les diamants et les fourrures, mais de l'autre, il y a la politique, et Mossadegh ! J'ai coutume de dire qu'il n'y a pas de grands acteurs, il y a de grands rôles. C'est une chance d'interpréter un personnage comme ça !"

Pour vous, c'est un patriote ?

"Oui, il a l'amour de son pays, et ne supporte pas que d'autres nations pillent ses richesses. Voilà pourquoi il veut nationaliser le pétrole, que se sont approprié les Anglais. En m'intéressant à ce personnage et à cette histoire de pétrole, j'ai eu l'impression de vivre ce qui se passe aujourd'hui en Irak : quand on voit ce que les États-Unis font actuellement, c'est une histoire de gangsters !

Que des nations viennent aider l'Iran et qu'en apportant leur technologie, elle en profite un peu, d'accord. Mais pas 90 % !"

Des photos du film se trouvent sur ce lien : https://www.ivid.it/foto/programma/2003/soraya/claude-brasseur-anna-valle-mathilda-may-erol-sander-50123.html

D' Alain JUPPÉ on - François HOLLANDE - a pu dire qu' " il incarnait physiquement l'impôt " , on peut dire de Claude BRASSEUR dans VIDOCQ sans offenser sa mémoire qu' " il incarnait physiquement la police et la raison d'état !" 

 

 

Claude BRASSEUR et ses deux grands rôles  : MOSSADEGH et VIDOCQ !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Juillet 2020

Le 20 juin 2019 le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique abattait au moyen d'un système Khordad 3 - largement inspiré du système Russe Buk M2 - un drone MQ-4 Global Hawk .

Bien qu'abattu au dessus de la mer le CGRI a très rapidement montré à la presse  des débris, en fait une structure incluant de larges parties de la cellule , de l'aéronef ce qui laisse supposer qu'il la été au dessus d'eaux peu profondes . La recherche des débris d'épaves de catastrophes aériennes , y compris près du rivage , est très difficile et a été popularisée auprès du grand public dans la série " La minute de vérité " .

 Cette récupération très rapide tend d'ailleurs à valider la position du drone à proximité de la côte Iranienne tel que l'a présenté le CGRI plutôt que la position indiquée par le Pentagone et explique la retenue du gouvernement Etasunien quand à sa réponse . ( voir carte ) .

Un peu plus d'une année après le spécialiste des questions de défense Israélien Tal INBAR ( @inbarspace ) a montré sur page Twitter le 4 juillet 2020 une copie d'écran de la télévision Iranienne montrant une reconstitution très avancée du drone telle qu'on la pratique lors des investigations sur une catastrophe aérienne . Bien sûr il ne s'agit pas ici de rechercher les causes de la destruction de l'aéronef comme dans la série " La minute de vérité " , une étude de sa destruction peut-être toutefois très riche d'enseignements pour la conception et la mise au point de la charge explosive des missiles intercepteurs , mais plutôt d'une étude de rétro-ingénierie . Reste à savoir qui en sera le bénéficiaire ?

 

 

 

Le drone Global Hawk présenté peu après sa destruction et en phase de reconstruction tel qu'il a été présenté à la télévision Iranienne Le drone Global Hawk présenté peu après sa destruction et en phase de reconstruction tel qu'il a été présenté à la télévision Iranienne

Le drone Global Hawk présenté peu après sa destruction et en phase de reconstruction tel qu'il a été présenté à la télévision Iranienne

Le système Kordad 3 et les positions annoncées de la destruction du drone Global Hawk
Le système Kordad 3 et les positions annoncées de la destruction du drone Global Hawk

Le système Kordad 3 et les positions annoncées de la destruction du drone Global Hawk

Voir les commentaires

Repost0